Inspi historique

Pour discuter et stocker les sources d'inspiration
Avatar de l’utilisateur
Inigin
Dieu des hakamas perdus
Messages : 10712
Inscription : dim. août 02, 2009 7:27 am
Localisation : Nantua

Re: Inspi historique

Message par Inigin »

WeirdWolf a écrit :Techniquement, on avait les meilleurs chars de l'époque en cours de développement ou de production. Ce sont les allemands qui en ont profité. Nous, on a préféré déployer des camionnettes camouflées avec des touffes d'herbe ramassées en cour de route. Ze french taouche
Pendant ce temps-là, les finlandais s'équipaient en chars en capturant ceux de l'ennemi, et durant la seconde guerre mondiale tout le monde a combattu les finlandais, même les anglais. Les finlandais s'en sont sortis, mais vous imaginez le cauchemar logistique pour gérer leur parc de tanks?
Techniquement, on s'en est un peu servis pendant la bataille de France.
Barde biclassé secrétaire de la Voix de Rokugan

ImageImageImageImageImageImage
zit
Prêtre
Messages : 322
Inscription : dim. mai 31, 2015 1:05 pm

Re: Inspi historique

Message par zit »

WeirdWolf a écrit :Techniquement, on avait les meilleurs chars de l'époque en cours de développement ou de production.
C'est très contestable, me semble-t-il. Certains chars francais avaient les plus gros canons et les plus gros blindages, mais des moteurs beaucoup trop faibles, trop fragiles, avec une autonomie trop courte et en trop petite quantité -et sans radio. Ils n'étaient absolument pas adaptés à la guerre de mouvement. Une fois en panne sèche, les Allemands pouvaient faire du tir aux pigeons. En ce sens, on ne peut pas dire que c'était de bons chars. Ou alors pour la guerre précédente.

Ne voilá-t-il donc pas une accroche pour un scénario en 1940 avec des PJs tankistes aillant des problèmes de ravitaillement ou rattrapés/encerclés durant une des rares contre-offensives et devant fuir à pied l'arrivée des Panther (ou des Stukas) ?
https://d100.fr, du d100 en VF (Openquest, Revolution D100, Mythras)
http://windonthesteppes.blogspot.com/ : blog JdR sur les Nomades des steppes et le jeu du même nom
La campagne dans les steppes (en Français) : http://rpol.net/game.cgi?gi=67716&date=1473941647
Avatar de l’utilisateur
Lord Foxhole
Pape
Messages : 688
Inscription : sam. janv. 31, 2015 11:57 pm
Localisation : Isandlwana

Re: Inspi historique

Message par Lord Foxhole »

zit a écrit : Ne voilá-t-il donc pas une accroche pour un scénario en 1940 avec des PJs tankistes aillant des problèmes de ravitaillement ou rattrapés/encerclés durant une des rares contre-offensives et devant fuir à pied l'arrivée des Panther (ou des Stukas) ?
De préférence, alors, en évitant le syndrome Septième Compagnie, avec son festival de clichés : soldats pétochards fuyant dès que l'on annonce l'arrivée des Allemands, officiers hautains et incompétents, commerçants locaux pro-collabos, espions déguisés en nonnes, j'en passe et des meilleures...

Ceci dit, il est vrais que les tanks français étaient conçus dans une philosophie différente des tanks allemands.
Pour les Français, les chars étaient juste des soutiens motorisés et blindés pour l'infanterie : d'où une vitesse atteignant généralement à peine 30 Km/h sur route... Un fantassin devait donc pouvoir le rattraper à la course (ou en vélo s'il en trouvait un) ! L'autre gros problème étant la sous-motorisation de l'infanterie française (on use ses godasses, comme en 14-18).
Ce n'est pas que les ingénieurs et les industriels français étaient pires que les Allemands : c'est juste qu'ils devaient se contenter de suivre le cahier des charges fixés par les politiques et le G.Q.G...

De fait, en 1940, la plupart des tanks français qui n'ont pas été détruits par les stukas ou l'artillerie ennemie ont tout simplement été abandonnés... Faute d'être approvisionnés en carburant ou trop lents pour échapper à la capture.

Pour une cavalcade palpitante (vraiment intéressante dans un jeu de rôle), je conseillerais plutôt l'utilisation d'un engin comme celui-ci...
Ce petit bolide peut filer jusqu'à 70 Km/h (autonomie : 300 Km) !
https://fr.wikipedia.org/wiki/Panhard_AMD-178

Image
Gary Gygax réveille-toi ! Ils sont devenus fous !
Avatar de l’utilisateur
Buggy
Pratiquant
Messages : 228
Inscription : mer. juil. 29, 2015 3:43 pm

Re: Inspi historique

Message par Buggy »

Parlons cambriolage avec le roi du genre : George Leonidas Leslie. Architecte de formation, il laisse tomber l'entreprise familiale pour s'installer à New York où il se spécialise dans le cambriolage de banque. Pensez Ocean's Eleven mais en 1870 : l'homme garde une façade respectable et se débrouille pour se faire inviter aux dîners mondains où il rencontre ses futures victimes - du pur social engineering pour obtenir les plans des bâtiments bancaires. Il est un redoutable casseur de coffre et un cambrioleur méticuleux et patient. La mise au point de ses coups peut parfois prendre plusieurs années : il pénètre parfois dans le bâtiment à plusieurs reprises pour y relever des cotations et des informations utiles sur les habitudes du personnel de sécurité. Ou pour installer d'ingénieux systèmes de craquage comme ce fil glissé dans le barillet d'une serrure à code qui frottait contre les engrenages au fur et à mesure que les employés de banque entraient la combinaison : après quelques temps, Leslie organisait une discrète effraction pour récupérer le fil et déduire le code du coffre à partir des traces d'usure ! Il est aussi connu pour avoir reconstituer à taille réelle plusieurs salles des coffres pour y répéter ses casses à l'avance - quand je cite Ocean, ce n'est pas à prendre à la légère… Dans le monde de la pègre, sa renommée grandit et il devient un consultant recherché. Ces fréquentations peu recommandables lui seront fatales : il finira dans un égout avec une balle dans le cœur et une dans la tête - peut-être abattu pour une histoire de femmes…

Ces anecdotes incroyables et bien d'autres encore sont à lire dans le sympathique "A Burglar's Guide to the City" (en VO uniquement).

Edit : je vous colle un lien vers le blog de l'auteur.
Buggy
zit
Prêtre
Messages : 322
Inscription : dim. mai 31, 2015 1:05 pm

Re: Inspi historique

Message par zit »

Lord Foxhole a écrit : De préférence, alors, en évitant le syndrome Septième Compagnie, avec son festival de clichés : soldats pétochards fuyant dès que l'on annonce l'arrivée des Allemands, officiers hautains et incompétents, commerçants locaux pro-collabos, espions déguisés en nonnes, j'en passe et des meilleures...
Question de goût.
https://d100.fr, du d100 en VF (Openquest, Revolution D100, Mythras)
http://windonthesteppes.blogspot.com/ : blog JdR sur les Nomades des steppes et le jeu du même nom
La campagne dans les steppes (en Français) : http://rpol.net/game.cgi?gi=67716&date=1473941647
Avatar de l’utilisateur
Lord Foxhole
Pape
Messages : 688
Inscription : sam. janv. 31, 2015 11:57 pm
Localisation : Isandlwana

Re: Inspi historique

Message par Lord Foxhole »

zit a écrit : Question de goût.
Effectivement, tout dépend de la philosophie du MJ et de ses joueurs... L'approche du sujet peut être la recherche d'un certain « réalisme historique », ou carrément « grosse déconnade » avec personnages caricaturaux (Fritz bouffeur de choucroute, Rosbif buveur de thé, officier français aristocratique, caporal Bébert traînant son calendos coulant dans sa musette, etc).
Enfin, c'est comme pour tout, hein... C'est le charme des JdR à thème historique.
Gary Gygax réveille-toi ! Ils sont devenus fous !
Avatar de l’utilisateur
mithriel
Dieu du funky soul
Messages : 5594
Inscription : jeu. juil. 31, 2003 9:00 am
Contact :

Re: Inspi historique

Message par mithriel »

Ah, "Restez groupir !" Certains films ne devraient pas être revus après l'enfance. :)
Avatar de l’utilisateur
Ralph B.
Dieu des seconds cornistes
Messages : 2447
Inscription : ven. sept. 24, 2004 5:44 am

Re: Inspi historique

Message par Ralph B. »

Buggy a écrit :Parlons cambriolage avec le roi du genre : George Leonidas Leslie. (...)
Ouaip. Un petit tour sur sa page Wikipedia, et on trouve tout un microcosme pouvant être repris tel quel pour une campagne à cette période, à commencer par Fredericka Mandelbaum.
Timeo hominem unius ludi...
Polaris traverse l'océan ! http://www.polaris-rpg.com/
Avatar de l’utilisateur
Tybalt (le retour)
Dieu d'après le panthéon
Messages : 5232
Inscription : mer. août 22, 2012 7:33 pm
Contact :

Re: Inspi historique

Message par Tybalt (le retour) »

Pour les univers japonisants, Jeu de rôle magazine (n°35) propose une nouvelle forteresse : Himeji-Jô, le plus grand château fort japonais conservé, datant du début de l'époque d'Edo (au XVIIe siècle). Trois pages de présentation avec de belles photos et un gros encadré de suggestions d'utilisations pour Le Livre des Cinq Anneaux (avec deux petites amorces de scénarios assez transposables à d'autres jeux japonisants, du moment qu'on peut y mettre une touche de fantastique pour la deuxième).
Mes sites : Kosmos (un jdra sur la mythologie grecque qui a vraiment lu les auteurs antiques pour vous) ; blog de lectures ; site d'écriture.
pseudo
Dieu d'après le panthéon
Messages : 2435
Inscription : jeu. sept. 01, 2011 9:42 pm
Localisation : Geneve

Re: Inspi historique

Message par pseudo »

Tybalt (le retour) a écrit :Pour les univers japonisants, Jeu de rôle magazine (n°35) propose une nouvelle forteresse : Himeji-Jô, le plus grand château fort japonais conservé, datant du début de l'époque d'Edo (au XVIIe siècle). Trois pages de présentation avec de belles photos et un gros encadré de suggestions d'utilisations pour Le Livre des Cinq Anneaux (avec deux petites amorces de scénarios assez transposables à d'autres jeux japonisants, du moment qu'on peut y mettre une touche de fantastique pour la deuxième).
Merci pour cette info, je me tatais pour prendre ce numero de JDR mag.
Himeji ca m'interesse car j'y suis allé.
Apparently you can take the boy out of the dungeon, but you can't take the dungeon out of the boy
(knights of the dinner table #73)
Avatar de l’utilisateur
Qui Revient de Loin
Dieu qui a failli y rester
Messages : 6752
Inscription : sam. mars 02, 2013 1:20 pm
Localisation : Nothing Gulch
Contact :

Re: Inspi historique

Message par Qui Revient de Loin »

Comment on fait pour trouver ce mag, pour s'y abonner ?
Le blog de mes voyages imaginaires: http://qui.revient.de.loin.blog.free.fr/

Mémoire de rôlistes : le patrimoine du jeu de rôle se construit aujourd'hui

Contributeur au Grog
Avatar de l’utilisateur
legnou
Dieu des jeunes à casquette
Messages : 5478
Inscription : lun. févr. 02, 2004 1:05 pm
Localisation : Provisoirement sur Sol III

Re: Inspi historique

Message par legnou »

zit a écrit :
WeirdWolf a écrit :Techniquement, on avait les meilleurs chars de l'époque en cours de développement ou de production.
C'est très contestable, me semble-t-il. Certains chars francais avaient les plus gros canons et les plus gros blindages, mais des moteurs beaucoup trop faibles, trop fragiles, avec une autonomie trop courte et en trop petite quantité -et sans radio. Ils n'étaient absolument pas adaptés à la guerre de mouvement. Une fois en panne sèche, les Allemands pouvaient faire du tir aux pigeons. En ce sens, on ne peut pas dire que c'était de bons chars. Ou alors pour la guerre précédente.

Ne voilá-t-il donc pas une accroche pour un scénario en 1940 avec des PJs tankistes aillant des problèmes de ravitaillement ou rattrapés/encerclés durant une des rares contre-offensives et devant fuir à pied l'arrivée des Panther (ou des Stukas) ?
https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Bataille_de_Hannut
Quand on ne sait pas où l'on va, il faut y aller !!!
Et le plus vite possible !

VCAID6 need you !
Avatar de l’utilisateur
Merlock
Dieu de l'éternel recommencement
Messages : 9231
Inscription : mer. août 06, 2003 10:13 pm
Localisation : Issy (et pas ailleurs!)

Re: Inspi historique

Message par Merlock »

Lord Foxhole a écrit :
zit a écrit : Ne voilá-t-il donc pas une accroche pour un scénario en 1940 avec des PJs tankistes aillant des problèmes de ravitaillement ou rattrapés/encerclés durant une des rares contre-offensives et devant fuir à pied l'arrivée des Panther (ou des Stukas) ?
De préférence, alors, en évitant le syndrome Septième Compagnie, avec son festival de clichés : soldats pétochards fuyant dès que l'on annonce l'arrivée des Allemands, officiers hautains et incompétents, commerçants locaux pro-collabos, espions déguisés en nonnes, j'en passe et des meilleures...
Alors, je recommande la lecture de ce livre: En auto-mitrailleuse - A travers les Batailles de Mai par Guy de CHEZAL. Loin, très loin, des clichés de 1940...

Quant aux stéréotypes, je n'ai rien contre. Glisser des PNJ du style "7ième Compagnie" ou "Morfalous" est un bon moyen de générer des situations "intéressantes"...

PS: il n'y a pas Panther, ni de Tigre en 1940... il ne sortent que 1942-1943.
zit a écrit :
WeirdWolf a écrit :Techniquement, on avait les meilleurs chars de l'époque en cours de développement ou de production.
C'est très contestable, me semble-t-il. Certains chars francais avaient les plus gros canons et les plus gros blindages, mais des moteurs beaucoup trop faibles, trop fragiles, avec une autonomie trop courte et en trop petite quantité -et sans radio. Ils n'étaient absolument pas adaptés à la guerre de mouvement. Une fois en panne sèche, les Allemands pouvaient faire du tir aux pigeons. En ce sens, on ne peut pas dire que c'était de bons chars. Ou alors pour la guerre précédente.

Ne voilá-t-il donc pas une accroche pour un scénario en 1940 avec des PJs tankistes aillant des problèmes de ravitaillement ou rattrapés/encerclés durant une des rares contre-offensives et devant fuir à pied l'arrivée des Panther (ou des Stukas) ?
Les chars français de 1940 n'étaient pas "supérieurs aux chars allemands", comme le soutient une légende tenace.

Certes, ils étaient incontestablement mieux blindés, ce qui a posé de gros problèmes aux Allemands, mais en dehors de cela, les chars français étaient:

-Sous-motorisés et trop lents, du fait de leur rôle prévu comme soutient d'infanterie. Le manque de mobilité qui en découlait en a fait des proies faciles pour l'artillerie ennemie.

-Sous-armés. Outre le manque de mitrailleuses (il n'y en avait pas en casemate, alors que les panzers en avaient), le plus gros de nos chars (H-35, H-39, R-35 et FCM 36) étaient rarement dotés d'un canon performant, la plupart (75%) des chars armés d'un canon de 37mm avaient en fait un SA 18 (dérivé du TR16 de 1916) à faible vitesse initiale capable de percer seulement le blindage des panzers les plus légers. Seul le char du chef de section (1 sur 4) avait un canon de 37mm à grande vitesse initiale...

-Sous-équipés en communication. Les radios sont rares et la plupart des chars ne disposent que d'un simple appareil récepteur (quand ils en ont un) pour recevoir les ordres, mais ne peuvent émettre. La plupart des instructions se donnent "au fanion". En outre, les chars sont rarement dotés d'un interphone, ce qui oblige les équipages à communiquer entre eux par écrit sur des calepins en raison du bruit régnant à bord...

-Insuffisamment autonomes: avec des rayons d'&action de l'ordre de 150-200 km, les chars français ont un temps de fonctionnement de fonctionnent moyen de l'ordre de 3 à 5 heures (seul le FCM 36 avec un moteur diesel peut tourner plus de 10 heures d'affilées), ce qui leur vaut de tomber rapidement en panne sèche. Compte tenu de la lourdeur du système de ravitaillement en carburant (on fait la queue au cul du camion citerne) de nombreux chars sont capturés intacts alors qu'ils tentent désespérément de faire le plein (en 1940, le "jerrycan" est une exclusivité allemande)

-Sous-dotés en effectifs. Les panzers ont 3 hommes en tourelle: un chef de char, un tireur, un chargeur, ce qui permet à chacun de se concentrer sur sa tâche. La plupart des chars français ont un seul homme en tourelle qui se mue alors en véritable homme-orchestre, incapable d'assurer convenablement chacune de ces tâches. Résultat, un panzer tire 2 à 3 fois plus vite qu'un char français et se coordonne mieux avec ces petits camarades (et l'infanterie)...

A noter que le char SOMUA, prétendument "le meilleurs du monde en 1940" (sic!), s'il est rapide, souffre en fait de grave lacunes de franchissement en tout-terrain (notamment les obstacles verticaux) qui le forcent de facto à rouler sur les routes s'il ne veut pas se retrouver bloqué par un simple muret en pierres...

En fait, c'est toute la conception des chars français de 1940, qui se révèle un échec total, sans oublier la faillite des doctrines d'emploi
Membre de la Fédérations des tirailleurs lapins (FTL, merci à Silenttimo)
Mètre étalon du bon goût tholgrenien (de son propre aveu!)
"P'te ben mais p'te pas", tel est le credo de la Voie Merlockienne, autre Voie de la Force, celle du "Ni-Ni" ('Ni Sith, Ni Jedi" -legnou)
Avatar de l’utilisateur
madame ridulle
Déesse des perruches
Messages : 3526
Inscription : lun. sept. 24, 2012 1:15 pm

Re: Inspi historique

Message par madame ridulle »

et si y a un tigre il faut ça!

Always with the negative waves Moriarty, always with the negative waves.
Real stupidity beats artificial intelligence every time.
Hogfather
Avatar de l’utilisateur
legnou
Dieu des jeunes à casquette
Messages : 5478
Inscription : lun. févr. 02, 2004 1:05 pm
Localisation : Provisoirement sur Sol III

Re: Inspi historique

Message par legnou »

@Merlock : toi tu vas te faire des amis chez les Cowboys d'acier... :D

Ala dispersion française s'opposait la concentration allemande, à l'ordre mince français s'opposait l'ordre profond allemand.
Quand on ne sait pas où l'on va, il faut y aller !!!
Et le plus vite possible !

VCAID6 need you !
Verrouillé