Inspi historique

Pour discuter et stocker les sources d'inspiration
Avatar de l’utilisateur
killerklown
Dieu des intégristes contrariés
Messages : 7219
Inscription : mer. mai 31, 2006 4:52 pm
Localisation : Allemagne

Re: Inspi historique

Message par killerklown »

sinon, beaucoup plus récent, lisez l'histoire de Kamilah Brock, enfermée une semaine en hopital psy, car étant noire, cela ne pouvait pas être sa BMW... Et qu'elle n'était psurement pas banquière ayant obama parmi les gens la suivant sur twitter...
http://www.independent.co.uk/news/world ... 98704.html
Créateur de blogs rôlistes

http://emporio-caduto.blogspot.com
https://intolondon1814.blogspot.com/2018/08/presentation.html
https://osrdread.blogspot.com/
Avatar de l’utilisateur
Lord Foxhole
Pape
Messages : 688
Inscription : sam. janv. 31, 2015 11:57 pm
Localisation : Isandlwana

Re: Inspi historique

Message par Lord Foxhole »

Outsider a écrit :
Lord Foxhole a écrit : L'astuce idéale toute trouvée pour me débarrasser des P.J qui me casseraient un peu trop les pieds... :mrgreen:
Attention aux associations.

Je ne donne pas de liens, il faut juste faire une recherche avec des mots clés comme association anti internement psychiatrique

Farfouillez un peu sur les conditions d'internement, les traitements psychiatriques et leurs conséquences. Vous y trouverez matière à scenario.
Au fait, petite rectification à mon message : je voulais parler de P.N.J et pas des P.J...
Je n'utiliserais jamais de si bas procédés pour me débarrasser des personnages de mes petits camarades de jeu.
Vu la mauvaise ambiance que ça risque de créer autour de la table, je ne suis pas fou non plus ! :mrgreen:

Ceci dit, je me souviens d'un dossier sur le sujet paru dans un numéro de The Unspeakable Oath... Il y a au moins 20 ans !
Les asiles d’aliénés des années 1920 y étaient décrits comme pouvant être très différents d'un cas à l'autre. Dans certains cas, les patients étaient très bien traités, et dans d'autres nettement moins bien (et avec un taux de s'en sortir en meilleure santé proche de 0%)...
M'enfin, à mon avis, cette situation n'a probablement pas beaucoup changé depuis les années 1920.
Il y a certainement de très bons établissements et d'autres qu'il vaut mieux éviter...
Gary Gygax réveille-toi ! Ils sont devenus fous !
Avatar de l’utilisateur
Fabien_Lyraud
Dieu, sérieux les gars.
Messages : 4889
Inscription : ven. mai 05, 2006 2:09 pm
Contact :

Re: Inspi historique

Message par Fabien_Lyraud »

On est passé aux USA des électrochocs et des asiles d'aliénés relativement effrayants à Gregory Bateson et l'école de Palo Alto.
Si la psychiatrie existe toujours aux USA, une grande partie des malades mentaux sont soignés par des psychologues béhavioristes. On est passé d'un extrait à l'autre.
Gregory Bateson est un psychologue californien également le mari de Margaret Mead, l'anthropologue. Il a créé des outils comme l'analyse transactionnelle ou la programmation neuro linguistique. Son discours c'est de considérer la maladie mentale comme un trouble de la communication. Le malade mental n'est pas un malade mais quelqu'un qui ne sait pas communiquer. Donc le soignant doit l'aider à communiquer pour améliorer l'état général du patient. Cette méthode a fait faire des progrès au niveau de la prise en chargé de l'autisme ( vu que l'autisme est un dysfonctionnement de l'aire de Broca qui est le siège du langage et de la communication, dans ce cas ça marche). Mais dans le cas des autres pathologie mentale c'est franchement laxiste. Ca explique pas mal de faits divers aux USA, notamment comment certains tueurs de masse de tueurs en série, pourtant suivi dans le cadre d'un programme de soin, passent tout de même à l'acte par exemple. On est passé au déni de la maladie mentale dans excès de politiquement correct. Intégrer des gens différents....
Un partie des malades sont quand même suivi par des psychiatre mais aussi des neurobiologistes, tout de même.
Avatar de l’utilisateur
chaviro
Dieu des raleurs pour rien
Messages : 4696
Inscription : jeu. févr. 01, 2007 7:29 am

Re: Inspi historique

Message par chaviro »

Fabien_Lyraud a écrit :Son discours c'est de considérer la maladie mentale comme un trouble de la communication. Le malade mental n'est pas un malade mais quelqu'un qui ne sait pas communiquer.
Dit comme ça, je me dis que cette personne n'a jamais rencontré un malade :runaway
Je vais de ce pas me faire « soigneur de psychiatres » aux États-Unis : ma théorie, c'est qu'il n'y a pas de malades mentaux, il n'y a que des psychiatres qui ont des troubles de la compréhension (de ce que disent leurs soi-disant malades). Il faut aider les psychiatres à comprendre ce que disent leurs malades, et les malades, à convaincre leurs psychiatres 8)7
L'OSR est le véganisme du JDR
«Les rôlistes ont bien raison de se défendre des machines à saucisses»(Romaric B.)
«Un TPK d'entrée, c'est bon»(Dude)
«Quand les joueurs en ont marre de voir leurs PJ sodomiser des poney morts, ils commencent à jouer»(Dr Dandy)
Avatar de l’utilisateur
Lord Foxhole
Pape
Messages : 688
Inscription : sam. janv. 31, 2015 11:57 pm
Localisation : Isandlwana

Re: Inspi historique

Message par Lord Foxhole »

Pour en revenir au côté historique de la chose...
Si vous jouez dans un univers contemporain à l'époque de la Guerre Froide, rappelons que l'URSS avait finalement instrumentalisé l'outil psychiatrique comme moyen de mettre hors-circuit ses dissidents.
Finit le temps où l'on vous envoyait au goulag, c'était une solution inhumaine. En réalité, seul un individu mentalement perturbé pouvait critiquer le régime communiste... En conséquence, l’État se devait de vous guérir.
Les P.J passant par là pourraient donc connaître les joies de la vie en institution psychiatrique : « patients » sous-alimentés et subissant des « traitements » assimilables à de la torture (mentale ou physique), personnel constitué de criminels, etc.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Psychiatr ... ve_en_URSS
Gary Gygax réveille-toi ! Ils sont devenus fous !
Avatar de l’utilisateur
Orlov
Dieu d'après le panthéon
Messages : 3030
Inscription : jeu. févr. 20, 2014 10:57 am

Re: Inspi historique

Message par Orlov »

Lord Foxhole a écrit :Pour en revenir au côté historique de la chose...
Si vous jouez dans un univers contemporain à l'époque de la Guerre Froide, rappelons que l'URSS avait finalement instrumentalisé l'outil psychiatrique comme moyen de mettre hors-circuit ses dissidents.
Finit le temps où l'on vous envoyait au goulag, c'était une solution inhumaine. En réalité, seul un individu mentalement perturbé pouvait critiquer le régime communiste... En conséquence, l’État se devait de vous guérir.
Les P.J passant par là pourraient donc connaître les joies de la vie en institution psychiatrique : « patients » sous-alimentés et subissant des « traitements » assimilables à de la torture (mentale ou physique), personnel constitué de criminels, etc.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Psychiatr ... ve_en_URSS
C'est très juste ! Si j'étais moins fainéant et que je commençais un peu à écrire pour ma campagne, je décrirais trois temps pour la psychiatrie pour pouvoir déduire le destin d'investigateurs un peu secoués qui passeraient chez le bon docteur.
- Les années 20 sont les années de l'innovation: les psychiatres les plus progressistes se rallient au bolchévisme version léniniste. On met en place une psychiatrie de secteur dans les grandes villes et on limite les internements. Evidemment, le manque de cadre est criant et le personnel sous-formé, il est fort possible de se trouver face à un charlatan qui soignera le zef. Je dirais que la restauration de la SAN pourrait être très variable, 1 petit coup d'1d12-2 me paraît être un bon indice. Ce modèle ne s'applique qu'aux grandes villes de Russie d'Europe. Pour le reste, c'est soit la dom dourakov, la maison de fou locale, soit rien ... Dans la majestueuse Union Soviétique en formation, après presque dix ans de guerres et de violence, plein de névropathes et d'ivrognes sublimes parlant tout haut se baladent dans la nature. Des investigateurs ne dépareilleraient pas forcément dans ce paysage de mystiques de village, d'enthousiastes et de paranoïaques. Il n'est même pas sûr qu'on fasse attention à eux ...
- En 1929, le PC décrète que la construction du socialisme en URSS va accentuer la lutte des classes. La conclusion des Psychiatres est que le nombre de fous va augmenter. du fait des tensions sociales. Comme il y a, de plus, une reprise en main de la psychiatrie par les disciples de Pavlov et les apôtres du système nerveux central qu'il s'agit de stimuler pour guérir le malade, la solution asilaire et les méthodes dite actives (électrochocs, inoculation de la malaria et piqures de camphre pour faire monter la fièvre) pratiquées très largement dans le monde développé ont la cote. La lutte entre les Pavloviens et les innovateurs aboutit d'ailleurs à la condamnation de la psychanalyse et à son exclusion de la clinique soviétique. Dans les Asiles règne la pénurie et les personnels sont souvent très mal formés. L'infirmier psychiatrique typique des années 30 est un rural mal dégrossi qui cherche à monter en ville. L'abandon des malades est souvent une réalité. Probablement le pire moment pour se faire soigner si l'on a assisté à une manifestation du grand Cthulhu: 1d10-4 de points de SAN restaurés me paraît un bon étiage.
- La guerre mondiale [merci Graou pour la référence] transforme un peu la vision des malades et se traduit par une professionnalisation lente du personnel psychiatrique. On commence à soigner réellement dans les Asiles, à s'occuper de la réinsertion des malades lorsque leur maladie peut être reliée à une maladie nerveuse (Pavlov Rules !). Parallèlement, le diagnostic de "schizophrénie rampante" permet une odieuse psychatrisation de la dissidence qui, comme le rappelle Foxhlore, s'impose définitivement après la mort de Staline, jusqu'à la chute de l'URSS. Certains asiles, notamment la Dacha Kanatchikova de Moscou se font une spécialité du traitement des dissidents (cf. le poème de Jospeh Brodsky "Nouvel An") : les méthodes sont inspirées des méthodes actives: piqûres de camphre, emmaillottement + électrochocs permettent de "stabiliser" le patient, c'est à dire de le plonger dans un état délirant et fiévreux. C'est là que c'est intéressant pour les investigateurs. Qu'arrive-t-il à un investigateur qui sait réellement ce qui s'est passé dans la Passe de Dyatlov pourrait être traité comme n'importe quel fou délirant ou comme un propagateur de rumeur, un dissident. Dans le premier cas, il pourrait éventuellement être soigné, dans le second cas, la mission de la clinique psychiatrique serait de le séparer de la vie, y compris au détriment de la santé mentale du patient ... Il faut alors espérer avoir des amis haut placés pour se sortir de ce mauvais pas et très probablement en y laissant un peu de SAN, voire un peu d'applomb.
Johan Scipion a écrit : lun. janv. 23, 2017 3:52 pm Ça va être fun, ça va être jeune, et vous allez tous mourir.
Projet JDRA: Grandes Terreurs: Cthulhu chez les Soviets et son C/R
campagne de D&D 5: D&D dans le Dodé
Avatar de l’utilisateur
Inigin
Dieu des hakamas perdus
Messages : 10712
Inscription : dim. août 02, 2009 7:27 am
Localisation : Nantua

Re: Inspi historique

Message par Inigin »

Notez que P13 fait un peu ce genre de choses...
En plus, pour les gens qui ne jouent pas, entendre les joueurs crier "médicament" à tout bout de champ donne une assez bonne idée de ce qui se pase en partie. :mrgreen:
Barde biclassé secrétaire de la Voix de Rokugan

ImageImageImageImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Lord Foxhole
Pape
Messages : 688
Inscription : sam. janv. 31, 2015 11:57 pm
Localisation : Isandlwana

Re: Inspi historique

Message par Lord Foxhole »

Après toutes ces divagations sur la psychiatrie, si l'on en revenait à des trucs relatifs aux bombes atomiques ?
Tenez, par exemple, est-ce que des cinéphiles ici se rappellent du film The Day the Fish Came Out ?
https://en.wikipedia.org/wiki/The_Day_the_Fish_Came_Out

Réalisé par le grec Michael Cacoyannis, et sorti en 1967, il est nettement moins connu que son célèbre Zorba le Grec (vous savez : on y voit Anthony Quinn danser le sirtaki - une danse tout à fait inventée pour l'occasion, d'ailleurs !).

Bon, mais quoi c'est-y que ça raconte Le jour où les poissons sont sortis de l'eau ?
Hé bien, il s'agit d'une comédie basée sur un incident réel de l'époque : l'Accident nucléaire de Palomares, survenu en 1966 au-dessus de la mer Méditerranée. Un bombardier du Strategic Air Command a percuté le gros avion chargé de le ravitailler en plein vol...
Bilan, deux avions explosés, les équipages tués et quatre bombes H éparpillées dans la nature !
Trois furent retrouvées à terre près du village de Palomares en Andalousie.
La quatrième bombe était perdue au large des côtes : tombée dans la mer Méditerranée, elle ne devait être récupérée (intacte) qu'après deux mois et demi de recherches.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Accident_ ... _Palomares

Image

Notez que 10 ans plus tôt, en 1956, un Boeing B-47 Stratojet venu de Floride avait déjà disparu dans la zone, alors qu'il se dirigeait vers une base au Maroc...
Là aussi, équipage et armement nucléaire disparus dans la nature. Et, officiellement, on a jamais rien retrouvé !
https://en.wikipedia.org/wiki/1956_B-47_disappearance
Gary Gygax réveille-toi ! Ils sont devenus fous !
Avatar de l’utilisateur
Lordelric
Dieu de dans 7 ans
Messages : 2033
Inscription : lun. nov. 12, 2007 9:15 pm
Localisation : Imrryr, avant la chute...

Re: Inspi historique

Message par Lordelric »

Lord Foxhole a écrit :Après toutes ces divagations sur la psychiatrie, si l'on en revenait à des trucs relatifs aux bombes atomiques ?
Tenez, par exemple, est-ce que des cinéphiles ici se rappellent du film The Day the Fish Came Out ?
https://en.wikipedia.org/wiki/The_Day_the_Fish_Came_Out

Réalisé par le grec Michael Cacoyannis, et sorti en 1967, il est nettement moins connu que son célèbre Zorba le Grec (vous savez : on y voit Anthony Quinn danser le sirtaki - une danse tout à fait inventée pour l'occasion, d'ailleurs !).

Bon, mais quoi c'est-y que ça raconte Le jour où les poissons sont sortis de l'eau ?
Hé bien, il s'agit d'une comédie basée sur un incident réel de l'époque : l'Accident nucléaire de Palomares, survenu en 1966 au-dessus de la mer Méditerranée. Un bombardier du Strategic Air Command a percuté le gros avion chargé de le ravitailler en plein vol...
Bilan, deux avions explosés, les équipages tués et quatre bombes H éparpillées dans la nature !
Trois furent retrouvées à terre près du village de Palomares en Andalousie.
La quatrième bombe était perdue au large des côtes : tombée dans la mer Méditerranée, elle ne devait être récupérée (intacte) qu'après deux mois et demi de recherches.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Accident_ ... _Palomares

Image

Notez que 10 ans plus tôt, en 1956, un Boeing B-47 Stratojet venu de Floride avait déjà disparu dans la zone, alors qu'il se dirigeait vers une base au Maroc...
Là aussi, équipage et armement nucléaire disparus dans la nature. Et, officiellement, on a jamais rien retrouvé !
https://en.wikipedia.org/wiki/1956_B-47_disappearance
Et encore une autre bombe H perdue dans la nature :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Bombe_Tybee

Question : est-ce-que quelqu'un sait s'il existe une liste des engins nucléaires officiellement égarés à l'heure actuelle dans la nature ?
co-fondateur autoproclamé de l'ABA (désolé)

Le jdr : faire et se faire plaisir. What else ?
Avatar de l’utilisateur
Outsider
Initié
Messages : 118
Inscription : dim. nov. 23, 2014 3:52 pm

Re: Inspi historique

Message par Outsider »

Les réacteurs, cela compte ?
https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des ... coul%C3%A9

Une simple recherche sur bombes nucléaire perdues
http://www.dissident-media.org/infonucl ... es_us.html

Celles ci ont été retrouvée, mais la catastrophe a été évitée de peu.
http://www.rfi.fr/zoom/20130921-bombe-a ... -york-1961
MD ADD2, MD Trauma
Apprenez à penser par vous même. Si vous ne le faites pas, d'autres le feront pour vous.
Avatar de l’utilisateur
Lord Foxhole
Pape
Messages : 688
Inscription : sam. janv. 31, 2015 11:57 pm
Localisation : Isandlwana

Re: Inspi historique

Message par Lord Foxhole »

Outsider a écrit :Les réacteurs, cela compte ?
https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des ... coul%C3%A9
Il n'y a pas que les Américains qui perdaient leurs bombes.
Le K-219, sous-marin nucléaire lanceur d'engins de la marine soviétique, a coulé en 1986 avec 32 têtes nucléaires à bord...
Aux dernières nouvelles, l'épave reposerait à 5 500 mètres de profondeur, toujours avec son attirail nucléaire.
https://fr.wikipedia.org/wiki/K-219
Gary Gygax réveille-toi ! Ils sont devenus fous !
Avatar de l’utilisateur
Jérôme l'ours
Dieu des archivistes enseignants
Messages : 2609
Inscription : mar. oct. 21, 2008 5:59 pm
Localisation : Lyon

Re: Inspi historique

Message par Jérôme l'ours »

N'oubliez pas que les éléments radioactifs mutent, c'est tout le principe. Les bombes atomiques ont généralement une durée de validité de quelques décennies. Après, elles peuvent toujours polluer, mais plus exploser.
C'est le savoir-vivre qui distingue l'assassin de la victime
Avatar de l’utilisateur
Fabien_Lyraud
Dieu, sérieux les gars.
Messages : 4889
Inscription : ven. mai 05, 2006 2:09 pm
Contact :

Re: Inspi historique

Message par Fabien_Lyraud »

Et les français n'ont jamais rien perdu ? Ou alors nos services secrets ont réussi à mieux camoufler la chose que leurs homologues américains ?
Avatar de l’utilisateur
chaviro
Dieu des raleurs pour rien
Messages : 4696
Inscription : jeu. févr. 01, 2007 7:29 am

Re: Inspi historique

Message par chaviro »

C'est surtout que les français, ils beaucoup beaucoup beaucoup moins de mégatonnes à perdre que les USA ou les Russes. Quand tu as à peu près 10 fois moins de têtes nucléaires que les autres, tu en perds normalement dix fois moins. Pour les sous-marins nucléaires, on doit être autour de cent fois moins, non ?
L'OSR est le véganisme du JDR
«Les rôlistes ont bien raison de se défendre des machines à saucisses»(Romaric B.)
«Un TPK d'entrée, c'est bon»(Dude)
«Quand les joueurs en ont marre de voir leurs PJ sodomiser des poney morts, ils commencent à jouer»(Dr Dandy)
Avatar de l’utilisateur
Lord Foxhole
Pape
Messages : 688
Inscription : sam. janv. 31, 2015 11:57 pm
Localisation : Isandlwana

Re: Inspi historique

Message par Lord Foxhole »

Fabien_Lyraud a écrit :Et les français n'ont jamais rien perdu ? Ou alors nos services secrets ont réussi à mieux camoufler la chose que leurs homologues américains ?
Généralement, on ne " perd " ses armes nucléaires que quand elles sont embarquées sur des gros bombardiers stratégiques ou des sous-marins lanceurs d'engins. Et ce sont quand même des incidents rarissimes...
Par ailleurs, il n'y a pas que les États-Unis, la Russie et la France qui possèdent un armement nucléaire. Il y a également le Royaume-Uni, l'Inde, la République populaire de Chine, la Corée du Nord, le Pakistan et probablement Israël.
Normalement, chacun est très attentif a conserver ses bombes... Ce sont quand même des engins coûteux et potentiellement horriblement dangereux s'ils tombent entre de mauvaises mains.

On se rappellera ici les sueurs froides des Occidentaux quand ils ont constaté que, suite à l'effondrement de l'URSS, des montagnes d'armements en tous genres se sont retrouvées éparpillées dans la nature !
Visionnez donc le film Lord of War d'Andrew Niccol (2005) dans lequel Nicolas Cage incarne un trafiquant d'armes d'origine russe... Ce sont pratiquement des unités blindées ou des escadrilles que certains officiers de l'ex-Armée Rouge revendaient aux plus offrants.
De là à supposer que certains revendaient des missiles avec tête nucléaire, il n'y avait qu'un pas...
Gary Gygax réveille-toi ! Ils sont devenus fous !
Verrouillé