Le space opera : pour continuer à rêver en regardant les étoiles

Inspis, théories, conseils ...
Répondre
Avatar de l’utilisateur
mithriel
Dieu du funky soul
Messages : 5630
Inscription : jeu. juil. 31, 2003 9:00 am
Contact :

Re: Le space opera : pour continuer à rêver en regardant les étoiles

Message par mithriel »

Ben, en fait, j'ai beaucoup hésité puis, vu le volume, j'ai pensé que ça deviendrait du gloubiboulga-Traveller et j'ai renoncé.
Avatar de l’utilisateur
S.A.N
Zelateur
Messages : 56
Inscription : dim. sept. 23, 2018 6:25 pm

Re: Le space opera : pour continuer à rêver en regardant les étoiles

Message par S.A.N »

Cryoban a écrit : lun. sept. 21, 2020 1:43 pm
OSR a écrit : lun. sept. 21, 2020 1:41 pm Mais la version Traveller est-elle plus sympa ?
Spoiler:
Image

Ah je pense que oui, en tout cas elle doit être plus adaptée que le gloubiboulga-FATE
Est-ce que tu aurais le temps de développer ce point ? "Gloubiboulga" au sens de refonte (imparfaite, de ton point de vue, si je comprends bien) du système Fate Core par Sarah Newton ? 

Que je me prépare à la lecture ;)
 
Avatar de l’utilisateur
Lanoar
Initié
Messages : 116
Inscription : lun. févr. 10, 2020 10:55 am

Re: Le space opera : pour continuer à rêver en regardant les étoiles

Message par Lanoar »

S.A.N a écrit : lun. sept. 21, 2020 1:56 pm Est-ce que tu aurais le temps de développer ce point ? "Gloubiboulga" au sens de refonte (imparfaite, de ton point de vue, si je comprends bien) du système Fate Core par Sarah Newton ? 

Que je me prépare à la lecture ;)
 
Sur ce point je dois bien avouer que je les rejoins. Pour l'organisation des règles de Fate, c'est la même chose que tu peux trouver dans le livre de Fate Core ou ici sur le SRD en français. C'est très didactique, mais Mindjammer en rajoute une sacré couche (ou tartine, la blague doit venir de là :P ) à la fin de la création de persos là ou Fate Core dit "insérer vos extras à ce moment là". Le catalogue est pléthorique et ça devient assez comptable, avec des allez-retours entre les étapes, surtout si le joueur veut faire un truc un peu barré (petit exercice au pif : créer un xénomorphe céphalopode des monde du noyaux, spécialisé en ingénierie noosphérique... vous avez 4h :runaway ).
Par contre, c'est sûr que ça autorise une diversité assez vertigineuse dans la création de perso.
Avatar de l’utilisateur
S.A.N
Zelateur
Messages : 56
Inscription : dim. sept. 23, 2018 6:25 pm

Re: Le space opera : pour continuer à rêver en regardant les étoiles

Message par S.A.N »

Lanoar a écrit : lun. sept. 21, 2020 2:18 pm Mindjammer en rajoute une sacré couche [...]
Zut.

La convergence des critiques fait redescendre mon engouement. Au moins je comprends la blague ^^ Je verrai bien à réception, du coup. Merci pour ces éclaircissements. 
Avatar de l’utilisateur
fafnir
Zelateur
Messages : 57
Inscription : jeu. nov. 27, 2014 9:50 am

Re: Le space opera : pour continuer à rêver en regardant les étoiles

Message par fafnir »

Dany40 a écrit : dim. sept. 20, 2020 11:45 pm
Avec ce genre de questionnements je suis obligé de te dire de jeter un œil à Eclipse Phase ... concernant la cohérence d’un univers SF en terme d’impact des technologies sur l’humain et sa société , c’est une copie de qualité remarquable.
Ce jeu plonge dans un monde ou la transhumanite est plus évoluée technologiquement que les univers de Blade Runner ou Alien ... ou même Altered Carbon ... mais qui peut le plus peut le moins :)
Par contre c’est du système détaillé , de la vrai Hard SF jusqu’à la description de chaque implant ... mais jettes un Oeil et fais toi une idée

Merci, je vais regarder plus en détail Eclipse Phase, d’autant qu’il est gratuit en V1. :yes:

Un premier coup d'oeil m'avait un peu rebuté à cause du transhumanisme, les implications sont trop importantes et je ne me sens pas capable, en tant que MJ, d'imaginer un univers ou des scénarios qui soient cohérents avec une telle possibilité (déjà j'ai du mal avec l'IA et la relativité restreinte ça donne une idée de mon niveau).
 
Avatar de l’utilisateur
Corvos
Prêtre
Messages : 375
Inscription : mar. sept. 10, 2019 3:56 pm

Re: Le space opera : pour continuer à rêver en regardant les étoiles

Message par Corvos »

fafnir a écrit : lun. sept. 21, 2020 3:08 pm  
Un premier coup d'oeil m'avait un peu rebuté à cause du transhumanisme, les implications sont trop importantes et je ne me sens pas capable, en tant que MJ, d'imaginer un univers ou des scénarios qui soient cohérents avec une telle possibilité (déjà j'ai du mal avec l'IA et la relativité restreinte ça donne une idée de mon niveau).

Faut aussi se dire que le transhumanisme etc.  C'est réservé à une élite ou dans de rares occasions. C'est un peu comme les traitements médicaux de pointe ici. Oui, on fait des trucs de fou en médecine mais qui y a vraiment accès?
Puis faut avoir accès à l'infrastructure, en plus d'avoir les moyens et l'envie.
Tu peux très bien faire un chouette scénario sans y coller ce qui te dérange autrement qu'en "décor de fond" :)
Avatar de l’utilisateur
S.A.N
Zelateur
Messages : 56
Inscription : dim. sept. 23, 2018 6:25 pm

Re: Le space opera : pour continuer à rêver en regardant les étoiles

Message par S.A.N »

fafnir a écrit : lun. sept. 21, 2020 3:08 pm
Dany40 a écrit : dim. sept. 20, 2020 11:45 pm
Avec ce genre de questionnements je suis obligé de te dire de jeter un œil à Eclipse Phase ... concernant la cohérence d’un univers SF en terme d’impact des technologies sur l’humain et sa société , c’est une copie de qualité remarquable.
Ce jeu plonge dans un monde ou la transhumanite est plus évoluée technologiquement que les univers de Blade Runner ou Alien ... ou même Altered Carbon ... mais qui peut le plus peut le moins :)
Par contre c’est du système détaillé , de la vrai Hard SF jusqu’à la description de chaque implant ... mais jettes un Oeil et fais toi une idée

Merci, je vais regarder plus en détail Eclipse Phase, d’autant qu’il est gratuit en V1. :yes:

Un premier coup d'oeil m'avait un peu rebuté à cause du transhumanisme, les implications sont trop importantes et je ne me sens pas capable, en tant que MJ, d'imaginer un univers ou des scénarios qui soient cohérents avec une telle possibilité (déjà j'ai du mal avec l'IA et la relativité restreinte ça donne une idée de mon niveau).
 

Pour avoir joué à Eclipse Phase, le changement de paradigme est assez brutal. Ça m’a semblé très passionnant, mais les aventures doivent être bien calibrées et adaptées à un univers transhumaniste. Les ressorts habituels, je pense notamment aux scénarios d’enquête, peuvent vite être dynamités par des joueurs ingénieux qui exploitent les ressources à leur disposition. Les possibilités sont immenses, et les enjeux passionnants, mais il peut être difficile de trouver un angle d’approche.

Je m’en suis assez vite rendu compte avec un scénario que j’avais commencé et qui n’a pas pu avoir de suite parce que je n’avais pas anticipé les conséquences possibles. Les PJs étaient des mineurs dans la ceinture troyenne qui répondaient à un appel à l’aide d’une station spatiale industrielle à la Outland, qui servait de planque à une bande de genohackers, sabotée par Firewall pour éviter une propagation d’une infection exsurgente.

J’étais hyper fier de mon scénario, sandbox, avec tous plein de factions, entre récupérateurs, pirates, personnel de la station, équipe de sauvetage, agents doubles firewall qui voulaient effacer les traces. Le scénario s’est super bien passé, avec de l’action, des trahisons, des retournements de situations, mais tous les PJs ont été infectés par le virus. J’ai bien insisté en disant que s’ils rentraient ils pouvaient mettre tous leurs proches en danger.

Beau cas de conscience final. J’étais content de moi. On voit la différence avec un jeu plus classique. La mort n’est pas un vrai problème. C’est courant d’ailleurs, les missions suicides, dans Eclipse Phase.

Ok. Les PJs prennent la bonne décision. On se suicide, on s’en fout, on a des sauvegardes. On perd un peu de blé, c’est tout, mais on a fait ce qu’il fallait faire. La Transhumanité est sauvée !

Oui. Et on perd les souvenirs aussi. Donc toute une partie jouée, avec toutes les relations tissées, effacées.

Plus rien. Retour à la case départ, trois semaines avant.

Du coup, la mini-campagne est devenue un one-shot. Sympa, c’est sûr. Mais je me suis dit que la prochaine fois, je travaillerai un peu plus les spécificités de l’univers :)
Ramentu
Initié
Messages : 154
Inscription : jeu. août 15, 2019 10:07 am
Localisation : Luxembourg

Re: Le space opera : pour continuer à rêver en regardant les étoiles

Message par Ramentu »

fafnir a écrit : lun. sept. 21, 2020 3:08 pm
Dany40 a écrit : dim. sept. 20, 2020 11:45 pm
Avec ce genre de questionnements je suis obligé de te dire de jeter un œil à Eclipse Phase ... concernant la cohérence d’un univers SF en terme d’impact des technologies sur l’humain et sa société , c’est une copie de qualité remarquable.
Ce jeu plonge dans un monde ou la transhumanite est plus évoluée technologiquement que les univers de Blade Runner ou Alien ... ou même Altered Carbon ... mais qui peut le plus peut le moins :)
Par contre c’est du système détaillé , de la vrai Hard SF jusqu’à la description de chaque implant ... mais jettes un Oeil et fais toi une idée

Merci, je vais regarder plus en détail Eclipse Phase, d’autant qu’il est gratuit en V1. :yes:

Un premier coup d'oeil m'avait un peu rebuté à cause du transhumanisme, les implications sont trop importantes et je ne me sens pas capable, en tant que MJ, d'imaginer un univers ou des scénarios qui soient cohérents avec une telle possibilité (déjà j'ai du mal avec l'IA et la relativité restreinte ça donne une idée de mon niveau).


La v2 d'Eclipse Phase a un système refondu, avec une simplification de la création de personnage, de la gestion des équipements et de la mécanique de transfert de morph, avec une dose de narratif en plus.
Elle est plus "abordable".
La v1 reste excellente, mais plus touffue. Le supplément Transhumain aide pas mal pour accélérer la création de personnages.
Les suppléments v1 de background sont compatibles v2, pour l'essentiel.
Hamilton est une source d'inspis déclarée dans EP.  (Hamilton Cylinder, Pandora gate le réseau de wormhole ...). Ainsi que Banks, Reynolds, Brin, Asher, ...
Mais l'aspect Transhumain est central, peut-être plus que ce que tu souhaites.


 
Avatar de l’utilisateur
Corvos
Prêtre
Messages : 375
Inscription : mar. sept. 10, 2019 3:56 pm

Re: Le space opera : pour continuer à rêver en regardant les étoiles

Message par Corvos »

S.A.N a écrit : lun. sept. 21, 2020 3:34 pm  
Oui. Et on perd les souvenirs aussi. Donc toute une partie jouée, avec toutes les relations tissées, effacées.

Plus rien. Retour à la case départ, trois semaines avant.

Du coup, la mini-campagne est devenue un one-shot. Sympa, c’est sûr. Mais je me suis dit que la prochaine fois, je travaillerai un peu plus les spécificités de l’univers :)
Il m'intéresse ce scénar, tu l'as encore sous le coude?
Après, rien n'empêchait d'envoyer une équipe de bio-ingénieur infectiologue récupérer les piles corticales une fois que le virus a été purgé avec de la trans-Chloroquine. :)

Et pourquoi pas même une mission de Firewall qui VEUT récupérer les piles présentes pour découvrir des traîtres supposés avec une ambiance à la Departed. Ca serait juste énorme!
 
Rosco
Dieu d'après le panthéon
Messages : 2308
Inscription : dim. avr. 30, 2017 10:23 am

Re: Le space opera : pour continuer à rêver en regardant les étoiles

Message par Rosco »

@fafnir et autre
Pour la transhumanité, je ne saurai vous conseiller un manga de https://fr.wikipedia.org/wiki/Leiji_Matsumoto
Galaxie Express 999 
https://fr.wikipedia.org/wiki/Galaxy_Ex ... 99_(manga)
2221. Après avoir été témoin de l'assassinat de sa mère par le Comte de FerTeddy, un jeune garçon, rencontre Marina, une mystérieuse femme qui lui offre un billet pour le Galaxy Express 999. Ce train de l'espace les conduit vers la Métal, une planète où l'on robotise les humains afin d'atteindre l'immortalité. Au cours de leur long voyage, ils visitent de nombreuses planètes et leurs rencontres leur font prendre conscience que l'immortalité n'est pas une solution.

Avatar de l’utilisateur
S.A.N
Zelateur
Messages : 56
Inscription : dim. sept. 23, 2018 6:25 pm

Re: Le space opera : pour continuer à rêver en regardant les étoiles

Message par S.A.N »

Corvos a écrit : lun. sept. 21, 2020 3:53 pm Il m'intéresse ce scénar, tu l'as encore sous le coude?
Je l'ai en kit sur mon cloud, mais je pense que j'ai perdu la version finale. Il faudrait que je prenne un peu de temps pour le remettre en forme (d'autant que je l'avais fait avec une base de résolution Fate), mais oui, avec plaisir. C'est du sandbox, par contre, parce que c'est ma manière de jouer, avec une situation de départ, des éléments d'ambiance, quelques événements, des PNJs et groupes de PNJs avec des objectifs précis, mais pas de déroulé type de l'aventure. 
Avatar de l’utilisateur
Corvos
Prêtre
Messages : 375
Inscription : mar. sept. 10, 2019 3:56 pm

Re: Le space opera : pour continuer à rêver en regardant les étoiles

Message par Corvos »

S.A.N a écrit : lun. sept. 21, 2020 4:45 pm
Corvos a écrit : lun. sept. 21, 2020 3:53 pm Il m'intéresse ce scénar, tu l'as encore sous le coude?
Je l'ai en kit sur mon cloud, mais je pense que j'ai perdu la version finale. Il faudrait que je prenne un peu de temps pour le remettre en forme (d'autant que je l'avais fait avec une base de résolution Fate), mais oui, avec plaisir. C'est du sandbox, par contre, parce que c'est ma manière de jouer, avec une situation de départ, des éléments d'ambiance, quelques événements, des PNJs et groupes de PNJs avec des objectifs précis, mais pas de déroulé type de l'aventure. 

Si tu sais me le filer, ça me tente grave de le lire :)
Avatar de l’utilisateur
Cryoban
Dieu de la carbonite
Messages : 7425
Inscription : mar. mars 29, 2011 9:25 pm
Localisation : Angers

Re: Le space opera : pour continuer à rêver en regardant les étoiles

Message par Cryoban »

S.A.N a écrit : lun. sept. 21, 2020 2:24 pm
Lanoar a écrit : lun. sept. 21, 2020 2:18 pm Mindjammer en rajoute une sacré couche [...]
Zut.

La convergence des critiques fait redescendre mon engouement. Au moins je comprends la blague ^^ Je verrai bien à réception, du coup. Merci pour ces éclaircissements. 

@Lanoar a cerné le soucis. on part d'un système relativement simple qui est pour une fois réellement Fast, Fun & Furious et son itération Mindjammer a réussit à en faire un truc lourd et ennuyeux pour du FATE. Alors ce n'est pas aussi dramatique que le space-op Diaspora, mais c'est quand même suffisamment alambiqué pour tuer l'esprit FATE. Du coup je pense que la version Traveller doit être plus en accord avec les intentions de l'auteure et surtout ça ne doit pas être un bricolage contre-nature, car Traveller est crunchy à la base.

Note: des jeux SF qui sont restés dans l'esprit FATE: Bulldogs ou Tachyon Squadron
Swooby-doo et mystères associés (un hack de Sweepers)
Vermine-Reboot hack motorisé par Le Grit
Cthulhu Invictus: Limes Obscurus. Certaines forêts sont plus sombres que d'autres
Dark Operators, un hack du BRP pour Delta Green. Du poulpe et des Forces Spéciales.
Avatar de l’utilisateur
mithriel
Dieu du funky soul
Messages : 5630
Inscription : jeu. juil. 31, 2003 9:00 am
Contact :

Re: Le space opera : pour continuer à rêver en regardant les étoiles

Message par mithriel »

Traveller, par rapport à Mindjammer, c'est de la margarine allégée allongée à l'eau distillée.
Avatar de l’utilisateur
tauther
Dieu des animaux qui bavent
Messages : 4292
Inscription : jeu. janv. 18, 2007 11:31 am
Localisation : Ardoth

Re: Le space opera : pour continuer à rêver en regardant les étoiles

Message par tauther »

mithriel a écrit : lun. sept. 21, 2020 9:27 pm Traveller, par rapport à Mindjammer, c'est de la margarine allégée allongée à l'eau distillée.
Genre du thé au beurre de yak mauve à poil ras d'Aramis?
Répondre