Jeux vidéo 13, la X360 est-elle du rétrogaming ?

Jeux de carte, de plateau, de société, jeux-vidéo, mmo ...
Avatar de l’utilisateur
Erwan G
Envoyé de la Source
Messages : 12353
Inscription : lun. oct. 25, 2004 6:51 pm
Localisation : Grenoble

Re: Jeux vidéo 13, la X360 est-elle du rétrogaming ?

Message par Erwan G » mar. avr. 30, 2019 12:12 pm

Kardwill a écrit :
lun. avr. 29, 2019 10:17 am
Et suite du manuel de la bonne catastrophe à Stellaris : Quand les conservateurs vous disent que votre flotte est "juste assez puissante pour attaquer ce léviathan. Peut être. En engageant tous vos vaisseaux. Mais ça sera difficile", ne pas y aller la fleur au fusil. Et quand ledit Léviathan (le Mausolée Énigmatique) fume d'entrée de jeu tous mes cuirassés et plusieurs croiseurs avant même que la flotte n'arrive à portée de tir, se rappeler qu'il y a un bouton "fuite en hyperespace" pour limiter les frais plutôt que s'acharner, c'est bien, aussi.
4 cuirassés porte-avions, 22 croiseurs dont le Seaborn, 24 destroyers, 15 corvettes, tous leurs équipages expérimentés, mon meilleur amiral, et un empire totalement sans défense pendant plusieurs années après cette branlée, ça fait cher pour "presque" vaincre un léviathan qui ne représentait aucun danger.  8)7

Point positif, 8 ans et 30.000 alliages dépensés plus tard (tout ce que j'avais mis de côté pendant 20 ans pour construire mon anneau-monde. Snif!), ma flotte est plus petite mais vachement plus moderne. Du coup, vu que le Mausolée a perdu la plupart de ses défenses, je suis tenté de remettre le couvert pour le round 2. Avec deux empires hostiles à mes portes, plus de réserves pour reconstruire ma flotte une troisième fois, aucun allié pour me couvrir les fesses et la crise de mi-partie qui s'annonce, qu'est-ce qui pourrait mal se passer?

La microgestion d'un empire expansionniste dans ce jeu est un peu chiante, mais ça reste cool d'être maître du monde :)

Je suis toujours bien paumé. J'ai essayé, lors de cette deuxième partie, de ne pas tomber dans les difficultés de la première. Donc, je n'ai pas agrandi mon territoire comme un dingue, me laissant ainsi continuer à gagner de l'influence et ne recrutant du personnel que s'il en manquait ou si j'atteignais les 1.000 points d'influence. J'ai commencé à coloniser des planètes, à tel point que j'en avais trop. J'ai donc fait des secteurs, qui finalement ne m'ont guère servi. J'ai pu remarquer néanmoins que mes frontières reculaient et que des système m'appartenant finissaient dans les mains des voisins. Je me retrouve aussi avec l'un des plus faibles taux de réussite alors que j'ai débloqué trois arbres entiers de "techniques" et que j'ai l'impression d'avoir progressé au niveau des technologies. Mes vaisseaux sont visiblement puissants (deux flottes à plus de 8.000 points de valeur militaire) mais je suis à la traine vis à vis de tout le monde. J'avoue que je ne sais plus trop quoi faire.
Spoiler:
Image

Avatar de l’utilisateur
Kardwill
Dieu des strates galactiques
Messages : 6167
Inscription : mar. déc. 11, 2007 3:19 pm

Re: Jeux vidéo 13, la X360 est-elle du rétrogaming ?

Message par Kardwill » mar. avr. 30, 2019 1:30 pm

Erwan G a écrit :
mar. avr. 30, 2019 12:12 pm
Kardwill a écrit :
lun. avr. 29, 2019 10:17 am
Et suite du manuel de la bonne catastrophe à Stellaris : Quand les conservateurs vous disent que votre flotte est "juste assez puissante pour attaquer ce léviathan. Peut être. En engageant tous vos vaisseaux. Mais ça sera difficile", ne pas y aller la fleur au fusil. Et quand ledit Léviathan (le Mausolée Énigmatique) fume d'entrée de jeu tous mes cuirassés et plusieurs croiseurs avant même que la flotte n'arrive à portée de tir, se rappeler qu'il y a un bouton "fuite en hyperespace" pour limiter les frais plutôt que s'acharner, c'est bien, aussi.
4 cuirassés porte-avions, 22 croiseurs dont le Seaborn, 24 destroyers, 15 corvettes, tous leurs équipages expérimentés, mon meilleur amiral, et un empire totalement sans défense pendant plusieurs années après cette branlée, ça fait cher pour "presque" vaincre un léviathan qui ne représentait aucun danger.  8)7

Point positif, 8 ans et 30.000 alliages dépensés plus tard (tout ce que j'avais mis de côté pendant 20 ans pour construire mon anneau-monde. Snif!), ma flotte est plus petite mais vachement plus moderne. Du coup, vu que le Mausolée a perdu la plupart de ses défenses, je suis tenté de remettre le couvert pour le round 2. Avec deux empires hostiles à mes portes, plus de réserves pour reconstruire ma flotte une troisième fois, aucun allié pour me couvrir les fesses et la crise de mi-partie qui s'annonce, qu'est-ce qui pourrait mal se passer?

La microgestion d'un empire expansionniste dans ce jeu est un peu chiante, mais ça reste cool d'être maître du monde :)

Je suis toujours bien paumé. J'ai essayé, lors de cette deuxième partie, de ne pas tomber dans les difficultés de la première. Donc, je n'ai pas agrandi mon territoire comme un dingue, me laissant ainsi continuer à gagner de l'influence et ne recrutant du personnel que s'il en manquait ou si j'atteignais les 1.000 points d'influence. J'ai commencé à coloniser des planètes, à tel point que j'en avais trop. J'ai donc fait des secteurs, qui finalement ne m'ont guère servi. J'ai pu remarquer néanmoins que mes frontières reculaient et que des système m'appartenant finissaient dans les mains des voisins. Je me retrouve aussi avec l'un des plus faibles taux de réussite alors que j'ai débloqué trois arbres entiers de "techniques" et que j'ai l'impression d'avoir progressé au niveau des technologies. Mes vaisseaux sont visiblement puissants (deux flottes à plus de 8.000 points de valeur militaire) mais je suis à la traine vis à vis de tout le monde. J'avoue que je ne sais plus trop quoi faire. 
Mmmh, vu ce que tu dis (leaders qui coutent de l'influence, frontières qui reculent, sectoriser les planètes...), tu joues à la version console, j'imagine? Du coup, je ne vais pas pouvoir trop te conseiller : L'édition console est une copie de la version 1.7, alors que la version PC en est à la 2.2, et ce sont quasiment deux jeux différents.

Le score n'est pas trop important (comme tous les jeux Paradox, on se fixe ses propres objectifs, bien souvent), mais l'écran de diplo te dit normalement si tu es à la traine militairement ou scientifiquement par rapport à ton interlocuteur. La version PC a aussi un écran de score détaillé dans la partie "log" (pour savoir combien de points on a en territoire, science, alliances, etc...), mais je crois qu'il n'existait pas encore en 1.7.

Pour les frontières qui reculent ou avancent autour de tes bases (ça n'existe plus dans la 2.2, où tu dois construire une base dans chaque système), je crois que ça dépendait d'une caractéristique de contrôle que tu pouvais faire évoluer par certaines techno.

Pour les secteurs, en 1.x, normalement ils aident à ne pas avoir de malus en raison du nombre de planètes (ils ne comptent pas dans la limite de systèmes habités), mais c'est vrai qu'ils peuvent engloutir plus de ressources qu'ils n'en rapportent.

Tu joues quel "type" d'empire? Ca va pas mal influencer ton gameplay, tes choix de "traits de l'ascension", etc...

Avatar de l’utilisateur
Erwan G
Envoyé de la Source
Messages : 12353
Inscription : lun. oct. 25, 2004 6:51 pm
Localisation : Grenoble

Re: Jeux vidéo 13, la X360 est-elle du rétrogaming ?

Message par Erwan G » mar. avr. 30, 2019 1:32 pm

Pour l'instant, j'ai commencé humain, démocratique et cool.
Spoiler:
Image

Avatar de l’utilisateur
Kardwill
Dieu des strates galactiques
Messages : 6167
Inscription : mar. déc. 11, 2007 3:19 pm

Re: Jeux vidéo 13, la X360 est-elle du rétrogaming ?

Message par Kardwill » mar. avr. 30, 2019 2:50 pm

Un peu comme les nations unies égalitaristes/xénophiles proposées par le jeu? Tu t'es trouvé des potes pour former des alliances ou une fédération, ou des espèces à intégrer dans l'empire (pacte migratoire ou provolution de primitifs)?

(Note que je trouve que jouer au sein d'une fédération est vaguement chiant, parce qu'on n'a plus la maitrise totale de sa politique extérieure. Mais si je veux jouer pacifique et à petite échelle, comme la partie "Mimbari" que je joue en alternance avec mes fachos humains, le nombre peut donner une assurance vie face aux pitbulls qui blobbent à côté)

En fait, entre les versions d'écart et la brouette de DLCs, je ne me rappelle plus ce qui avait été implémenté dans les vieilles versions de Stellaris (ou a pu être implémenté directement dans la version console) au niveau des menaces de early/mid game histoire d'animer le jeu entre 2350 et l'arrivée tardive des crises galactiques : Pirates, monstres, léviathans, hordes mercenaires, portes L?

Avatar de l’utilisateur
yanmag
Transcendé
Messages : 800
Inscription : jeu. oct. 02, 2003 3:54 pm
Localisation : Elsass, Saint Louis (68)

Re: Jeux vidéo 13, la X360 est-elle du rétrogaming ?

Message par yanmag » mar. avr. 30, 2019 3:05 pm

La version console est jouable? Je joue à la version 2.2 sur PC mais jouer ma PS4 peut-etre sympa aussi.
"La liberté de ta gueule s'arrête où commence celle de ma main." proverbe modo
The Bad-Lawfull-Evil Modo banni
Casus Belli Awards du Chat
Fondateur Elsass Frei Team
membre de l'invisib' blag' team et ancien du LMMR de Mandres les roses

Avatar de l’utilisateur
Kardwill
Dieu des strates galactiques
Messages : 6167
Inscription : mar. déc. 11, 2007 3:19 pm

Re: Jeux vidéo 13, la X360 est-elle du rétrogaming ?

Message par Kardwill » mar. avr. 30, 2019 3:19 pm

Les critiques à sa sortie disaient que Stellaris Console est étonnamment jouable au pad, même si l'interface est moins pratique avec les gros empires. Mais bon, on parle d'un jeu Paradox, donc en 2 mois ça a pu massivement changer.

Par contre, le changement de version doit piquer quand on s'est habitué à la 2.2 (et, dans mon cas, à la chiée de DLC. Oui, je suis faible)

Avatar de l’utilisateur
Erwan G
Envoyé de la Source
Messages : 12353
Inscription : lun. oct. 25, 2004 6:51 pm
Localisation : Grenoble

Re: Jeux vidéo 13, la X360 est-elle du rétrogaming ?

Message par Erwan G » mar. avr. 30, 2019 3:26 pm

C'est très jouable au pad. La grande difficulté est de comprendre l'intégralité des menus. Pour l'instant, je me galère sur l'aspect politique. Mais le reste est simple. Je pense que la difficulté provient plutôt du jeu que des contrôles.

Pour les menaces, pour l'instant, des pirates et des flottes inconnues qui bloquent des routes spatiales. Mais rien de bien génant, si ce n'est la perte d'influence et donc de planètes minières ou de systèmes de recherche. Je dois être autour de 2350.
Spoiler:
Image

Avatar de l’utilisateur
Kardwill
Dieu des strates galactiques
Messages : 6167
Inscription : mar. déc. 11, 2007 3:19 pm

Re: Jeux vidéo 13, la X360 est-elle du rétrogaming ?

Message par Kardwill » mar. avr. 30, 2019 4:42 pm

Pour la perte d'influence territoriale, c'est parfois dur de suivre pourquoi on se fait grignoter par les autres, mais il faut vraiment te pencher sur les technos, je crois. Certaines sont totalement orientées vers ça, de mémoire. Et je crois que le statut diplomatique jouait aussi, mais là, c'est plus flou.

Avatar de l’utilisateur
philippe_j
Dieu des salariens musicaux
Messages : 4402
Inscription : ven. janv. 27, 2006 8:44 pm
Localisation : Stancity, Lorrainistan

Re: Jeux vidéo 13, la X360 est-elle du rétrogaming ?

Message par philippe_j » mar. avr. 30, 2019 8:37 pm

Ouh, alors là ça sent les annonces sympas : Ghost Recon Wildlands nous sort une opération spéciale avec Jon Bernthal en guest star et parait-il des indices sur le futur de GRW...
Ah, et avec weekend gratuit, donc commencez à télécharger si vous vouler tester!

Et pour ma part c'est Assassin's Creed : Origins que j'ai testé ce dernier weekend et jouer l'intro (la première région) ma convaincu à 100% et donc hop! j'ai voté avec mes sous (et la réduction sympa de 75%, faut pas exagérer) et me suis pris l'édition Gold.
J'ai beau détester les microtransactions omniprésentes et ridiculement chères (mais qui ont la décence d'être entièrement dispensables), je ne peux que m'incliner devant le gameplay aux petits oignons, l'ambiance, les graphismes à tomber par terre et même le scénario (!) qui m'a mis des petites larmes (forcément, des histoires de père et fils, ça me touche). Je suis faible :mrgreen:

Edit: quelques heures plus tard, je suis à Alexandrie et mes aïeux que c'est beau!
Mais c'est une impression ou Assassin's Creed s'est transformé en The Witcher 3 sans dire gare? J ai eu cette épiphanie en me prenant à vouloir faire disparaître les points d'interrogation de la boussole pour retrouver le plaisir de la découverte.
Pour l'instant l'interface minimale sans boussole devra suffir (d'autant que je viens de réaliser qu'on peut utiliser les étoiles pour se diriger la nuit!)
- Philippe -
Poe's Law : without a winking smiley or other blatant display of humor, it is impossible to create a parody of Fundamentalism that SOMEONE won't mistake for the real thing.

Avatar de l’utilisateur
Cédric Ferrand
Dieu des athées non-pratiquants
Messages : 6876
Inscription : mer. févr. 23, 2005 3:11 pm
Localisation : Montréal
Contact :

Re: Jeux vidéo 13, la X360 est-elle du rétrogaming ?

Message par Cédric Ferrand » jeu. mai 02, 2019 1:43 am

Un petit documentaire de 57 minutes sur Motion Twin, le studio qui a développé Dead Cells.
Ils parlent de la transition du développement de jeu web vers ce jeu qui n'était pas censé devenir un tel hit.
Leur fonctionnement en scop est également très intéressant.


Avatar de l’utilisateur
sherinford
Dieu de sa console
Messages : 6195
Inscription : jeu. oct. 07, 2004 8:36 am
Localisation : Un petit chateau en Belgique

Re: Jeux vidéo 13, la X360 est-elle du rétrogaming ?

Message par sherinford » jeu. mai 02, 2019 10:42 am

J'ai glissé, chef: ce qui devait être juste un petit run de test a débouché sur quelques sessions de jeu pour refaire les deux premiers "Uncharted".

Mes impressions d'origine restent valable: le premier est un peu trop "shooter" et pas assez "énigmes". Le deuxième réétablit l'équilibre, et permet même quelques séquences d'infiltration, mais rien de ouf.

Bon, je conserve donc cette collection Uncharted, qui n'a fait que bonifier avec le temps, et je me referai les trois autres titres quand j'aurai un moment.

Demain soir, je replonge dans mon tiroir à jeux vidéos...

Avatar de l’utilisateur
Kardwill
Dieu des strates galactiques
Messages : 6167
Inscription : mar. déc. 11, 2007 3:19 pm

Re: Jeux vidéo 13, la X360 est-elle du rétrogaming ?

Message par Kardwill » jeu. mai 02, 2019 11:21 am

Stellaris, Communauté de l'Humanité, 2380. Le Grand Khan, qui avait fédéré les clans de maraudeurs et les avait lancés à la conquête du "nord-est" de la galaxie, est mort en 2365 lors d'un combat avec deux flottes humaines, et ses diadoques sont maintenant les vassaux de l'Imperatrix. Prochaine objectif : "sauver" la Terre, redécouverte récemment, nichée dans un bras galactique dangereusement près des Décimateurs Xul'Nell, l'un des 3 poids lourds restant dans la galaxie, mais sévèrement affaiblis par leur guerre contre la Horde.

Enfin, si la Communauté n'implose pas jusque là : Au fil des conquêtes, la population d'esclaves Xenos a gonflé jusqu'à représenter 65% de la population, et la combinaison de chômage et de manque de personnel qualifié représente un vrai problème dans la population. Ne pouvant se résoudre à affranchir et éduquer des esclaves Xenos, l'Empire a tenté de développer les IAs et des robots sophistiqués pour compenser le manque d'humains pour les emplois industriels, administratifs et militaires, et les synthétiques sont omniprésents sur tous les mondes centraux, représentant 15% des 1000 milliards d'habitants de l'Empire.

Mais le remède pourrait s'avérer pire que le mal : Depuis quelques années, les dysfonctionnements se succèdent : Une station minière a été retrouvée vidée de leurs habitants mais continuant à fonctionner, une IA militaire du QG central s'est "suicidé", des centrales énergétiques et des usines se subitement mettent à fonctionner plus efficacement sans raison, et sur Unity, des millions de droïdes ouvriers se sont arrêtés de travailler pour regarder le ciel pendant de longues minutes. Dans un empire où des IA conscientes manœuvrent des cuirassés et où les robots de combat représentent le gros des garnisons locales, certains scientifiques alarmistes craignent que l'éveil des machines ne soit proche.


Première fois que j'arrive assez loin à ce jeu pour affronter les crises mid-game, et la façon dont l'histoire se déroule en fonction de mes décisions passées est cool (je commence à regretter d'avoir recherché certaines de ces technologies "rouges" si sexy sur le papier). Et il est assez satisfaisant de promener trois flottes à 45.000 points sur la carte, de lancer ma première mégaconstruction, et de voir que ma puissance comparée aux Empires Stagnants est maintenant "faible", et plus "pathétique" (bon, si l'un d'entre eux se réveille, il me mettra encore une branlée, hein?  ^^)
Par contre, avec 25 planètes, la version 2.2 est devenu l'enfer de la microgestion pour les empires expansionnistes : Les gouverneurs sectoriels sont nettement moins autonomes qu'avant, et contrairement aux versions 1.x, on ne peut plus se désintéresser d'une planète "pleine", vu qu'elles continuent de croitre indéfiniment. Ce qui veut dire qu'il faut continuer à lutter contre le chômage et la surpopulation. Ce qui est chiant quand on a toute la partie droite de l'écran couverte de noms de planètes plus ou moins en crise. Prochaine partie, je jouerai définitivement en "tall" (ou au moins avec un empire moins complexe à gérer que des esclavagistes qui doivent équilibrer leurs populations planétaires)

Avatar de l’utilisateur
Yusei
Dieu en cavale
Messages : 6712
Inscription : jeu. janv. 30, 2014 9:47 am
Localisation : Paris / Cachan
Contact :

Re: Jeux vidéo 13, la X360 est-elle du rétrogaming ?

Message par Yusei » jeu. mai 02, 2019 12:51 pm

sherinford a écrit :
jeu. mai 02, 2019 10:42 am
Mes impressions d'origine restent valable: le premier est un peu trop "shooter" et pas assez "énigmes". Le deuxième réétablit l'équilibre, et permet même quelques séquences d'infiltration, mais rien de ouf.
Dans mes souvenirs, le deuxième était souvent dirigiste au point de prendre le contrôle du personnage entre chaque scène de couloir ou d'escalade avec 0 degré de liberté. Ça m'avait un peu dégoûté de la série. Ça s'améliore dans les suivants ?

Avatar de l’utilisateur
sherinford
Dieu de sa console
Messages : 6195
Inscription : jeu. oct. 07, 2004 8:36 am
Localisation : Un petit chateau en Belgique

Re: A propos d'Uncharted

Message par sherinford » jeu. mai 02, 2019 1:37 pm

Yusei a écrit :
jeu. mai 02, 2019 12:51 pm
sherinford a écrit :
jeu. mai 02, 2019 10:42 am
Mes impressions d'origine restent valable: le premier est un peu trop "shooter" et pas assez "énigmes". Le deuxième réétablit l'équilibre, et permet même quelques séquences d'infiltration, mais rien de ouf.
Dans mes souvenirs, le deuxième était souvent dirigiste au point de prendre le contrôle du personnage entre chaque scène de couloir ou d'escalade avec 0 degré de liberté. Ça m'avait un peu dégoûté de la série. Ça s'améliore dans les suivants ?

Il y a toujours des cinématiques et des scripts, mais ce point ne me dérange pas trop.

Globalement, le "gameplay" de cette série s'est amélioré avec le temps: chaque épisode apporte sa couche d'amélioration. Par exemple, dans le 3, les corps à corps empruntent un peu à Batman, et dans le 4, les phases d'infiltration alternent deux phases de combat, avec en plus des phases scriptées qui sont vraiment prenantes: cette diversité rend le jeu nettement plus "supportable", à mon goût...

Avatar de l’utilisateur
Meuh
Ascendant
Messages : 1627
Inscription : mer. juil. 02, 2014 10:34 am

Re: Jeux vidéo 13, la X360 est-elle du rétrogaming ?

Message par Meuh » jeu. mai 02, 2019 3:09 pm

philippe_j a écrit :
mar. avr. 30, 2019 8:37 pm
Mais c'est une impression ou Assassin's Creed s'est transformé en The Witcher 3 sans dire gare?
L'histoire en bref : il y a quelques temps, Ubisoft a décidé vouloir devenir le leader des jeux open world (la jalousie d'un GTA 5 refusant de descendre du podium des meilleurs ventes plusieurs années durant a probablement dû jouer). À peu près au même moment il se passait deux choses : la licence Assassin, fatiguée, exigeait une refonte, et The Witcher 3 se faisait acclamer par la critique comme LE modèle de jeu open world. Je te laisse imaginer la suite.

Verrouillé