Subnautica, sous l'océan sans Henri Salvador

Jeux de carte, de plateau, de société, jeux-vidéo, mmo ...
Avatar de l’utilisateur
Erwan G
Envoyé de la Source
Messages : 13007
Inscription : lun. oct. 25, 2004 6:51 pm
Localisation : Grenoble

Re: Subnautica, sous l'océan sans Henri Salvador

Message par Erwan G » jeu. nov. 21, 2019 9:47 am

Impossible de les pousser, ni à la main, ni avec les canons. Ils sont coincés coincés.

Pour l'amélioration du PRAWN, il me faut soit du cristal de soufre, soit du disthène et là, je galère à les trouver. J'ai l'impression d'arriver dans une partie du jeu moins drôle, surtout que les torpilles ne servent quasiment à rien, en fait.
Personne n'est plus arrogant envers les femmes, plus agressif ou méprisant, qu'un homme inquiet pour sa virilité.
Simone de Beauvoir

Spoiler:
Image

Avatar de l’utilisateur
VigiloConfido
Messie
Messages : 1052
Inscription : jeu. juil. 20, 2017 10:34 am

Re: Subnautica, sous l'océan sans Henri Salvador

Message par VigiloConfido » jeu. nov. 21, 2019 10:42 am

les indispensables pour le Prawn : les modules de profondeurs, les bras de forage, le module d'amélioration de saut et la recharge thermique. J'ai testé brièvement le bras grappin avec la console (puis je l'ai détruit après le test), j'ai pas été convaincu.
- il y a un plan B ?
- oui, s'assurer que le plan A fonctionne.

Avatar de l’utilisateur
Deimoss
Dieu des spaces marines
Messages : 5894
Inscription : mar. sept. 18, 2007 9:27 am

Re: Subnautica, sous l'océan sans Henri Salvador

Message par Deimoss » dim. nov. 24, 2019 11:04 am

Pour évoluer maintenant il faut aller dans la Lost River Tu peux lui trouver plusieurs accès, mais le principal c'est celui qu'il y a en dessous de la base Degasi la plus profonde (où tu croises des calmars crabes, ces sagouins foutent des déchargent EMP, mais quelques coups de couteau surchauffé et ils se barrent... Si on leur en laisse l'occasion). Quand tu as vu l'espèce de brume verdâtre au fond de la grotte, suis la. tu vas finir par descendre avec ton Cyclops dans une zone 500m+ . Là tu verras partout cette brume verte au fond, tu pourras explorer la zone qui essentiellement des tunnels (ou plutôt un tunnel avec de petites ramifications de rien du tout) avant d'arriver dans une grande grotte sous-marine.


Il te faut maintenant améliorer:
*La résistance de ton Cyclops au niveau 2: pour cela il va te falloir du Nickel que l'on trouve au tout début de la zone de la Rivière Perdue. dès que tu as de la brume verdâtre au fond en permanence, regarde les parois, tu verras en plus des dépôts habituels des petits trucs marrons, Le nickel. Pour information il te faut la station de modification (obligatoire d'en avoir une à bord de son Cyclops de toute façon) Ca te demandera 3 nickel+l'amélioration niv1+1plastacier. Rien de bien sorcier donc. Avec ça le soum' pourra descendre jusqu'à 1300m!

*Débloquer le générateur de bouclier. Indispensable pour avancer dans les zones à Léviathan. Pour cela il te faudra des champignons abyssaux (deep mushrooms) qui ressemblent aux champis acides, mais en blanc. Avec eux tu fais de l'acide chlorhydrique et mélangé à de l'or ça te fait la polyaniline. Dans la zone où l'on trouve ces champignons on trouve aussi des plantes qui ont des bulbes rouge vif à leur pied (les blood wines), il est important d'en prendre un certain nombre également vu que ces bulbes se raffinent en benzène, là encore utile pour les fabrications avancées notamment pour le Cyclops.

*Le module d'efficacité énergétique. Juste vital. Ca réduit la consommation du sous-marin de 75%, rien que ça. Et c'est là que le benzène entre en jeu.

*Le lanceur de leurres amélioré. Comme le générateur de bouclier, il est obligatoire quand on va faire joujou dans une zone à Léviathan. Passer de 1 leurre à 5 utilisables c'est juste le top. Quand le léviathan ou n'importe quel hostile devient rouge sur le radar et se rapproche, hop, un petit leurre et à fond les ballons!

*Le système anti incendie. Pas obligatoire au début. C'est surtout agréable de l'avoir quand tu fuis à toute blinde avec un léviathan aux miches et que tu fous la vitesse max et là... WOOOSH! tout prend feu. Bah là tu as juste à appuyer sur un petit bouton et pas simplement continuer à foncer en voyant la barre de santé de ton soum descendre à vu d'oeil. Mais ça demande du soufre cristallin...

*Débloquer la foreuse du PRAWN. Elément important car te permettant de miner les gros dépôts de ressources. C'est aussi une bonne arme de défense de corps à corps car s'il frappe moins fort que la pince de base, il frappe plus vite et sur une zone plus étendue. Et vu que la faune locale des profondeurs est TRÈS hostile...

*Le booster de saut du PRAWN. Là encore tu pourras te pencher dessus dès ton arrivée dans la Lost River vu que cela demande du souffre cristallisé et du nickel. C'est un module pratique quand on arrive pas à jouer à Spiderman avec le bras grappin (je m'éclate avec :P)

*L'amélioration de plongée MK1 du PRAWN. Toujours les compos de la Lost River.

Il te sera indispensable de construire une petite base avec un bassin d'amarrage pour y créer dedans une station d'amélioration de véhicule, la plupart des amélioration du PRAWN étant à fabriquer dessus. Pas besoin de grand chose, le moonpool, une salle polyvalente avec dedans un bioréacteur, un chargeur pour chaque type de batterie, un fabricateur, deux ou trois casiers de rangement et voilà tu as le minimum syndical.

Le disthène/Kyanite c'est encore après/en dessous (les fameux cristaux bleus).

Les torpilles ne servent à rien en effet. Elles repoussent temporairement les ennemis les moins gros. Ne t'embête donc pas à gâcher des ressources et plus grave des slots d'amélioration avec ça. Si tu veux de l'armement on en reparlera plus tard :mrgreen:

Je te mets cette carte là c'est un sacré coup de pouce.
Spoiler:
Image
La mort, c'est quand t'as plus de pièces de rechange.

Avatar de l’utilisateur
VigiloConfido
Messie
Messages : 1052
Inscription : jeu. juil. 20, 2017 10:34 am

Re: Subnautica, sous l'océan sans Henri Salvador

Message par VigiloConfido » jeu. nov. 28, 2019 6:52 pm

*Débloquer le générateur de bouclier. Indispensable pour avancer dans les zones à Léviathan. Pour cela il te faudra des champignons abyssaux (deep mushrooms) qui ressemblent aux champis acides, mais en blanc. Avec eux tu fais de l'acide chlorhydrique et mélangé à de l'or ça te fait la polyaniline. Dans la zone où l'on trouve ces champignons on trouve aussi des plantes qui ont des bulbes rouge vif à leur pied (les blood wines), il est important d'en prendre un certain nombre également vu que ces bulbes se raffinent en benzène, là encore utile pour les fabrications avancées notamment pour le Cyclops.
En fait j'ai fini le jeu sans...mais j'ai eu du mal ^^
- il y a un plan B ?
- oui, s'assurer que le plan A fonctionne.

Avatar de l’utilisateur
VigiloConfido
Messie
Messages : 1052
Inscription : jeu. juil. 20, 2017 10:34 am

Re: Subnautica, sous l'océan sans Henri Salvador

Message par VigiloConfido » jeu. nov. 28, 2019 6:56 pm

Pour évoluer maintenant il faut aller dans la Lost River Tu peux lui trouver plusieurs accès, mais le principal c'est celui qu'il y a en dessous de la base Degasi la plus profonde (où tu croises des calmars crabes, ces sagouins foutent des déchargent EMP, mais quelques coups de couteau surchauffé et ils se barrent..
 
Une astuce avec ces bestioles quand déjà tu veux explorer la base Degasi à cet endroit-là : fabriquer des fusées éclairantes pour les attirer ailleurs, ces bestioles sont attirées par la lumière. Même si on ne s'en sert pas pour les attirer ailleurs, c'est une source d'éclairage qui ne peut pas être affectée par les EMP que ces bestioles envoient :).

Sinon, tu peux aussi fabriquer des leurres pour les envoyer ailleurs, et ça, ça marche très bien. Ne pas mettre par contre le leurre à coté de son seamoth avant de partir explorer la base à la nage, c'est un coup à retrouver ton seamoth endommagé au retour.
- il y a un plan B ?
- oui, s'assurer que le plan A fonctionne.

Avatar de l’utilisateur
Nolendur
Dieu matters
Messages : 3430
Inscription : mar. mai 20, 2008 3:51 pm
Localisation : Bordeaux
Contact :

Re: Subnautica, sous l'océan sans Henri Salvador

Message par Nolendur » jeu. nov. 28, 2019 11:49 pm

Avertissement : ce qui suit n'est qu'un témoignage. Je ne prétends pas du tout donner un avis plus pertinent ou plus représentatif que celui des autres, et ça se trouve mon expérience n'est qu'un cas particulier dû à beaucoup de chance. C'est juste que, puisque j'ai vu passer quelques retours sur la difficulté apparemment un peu frustrante de Subnautica, je me suis dis qu'il pouvait être intéressant de témoigner que ce n'est pas du tout mon ressenti.

Donc pour résumer, je ne trouve pas Subnautica particulièrement difficile. Témoignage :
- Je joue sur PS4 ;
- C'est ma première et seule partie, en mode Survie, et elle dure depuis à peu près 120 heures ;
- Mon personnage n'est mort qu'une fois, au tout début, de déshydratation : je n'avais pas encore compris à quoi servaient les poissons-pochons ;
- Aucun véhicule n'a été perdu ;
- Je possède actuellement 1 seamoth, 1 prawn et 1 cyclops, tous trois améliorés au maximum ;
Mais surtout :
- Je ne possède aucune "arme" personnelle autre que le couteau ;
- Seul mon prawn possède un lance-missile, mais il n'a été utilisé qu'une fois et uniquement pour voir ce que ça faisait ;
- Je n'utilise pas non plus de leurres et autres gadgets de ce style ;
- De même je n'utilise presque jamais le cyclops que je trouve trop encombrant et finalement peu utile ;
- Je ne me bat jamais et suis rarement blessé ; seul le machin qui se téléporte me soule un peu mais ça reste gérable ;
- Pour tous les autres prédateurs je me contente de rester prudent et circonspect, et de fuir quand ils s'intéressent un peu trop à moi ;
Au niveau de ma progression :
- Je possède 6 ou 7 bases, dont 3 assez développées ; 2 sont dans la rivière perdue et 1 un peu plus bas ;
- J'ai déjà exploré je pense la majeure partie de la rivière perdue et un peu du niveau encore en dessous ;
- Il existe notamment 2 accès (au moins ?) à la rivière qui sont libres de tout léviathan ;
- Je ne me suis fait qu'une fois attaqué par un léviathan, ça a été chaud et j'ai du fuir avec seulement 15-20% de PV restants, mais je me suis rendu compte ensuite que je pouvais quasiment tout faire sans avoir à les approcher ;
- Mon principal véhicule d'exploration est le prawn qui me permet d'aller partout relativement en sécurité ;
- Mes réserves sont pleines de toutes les ressources en abondance, y compris le machin bleu ;

Bref, j'ai l'impression qu'un passage probablement très difficile m'attend sous peu (le final du jeu ?), mais jusque là, un peu de prudence et de couardise ont suffi à me faire progresser lentement mais régulièrement sans trop de difficulté.

Parmi les points importants qui m'ont permis de m'en sortir :
- ne pas hésiter à fuir, ne pas avoir peur d'approcher les prédateurs (à l'exception peut-être des léviathans), car ils sont facile à fuir ; j'ai depuis longtemps les palmes rapides, ça fait peut-être une différence ;
- ne pas hésiter à construire de petites bases servant de camps de base pour les expéditions lointaines (bacs d'intérieur avec melons), mais surtout systématiquement équipées d'une salle de scanner avec portée au max : fini les problèmes de ressources, même les plus rares ;
- le prawn équipé des modules de profondeur, propulseur et blindage, plus un bras de forage, c'est vraiment le véhicule qui permet de tout faire ; mais ne pas essayer de se battre avec : il faut fuir, fuir, fuir... puis revenir ;

Voilà, voilà. J'ai probablement oublié des trucs importants. Et je vais peut-être "pleurer ma mère" dans pas longtemps et regretter d'avoir dit que c'était facile. Mais apparemment il est possible d’acquérir toutes les ressources importantes (y compris disthène et cubes aliens) et de passer le biome de la rivière perdu (je suis en train d'explorer le suivant qui se trouve en dessous) sans vraiment avoir eu à combattre ou à prendre de gros risques.

EDIT : ah oui j'ai oublié de préciser, je suis un casual gamer plutôt pépère, pas un virtuose de la manette. :)
Pour ceux qui cherchent Minidonjon, c'est ici : jeux de rôle perso.
_________________
- [...] il s'passe des tas de trucs dont on est pas au parfum [...]
- Comme quoi, exactement ? répliqua Côlon. cite-moi un seul truc qui s'passe dont t'es pas au courant.
Terry Pratchett

Avatar de l’utilisateur
Erwan G
Envoyé de la Source
Messages : 13007
Inscription : lun. oct. 25, 2004 6:51 pm
Localisation : Grenoble

Re: Subnautica, sous l'océan sans Henri Salvador

Message par Erwan G » mer. déc. 04, 2019 12:05 pm

Bon, je suis descendu dans la rivière perdue. J'ai découvert, à cette occasion, que le saut était possible avec le PRAWN même sans le module de modification. C'est juste que les infos que j'avais n'étaient pas bonne (bouton A alors que c'est le bouton gauche). Bref, j'exploite la rivière perdue, j'ai construit une nouvelle base avec une centrale nucléaire, une zone d'accueil pour le Prawn et un scanner. J'ai visité le bâtiment alien avec les créatures et la maladie évolue. Je crois que j'ai mis trop de temps à en arriver là. Je suis à 150 heures sur le jeu et je commence à trouver tout cela bien répétitif et à ne plus trop savoir ce que je dois encore faire. Si ce n'est voir si le dragon des mers existe réellement et s'il se situe en dessous de moi. Je suis à -800m, il y a donc encore de quoi approfondir.
Personne n'est plus arrogant envers les femmes, plus agressif ou méprisant, qu'un homme inquiet pour sa virilité.
Simone de Beauvoir

Spoiler:
Image

Avatar de l’utilisateur
Erwan G
Envoyé de la Source
Messages : 13007
Inscription : lun. oct. 25, 2004 6:51 pm
Localisation : Grenoble

Re: Subnautica, sous l'océan sans Henri Salvador

Message par Erwan G » lun. déc. 09, 2019 10:02 am

Bon, j'ai bien avancé dans Subnautica. J'ai réussi à trouver le chateau de lave en suivant la rivière oubliée. J'ai trouvé un Léviathan qui fait passer le truc géant fantôme pour un animal de compagnie et j'ai trouvé ce qui semble être la dernière base alien. Mais je n'ai toujours pas trouvé de base alien dans le chateau de lave.

Hier, j'ai eu deux ou trois gros bugs, dont un qui m'a téléporté dans les murs de la base alien en sortant du PRAWN. Le pire est sur la sauvegarde. Je ne sais pas si je vais pouvoir en récupérer une de jouable. J'espère parce que je ne me vois pas recommencer le jeu du début maintenant.
Personne n'est plus arrogant envers les femmes, plus agressif ou méprisant, qu'un homme inquiet pour sa virilité.
Simone de Beauvoir

Spoiler:
Image

Avatar de l’utilisateur
Nolendur
Dieu matters
Messages : 3430
Inscription : mar. mai 20, 2008 3:51 pm
Localisation : Bordeaux
Contact :

Re: Subnautica, sous l'océan sans Henri Salvador

Message par Nolendur » lun. déc. 09, 2019 11:12 am

Pour ma part j'ai mis le jeu en pause depuis 3 semaines parce que le temps me manque en ce moment, du coup tu es plus avancé que moi désormais. :)
Pour ceux qui cherchent Minidonjon, c'est ici : jeux de rôle perso.
_________________
- [...] il s'passe des tas de trucs dont on est pas au parfum [...]
- Comme quoi, exactement ? répliqua Côlon. cite-moi un seul truc qui s'passe dont t'es pas au courant.
Terry Pratchett

Avatar de l’utilisateur
VigiloConfido
Messie
Messages : 1052
Inscription : jeu. juil. 20, 2017 10:34 am

Re: Subnautica, sous l'océan sans Henri Salvador

Message par VigiloConfido » lun. déc. 09, 2019 1:20 pm

Ma nouvelle machine tout SSD fait bien tourner Subnautica et j'ai recommencé le jeu en Survie cette fois mais je fais une pause Battletech en ce moment.
- il y a un plan B ?
- oui, s'assurer que le plan A fonctionne.

Avatar de l’utilisateur
Erwan G
Envoyé de la Source
Messages : 13007
Inscription : lun. oct. 25, 2004 6:51 pm
Localisation : Grenoble

Re: Subnautica, sous l'océan sans Henri Salvador

Message par Erwan G » lun. déc. 09, 2019 3:03 pm

Nolendur a écrit :
lun. déc. 09, 2019 11:12 am
Pour ma part j'ai mis le jeu en pause depuis 3 semaines parce que le temps me manque en ce moment, du coup tu es plus avancé que moi désormais. :)

Disons que j'aspire à le finir, maintenant.

J'aime moins la phase profondeur qui donne plus l'impression d'être dans l'espace que sous l'eau. Mais là, ça sent la fin. J'y ai passé beaucoup de temps (plus de 10 jours selon le jeu), j'ai envie d'autre chose ou alors j'aimerais plus de variété.

Là, j'en suis à 4 bases : une au bout de la forêt d'algues, une vers la proue du vaisseau, une dans la rivière perdue et une dans le château de lave.

Si j'avais su utiliser correctement le PRAWN, je me serai presque passé du Cyclops. Mais c'est quand même ce qui transporte le plus de choses.
Personne n'est plus arrogant envers les femmes, plus agressif ou méprisant, qu'un homme inquiet pour sa virilité.
Simone de Beauvoir

Spoiler:
Image

Répondre