Structurer l'écriture d'un scénario

Inspis, théories, conseils ...
Avatar de l’utilisateur
Inigin
Dieu des hakamas perdus
Messages : 7793
Inscription : dim. août 02, 2009 7:27 am

Re: Structurer l'écriture d'un scénario

Message par Inigin » lun. nov. 13, 2017 7:42 pm

permettant de combiner le dirigisme rassurant (scénario écrit, scènes rédigées) au bac à sable (fronts, organigrammes).
Soit dit en passant, la forme et le fond sont distincts : tu peux écrire des scénarios d'un dirigisme extrême et le mettre sous mindmap (mon troisième lien est la préparation du Code du Bushido) ou créer des scénarios à la fois non linéaires, très ouverts et complètement rédigés (exemple : Muse équivoque aux yeux de sel gemme, dans l'ADC v7, qu'on peut emprunter dans tous les sens et bien malin qui saura prédire la fin)
Barde biclassé Secrétaire

ImageImageImageImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
Johan Scipion
Banni
Messages : 1391
Inscription : mer. mars 17, 2004 11:47 pm
Localisation : IdF
Contact :

Re: Structurer l'écriture d'un scénario

Message par Johan Scipion » lun. nov. 13, 2017 8:40 pm

Romain d'Huissier a écrit :
lun. nov. 13, 2017 8:56 am
Pour ma part, je préfère lire un scénario 'écrit' - littéraire, diraient certains - car il va m'immerger et faire naître des images bien plus aisément que si je me retrouve devant un diagramme avec listes à puce.

Il y a aussi qu'un texte peut contenir énormément d'informations très variées. Le diagramme met en valeur certaines articulations, mais dès qu'il y a un peu beaucoup d'infos, il devient illisible. La lisibilité d'un texte par contre ne varie pas, quelle que soit sa longueur.

Évidemment, quand on rédige pour soi dans une optique d'utilisation à court terme, on n'a pas besoin de transmettre beaucoup d'informations parce qu'on les a déjà dans la tête. La forme finale est plus de l'ordre du pense-bête.
+ Découvrir Sombre
+ Soutenir le jeu sur Tipeee
+ Consulter mon planning de démos
+ Commander des numéros de la revue

Avatar de l’utilisateur
Romain d'Huissier
Dieu en cours de canonisation
Messages : 4658
Inscription : lun. août 01, 2011 9:19 pm

Re: Structurer l'écriture d'un scénario

Message par Romain d'Huissier » lun. nov. 13, 2017 9:04 pm

Une fois encore, ce serait pas mal de ne pas lire ce qui n'a pas été écrit.
J'ai pourtant parfaitement lu ta phrase, qui est une affirmation sans nuance.

Avatar de l’utilisateur
fleo
Dieu des gens nés un 24 Octobre
Messages : 1015
Inscription : mer. oct. 15, 2003 11:35 pm

Re: Structurer l'écriture d'un scénario

Message par fleo » lun. nov. 13, 2017 10:58 pm

Sauf que vous parlez pas de la même chose.
Tu parles de lire un scenario, Inigin de structuration et de préparation de partie, ce qui répond plus à la question d'Ecorce ("lorsque j'en écris un, je vois très bien où je commence mais passées quelques pages, ça devient compliquer de se relire en partie").
BAKOUNINE - D-Beat raw punk

Avatar de l’utilisateur
Fabulo
Banni
Messages : 1354
Inscription : mar. juin 09, 2015 12:19 am

Re: Structurer l'écriture d'un scénario

Message par Fabulo » lun. nov. 13, 2017 11:17 pm

Ecorce a écrit :
lun. nov. 13, 2017 1:22 pm
D'ailleurs de manière générale, j'aimerais beaucoup voir en photo à quoi ressemblent vos notes de scénario... si ce n'est pas trop indiscret bien sûr, en tout bien tout honneur !  :wub:

En général les notes pour un scénar 2 ou 3 h tiennent en une page
- la situation initiale
- ce vers quoi ça tend si rien n'est fait (mais comme boussole, pas obligatoire)
- les événements avant et pendant (s'ils sont inéluctables)
- trois ou quatres pnjs

Je mets uniquement le strict nécessaire pour la compréhension, le squelette de l'intrigue, des pnjs, des motivations. La texture est pensée avant ou pendant la partie. La nécessité de tenir en une page permet de s'assurer qu'on a une intrigue solide et serrée, synthétique et lisible. Idem le fait d'avoir 3 ou 4 pnjs centraux. Sinon le risque est d'avoir un truc flou, lâche, illisible, trop riche et indigeste et trop de pnjs interchangeables, que les pjs ne sachent plus à qui ils parlent et quoi faire, quoi penser et où aller. Et ça devient ingérable pour le MJ, qui va créer des sous intrigues avec trop de paramètres et de pnjs et se perdre en chemin.

Donc : se forcer à la synthèse. Et éliminer impitoyablement ce qui n'apparait pas comme percutant.
Il vaut mieux simple et efficace, que riche mais mou du genou. Et aussi du fait que les pjs doivent participer activement à l'aventure, donc leur laisser un terrain de jeu dégagé où il peuvent influencer le cours de événements. Le MJ n'est pas là pour impressionner les joueurs mais pour leur donner l'occasion de l'impressionner lui.

Il ne s'agit pas de taper fort mais de taper au bon endroit.

Tout le reste c'est une demi heure de visualisation avant la partie : lieux, indices, ramifications possibles, psychologie et motivations des pnjs pouvant donner lieu à des coups de theatres, etc
Jamais de découpage en scène ou de préparation linéaire : le MJ incarne les pnjs, arbitre les règles, décrit le paysage. En aucun cas, je ne propose un "scénario" ou une succession de scènes, impératives ou ramifiées. Uniquement la situation initiale et un panel de pnjs. Toute l'évolution se fait ensuite à partir des interactions pjs-pnjs.

Ca donne ça comme notes de scénario
https://affabulations.weebly.com/upload ... _fatal.pdf
https://affabulations.weebly.com/upload ... _noire.pdf
https://affabulations.weebly.com/upload ... edamne.pdf

Pour les donjonneries, je suis encore plus basique : l'historique qui mène à la "perturbation" et à l'implication des pjs, la raison d'être du donjon, un descriptif sommaire des pièces.
Mais pareil : grosse réflexion en amont sur les vacheries potentielles, les monstres et leur psychologie, les descriptions, les configurations amusantes envisageables, les opportunités pour les pjs, les conflits internes entre pnjs, etc..
Ca ressemble à ça 
https://affabulations.weebly.com/upload ... jantes.pdf


EDIT je précise que je parle d'écrire un scénario pour soi, pas forcément destiné à être joué par un autre MJ
Cependant rédiger quelquechose qui soit compréhensible (à défaut d'être assez développé pour être directement jouable) par autrui est un bon exercice, obligeant à la synthèse, la clarté et la cohérence

Avatar de l’utilisateur
nerghull
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 2203
Inscription : dim. mai 03, 2015 3:02 am

Re: Structurer l'écriture d'un scénario

Message par nerghull » mer. nov. 15, 2017 1:46 am

Romain d'Huissier a écrit :
lun. nov. 13, 2017 8:56 am
Un scénario, comme l'écrivait Du bruit derrière le paravent, c'est un document technique. Tout ce qui est superflu doit disparaître (et faire des phrases c'est superflu).
Une fois encore, ce serait pas mal de considérer qu'il n'existe pas qu'une seule et unique voie qui conviendrait à tout le monde.
Pour ma part, je préfère lire un scénario 'écrit' - littéraire, diraient certains - car il va m'immerger et faire naître des images bien plus aisément que si je me retrouve devant un diagramme avec listes à puce. J'aurais même moins de difficulté à le lire de par sa forme développée.
L'idéal étant sans doute de mixer les deux approches : que chaque chapitre / scène d'un scénario soit conclu par un résumé sous forme de carte holistique / listes / schémas / etc. Je suis sûr qu'il doit y avoir moyen de créer un scénario-chimère à partir de toutes ces méthodes, permettant de combiner le dirigisme rassurant (scénario écrit, scènes rédigées) au bac à sable (fronts, organigrammes). 

Je crois que l'OP demandait des conseils pour écrire le scénario qu'il ou elle créait. Un scénario du commerce c'est tout à fait différent (et oui ça doit expliquer ce que ça raconte avant d'être un aide mémoire/aide de jeu).

Avatar de l’utilisateur
Inigin
Dieu des hakamas perdus
Messages : 7793
Inscription : dim. août 02, 2009 7:27 am

Re: Structurer l'écriture d'un scénario

Message par Inigin » mer. nov. 15, 2017 5:46 am

Je crois qu'il a compris, la. :(

(Par parenthèse, dire quatre fois à quelqu'un qu'il est hors-sujet me paraît procéder du même esprit de merde - lobby des fabricants de casques ? - que de l'attaquer parce que dans l'absolu il a oublié un "amha").

Dans l'absolu, la rédaction intégrale d'un scénario, même destiné à sa consommation personnelle, offre quelques intérêts en terme de contrôle total de la narration et surtout de capacité d'évocation : le temps passé à décrire précisément des événements en fait imaginer d'autres, fait émerger des cheminements alternatifs, bref permet de se promener dans l'intrigue.

Bon, j'estime pour ma part que c'est super long et qu'on obtient un résultat similaire (ou au moins, fonctionnel) par l'exploration à partir d'amorces et de notes éparses rassemblées sur une mindmap, mais comme je mene énormément en improvisant à partir de trois notes, disons que je suis dans un autre paradigme que le "contrôle total de la narration" que je décrivais plus haut.

En plus cette utilité de la rédaction vaut pour la conception de l'intrigue : en jeu, il faut résumer, cest pas possible de mener avec le texte total et on revient au point de départ. Ce qui m'amène à une dernière précision : la structuration de l'intrigue par mindmap peut également être utilisée à partir d'un scénario du commerce, initialement rédigé, afin de le prendre en main, de comprendre ses ressorts (relations entre PNJ notamment) et de l'intégrer à ses propres plans. Mon troisième schéma est justement l'intégration du Code du Bushido à ma campagne, transposant un Palais d'hiver dans le nord de Rokugan dans mon setting en cours dans le sud.
Dernière modification par Inigin le mer. nov. 15, 2017 6:28 pm, modifié 1 fois.
Barde biclassé Secrétaire

ImageImageImageImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
Macbesse
Dieu en cyrillique
Messages : 4842
Inscription : jeu. sept. 07, 2006 8:48 pm
Localisation : Paris-Tachkent

Re: Structurer l'écriture d'un scénario

Message par Macbesse » mer. nov. 15, 2017 8:46 am

Inigin a écrit :
mer. nov. 15, 2017 5:46 am
la structuration de l'intrigue par mindmap peut également être utilisée à partir d'un scénario du commerce, initialement rédigé, afin de le prendre en main, de comprendre ses ressorts (relations entre PNJ notamment) et de l'intégrer à ses propres plans. Mon troisième schéma est justement l'intégration du Code du Bushido à ma campagne, transposant un Palais d'hiver dans le nord de Rokugan dans mon setting en cours dans le sud.
Ca m'est tout à fait indispensable. Quand un scénario est intégralement rédigé, et plus encore s'il est linéaire, j'ai besoin de le casser, de le réduire en schémas, en protagonistes, objectifs et situation. Sinon, ça ne passe pas.

Avatar de l’utilisateur
VXgas
Dieu des moisissures sous cellophane
Messages : 1599
Inscription : ven. oct. 07, 2005 11:32 am
Localisation : Aquae Sextiae

Re: Structurer l'écriture d'un scénario

Message par VXgas » mer. nov. 15, 2017 9:23 am

J'écris quelques notes sur le pitch, les noms de PNJ qui me viennent spontanément, les idées et autres possibilités qui surgissent et se greffent à mon idée de départ. Ca peut prendre du temps tant que je n'ai pas une articulation globale qui me satisfasse. Par exemple faire en sorte que deux trames se croisent plutôt qu'une seule idée simpliste.
Ensuite, je commence à écrire la toile de fond du scénario qui me permet de mettre en place les éléments de façon plus concrète, puis le synopsis qui lui va me permettre de proposer un découpage tout en me mettant plus dans la peau des PJ.
Parti de là, je fais le découpage. Les sous-parties ressortent au fur et à mesure de l'écriture.
Je n'écris jamais d'un coup et reviens souvent en arrière pour modifier des éléments afin que tout coïncide. Je réfléchis et anticipe ce que les joueurs pourraient avoir comme réactions logiques et propose des solutions pour les cas principaux.
Je laisse souvent en pause pour revenir et me relire pour avoir un regard neuf, vérifier les incohérences ou les manques.
N'étant pas un littéraire par l'origine de mes études (informatique), mon processus d'écriture est long mais structuré.

Avatar de l’utilisateur
Zoltan83
Evêque
Messages : 442
Inscription : dim. févr. 28, 2016 8:02 pm

Re: Structurer l'écriture d'un scénario

Message par Zoltan83 » mer. nov. 15, 2017 11:10 pm

D'accord avec @Inigin et @Macbesse. J'ai découvert assez récemment que le mindmapping pour les scénrios du commerce m'étaient vraiment utiles pour mieux comprendre le scénario et d'éviter d'oublier des choses importantes.

De moi-même, je n'écris pas vraiment des scénarios. J'ai beaucoup fait joué des scénarios du commerce et je me suis essayé à du bac à sable. Et dans le bac à sable, j'ai aussi utilisé quelques mots-clés et le mindmapping. Et pour moi cela marche bien.

Répondre