D&D12 : Blood war VS Edition war

Inspis, théories, conseils ...
Avatar de l’utilisateur
Zeben
Dieu des hypoglycémistes
Messages : 8498
Inscription : jeu. sept. 06, 2007 5:10 pm
Localisation : Villeurbanne

Re: D&D12 : Blood war VS Edition war

Message par Zeben » ven. nov. 08, 2019 2:39 pm

@rogre C'est noté m'sieur le MJ ! Je vais réfléchir à la proposition :)
Je vide mes étagères et j'en ai plein ! https://www.casusno.fr/viewtopic.php?f=25&p=1873566#p1870249

Avatar de l’utilisateur
Sama64
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 3077
Inscription : mer. janv. 21, 2015 10:58 am
Localisation : Issy les Moulineaux

Re: D&D12 : Blood war VS Edition war

Message par Sama64 » ven. nov. 08, 2019 2:40 pm

Lol

Perso, pour ma campagne Al Qadim j'ai remplacé histoire par érudition bien plus large comme périmètre (d'ailleurs pourquoi histoire et pas peinture ou sociologie ? :mrgreen:) ce qui permet de couvrir des connaissances comme l'étiquette, la littérature ou les arcanes administratives.
Traductions & relectures pour le DDD

Avatar de l’utilisateur
Nobboc theHalfGreat
Prêtre
Messages : 352
Inscription : jeu. avr. 06, 2017 9:24 am

Re: D&D12 : Blood war VS Edition war

Message par Nobboc theHalfGreat » ven. nov. 08, 2019 2:54 pm

Dans mon OSR à moi sur lequel je travaille sporadiquement j'utilise la notion d'intensité de la bataille pour accélérer les combats (et inciter tout le monde à les écourter ou à rompre le combat quand ça sent le roussi).

La version basique toute bête : à chaque début de round après le premier on lance un dé, sur 1-3 rien ne se passe, sur 4-6, le niveau d'intensité augmente d'un niveau, on applique les effets ci-dessous et les effets perdurent sur le reste du combat:
Niveau 1 par défaut : pas de modifs
Niveau 2 : toutes les attaques se font à +1
Niveau 3 : tous les dégats à +1
Niveau 4: toutes les attaques à +2
etc..

On peut aussi décider que le jet de dé n'est pas nécessaire et que le niveau d'intensité de la bataille augmente d'un niveau à chaque round.
"..Most of the areas are too large for a torch or lantern to fully illuminate, so the party will always feel exposed to the murky depths just beyond their present vision.."

Avatar de l’utilisateur
VigiloConfido
Prophète
Messages : 913
Inscription : jeu. juil. 20, 2017 10:34 am

Re: D&D12 : Blood war VS Edition war

Message par VigiloConfido » ven. nov. 08, 2019 3:39 pm

Ioucounou a écrit :
ven. nov. 08, 2019 2:27 pm
Islayre d'Argolh a écrit :
ven. nov. 08, 2019 11:23 am
VigiloConfido a écrit :
ven. nov. 08, 2019 11:18 am
J'étais persuadé de l'avoir posté mais non

https://dmdavid.com/tag/why-bother-havi ... s-success/

Comment réduire le nombre de jet de dés en partie.

Désolé mais cet article est complétement à coté de la plaque dans le cadre de D&D 5, comme l'explique bien le tout premier commentaire ;)
Zeben a écrit :
ven. nov. 08, 2019 11:16 am
Je ne compte pas jouer au-delà du niveau 9, qui est la limite de 5TD.

Et tu as bien raison c'est, AMHA, la limite haute du sweet-spot de D&D 5 de toute façon.
Et ça suffit pour jouer Curse of Stradh, alors c'est bon :wub:
Ah bah merde ! Moi je suis lancé dans Out of the Abyss ! Depuis une vingtaine de séances ! Ils sont bientôt niveau 5 et on n'a pas fait 1/4h de la campagne !
 

Il m'a fallu deux ans pour finit Out of the Abyss à raison d'une séance par mois.
- il y a un plan B ?
- oui, s'assurer que le plan A fonctionne.

BenjaminP
Initié
Messages : 190
Inscription : sam. mars 02, 2019 1:33 pm

Re: D&D12 : Blood war VS Edition war

Message par BenjaminP » ven. nov. 08, 2019 3:57 pm

Ioucounou a écrit :
ven. nov. 08, 2019 2:27 pm
Moi je suis lancé dans Out of the Abyss

Moi aussi, au tout début, mais fois deux !

Spoiler : je ne compte pas tout faire d'un coup. Je vais laisser les persos vivre un peu (beaucoup) leur vie une fois sortis de l'Outreterre, au chapitre 7. Ils reviendront plus tard si ça nous dit.

Avatar de l’utilisateur
Ioucounou
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 2055
Inscription : mar. sept. 02, 2014 10:53 am
Localisation : Paris - Triel sur Seine A/R

Re: D&D12 : Blood war VS Edition war

Message par Ioucounou » ven. nov. 08, 2019 4:06 pm

Je vais intercaler des pauses pour éviter qu'on ne se lasse, mais je trouve vraiment cette campagne excellente ! Un régal à lire et à jouer.

BenjaminP
Initié
Messages : 190
Inscription : sam. mars 02, 2019 1:33 pm

Re: D&D12 : Blood war VS Edition war

Message par BenjaminP » ven. nov. 08, 2019 4:14 pm

Ioucounou a écrit :
ven. nov. 08, 2019 4:06 pm
Je vais intercaler des pauses

Des pauses ? Comment tu t'y prendrais pour en caler plusieurs ? (Parce que je la trouve très inspirante tout comme toi, mais je lui reproche une chose, c'est d'imposer ce contexte hyper spécifique pendant des dizaines et des dizaines de séances. Je crains qu'on devienne claustrophobes, à force.)

Avatar de l’utilisateur
rogre
RDieu
Messages : 3727
Inscription : jeu. déc. 06, 2007 12:53 pm
Localisation : Lyon 6è

Re: D&D12 : Blood war VS Edition war

Message par rogre » ven. nov. 08, 2019 4:16 pm

Zeben a écrit :
ven. nov. 08, 2019 2:39 pm
@rogre C'est noté m'sieur le MJ ! Je vais réfléchir à la proposition :)
Moi, je note ce que l'article que tu as posté suggère: c'est en effet comme ça qu'on peut faire - avec aussi les group checks:

" If you want to make checking for a bit of obscure lore into a real test, allow fewer characters to roll.
  • Limit the check to characters with proficiency. This rewards the cleric proficient in religion even if their knowledge is hampered by low Intelligence.
  • Limit the check to the active character, possibly just the person who asked, and then grant advantage based on the party’s advice and assistance. This encourages action.
  • Limit the check to the most knowledgeable character, and then grant advantage based on the party’s help. I love when this enables a quiet player to gain the spotlight based on their character’s aptitude"

Et de plus, je rajoute un ou deux détails... confidentiels (en vue discrête pour que personne n'entende, car ça concerne plus spécifiquement notre partie - oui bon, tout le monde peut lire quand même, car ça recroise une ou des questions qui reviennent parfois)

Spoiler:
... qui est celle de l'implication de toutes les classes ou profils de personnage de D&D dans les scénarios ou les campagnes très" scénarisées". Dans un donjon, en théorie, tout le monde est actif à égalité, parce que le système est conçu pour ça. Mais dès qu'il y a scénario, contexte ou décor particulier, des persos peuvent se trouver "dépaysés", avec moins de choses évidentes à faire. Le guerrier est au chômage si c'est un plan cambriolage, ou si le contexte est entièrement magique, etc. Dans ce qu'on joue actuellement, il est assez normal narrativement parlant que, par exemple, les nains du groupe soient un peu en retrait - d'autant que tout tourne autour d'histoires obscures de rangers, et qu'il n'y a personne à taper  :mrgreen:. Comme les choses sont bien faites, la suite prévue donnera des occasions autres, aussi bien aux érudits de faire des recherches, qu' aux combattants de se bouger un peu - et dans quelque temps, c'est les autres persos qui risquent de se sentir pas dans leur élément, parce que la campagne va se déplacer. Où, je ne dis pas! Mais là, c'est les nains qui normalement mèneront le bal. Si je n'ai pas rameuté publicitairement ton perso et celui de Tolkraft, là!...

Mais par ailleurs, pour y revenir: les" lancers de connaissance" dans D&D/AiME souffrent du fait d'une part que le monde (ici) de Tolkien est en effet très "cadré, alors du côté MJ on se dit que ce serait dommage que les joueurs n'aient pas accès au maximum de background, alors j'ai tendance en fait à un peu tout dévoiler et mettre à plat (Tiens par exemple: je devrais exiger un lancer de "Lore" juste pour que vous puissiez consulter la carte en hexagones et couleurs - parce que c'est des renseignements précieux!). Pour les savoirs vraiment "ésotériques", je trouve que la définition des talents est floue, ou se recoupe - délibérément. En fait, je crois que D&D5 fait en sorte que tous les persos aient des talents de connaissance, tellement ils ont eu peur que, pour certains scénarios sophistiqués, un groupe de PJ soit narrativement bloqué par une absence totale de "Lore". Ce qui fait qu'un peu tout le monde est un intello, maintenant. Pour se différentier, je crois qu'il ne faut pas hésiter à demander, exiger :) même, ou carrément faire autoritairement des lancers de ci ou de ça, parce que ça rappellera au MJ que le perso VEUT savoir, et ça l'incitera toujours à donner des renseignements en plus. Et puis, pendant les périodes de repos, ne pas hésiter à consacrer son temps libre à l'activité "Recherche": si c'est bien scénarisé, ça doit déboucher sur des vrais bonus pour la suite..

Enfin, tu verras peut-être que pas mal de gens trouvent la classe de "Scholar" en AIME un peu faible, parce que ce qui est gagné à bas niveau c'est surtout des talents de guérisseur... Pour la meilleure façon de booster l'érudition de ton perso, on verra ce qui est le mieux. Mais, pour revenir à D&D, en jeu, le plus simple est encore de clamer régulièrement: "jet de connaissance!: ça date de quelle époque? c'est quel style de tapisserie? c'est quelle espèce de poney?" :P

"La description d'un Casusien moyen dans son éloge funèbre: un expert en tout, une incapacité à communiquer, la légèreté d'un tractopelle et l'empathie d'une brique." :P (glamourous.sam)

Avatar de l’utilisateur
Zeben
Dieu des hypoglycémistes
Messages : 8498
Inscription : jeu. sept. 06, 2007 5:10 pm
Localisation : Villeurbanne

Re: D&D12 : Blood war VS Edition war

Message par Zeben » ven. nov. 08, 2019 4:44 pm

@rogre Alors... ce n'est pas que je veuille absolument faire des tests. Ne pas jeter les dés ne me gène pas, et je m'amuse suffisamment à découvrir l'histoire et écouter vos prestations respectives. Ou à faire des conneries. Ce qui me gène un peu c'est qu'il ne ressort absolument pas dans l'histoire que mon perso est un érudit. Du coup, comme dit dans l'article, les points investis dans ces compétences ne servent à rien et auraient été mieux utilisés ailleurs. Mais même ça encore on s'en fout un peu... c'est vraiment plus le fait que du coup je me retrouve à jouer un bourrin sans distinction notable avec un autre bourrin. A part mon absence de nez et ma ceinture en rubis :lol:
Je vide mes étagères et j'en ai plein ! https://www.casusno.fr/viewtopic.php?f=25&p=1873566#p1870249

Avatar de l’utilisateur
Selpoivre
Envoyé de la Source
Messages : 6329
Inscription : jeu. juil. 20, 2006 10:05 am
Localisation : Lyon 6
Contact :

Re: D&D12 : Blood war VS Edition war

Message par Selpoivre » ven. nov. 08, 2019 4:59 pm

@Zeben : @Tolkraft et toi vous avez exactement la même race ET classe ET voie non ?
Du coup c'est un peu logique que vous vous ressembliez non ? ;)
Image
Membre de la LLDT, la Ligue Lyonnaise des Détournements de Threads · Binouzeur Casusien itinérant · Avatar du mauvais goût cinématographique
Modère en vert

Avatar de l’utilisateur
Vorghyrn
Dieu des gargarismes
Messages : 5488
Inscription : jeu. févr. 03, 2011 12:00 pm
Localisation : Le Cap (Afrique du Sud)
Contact :

Re: D&D12 : Blood war VS Edition war

Message par Vorghyrn » ven. nov. 08, 2019 4:59 pm

BenjaminP a écrit :
ven. nov. 08, 2019 11:55 am
de même qu'il est impossible de crocheter une porte sans maîtriser les outils de voleur
C'est du pinaillage mais pour moi, certaine portes sont impossible à crocheter sans outils de voleur mais la maitrise est juste un plus. Ce qui veut dire que l'équipe doit être prévoyante (avoir investie dans au moins un kit d'outil de voleur) mais pas nécessairement compétente en tout ;)

c'est déjà autre chose d'avoir la maitrise d'une compétence (qui plus est de connaissance) qui permet de faire le jet
Mes CR solos en cours :

Avatar de l’utilisateur
VigiloConfido
Prophète
Messages : 913
Inscription : jeu. juil. 20, 2017 10:34 am

Re: D&D12 : Blood war VS Edition war

Message par VigiloConfido » ven. nov. 08, 2019 5:03 pm

BenjaminP a écrit :
ven. nov. 08, 2019 4:14 pm
Ioucounou a écrit :
ven. nov. 08, 2019 4:06 pm
Je vais intercaler des pauses

Des pauses ? Comment tu t'y prendrais pour en caler plusieurs ? (Parce que je la trouve très inspirante tout comme toi, mais je lui reproche une chose, c'est d'imposer ce contexte hyper spécifique pendant des dizaines et des dizaines de séances. Je crains qu'on devienne claustrophobes, à force.)

Autre conseil, ne pas permettre que la moitié du groupe joue des drows. Non, je sais, le PHB permet de jouer des drows mais pour capturer l'ambiance particulière de cette campagne (écrite par Green Ronin au passage :) ), c'est pas mal de limiter les joueurs à des races qui ne sont pas natives de l'underdark :).
- il y a un plan B ?
- oui, s'assurer que le plan A fonctionne.

Avatar de l’utilisateur
Ioucounou
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 2055
Inscription : mar. sept. 02, 2014 10:53 am
Localisation : Paris - Triel sur Seine A/R

Re: D&D12 : Blood war VS Edition war

Message par Ioucounou » ven. nov. 08, 2019 5:10 pm

BenjaminP a écrit :
ven. nov. 08, 2019 4:14 pm
Ioucounou a écrit :
ven. nov. 08, 2019 4:06 pm
Je vais intercaler des pauses

Des pauses ? Comment tu t'y prendrais pour en caler plusieurs ? (Parce que je la trouve très inspirante tout comme toi, mais je lui reproche une chose, c'est d'imposer ce contexte hyper spécifique pendant des dizaines et des dizaines de séances. Je crains qu'on devienne claustrophobes, à force.)

@BenjaminP  : des pauses hors-jeu... campagne en suspens... un peu comme les saisons d'une série, si tu veux. Du coup, on est content de le retrouver ce contexte glauque, oppressant et dément. Alors que je pense qu'à ne faire que ça, je pense que ça doit lasser.

@VigiloConfido : tout à fait d'accord ! J'ai fait ça, moi aussi ! J'ai un nain d'or, une halfeline, une humaine et un demi-orc.

BenjaminP
Initié
Messages : 190
Inscription : sam. mars 02, 2019 1:33 pm

Re: D&D12 : Blood war VS Edition war

Message par BenjaminP » ven. nov. 08, 2019 5:20 pm

Vorghyrn a écrit :
ven. nov. 08, 2019 4:59 pm
C'est du pinaillage mais pour moi, certaine portes sont impossible à crocheter sans outils de voleur mais la maitrise est juste un plus.

Le PHB est d'accord avec toi (section équipement, il explique que si tu maîtrises l'outil, tu ajoutes ton bonus de maîtrise) mais pas le DMG !
Locked Doors. Characters who don't have the key ro a locked door can pick the lock with a successful Dexterity check (doing so requires thieves' tools and proficiency in their use).

Je crois aussi qu'il faut un peu de souplesse ici, une porte très très simple pourra ptêt être crochetée par un novice, mais je dirais que tout comme une connaissance précise en Histoire est requise pour savoir dans l'instant si, dans la dynastie Kouparat, Balvubius était le père ou le fils de Bavmorda, crocheter une porte ne s'improvise pas vraiment. On a appris, ou pas. Si pas, à moins d'avoir une bonne heure pépouze devant la porte et 120 trombones, ça risque de pas marcher.

Edit ninja @Ioucounou : ah je vois, merci ! Des Pauses extradiégétiques, quoi ! (Et pareil, aucun drow chez moi, sur neuf PJs. Mais une gith !)
Dernière modification par BenjaminP le ven. nov. 08, 2019 5:29 pm, modifié 2 fois.

Avatar de l’utilisateur
rogre
RDieu
Messages : 3727
Inscription : jeu. déc. 06, 2007 12:53 pm
Localisation : Lyon 6è

Re: D&D12 : Blood war VS Edition war

Message par rogre » ven. nov. 08, 2019 5:22 pm

Zeben a écrit :
ven. nov. 08, 2019 4:44 pm
@rogre Alors... ce n'est pas que je veuille absolument faire des tests. Ne pas jeter les dés ne me gène pas, et je m'amuse suffisamment à découvrir l'histoire et écouter vos prestations respectives. Ou à faire des conneries. Ce qui me gène un peu c'est qu'il ne ressort absolument pas dans l'histoire que mon perso est un érudit. Du coup, comme dit dans l'article, les points investis dans ces compétences ne servent à rien et auraient été mieux utilisés ailleurs. Mais même ça encore on s'en fout un peu... c'est vraiment plus le fait que du coup je me retrouve à jouer un bourrin sans distinction notable avec un autre bourrin. A part mon absence de nez et ma ceinture en rubis :lol:



Ah ah, c'est comme feu Chirac ! Tout le monde le prenait pour un inculte, parce qu'il se donnait l'air bourrin, et ne lançait pas les dés en public! :lol:
"Ceinture en rubis" qui, on l'oublie trop, peut donner des bonus à la réaction! Mais l'absence de nez donne des malus à la réaction! Cela dit, je suis sur que quand les gens croisent ton nain, ils se souviennent de lui!
Pour que ton intérêt pour les connaissances occultes et tout ça apparaissent mieux dans l'histoire, attends juste un peu la suite de ce qui va arriver (je ne peux dire que ça, mais le fait est que ça va enfin servir!)

Pour sortir des private jokes, et élargir: dans AIME/D&D, c'est sur que "même classe/même voie", ça se ressemble pas mal. Les backgrounds servent à un peu différentier (c'est ainsi que tu as pris Erudit/Seeker of the Lost, je crois?) - et le background inclut un talent spécifique (Feature)  qu'on oublie trop souvent: je le relis, je vois que c'est un peu générique, mais intéressant: le perso est sensé avoir surement entendu parler des ruines, légendes ou contrée, et il sait où trouver plus d'information, dans quelle bibliothèque, etc... Voilà un trait fort à ne pas oublier, y a même pas à lancer de skill, juste à demander  :) . Bon, et puis les idéaux et traits de caractère servent un peu à différentier - mais c'est vrai que ça ne donne qu'un point d'Inspiration.
 
"La description d'un Casusien moyen dans son éloge funèbre: un expert en tout, une incapacité à communiquer, la légèreté d'un tractopelle et l'empathie d'une brique." :P (glamourous.sam)

Répondre