[JDP] Des pions, des cartes, des dés, la vie...

Jeux de carte, de plateau, de société, jeux-vidéo, mmo ...
Avatar de l’utilisateur
sherinford
Dieu de sa console
Messages : 7357
Inscription : jeu. oct. 07, 2004 8:36 am
Localisation : Un petit chateau en Belgique

Re: [JDP] Des pions, des cartes, des dés, la vie...

Message par sherinford »

Cluzo a écrit :
jeu. juil. 09, 2020 10:57 pm
Le replay est disponible ici pour ceux qui auraient loupé le live. Ca sent l'instabuy de mon côté...

Première carte mission "votre tout premier assignement"...

Les auteurs français sont maintenant tellement pertubés par l'anglais qu'ils en reprennent les termes.

:lol:
ImageImageImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
Kardwill
Dieu des strates galactiques
Messages : 7265
Inscription : mar. déc. 11, 2007 3:19 pm

Re: [JDP] Des pions, des cartes, des dés, la vie...

Message par Kardwill »

@karnacier Je comprends mieux ce que tu veux dire. Effectivement, pour Warhammer, tu as toutes les options dans les codex (qui représentent déjà pas mal d'achats). Ca n'empêchera pas d'avoir à cracher 30-50 balles pour ton commandant d'armée, ceci dit, mais c'est pas exactement pareil, je l'accorde.

XWing est un jeu à extensions, oui. C'est le modèle commercial de FFG : Proposer un jeu relativement basique mais fonctionnel et tournant bien avec à côté une fournée d'extensions proposant une foultitude de nouvelles options, scénarios, etc... Les options en questions sont rarement indispensables, mais toujours juste assez intéressantes pour pousser le client à acheter tout au long de la vie de la gamme. Assaut sur l'Empire suit ce modèle par exemple : une boite de base, quelques grosses extensions avec de nouvelles campagnes, personnages, missions, matos, etc... pour augmenter la durée de vie, et des boosters avec des personnages et cartes bonus pour ceux qui veulent vraiment optimiser.

Au final, on a eu un développement similaire en JdR avec D&D3 et ses classes de prestige, sorts, nouvelles races, dons, etc... éparpillés dans whatmille suppléments, ouvrant de nouvelles options ou permettant d'optimiser comme un porc. On peut faire son perso avec le manuel du joueur et se lancer dans la partie, ou on peut faire un plan de carrière sur 20 niveaux en piochant dans une brouette de bouquins. C'est ce qui a permis à Wizards et à un paquet d'éditeurs tiers de continuer de vendre du papier aux joueurs (et pas seulement aux MJs) pendant la durée de vie de la gamme. Ce n'est pas pour autant que j’appellerais D&D3 un "deckbuilder sur lequel on a collé un JdR".

Maintenant, le côté pervers dans le cas particulier de XWing, c'est son côté "compétition officielle", qui pousse les gens à chercher les combos les plus optimisées pour leur armée "à eux", et donc à acheter toutes les extensions. Et c'est amplifié par le fait que, comme tout jeu de figurines qui se respecte, la boite de base était dans ce cas là réellement anémique, forçant les joueurs à se lancer tout de suite dans les extensions sans avoir pu faire "tourner" le jeu au préalable.
Ce problème disparait si les joueurs construisent leurs escadres depuis un pool commun de cartes et figurines (en gros, si on le traite comme un jeu de plateau, où un des joueurs a le jeu, et pas comme un jeu de figurine où chaque joueur doit amener son armée), mais il reste plus présent que pour la plupart des autres jeux de FFG. C'est la raison pour laquelle je n'ai pas "plongé" pour XWing, alors que je suis par contre un fan d'autres jeux coop et semi-coop de FFG qui représentent pourtant eux aussi un budget pharaonique (Assaut sur l'Empire, Demeures de l'Epouvante, Horreur à Arkham JCE) mais ne mettent pas les joueurs en compétition pour montrer celui qui a la plus grosse (collection)

J'ai surtout tiqué sur le mot "deckbuilding"* qui me semble une façon cavalière de désigner des jeux à optimisation/extensions qui existent depuis longtemps, mais je comprend parfaitement que l'on se rebelle contre la politique commerciale douteuse de FFG.

*Surtout que selon pas mal de monde, les "jeux de deckbuilding" désignent plutôt ceux où l'on compose son deck pendant la partie, et n'incluent donc même pas Magic, mais bon, là, on va rentrer dans des débats sémantiques sans fin ^^

 
MJ actuellement sur : Dresden Files (Fate), Star Trek (Fate), Ravenloft (D&D)

Avatar de l’utilisateur
Meuh
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 1787
Inscription : mer. juil. 02, 2014 10:34 am

Re: [JDP] Des pions, des cartes, des dés, la vie...

Message par Meuh »

Kardwill a écrit :
lun. juil. 13, 2020 2:35 pm
Ou D&D 3/4/5 avec sa phase de création de personnage à "catalogues".
[HS]
C'est marrant comme remarque parce que le game design de D&D 3, avec son chara building hypertrophié à multiples options vendues en suppléments pour dégotter les meilleurs combo, a souvent été analysé comme la mise en application de la recette Magic The Gathering par les magiciens de la côte.
Donc pas un deckbuilder sur lequel on a collé un jdr, mais assurément un jdr sur lequel on a collé un deckbuilder.
[/HS]
(edit : ninjaté alors que tu développais)

Avatar de l’utilisateur
cdang
Ascendant
Messages : 1541
Inscription : jeu. avr. 30, 2015 10:23 am
Localisation : Le Havre

Re: [JDP] Des pions, des cartes, des dés, la vie...

Message par cdang »

Bon, je suis content d'avoir lancé un débat ^_^
@Sylvestre : non, désolé, je ne sais rien de plus sur BS Galactica: Starship Battle que ce que m'ont donné les liens et je en connais pas Wings of War.

De ce que j'ai compris des spécificités :
  • il y a 3 4 altitudes ; si 2 vaisseaux sont à la même altitude, on utilise un côté de la réglette, s'ils ont une différence d'altitude de 1, on utilise un autre côté de la réglette (au-delà on ne peut pas toucher) ;
  • un vaisseau peut avancer en crabe, c'est-à-dire avoir une orientation différente de sa direction de déplacement ;
  • il y a une politique de vente d'extensions pour avoir des vaisseaux supplémentaires, des pilotes et des règles complémentaires si j'ai bien survolé.
Je rajoute des vidéos : M. Miniature parle de règles à partir de 35 min ici

et de règles complémentaires à partir de 41 min et quelques :


[modif de 18h43 : corrections et précisions]
Dernière modification par cdang le mar. juil. 14, 2020 6:43 pm, modifié 1 fois.
--
Vous êtes mort

Avatar de l’utilisateur
Ganelon
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 2419
Inscription : jeu. sept. 14, 2017 9:04 am
Localisation : L'oreille en coin

Re: [JDP] Des pions, des cartes, des dés, la vie...

Message par Ganelon »

Deep Sea Adventure avec ma fille, qui me demande : "c'est comment qu'on perd ?"
La poix pour l'omble
 

Avatar de l’utilisateur
cern
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 2090
Inscription : mer. juil. 07, 2010 1:22 pm

Re: [JDP] Des pions, des cartes, des dés, la vie...

Message par cern »

Ganelon a écrit :
mar. juil. 14, 2020 4:37 pm
Deep Sea Adventure avec ma fille, qui me demande : "c'est comment qu'on perd ?"

en étant trop gourmand et en n'arrivant pas à retourner dans le sous marin.
Ne pas oublier que pour chaque objet porté on soustrait 1 à son déplacement.
Plus il y a de joueurs et plus la partie est difficile car la réserve de dioxygène baisse plus vite.
 

Avatar de l’utilisateur
Ganelon
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 2419
Inscription : jeu. sept. 14, 2017 9:04 am
Localisation : L'oreille en coin

Re: [JDP] Des pions, des cartes, des dés, la vie...

Message par Ganelon »

Oui, en fait c'est le caractère chafouin de ma fille que je voulais rapporter. :bierre:
La poix pour l'omble
 

Avatar de l’utilisateur
Meuh
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 1787
Inscription : mer. juil. 02, 2014 10:34 am

Re: [JDP] Des pions, des cartes, des dés, la vie...

Message par Meuh »

Première fois que j'ai l'occasion de jouer à Rising Sun à 5 joueurs.
Je joue le clan du Bonsai, et durant toute la partie, je me demande ce qui s'est passé dans la tête de l'auteur :
- On va faire un clan dont le pouvoir spécial est que tout est moins cher !
- Par contre on va complètement contrebalancer cet avantage en lui donnant un revenu misérable.
- Et pour être bien sûr que ce clan soit pathétique, on va le faire partir dernier sur le rang d'honneur.
Résultat : quasiment 50 points de retard sur le gagnant.

Avatar de l’utilisateur
Léonard
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 3129
Inscription : lun. oct. 09, 2006 9:25 pm
Localisation : Aix-en-Provence

Re: [JDP] Des pions, des cartes, des dés, la vie...

Message par Léonard »

Mon petit chouchou du moment en jeu de plateau, c'est Cryptide.

C'est un jeu de déduction sur le thème de la cryptozoologie, qui nous amène à chercher un animal mystérieux dans un décor naturel.
Chacun dispose d'un indice du type "l'animal vit dans un lac ou dans une forêt", "il se trouve dans ou à proximité du territoire des ours", etc. En interrogeant les autres joueurs, on doit être le premier à déduire l'indice de chacun, et à trouver l'unique hexagone du plateau où peut se cacher l'animal.

Le thème est original (on échappe à une énième histoire de chasse au trésor avec des pirates).
Le matériel est très épuré et symbolique (pions de bois, carte avec hexagone...), ce qui plaira à certains, mais moins à ceux qui auraient aimé voir mieux caractérisés le monstre ou les chercheurs.
Les règles sont très simples, et le système roule tout seul. Une fois qu'on a compris la stratégie, on peut faire des parties très courtes (parfois moins d'un quart d'heure, à trois), souvent serrées. Et même si chaque partie suit un "scénario" (une configuration du plateau et une série d'indices données), la rejouabilité me paraît assez importante.
Pack Horse Library : des femmes, des livres et des chevaux dans l'Amérique des années 1930 - Un jeu de rôle clé en main.

Commander Pack Horse Library sur lulu.com

Avatar de l’utilisateur
rogre
RDieu
Messages : 4184
Inscription : jeu. déc. 06, 2007 12:53 pm
Localisation : Lyon 6è

Re: [JDP] Des pions, des cartes, des dés, la vie...

Message par rogre »

Meuh a écrit :
mer. juil. 15, 2020 10:31 am
Première fois que j'ai l'occasion de jouer à Rising Sun à 5 joueurs.
Je joue le clan du Bonsai, et durant toute la partie, je me demande ce qui s'est passé dans la tête de l'auteur :
- On va faire un clan dont le pouvoir spécial est que tout est moins cher !
- Par contre on va complètement contrebalancer cet avantage en lui donnant un revenu misérable.
- Et pour être bien sûr que ce clan soit pathétique, on va le faire partir dernier sur le rang d'honneur.
Résultat : quasiment 50 points de retard sur le gagnant.

Oui, le jeu (que j'ai et que j'aime bien) est (délibérément, je suppose) très déséquilibré.
Comment arrêter le clan de la Tortue, si on ne se coalise pas contre lui? Le Lotus, personne n'a intéret à l'attaquer, mais il est bloqué dans un coin. Quand on joue avec le Renard, ses interventions rendent tout imprévisible… Etc.
Je pense que les designers ont eu en tête… L5R, tellement les pouvoirs de Clans sont marqués et asymétriques, quasi "scriptés".

Cela dit, c'est tout l'inverse d'un jeu (ancien, 1987) sur le Japon, "Shogûn/Samurai Swords/Ikusa" (diverses éditions), type "Axis & Allies", qui avait le défaut inverse: les clans étant exactement semblables les uns aux autres, sur une carte toute blanche (et sans monstres magiques), c'était totalement ennuyeux à force d'équilibre.

https://boardgamegeek.com/boardgame/221/ikusa

 
"La description d'un Casusien moyen: un expert en tout, une incapacité à communiquer, la légèreté d'un tractopelle et l'empathie d'une brique." :P (glamourous.sam)

Avatar de l’utilisateur
Mugen
Dieu des bottes de cuir
Messages : 10089
Inscription : mer. mai 17, 2006 11:34 am

Re: [JDP] Des pions, des cartes, des dés, la vie...

Message par Mugen »

Meuh a écrit :
lun. juil. 13, 2020 5:44 pm
Kardwill a écrit :
lun. juil. 13, 2020 2:35 pm
Ou D&D 3/4/5 avec sa phase de création de personnage à "catalogues".
[HS]
C'est marrant comme remarque parce que le game design de D&D 3, avec son chara building hypertrophié à multiples options vendues en suppléments pour dégotter les meilleurs combo, a souvent été analysé comme la mise en application de la recette Magic The Gathering par les magiciens de la côte.
Donc pas un deckbuilder sur lequel on a collé un jdr, mais assurément un jdr sur lequel on a collé un deckbuilder.
[/HS]
(edit : ninjaté alors que tu développais)

Paradoxalement, en ce qui concerne D&D3, les personnages les plus forts sont dans le PHB. Rien n'est plus abusé qu'un lanceur de sort de haut niveau utilisant les sorts qui existent depuis OD&D. La gamme a même continuellement essayé de réduire cet écart, en proposant des variantes plus fortes des guerriers et voleurs, et des variantes moins fortes des magos et clercs.

D&D4 était la suite logique de cette évolution et les combos les plus délirantes des lanceurs de sorts n'y étaient tout simplement pas possibles. L'équilibre était aussi meilleur, au point que les meilleures classes dans 3 rôles sur 4 étaient des classes "martiales" issues du premier PHB, même à la fin de la gamme.
Sois satisfait des fruit, des fleurs et même des feuilles,
Si c'est dans ton jardin à toi que tu les cueilles.
Ne pas monter bien haut peut-être, mais tout seul.

Avatar de l’utilisateur
cdang
Ascendant
Messages : 1541
Inscription : jeu. avr. 30, 2015 10:23 am
Localisation : Le Havre

Re: [JDP] Des pions, des cartes, des dés, la vie...

Message par cdang »

Bon, bin j'ai craqué pour BS Galactica: Spaceship Battles, je vous raconterai (peut-être plus dans la section wargames du coup ?).

Sinon, j'ai fait ma première partie de Yu-Gi-Oh! avec les enfants, version speed duel (sans builder de deck, avec les cartes des starters). Alors bon, ya des cartes qui amènent des rebondissement plutôt spectaculaires et les pièges piègent aussi ceux qui les posent (genre l’œil magique de la vérité vraie qui permet de voir la main de l'adversaire mais lui donne 1 000 PV s'il a des cartes de magie dedans à chaque tour). C'est mieux que la bataille mais ça a l'air quand même plus sexy si on se passionne pour le dessin animé. Et ya des thématiques rigolotes (genre les toons).
--
Vous êtes mort

Avatar de l’utilisateur
Léonard
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 3129
Inscription : lun. oct. 09, 2006 9:25 pm
Localisation : Aix-en-Provence

Re: [JDP] Des pions, des cartes, des dés, la vie...

Message par Léonard »

Le dessin animé est pas sexy du tout. On y voit des personnages jouer aux cartes, en gros.
Il n'a d'intérêt que si on se passionne pour le jeu, à mon avis. ;)
Pack Horse Library : des femmes, des livres et des chevaux dans l'Amérique des années 1930 - Un jeu de rôle clé en main.

Commander Pack Horse Library sur lulu.com

Avatar de l’utilisateur
Cluzo
Profane
Messages : 33
Inscription : mer. sept. 04, 2019 1:34 pm

Re: [JDP] Des pions, des cartes, des dés, la vie...

Message par Cluzo »

Bon, j'ai pu tester le jeu de plateau Oltréé! cet après-midi au festival virtuel Ludistories. J'ai fait le scénario d'introduction en compagnie de 3 autres vaillants patrouilleurs. Le jeu est vraiment sympa et on retrouve bien l'ambiance du jdr, et malgré l'aspect narratif, la mécanique est faite pour que chaque scénario soit rejouable. La mécanique est assez simple à comprendre et faire un tour de jeu suffira à comprendre toutes les mécaniques importantes. Si jamais y en a d'autre qui veulent essayer, il faut aller ici : Site du festival Ludistories

J'ai aussi testé Tortuga 2199 et La Mascarade des Frères Grimm. J'ai beaucoup aimé le premier qui est un mélange de Deckbuilder et de 4x, et qui gomme les quelques griefs que j'ai envers Clank! et ses dérivés (pas d'élimination de joueurs par exemple). La partie à été un peu longue car en festival on est "gentils" alors que dans ce jeu il est très compliqué de finir la partie sans se taper dessus. Mais la mécanique est fluide et surtout il y a beaucoup d'interaction entre les joueurs grâce au plateau. La mascarade des Frères Grimm, je suis pas fan de la mécanique du jeu, non pas quelle est mal fichue, c'est juste pas mon type. Néanmoins c'est un jeu de bluff/déduction qui marche bien, qui est très joli et que je me verrais offrir aux enfants de ma famille.

Je compte y retourner demain car je voudrais tester The Artemis Project et Quetzal. L'idée du festival est super, mais 2 jours c'est trop cours, en faisant un après midi de 13h à 20h j'ai fait 3 jeux et il y en a 8... Il va falloir faire des sacrifices.

Avatar de l’utilisateur
nerghull
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 4187
Inscription : dim. mai 03, 2015 3:02 am

Re: [JDP] Des pions, des cartes, des dés, la vie...

Message par nerghull »

Hoghwarts Battle, donc, passé la petite rigolade de la découverte du Produit dérivé : "Comment ça, y a des TM partout ? Pourquoi j'ai un Rappeltout™ plutôt qu'un Rappeltout tout court ? Pis les photos du film v1 elles ont un brin vieilli, on vend pas du rêve", c'est indubitablement très sympathique.

Grosso modo, on s'est installé au bar vers 12h30, on est reparti en ayant roulé sur les 7 années à 22h, donc on peut pas dire qu'on a pas aimé. L'avantage de faire tout dans la foulée c'est que la montée en puissance est très appréciable, que les choix techniques se font en contexte et qu'on peut se discipliner pour laisser aux autres un jeu différent à chaque année.

Car oui on reprend son deck à zéro à chaque année et c'est là qu'est la grosse faiblesse du jeu à mon sens. Certes, ça permet d'épurer son jeu à chaque partie et de mieux se construire en fonction des évolutions entre les années, mais la différence entre le deck de début d'année et celui de mi-partie est : brutale. Début d'année, on se fait marcher sur le visage, les persos commencent un tour sur 2 au sol en baignant dans leur sang (sauf Harry, j'y reviens), les lieux se pourrissent à vitesse grand v et on ne peut tout simplement rien y faire, déjà qu'on est de toute façon trop occupé à juste survivre... Alors qu'en milieu de partie, quand on commence un tour à 10pv, 7 cartes en main et déjà des ressources à dépenser, c'est que le tour de table avant d'arriver jusqu'à nous a été un mou. Les tours de "storm" où on balance 10 cartes dans le tour en faisant bénéficier tout le monde deviennent la norme et globalement c'est impossible de se sentir en danger, même avec les pires mobs en face. Du coup ça aurait été bien d'avoir quelque chose d'intermédiaire en faisant évoluer les decks de départ (épurer aussi le deck d'achat pour enlever ce qui ne combine avec rien aurait été aussi un peu moins frustrant côté joueur, mais c'est moins grave).

Niveau persos on a joué à 4, clairement le mode facile du jeu. Neville (le soigneur) est indispensable pour pas crever à tous les tours en début d'année, je vois pas comment on peut jouer sans. Harry n'a aucune spécificité, grâce à sa qualité de "héros" du jeu, par contre la cape qu'il trouve dans son deck de départ est clairement une des meilleures cartes du jeu, le rendant quasi-increvable. Vous allez entendre "je prends que 1 parce que j'ai ma cape" comme un mantra dans la partie. Ron et Hermione sont les plus dispensable. Cette dernière est celle qui a le plus tendance à stormer, mais la cohérence entre son deck et ses pouvoirs n'est pas des plus optimales, ce qui en fait généralement l'élément qui peut dégager le plus facilement. D'autant plus que encore une fois, en début d'année tout le monde passe son temps à crever et ne bénéficie donc pas forcément de ses pouvoirs. En fin d'année, ils ne font plus la différence tellement tout le monde est une machine à manger du méchant.
Spooky scary creepypasta

Ici j'ai pris du temps pour faire des trucs :
Une bafouille sur les plateaux de jeu & Un truc plus synthétique sur la déstabilisation / Des CR de partie d'Eclipse Phase
Un système alternatif pour Warhammer 40k (Black Crusade et Dark Heresy, surtout)

Répondre