Jeux Vidéos 12 : des jeux qui te rendent fiers, qui divisent, qui font pleurer, qui bourrinent...

Jeux de carte, de plateau, de société, jeux-vidéo, mmo ...
Avatar de l’utilisateur
Calisto
Dieu des audacieux
Messages : 3690
Inscription : mer. août 13, 2003 7:26 pm
Localisation : Houdan (78)

Re: Jeux Vidéos 12 : des jeux qui te rendent fiers, qui divisent, qui font pleurer, qui bourrinent...

Message par Calisto » jeu. juin 14, 2018 10:44 am

Fender a écrit :
jeu. juin 14, 2018 10:41 am
Calisto a écrit :
jeu. juin 14, 2018 9:17 am
La question que je me pose c'est bien de savoir comment il a fait pour trouver mon mot de passe... il est tout sauf simple... d'où l’intérêt de la double sécurité avec le numéro de cell..
Je ne sais pas dans ton cas mais est-ce que ton mdp pour ton compte PSN est unique, dans le sens est-ce que tu le recycles pour d'autres sites/appli ou autres ? 
C'est la raison numéro une des piratages de compte.
Parce que les sécurités des uns et des autres ne se valent pas sur le net (et autant dire que déjà à la base Sony c'est pas le numéro de la sécu), et il est parfois très facile de récupérer un mdp. 
Non mes mots de passe sont toujours différents... heureusement d'ailleurs.
Inigin a écrit :
jeu. juin 14, 2018 10:02 am
Spoiler:
Image
D'ailleurs je vais le remettre dans le sujet info. 

Bien vu ! Merci pour le truc ! Je ne suis pas prêt de l'oublier ce conseil.... :bierre:
“Omnes stulti, et deliberatione non utentes, omnia tentant”

Avatar de l’utilisateur
Uphir
Dieu des hamsters miniatures spatiaux
Messages : 19061
Inscription : sam. juin 30, 2012 2:31 pm
Localisation : RP

Re: Jeux Vidéos 12 : des jeux qui te rendent fiers, qui divisent, qui font pleurer, qui bourrinent...

Message par Uphir » jeu. juin 14, 2018 11:53 am

Je viens de finir mon deuxième run sur Detroit: Become Human, et que dire si ce n'est que c'est toujours aussi émotionnellement fort. Certaines scènes... 

Spoiler:
... la manifestation, les camps de recyclage, le réveil des androïdes chez Cyberlife, le test de Kamski, le chapitre final de Markus...
 

... confinent au sublime, servies il est vrai par des acteurs bien dirigés et digitalisés. Jesse Williams déborde de charisme en leader de la cause androïde, Valorie Curry est vraiment touchante dans son lien avec Alice, et Bryan Dechart incarne parfaitement un Connor que l'on peut aussi bien jouer comme une machine dépourvue de sentiment ou comme un flic aux qualités beaucoup plus humaines. 

Les seconds rôles sont largement à la hauteur, avec au premier plan Clancy Brown, tout simplement exceptionnel dans la peau du Lieutenant Hank Anderson; sans doute le meilleur personnage secondaire du jeu ! Je ne vais pas passer en revue l'intégralité du cast mais Minka Kelly ou encore Lance Henriksen font honneur à leur alter ego virtuel. Les documentaires déblocables avec des points acquis au fil de la progression permettent de se rendre compte de l'implication et du travail fourni par ces professionnels, plus habitués sans doute à tourner dans des décors de cinéma que d'être motion capturés dans un espace vide destiné à être rempli numériquement (même si la pratique existe aussi à Hollywood). 

Il est a noter que la VF est très bien servie côté doublages; il n'y a vraiment pas de honte à avoir de ce côté là. Mais il est possible de jouer en VOST pour bénéficier de la voix originale des acteurs et d'une meilleure synchronisation labiale (bien qu'elle soit loin, très loin, d'être ridicule contrairement à certains titres). 

La qualité d'écriture du scénario est remarquable, tant bien entendu par la densité de la trame narrative dont on nous livre tous les détails (un mécanisme plutôt ludique au final lorsque l'on découvre qu'une action effectuée quelques chapitres plus tôt ouvre une possibilité que l'on aurait pas imaginé ou lorsque l'on s'interroge sur les conséquences de tel ou tel choix en découvrant une ramification inconnue qui nous conduit vers un nouveau dénouement) que par la multiplicité des détails et des scénettes qui rendent l'univers et l'histoire crédibles. 

Quelques exemples en vrac... 

Spoiler:
Lorsque Kara doit changer de vêtements après avoir passé la nuit dehors avec Alice, elle ne mettra pas la même tenue en fonction de l'endroit où elle a dormi, et au chapitre suivant la mettant en scène, cette différence de tenue sera prise en compte. 

Si Markus opte pour une révolution pacifique et a l'opinion publique avec lui, on peut saisir des bribes de conversation dans la rue où certains humains se demandent si les requêtes des androïdes ne sont pas fondées. De même, des témoignages évoquent des forces de l'ordre ouvrant le feu sans raison sur les androïdes (alors que les médias officiels, bien entendu, prétendent le contraire et ce quelle que soit la voie choisie). 

Le discours des médias s'adaptent aux actions effectuées lors du chapitre de La Tour Stratford. En cas de victime(s) humaine(s), les propos sont beaucoup plus durs, l'opinion publique commencera très basse (et donc il sera sans doute plus difficile d'obtenir une victoire en suivant la voie de la révolution pacifique). 

Lors de la première scène, la prise d'otage, il est possible de sauver un policier blessé sur la terrasse (pas facile à voir, je l'ai manqué deux fois !). Ce dernier, dans le passage de l'enquête à Channel 16 (après le message de Markus), se manifestera auprès de Connor pour le remercier, et ce dernier le reconnaîtra ou non selon si il est déjà mort ou non précédemment (les "morts" affectant sa mémoire).
 

Ce n'est parfois qu'une petite ligne de dialogue qui change, un court embranchement qui devient accessible, mais cela donne le sentiment que nos actions influent sur le monde et l'histoire. Et c'est très plaisant, en plus d'offrir une assez bonne rejouabilité pour explorer tous les possibles. 

La rejouabilité justement, parlons de ce second run. 

Comme j'avais eu l'occasion de le dire, sur le premier run j'ai vraiment joué à "l'instinct", privilégiant les choix qui me paraissaient les meilleurs sur le moment, et qui s'avérèrent parfois désastreux. 

Spoiler:
Typiquement lorsque Kara et Alice se sont fait abattre par les soldats frontaliers après que ces derniers aient vu à la télé les émeutiers de Markus s'en prendre aux forces armées; mon charme n'a pas été de taille contre leur haine.

La fin m'avait laissé un goût amer dans la bouche car si les androïdes s'étaient libérés du joug des humains, j'en avais payé un prix indécent. 

Aussi, pour ce second run, j'ai opté pour des choix forts en matière de rôleplay et m'y suis tenu jusqu'au bout.

Ainsi... Markus a mené une révolution pacifique et ce jusqu'à la fin (je m'étais égaré sur la partie précédente... 

Spoiler:
... lors de la manifestation, lorsque les forces de l'ordre ont ouvert le feu sur les androïdes alors même que j'avais donné l'ordre de se disperser pour éviter les incidents.

...) et n'a usé de violence qu'en cas d'extrême nécessité. 

Spoiler:
Pour protéger les androïdes lors de l'attaque de Jericho ou sur les barricades. Je pouvais difficilement justifier une non intervention alors que des innocents se font injustement exécuter.
 

Kara a incarné une loyale / bonne, protégeant Alice au mieux de ses capacités sans pour autant enfreindre la loi, et usant de violence que si nécessaire. 

Spoiler:
J'ai d'ailleurs essayé de convaincre Todd de ne pas frapper Alice dans le chapitre Nuit d'orage, mais ça n'a pas vraiment fonctionné.

Enfin, Connor s'est mis en mode T-1000, focalisé sur sa mission, à savoir mettre fin à la déviance.

...

Bon, je ne peux pas dire que ces lignes directrices m'ont mené à une fin satisfaisante, malgré l'obtention du trophée "victoire morale" (qui récompense une révolution non violente). A dire vrai, je crois que la scène finale que j'ai obtenu me hantera encore longtemps, en plus de m'avoir vrillé le bide sur le moment (et dans l'ensemble, j'ai eu beaucoup de moments plus "durs" que dans mon précédent run). 

Je vais commencer par Kara et Alice que je n'ai une nouvelle fois pas pu sauver.

Pour une raison que je ne m'explique encore pas, j'ai pris une décision différente à un moment du jeu...

Spoiler:
... je n'ai pas sauvé Luther lors de l'attaque de Jericho, et du coup, lors du final de cette scène, mon duo a été capturé (Luther m'ayant "sauvé" lors de mon précédent run).

... qui m'a conduit à la deuxième scène finale pour cet arc narratif, alors même que je voulais retourner au même chapitre que la fois précédente. J'espérais en effet y avoir une conclusion différente du fait des choix de Markus. 

Spoiler:
En effet, lors de mon premier run, j'avais échoué à passer la frontière, Markus ayant opté pour la guerre civile ce qui a entraîné la dénonciation de Kara et Alice par le garde-frontière et leur exécution par les soldats.
 

Je n'ai donc pas pu tester ce que je voulais et ai au contraire vécu l'une des scènes les plus "violentes" psychologiquement qui m'ait été donné de vivre dans un jeu vidéo. Je déconseille vraiment ce chemin si vous avez le cafard parce que c'est sordide à souhait ! 

Spoiler:
Kara et Alice se retrouvent dans un camp de recyclage qui n'est pas sans rappeler les heures les plus sombres de notre histoire.
 

J'ai été complètement impuissant pour échapper au destin tragique qui attendait ces deux androïdes, misant sur un quelconque twist scénaristique qui les sauverait... en vain ! 

Spoiler:
Elles ont fini à la broyeuse...
 

Pire que tout, alors même que je puis considérer mon run comme réussi avec Markus puisque sa cause a été entendue, la dernière image... 

Spoiler:
... celle des corps de Kara et Alice pourrissant dans un charnier d'androïdes.

... m'a franchement fait monter les larmes aux yeux et a enlevé toute saveur à ma "victoire" (comme lors de mon précédent run en fait, à la différence qu'au moins la scène finale était positive malgré la perte de mon héroïne). 

Je me suis rendu compte après le générique que j'étais probablement passé à côté de beaucoup d'opportunités durant ce chapitre, mais le sentiment d'impuissance est tellement grand que je n'ai vu aucun échappatoire. Je pense pourtant qu'ils existent ! 

De manière générale, je dirais que l'arc narratif de Kara est le plus "faible" des trois (c'est d'ailleurs celui qui possède le moins de chapitres). Son aventure est solitaire là où les arcs de Markus et Connor s'entrecroisent et influent véritablement sur la trame globale; le cheminement de ces derniers va indirectement faciliter ou au contraire complexifier la fuite de Kara et Alice, mais il y a quasi aucune intéraction directe (mais j'ai manqué quelques embranchements qui pourraient m'amener à revoir ce point). 

Néanmoins, il y a peu de scènes superflues avec Kara, chacune d'entre elle étant assez impactante émotionnellement, et elle a probablement l'aventure la plus difficile des trois (la preuve, je ne l'ai toujours pas sauvé !) avec des "bad ending" vraiment glaçants ! 

Un dernier conseil, bien qu'elle ait été le personnage le plus mis en avant dans les trailers, n'espérez aucune gentillesse de la part des scénaristes; il faudra faire des choix pragmatiques, voir cruels, pour s'en sortir et surtout, à la différence de moi, être proactif dans les chapitres finaux pour avoir une chance ! La survie n'est pas affaire de gentillesse... 

Ensuite, le Connor machine. C'est clairement une version de son arc que je n'aime pas du tout. 

D'abord, parce qu'elle provoque une relation tendue, voire hostile, avec Hank Anderson (le meilleur PNC du jeu, je le redis !), et une issue particulièrement amère pour ce dernier... 

Spoiler:
Il quitte la police quand l'enquête lui est retirée... et (gros spoiler)
Spoiler:
... fini par se suicider !

... ensuite parce qu'elle conduit à un inévitable affrontement Markus / Connor dont un seul peut sortir vainqueur ! Alors certes, ça donne l'occasion de quelques scènes sympas... 

Spoiler:
... Hank qui lui colle une balle dans la tête dans le parc, un échange avec le même Hank à la sortie de chez Kamski après que Connor ait tué Chloé, un passage très sympa où Connor se fait braquer par les militaires lors de l'attaque du Jericho, ou encore un Connor en mode sniper (image promotionnelle dont je me demandais d'où elle sortait)...
 

... mais c'est vraiment un arc narratif très noir même si jusqu'au bout, Connor aura la possibilité de basculer déviant, ce qui est clairement la "bonne" voie pour lui dans l'hypothèse d'un happy ending. 

Enfin, Markus, dont j'insiste sur le charisme de l'acteur, en leader d'une révolution pacifique. Cette voie offre des moments particulièrement intenses... 

Spoiler:
... notamment le final avec la manifestation pacifique devant les camps de recyclage...
 ... où chaque décision pèse une tonne (et ce même si on sait avoir l'opinion publique pour soit !). Il faut vraiment avoir les nerfs solides pour ne pas céder à la violence... 

Spoiler:
... surtout quand on voit son "peuple" se faire massacrer.
 

... et perso, c'est vraiment pas ma voie préférée ! Je préfère me battre pour ma liberté que de prendre des baffes sans riposter; même si tomber dans la violence complexifie vraiment la fin de Kara et Alice. Je me demande même si il est possible d'avoir la fin "parfaite" (tous les personnages principaux et secondaires en vie !) si on fait le choix de prendre les armes ! 

D'un point de vue "jeu", la révolution sans violence est la voie la plus intense psychologiquement là où l'insurrection armée est la voie qui offre le plus d'adrénaline (et de scènes d'action). A voir donc... 

... 

Après ces deux premiers runs, je commence à entrevoir les choix qui mèneront à la meilleure conclusion possible:
  • Une révolution sans violence.
  • Un Connor humain et qui finit déviant.
  • Une Kara qui oscille entre pragmatisme et altruisme (peut être l'équilibre le plus difficile à trouver des trois personnages).
J'envisage deux autres runs "complets" sur le jeu.

Dans le prochain, je vise l'insurrection armée, le Connor humain et une Kara ultra pragmatique. Je doute de réussir le happy ending (je pense notamment que Kara devra sacrifier Luther pour s'en sortir) mais au moins vais je peut être réussir à sauver les trois persos principaux.

Mon quatrième run visera cette fois ci la fin parfaite; révolution sans violence, Connor humain et Kara et Alice qui devraient s'en sortir à la fin grâce aux choix des deux autres... et bien sûr, tout le cast vivant.
Gott weiß ich will kein Engel sein

Avatar de l’utilisateur
zuzul
Dieu par accident
Messages : 4818
Inscription : mar. janv. 09, 2007 8:31 am

Re: Jeux Vidéos 12 : des jeux qui te rendent fiers, qui divisent, qui font pleurer, qui bourrinent...

Message par zuzul » jeu. juin 14, 2018 12:15 pm

J'ai testé Doki Doki Literature Club.
Ovni ludique dont j'entends parler depuis quelques temps, c'est assez éloigné de mes jeux habituels. Mais vu les retours que j'avais eu, je lui ai donné sa chance et je ne m'attendais vraiment pas à une telle claque.
Le jeu (court et gratuit) est un visual novel clairement conçu par des fans du genre : un garçon (vous) rejoint un club de lecture composé exclusivement de filles... vous connaissez très certainement les codes du genre. Si la première heure est bien un Dating Simulator, la suite est un chef d'oeuvre d'horreur psychologique vu le format et les limitations technologiques. 
Je ne saurais dire si je le recommande : le public visé est vraiment spécifique et demande également une bonne résistance à l'horreur psychologique, ainsi qu'à d'autres sujets sensibles (je ne peux hélas trop en dire sans spoiler).

Toutefois, si vous pensez que ce style vous corresponde, je vous recommande fortement de tester ce jeu, vous ne serez pas déçu !

PS : il existe même un mod RPG, remplaçant le club de littérature par un club de D&D. Amusant, il n'est à tester qu'une fois le jeu fini.
Dernière modification par zuzul le jeu. juin 14, 2018 3:12 pm, modifié 1 fois.
Mon Wiki : https://sites.google.com/site/zuzulnwn/

Avatar de l’utilisateur
Meuh
Banni
Messages : 1481
Inscription : mer. juil. 02, 2014 10:34 am

Re: Jeux Vidéos 12 : des jeux qui te rendent fiers, qui divisent, qui font pleurer, qui bourrinent...

Message par Meuh » jeu. juin 14, 2018 2:41 pm

Cryoban a écrit :
mer. juin 13, 2018 7:17 pm
Uphir a écrit :
mer. juin 13, 2018 4:13 pm
J'ai lu cette polémique et honnêtement, je ne la comprends pas...

Moi non plus.
Et je ne comprend pas non plus pourquoi UBI ou un autre devrait assumer officiellement une position politique. C'est un peu comme demander à un artiste peintre de fournir un carton avec l'explication de ce qu'il a peint sur son tableau ou demander à Asimov de surligner les passages a tendance marxiste dans le Cycle des Robots.... Chacun y trouve/voit le message qu'il veut à tort ou à raison.

Ou dit autrement, les mecs de Red Storm et/ou Massive pondent des jeux avec un fond politique, mais reçoivent des instructions claires de la part de l'édito Ubi que pour ne heurter personne il est important de ne revendiquer aucun fond politique.
Alors forcément quand on leur demande, ils font un grand sourire (qui est mentionné dans l'interview) et répondent machinalement "non il n'y a rien de politique".

Avatar de l’utilisateur
Fender
Messie
Messages : 1111
Inscription : dim. oct. 02, 2005 6:04 pm

Re: Jeux Vidéos 12 : des jeux qui te rendent fiers, qui divisent, qui font pleurer, qui bourrinent...

Message par Fender » jeu. juin 14, 2018 2:45 pm

Ca reste chelou comme réaction, mieux vaut dire à mon avis un truc du genre "chacun est libre d'interpréter comme il veut le fond de notre jeu". Mais dire "non, non y'a rien", ça fait juste un peu tiep de mon avis.
 
Je recherche -> l'écran de la Brigade Chimérique 

Avatar de l’utilisateur
Meuh
Banni
Messages : 1481
Inscription : mer. juil. 02, 2014 10:34 am

Re: Jeux Vidéos 12 : des jeux qui te rendent fiers, qui divisent, qui font pleurer, qui bourrinent...

Message par Meuh » jeu. juin 14, 2018 3:07 pm

Fender a écrit :
jeu. juin 14, 2018 2:45 pm
Ca reste chelou comme réaction, mieux vaut dire à mon avis un truc du genre "chacun est libre d'interpréter comme il veut le fond de notre jeu". Mais dire "non, non y'a rien", ça fait juste un peu tiep de mon avis.
Comme dit précédemment, c'est fort probablement une instruction venue d'en haut, interprétée de la manière la plus robotique possible parce que le mec a pas envie d'avoir des problèmes. Dire que ya des interprétations possibles c'est déjà aller bien trop loin pour l'edito Ubi qui prône la neutralité totale, pour l'évidente raison de se mettre personne à dos.

Avatar de l’utilisateur
nerghull
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 2815
Inscription : dim. mai 03, 2015 3:02 am

Re: Jeux Vidéos 12 : des jeux qui te rendent fiers, qui divisent, qui font pleurer, qui bourrinent...

Message par nerghull » jeu. juin 14, 2018 3:09 pm

zuzul a écrit :
jeu. juin 14, 2018 12:15 pm
J'ai testé Doku Doku Literature Club.

Oui ?
Image
Spooky scary creepypasta

Ici j'ai pris du temps pour faire des trucs :
Une bafouille sur les plateaux de jeu
Un truc plus synthétique sur la déstabilisation
Un système alternatif pour Warhammer 40k (Black Crusade et Dark Heresy, surtout)
Des compte-rendus de partie d'Eclipse Phase

Avatar de l’utilisateur
Uphir
Dieu des hamsters miniatures spatiaux
Messages : 19061
Inscription : sam. juin 30, 2012 2:31 pm
Localisation : RP

Re: Jeux Vidéos 12 : des jeux qui te rendent fiers, qui divisent, qui font pleurer, qui bourrinent...

Message par Uphir » jeu. juin 14, 2018 3:10 pm

Fender a écrit :
jeu. juin 14, 2018 2:45 pm
Mais dire "non, non y'a rien", ça fait juste un peu tiep de mon avis.
Alors que si ça se trouve, y'a vraiment juste rien en fait ! Ils ont juste choisi Washington D.C parce que c'était cool à numériser et la lutte contre un gouvernement corrompu pour qu'on arrête de leur casser les c... avec le tir sur les djeuns à capuche !

Comme quoi, chacun y voit la symbolique qu'il veut.
Gott weiß ich will kein Engel sein

Avatar de l’utilisateur
zuzul
Dieu par accident
Messages : 4818
Inscription : mar. janv. 09, 2007 8:31 am

Re: Jeux Vidéos 12 : des jeux qui te rendent fiers, qui divisent, qui font pleurer, qui bourrinent...

Message par zuzul » jeu. juin 14, 2018 3:12 pm

nerghull a écrit :
jeu. juin 14, 2018 3:09 pm
zuzul a écrit :
jeu. juin 14, 2018 12:15 pm
J'ai testé Doku Doku Literature Club.
Quel con je suis, ça m'apprendra à poster sans relire. Je corrige la faute.
 
Mon Wiki : https://sites.google.com/site/zuzulnwn/

Avatar de l’utilisateur
Inigin
Dieu des hakamas perdus
Messages : 8979
Inscription : dim. août 02, 2009 7:27 am

Re: Jeux Vidéos 12 : des jeux qui te rendent fiers, qui divisent, qui font pleurer, qui bourrinent...

Message par Inigin » jeu. juin 14, 2018 3:18 pm

Meuh a écrit :
jeu. juin 14, 2018 3:07 pm
Fender a écrit :
jeu. juin 14, 2018 2:45 pm
Ca reste chelou comme réaction, mieux vaut dire à mon avis un truc du genre "chacun est libre d'interpréter comme il veut le fond de notre jeu". Mais dire "non, non y'a rien", ça fait juste un peu tiep de mon avis.
Comme dit précédemment, c'est fort probablement une instruction venue d'en haut, interprétée de la manière la plus robotique possible parce que le mec a pas envie d'avoir des problèmes. Dire que ya des interprétations possibles c'est déjà aller bien trop loin pour l'edito Ubi qui prône la neutralité totale, pour l'évidente raison de se mettre personne à dos.
Ou bien, ils font des jeux pour se détendre en shootant des soldats, sans prôner la lutte armée contre le gouvernement. On parle d'un jeu.

Qu'est-ce qui vous semble le plus vraisemblable comme réponse ?

- Est-ce que vos jeux suggèrent de tuer des policiers américains ?
- Bien sûr, d'ailleurs notre entreprise finance le fonds d'aide aux tueurs de policiers.

ou
- Est-ce que vos jeux suggèrent de tuer des policiers américains ?
- C'est votre interprétation, notre jeu n'a pas de message politique.
Barde biclassé secrétaire de la Voix de Rokugan

ImageImageImageImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
Fender
Messie
Messages : 1111
Inscription : dim. oct. 02, 2005 6:04 pm

Re: Jeux Vidéos 12 : des jeux qui te rendent fiers, qui divisent, qui font pleurer, qui bourrinent...

Message par Fender » jeu. juin 14, 2018 4:22 pm

Ou bien, ils font des jeux pour se détendre en shootant des soldats, sans prôner la lutte armée contre le gouvernement. On parle d'un jeu.
Le "on parle d'un jeu", déjà, ça ne veut pas dire grand chose. Ça fait longtemps à mon avis que le Jeux Video c'est émancipé de sa seul fonction, statut, de "Jeu".
Alors que si ça se trouve, y'a vraiment juste rien en fait ! Ils ont juste choisi Washington D.C parce que c'était cool à numériser et la lutte contre un gouvernement corrompu pour qu'on arrête de leur casser les c... avec le tir sur les djeuns à capuche !
C'est gravement inconscient alors hein, entre DC, le gouvernement corrompu, les mecs dis donc vl'a ce hasard aujourd'hui en 2018, à mon avis tout ça. 
De tout de façon le sourire de l'interviewé en dis suffisamment.
Comme dit précédemment, c'est fort probablement une instruction venue d'en haut, interprétée de la manière la plus robotique possible parce que le mec a pas envie d'avoir des problèmes. Dire que ya des interprétations possibles c'est déjà aller bien trop loin pour l'edito Ubi qui prône la neutralité totale, pour l'évidente raison de se mettre personne à dos.
C'est clairement ça, et ça peut se comprendre mais bon.
 
Je recherche -> l'écran de la Brigade Chimérique 

Avatar de l’utilisateur
Uphir
Dieu des hamsters miniatures spatiaux
Messages : 19061
Inscription : sam. juin 30, 2012 2:31 pm
Localisation : RP

Re: Jeux Vidéos 12 : des jeux qui te rendent fiers, qui divisent, qui font pleurer, qui bourrinent...

Message par Uphir » jeu. juin 14, 2018 4:54 pm

Fender a écrit :
jeu. juin 14, 2018 4:22 pm
C'est gravement inconscient alors hein, entre DC, le gouvernement corrompu, les mecs dis donc vl'a ce hasard aujourd'hui en 2018, à mon avis tout ça.

Si on part du principe que le développement du jeu a dû commencer bien avant 2018, oui, carrément.
Gott weiß ich will kein Engel sein

Avatar de l’utilisateur
Fender
Messie
Messages : 1111
Inscription : dim. oct. 02, 2005 6:04 pm

Re: Jeux Vidéos 12 : des jeux qui te rendent fiers, qui divisent, qui font pleurer, qui bourrinent...

Message par Fender » jeu. juin 14, 2018 5:04 pm

oui c'est pas faux, c'est vrai.
Mais aussi les dernières élections américaines ont fait campagne en 2016 et la plupart des problématiques américaines politique et sécuritaire d'avant encore. 
The division c'est deux ans et demi à tout casser de dev étant donné que le premier est sortit en 2016 (mars), donc finalement on en plein dans les grosses problématiques américaines.



 
Je recherche -> l'écran de la Brigade Chimérique 

Avatar de l’utilisateur
Kardwill
Dieu des strates galactiques
Messages : 5719
Inscription : mar. déc. 11, 2007 3:19 pm

Re: Jeux Vidéos 12 : des jeux qui te rendent fiers, qui divisent, qui font pleurer, qui bourrinent...

Message par Kardwill » jeu. juin 14, 2018 5:31 pm

Fender a écrit :
jeu. juin 14, 2018 4:22 pm
C'est gravement inconscient alors hein, entre DC, le gouvernement corrompu, les mecs dis donc vl'a ce hasard aujourd'hui en 2018, à mon avis tout ça.

Foutre sur la gueule d'un gouvernement corrompu, c'est une idée chère aux américains depuis longtemps. C'est même dans leur constitution. Ca date de bien avant les dernières élections. C'est un gros fantasme chez eux, autant que le "résistant français qui boute l'occupant hors du pays" l'est chez nous.
En fait, c'est plutôt un fantasme de la droite américaine - les milices, le droit de porter les armes, toussa - que de leur gauche, généralement.

Donc à ce niveau là, à moins que le boss de fin ne soit un présentateur de téléréalité orange, on peut imaginer que se dresser face au gouvernement, au sein même du siège du pouvoir (DC) est simplement un moyen de flatter un vieux fantasme de puissance, comme le faisait le dégommage de rakaïakapuch Charlesbronsonesque du premier jeu. Et c'est pas une insulte, hein? Tout MJ qui a vu les yeux de ses joueurs s'illuminer à la distribution des XPs ou à l'issue d'un combat triomphal sait que les fantasmes de puissance font tourner le monde, ou du moins font tourner les joueurs ^^

Ca ne veut pas dire qu'un jeu n'a pas une intention politique (ni que c'est mal d'en avoir une, d'ailleurs). Pour le savoir, 'faudra voir l’exécution. Mais sur le coup, à partir des éléments que j'entends ici, c'est pas forcément plus politique que ne le serait un jeu français proposant une action de Résistance à  l'occupation.

Avatar de l’utilisateur
Meuh
Banni
Messages : 1481
Inscription : mer. juil. 02, 2014 10:34 am

Re: Jeux Vidéos 12 : des jeux qui te rendent fiers, qui divisent, qui font pleurer, qui bourrinent...

Message par Meuh » jeu. juin 14, 2018 5:50 pm

Kardwill a écrit :
jeu. juin 14, 2018 5:31 pm
En fait, c'est plutôt un fantasme de la droite américaine
Excellent résumé de la licence Tom Clancy (et de ses écrits avant ça).

Répondre