Le space opera : pour continuer à rêver en regardant les étoiles

Inspis, théories, conseils ...
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Sauriak
Mystique
Messages : 842
Inscription : ven. avr. 29, 2016 11:54 am

Re: Le space opera : pour continuer à rêver en regardant les étoiles

Message par Sauriak »

tauther a écrit :
lun. mai 18, 2020 11:09 pm
A la base, le Cepheus engine a pour principale utilité de donner des royalties a MGP qui apparement en demande trop, mais je me demande si c'est un bon calcul sur le long terme même pour Paul Elliot dont la prod sort vraiment du lot.

Tu veux dire ne PAS donner des royalties ?
De mémoire, ce n'est pas seulement ça, mais surtout une question de tentative de contrôle accrue et importante de la part de MGP,​​​​​​ suite à des changements dans la license, sans dialogue préalable avec la communauté. Le patron de GKG s'est exprimé sur ce sujet. En gros, pour prendre le jargon libriste, Cepheus est un fork qui permet à des créateurs de ne plus être sous le contrôle de Mongoose.​
Je t'accorde bien volontiers que Cepheus, c'est plutôt moche graphiquement parlant, mais ça m'importe assez peu. Je ne trouve pas MGT v2 particulièrement bien illustré, même si c'est nettement mieux sur le plan maquette.
Ce qui m'a intéressé chez GKG, ce sont les secteurs et leur background. Pareil chez Zozer. Je préfère l'approche pseudo hard science au canon impérial classique.

Avatar de l’utilisateur
tauther
Dieu des animaux qui bavent
Messages : 4128
Inscription : jeu. janv. 18, 2007 11:31 am
Localisation : Ardoth

Re: Le space opera : pour continuer à rêver en regardant les étoiles

Message par tauther »

@Sauriak je comprends bien ton point pour les illustrations, mais là je parle bien de maquette/presentation.
J'avais effectivement oublié le point du contrôle. Vu que l'OTU se doit de rester un minimum sous contrôle même pour le secteur ForeEven, le problème venait-il des deux des dadas du fandom Travellerien en plus des decks plans sont de créer de nouveaux sous systèmes de règles et de nouvelles carrieres? Où juste une question de principe?

Avatar de l’utilisateur
Sauriak
Mystique
Messages : 842
Inscription : ven. avr. 29, 2016 11:54 am

Re: Le space opera : pour continuer à rêver en regardant les étoiles

Message par Sauriak »

@tauther N'étant pas plus que ça amateur de l'OTU, je me dis que c'est bien puéril de se chamailler pour si peu.
La piste affichée de la liberté et de la viabilité des créations tierces me semble nettement plus probable.
Je ne clos pas les échanges avec toi à ce sujet, mais je me dis que nous sommes en plein HS. Par respect pour les autres, je te propose de poursuivre cette enquête en privé.  :bierre:

Avatar de l’utilisateur
Amleth
Prêtre
Messages : 348
Inscription : mer. mai 10, 2006 10:33 am

Re: Le space opera : pour continuer à rêver en regardant les étoiles

Message par Amleth »

Quelques jolies lignes sur « the Beauty of Classic Traveller » dans le premier numéro du fanzine Darkest Stars (avril 2020) :

https://6318970b-7766-41e3-84fb-a67a824 ... pdf#page=4

Ca me donnerait presque envie de partir uniquement sur le Traveller Book.

PS : mithriel, Julian_Manson, merci pour vos réponses.

Avatar de l’utilisateur
Kobayashi
Dieu des cochons d'Inde samouraï
Messages : 3352
Inscription : sam. mai 20, 2006 10:35 pm

Re: Le space opera : pour continuer à rêver en regardant les étoiles

Message par Kobayashi »

Amleth a écrit :
mar. mai 19, 2020 12:13 pm
Quelques jolies lignes sur « the Beauty of Classic Traveller » dans le premier numéro du fanzine Darkest Stars (avril 2020) :

https://6318970b-7766-41e3-84fb-a67a824 ... pdf#page=4

Ca me donnerait presque envie de partir uniquement sur le Traveller Book.

PS : mithriel, Julian_Manson, merci pour vos réponses.

SI le sujet t'intéresse il y a pleins de très bon articles par ici.
Les Livres de l'Ours : jeux de rôles indépendants ou presque

La Boutique des Livres de l'Ours

"Role-playing isn’t storytelling. If the dungeon master is directing it, it’s not a game." Gary Gygax

Avatar de l’utilisateur
Amleth
Prêtre
Messages : 348
Inscription : mer. mai 10, 2006 10:33 am

Re: Le space opera : pour continuer à rêver en regardant les étoiles

Message par Amleth »

Merci Kobayashi, je suis justement tombé sur ce blog il y a quelques jours. Le plus difficile sera de revenir à la société et de ne pas m'abîmer dans une lecture infinie. C'est tout bonnement passionnant.

Avatar de l’utilisateur
Kobayashi
Dieu des cochons d'Inde samouraï
Messages : 3352
Inscription : sam. mai 20, 2006 10:35 pm

Re: Le space opera : pour continuer à rêver en regardant les étoiles

Message par Kobayashi »

Amleth a écrit :
mar. mai 19, 2020 12:30 pm
Merci Kobayashi, je suis justement tombé sur ce blog il y a quelques jours. Le plus difficile sera de revenir à la société et de ne pas m'abîmer dans une lecture infinie. C'est tout bonnement passionnant.

Je t'avoue que depuis j'ai revendu tout mon matériel mongoose et juste garder la boîte d'origine (1977) et quelques suppléments. Je n'utilise pas ça tel quel mais c'est une source d'inspiration sans fin :D

Sinon par rapport à ta demande il m'est revenu en mémoire un vieux (mais gros) supplément d20: Dawning Star Helios Rising, tout un système stellaire à découvrir, jamais lu mais il semble correspondre à ta demande.
Les Livres de l'Ours : jeux de rôles indépendants ou presque

La Boutique des Livres de l'Ours

"Role-playing isn’t storytelling. If the dungeon master is directing it, it’s not a game." Gary Gygax

Avatar de l’utilisateur
Cryoban
Dieu de la carbonite
Messages : 6912
Inscription : mar. mars 29, 2011 9:25 pm
Localisation : Angers

Re: Le space opera : pour continuer à rêver en regardant les étoiles

Message par Cryoban »

Kobayashi a écrit :
mar. mai 19, 2020 12:38 pm

Sinon par rapport à ta demande il m'est revenu en mémoire un vieux (mais gros) supplément d20: Dawning Star Helios Rising, tout un système stellaire à découvrir, jamais lu mais il semble correspondre à ta demande.

Et c'est très chouette! Existe en version plus récente motorisée FATE que j'ai allègrement pillé pour ma campane Mass Effect
Swooby-doo et mystères associés (un hack de Sweepers)
Vermine-Reboot hack motorisé par Le Grit
Cthulhu Invictus: Limes Obscurus. Certaines forêts sont plus sombres que d'autres
Dark Operators, un hack du BRP pour Delta Green. Du poulpe et des Forces Spéciales.

Avatar de l’utilisateur
tauther
Dieu des animaux qui bavent
Messages : 4128
Inscription : jeu. janv. 18, 2007 11:31 am
Localisation : Ardoth

Re: Le space opera : pour continuer à rêver en regardant les étoiles

Message par tauther »

Amleth a écrit :
mar. mai 19, 2020 12:13 pm
Ca me donnerait presque envie de partir uniquement sur le Traveller Book.
C'est une lecture sympa, mais tu te rendrais vite compte que même si elle est encore très jouable, il y a sans doute des choses qui seront difficilemenent "acceptable" en 2020 pour toi. Par exemple la liste des skills doit certainement être retravaillée et leur utilisation unifiée (streamlined) pour etre mise au gout du jour; et il te faudrait sans doute y ajouter le supplement 4, Citizens of the Imperium, si tu veux élargir un poil le choix des carrieres...
C'est pour ce genre de raisons que même si la traduction est très perfectible ou que la VO est très moche, que la version Traveller Mongoose V1 présente un interet. C'est un retour a la version classic, avec une remise au gout du jour qui reste jouable. (Je connais même un gars du Dauphiné qui a mené: http://darmont.free.fr/?tag=traveller ... )
A partir du moment où tu dois commencer à trafiquer et modifier les règles, la question de savoir à partir quelle version partir (CT, Cepheus, MGT1, MGT2, etc...) est assez personnelle me semble-t-il. (goûts, envies, objectifs, temps dispo, etc...).

Mais sur le principe, je trouve très cool de repartir du Traveller Book et d'incorporer les modifications qui te conviennent...
Soner Du connaissait bien la question mais il ne se connecte plus sur le forum, et je ne sais pas si OSR a vraiment l'envie d'en discuter maintenant... :P

Avatar de l’utilisateur
mithriel
Dieu du funky soul
Messages : 5439
Inscription : jeu. juil. 31, 2003 9:00 am
Contact :

Re: Le space opera : pour continuer à rêver en regardant les étoiles

Message par mithriel »

J'ai tous les Little Black Books (une petite folie, mais pas si chère ni consommatrice de place dans ma ludothèque comparée à certains foulancements ;) ) et quelques éditions intermédiaires (MegaTraveller, mon premier amour travellerien, T4, New Era), mais si je veux jouer à Traveller aujourd'hui, je prends la version Moongoose (v1 parce que la v2 ne m'a pas paru suffisamment différente, détrompez-moi :) ) malgré sa traduction dégueulasse. Je trouve que c'est le pur esprit Classic Traveller modernisé juste ce qu'il faut.

Et je ne suis pas du Dauphiné, quelle idée ? :P

Avatar de l’utilisateur
Ilséfieg
Evêque
Messages : 454
Inscription : lun. févr. 22, 2016 1:08 pm
Localisation : Limoges

Re: Le space opera : pour continuer à rêver en regardant les étoiles

Message par Ilséfieg »

mithriel a écrit :
mar. mai 19, 2020 1:19 pm
J'ai tous les Little Black Books (une petite folie, mais pas si chère ni consommatrice de place dans ma ludothèque comparée à certains foulancements ;) ) et quelques éditions intermédiaires (MegaTraveller, mon premier amour travellerien, T4, New Era), mais si je veux jouer à Traveller aujourd'hui, je prends la version Moongoose (v1 parce que la v2 ne m'a pas paru suffisamment différente, détrompez-moi :) ) malgré sa traduction dégueulasse. Je trouve que c'est le pur esprit Classic Traveller modernisé juste ce qu'il faut.

Et je ne suis pas du Dauphiné, quelle idée ? :P
Par curiosité, quel est l'esprit qui anime les différentes versions de Traveller ? Je suis totalement inculte concernant ce(s) jeu(x).
 
Avatar : Piotr Jabłoński

Avatar de l’utilisateur
OSR
Transcendé
Messages : 796
Inscription : mar. nov. 21, 2017 10:32 am

Re: Le space opera : pour continuer à rêver en regardant les étoiles

Message par OSR »

tauther a écrit :
mar. mai 19, 2020 12:47 pm
Mais sur le principe, je trouve très cool de repartir du Traveller Book et d'incorporer les modifications qui te conviennent...
Pour rester sur le canon Classic Traveller, l'indispensable est AMHA d'utiliser les règles de combat spatial "1D" de Starter Traveller (ça tombe bien, c'est gratuit en pdf) plutôt que le système 2D officiel de Classic Traveller.
Starter Traveller peut aussi faire office d'errata de Classic Traveller, c'est la seule impression de Classic Traveller où est explicitée la différence entre les 2 types de laser, à part le prix. Allez, je divulgâche : les lasers à impulsion (pulse lasers) ont -1 à l'attaque mais doublent les jets de dégâts.
Hommage à l'Orchestre de la Suisse Romande

Du rétrovieux et du complotisme narrativoïde sur Lulu / DriveThruRPG / Itch.io.

Avatar de l’utilisateur
mithriel
Dieu du funky soul
Messages : 5439
Inscription : jeu. juil. 31, 2003 9:00 am
Contact :

Re: Le space opera : pour continuer à rêver en regardant les étoiles

Message par mithriel »

Ilséfieg a écrit :
mar. mai 19, 2020 1:28 pm
mithriel a écrit :
mar. mai 19, 2020 1:19 pm
J'ai tous les Little Black Books (une petite folie, mais pas si chère ni consommatrice de place dans ma ludothèque comparée à certains foulancements ;) ) et quelques éditions intermédiaires (MegaTraveller, mon premier amour travellerien, T4, New Era), mais si je veux jouer à Traveller aujourd'hui, je prends la version Moongoose (v1 parce que la v2 ne m'a pas paru suffisamment différente, détrompez-moi :) ) malgré sa traduction dégueulasse. Je trouve que c'est le pur esprit Classic Traveller modernisé juste ce qu'il faut.

Et je ne suis pas du Dauphiné, quelle idée ? :P
Par curiosité, quel est l'esprit qui anime les différentes versions de Traveller ? Je suis totalement inculte concernant ce(s) jeu(x).
 

Il faudrait invoquer Imaginos, qui serait beaucoup plus pointu que moi. Pour aller très vite, Classic Traveller etait bare bone (et sans doute trop militaro-centré pour moi). Les suites ont ajouté du contexte et des règles (voire modifié les règles) avec plus ou moins de bonheur (j'ai toujours une petite faiblesse pour MegaTraveller et l'ère de la Rebellion, mais les règles de création de vaisseau étaient dantesques et plein de trucs étaient obscurs). Jusqu'à la version Moongoose, de nouveau sans contexte dans le LdB.

Avatar de l’utilisateur
Mugen
Dieu des bottes de cuir
Messages : 9916
Inscription : mer. mai 17, 2006 11:34 am

Re: Le space opera : pour continuer à rêver en regardant les étoiles

Message par Mugen »

Ilséfieg a écrit :
mar. mai 19, 2020 1:28 pm
Par curiosité, quel est l'esprit qui anime les différentes versions de Traveller ? Je suis totalement inculte concernant ce(s) jeu(x).

C'est de la SF assez old-school mais très générique, pas très loin de ce que l'on pourrait voir dans la série Firefly par exemple.
Le système d'expérience classique repose sur des cursus que le personnage suit pendant X années au bout desquelles, il peut acquérir de nouvelles compétences.
Il est très proche de la première édition d'Empire Galactique, si tu connais mieux cette référence.
Sois satisfait des fruit, des fleurs et même des feuilles,
Si c'est dans ton jardin à toi que tu les cueilles.
Ne pas monter bien haut peut-être, mais tout seul.

Avatar de l’utilisateur
Ilséfieg
Evêque
Messages : 454
Inscription : lun. févr. 22, 2016 1:08 pm
Localisation : Limoges

Re: Le space opera : pour continuer à rêver en regardant les étoiles

Message par Ilséfieg »

Merci @mithriel et @Mugen.
Avatar : Piotr Jabłoński

Répondre