Jeux vidéo : les mammouths de Syberia rêvent-ils de Padhiver ?

Jeux de carte, de plateau, de société, jeux-vidéo, mmo ...
Avatar de l’utilisateur
Kardwill
Dieu des strates galactiques
Messages : 7735
Inscription : mar. déc. 11, 2007 3:19 pm

Re: Jeux vidéo : les mammouths de Syberia rêvent-ils de Padhiver ?

Message par Kardwill »

Meuh a écrit : lun. janv. 11, 2021 10:59 am La seconde, c'est que la possibilité de sauvegarder/charger à tout instant, c'est une mécanique d'un autre temps qui doit disparaître, à plus forte raison dans un jeu d'ambiance.

Je serais beaucoup plus nuancé sur ce point. Il y a des jeux où ce mode de sauvegarde est pleinement justifié, comme par exemple certains RPGs avec une surabondance de combats (les JRPGs, les dungeon crawlers...) où une sauvegarde limitée signifie refaire en boucle la même chose parce que l'on n'a pas eu de bol sur un passage difficile. Dans ce genre de jeux, une certaine "bienveillance" au niveau des sauvegardes est bienvenue. De toute façon, la surabondance de combats est souvent contraire à toute tension.

Les jeux qui me forcent à recharger une partie régulièrement parce que tu viens de crever (ou assimilé, comme le foirage d'un test de pickpocket à Baldur's Gate qui rendait ton personnage injouable) rendent les sauvegardes limitées assez frustrantes. Ce n'est pas tant la sauvegarde libre qui tue la tension, mais le fait de devoir tout le temps recharger et refaire la même chose en boucle. Le fait même que ton personnage meure régulièrement retire tout enjeu à cette mort.

Les jeux où l'on ne recharge pas de sauvegarde du tout parce que l'echec a un autre impact que "recharge et recommence" (comme Hollow Knight, où l'on doit aller chercher son fantôme, ou les jeux narratifs où les conséquences tomberont bien plus tard) sont autrement plus tendus.
MJ actuellement sur : Dresden Files (Fate), Star Trek (Fate), Ravenloft (D&D)
Avatar de l’utilisateur
kyin
Dieu d'après le panthéon
Messages : 1943
Inscription : sam. juin 11, 2011 8:10 am
Localisation : arras
Contact :

Re: Jeux vidéo : les mammouths de Syberia rêvent-ils de Padhiver ?

Message par kyin »

Les jrpg en termes de recette copiée-collée et étirée à l'infini ça se pose là quand même... Surtout que ça touche aussi souvent la mentalité/la personnalité des personnages...

(Il est évident qu'il existe des exceptions bien sûr)
Ma chaîne YouTube avec un pote où l'on présente des jeux vidéos :
Dicey Dungeons
Medieval Dynasty
Avatar de l’utilisateur
Kardwill
Dieu des strates galactiques
Messages : 7735
Inscription : mar. déc. 11, 2007 3:19 pm

Re: Jeux vidéo : les mammouths de Syberia rêvent-ils de Padhiver ?

Message par Kardwill »

kyin a écrit : lun. janv. 11, 2021 12:30 pm Les jrpg en termes de recette copiée-collée et étirée à l'infini ça se pose là quand même...

Mais une recette différente du "open world Ubi Soft". Quand tu fais une indigestion des AAA occidentaux, ça change un peu :)
MJ actuellement sur : Dresden Files (Fate), Star Trek (Fate), Ravenloft (D&D)
Avatar de l’utilisateur
Hermi
Prêtre
Messages : 366
Inscription : dim. oct. 31, 2010 10:27 am

Re: Jeux vidéo : les mammouths de Syberia rêvent-ils de Padhiver ?

Message par Hermi »

En cas d'indigestion la diète est une solution. Personnellement j'alterne des périodes où je joue pas mal avec des périodes d'abstinence. Et je retrouve toujours avec plaisir des jeux qui finissaient par me gaver quelques mois auparavant.
Avatar de l’utilisateur
Cédric Ferrand
Dieu des athées non-pratiquants
Messages : 9120
Inscription : mer. févr. 23, 2005 3:11 pm
Localisation : Montréal
Contact :

Re: Jeux vidéo : les mammouths de Syberia rêvent-ils de Padhiver ?

Message par Cédric Ferrand »

C'est marrant ce que vous dites sur la recette Ubi car pour la première fois depuis longtemps, je rencontre cet ennui face au monde ouvert.
J'avais bien conscience que c'était toujours la même chose, pas con, mais Assassin's Creed: Valhalla me semble encore plus balourd que ces prédécesseurs sur ce point.
Les zones du jeu avec un niveau conseillé (on ne fait pas mieux pour me sortir de l'immersion). Je préfère mille fois me ramasser en allant dans une cité trop puissamment défendue que de me faire prendre à ce point par la main.
Les activités annexes à la con. Je n'ai pas envie de pêcher des poissons rares, bordel, je suis venu faire des raids sur des abbayes et assassiner discrètement mes cibles. Pareil pour les parties de dés ou l'entassage de cailloux : merde, je ne suis pas là pour ça. A la limite, les concours de slam ont un impact sur le jeu (ils débloquent des lignes de dialogue supplémentaires) mais le reste c'est déplacé.
Le découpage des missions afin de se faire des alliés, c'est toujours la même formule : une première scène pour rencontrer le nouveau PNJ, puis deux missions annexes qui te forcent à te déplacer dans la région pour faire des trucs secondaires puis retour au lieu de l'affrontement final où tu massacres tout le monde et combat l'éventuel boss du coin.
Tes choix n'importent pas : le scénario suit son chemin quoi qu'il arrive. Le pire étant quand tu comprends qu'un PNJ est un traitre mais que le jeu ne te laisse pas intervenir.

J'ai effectivement l'impression d'aller au turbin. Je dois me forcer à faire certaines tâches pour avancer alors qu'elles ne m'apportent pas de plaisir. Parce que brûler encore des villages alors que j'ai déjà 60h de jeu au compteur, c'est barbant.

J'ai téléchargé Shadow of Tomb Raider mais je ne l'ai pas lancé : je connais à l'avance le contenu du jeu. J'imagine déjà les puzzles, l'amélioration de mon arc et les cinématiques où je vais des trucs enlevants mais avec des QTE. Ça m'ennuie d'avance alors que ça devrait au contraire me dépayser.

Bref, fais du bore-out ludique à cause de la répétitivité des titres.
Hier soir, alors que je lisais un bouquin, je me suis posé la question : "Mais pourquoi je joue à AC:V au lieu de continuer ce bon roman ?", ce qui est symptomatique, quand même.

Je voudrais tout de même finir Valhalla car je veux aller au bout de mon histoire, mais je ne fais pas les quêtes annexes (où tu déplaces par exemple des caisses d'un point A à un point B, quel pied) et je me détourne volontairement des trésors à la con qui sont toujours caché aux mêmes endroits (Oh, un puits. Oh, une porte barrée. Oh, une porte fermée par une clé...).

Et ces putains de bugs qui t'empêchent de jouer.
Sérieux, hier j'ai buté un lieutenant après un combat sympa dans un sous-sol. Je sors de là comme demandé par le jeu, et rien. Les PNJ qui m'attendent dehors ne réagissent pas. Je fais le tour de la zone, j'essaye plein de trucs : que dalle. Au bout d'un moment, le boss que j'ai buté et dont j'ai confirmé la mort réapparait. Et c'est pas un twist scénaristique, hein : il a respawné comme par magie. J'ai dû le tuer à nouveau, sans que ça débloque mon problème. Au final, j'ai dû fermer le jeu et relancer pour que la cinématique idoine se déclenche. Argh...

Je vais tenter NieR: Automata suite aux louanges de @Erwan G, mais là, tout de suite, je me sens ludiquement las.
Le même sentiment d'ennui que devant le catalogue Netflix.

Je sais que ça va revenir, c'est temporaire, mais désagréable.
Avatar de l’utilisateur
Erwan G
Envoyé de la Source
Messages : 14682
Inscription : lun. oct. 25, 2004 6:51 pm
Localisation : Grenoble

Re: Jeux vidéo : les mammouths de Syberia rêvent-ils de Padhiver ?

Message par Erwan G »

Cédric Ferrand a écrit : lun. janv. 11, 2021 3:14 pm
Je vais tenter NieR: Automata suite aux louanges de @Erwan G, mais là, tout de suite, je me sens ludiquement las.
Le même sentiment d'ennui que devant le catalogue Netflix.


NieR Automata, c'est tout sauf ça. C'est streamliné. Il y a des quêtes, certes, certaines non obligatoires, mais ce n'est pas un monde ouvert. Tu le fais si tu as envie de te promener dans le monde et si tu veux être plus puissant pour faire face aux soucis. Il n'y a pas de QTE (quelle horreur, ce truc, ça m'a fait lâcher TW2, enfin, ça et le fait de ne pas savoir où aller sur la carte). Il y a du jeu d'arcade, un passage difficile au début (putain, quand tu ne maitrises pas le jeu, faire tout d'un coup jusqu'à la première sauvegarde, ça pique ! Mais ce n'est rien par rapport au début de Deadcell), une histoire, une belle musique (même si c'est aussi le cas dans AC:V) et un truc avec les défaut du JRPG (Hein ? C'est vraiment dans le scénario, ça ????) et en même temps avec ses qualités (ah ouais, quand même...). Les beaux moments sont émouvants, par le jeu, la musique et la beauté des images.

Franchement, je suis sorti d'un jeu me disant à quoi je vais bien pouvoir jouer après ça ? pour finalement tomber sur LE jeu de l'année dernière pour moi.

Après, avec les lettres C et V, tu peux tenter Valkyria Chronicles 4 : un anime dont tu joues en tour par tour les affrontements dans une 1ère/2ème guerre mondiale avec de la magie. T'as un peu l'impression de faire du jeux de figurine en mode paintball, mais c'est très prenant malgré les défauts usuels de ce genre de jeu (l'amélioration de l'équipement, les animations agaçantes au bout de la 8ème fois, les personnages répétitifs). Moins bien que NieR Automata, mais très très sympa.

Au final, je m'y suis plus plu que dans Skyrim.
💖 Je suis Yoann 💖
Avatar de l’utilisateur
Cédric Ferrand
Dieu des athées non-pratiquants
Messages : 9120
Inscription : mer. févr. 23, 2005 3:11 pm
Localisation : Montréal
Contact :

Re: Jeux vidéo : les mammouths de Syberia rêvent-ils de Padhiver ?

Message par Cédric Ferrand »

Merci mais je déteste le tour par tour.
Faut tout simplement que je lise plus pour laisser le plaisir de jouer revenir de lui-même.

C'est le hic après 10 mois de confinement/distanciation sociale : la routine devient insidieusement pesante.

Mais ça ne vaut pas mes parties de Harry Potter Lego avec ma fille : les gens qui fabriquent ces jeux sont des malades mentaux.
La logique dont ils font preuve pour monter des puzzles est hallucinante. Je peste chaque fois tellement c'est répétitif et absurde.
Avatar de l’utilisateur
Erwan G
Envoyé de la Source
Messages : 14682
Inscription : lun. oct. 25, 2004 6:51 pm
Localisation : Grenoble

Re: Jeux vidéo : les mammouths de Syberia rêvent-ils de Padhiver ?

Message par Erwan G »

Cédric Ferrand a écrit : lun. janv. 11, 2021 3:58 pm Merci mais je déteste le tour par tour.
Faut tout simplement que je lise plus pour laisser le plaisir de jouer revenir de lui-même.

Certes, mais là, c'est fun, c'est du tour par tour en vue subjective. Je jouerais volontiers à un WH40 de ce type là.

Cédric Ferrand a écrit : lun. janv. 11, 2021 3:58 pmC'est le hic après 10 mois de confinement/distanciation sociale : la routine devient insidieusement pesante.

J'ai le soucis avec les livres, depuis quelques semaines. Enfin, la distanciation sociale et le poids des soucis familiaux. J'ai assez de concentration pour jouer mais dès que je lis, je sombre dans un sommeil court. Alors que le JV, si c'est intéressant, je peux tenir deux trois heures et faire des nuits de sommeils non atypiques (genre 22h-4h du mat).
💖 Je suis Yoann 💖
Avatar de l’utilisateur
Squeeze
Dieu d'après le panthéon
Messages : 1732
Inscription : jeu. nov. 25, 2004 3:26 pm
Localisation : Paris

Re: Jeux vidéo : les mammouths de Syberia rêvent-ils de Padhiver ?

Message par Squeeze »

Je vais passer pour un forceur, mais j'ai connu le même boreout que toi @Cédric Ferrand, et Yakuza 7 m'a fait l'effet d'un sucker punch : je l'ai pas vu venir, ca m'a fait l'effet d'un coup de boule surprise, j'ai été sonné pendant un moment, et maintenant j'ai envie de rendre les coups dans le jeu :D

Je sais que le côté JRPG peut freiner, mais je ne saurai que conseiller de le chopper dès qu'une occasion se présente à vous : c'est le jeu dont j'avais besoin en ce moment, et je suis sûr qu'il va aussi vous secouer dans le bon sens du terme :p

(et pourtant... c'est aussi un Open World à activités, mais la même est très contenue, et les activités sont souvent suffisament WTF pour qu'on s'y plonge avec plaisir)
"Sore wa himitsu desu !"
Avatar de l’utilisateur
Kardwill
Dieu des strates galactiques
Messages : 7735
Inscription : mar. déc. 11, 2007 3:19 pm

Re: Jeux vidéo : les mammouths de Syberia rêvent-ils de Padhiver ?

Message par Kardwill »

Cédric Ferrand a écrit : lun. janv. 11, 2021 3:58 pm Merci mais je déteste le tour par tour.

Valkyria Chronicle, c'est du semi-temps-réél. Tu selectionnes tes unités les unes après les autres sur la carte en dépensant des points d'action, mais une fois que tu as sélectionné le soldat que tu vas jouer, tu le déplace et le fais tirer dans une espèce de third-person-shooter. C'est déconcertant, mais ça limite l'effet "pions statiques" du tout par tour.

Après, 'faut aimer les longs dialogues non interactifs, les cinématiques à foison et les persos très japonais. Perso, j'adore, mais c'est pas la came de tout le monde :)


Et je plussoie pour Nier Automata : Ca ressemble de loin à un monde ouvert classique, mais les sidequest sont rares, le jeu est très concentré autour de son intrigue principale, et les modes de jeu sont assez variés. Et contrairement aux trucs normés des mondes ouverts classiques, le jeu prend des risques dans sa formule et son histoire.
Dernière modification par Kardwill le lun. janv. 11, 2021 4:59 pm, modifié 1 fois.
MJ actuellement sur : Dresden Files (Fate), Star Trek (Fate), Ravenloft (D&D)
Avatar de l’utilisateur
Pyth
Evêque
Messages : 481
Inscription : ven. mars 23, 2018 9:12 am

Re: Jeux vidéo : les mammouths de Syberia rêvent-ils de Padhiver ?

Message par Pyth »

Valhalla aussi m'a gavé, et rapidement en plus. Autant la découverte de l’Égypte et de la Grèce étaient parvenus à maintenir mon intérêt jusqu'au bout (j'aime me balader en jupette, faut croire), autant là, face à des paysages ultra-connus, alternance de routes boueuses, de chaumières copiées-collées et de grandes étendues sauvages pleines de rien, plus ennuyeuses que charmantes, j'ai vite tourné en rond.

Alors tu pilles, pour t'occuper un peu quoi. Une fois, deux fois, trois fois, avec un intérêt poli pour l'architecture du premier cloitre rencontré avant de le recroiser trois monastères plus loin, confirmant qu'effectivement, même ça, ça boucle très rapidement.

Arrivent alors les cartes alternatives via les rêves ou encore, la visite d'un canada d'opérette, fort jolies certes, mais fort vides aussi. C'est plus ou moins par là que je me suis dit que je n'en avais vraiment rien à carrer, de l'histoire de ma viking au final. Quand t'en arrives au stade où tu es plus intéressé par les tatouages que tu pourrais te faire que par l'histoire principale, que tu abuses des voyages rapides pour ne plus avoir à cavaler au milieu de nulle part et que la perspective d'avoir à sortir de ton patelin de départ commence plus à ressembler à une corvée qu'à un plaisir, c'est qu'il y a un soucis quelque part.

Je crois bien que cette fois, j'ai eu ma dose des AC. Overdose de vacuité.
Avatar de l’utilisateur
Kardwill
Dieu des strates galactiques
Messages : 7735
Inscription : mar. déc. 11, 2007 3:19 pm

Re: Jeux vidéo : les mammouths de Syberia rêvent-ils de Padhiver ?

Message par Kardwill »

Pyth a écrit : lun. janv. 11, 2021 4:56 pm que tu abuses des voyages rapides pour ne plus avoir à cavaler au milieu de nulle part
Je crois que c'est un des gros critères qui me permettent de savoir si je me plais dans un monde ouvert ou pas : Quand je suis vraiment "dedans", que j'apprécie le gameplay et le paysage, les voyages deviennent un plaisir par eux même, et je ne touche pas au déplacement rapide, même quand les déplacements sont longs. Je me retrouve à connaitre le terrain, les routes, les paysages, les dangers, je suis excité à l'idée de ce que je pourrais croiser en chemin... De mémoire, ça a été le cas entre autres pour The Witcher 3, pour Nier, pour Mad Max, pour Morrowind, pour Kingdom Come. Et dans une moindre mesure dans Far Cry 3, parce qu'il y était simplement fun de rouler à fond de train à travers la jungle en semant les patrouilles et en forçant les barrages.

Si j'appuie sur le bouton de déplacement instantané, c'est que j'ai envie d'en finir et que je trouve les voyages chiants. Pour un monde ouvert qui repose en grande partie sur l'exploration et l'immersion dans le monde, c'est un constat d'échec.
MJ actuellement sur : Dresden Files (Fate), Star Trek (Fate), Ravenloft (D&D)
Avatar de l’utilisateur
Nichal
Dieu des supporters de Damien Traille
Messages : 5052
Inscription : sam. mars 01, 2008 1:45 pm
Localisation : Toujours un peu à l' Ouest

Re: Jeux vidéo : les mammouths de Syberia rêvent-ils de Padhiver ?

Message par Nichal »

J'ai lâché les mondes ouverts AAA après avoir platiné Ghost of Tsushima (que j'ai bien aimé par certains aspects) ... j'ai eu l'overdose. Spider-Man m'avait déjà bien saoulé sur ce point (les quêtes random Fedex, les tours à débloquer pour retirer le "brouillard de guerre" de la zone ...) et God of War aussi (je préfère les vieux GOW en fait).
Désormais ça sera à dose homéopathique si vraiment l'univers vaut le coup.
Breath of the Wild et les Souls m'ont libéré de ce genre de jeux. 
Maintenant ce qui compte pour moi c'est le gameplay, et l'ambiance. Le scénario, je m'en cogne et les cinématiques aussi ... je suis là pour jouer par pour mater un film interactif.

Vivement Silksong tiens !
"Sinon oui, je trouve que ce tenbatsu a un côté tatari qui fait envie" _ Kamiseito, cryptique.

"Alors ce serait l'exécution la plus chère de l'histoire du monde : 59 missiles, le mec avait une sacrée CA" _Dokkalfar, taquin.
Avatar de l’utilisateur
vivien
Prophète
Messages : 921
Inscription : mer. avr. 19, 2006 1:24 pm
Localisation : Alès

Re: Jeux vidéo : les mammouths de Syberia rêvent-ils de Padhiver ?

Message par vivien »

Et bien je ne sais pas si ça peut correspondre à tes goûts, mais moi en ce moment je suis sur fight night champion (portage de la xbox 360). Simulation de boxe exigeante, du pur gameplay, un combat peut durer 45 min de temps réel... moi je suis fan, au point de me dire,ce soir j'ai un combat. Du pour gameplay et pourtant cest hyper immersif.
ok on a rien a se dire, mais on a tout le temps de trouver!
Avatar de l’utilisateur
Thibor
Dieu d'après le panthéon
Messages : 1905
Inscription : lun. oct. 19, 2015 10:51 am

Re: Jeux vidéo : les mammouths de Syberia rêvent-ils de Padhiver ?

Message par Thibor »

Meuh a écrit : lun. janv. 11, 2021 10:59 am
Thibor a écrit : mar. janv. 05, 2021 5:55 pm ou"Prey" est très sympa. Le jeu n'est pas inoubliable et n'invente pas l'eau chaude, mais l'exploration d'une station spatiale envahie par des alien flippants qui peuvent prendre l'apparence d'objets du quotidien ou se téléporter marche bien. Le scénario que l'on découvre au fur et à mesure semble recherché et construit sans en faire trop (oui, poe, c'est toi que je regarde...), le système de loot est intégré à l'univers (les labo scientifiques sont équipés de recycleurs qui permettent de créer de la matière qui sert ensuite à fabriquer des munitions par exemple), la bouffe pour regagner des pv se trouvent dans les cuisines du complexe, etc. Bonne surprise jusque-là.

J'ai essayé de me le faire récemment (avant d'abandonner en cours de route parce que je m'ennuyais), et j'ai réalisé deux choses.
La première, c'est que ce récit uchronique où un personnage découvre le destin tragique d'une station pressurisée où des expériences sur la création d'un produit permettant d'obtenir des supers pouvoirs ont mal tourné, j'y ai déjà joué. Ça s'appelait Bioshock à l'époque (et l'ambiance était vachement plus cool), mais les anciens diront sûrement qu'en fait ça s'appelait System Shock.
La seconde, c'est que la possibilité de sauvegarder/charger à tout instant, c'est une mécanique d'un autre temps qui doit disparaître, à plus forte raison dans un jeu d'ambiance. Comment ressentir la moindre once de tension quand la plus petite erreur peut être effacée et corrigée ? Faut il se forcer à ne pas utiliser cette feature pour créer de la difficulté, autrement absente ?
Pour un joueur casual comme moi qui fait des sessions de 30 minutes parfois, une heure max, ce système est parfait. L'arrivée de mon premier cauchemar m'a bien fait flipper (et je suis mort). Je n'abuse pas de la sauvegarde automatique et puis ça le fait. Après je ne cherche pas non plus une tension monstrueuse quand je joue, une bonne histoire et un gameplay efficace suffisent à mon bonheur.
Une campagne d'Ars Magica au long cours: http://nouvelle-calebais.blogspot.fr
Une campagne L5A sur Roll20: https://choshizennotabi.blogspot.com
 
Répondre