Cyberpunk reloaded

Inspis, théories, conseils ...
Avatar de l’utilisateur
Mano Quante
Initié
Messages : 111
Inscription : mer. déc. 05, 2018 10:04 pm

Re: Cyberpunk reloaded

Message par Mano Quante » dim. déc. 30, 2018 10:52 am

Macbesse a écrit :
sam. déc. 29, 2018 6:12 pm
Mano Quante a écrit :
sam. déc. 29, 2018 11:19 am
Fytzounet a écrit :
jeu. déc. 27, 2018 7:17 pm

Oui, Khelren l'a déjà masterisé, il est également le traducteur et l'éditeur de la VF.  
Ah oui. C'est sur qu'il l'a déjà masterisé   :lol: .
Merci à toi pour ce renseignement :).  
Oh, on a déjà vu des traducteurs et/ou éditeurs qui n'étaient pas passés par la case mastering. C'est possible.
Mais dans le cas de The Sprawl, le projet de traduction et d'édition est bien né d'une envie d'avoir le jeu en français pour notre table. 
Ah bon !? C'est bien dommage, mais ça explique peut être pourquoi des jeux sont parfois injouables.
Bonne envie !  :)
 
Quantiques - réalité altérée - le jeu cyber-spatial.
https://www.facebook.com/quantiqueslejeuderole/

Avatar de l’utilisateur
Cyrano
Dieu de la péninsule
Messages : 3277
Inscription : ven. févr. 15, 2008 7:40 pm

Re: Cyberpunk reloaded

Message par Cyrano » lun. janv. 07, 2019 2:08 pm

Le supplément Morenoir pour Technoir est disponible en VO
[Déplacé dans le sujet approprié à Technoir]
Dernière modification par Cyrano le mar. janv. 08, 2019 12:49 pm, modifié 1 fois.
La violence est le dernier refuge de l'incompétence (Isaac Asimov, Fondation)

Avatar de l’utilisateur
kriss2211
Initié
Messages : 200
Inscription : mar. nov. 03, 2015 1:35 pm
Localisation : CLAMART

Re: Cyberpunk reloaded

Message par kriss2211 » lun. janv. 07, 2019 2:50 pm

Bonjour à tous, 

Est-ce que l'un d'entre vous à entendu parler de ceci : 

http://www.lulu.com/shop/corentin-chois ... 30937.html

2200 no more human

Je suis tombé dessus par hasard sur lulu. Pas de fiche Grog, et, à ma connaissance, rien sur CasusNO... 

Cela ressemble à un mélange entre cyberpunk et Into the dark.

Si quelqu'un à un avis, je suis preneur (il reste trois jours de promo sur lulu  :P )

Merci d'avance

Avatar de l’utilisateur
Kalysto
Prophète
Messages : 973
Inscription : lun. mai 03, 2010 10:10 am
Localisation : Paris 13
Contact :

Re: Cyberpunk reloaded

Message par Kalysto » lun. janv. 07, 2019 9:23 pm

J'ai pas l'impression qu'on ait parlé de Neomancer (ou alors le moteur de recherche m'a menti). 

Le Kickstarter je l'ai pas vu passer (ou alors ça lorgnait trop sur du BitD à l'époque et j'ai fui) malgré le partenariat avec Scandroïd, mais je suis tombé sur le quickstart sur Drivethru, et donc sur le reste de la gamme.

Système simple : la quintessence des compétences cyberpunk en dés noirs et la difficulté de la mission (ou en fonction de l'engagement en combat offensif/neutre/à couvert) en dés rouges. On compte les 4+ et les succès rouges annulent les succès noirs. Les échecs sont rarement bloquant pour l'histoire mais font augmenter le niveau de Defcon et compliquent notamment l'extraction en fin de mission. Certaines taches comme le hacking (qui est géré par un simple jet de dés) coûtent de l'énergie, histoire de ne pas spammer le jeu avec ces actions. 

Trois niveaux de vie, de pauvre à élite, mais aussi trois types de vie sociale (loup solitaire, vie de famille et teufeur) comme moyen pour lutter contre l'aliénation que risque d'imposer les trop nombreux implants cyber. 

Entre deux missions, on dépense de l'argent et du temps pour s'améliorer ou récupérer. 

Au passage, on a des robots dans le setting, et c'est en leur piquant leur IA et en les trafiquant qu'on peut devenir hacker ou rigger (l'individu lambda a une IA docile livrée avec sa puce de citoyenneté en gros, mais ça ne suffit pas pour sortir des sentiers battus). Il faut aussi positionner le personnage vis à vis de ces êtres artificiels, les cyberpods :  pour, neutre ou contre ?

Le combat se complique un peu (genre 3 actions pour chacun des 3 niveaux d'engagements), mais c'est aussi parce que j'ai le réflexe de fluidité/lisibilité en table virtuelle que j'ai un peu fait la grimace : choix d'actions, pool d'init à dépenser pendant le combat (incitant à mettre le paquet dès le début de la baston parce qu'après tout le monde agit en même temps ?), et mini pool de réflexes pour réduire les dégâts subis (qui peuvent faire mal, et sont par zone). 

Une histoire se découpe en phase : 
-choix du job (plus c'est dur, plus ça paye et plus on peut attendre entre deux missions)
-préparation : chacun y va de sa petite scène pour gratter des dés pour l'infiltration 
-infiltration : jet des dés précédemment récupérés avec des risques comme "tu es déjà crevé avant que ça commence" ou "tu as du lâcher ton minigun au portillon de sécurité" 
-la mission en elle-même
-l'extraction, plus difficile si tu t'es foiré tout du long, qui peut même culminer en "tu n'es pas payé" 

Voilà où j'en suis en ayant dépassé la moitié de l'ouvrage. Bien illustré, beaucoup de textes d'ambiance mais en lien direct avec l'intitulé des chapitres, règles pas toujours super claires, mais globalement je suis bien emballé. J'attends avec impatience la partie MJ  :) 


  

Avatar de l’utilisateur
Guts of Darkness
Banni
Messages : 1374
Inscription : jeu. janv. 19, 2017 12:47 am

Re: Cyberpunk reloaded

Message par Guts of Darkness » lun. janv. 07, 2019 10:09 pm

Kalysto a écrit :
lun. janv. 07, 2019 9:23 pm
J'ai pas l'impression qu'on ait parlé de Neomancer (ou alors le moteur de recherche m'a menti). 

Le Kickstarter je l'ai pas vu passer (ou alors ça lorgnait trop sur du BitD à l'époque et j'ai fui) malgré le partenariat avec Scandroïd, mais je suis tombé sur le quickstart sur Drivethru, et donc sur le reste de la gamme.

Système simple : la quintessence des compétences cyberpunk en dés noirs et la difficulté de la mission (ou en fonction de l'engagement en combat offensif/neutre/à couvert) en dés rouges. On compte les 4+ et les succès rouges annulent les succès noirs. Les échecs sont rarement bloquant pour l'histoire mais font augmenter le niveau de Defcon et compliquent notamment l'extraction en fin de mission. Certaines taches comme le hacking (qui est géré par un simple jet de dés) coûtent de l'énergie, histoire de ne pas spammer le jeu avec ces actions. 

Trois niveaux de vie, de pauvre à élite, mais aussi trois types de vie sociale (loup solitaire, vie de famille et teufeur) comme moyen pour lutter contre l'aliénation que risque d'imposer les trop nombreux implants cyber. 

Entre deux missions, on dépense de l'argent et du temps pour s'améliorer ou récupérer. 

Au passage, on a des robots dans le setting, et c'est en leur piquant leur IA et en les trafiquant qu'on peut devenir hacker ou rigger (l'individu lambda a une IA docile livrée avec sa puce de citoyenneté en gros, mais ça ne suffit pas pour sortir des sentiers battus). Il faut aussi positionner le personnage vis à vis de ces êtres artificiels, les cyberpods :  pour, neutre ou contre ?

Le combat se complique un peu (genre 3 actions pour chacun des 3 niveaux d'engagements), mais c'est aussi parce que j'ai le réflexe de fluidité/lisibilité en table virtuelle que j'ai un peu fait la grimace : choix d'actions, pool d'init à dépenser pendant le combat (incitant à mettre le paquet dès le début de la baston parce qu'après tout le monde agit en même temps ?), et mini pool de réflexes pour réduire les dégâts subis (qui peuvent faire mal, et sont par zone). 

Une histoire se découpe en phase : 
-choix du job (plus c'est dur, plus ça paye et plus on peut attendre entre deux missions)
-préparation : chacun y va de sa petite scène pour gratter des dés pour l'infiltration 
-infiltration : jet des dés précédemment récupérés avec des risques comme "tu es déjà crevé avant que ça commence" ou "tu as du lâcher ton minigun au portillon de sécurité" 
-la mission en elle-même
-l'extraction, plus difficile si tu t'es foiré tout du long, qui peut même culminer en "tu n'es pas payé" 

Voilà où j'en suis en ayant dépassé la moitié de l'ouvrage. Bien illustré, beaucoup de textes d'ambiance mais en lien direct avec l'intitulé des chapitres, règles pas toujours super claires, mais globalement je suis bien emballé. J'attends avec impatience la partie MJ  :)  
Cela a l'air plutôt intéressant et le visuel est à l'avenant, mais le jeu n'est vraiment conçu que pour des missions du type infiltration/extraction?
le dieu Ra a régné
les 10 yeux de l'araignée

« Haut les têtes, la mitraille c'est pas de la merde ! »  Lepic à Eylau

Avatar de l’utilisateur
Kalysto
Prophète
Messages : 973
Inscription : lun. mai 03, 2010 10:10 am
Localisation : Paris 13
Contact :

Re: Cyberpunk reloaded

Message par Kalysto » mar. janv. 08, 2019 12:11 am

L'idée c'est qu'il faut toujours s'introduire quelque part avant d'entamer le cœur du travail, que ça soit une banque, un labo ou une boîte de nuit vip

Avatar de l’utilisateur
Guts of Darkness
Banni
Messages : 1374
Inscription : jeu. janv. 19, 2017 12:47 am

Re: Cyberpunk reloaded

Message par Guts of Darkness » mar. janv. 08, 2019 12:27 am

Je croyais que pour les boîtes, il suffisait d'être bien habillé et accompagné de lolitas. :D
le dieu Ra a régné
les 10 yeux de l'araignée

« Haut les têtes, la mitraille c'est pas de la merde ! »  Lepic à Eylau

Avatar de l’utilisateur
Kalysto
Prophète
Messages : 973
Inscription : lun. mai 03, 2010 10:10 am
Localisation : Paris 13
Contact :

Re: Cyberpunk reloaded

Message par Kalysto » mar. janv. 08, 2019 8:09 am

Pas si tu viens avec ta mitrailleuse et tes drones

Avatar de l’utilisateur
Loris
Dieu des cataphiles argentiques
Messages : 15615
Inscription : mer. juil. 30, 2003 3:04 pm
Localisation : Singapore sling
Contact :

Re: Cyberpunk reloaded

Message par Loris » mar. janv. 08, 2019 8:27 am

Guts of Darkness a écrit :
mar. janv. 08, 2019 12:27 am
Je croyais que pour les boîtes, il suffisait d'être bien habillé et accompagné de lolitas. :D
Il suffit d’une super paire de lunettes noires
Image
C. Lee dans Howling 2 :lol:

(Edit : le skrinchotte)
Dernière modification par Loris le mer. janv. 09, 2019 11:55 am, modifié 1 fois.
"Over the centuries, mankind has tried many ways of combating the forces of evil... prayer, fasting, good works and so on. Up until 'DooM', no one seemed to have thought about the double-barrel shotgun. Eat leaden death, demon!"
~Terry Pratchett

Avatar de l’utilisateur
odz
Messie
Messages : 1021
Inscription : lun. sept. 23, 2013 10:46 pm
Contact :

Re: Cyberpunk reloaded

Message par odz » mar. janv. 08, 2019 10:39 am

Ca a vraiment l'air pas mal ton jeu @Kalysto , je serai preneur d'un REX si tu fais jouer.

Après pour avoir The Sprawl que je trouve assez excellent, quel serait l'avantage de ce jeu par rapport à celui-ci ?
Mon blog de figurines, jdrs et plein d'autres trucs :
http://www.900-jours-de-figurines.com/

Avatar de l’utilisateur
Kalysto
Prophète
Messages : 973
Inscription : lun. mai 03, 2010 10:10 am
Localisation : Paris 13
Contact :

Re: Cyberpunk reloaded

Message par Kalysto » mer. janv. 09, 2019 11:52 am

@Volsung sort de ce corps ! Il me demande souvent des trucs comme ça : « je suis content/pas content de la lessive A, convainc moi de prendre la lessive B », sauf que je ne suis ni actionnaire, ni vendeur de la lessive B… ^^’ Même thème, système différent : si le pbta te convient, pas besoin de changer, vu qu’il n’y a pas de système parfait.  Si tes joueurs ont l’impression de jouer des professionnels et pas des baltringues tout en enchainant les 7-9 (je ne me rappelle plus précisément de la gueule des 7-9 dans the Sprawl), il n’y a vraiment pas de raisons de changer J
 Sinon Neomancer a à cœur ce point (persos à priori badass ) en conservant l’idée du « yes, but… » pour ne pas pénaliser la mission dans sa globalité, mais plutôt corser les choses pour les Pjs sur la durée au fil des missions enchainées (davantage dans l’esprit BitD à vue de nez). + Du combat tactique + des arbres d’évolution des skills et des implants cyber (style dernier Star wars ou jeux vidéos)

Avatar de l’utilisateur
odz
Messie
Messages : 1021
Inscription : lun. sept. 23, 2013 10:46 pm
Contact :

Re: Cyberpunk reloaded

Message par odz » mer. janv. 09, 2019 3:02 pm

Lol

Merci pour ce retour ;-)

Du coup je reste sur the Sprawl et pour info mes joueurs ressemblaient toujours à des cadors même avec des 7-9 (enfin sauf un mais je crois que le problème se situe ailleurs que dans le système).

Je reste quand même preneur d'un retour d'expérience si tu le fais jouer ;-)

 
Dernière modification par odz le mar. janv. 15, 2019 1:09 pm, modifié 1 fois.
Mon blog de figurines, jdrs et plein d'autres trucs :
http://www.900-jours-de-figurines.com/

Avatar de l’utilisateur
Kalysto
Prophète
Messages : 973
Inscription : lun. mai 03, 2010 10:10 am
Localisation : Paris 13
Contact :

Re: Cyberpunk reloaded

Message par Kalysto » mar. janv. 15, 2019 12:35 pm

La partie MJ est hélas peu fournie. J'espérais mieux sur un jeu où tu as clairement plusieurs facteurs d'attrition, genre combien d'étapes/obstacles mettre, parce que ce sont des choses sur lesquelles il m'arrive de bosser sur des jeux persos. Là tu as des idées de scénars et une précision sur les combats, genre en mettre un gros par run mais pas plus parce qu'après les persos auront tout claqué.  

Avatar de l’utilisateur
Guts of Darkness
Banni
Messages : 1374
Inscription : jeu. janv. 19, 2017 12:47 am

Re: Cyberpunk reloaded

Message par Guts of Darkness » mar. janv. 22, 2019 12:11 am

Du nouveau pour Genesys Android, notamment le principe du hacking
le dieu Ra a régné
les 10 yeux de l'araignée

« Haut les têtes, la mitraille c'est pas de la merde ! »  Lepic à Eylau

Avatar de l’utilisateur
Guts of Darkness
Banni
Messages : 1374
Inscription : jeu. janv. 19, 2017 12:47 am

Re: Cyberpunk reloaded

Message par Guts of Darkness » sam. janv. 26, 2019 12:10 am

Double post: viewtopic.php?f=28&t=33388&start=390

Je viens de voir Virtual Revolution, un film noir cyberpunk indépendant de grande qualité, tant au niveau du visuel, de la bande son (pensez Deus Ex), que du scénario. Le petit plus: l'histoire se déroule à Paris en 2047, avec une rue Michel Colluchi.
Comme le réel n'apporte rien d'intéressant, la plupart de la population vit "connectée", dans des mondes virtuels où ils peuvent jouer des héros (Mondwest en réalité virtuelle). Ces univers fictifs sont gérés par des corporations qui se font donc pleins de frics et les élites sont satisfaites car cela évite à la population de réfléchir. En fait, les gouvernements verse des allocs spécifiques pour jouer. Des individus que les corpos appellent des nécromanciens veulent changer cela en rendant aux gens leur autonomie de penser. Le perso principal du film est un privé employé par une corpo qui est chargé d'éliminer les nécromanciens avant qu'ils ne fassent trop de dégâts.
La fin est assez sublime, noire à souhait, telle que le veut le genre.
le dieu Ra a régné
les 10 yeux de l'araignée

« Haut les têtes, la mitraille c'est pas de la merde ! »  Lepic à Eylau

Répondre