Inspi historique

Pour discuter et stocker les sources d'inspiration
Avatar de l’utilisateur
Lord Foxhole
Pape
Messages : 688
Inscription : sam. janv. 31, 2015 11:57 pm
Localisation : Isandlwana

Re: Inspi historique

Message par Lord Foxhole »

En tant qu'amateur de western (et accessoirement de la série des Tuniques Bleues :mrgreen: ), j'ai toujours trouvé que la Guerre de Sécession était une période géniale pour un rôliste... Avec quelques amateurs, j'avais joué quelques campagnes très mouvementées se déroulant durant cette période (du vrais Western, sans rien de fantastique ni de S.F, hein). Et, franchement, on se marrait bien.

Faire une campagne maritime durant ce conflit pourrait être une très bonne idée...
La marine américaine, à l'époque, opérait sa transition de la voile à la vapeur. Il n'y avait alors pratiquement pas de navires blindés, et le seul combat impliquant des " cuirassés " fut celui de Hampton Roads =>
https://fr.wikipedia.org/wiki/Combat_de_Hampton_Roads

Image
Gary Gygax réveille-toi ! Ils sont devenus fous !
Avatar de l’utilisateur
Qui Revient de Loin
Dieu qui a failli y rester
Messages : 6752
Inscription : sam. mars 02, 2013 1:20 pm
Localisation : Nothing Gulch
Contact :

Re: Inspi historique

Message par Qui Revient de Loin »

Et on peut même y jouer T'cheu nous, en rade de Cherbourg :D
https://fr.wikipedia.org/wiki/Combat_na ... urg_(1864)

La légende raconte que pour tromper le navire de l'Union, le capitaine avait organisé un bal à bord de son navire, avant de laisser toute la bourgeoisie cherbourgeoise dans les canots qui s'y rendait pour sortir par surprise de la rade de Cherbourg, surprenant le capitaine du Kearsarge qui ne pensait pas que l'Alabama sortirait ce jour là.
Le blog de mes voyages imaginaires: http://qui.revient.de.loin.blog.free.fr/

Mémoire de rôlistes : le patrimoine du jeu de rôle se construit aujourd'hui

Contributeur au Grog
Avatar de l’utilisateur
Tybalt (le retour)
Dieu d'après le panthéon
Messages : 5232
Inscription : mer. août 22, 2012 7:33 pm
Contact :

Re: Inspi historique

Message par Tybalt (le retour) »

Lord Foxhole a écrit :Faire une campagne maritime durant ce conflit pourrait être une très bonne idée...
La marine américaine, à l'époque, opérait sa transition de la voile à la vapeur. Il n'y avait alors pratiquement pas de navires blindés, et le seul combat impliquant des " cuirassés " fut celui de Hampton Roads =>
Ouaip. Même que si vous aimez bien la BD Les Tuniques bleues, il y a un album qui se passe en plein milieu de cette bataille : Les Bleus dans la marine. C'est de mémoire, mais on a de bonnes vues de l'intérieur du Monitor.
Mes sites : Kosmos (un jdra sur la mythologie grecque qui a vraiment lu les auteurs antiques pour vous) ; blog de lectures ; site d'écriture.
Avatar de l’utilisateur
Lord Foxhole
Pape
Messages : 688
Inscription : sam. janv. 31, 2015 11:57 pm
Localisation : Isandlwana

Re: Inspi historique

Message par Lord Foxhole »

Tybalt (le retour) a écrit : Ouaip. Même que si vous aimez bien la BD Les Tuniques bleues, il y a un album qui se passe en plein milieu de cette bataille : Les Bleus dans la marine. C'est de mémoire, mais on a de bonnes vues de l'intérieur du Monitor.
Il s'agit de l'album Les Bleus dans la marine, prépublié dans le journal Spirou en 1975... ;)
https://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Bleus_dans_la_marine

C'est, à ma connaissance, la première histoire où les auteurs ont collaboré avec une association belge de fêlés de la guerre de Sécession : le CHAB (Confederate Historical Association of Belgium)... Des amateurs qui possèdent une grosse documentation historique sur le sujet, et qui ont souvent fourni des infos authentiques pour les Tuniques bleues.
Gary Gygax réveille-toi ! Ils sont devenus fous !
Avatar de l’utilisateur
Cyrano
Dieu de la péninsule
Messages : 3698
Inscription : ven. févr. 15, 2008 7:40 pm

Empereur Norton

Message par Cyrano »

Norton Ier, Empereur de ces États-Unis et Protecteur du Mexique.

Cet homme est exemplaire pour illustrer l'expression "la réalité est irréaliste". Auto-proclamé empereur des États-Unis, ses décrets, notamment la dissolution du Congrès, n’eurent que peu d'effet mais ses illusions de grandeur firent de lui un notable de la ville de San Francisco et il eut une réelle influence sur celle-ci :

Ses journées consistaient à inspecter son « domaine » (les rues de San Francisco) dans un uniforme bleu élaboré avec des épaulettes plaquées or ternies (qui lui avaient été données par des officiers de l’armée des États-Unis en poste à San Francisco) en portant un chapeau de castor décoré d’une plume de paon et d’une petite rose. Il a fréquemment amélioré ce maintien majestueux avec une canne ou un parapluie. Durant ses promenades, Norton s’intéressait à l’état des trottoirs et des routes, de la propriété publique, à l’aspect des officiers de police, et s’occupait des besoins de ses sujets quand ils apparaissaient. Il donna souvent de longs exposés philosophiques sur un large panel de sujets auxquels il connaissait peu de choses.

C’est durant l’une de ses « inspections Impériales » que Norton est réputé avoir réalisé un de ses actes les plus célèbres. Durant les années 1860 et 1870, il y avait un grand nombre de manifestations anti-Chinois dans les quartiers les plus pauvres de San Francisco, et des émeutes ont éclaté à plus d’une occasion. Durant l’un de ces incidents, Norton est supposé s’être placé entre les émeutiers et leurs cibles chinoises, et avoir commencé à répéter imperturbablement le Notre Père. Honteux, les émeutiers se sont dispersés sans aucun incident.

Un scandale survint en 1867 quand un officier de police nommé Armand Barbier arrêta Norton, pour le faire soigner de force de son désordre mental. Cela outragea énormément les citoyens de San Francisco et amena à la publication de nombreux éditoriaux de protestation. Le commissaire Patrick Crowley rectifia rapidement le tir en ordonnant la libération de l’« Empereur » et en publiant des excuses formelles au nom des forces de police. Norton fut assez magnanime pour accorder un « Pardon Impérial » au jeune officier de police inconscient qui avait commis cet acte de trahison. Par la suite, tous les officiers de police de San Francisco saluèrent Norton sur son passage.

Norton était clairement apprécié de ses sujets. Même s’il était sans le sou, il fréquentait régulièrement les meilleurs restaurants de San Francisco et les propriétaires de ces établissements prirent sur eux-mêmes d’ajouter des plaques à leurs entrées qui disait « Par Autorisation de sa Majesté Impériale, l’Empereur Norton 1er des États-Unis ». Cette fierté paraît avoir été tolérée sans plaintes par Norton. De tels « Sceaux d’approbation Impériale » était énormément prisés et coïncidaient avec une arrivée importante de clients. Aucun spectacle musical ou théâtral n’aurait osé ouvrir sans avoir réservé un balcon à Norton et ses deux chiens, Lazarus et Bummer. (La mort de Lazarus, dans un accident de voiture en 1863, amena une période de deuil public. En 1865, quand Bummer mourut, Mark Twain fut suffisamment touché pour écrire une épitaphe au chien impérial, disant qu’il était mort « de ses nombreuses années, d’honneur, de maladie, et de puces ».)

Norton reçut quelques petits signes d’une reconnaissance de son état ; le recensement de 1870 note un Joshua Norton résidant au 624 Commercial Street, et le consigne comme exerçant le métier d’« Empereur ».

Norton créera également sa propre monnaie pour payer certaines dettes, et c’était une vraie monnaie locale, généralement acceptée par les hommes d’affaires de San Francisco. (Ces billets allaient de 50 cents à dix dollars, et les quelques-uns encore existants ont atteint des centaines de dollars à une récente mise aux enchères). La ville de San Francisco a aussi honoré Norton ; quand son uniforme commença à paraître vieux, l’Assemblée des Superviseurs de San Francisco offrit suffisamment d’argent pour lui en offrir un en remplacement. En retour, Norton envoya un note gracieuse de remerciement et un « certificat de noblesse à perpétuité » à chaque superviseur.
(source : wikipedia)

Il faut noter que Norton avait entrepris de récolter de l'argent pour créer un pont entre Oakland et de San Francisco, projet qui sera finalement entrepris en 1933.

Je pense qu'il y a de la matière pour un PNJ haut en couleur, notamment pour une campagne de deadland.
La violence est le dernier refuge de l'incompétence (Isaac Asimov, Fondation)
Avatar de l’utilisateur
Qui Revient de Loin
Dieu qui a failli y rester
Messages : 6752
Inscription : sam. mars 02, 2013 1:20 pm
Localisation : Nothing Gulch
Contact :

Re: Inspi historique

Message par Qui Revient de Loin »

Ce qui est amusant, c'est que toute une ville l'ait suivi dans son doux délire. C’est beau. Et ça fait un beau PNJ.

Cela me fait penser aux rois-aventuriers de nombreux micro-états fugaces, comme Antoine de Tounens dit Orélie-Antoine Ier, « roi d'Araucanie et de Patagonie » https://fr.wikipedia.org/wiki/Antoine_de_Tounens
Le blog de mes voyages imaginaires: http://qui.revient.de.loin.blog.free.fr/

Mémoire de rôlistes : le patrimoine du jeu de rôle se construit aujourd'hui

Contributeur au Grog
Avatar de l’utilisateur
Orlov
Dieu d'après le panthéon
Messages : 3030
Inscription : jeu. févr. 20, 2014 10:57 am

Re: Inspi historique

Message par Orlov »

Les deux personnages dont vous parlez me font penser à ces deux merveilleux livres de Cendrars

L'Or et Rhum
Johan Scipion a écrit : lun. janv. 23, 2017 3:52 pm Ça va être fun, ça va être jeune, et vous allez tous mourir.
Projet JDRA: Grandes Terreurs: Cthulhu chez les Soviets et son C/R
campagne de D&D 5: D&D dans le Dodé
Avatar de l’utilisateur
Cyrano
Dieu de la péninsule
Messages : 3698
Inscription : ven. févr. 15, 2008 7:40 pm

Re: Inspi historique

Message par Cyrano »

D'après Wikipédia, l'Empereur Norton est aussi l'inspiration du "King" dans Les Aventures de Huckleberry Finn (Mark Twain). Une fois qu'on connait l'histoire de sa vie, le rapprochement semble évident.
La violence est le dernier refuge de l'incompétence (Isaac Asimov, Fondation)
Avatar de l’utilisateur
killerklown
Dieu des intégristes contrariés
Messages : 7219
Inscription : mer. mai 31, 2006 4:52 pm
Localisation : Allemagne

Re: Inspi historique

Message par killerklown »

un parchemin de 15 siècle rendu de nouveau lisible par la technologie:
http://fr.euronews.com/2015/07/21/un-pa ... hnologies/

et s'il contenait des extraits inédits de l'ancien testament ?
Créateur de blogs rôlistes

http://emporio-caduto.blogspot.com
https://intolondon1814.blogspot.com/2018/08/presentation.html
https://osrdread.blogspot.com/
Avatar de l’utilisateur
Ravachol
Transcendé
Messages : 739
Inscription : lun. avr. 08, 2013 2:35 pm
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: Empereur Norton

Message par Ravachol »

Cyrano a écrit :Norton Ier, Empereur de ces États-Unis et Protecteur du Mexique..
Lol, je suis en train de lire Sandman (le comic de Neil Gaiman), et y'a un épisode entier super intéressant sur Norton 1er. Je me disais : "voila une inspi à poster sur Casus No"... et paf, là, grillé !
J'ai Diplomatie comme compétence. Ca fait combien de dommage ?

Une activité sans lien avec le jdr (sauf le patron) sur Toulouse :Un karaoké box
Avatar de l’utilisateur
Lord Foxhole
Pape
Messages : 688
Inscription : sam. janv. 31, 2015 11:57 pm
Localisation : Isandlwana

Re: Inspi historique

Message par Lord Foxhole »

Cyrano a écrit :D'après Wikipédia, l'Empereur Norton est aussi l'inspiration du "King" dans Les Aventures de Huckleberry Finn (Mark Twain). Une fois qu'on connait l'histoire de sa vie, le rapprochement semble évident.
A noter que Joshua Norton a également inspiré une histoire de Lucky Luke : L'Empereur Smith, publié en 1976...
https://fr.wikipedia.org/wiki/L%27Empereur_Smith

Image
Gary Gygax réveille-toi ! Ils sont devenus fous !
Avatar de l’utilisateur
Tybalt (le retour)
Dieu d'après le panthéon
Messages : 5232
Inscription : mer. août 22, 2012 7:33 pm
Contact :

Re: Inspi historique

Message par Tybalt (le retour) »

killerklown a écrit :un parchemin de 15 siècle rendu de nouveau lisible par la technologie:
http://fr.euronews.com/2015/07/21/un-pa ... hnologies/

et s'il contenait des extraits inédits de l'ancien testament ?
A propos de ce type de méthode de déchiffrement, qui est aussi appliquée à des papyrus antiques, il y a une expo en ligne très claire et bien faite sur le site de l'université du Michigan : "From Trace to Text: Highlights from the University of Michigan Papyrology Collection".
Mes sites : Kosmos (un jdra sur la mythologie grecque qui a vraiment lu les auteurs antiques pour vous) ; blog de lectures ; site d'écriture.
Avatar de l’utilisateur
Inigin
Dieu des hakamas perdus
Messages : 10712
Inscription : dim. août 02, 2009 7:27 am
Localisation : Nantua

Re: Inspi historique

Message par Inigin »

quelle raison ?
Une raison assez particulière, en tout cas, pour qu'on ne sache toujours pas, à l'heure actuelle, ce qu'elle représente ; assez particulière pour que les derniers acteurs survivants de cette histoire gardent le silence à son sujet ; assez particulière pour que Capa lui-même ait eu les mains qui tremblaient en la fixant sur sa pellicule, en cette aube du 6 juin 1944.
Ben, parce qu'elle représente Hastur, évidemment, embarqué clandestinement avec les soldats ricains... :mrgreen:
Barde biclassé secrétaire de la Voix de Rokugan

ImageImageImageImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Qui Revient de Loin
Dieu qui a failli y rester
Messages : 6752
Inscription : sam. mars 02, 2013 1:20 pm
Localisation : Nothing Gulch
Contact :

Re: Inspi historique

Message par Qui Revient de Loin »

Je parierai sur "Merde à celui qui le lira"...
Le blog de mes voyages imaginaires: http://qui.revient.de.loin.blog.free.fr/

Mémoire de rôlistes : le patrimoine du jeu de rôle se construit aujourd'hui

Contributeur au Grog
Avatar de l’utilisateur
Tybalt (le retour)
Dieu d'après le panthéon
Messages : 5232
Inscription : mer. août 22, 2012 7:33 pm
Contact :

Re: Inspi historique

Message par Tybalt (le retour) »

Dans le genre "code", mais avec un pourcentage de chances de "Merde à celui qui le lira" nettement plus élevé : le cryptogramme de La Buse, pirate pendu en 1730 sur l'actuelle île de la Réunion. Il serait supposé donner les informations permettant de découvrir l'emplacement du trésor du fameux pirate. Jamais déchiffré. En fait, on ne sait même pas bien où il est conservé actuellement. Un type prétendait à une époque qu'il était conservé à la BNF, mais la bibliothèque a démenti (qui ment ? la BNF ? Le type qui a prétendu qu'il était là-bas pour mieux dissimuler où est réellement le cryptogramme ?). Bref, suivez le lien pour lire un brin sur Wikipédia, c'est une amorce de scénario sur un plateau !
Mes sites : Kosmos (un jdra sur la mythologie grecque qui a vraiment lu les auteurs antiques pour vous) ; blog de lectures ; site d'écriture.
Verrouillé