Jeux Vidéo : un Nouveau Monde-ouvert

Jeux de carte, de plateau, de société, jeux-vidéo, mmo ...
Avatar de l’utilisateur
Erwan G
Envoyé de la Source
Messages : 14057
Inscription : lun. oct. 25, 2004 6:51 pm
Localisation : Grenoble

Re: Jeux Vidéo : un Nouveau Monde-ouvert

Message par Erwan G »

J'ai lâché à la fin de la première ville. Jusque là, ça allait, mais les quêtes débiles visant l'allongement du jeu (les drapeaux de machin, ceux de truc...) et la répétition des missions m'ont usé. Après, je n'y ai pas joué à l'époque, cela explique peut-être ceci.
Toujours préférer l'hypothèse de la connerie à celle du complot. La connerie est courante. Le complot exige un esprit rare.

Spoiler:
Image
Avatar de l’utilisateur
Kardwill
Dieu des strates galactiques
Messages : 7435
Inscription : mar. déc. 11, 2007 3:19 pm

Re: Jeux Vidéo : un Nouveau Monde-ouvert

Message par Kardwill »

La répétition des activités est un problème que j'ai sur les jeux Ubi. Là, par exemple, j'essaye de me remettre à Far Cry 3, et malgré le côté très fun de certaines activités (les attaques de camp) et du jeu en général (entiérement pensé pour donner un sentiment de puissance au joueur), je commence à saturer à peu près au même endroit que la première fois où je l'avais tenté (au 3/4 de la première île).
Peut être que je devrais rusher la quête principale et faire taire mon côté complétioniste (ou, encore mieux, ne pas acheter les cartes indiquant les activités et les trésors cachés. Masquer les marqueurs de carte avait bien marché avec TW3).

 
MJ actuellement sur : Dresden Files (Fate), Star Trek (Fate), Ravenloft (D&D)
Avatar de l’utilisateur
Cédric Ferrand
Dieu des athées non-pratiquants
Messages : 8844
Inscription : mer. févr. 23, 2005 3:11 pm
Localisation : Montréal
Contact :

Re: Jeux Vidéo : un Nouveau Monde-ouvert

Message par Cédric Ferrand »

lockheed a écrit : mar. janv. 28, 2020 10:09 am Hello . J’aimerai me mettre à Assassin’s Creed mais je ne sais par lequel commencer.
Je joue sur PS4 et suis fan de jeux d’infiltration genre MSG et Hitman

Sur PS4, tu peux commencer la saga avec Origins (l'épisode égyptien) ou Odyssey (l'épisode grec).
Ce sont deux monde ouvert où tu vas pouvoir mener les missions comme bon te semble (en bourrinant ou en t'infiltrant).
Les deux univers sont magnifiques, les missions à la con des premiers opus ont presque toutes disparues, ce sont vraiment de bons jeux où certes tu suis un scénario mais où il y a de la place pour que tu te racontes ta petite histoire à toi.
Avatar de l’utilisateur
nerghull
Dieu d'après le panthéon
Messages : 4217
Inscription : dim. mai 03, 2015 3:02 am

Re: Jeux Vidéo : un Nouveau Monde-ouvert

Message par nerghull »

Oui, Origins et Odissey sont une refonte totale de la série, toutes les boucles de gameplay ont été changées ce qui fait qu'au final ce n'est presque plus le même jeu. Et de fait ce sont encore moins des jeux d'infiltrations.

Si tu veux découvrir la série, effectivement, le 2 est la meilleure porte d'entrée "historique".
Aux autres (excellentes) suggestions du dessus, je rajouterai Styx, qui est bien top en terme d'infiltration ainsi que A Plague Tales pour l'aspect historique et surtout parce que c'est magnifique.
Spooky scary creepypasta

Ici j'ai pris du temps pour faire des trucs :
Une bafouille sur les plateaux de jeu & Un truc plus synthétique sur la déstabilisation / Des CR de partie d'Eclipse Phase
Un système alternatif pour Warhammer 40k (Black Crusade et Dark Heresy, surtout)
Avatar de l’utilisateur
Cluzo
Profane
Messages : 35
Inscription : mer. sept. 04, 2019 1:34 pm

Re: Jeux Vidéo : un Nouveau Monde-ouvert

Message par Cluzo »

Petit retour sur l'early access de Hades :

Je suis avec attention les productions des Supergiant Games depuis plusieurs années, car ils ont toujours une direction artistique très léchée et une atmosphère très bien rendue. Mais pour Hades, j'avais une hésitation, n'étant pas un grand joueur de jeux orienté action, et pourtant c'est un jeu ayant pour toile de fond la mythologie grecque que j'apprécie toujours. J'ai finalement craqué.... et coupons cours au suspense, je ne le regrette pas du tout. Le joueur incarne Zagreus, fils d'Hades, qui arrive à l'age ingrat, se fâche avec son père et décide de quitter les enfer (il y a un scénario pas inintéressant que je ne veux pas spoiler, d'où le résumé très succinct)

Point de vue technique la patte graphique Supergiant est bien présente, c'est beau fluide et coloré, mais avec des dessins qui pourraient être fait "à la main" : les personnages, les monstres bref tout a une vraie "gueule". Musicalement c'est très agréable aussi, bien qu'un poil en dessous des précédents jeux du studio (qui nous a vraiment habitué à l'excellence sur ce point avec Transistor ou Pyre). Quelques textes n'ont pas encore été traduits et on se retrouvent donc avec parfois du texte en anglais alors que l'essentiel du jeu est en français (un des rares détails qui montrent que le jeu est encore en early access). J'approche la quinzaine d'heures de jeu, et pour l'instant aucun bug à signaler, pour un jeu en développement c'est rare!

Penchons nous sur la mécanique un peu maintenant, car il y a beaucoup à dire (pavé de texte en approche). Tout d'abord le jeu s'apparente finalement bien plus à un rogue-lite qu'un hack'n'slash. Oui on défouraille du monstre à tout va, mais on à une quantité de vie limitée et rapidement il faut faire preuve d'observation et de tactique pour vaincre les adversaires en perdant un minimum de vie. Bref... on meurt... et souvent ! A chaque mort on reprend depuis le départ, mais on garde les ressources accumulées pour déverrouiller de nombreux capacités qui vont vous aider ou changer la manière de jouer (on y reviens plus tard).

On démarre simplement avec une épée, et Zagreus peut effectuer 4 actions : une attaque, une attaque spéciale, courir sur une petite distance ou lancer une pierre d'âme sur une ennemi. Cependant, la famille olympienne du protagoniste viens très rapidement se joindre à la fête pour accorder divers bénédiction à Zagreus qui modifieront ou remplaceront ces actions. Rogue-lite oblige on ne peut avoir qu'une bénédiction par action, en revanche il y a deux emplacement de bénédiction passives. Les bénédictions ne sont pas permanentes et sont perdues en cas de décès de Zagreus. Le jeu se découpe en salles (générées aléatoirement, donc pas de cartographie à la D&D bande de canaillous!), chacune apportant une récompense (ressources, vie, bénédictions divines ou rencontres) quand elle est nettoyée de ses occupants. Les salles ont souvent plusieurs issues, et chacune d'entre elles indiquent la récompensent de la salle suivante, on peut donc orienter dans une certaines mesures les récompenses reçues.
Rapidement on débloquent 4 autres armes (une lance, un bouclier, un arc et une mitrailleuse à tête de faucon) chacun aillant un gameplay différent. La variété offerte par le mélange entre les armes et les bénédictions apporte un renouvellement énorme mais Supergiant nous réserve encore la surprise du chef : les aspects. Chaque arme peut être améliorée avec une ressource rare (comprenez qui n'est donnée que par les boss la première fois où vous les battez avec une arme donnée) pour obtenir une modification de gameplay importante. Bref, il y a de quoi faire des centaines de tentatives sans en avoir deux qui se ressemble.

Mais du coup, le jeu n'est-il basé que sur le hasard des attributions de ressources/bénédictions ? La réponse est ambiguë : mécaniquement oui, dans les fait pas tant que ça. Zagreus a de nombreuses occasions de s'entretenir avec les divers PNJ des enfers, ce qui donne lieu à un système de jauge de relation. Devenez assez amical avec un PNJ et il pourra vous donner un "souvenir". On ne peut en équiper un seul à la fois, certains donne des bonus de statistiques ou de ressources, mais d'autres vous permettent de favoriser l'apparition de bénédictions d'un dieu en particulier. Ajoutez à ça la possibilité de changer de souvenir à certains points de la tentative et vous verrez qu'entre les effets des souvenirs et le choix des salles, l'aléatoire est finalement assez orienté (bien que rien ne soit totalement garanti).

Pour ceux que la difficulté rebute, un "god mode" est présent dans les options pour juste pouvoir profiter de l'histoire. Notez que finir l'histoire n'est qu'un début car cela débloque de nouvelles options permettant de vous imposer des "pénalités" rendant le jeu plus dur, mais offrant des récompenses supplémentaires (permettant entre autres d'accéder à des nouveaux aspects des armes).

Bref, alors que j'étais un peu réticent au départ, j'ai complètement été happé par le jeu et j'y enchaîne les tentatives de fugue avec grand plaisir. Je suis pourtant au courant de leur talent, mais les gens de Supergiant Games m'ont complètement pris au dépourvu avec ce Hades nerveux, attachant et à la rejouabilité incroyable alors même que tout le contenu n'est pas encore présent.
Asclel
Dieu d'après le panthéon
Messages : 2173
Inscription : lun. mars 25, 2013 1:37 pm

Re: Jeux Vidéo : un Nouveau Monde-ouvert

Message par Asclel »

https://www.youtube.com/watch?v=w0pnzgoa0uo

C'est un peu comme Baner Saga mais ca me semble un poil plus simple, pour ceux que ca tenterais.
Avatar de l’utilisateur
Harfang
Dieu d'après le panthéon
Messages : 2310
Inscription : lun. sept. 10, 2007 2:00 am
Localisation : Tours

Re: Jeux Vidéo : un Nouveau Monde-ouvert

Message par Harfang »

Kardwill a écrit : ven. août 30, 2019 9:35 am Tiens, question pour les amateurs de jeux Paradox : Quelles sont les extensions "importantes" pour se lancer dans Europa Universalis. Je m'en sors pour HOI4 et CK2 et leurs DLC à foison parce que j'ai suivi ces jeux depuis de début, mais je suis bien paumé face à EU dans lequel je n'ai jamais réussi à me lancer sérieusement ^^

Europa Universalis: for glory. la version la plus proche de la mythique EUII de l'AGCEEP.
Aucune autre extension n'est nécessaire et elle est en vente à 9,99 €. le risque est donc faible.
Ceci, bien sûr, si c'est l'aspect historique et pas seulement ludique qui t'intéresse.
Avatar de l’utilisateur
Cluzo
Profane
Messages : 35
Inscription : mer. sept. 04, 2019 1:34 pm

Re: Jeux Vidéo : un Nouveau Monde-ouvert

Message par Cluzo »

S'il y a des fans de Tactical-RPG, Trese Brothers Games (le Studio derrière Star Traders Frontiers et Templar Battleforce) vient de lancer le kickstarter pour son prochain jeu à ambiance cyberpunk :

https://www.kickstarter.com/projects/tr ... er-knights

Compte-tenu de la qualité de leur précédents jeux, j'y suis allé les yeux fermé !

EDIT : Petite video interview des deux développeurs https://www.youtube.com/watch?v=qCavPLvJAd8
Avatar de l’utilisateur
Loris
Dieu des cataphiles argentiques
Messages : 17382
Inscription : mer. juil. 30, 2003 3:04 pm
Localisation : Singapore sling
Contact :

Re: Jeux Vidéo : un Nouveau Monde-ouvert

Message par Loris »

Purée, dimanche, la petite de 11 ans d'un pote s'est bien éclatée sur le retropi. Super Mario 1, Soul Calibur 1, Street Fighter 2, Metal Slug...

Bon, je vais augmenter le cheptel de roms. :)
"Over the centuries, mankind has tried many ways of combating the forces of evil... prayer, fasting, good works and so on. Up until 'DooM', no one seemed to have thought about the double-barrel shotgun. Eat leaden death, demon!"
~Terry Pratchett
Avatar de l’utilisateur
Krieghund
Dieu du fleuve
Messages : 8309
Inscription : ven. avr. 01, 2005 6:40 pm
Localisation : Capitale des Grands Ducs d'Occident
Contact :

Re: Jeux Vidéo : un Nouveau Monde-ouvert

Message par Krieghund »

Erwan G a écrit : mar. janv. 28, 2020 11:45 am J'ai lâché à la fin de la première ville. Jusque là, ça allait, mais les quêtes débiles visant l'allongement du jeu (les drapeaux de machin, ceux de truc...) et la répétition des missions m'ont usé. Après, je n'y ai pas joué à l'époque, cela explique peut-être ceci.

Je pensais comme toi... Et puis j'ai Joué a AC Origins. Et Ouaaaaahh !!! J'ai pas joué au même jeu, c'est clair ! Superbe graphiquement, pas répétitif (enfin moins répétitif), moins de quêtes à la c... - comme les p... de drapeaux !, une histoire qui tient la route, etc.

Ensuite, Odyssey, même remarque, avec les combats sur mer en plus qui rajoute réellement quelque chose. Que celui qui n'a pas eu un priapisme mental en éperonnant sa première trirème me jette la première pierre. J'ai adoré ce jeu, malgré la dérangeante présence de brouettes dans les rues d'Athènes.
Avatar de l’utilisateur
Erwan G
Envoyé de la Source
Messages : 14057
Inscription : lun. oct. 25, 2004 6:51 pm
Localisation : Grenoble

Re: Jeux Vidéo : un Nouveau Monde-ouvert

Message par Erwan G »

Ah, mais pour l'instant, je ne parle que du 1. J'avais essayé le 2 dans Florence, que j'avais trouvé moins raté. Mais peut être parce que Florence est Florence ?
Toujours préférer l'hypothèse de la connerie à celle du complot. La connerie est courante. Le complot exige un esprit rare.

Spoiler:
Image
Avatar de l’utilisateur
Kardwill
Dieu des strates galactiques
Messages : 7435
Inscription : mar. déc. 11, 2007 3:19 pm

Re: Jeux Vidéo : un Nouveau Monde-ouvert

Message par Kardwill »

En parlant de jeux à mission répétitive, je suis actuellement sur Nier : Automata, et j'accroche totalement, alors qu'il a vraiment beaucoup de choses pour me déplaire

- L'aspect "monde ouvert" est foiré : murs invisibles de partout, quêtes secondaires qui reviennent toutes à "allez là et rapportez ce truc", décors souvent un peu chiants, orientation laborieuse (même pas une boussole)
- Du platforming en 3D, ce qui veut dire qu'on passe son temps à louper des sauts et à rester coincé parce qu'on ne peut pas évaluer les distances, surtout quand les angles de caméra changent en plein saut. Ou parce qu'une plateforme n'existe pas. Ou qu'elle existe, mais que le jeu a décidé que l'on ne pourrait pas prendre pied dessus malgré tout. Après Hollow Knight, ce genre de parkour mal branlé fait mal
- Des combats souvent très embrouillés quand il y a beaucoup d'ennemis (et parfois, il y en a vraiment beaucoup), avec des explosions de partout, des attaques qu'on ne voit pas venir et une caméra rétive.
- Le perso a l'inertie d'un camion poubelle. Si j'ai trop mashé les boutons d'attaque, je peux lâcher la manette et regarder 2B continuer ses enchainements pendant 4-5 secondes. Et cette latence rend encore plus pénible les passages de plateforme.
- Un côté fanservice assez poussé. Merci, jeu, j'ai remarqué que 2B était sexy, c'est pas la peine de montrer sa culotte en permanence.
- "parler" et "ramasser" sur le même bouton. Un vrai bonheur lorsqu'un suivant décide de stationner juste à côté d'un coffre.

Bref, un gameplay un peu à la ramasse qui devrait me gaver.

Sauf que l'intrigue principale et ses missions sauvent le jeu et agrippent mon intérêt : Les niveaux sont bien conçus, l'histoire est un What the Fuck permanent mais prenant, on y alterne les angles de caméra et les phases de gameplay différentes (passages à la 2d latérale ou verticale, bullet hell, jeu de tir, simulateur de vol, bossfights monumentaux...), et les décors à priori un peu plats du jeu sont vraiment mis en valeur par la mise en scène. Et tant qu'on reste sur les "rails" de l'histoire, le jeu enchaine les morceaux de bravoure et les scènes démesurées.

Je pense m'approcher de la fin de mon premier playthrough avec 2B, ce qui veut dire, si j'ai bien suivi, que le jeu devrait bientôt vraiment commencer. C'est cool.
MJ actuellement sur : Dresden Files (Fate), Star Trek (Fate), Ravenloft (D&D)
Avatar de l’utilisateur
Erwan G
Envoyé de la Source
Messages : 14057
Inscription : lun. oct. 25, 2004 6:51 pm
Localisation : Grenoble

Re: Jeux Vidéo : un Nouveau Monde-ouvert

Message par Erwan G »

Ce qui veut dire qu'il faut le faire plusieurs fois pour que cela ait un intérêt ?
Toujours préférer l'hypothèse de la connerie à celle du complot. La connerie est courante. Le complot exige un esprit rare.

Spoiler:
Image
Avatar de l’utilisateur
Kardwill
Dieu des strates galactiques
Messages : 7435
Inscription : mar. déc. 11, 2007 3:19 pm

Re: Jeux Vidéo : un Nouveau Monde-ouvert

Message par Kardwill »

De ce que j'ai compris, finir avec 2B permet de relancer le jeu avec d'autres personnages principaux pour voir l'intrigue sous un autre angle, et il faut le "finir" 3 fois pour avoir toute l'histoire.
Dit comme ça, c'est moyennement sexy, mais les gens qui l'ont fait ont l'air d'avoir vraiment apprécié, et le premier playthrough n'est pas si long (j'en suis vers 12h de jeu, en ayant fait pas mal de quêtes secondaires, et je pense que j'approche de la fin vu la façon dont l'histoire se resserre.)

Et la première partie a un intérêt. La partie exploration/monde ouvert est limitée, mais la quête principale est assez épique. C'est juste que je sens que certains éléments de l'histoire me passent au dessus de la tête. C'est pas illogique (2B est un simple soldat, plutôt disciplinée et pas spécialement curieuse, donc il n'est pas illogique qu'elle ne remette pas trop ses ordres en question), mais je pense que refaire le jeu par les "yeux" d'autres persos va être intéressant pour éclaircir le truc.

Pis je suis un amateur des jeux à fins multiples, donc l'idée m'est déjà familière ^^
MJ actuellement sur : Dresden Files (Fate), Star Trek (Fate), Ravenloft (D&D)
Avatar de l’utilisateur
sherinford
Dieu de sa console
Messages : 7390
Inscription : jeu. oct. 07, 2004 8:36 am
Localisation : Un petit chateau en Belgique

Re: Jeux Vidéo : un Nouveau Monde-ouvert

Message par sherinford »

Kardwill a écrit : mar. févr. 04, 2020 4:49 pm De ce que j'ai compris, finir avec 2B permet de relancer le jeu avec d'autres personnages principaux pour voir l'intrigue sous un autre angle, et il faut le "finir" 3 fois pour avoir toute l'histoire.
Dit comme ça, c'est moyennement sexy, mais les gens qui l'ont fait ont l'air d'avoir vraiment apprécié, et le premier playthrough n'est pas si long (j'en suis vers 12h de jeu, en ayant fait pas mal de quêtes secondaires, et je pense que j'approche de la fin vu la façon dont l'histoire se resserre.)

Bon, je vais nuancer...

Tu atteins un premier générique de fin avec 2B. Tu recharges la partie.

Puis tu enchaînes avec un autre personnage, avec qui tu vis les mêmes événements, mais sous un autre angle. Et c'est cool, parce que son gameplay est différent. Tu atteins le 2ième générique de fin. Tu recharges la partie.

Puis l'histoire continue encore. mais ce sont d'autres événements, la suite, quoi. De mémoire, tu recontrôles 2B, à ce stade. Et tu atteins un troisième générique de fin. De mémoire, c'est pas encore fini. Tu recharges la partie.

Et tu termines l'histoire. A la (vraie) fin tu as un générique jouable : c'est une sorte de space invader bien costaud, mais cool.

Mais ce qui est génial avec ce jeu, c'est qu'il revisite presque tous les styles de jeux vidéos : rôle, plateforme, beat them all, et il intègre tout ça dans un écrin. Oui, il est dur, parfois bizarre et même énervant, mais c'est bien ficelé, et ça reste une de mes meilleures expériences sur PS4...
ImageImageImageImageImage
Verrouillé