The Sprawl

Inspis, théories, conseils ...
Finkelstein
Profane
Messages : 34
Inscription : jeu. janv. 05, 2012 7:53 pm

Re: The Sprawl

Message par Finkelstein »

Je ne sais plus où j'ai vu ça mais j'avais cru comprendre que Khelren était en train de bosser sur la traduction d'une sorte de recueil de scenario (je ne sais plus s'ils sont spécifiques a The Sprawl ou non mais il me semblait que oui). Bien entendu, je ne parle pas de ce qui a ete produit suite au financement de la VF de The Sprawl.

Est ce que j'aurais louper une info sur la sortie de ce recueil et du format dans lequel on peut le trouver ?

 

Avatar de l’utilisateur
Khelren
Cardinal
Messages : 518
Inscription : mar. avr. 06, 2004 12:04 pm

Re: The Sprawl

Message par Khelren »

Dernière modification par Khelren le ven. août 30, 2019 6:19 pm, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Virgile
Transcendé
Messages : 802
Inscription : mar. juil. 09, 2013 11:54 am

Re: The Sprawl

Message par Virgile »

Dans le CR The Sprawl Mexican Standoff, rédigé par @nergaal ,   j'utilise des missions de ce recueil comme base, elles sont un peu modifiées pour coller au cadre mexicain et aux missions précédentes. Pour l'instant nous avons joué The Boyle Recovery, The Flint Termination et The Bogatyrev Jam (ces deux dernières ne sont pas encore dans le CR).

Avatar de l’utilisateur
SamuelZiterman
Pratiquant
Messages : 225
Inscription : sam. juin 24, 2017 5:23 pm

Re: The Sprawl

Message par SamuelZiterman »

Hop! En live ce soir pour la première de la seconde campagne de The Sprawl sur la chaîne, avec un setting lunaire.
https://twitter.com/SamuelZiterman/stat ... 47073?s=19

Avatar de l’utilisateur
Carfax
Ascendant
Messages : 1597
Inscription : ven. avr. 03, 2015 8:57 am
Localisation : Marseille

Re: The Sprawl

Message par Carfax »

@SamuelZiterman  J'ai écouté une bonne partie de la session avant de sombrer, malheureusement, de fatigue. Très très chouette. Je reprendrai en différé l'écoute. Pour être honnête, j'avais déjà butiné quelques vidéos sur ta chaine pour finalement m'y abonner car très satisfait de son contenu. Je découvre en ce moment tes premières sessions en solo avec Ironsworn qui me poussent à sauter le pas. Tout pareil pour ma fébrilité à me lancer sur The Sprawl qui s'étiole peu à peu à l'écoute de tes parties de jeu. Un grand merci donc pour ton partage en la matière.   
Un billet sur Un surnom vaut mieux que deux tu le sauras  est toujours un petit plus sympa !

Star FACES mouture JEDI, on y travaille ici !

J'ai narré sur CNO Le vent se lève... puis Les 5 supplices revisités 
Je conte désormais les Aventures d'un dunedan en Terres Sauvages
 

Avatar de l’utilisateur
SamuelZiterman
Pratiquant
Messages : 225
Inscription : sam. juin 24, 2017 5:23 pm

Re: The Sprawl

Message par SamuelZiterman »

Carfax a écrit :
jeu. sept. 05, 2019 9:26 am
@SamuelZiterman  J'ai écouté une bonne partie de la session avant de sombrer, malheureusement, de fatigue. Très très chouette. Je reprendrai en différé l'écoute. Pour être honnête, j'avais déjà butiné quelques vidéos sur ta chaine pour finalement m'y abonner car très satisfait de son contenu. Je découvre en ce moment tes premières sessions en solo avec Ironsworn qui me poussent à sauter le pas. Tout pareil pour ma fébrilité à me lancer sur The Sprawl qui s'étiole peu à peu à l'écoute de tes parties de jeu. Un grand merci donc pour ton partage en la matière.   
Merci de ton retour, ça me fait vraiment plaisir car c'est le but premier de la chaîne : inciter à se lancer !  

La première session hier étai bien cool. Etant donné que le setting était établi on a "économisé" du temps là-dessus - même si on a pris le temps de bien le présenter, histoire que tout le monde soit sur la même longueur d'onde (essentiel) -, ce temps a permis d'approfondir les PJ via le petit jeu de cartes Session Zero. Je ne suis pas mécontent de cette décision, c'était un poil long peut-être pour la chaîne, mais pour la campagne ça va être bien, on a vraiment du grain à moudre.

J'avais une crainte, que le setting nous enferme, au-delà de jouer avec un setting pré établi, c'est un setting issu d'une oeuvre donc forcément très balisé. Mais dès la première heure de jeu on sent qu'au final les grandes lignes sont écrites mais que l'on va jouer dans la petite histoire de Luna, voire au sein d'une histoire alternative. 

Côté mécanique, on a vite repris les bonnes habitudes, quelques tâtonnement sur les nouveaux livrets mais ça va se décanter. J'aime déjà cette équipe : Tueur, Tech, Fixeur. Le fixeur est hyper intéressant surtout dans ce setting bourré de complots, d'alliances et de trahisons. Mais les autres vont briller aussi, aucun doute là dessus.

Qu'une seule frustration liée au fait qu'on ne joue la suite que dans trois semaines.

Ce jeu  :wub:
 

Avatar de l’utilisateur
SamuelZiterman
Pratiquant
Messages : 225
Inscription : sam. juin 24, 2017 5:23 pm

Re: The Sprawl

Message par SamuelZiterman »

La session d'hier sur The Sprawl est disponible, une bien belle mission sous forme de spin-off (à 2 PJ) de notre campagne en cours . Nous nous sommes amusés avec la chronologie de la mission, phase d'action direct, puis plein de flash-back. C'était vraiment cool de tordre ainsi la chronologie de la mission. Je pense que je retenterai l'expérience avec pourquoi pas plus de chamboulement dans la structure même de la mission.
Et vous, vous avez dejà tenté des propositions similaires ? Flash-back, flash-forward, etc.

 
 

Celanawe
Messie
Messages : 1067
Inscription : jeu. juil. 20, 2017 10:46 pm

Re: The Sprawl

Message par Celanawe »

SamuelZiterman a écrit :
ven. sept. 27, 2019 12:10 pm
Et vous, vous avez dejà tenté des propositions similaires ? Flash-back, flash-forward, etc.
Les réponses m’intéressent également.

J'ai une utilisation très modérée des flashbacks : sous forme de questions/réponses pour justifier telle ou telle situation de jeu (explique-moi comment ton PJ s'est allié avec telle personne ? Qu'avez-vous fait pour vous retrouver dans telle situation ? etc...). Mais de manière générale, je concerne la linéarité de la narration.
Pour ce qui est des flashforwards par contre... Les aller-retours futur/présent sont intéressants d'un point de vue narratif mais j'ai l'impression que, d'un point de vue ludique, ils restreignent les choix des joueurs, voire ils les contraignent à faire certains choix. Si on commence une partie par l'affrontement avec le boss final, et que l'on joue ensuite le moment où les PJ acceptent la mission du M. Johnson, il faut obligatoirement que les joueurs amènent leurs persos vers cette scène finale ou que le MJ use de grosses ficelles pour les y conduire. Pour moi, on quitte le jdr classique pour entrer dans le jeu narratif.

N'hésitez pas à me signaler si je me trompe.
Pas de roleplay, ça ralentit les combats.

Avatar de l’utilisateur
mithriel
Dieu du funky soul
Messages : 5372
Inscription : jeu. juil. 31, 2003 9:00 am
Contact :

Re: The Sprawl

Message par mithriel »

J'ai écrit tout un scénar Blue Planet basé sur les flashbacks. Il s'appelle... Flashbacks. :)

Major_Paz
Profane
Messages : 18
Inscription : lun. mars 05, 2018 1:47 pm

A

Message par Major_Paz »

Bonjour,
Aux vacances de la Toussaint, je compte faire jouer mes premières parties de The Sprawl. J'y vais sans appréhension, mais un point me chiffonne encore.
Le concept de mission qui s'enchaîne me donne l'impression d'une passivité des PJ. Un fixeur se présente, ils prennent le job, règle 2-3 affaires perso au passage, accumulent les dettes / les rancoeurs de corpos / les Creds et ainsi de suite jusqu'à pouvoir se payer une île orbitale remplie d'humarionnettes. Un peu passif tout ça, sauf peut être si on joue un Reporter ou un Provocateur. Ou qu'on décide de rendre les coups pendant l'épilogue.
J'avais envie de changer un peu ce schéma, en repensant à Carbone modifié, lorsque Kovacs décide de prendre les choses en main après en avoir pris plein la gueule et monte sa petite arnaque. Voilà comment je vois les choses.

Mission 1
Joe l'embrouille (qui travaille en fait pour la corpo XXX) propose une extraction classique aux PJ, récupérer un cadre de la corpo YYY.
Mission 2
DarkKevin64 (qui travaille pour la corpo YYY) propose un assassinat aux PJ. Retrouver et tuer par vengeance un mec qui s'avérera n'être autre que Joe.
Les voilà donc coincé entre deux corpos XXX et YYY. Comment s'en sortir avant de faire les frais de cette guerre ? Eux où leurs proches d'ailleurs.
Mission 3
Les PJ s'auto-embauche pour une mission qui les sortira de ce pétrin. Mais quel type de mission ?

Pensez-vous que ce genre de trame puisse coller ?
 

Avatar de l’utilisateur
Vorghyrn
Dieu des gargarismes
Messages : 6016
Inscription : jeu. févr. 03, 2011 12:00 pm
Localisation : Le Cap (Afrique du Sud)
Contact :

Re: A

Message par Vorghyrn »

Major_Paz a écrit :
mar. oct. 01, 2019 10:24 pm
Bonjour,
Aux vacances de la Toussaint, je compte faire jouer mes premières parties de The Sprawl. J'y vais sans appréhension, mais un point me chiffonne encore.
Le concept de mission qui s'enchaîne me donne l'impression d'une passivité des PJ. Un fixeur se présente, ils prennent le job, règle 2-3 affaires perso au passage, accumulent les dettes / les rancoeurs de corpos / les Creds et ainsi de suite jusqu'à pouvoir se payer une île orbitale remplie d'humarionnettes. Un peu passif tout ça, sauf peut être si on joue un Reporter ou un Provocateur. Ou qu'on décide de rendre les coups pendant l'épilogue.
J'avais envie de changer un peu ce schéma, en repensant à Carbone modifié, lorsque Kovacs décide de prendre les choses en main après en avoir pris plein la gueule et monte sa petite arnaque. Voilà comment je vois les choses.

Mission 1
Joe l'embrouille (qui travaille en fait pour la corpo XXX) propose une extraction classique aux PJ, récupérer un cadre de la corpo YYY.
Mission 2
DarkKevin64 (qui travaille pour la corpo YYY) propose un assassinat aux PJ. Retrouver et tuer par vengeance un mec qui s'avérera n'être autre que Joe.
Les voilà donc coincé entre deux corpos XXX et YYY. Comment s'en sortir avant de faire les frais de cette guerre ? Eux où leurs proches d'ailleurs.
Mission 3
Les PJ s'auto-embauche pour une mission qui les sortira de ce pétrin. Mais quel type de mission ?

Pensez-vous que ce genre de trame puisse coller ?

le cadre mission-phase d'investigation-phase d'action ne dis jamais que les PJ ne peuvent pas monter leurs propres opérations.

Prendre le taf peut très bien être recyclé pour une mission que les PJ choisissent de monter seul (ce sont les infos de bases que les PJ ont). Il y a juste la question de la mise et l'option "le travail paie bien" qui devrait être modifiés. la phase d'investigation permettra de préciser ces infos et de mettre en place le plan. La phase d'action reste l'exécution de la mission et "se faire payer" peut être également recycler pour gérer la conclusion (la aussi, je pense que c'est surtout "vous êtes payé en totalité" qui nécessite un ajustement). Dans tout ça, il n'y a guère que la question des Creds qui est a envisager différemment. On peut d'ailleurs tout à fait imaginer que les PJ gagnent quelques cred (même si je n'en donnerais pas autant qu'une mission payée) pour la réputation qu'ils se font pendant leur propre opération.

Après, selon moi, un des thème du jeu (et du cyberpunk en général) c'est quand même que les personnages on besoin de jobs pour se sortir de la boue de la conurb' . C'est donc sympa de les forcer à prendre un job de temps en temps pour leur rappeler la réalité matérielle de la vie.
 
Mes CR solos en cours :

Avatar de l’utilisateur
Johneve
Profane
Messages : 36
Inscription : lun. juin 09, 2014 1:52 pm
Localisation : Bordeaux

Re: The Sprawl

Message par Johneve »

Bonjour,
Aux vacances de la Toussaint, je compte faire jouer mes premières parties de The Sprawl. J'y vais sans appréhension, mais un point me chiffonne encore.
Le concept de mission qui s'enchaîne me donne l'impression d'une passivité des PJ. Un fixeur se présente, ils prennent le job, règle 2-3 affaires perso au passage, accumulent les dettes / les rancoeurs de corpos / les Creds et ainsi de suite jusqu'à pouvoir se payer une île orbitale remplie d'humarionnettes. Un peu passif tout ça, sauf peut être si on joue un Reporter ou un Provocateur. Ou qu'on décide de rendre les coups pendant l'épilogue.
J'avais envie de changer un peu ce schéma, en repensant à Carbone modifié, lorsque Kovacs décide de prendre les choses en main après en avoir pris plein la gueule et monte sa petite arnaque. Voilà comment je vois les choses.

Mission 1
Joe l'embrouille (qui travaille en fait pour la corpo XXX) propose une extraction classique aux PJ, récupérer un cadre de la corpo YYY.
Mission 2
DarkKevin64 (qui travaille pour la corpo YYY) propose un assassinat aux PJ. Retrouver et tuer par vengeance un mec qui s'avérera n'être autre que Joe.
Les voilà donc coincé entre deux corpos XXX et YYY. Comment s'en sortir avant de faire les frais de cette guerre ? Eux où leurs proches d'ailleurs.
Mission 3
Les PJ s'auto-embauche pour une mission qui les sortira de ce pétrin. Mais quel type de mission ?

Pensez-vous que ce genre de trame puisse coller ?
Je partage cette constatation.
J'ai fait une longue campagne de The Sprawl (de l'eau a coulé sous les ponts depuis) et j'ai été contraint, à un moment donné, de "casser le cadre" des missions pour lequel le jeu est fait.

C'est une des faiblesses du jeu à mon avis, je n'ai pas de recette tout faite, mais c'est un sujet intéressant.

La dynamique de la campagne PBTA les a amené à avoir leurs propres objectifs et j'ai dû bricoler pour construire avec eux le minimum nécessaire pour cadrer/définir la mission et fixer les points de progression (qui donnent des PEX).
Ensuite j'ai utilisé les deux compteurs de progression comme d'hab.
Je ne vais pas te mentir, ça s'est fait avec des moments de flottement ;-)

Par contre, comme ils agissaient sur leurs fonds propres, ils ont dû faire des missions à côté pour renflouer les caisses.

Enfin, il leur est arrivé d'être eux des commanditaires pour des activités secondaires et là, j'ai utilisé la manœuvre caché dans le livre de règles (dont je ne me souviens plus du nom).

 

Avatar de l’utilisateur
Khelren
Cardinal
Messages : 518
Inscription : mar. avr. 06, 2004 12:04 pm

Re: A

Message par Khelren »

Major_Paz a écrit :
mar. oct. 01, 2019 10:24 pm
Le concept de mission qui s'enchaîne me donne l'impression d'une passivité des PJ. Un fixeur se présente, ils prennent le job, règle 2-3 affaires perso au passage, accumulent les dettes / les rancoeurs de corpos / les Creds et ainsi de suite jusqu'à pouvoir se payer une île orbitale remplie d'humarionnettes. Un peu passif tout ça, sauf peut être si on joue un Reporter ou un Provocateur. Ou qu'on décide de rendre les coups pendant l'épilogue.
J'avais envie de changer un peu ce schéma, en repensant à Carbone modifié, lorsque Kovacs décide de prendre les choses en main après en avoir pris plein la gueule et monte sa petite arnaque. Voilà comment je vois les choses.

Mission 1
Joe l'embrouille (qui travaille en fait pour la corpo XXX) propose une extraction classique aux PJ, récupérer un cadre de la corpo YYY.
Mission 2
DarkKevin64 (qui travaille pour la corpo YYY) propose un assassinat aux PJ. Retrouver et tuer par vengeance un mec qui s'avérera n'être autre que Joe.
Les voilà donc coincé entre deux corpos XXX et YYY. Comment s'en sortir avant de faire les frais de cette guerre ? Eux où leurs proches d'ailleurs.
Mission 3
Les PJ s'auto-embauche pour une mission qui les sortira de ce pétrin. Mais quel type de mission ?

Pensez-vous que ce genre de trame puisse coller ?
 
Ca marchera nickel! :yes:
Il faut juste bien comprendre que les Cred, ce n'est pas que la thune mais aussi la réputation. Dès qu'on comprend ça, ça passe sans problème. Que les PJ montent leur propre opération à base de "on va leur montrer qu'on peut pas nous prendre pour des pigeons" ne pose alors aucun souci: ils vont gagner de la Cred(ibilité), pas forcément des Cred(its). La structure de la mission fonctionne normalement.

Après, perso, j'aime bien tripatouiller la structure (c'est la philosophie des PbtA hein), donc j'avais -- quelque part et il me semblait dans ce sujet, mais je ne retrouve plus où (en tout cas, cette mission sera dans la VF de Mission Files) -- personnalisé la Manoeuvre obtenir le taf et remplacé par celle-ci dans un cas d'auto-embauche.
Se sortir de ce foutu guêpier (+Pro)
Quand tu fais le point pour toute ton équipe au sujet de la merde dans laquelle vous vous trouvez, lance 2d6+Pro.
10+ : choisis trois options de la liste ci-dessous.
7-9 : choisis une option de la liste ci-dessous.
- Vous aviez découvert qui était l'employeur de votre opération (NB: celle qui a merdé).
- Vous savez qui est à vos trousses à présent (et vous avez [info] à leur sujet).
- Vous n'avez pas été blessés durant l’opération ; autrement, répartissez-vous 3-dégâts au total.
- Cette histoire pèse lourd sur votre réputation (le paiement sera de Cred x3 au lieu de x2).
- Vous avez réussi à vous enfuir sans laisser derrière vous d'indices compromettants ; autrement, le MJ avance un Compte à rebours approprié.
C'est spécifique à ma mission (notamment parce que je ne faisais pas jouer l'opération qui merdait: on débutait in media res, après que les PJ soient dans la merde, et on la découvrait en flash-back ou à travers des questions) mais avec quelques adaptations, ça peut être utile pour la tienne.

Ceci dit, si je puis me permettre, à mon avis il y a juste un problème dans ce que tu envisages de faire, ou disons en tout cas un truc que je n'oserais pas forcément faire: c'est dans ta mission 2, j'ai le sentiment que tu prends un peu au piège les joueurs (pas les persos, les joueurs). Le souci c'est que c'est un assassinat et que les PJ peuvent refuser la mission, déjà parce que ce ne sont pas des tueurs, et surtout s'ils ont connaissance de l'identité de la cible. Ca suppose qu'ils en aient quelque chose à foutre de Joe l'embrouille, bien sûr, mais il y a toujours un risque.
D'un autre côté, ils peuvent n'en avoir rien à faire et accepter de buter Joe sans ciller et du coup ta mission 3 n'a aucun sens.
Donc on suppose dans ce que tu envisages, si je lis bien entre les lignes, que 1/ ils ne voudraient pas buter Joe et 2/ probablement que l'identité n'est révélée qu'en cours de mission, après qu'ils aient accepté la mission.
Alors c'est cool, ça fournit un dilemme super intéressant, ils sont pris au piège entre deux agendas de ces enfoirées de corpos, nickel, c'est cyberpunk... mais!
Mais il faut que ta structure tienne compte de ça. Personnellement, j'aurais un embranchement prévu où... ok en gros, si je me mets à leur place, ils vont devoir maquiller la mort de Joe, le faire disparaître s'ils ne veulent pas le tuer. Donc soit les directives de mission sont volontairement floues et il suffit que la cible soit officiellement éliminée (ou toute formulation similaire), soit je prévois un deuxième ensemble de directives qui remplace les directives initiales de l'employeur. Donc, en gros, j'incorpore plus ou moins la mission 3 dans la mission 2.
Voilà pour mes remarques sur le détail de la mission.

Sur la passivité des PJ, oui et non: c'est un taf, donc ils doivent accepter des missions ou sinon ils vont crever dans le caniveau. S'ils s'imaginent libres, bah désolé, on est dans un monde cyberpunk, faudra repasser. S'ils ne sont pas Provocateur ou Reporter, en effet, ils ont sans doute moins de grands principes à défendre, donc on est moins face à des missions motivées politiquement. Mais dans tous les cas, le MJ devrait quand même tailler les missions en fonction des PJ. Déjà le choix des livrets est révélateur du type de missions que les joueurs ont envie de voir. Et ensuite, les PJ ont des directives personnelles et, c'est super important, il faut les lier aux missions.
Je trouve très intéressant de placer les joueurs face à une mission où ils sont confrontés à un choix difficile. Mais il ne faut pas hésiter à causer en méta, entre joueurs, avant la partie, sur les missions, y compris sur les missions à venir afin de savoir quelles sont les envies et attentes des joueurs. Mais encore une fois, le choix des livrets et les directives persos sont déjà deux gros indicateurs, passé on va dire la ou les deux premières missions qui vont être standards et surtout servir à découvrir le jeu, la conurb, et les persos.

Major_Paz
Profane
Messages : 18
Inscription : lun. mars 05, 2018 1:47 pm

Re: The Sprawl

Message par Major_Paz »

Merci pour vos encouragements. Et vos réponses motivantes.

Pour la Mission 3, et l'auto-embauche des joueurs c'est tout à fait comme ça que je le voyais Kelhren. C'est leur Cred(ibilité) d'indépendants à l'ombre des corpos qui est en jeu.

En tenant compte de vos remarques, j'ai modifié mon plan de départ. J'ai commencé à rédiger la trame de la Mission 1 pour finir par me rendre compte que mes vieux réflexes de rôliste avait pris le dessus en en rédigeant surement trop dans la préparation et en essayant de blouser les joueurs.

Mission 1
Huggy les-bons-tuyaux (un avatar virtuel) embauche les PJ pour récupérer un Mac Guffin. Ce qui élargit déjà le champs des missions possibles.
Si le choix Connaître l'identité de l'employeur est choisi ils découvrent qu'il s'agit d'un employé, appelons le Dante, d'une branche R&D de NastyCorpo™.

Mission 2
Huggy les-bons-tuyaux les embauche pour détruire une ressource / éliminer une personne génante / faire disparaitre des données (selon les signaux qu'ont envoyé les joueurs et en raccord avec la Mission 1).
Si le choix Connaître l'identité de l'employeur est choisi ils découvrent qu'il s'agit d'un employé, appelons le Randal, d'une branche R&D de NastyCorpo™. Mais pas la même que précédemment.
Lorsque les PJ mette la main sur la ressource ils découvrent qu'elle n'est autre que le MacGuffin ! D'un manière ou d'un autre le MacGuffin leur explique les dessous de l'histoire.

Les dessous de l'histoire: Randal développe un super truc révolutionnaire. Dante est jaloux et utilise des moyens illégaux pour se le procurer. Randal n'est pas content, plutôt que prêter son jouet à Dante il préfère le casser, et en utilisant les mêmes moyens illégaux tant qu'à faire, comme ça NastyCorpo™ accusera Dante.

Mission 3
Si les PJ ne réagissent pas ils vont se retrouver entre plusieurs feux. Dante qui va pas se laisser faire. Randal qui lache rien. Et surtout NastyCorpo™ qui a perdu son MacGuffin, et s'en prend aux responsables selon lui: les PJ.
Mais comment se sortir de ce merdier vont-ils se dire j'espère.

Avatar de l’utilisateur
Khelren
Cardinal
Messages : 518
Inscription : mar. avr. 06, 2004 12:04 pm

Re: The Sprawl

Message par Khelren »

Juste un dernier point: toute la partie où la corpo s'en prend aux responsables les PJ, dans The Sprawl, c'est géré par les Comptes à rebours. Et ça n'avance pas forcément aussi vite que tu le voudrais ou comme tu le voudrais, surtout si les missions 1 et 2 se passent bien (et notamment si les horloges d'investigation et d'action ont peu avancé).
Tu peux éventuellement gérer Randall et Dante comme deux Menaces chacun, et donc faire avancer leurs horloges avec moins de, disons, parcimonie (parce qu'ils ont moins de moyens qu'une corpo, et donc qu'ils sont moins dangereux). Mais autrement, quand une corpo t'a remarqué et qu'elle commence à essayer de t'écraser comme un vulgaire insecte, à moins d'avoir des PJ avec un peu d'xp, bien préparés et chanceux, elle va sans doute y arriver. Enfin, les PJ peuvent éventuellement faire baisser les horloges de corpo en dépensant du Cred, et du coup te ruiner ton intervention planifiée de NastyCorpo.

C'est juste pour te mettre en garde hein: ton plan ne va potentiellement pas tenir face à l'enne... euh face aux PJ. Pas dans un système PbtA en tout cas. Ils peuvent arriver en mission 3 sans avoir à craindre NastyCorpo parce que son Compte à rebours est mettons à 15h ou 18h seulement. La Corpo ne s'intéresse pas aux PJ à ce stade là: aucun intérêt, elle a d'autres chats à fouetter, les PJ ne sont pas une épine dans le pied suffisante pour mobiliser des ressources pour leur élimination.

Répondre