Wargames: vieille garde ou modern warfare ?

Jeux de carte, de plateau, de société, jeux-vidéo, mmo ...
Avatar de l’utilisateur
Nightfalls
Prophète
Messages : 903
Inscription : dim. août 20, 2006 8:18 am
Localisation : Marseille

Re: Wargames: vieille garde ou modern warfare ?

Message par Nightfalls » mar. nov. 14, 2017 5:01 pm

Grand Strateger a écrit :
mar. nov. 14, 2017 3:57 pm
Je peux vous garantir qu'il joue à beaucoup de choses. On attaque un Holland 44 demain  :)
:o
Est-ce que "Market Domi" est au courant ??

Avatar de l’utilisateur
Humphrey B
Dieu des physiciens wargamers
Messages : 4332
Inscription : sam. avr. 03, 2010 7:35 pm
Localisation : Troyes
Contact :

Re: Wargames: vieille garde ou modern warfare ?

Message par Humphrey B » mar. nov. 14, 2017 5:09 pm

Grand Strateger a écrit :
mar. nov. 14, 2017 3:57 pm
Je peux vous garantir qu'il joue à beaucoup de choses. On attaque un Holland 44 demain  :)

Un CR, un CR !!! :ange:
“Harry, I’m going to let you in on a little secret. Every day, once a day, give yourself a present. Don’t plan it. Don’t wait for it. Just let it happen. It could be a new shirt at the men’s store, a catnap in your office chair, or two cups of good, hot black coffee.” – Agent Dale Cooper

Avatar de l’utilisateur
Grand Strateger
Evêque
Messages : 474
Inscription : jeu. sept. 30, 2004 9:15 am
Localisation : Au bureau (feignasse....)
Contact :

Re: Wargames: vieille garde ou modern warfare ?

Message par Grand Strateger » mer. nov. 15, 2017 10:06 am

Nightfalls a écrit :
mar. nov. 14, 2017 5:01 pm
Grand Strateger a écrit :
mar. nov. 14, 2017 3:57 pm
Je peux vous garantir qu'il joue à beaucoup de choses. On attaque un Holland 44 demain  :)
:gné
Est-ce que "Market Domi" est au courant ?? 
:lol:  pas sûr :mrgreen:
 
"Le football n'est pas un sport de contact, c'est un sport de collision. La danse est un sport de contact" Vince Lombardi

Avatar de l’utilisateur
Nightfalls
Prophète
Messages : 903
Inscription : dim. août 20, 2006 8:18 am
Localisation : Marseille

Re: Wargames: vieille garde ou modern warfare ?

Message par Nightfalls » mer. nov. 15, 2017 7:38 pm

Vous trouverez sur le lien ci-joint (strategikon) le CR de ma partie de SPQR / Magnésie en placement libre jouée à Lyon :
http://www.strategikon.info/phpBB3/view ... &start=110

Pour comparaison, la bataille jouée selon placement historique lors de la convention Lyon 27 se trouve ici :
http://www.strategikon.info/phpBB3/view ... &start=150

Avatar de l’utilisateur
Thom'
Dieu des gastronomes en culottes courtes
Messages : 1865
Inscription : jeu. nov. 27, 2003 12:47 pm
Localisation : Montréal, QC
Contact :

Re: Wargames: vieille garde ou modern warfare ?

Message par Thom' » ven. nov. 24, 2017 8:26 pm

Pour info, je sais que des amateurs de la série COIN traînent par ici : sous toutes réserves (ça arrive que des trucs soient coupés en bouclage et c'est bien normal :) ), ma critique de Pendragon - Fall of Romain Britain, et une interview de son auteur (Marc Gouyon-Réty) dans le Casus #24
May have been the losing side. Still not convinced it was the wrong one. - Captain Reynolds

Avatar de l’utilisateur
Humphrey B
Dieu des physiciens wargamers
Messages : 4332
Inscription : sam. avr. 03, 2010 7:35 pm
Localisation : Troyes
Contact :

Re: Wargames: vieille garde ou modern warfare ?

Message par Humphrey B » sam. nov. 25, 2017 3:10 pm

Thom' a écrit :
ven. nov. 24, 2017 8:26 pm
Pour info, je sais que des amateurs de la série COIN traînent par ici : sous toutes réserves (ça arrive que des trucs soient coupés en bouclage et c'est bien normal :) ), ma critique de Pendragon - Fall of Romain Britain, et une interview de son auteur (Marc Gouyon-Réty) dans le Casus #24

Excellent ! :yes:

Ça fait plaisir de voir que le wargame est toujours bien vivant dans Casus.
“Harry, I’m going to let you in on a little secret. Every day, once a day, give yourself a present. Don’t plan it. Don’t wait for it. Just let it happen. It could be a new shirt at the men’s store, a catnap in your office chair, or two cups of good, hot black coffee.” – Agent Dale Cooper

Avatar de l’utilisateur
Uphir
Dieu des hamsters miniatures spatiaux
Messages : 17211
Inscription : sam. juin 30, 2012 2:31 pm
Localisation : RP

Re: Wargames: vieille garde ou modern warfare ?

Message par Uphir » sam. nov. 25, 2017 3:35 pm

Oui, cela me rappelle mes premiers Casus, à l'époque où il était "le magazine des jeux de simulation" et où il y avait un wargame en encart dans chaque numéro !
Gott weiß ich will kein Engel sein

Avatar de l’utilisateur
Loris
Dieu des cataphiles argentiques
Messages : 13594
Inscription : mer. juil. 30, 2003 3:04 pm
Localisation : Valnuit
Contact :

Re: Wargames: vieille garde ou modern warfare ?

Message par Loris » mer. nov. 29, 2017 10:16 am

J'ai reçu les Rat Pocket Chart du Franc Tireur, une aide de jeu ASL (cc @chaviro ).
C'est vraiment super bien foutu !
Il s'agit de 36 demi-pages A4 (coupées dans le sens de la longueur, pas du A5), avec une reliure spiralée, tout en couleurs, en carton dur, avec des onglets pour s'y retrouver rapidement. Et cela comporte toutes les tables les plus utiles de ASL (d'abord les tables courantes infanterie/artillerie/chars, puis les trucs spécialisés comme l'artillerie, le désert, la jungle, etc.).
Les tables sont à jour de tous les errata connus.
Et en plus, c'est pas cher. C'est vraiment LE accessoire indispensable pour tout joueur d'ASL ! :bravo:
http://lefranctireur.org/spip.php?rubrique25
"Over the centuries, mankind has tried many ways of combating the forces of evil... prayer, fasting, good works and so on. Up until 'DooM', no one seemed to have thought about the double-barrel shotgun. Eat leaden death, demon..."
~Terry Pratchett

Avatar de l’utilisateur
Ganelon
Prêtre
Messages : 328
Inscription : jeu. sept. 14, 2017 9:04 am
Localisation : Sur la brèche

Re: Wargames: vieille garde ou modern warfare ?

Message par Ganelon » jeu. nov. 30, 2017 4:24 pm

A propos de la doctrine COIN, l'influence supposée des Centurions de Jean Larteguy.
Les soupçons de psy-op de l'armée française derrière sa publication me semblent exagérés. Une alliance objective certainement.
https://lundi.am/La-doctrine-de-guerre- ... -romans-de
Cassos Belli - "Nouz annegzerons l'Autruche et enfahirons la Vologne" (Badolf Bitler).

Avatar de l’utilisateur
Celi
Banni
Messages : 1372
Inscription : mer. avr. 27, 2005 8:14 pm

Re: Wargames: vieille garde ou modern warfare ?

Message par Celi » jeu. nov. 30, 2017 4:57 pm

J'ai lu Les Centurions et les Prétoriens il y a maintenant plusieurs années. Je ne les aurais pas définis comme "roman de gare", mais pourquoi pas.

De mémoire, la "thèse " de Larteguy c'est que la victoire est possible dans ce type de conflit (L'indo. et l'Algérie), à condition d'utiliser les mêmes armes que l’ennemi. Ce dont se rendent compte les militaires, au début du premier roman, prisonniers en Indochine.

L'influence des romans peut tout à fait être réelle, car c'était un auteur très lu chez les militaires et qui critiquait, via ses personnages, la manière dont avaient été menés les conflits en question.

L'article est intéressant (enfin de ce que j'en ai parcouru car il est très long) et m'a l'air assez juste.

Avatar de l’utilisateur
Ganelon
Prêtre
Messages : 328
Inscription : jeu. sept. 14, 2017 9:04 am
Localisation : Sur la brèche

Re: Wargames: vieille garde ou modern warfare ?

Message par Ganelon » dim. déc. 10, 2017 10:07 am

Je viens de commander d'occasion Alsace 1945 d'Avalanche Press qui fait partie d'une série à laquelle appartient Bitter Victory (Bataille de Sicile-43) que j'ai entre les mains mais jamais joué, en raison je crois de règles inutilement touffues... Il semble que l'opus alzako serait le wargame le plus simple du groupe, proposant de courts scénarios introductifs.
  
Cassos Belli - "Nouz annegzerons l'Autruche et enfahirons la Vologne" (Badolf Bitler).

Avatar de l’utilisateur
Uphir
Dieu des hamsters miniatures spatiaux
Messages : 17211
Inscription : sam. juin 30, 2012 2:31 pm
Localisation : RP

Re: Wargames: vieille garde ou modern warfare ?

Message par Uphir » jeu. janv. 04, 2018 12:18 am

Profitant de vacances communes, nous nous essayons avec un ami fan de la période à Last Eagles (Ligny 1815), troisième jeu de la série Aigles de France (chez Hexasim), après ceux consacrés à Waterloo et Austerlitz. Comme souvent lorsque l'on découvre un wargame, tout fut loin d'être fluide, avec beaucoup de compulsion des règles, et ce d'autant plus que ni moi, ni mon adversaire, sommes forcément des belliludistes confirmés. Pourtant, assez rapidement, je suis (re)tombé sur mes pattes avec des notions assez courantes dans le petit monde des hexagones; empilement, efficiency rating, calcul de ratios, et autres mécanismes classiques des jeux de simulation. J'ai même trouvé le jeu assez simple car très logique après une petite heure de rodage (notamment les divers modificateurs de combat assez faciles à mémoriser), en gardant à l'esprit que nous avons joué sur un scénario d'introduction qui n'utilise pas toutes les subtilités du système, comme l'activation des officiers qui peut générer de la confusion dans un plan de bataille pourtant bien pensé lorsqu'une formation refuse de se mettre en branle au moment opportun (l'activation, si j'ai bien suivi, se basant sur la qualité de l'officier à la tête de la formation, ici généralement un Corps).

Spoiler:
Image
 

Nous voilà donc partis sur les conseils de l'auteur à l'assaut des rues de Ligny (scénario numéro 2 présenté comme idéal pour débuter); je joue le IVème Corps français dirigé par Gérard et chargé de prendre pied dans la ville tenue par les prussiens. Une bataille promise à un violent corps à corps urbain puisque les deux armées ont le même objectif; l'église au centre du bourg, ce qui les obligent à converger vers ce point.

Au déploiement, je décide de consacrer le gros de mes forces au centre, là où se trouvent deux objectifs; la Ferme d'En-Haut et l'église, toutes deux gardées par une poignée de prussiens (de l'infanterie et de l'artillerie). Trois belles piles prennent donc place à cet endroit, réunissant mes unités d'infanterie de ligne les plus grosses (celles qui ont le plus de points d'effectif, donc le meilleur ratio de combat), épaulé par deux unités d'infanterie légère. Gérard est là également, à portée de commandement de toutes mes unités (une unité hors de portée de commandement étant limitée dans son déplacement). 

Au bas de la carte se trouve le château de Ligny, autre objectif important; une unité d'infanterie de ligne, ainsi que ma troisième unité d'infanterie légère auront la charge de le prendre face à l'unité d'artillerie qui s'y trouve (petite erreur de mon adversaire, l'artillerie étant limitée dans son potentiel de tir lorsque déployée sur un hexagone autre que dégagé; cela ne va pas vraiment le gêner pour le coup comme nous le verrons plus loin). 

Je divise ma cavalerie (quatre unités) en deux piles; une au bas de la carte épaulera mon infanterie dans son assaut du château, et une en haut de la carte, l'idée étant de débouler dans la rue principale de la ville dans un mouvement de tenaille si jamais des prussiens y montrent le bout de leur nez. A dire vrai, ce champ de bataille très urbain n'est pas à l'avantage des cavaliers. 

Mon artillerie est répartie de part et d'autre de mon centre mais la configuration (un vallon en pente douce) ne m'aide pas vraiment à bien la positionner. Je n'en ferai qu'un usage très modéré et peu efficace.

Spoiler:
Image
 

1ère activation française: 

A cause d'un "mauvais" positionnement de mes batteries, aucun canon ne peut tonner; bon, je relativise le mauvais car le déploiement offre peu de spots de tir exploitables dès le premier tour mais j'en ai quand même repéré quelques uns pour la prochaine fois. 

Je profite donc de ma phase de mouvement pour repositionner mon artillerie. Conformément à mon plan, trois grosses piles d'infanterie viennent faire le siège de la Ferme d'En-Haut. Sur ma gauche, mon infanterie s'approche du château alors que ma cavalerie se positionne pour protéger mes batteries qui dominent désormais le vallon (nous avons eu un petit doute sur la topographie mais apparemment, les zones les plus foncées sont bien à des niveaux inférieurs que les plus claires). 

Mes hommes partent à l'assaut du grand corps de ferme tenu par l'ennemi; le feu défensif ne parvient pas mettre en déroute mes troupes. Pourtant, malgré un ratio largement favorable de 3 contre 1 en faveur des français, les prussiens ne cèdent pas un pouce de terrain. L'objectif reste entre leurs mains.

Spoiler:
Image
 

1ère activation prussienne:

La première lignes prussienne réagit à l'assaut français et fait feu (la phase de tir offensif survenant avant les mouvements). L'infanterie et l'artillerie autour de la Ferme d'En-Haut ne fait pas grand mal, mais en revanche, l'artillerie située au château de Ligny fait mouche et force mes troupes à un test de moral... qu'elles ratent (un magnifique 12 alors qu'il me fallait un 8 ou moins !). Résultat, c'est tout mon groupe d'assaut qui retraite dans le désordre dès le premier coup de canon; rageant ! 

De fait, j'ai là commis une erreur puisque sur une pile, c'est l'unité au sommet qui teste son "facteur de qualité" et en cas d'échec, c'est toute la pile qui déroute. J'avais bien mis une unité "d'élite" au sommet, mais j'aurai sans doute gagner à moins empiler mes unités. 

A ce sujet, peut être avons nous mal compris le scénario, mais il semblerait que l'on ne puisse rallier une unité en déroute sur cette partie. En effet, on ne peut changer les ordres des formations et les leaders sont des sous officiers, donc sans capacité inhérente à pouvoir rallier. 

Lors de la phase de mouvement, la première ligne prussienne reste stoïque face à l'ennemi alors que la deuxième ligne qui se tenait jusqu'ici en retrait pénètre dans les faubourgs de Ligny. Pas de corps à corps, le rapport de force étant en faveur des français.

Spoiler:
Image


2ème activation française:


Deux batteries enfin bien positionnées prennent pour cible l'artillerie retranchée dans la cour du château de Ligny et qui a fait grand mal à mes fantassins, mais les boulets ne font que ricocher sur les murs de pierre de l'édifice sans plus de dégât.

Mon infanterie autour de la Ferme d'En-Haut ne rencontre pas plus de succès et ce malgré le nombre; le combat à distance (en tout cas avec l'infanterie) semble peu efficace mais c'est sans doute l'époque qui veut ça.

Sur mon aile gauche, deux unités de cavalerie chargent la décidément pugnace batterie prussienne dite du "château de Ligny" et... ne parviennent ni à la faire fuir, ni à la détruire ! Cela se passe mieux au centre où l'assaut sur la Ferme d'En-Haut se solde cette fois-ci par de lourdes pertes dans les rangs prussiens (un pas de perte pour le stack). Mieux encore, un assaut sur la batterie d'artillerie située juste derrière cet objectif met cette dernière en déroute. L'église est en vue !

Spoiler:
Image


2ème activation prussienne:


Les tirs ne donnent une nouvelle fois pas grand chose (il faut dire que l'infanterie ne peut tirer que sur des unités adjacentes et commence à faire quelque chose sur 5- (ou 6-, j'ai un doute)).

En revanche, la contre attaque prussienne dans les rues de Ligny mettra en déroute mon unité qui s'était approchée d'un peu trop près de l'église (il me semble d'ailleurs qu'un peu pressé par le temps, je n'ai pas eu l'occasion de faire mes tirs défensifs... un oubli regrettable !).

Nous achevons la partie sur cette fin de premier tour qui voit les prussiens mener largement au score (7-1), mais nul doute que la ferme était à moi au prochain tour !

Pour conclure:

Je ne suis pas un grand spécialiste de la période mais j'avoue que j'ai bien aimé ce petit aperçu de la série. La carte est magnifique, les pions élégants, et les mécanismes principaux assez vite acquis. Même si ce scénario ne met pas en oeuvre la chaine de commandement, j'avoue que l'incertitude de voir si une formation importante de son dispositif va bouger ou non doit apporter une petite touche de stress assez plaisante, tout comme la gestion du brouillard de guerre ou la fin de tour qui peut survenir plus tôt que prévu. J'ai hâte de maîtriser un peu mieux la base pour apprécier toutes les subtilités de ce système qui n'a pas l'air trop complexe (le livret fait une vingtaine de pages) tout en reproduisant assez bien, de l'avis des spécialistes, les spécificités des batailles napoléoniennes.
Gott weiß ich will kein Engel sein

Avatar de l’utilisateur
Celi
Banni
Messages : 1372
Inscription : mer. avr. 27, 2005 8:14 pm

Re: Wargames: vieille garde ou modern warfare ?

Message par Celi » mar. janv. 09, 2018 8:33 pm

Merci pour ce compte rendu ! On s'y croirait :escrime

Je dois dire que je ne pratique aucun wargame français par a priori débile. 8)7

Et pourtant cette série à l'air fort bien et j'affectionne cette pérîode.

Avatar de l’utilisateur
Uphir
Dieu des hamsters miniatures spatiaux
Messages : 17211
Inscription : sam. juin 30, 2012 2:31 pm
Localisation : RP

Re: Wargames: vieille garde ou modern warfare ?

Message par Uphir » mar. janv. 09, 2018 9:35 pm

Alors vas y ! La série est très bien coté chez les spécialistes, y compris les fanas de la période (dont mon ami, mais néanmoins adversaire). Au pire, tu le prends en anglais pour ne pas avoir le sentiment de jouer à un jeu français ! :mrgreen:

J'avoue ne pas trop comprendre tes craintes. Il y a de bonnes productions françaises, notamment chez Hexasim; les Aigles de France, Victory / Liberty Road, une série sur les guerres du Japon à l'époque médiévale qui a été très bien accueillie là bas. Et puis on peut aussi citer Nuts ! avec Urban Operations l'année dernière.

En tout cas, vendredi soir, maintenant que les bases sont acquises, on retente les rues de Ligny en intégralité cette fois.
Gott weiß ich will kein Engel sein

Avatar de l’utilisateur
Nightfalls
Prophète
Messages : 903
Inscription : dim. août 20, 2006 8:18 am
Localisation : Marseille

Re: Wargames: vieille garde ou modern warfare ?

Message par Nightfalls » mer. janv. 10, 2018 7:46 pm

Celi a écrit :
mar. janv. 09, 2018 8:33 pm
Je dois dire que je ne pratique aucun wargame français par a priori débile. 8)7
Quel à priori exactement ?

Et j'ajouterai, en série française sur la période : "jours de gloire" (que je n'affectionne pas, mais qui a le mérite de proposer une multitude de batailles) et "vive l'empereur" (que j'affectionne particulièrement) ;)

Répondre