Le space opera : pour continuer à rêver en regardant les étoiles

Inspis, théories, conseils ...
Avatar de l’utilisateur
VXgas
Dieu des moisissures sous cellophane
Messages : 1873
Inscription : ven. oct. 07, 2005 11:32 am
Localisation : Aquae Sextiae

Re: Le space opera : pour continuer à rêver en regardant les étoiles

Message par VXgas »

Thom' a écrit : ven. nov. 20, 2020 10:58 pm Sinon il faut juste attendre l'an prochain et la prochaine version de Chroniques Oubliées ;)

J'allais le dire ;-)
Et en attendant la version livre retravaillée, Chroniques Oubliée Galactiques existe dans Casus Belli sur trois numéros : #17, #18 et #19.

Sinon tu as Savages Worlds et son Compagnon Science Fiction. Aucun univers, mais tout ce qu'il faut pour faire du Space Opéra si tu n'es pas allergique au système.
Pour le reste, l'univers est vaste et tu es libre d'en faire ce que tu veux ou tu peux réutiliser un univers existant.
Avatar de l’utilisateur
Genji
Initié
Messages : 183
Inscription : mer. juil. 29, 2015 6:04 pm

Re: Le space opera : pour continuer à rêver en regardant les étoiles

Message par Genji »

Pour le coup je trouve que depuis quelques temps, on a eu la chance d'avoir eu un certain nombre de jdr de space op en français. Il y a Mindjammer, Fragged Empire, Orest, Star Trek, Starfinder, Impulse Drive et Uncharted Worlds. C'est déjà pas mal je trouve.

Après on a des systèmes générique : Savage Worlds avec le compagnon SF, FACES space op, D6 galaxy et j'en ai peut-être oubliés certains. 

J'avoue que j'aurais aimé qu'on ait un Traveller en français mais ça n'a pas l'air d'être prévu. Ou du moins pas tout de suite.

 
Avatar de l’utilisateur
mithriel
Dieu du funky soul
Messages : 5624
Inscription : jeu. juil. 31, 2003 9:00 am
Contact :

Re: Le space opera : pour continuer à rêver en regardant les étoiles

Message par mithriel »

Il y a l'horriblement traduit Traveller v1 de Moongoose qui, sur le fond, est très bien à mon avis.
Avatar de l’utilisateur
Llanvabon
Transcendé
Messages : 715
Inscription : mer. sept. 04, 2013 8:11 pm

Re: Le space opera : pour continuer à rêver en regardant les étoiles

Message par Llanvabon »

En français et dispo gratuitement et légalement il y a Final Frontier: http://emmanuel-gharbi.fr/index.php/202 ... pour-tous/
Avatar de l’utilisateur
VXgas
Dieu des moisissures sous cellophane
Messages : 1873
Inscription : ven. oct. 07, 2005 11:32 am
Localisation : Aquae Sextiae

Re: Le space opera : pour continuer à rêver en regardant les étoiles

Message par VXgas »

Il devait y avoir une traduction de Stars Without Number par John Doe, mais ça semble être un projet abandonné... la traduction avait pourtant l'air entamée voir peut-être même faite... Dommage... J'avais posé la question sur Facebook il y a plusieurs mois sans avoir eu de réponse.
Avatar de l’utilisateur
Lordelric
Dieu de dans 7 ans
Messages : 2042
Inscription : lun. nov. 12, 2007 9:15 pm
Localisation : Imrryr, avant la chute...

Re: Le space opera : pour continuer à rêver en regardant les étoiles

Message par Lordelric »

Et outre Coriolis, on devrait aussi voir arriver Valérian et Aquablue incessamment sous peu...
co-fondateur autoproclamé de l'ABA (désolé)

Le jdr : faire et se faire plaisir. What else ?
Avatar de l’utilisateur
Xav
Zelateur
Messages : 72
Inscription : sam. nov. 02, 2019 10:34 am

Re: Le space opera : pour continuer à rêver en regardant les étoiles

Message par Xav »

skos a écrit : sam. nov. 21, 2020 9:54 am Il existe un jdr cobra officiel, il n'est pas bien ?
J'ai pas tout à fais cerné ton cahier des charges dans ta recherche de space opera. Mais pour les vf pour le moment un système générique serait peut être la piste a explorer. Savage world avec le supplément sf par exemple ou mindjammer dans une certaine mesure.


Côté règles, le Cobra officiel mériterait quelques réajustements niveau règles. Et puis on a aucune nouvelle de la V2 à ma connaissance.

De plus, je me suis habitué à FACES qui est très bien.

Donc je motorise avec FACES dans l'univers de Cobra.

C'est celui-ci qui se rapproche le plus du western galactique débridé.

Xav'
Avatar de l’utilisateur
wolfy
Mystique
Messages : 883
Inscription : lun. oct. 22, 2007 5:12 pm

Re: Le space opera : pour continuer à rêver en regardant les étoiles

Message par wolfy »

Je vois ce sujet intéressant se renouveler régulièrement, je n'avais rien à y ajouter de spécifique vu que les jeux SF que je possède sont plutôt Hard Science: The Expanse, Mindjammer, Star Trek... A part peut être le cycle de "Tschaï" de Jack Vance via Dungeonworld, ou The Gaean Reach, basé sur la Geste des Princes Démons toujours de Jack Vance, motorisé sous Gumshoe cet fois.

Mais récemment, j'avais la nostalgie d'une certaine BD bien délirante digne de ce que l'on pouvait faire dans les années 70, j'ai craqué pour les différents tome de "Lone Sloan l'homme aux yeux rouges" par Druillet.
Je me demandais vu le foisonnement, que dis je, le délire de cette œuvre, si elle serait adaptable en JdR. Peut être que Salambô serait plus facile à adapter. D'ailleurs vous situeriez ces œuvres de Druillet dans le Space Opéra ou de la science fantasy (à priori plutôt le second choix pour Salambô, je pense)?
"L'Angleterre s’écroule dans l’ordre, la France se relève dans le désordre"
Winston Chruchill
Avatar de l’utilisateur
Fabien_Lyraud
Dieu, sérieux les gars.
Messages : 4898
Inscription : ven. mai 05, 2006 2:09 pm
Contact :

Re: Le space opera : pour continuer à rêver en regardant les étoiles

Message par Fabien_Lyraud »

wolfy a écrit : dim. nov. 22, 2020 4:16 am Je vois ce sujet intéressant se renouveler régulièrement, je n'avais rien à y ajouter de spécifique vu que les jeux SF que je possède sont plutôt Hard Science: The Expanse, Mindjammer, Star Trek... A part peut être le cycle de "Tschaï" de Jack Vance via Dungeonworld, ou The Gaean Reach, basé sur la Geste des Princes Démons toujours de Jack Vance, motorisé sous Gumshoe cet fois.

Mais récemment, j'avais la nostalgie d'une certaine BD bien délirante digne de ce que l'on pouvait faire dans les années 70, j'ai craqué pour les différents tome de "Lone Sloan l'homme aux yeux rouges" par Druillet.
Je me demandais vu le foisonnement, que dis je, le délire de cette œuvre, si elle serait adaptable en JdR. Peut être que Salambô serait plus facile à adapter. D'ailleurs vous situeriez ces œuvres de Druillet dans le Space Opéra ou de la science fantasy (à priori plutôt le second choix pour Salambô, je pense)?
Peut être de la space fantasy ? 
Au niveau des jeux il y avait Whog Shrog qui avait cette approche SF gothique à la Druillet. Il y a aussi Dark Space, mais c'est un setting pour Space Master. Dans les choses récentes je ne sais s'il y a un jeu qui développe ce type d'univers.
 
Avatar de l’utilisateur
Lordelric
Dieu de dans 7 ans
Messages : 2042
Inscription : lun. nov. 12, 2007 9:15 pm
Localisation : Imrryr, avant la chute...

Re: Le space opera : pour continuer à rêver en regardant les étoiles

Message par Lordelric »

Fabien_Lyraud a écrit : dim. nov. 22, 2020 10:24 am
wolfy a écrit : dim. nov. 22, 2020 4:16 am Je vois ce sujet intéressant se renouveler régulièrement, je n'avais rien à y ajouter de spécifique vu que les jeux SF que je possède sont plutôt Hard Science: The Expanse, Mindjammer, Star Trek... A part peut être le cycle de "Tschaï" de Jack Vance via Dungeonworld, ou The Gaean Reach, basé sur la Geste des Princes Démons toujours de Jack Vance, motorisé sous Gumshoe cet fois.

Mais récemment, j'avais la nostalgie d'une certaine BD bien délirante digne de ce que l'on pouvait faire dans les années 70, j'ai craqué pour les différents tome de "Lone Sloan l'homme aux yeux rouges" par Druillet.
Je me demandais vu le foisonnement, que dis je, le délire de cette œuvre, si elle serait adaptable en JdR. Peut être que Salambô serait plus facile à adapter. D'ailleurs vous situeriez ces œuvres de Druillet dans le Space Opéra ou de la science fantasy (à priori plutôt le second choix pour Salambô, je pense)?
Peut être de la space fantasy ? 
Au niveau des jeux il y avait Whog Shrog qui avait cette approche SF gothique à la Druillet. Il y a aussi Dark Space, mais c'est un setting pour Space Master. Dans les choses récentes je ne sais s'il y a un jeu qui développe ce type d'univers.

Whog Shrog est aussi le premier jeu auquel j'ai pensé. Sinon, on doit pouvoir s'en approcher avec Warhammer 40K, en se basant sur les aspects baroques flamboyants des versions antérieures au détriment du gothique sombre actuel  ;)
 
co-fondateur autoproclamé de l'ABA (désolé)

Le jdr : faire et se faire plaisir. What else ?
Avatar de l’utilisateur
Dany40
Messie
Messages : 1155
Inscription : ven. avr. 28, 2017 2:04 pm

Re: Le space opera : pour continuer à rêver en regardant les étoiles

Message par Dany40 »

Ahhhh Whog Shrog quels souvenirs !! J’ai été joueurs à ce jeu à la grande époque !!
Bon c’est vrai que le système de règles avait quelques coquilles .... faudrait demander à Croc s’il autorise une nouvelle édition :)
« Les hommes doués intellectuellement savent qu’il n’y a pas de différence nette entre le réel et l’irréel, que les choses ne nous apparaissent qu’à travers la délicate synthèse physique et mentale qui s’opère subjectivement en chacun de nous. » HP Lovecraft
Avatar de l’utilisateur
OSR
Prophète
Messages : 996
Inscription : mar. nov. 21, 2017 10:32 am

Re: Le space opera : pour continuer à rêver en regardant les étoiles

Message par OSR »

Fabien_Lyraud a écrit : dim. nov. 22, 2020 10:24 amPeut être de la space fantasy ? 
Au niveau des jeux il y avait Whog Shrog qui avait cette approche SF gothique à la Druillet. Il y a aussi Dark Space, mais c'est un setting pour Space Master. Dans les choses récentes je ne sais s'il y a un jeu qui développe ce type d'univers.
Vivere c'est très bien : http://vivere-jdr.fr/

Rogue Trader est sympa aussi, mais c'est un univers (WH40K) assez spécial et très riche...

En post-apo ultra-futuriste (manque juste le côté spatial...), Waste World était très bon.
Seule contribution directe de Druillet au JdR, apparemment, http://www.legrog.org/biographies/philippe-druillet
OSR = hommage à la défunte compagnie ferroviaire

Du rétrovieux et du complotisme narrativoïde sur Lulu / DriveThruRPG / Itch.io.

Je ne crois pas à la théorie rôliste.
Avatar de l’utilisateur
Gridal
Dieu d'après le panthéon
Messages : 2485
Inscription : jeu. août 17, 2006 8:13 pm

Re: Le space opera : pour continuer à rêver en regardant les étoiles

Message par Gridal »

Dany40 a écrit : dim. nov. 22, 2020 3:43 pm Ahhhh Whog Shrog quels souvenirs !! J’ai été joueurs à ce jeu à la grande époque !!
Bon c’est vrai que le système de règles avait quelques coquilles .... faudrait demander à Croc s’il autorise une nouvelle édition :)

Kobayashi a écrit sa version de Whog Shrog il y a quelques années.
Il y avait même quelques illustrations, dont une en hommage à l'écran officiel.
Image
Image
Avatar de l’utilisateur
Cyrano
Dieu de la péninsule
Messages : 3729
Inscription : ven. févr. 15, 2008 7:40 pm

Re: Le space opera : pour continuer à rêver en regardant les étoiles

Message par Cyrano »

wolfy a écrit : dim. nov. 22, 2020 4:16 am Je vois ce sujet intéressant se renouveler régulièrement, je n'avais rien à y ajouter de spécifique vu que les jeux SF que je possède sont plutôt Hard Science: The Expanse, Mindjammer, Star Trek...
J'ai quand même du mal à considérer Star Trek comme de la hard-science (ok, il n'y a pas de magie, mais on y retrouve des êtres au pouvoirs divins, des empathes et des télépathes, du voyage dans le temps etc). Pour moi c'est clairement un (bon !) exemple de space opera :P
La violence est le dernier refuge de l'incompétence (Isaac Asimov, Fondation)
Avatar de l’utilisateur
Dany40
Messie
Messages : 1155
Inscription : ven. avr. 28, 2017 2:04 pm

Re: Le space opera : pour continuer à rêver en regardant les étoiles

Message par Dany40 »

Gridal a écrit : dim. nov. 22, 2020 3:55 pm
Dany40 a écrit : dim. nov. 22, 2020 3:43 pm Ahhhh Whog Shrog quels souvenirs !! J’ai été joueurs à ce jeu à la grande époque !!
Bon c’est vrai que le système de règles avait quelques coquilles .... faudrait demander à Croc s’il autorise une nouvelle édition :)

Kobayashi a écrit sa version de Whog Shrog il y a quelques années.
Il y avait même quelques illustrations, dont une en hommage à l'écran officiel.
Image
Image

Merci pour l’info je savais pas !!
« Les hommes doués intellectuellement savent qu’il n’y a pas de différence nette entre le réel et l’irréel, que les choses ne nous apparaissent qu’à travers la délicate synthèse physique et mentale qui s’opère subjectivement en chacun de nous. » HP Lovecraft
Répondre