Inspi historique

Pour discuter et stocker les sources d'inspiration
Avatar de l’utilisateur
Qui Revient de Loin
Dieu qui a failli y rester
Messages : 6752
Inscription : sam. mars 02, 2013 1:20 pm
Localisation : Nothing Gulch
Contact :

Re: Inspi historique

Message par Qui Revient de Loin »

En fait, ça me donne déjà des idées pour ma campagne steampunk, en changeant juste la guerre ;)
Le blog de mes voyages imaginaires: http://qui.revient.de.loin.blog.free.fr/

Mémoire de rôlistes : le patrimoine du jeu de rôle se construit aujourd'hui

Contributeur au Grog
Avatar de l’utilisateur
killerklown
Dieu des intégristes contrariés
Messages : 7219
Inscription : mer. mai 31, 2006 4:52 pm
Localisation : Allemagne

Re: Inspi historique

Message par killerklown »

Léonard a écrit :Personnage incroyable, en effet.
Et son basculement dans les années 1960 vers l'ésotérisme bouddhiste de pacotille permet de l'insérer dans un scénario de jeu de rôle fantastique.
Imagine une coopération entre elle et Charles Manson ;)
Créateur de blogs rôlistes

http://emporio-caduto.blogspot.com
https://intolondon1814.blogspot.com/2018/08/presentation.html
https://osrdread.blogspot.com/
Avatar de l’utilisateur
Ravachol
Transcendé
Messages : 739
Inscription : lun. avr. 08, 2013 2:35 pm
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: Inspi historique

Message par Ravachol »

: Baalbek, au Liban (Heliopolis)
Quand : Époque phénicienne, mais difficile à dater... A priori, 3ème millénaire avant JC
Quoi : Le Trilithon

Baalbek, c'est la ville de "Baal", le dieu de la foudre et de la pluie pour les phéniciens... Il y a 5000 ans, ce peuple de marchand et de navigateur quitte les cotes sur lesquelles ils se sont installé et ils prospèrent pour construire une ville : Baalbek. La seule ville qui ne sera pas côtière. Pourquoi ?
Surtout que 3 des pierres qui forment le tell (c'est à dire la colline / fondation du temple) sont des blocs de pierres taillées qui pèsent plus de 800 tonnes pièce. Comment sont elles arrivées là il y a 5000 ans ? Mieux, on trouve semi-enterré un peu plus loin d'autres monolithes aux dimensions encore pire : "la pierre de la femme enceinte" (20 x 4 x 4 mètres pour 1000 tonnes) voir même un autre blocs pesant 1242 tonnes !

Qui les a mis là ? Comment ont-ils été transporté ? Bref, une version méditerranéenne du mystère des moaï, dans un lieu dédié au dieu Baal

Ha, et la pierre de la femme enceinte tient son nom d'une femme qui prétendait pouvoir déplacer la pierre toute seule à condition qu'on la nourrisse gratuitement jusqu'à la naissance de son fils...
J'ai Diplomatie comme compétence. Ca fait combien de dommage ?

Une activité sans lien avec le jdr (sauf le patron) sur Toulouse :Un karaoké box
Avatar de l’utilisateur
Aran MacFiona
Banni
Messages : 1347
Inscription : mer. juil. 03, 2013 9:15 pm

Re: Inspi historique

Message par Aran MacFiona »

Ça alors mais pourquoi donc les phéniciens sont-ils allés bâtir une ville au cœur de zone où poussaient les cèdres utilisés pour construire leurs navires ??? Ou encore, mais pourquoi donc les phéniciens habitant le littoral du Liban sont-ils allés bâtir une ville contrôlant la plaine de la Békaa, point stratégique contrôlant l'accès au littoral depuis l'intérieur des terres ???
Avatar de l’utilisateur
Ravachol
Transcendé
Messages : 739
Inscription : lun. avr. 08, 2013 2:35 pm
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: Inspi historique

Message par Ravachol »

Tu manques de pragmatisme pour un MJ Aran... Les Phéniciens ont fondé une ville là où vivait Baal qui déplaçait les pierres de plus de 1000 tonnes. Le reste, c'est un vague complot pour faire croire au peuple que tout va bien.
J'ai Diplomatie comme compétence. Ca fait combien de dommage ?

Une activité sans lien avec le jdr (sauf le patron) sur Toulouse :Un karaoké box
Avatar de l’utilisateur
Qui Revient de Loin
Dieu qui a failli y rester
Messages : 6752
Inscription : sam. mars 02, 2013 1:20 pm
Localisation : Nothing Gulch
Contact :

Re: Inspi historique

Message par Qui Revient de Loin »

Quand: 18-19e siècle
Où: Ecosse
Quoi: des cages pour les morts
Quand les victoriens craignaient le retour des morts...
Image

En fait, il s'agissait d'empécher les profanations exercées par des pilleurs de tombes qui revendaient les corps aux étudiants en médecines et aux anatomistes: http://www.hoax-slayer.com/zombie-cage-grave.shtml
Mais cela peut servir de fausse-piste pour des PJ intrigués par les agissements d'une famille respectable...
Le blog de mes voyages imaginaires: http://qui.revient.de.loin.blog.free.fr/

Mémoire de rôlistes : le patrimoine du jeu de rôle se construit aujourd'hui

Contributeur au Grog
Avatar de l’utilisateur
Ralph B.
Dieu des seconds cornistes
Messages : 2447
Inscription : ven. sept. 24, 2004 5:44 am

Re: Inspi historique

Message par Ralph B. »

Qui Revient de Loin a écrit : Mais cela peut servir de fausse-piste pour des PJ intrigués par les agissements d'une famille respectable...
En même temps, si on imagine un univers dans lequel les morts peuvent effectivement se relever, ce genre de précaution paraît logique. :D
Timeo hominem unius ludi...
Polaris traverse l'océan ! http://www.polaris-rpg.com/
Avatar de l’utilisateur
Nébal
Dieu d'après le panthéon
Messages : 2122
Inscription : jeu. avr. 04, 2013 10:04 am
Localisation : Bordeaux
Contact :

Re: Inspi historique

Message par Nébal »

Toujours dans le rapport à la mort au XIXe siècle, je ne sais pas si c'est une inspi à proprement parler, mais c'est bien possible et ça peut fournir des documents sympathiques : la mode des photos post-mortem.

http://www.racontemoilhistoire.com/2015 ... st-mortem/

(Ce qui me ramène au film Les Autres, qui m'a fait découvrir cette pratique, ce qui m'avait bien remué à l'époque...)
Welcome to Nebalia : Crypt of Cthulhu, Vol. 1, No. 2
Random Academy Pilot : Renforts impériaux
Avatar de l’utilisateur
mithriel
Dieu du funky soul
Messages : 5594
Inscription : jeu. juil. 31, 2003 9:00 am
Contact :

Re: Inspi historique

Message par mithriel »

Ralph B. a écrit :
Qui Revient de Loin a écrit : Mais cela peut servir de fausse-piste pour des PJ intrigués par les agissements d'une famille respectable...
En même temps, si on imagine un univers dans lequel les morts peuvent effectivement se relever, ce genre de précaution paraît logique. :D
Si j'étais capable de me relever de la mort et de soulever ma pierre tombale, je pourrais sûrement creuser pour ressortir 20cm à côté de la grille. :twisted:
Avatar de l’utilisateur
Ralph B.
Dieu des seconds cornistes
Messages : 2447
Inscription : ven. sept. 24, 2004 5:44 am

Re: Inspi historique

Message par Ralph B. »

mithriel a écrit : Si j'étais capable de me relever de la mort et de soulever ma pierre tombale, je pourrais sûrement creuser pour ressortir 20cm à côté de la grille. :twisted:
Bah, suffit de fermer la grille, comme un oeuf Kinder, mais à la longue ça risque de revenir cher en ferraille. Les Polonais on trouvé la solution...
Timeo hominem unius ludi...
Polaris traverse l'océan ! http://www.polaris-rpg.com/
Avatar de l’utilisateur
mithriel
Dieu du funky soul
Messages : 5594
Inscription : jeu. juil. 31, 2003 9:00 am
Contact :

Re: Inspi historique

Message par mithriel »

C'est du pain de nain, ou bien ? :)
Avatar de l’utilisateur
Orlov
Dieu d'après le panthéon
Messages : 3030
Inscription : jeu. févr. 20, 2014 10:57 am

Re: Inspi historique

Message par Orlov »

ondécimé a écrit : Quant au Black Orlov (aussi appelé Oeil de Brahma),
Il s'appelle comme moi j'm'appelle :runaway
Johan Scipion a écrit : lun. janv. 23, 2017 3:52 pm Ça va être fun, ça va être jeune, et vous allez tous mourir.
Projet JDRA: Grandes Terreurs: Cthulhu chez les Soviets et son C/R
campagne de D&D 5: D&D dans le Dodé
Avatar de l’utilisateur
Paiji
Dieu du liberal réalisme
Messages : 8199
Inscription : mer. janv. 19, 2005 5:20 pm
Localisation : Nantes

Re: Inspi historique

Message par Paiji »

ondécimé a écrit :l'Oeil de l'Idole
Celui là est très connu :
Spoiler:
Image
King Kirby Zavatta Team
Avatar de l’utilisateur
Tybalt (le retour)
Dieu d'après le panthéon
Messages : 5232
Inscription : mer. août 22, 2012 7:33 pm
Contact :

Re: Inspi historique

Message par Tybalt (le retour) »

En regardant un peu Wikipédia sur l'histoire de Boston pour emplumer un peu une séance de La Maison maudite pour l'AdC en approche rapide, je tombe sur l'incident de la grande inondation de mélasse de Boston.

Le 15 janvier 1919, dans le quartier du North End, l'un des plus vieux quartiers au nord de la ville, une citerne de mélasse située au 529 Commercial Street, dans la distillerie Purity Distilling Company, crève. La citerne, haute de 50 pieds (15 m) et mesurant 90 pieds (27 m) de diamètre, peut contenir jusqu'à 8,7 millions de litres de mélasse. Dans le quartier, les voisins savent qu'elle n'est pas en bon état : elle a été peinte en brun pour dissimuler les fuites nombreuses et les gens du coin viennent y trouver de la mélasse pour leur cuisine. La journée du 15 janvier est exceptionnellement chaude ; la cause exacte du drame n'est pas connue, mais cette chaleur hors du commun se combine sans doute avec la mauvaise conception du bâtiment pour provoquer la catastrophe. Les témoins disent avoir entendu comme un bruit de mitrailleuse (les rivets qui sautaient rapidement les uns après les autres), puis un grondement qui fait trembler la terre. Une vague de mélasse haute deux fois comme un homme, voire plus (entre 2,5 et 4,5 m de haut) déferle dans les rues. Elle est assez puissante pour rompre les poutres de la gare de la Boston Elevated Railway, sur Atlantic Avenue, en face de la citerne, soulever un train des rails, puis arracher plusieurs bâtiments de leurs fondations. Elle inonde plusieurs pâtés de maisons. Voitures, chevaux, chiens, passants de tous sexes et de tous âgés sont soulevés et emportés, assommés par le choc, ou bien se débattent, s'engluent et parfois s'étouffent.

Je cite l'article sur les secours :
"Les premiers à arriver sur les lieux du drame sont 116 marins du bateau-phare Nantucket, amarré à proximité. Arrivés sur le site, ils essaient d'éviter que les curieux ne gênent la tâche des secouristes, ou entrent dans la mélasse poisseuse pour essayer d'en sortir les survivants. Peu après arrivent les policiers de Boston, des secouristes de la Croix-Rouge, et des troupes de l'Army et de la Navy. Certaines infirmières de la Croix-Rouge s'immergent dans la mélasse tandis que d'autres s'occupent des blessés, les maintenant au chaud et leur donnant du café chaud, ainsi que des repas aux sauveteurs fatigués. Beaucoup de ces bénévoles travaillent toute la nuit. Les blessés sont si nombreux que les docteurs et chirurgiens créent un hôpital provisoire dans un édifice proche. Les sauveteurs trouvent très difficile d'avancer dans la mélasse pour aider les victimes ; ils arrêtent leurs efforts au quatrième jour. Beaucoup de morts sont tellement recouverts de mélasse qu'ils ne sont pas identifiables. Deux victimes non identifiées seront retrouvées mortes au quatrième jour."

La vague tue 21 personnes, en blesse environ 150 et provoque de gros dégâts matériels. La couche de mélasse dans la zone inondée mesure entre 60 et 90 cm d'épaisseur. La mélasse provoque une toux pénible chez les habitants du quartier au cours des semaines suivantes.

"L'eau du port reste brune jusqu'à l'été. Les habitants du quartier font un recours collectif, l'un des premiers du Massachusetts, contre la United States Alcohol Company, qui avait acheté la Purity Distilling en 1917. Malgré les efforts de l'entreprise pour faire croire que la citerne avait été plastiquée par des anarchistes (parce qu'une partie de l'alcool concerné allait être utilisée pour fabriquer des munitions), elle paya 600 000 $ par un accord à l'amiable (au moins 6 000 000 $ aujourd'hui)."

Outre le côté très pulp d'un pareil incident, il y a moyen d'en exploiter les multiples zones d'ombres et étrangetés pour des scénarios, que ce soit les causes de l'incident mal connues à l'époque, les morts et blessures assez ignobles qu'il a causées, le fait qu'il pourrait ne pas y avoir eu que de la mélasse dans la citerne (pourquoi pas une entité du Mythe ?), sans parler de la couverture de l'entreprise sur le mode "Ce sont les anarchistes", lesquels auront certainement peu apprécié à l'époque.
Mes sites : Kosmos (un jdra sur la mythologie grecque qui a vraiment lu les auteurs antiques pour vous) ; blog de lectures ; site d'écriture.
Avatar de l’utilisateur
Fabien_Lyraud
Dieu, sérieux les gars.
Messages : 4889
Inscription : ven. mai 05, 2006 2:09 pm
Contact :

Re: Inspi historique

Message par Fabien_Lyraud »

Hier j'étais à une conférence sur le Transibérien.
1905 siècle, la voie entre Moscou et Vladivostok n'est que partielle. On traverse le Baïkal sur des bac pour les passagers et pour les trains de luxe, et les autres aussi mais seulement l'été. Les wagons de marchandise eux sont tractés par des boeufs sur le lac gelé durant l'hiver. Et il y aurait eu à plusieurs reprises des trains entiers engloutis à cause d'une glace insuffisamment solide rompue sous leur poids. De quoi imaginer de sympathiques chasses au trésor.
Verrouillé