Subnautica, sous l'océan sans Henri Salvador

Jeux de carte, de plateau, de société, jeux-vidéo, mmo ...
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Selpoivre
Envoyé de la Source
Messages : 6343
Inscription : jeu. juil. 20, 2006 10:05 am
Localisation : Lyon 6
Contact :

Re: Subnautica, sous l'océan sans Henri Salvador

Message par Selpoivre » mar. nov. 05, 2019 12:03 pm

Erwan G a écrit :
mar. nov. 05, 2019 11:59 am
Alors, le Cyclops, c'est super en théorie, mais dieux que c'est chiant à piloter. Pour l'instant, et pour avoir de l'autonomie, j'ai mis un chargeur de grosses piles à l'intérieur. Mais je me rends compte qu'il me manquerait un chargeur de piles conventionnelles pour pouvoir mener mes expéditions à leur terme.

Le chargeur à l'intérieur du Cyclope c'est une fausse bonne idée : pour charger une pile le truc tape dans les réserves de ton Cyclope, en perdant un peu d'énergie au passage ;)
Pour être peinard le mieux reste de créer des mini avant-postes un peu partout avec :
- une section de base
- un chargeur à grosse pile
- un chargeur à petites piles
- assez de panneaux solaires / un générateur thermique pour alimenter le tout sans avoir à s'en soucier

J'en avais deux à la fin du jeu : un en surface de l'île flottante (avec une salle scanner en plus) et un en profondeur près de l'arbre bleu
Image
Membre de la LLDT, la Ligue Lyonnaise des Détournements de Threads · Binouzeur Casusien itinérant · Avatar du mauvais goût cinématographique
Modère en vert

Avatar de l’utilisateur
Nolendur
Dieu matters
Messages : 3439
Inscription : mar. mai 20, 2008 3:51 pm
Localisation : Bordeaux
Contact :

Re: Subnautica, sous l'océan sans Henri Salvador

Message par Nolendur » mar. nov. 05, 2019 12:20 pm

Selpoivre a écrit :
mar. nov. 05, 2019 12:03 pm
Erwan G a écrit :
mar. nov. 05, 2019 11:59 am
Alors, le Cyclops, c'est super en théorie, mais dieux que c'est chiant à piloter. Pour l'instant, et pour avoir de l'autonomie, j'ai mis un chargeur de grosses piles à l'intérieur. Mais je me rends compte qu'il me manquerait un chargeur de piles conventionnelles pour pouvoir mener mes expéditions à leur terme.

Le chargeur à l'intérieur du Cyclope c'est une fausse bonne idée : pour charger une pile le truc tape dans les réserves de ton Cyclope, en perdant un peu d'énergie au passage ;)
Pour être peinard le mieux reste de créer des mini avant-postes un peu partout avec :
- une section de base
- un chargeur à grosse pile
- un chargeur à petites piles
- assez de panneaux solaires / un générateur thermique pour alimenter le tout sans avoir à s'en soucier

J'en avais deux à la fin du jeu : un en surface de l'île flottante (avec une salle scanner en plus) et un en profondeur près de l'arbre bleu

Ah tu me rassures. J'ai eu un doute passager quand j'ai vu le commentaire d'Erwan G.
Si c'était rentable de mettre un chargeur de "grosse pile" à l'intérieur du Cyclops, cela voudrait dire non seulement qu'on crée de l'énergie à partir de rien, mais en plus que l'amélioration du Cyclops qui permet de recharger les batteries à partir de la chaleur ambiante ne servirait pas à grand chose.
Pour ceux qui cherchent Minidonjon, c'est ici : jeux de rôle perso.
_________________
- [...] il s'passe des tas de trucs dont on est pas au parfum [...]
- Comme quoi, exactement ? répliqua Côlon. cite-moi un seul truc qui s'passe dont t'es pas au courant.
Terry Pratchett

Avatar de l’utilisateur
Erwan G
Envoyé de la Source
Messages : 13020
Inscription : lun. oct. 25, 2004 6:51 pm
Localisation : Grenoble

Re: Subnautica, sous l'océan sans Henri Salvador

Message par Erwan G » mar. nov. 05, 2019 12:33 pm

Selpoivre a écrit :
mar. nov. 05, 2019 12:03 pm
Le chargeur à l'intérieur du Cyclope c'est une fausse bonne idée : pour charger une pile le truc tape dans les réserves de ton Cyclope, en perdant un peu d'énergie au passage ;)

Certes, mais ne suis-je pas gagnant en temps ? Je peux ainsi partir explorer et avoir toujours au moins deux piles à 100% me permettant un retour à la base quand j'en ai vraiment besoin. Le but, pour moi, est d'étendre mon rayon d'action en partant, pour l'instant, sur une base Cyclops+ seamoth. Je rentre, je stocke et je produis à bord du Cyclops ce dont j'ai besoin ou ce que je cherche à obtenir pour réduire la place que les ressources occupent.

Pour l'instant, je galère beaucoup à trouver de l'argent (nécessaire pour la réalisation du kit de cablage). Donc, multiplier les lieux m'est assez difficile.

PS. L'idée est que même si je perds 5% à chaque recharge de piles, je gagne en distance couvrable.
Personne n'est plus arrogant envers les femmes, plus agressif ou méprisant, qu'un homme inquiet pour sa virilité.
Simone de Beauvoir

Spoiler:
Image

Avatar de l’utilisateur
Nolendur
Dieu matters
Messages : 3439
Inscription : mar. mai 20, 2008 3:51 pm
Localisation : Bordeaux
Contact :

Re: Subnautica, sous l'océan sans Henri Salvador

Message par Nolendur » mar. nov. 05, 2019 1:38 pm

Pour les petites piles c'est tout à fait justifié.
C'est pour les grosses piles (batteries haute capacité) que je ne vois pas l'intérêt. Puisque pour charger quelque chose le Cyclops puise dans ses réserves d'énergie qui sont justement des batteries haute capacité.
Pour ceux qui cherchent Minidonjon, c'est ici : jeux de rôle perso.
_________________
- [...] il s'passe des tas de trucs dont on est pas au parfum [...]
- Comme quoi, exactement ? répliqua Côlon. cite-moi un seul truc qui s'passe dont t'es pas au courant.
Terry Pratchett

Avatar de l’utilisateur
Selpoivre
Envoyé de la Source
Messages : 6343
Inscription : jeu. juil. 20, 2006 10:05 am
Localisation : Lyon 6
Contact :

Re: Subnautica, sous l'océan sans Henri Salvador

Message par Selpoivre » mar. nov. 05, 2019 2:18 pm

Pour augmenter ton rayon d'action je te conseillerais de produire de grandes quantités de grosses piles et d'intervertir régulièrement celles dans ton Cyclope entre deux arrêts recharge (tu peux te limiter à deux stations de recharge facilement : une en profondeur et une en surface très loin de ta base principale)

Pour trouver de l'argent je te conseille de passer par le scanner et de rayonner aux alentours des hauts fonds de départ (la forêt de kelp et les fonds couverts d'algue rouge avec des morceaux d'épave à 20-30 m). On en trouve pas mal dans des cailloux à casser : https://subnautica.fandom.com/wiki/Sandstone_Outcrop
Image
Membre de la LLDT, la Ligue Lyonnaise des Détournements de Threads · Binouzeur Casusien itinérant · Avatar du mauvais goût cinématographique
Modère en vert

Avatar de l’utilisateur
VigiloConfido
Messie
Messages : 1067
Inscription : jeu. juil. 20, 2017 10:34 am

Re: Subnautica, sous l'océan sans Henri Salvador

Message par VigiloConfido » mar. nov. 05, 2019 2:58 pm

J'ai terminé Subnautica en mode Freedom, enfin !

Alors la fin est sympa à quelques exceptions près, mais ce n'est que mon avis. Je met l'ensemble avec la balise spoiler.

Spoiler:
alors déjà rassembler les ingrédients pour l'enzyme, c'est un peu une chasse au trésor mais bon, j'aime assez la finalité quelque part, puis c'est pour faire éclore des oeufs de Sea Emperor, redonner vie à la planète etc.

Mais sérieux, la construction du Neptune, pareil, faut refaire encore une chasse au trésor pour chaque étape de la construction de l'engi et quand enfin tu es enfin dans le vaisseau, faut que tu t'amuses à allumer tous les boutons avant de partir...

Et enfin, quand tu arrives à Alterra on te réclame 3 trillions de crédits pour te pauser ??? Et ca finit comme ça ?
- il y a un plan B ?
- oui, s'assurer que le plan A fonctionne.

Avatar de l’utilisateur
Kardwill
Dieu des strates galactiques
Messages : 6604
Inscription : mar. déc. 11, 2007 3:19 pm

Re: Subnautica, sous l'océan sans Henri Salvador

Message par Kardwill » mar. nov. 05, 2019 3:42 pm

Ben, d'un autre côté, tous les éléments que l'on découvre sur la culture Alterrane (leur course effrénée et rapace au profit au détriment de toute autre considération, leur refus de l'attachement et des émotions - ils considèrent explicitement l'amour comme un contrat de fourniture de service -, le statut de quasi esclave indenturés de leurs employés/citoyens, leur arrogance vis à vis des autres consortiums/nations moins "éclairés", les quartiers d'équipage aseptisés, l'ordi qui t'explique dés le début que chaque ressource utilisée sur une planète vierge appartient à Alterra et devra être remboursée...) ne donne vraiment pas envie de quitter la Planète et de retourner à l'enfer cyberpunk qui nous sert apparemment de "maison".

En tout cas, perso, j'ai pas spécialement envie d'être "sauvé"
 
MJ actuellement sur : Dresden Files (Fate), Star Trek (Fate), Ravenloft (D&D)

Avatar de l’utilisateur
Nolendur
Dieu matters
Messages : 3439
Inscription : mar. mai 20, 2008 3:51 pm
Localisation : Bordeaux
Contact :

Re: Subnautica, sous l'océan sans Henri Salvador

Message par Nolendur » mar. nov. 05, 2019 3:50 pm

Oui, et au vu de la conclusion, c'est même un des propos assumés du jeu il me semble. Tu fais des pieds et des mains pour t'extraire d'une sorte de "paradis" vierge afin de rejoindre l'enfer techno-aseptisé auquel tu appartiens. Une conclusion cynique me parais plus dans le ton qu'un happy end triomphant. :mrgreen:
Pour ceux qui cherchent Minidonjon, c'est ici : jeux de rôle perso.
_________________
- [...] il s'passe des tas de trucs dont on est pas au parfum [...]
- Comme quoi, exactement ? répliqua Côlon. cite-moi un seul truc qui s'passe dont t'es pas au courant.
Terry Pratchett

Avatar de l’utilisateur
Selpoivre
Envoyé de la Source
Messages : 6343
Inscription : jeu. juil. 20, 2006 10:05 am
Localisation : Lyon 6
Contact :

Re: Subnautica, sous l'océan sans Henri Salvador

Message par Selpoivre » mar. nov. 05, 2019 3:53 pm

Ouais enfin, paradis c'est vite dit : 90% de la faune du coin veut de toi comme casse croute et le réacteur nucléaire de l'Aurora est condamné à recommencer à fuire, condamnant l'éco système à moyen terme ;)
Et hors du cratère il n'y a que les abysses et des hordes de léviathans, donc aucune échappatoire. En moins de 10 ans les chances de survie sont quasi nulles, sans compter les effets de la solitude sur la santé mentale du protagoniste ;)
Image
Membre de la LLDT, la Ligue Lyonnaise des Détournements de Threads · Binouzeur Casusien itinérant · Avatar du mauvais goût cinématographique
Modère en vert

Avatar de l’utilisateur
Nolendur
Dieu matters
Messages : 3439
Inscription : mar. mai 20, 2008 3:51 pm
Localisation : Bordeaux
Contact :

Re: Subnautica, sous l'océan sans Henri Salvador

Message par Nolendur » mar. nov. 05, 2019 4:04 pm

:D
Oui, c'est toi qui a raison bien sûr. D'où mon sorte de "paradis".
Mais je me place du point de vue du joueur. On a quand même l'impression de visiter une sorte de paradis tropical. Et la faune a beau être un peu affamée, avec un chouïa de pratique le danger est quand même bien gérable. Je me suis vite rendu compte que je pouvais côtoyer de près la plupart des prédateurs (à l'exception des léviathans) pour juste les esquiver / distraire assez facilement quand ils commençaient à s'intéresser à moi.
Pour ceux qui cherchent Minidonjon, c'est ici : jeux de rôle perso.
_________________
- [...] il s'passe des tas de trucs dont on est pas au parfum [...]
- Comme quoi, exactement ? répliqua Côlon. cite-moi un seul truc qui s'passe dont t'es pas au courant.
Terry Pratchett

Avatar de l’utilisateur
Deimoss
Dieu des spaces marines
Messages : 5897
Inscription : mar. sept. 18, 2007 9:27 am

Re: Subnautica, sous l'océan sans Henri Salvador

Message par Deimoss » mar. nov. 05, 2019 5:02 pm

Comme proposé, il est important d'embarquer deux jeux de batteries grande capacité (au moins). J'avais construit un placard à côté pour y stocker les batteries et un autre pour y mettre les améliorations non employées.
Avoir des bases de recharge est aussi un moyen pratique de recharger petites et grandes batteries.

Un moyen que j'avais trouvé pour recharger mes batteries avant d'avoir des bases partout était d'utiliser la recharge solaire de mon Seamoth 😋 , j'allais en exploration à la nage et je laissais mon petit sub dehors pour prendre le soleil et recharger des batteries presque vides. Je ramenai des ressources et je rechargeais les batteries pour mon Cyclop. N'oubliez pas aussi que votre sub/PRAWN se recharge sur les batteries du Cyclop!

Quand à la fin,
Spoiler:
j'aime beaucoup le ton et ça m'a tiré une sacrée barre de rire en imaginant la tête de mon pauvre survivant débarquant après avoir survécu à ce "paradis" . :lol:
La mort, c'est quand t'as plus de pièces de rechange.

Avatar de l’utilisateur
VigiloConfido
Messie
Messages : 1067
Inscription : jeu. juil. 20, 2017 10:34 am

Re: Subnautica, sous l'océan sans Henri Salvador

Message par VigiloConfido » mar. nov. 05, 2019 5:36 pm

Deimoss a écrit :
mar. nov. 05, 2019 5:02 pm
Un moyen que j'avais trouvé pour recharger mes batteries avant d'avoir des bases partout était d'utiliser la recharge solaire de mon Seamoth 😋 , j'allais en exploration à la nage et je laissais mon petit sub dehors pour prendre le soleil et recharger des batteries presque vides. Je ramenai des ressources et je rechargeais les batteries pour mon Cyclop. N'oubliez pas aussi que votre sub/PRAWN se recharge sur les batteries du Cyclop

 OMG :rock

J'ai même pas pensé à ce truc et pourtant c'est évident !

Je vais recommencer le jeu en Survival mais pas maintenant, je ne pourrais probablement pas prendre mon ordinateur de jeu chez ma mère pendant les quelques semaines où j'y serais et je ne vais pas commencer un truc maintenant pour ne pas y jouer pendant des semaines.

Mon laptop ressemble à ça maintenant et je n'ai pas d'écran externe chez ma mère, je n'aurais qu'un Lenovo T420 sous Ubuntu et j'ai déjà essayé, Subnautica ne tourne pas dessus avec Steam Play
Spoiler:
Image
- il y a un plan B ?
- oui, s'assurer que le plan A fonctionne.

Avatar de l’utilisateur
Deimoss
Dieu des spaces marines
Messages : 5897
Inscription : mar. sept. 18, 2007 9:27 am

Re: Subnautica, sous l'océan sans Henri Salvador

Message par Deimoss » mar. nov. 05, 2019 5:39 pm

Les laptops en mode décapotable c'est pas conseillé 😅
La mort, c'est quand t'as plus de pièces de rechange.

Avatar de l’utilisateur
VigiloConfido
Messie
Messages : 1067
Inscription : jeu. juil. 20, 2017 10:34 am

Re: Subnautica, sous l'océan sans Henri Salvador

Message par VigiloConfido » mar. nov. 05, 2019 5:45 pm

Deimoss a écrit :
mar. nov. 05, 2019 5:39 pm
Les laptops en mode décapotable c'est pas conseillé 😅

En effet donc à partir de mardi prochain, point de Subnautica pour moi.
- il y a un plan B ?
- oui, s'assurer que le plan A fonctionne.

Avatar de l’utilisateur
Erwan G
Envoyé de la Source
Messages : 13020
Inscription : lun. oct. 25, 2004 6:51 pm
Localisation : Grenoble

Re: Subnautica, sous l'océan sans Henri Salvador

Message par Erwan G » mar. nov. 05, 2019 6:52 pm

Selpoivre a écrit :
mar. nov. 05, 2019 2:18 pm
Pour augmenter ton rayon d'action je te conseillerais de produire de grandes quantités de grosses piles et d'intervertir régulièrement celles dans ton Cyclope entre deux arrêts recharge (tu peux te limiter à deux stations de recharge facilement : une en profondeur et une en surface très loin de ta base principale)

Pour trouver de l'argent je te conseille de passer par le scanner et de rayonner aux alentours des hauts fonds de départ (la forêt de kelp et les fonds couverts d'algue rouge avec des morceaux d'épave à 20-30 m). On en trouve pas mal dans des cailloux à casser : https://subnautica.fandom.com/wiki/Sandstone_Outcrop

Ok, merci, je vais continuer à chercher, alors.
Personne n'est plus arrogant envers les femmes, plus agressif ou méprisant, qu'un homme inquiet pour sa virilité.
Simone de Beauvoir

Spoiler:
Image

Répondre