La stagnation du JDR

Inspis, théories, conseils ...
Avatar de l’utilisateur
mithriel
Dieu du funky soul
Messages : 4426
Inscription : jeu. juil. 31, 2003 9:00 am
Contact :

Re: La stagnation du JDR

Message par mithriel » lun. oct. 09, 2017 7:32 am

LB, faut quand même prendre quelques conseils extérieurs avant de se lancer.
Image Image Image Image

Avatar de l’utilisateur
Uphir
Dieu des hamsters miniatures spatiaux
Messages : 18482
Inscription : sam. juin 30, 2012 2:31 pm
Localisation : RP

Re: La stagnation du JDR

Message par Uphir » lun. oct. 09, 2017 7:38 am

Cyrano a écrit :
dim. oct. 08, 2017 10:53 pm
C'est, je crois, ce qu'a fait le jeu de rôle Star Wars de FFG, où les boîtes d'initiation servent de tutoriaux, chaque scène introduisant un aspect du système de jeu, aussi bien pour le meneur que pour les joueurs. (je n'ai testé que celle de Aux Confins de l'Empire, mais je présume que les autres fonctionnent de la même manière)

J'en ai causé juste avant et oui, je trouve qu'elles sont "clefs en main" et permettent de se lancer quasi instantanément. En terme d'initiation, je ne crois pas avoir vu d'équivalent pour le moment. Et mettre un scénario gratuitement à disposition pour prolonger l'aventure est aussi une riche idée.
Gott weiß ich will kein Engel sein

Avatar de l’utilisateur
Romain d'Huissier
Dieu en cours de canonisation
Messages : 5206
Inscription : lun. août 01, 2011 9:19 pm

Re: La stagnation du JDR

Message par Romain d'Huissier » lun. oct. 09, 2017 9:37 am

Quand on prend Lady Blackbird ou des jeux comme les one-page games de Grant Howit, on a quand même quelque chose que toute la table peut lire ensemble en début de partie en 5 minutes et qui est, je crois, suffisant pour jouer.
Oui, par des gens qui savent déjà ce qu'est le JdR - ses principes de base, son "code-source". 
Mets ça entre les mains de mes collègues de bureau et ça revient à donner un couteau à une poule.
Semi-banni - en attendant plus....

Avatar de l’utilisateur
paradoks
Dieu des chemises à carreaux
Messages : 2013
Inscription : jeu. sept. 28, 2006 4:32 pm
Localisation : Rennes
Contact :

Re: La stagnation du JDR

Message par paradoks » lun. oct. 09, 2017 9:53 am

J'ai l'impression qu'on a deux discussions différentes, là. Moi je parle d'ergonomie, de rapidité de prise en main, pas de jeu d'initiation. Je n'ai jamais dit que ça en était, mais que c'était une approche intéressante du game-design. Bref, l'inverse de la stagnation. Comme Ghost Echo, aussi.

Avatar de l’utilisateur
Qui Revient de Loin
Dieu qui a failli y rester
Messages : 5374
Inscription : sam. mars 02, 2013 1:20 pm
Localisation : Nothing Gulch
Contact :

Re: La stagnation du JDR

Message par Qui Revient de Loin » lun. oct. 09, 2017 10:02 am

Il y a aussi un effort qui est fait dans l'ergonomie des feuilles de perso, avec une limitation au recto/recto-verso, des infos d'aide à la création de perso/augmentation sur la fiche, des rappels de règles, une recherche des zones les plus utiles à mettre en avant, etc. ainsi que des expérimentations de formats (playbooks, zone pour poser des jetons/dés, etc.).
Bref, là non plus ça ne stagne pas, même si la percolation dans les jeux mainstream est lente.
Le blog de mes voyages imaginaires: http://qui.revient.de.loin.blog.free.fr/
Mes campagnes:
Mémoires de Mérovär (Star wars D6)
Anno 1633 - Chronique des Mousquetaires noirs
Le Dit d'Imagawa (L5R)

Contributeur au Grog

Avatar de l’utilisateur
Steve J
Dieu en Quetchua
Messages : 2410
Inscription : dim. oct. 08, 2006 1:41 pm
Localisation : Lyon

Re: La stagnation du JDR

Message par Steve J » lun. oct. 09, 2017 10:17 am

Je ne comprends pas bien par quel effet de cadrage la question d'une éventuelle stagnation du JdR n'est abordée que par l'angle de l'amélioration de l'ergonomie.

Surtout que, si on ne prend que cet aspect comme référence, le JdR ne stagne pas du tout :
1) La scène PbtA a fait un gros travail pour fournir des documents et des outils de jeu facilitant le travail des meneurs et des joueurs (agendas, playbook, fronts), un travail qui s'est parfois diffusé en dehors (je pense par exemple à un jeu comme Beyond the Wall et ses très astucieux livrets)
2) Le courant OSR, et notamment la gamme Lamentations of the Flame Princess propose des suppléments courts qui présentent des types de scénarios et des présentations très diverses (bac à sable, donjons, tables aléatoires,...)
3) Le mouvement storygames, depuis Fiasco, se centre sur des jeux courts et jouables en quelques heures (souvent sans préparation). Au point qu'à mon sens la volonté d'accessibilité et de simplicité se fait au détriment de la richesse de ces jeux

Si on se centre sur le marché français on a plusieurs auteurs qui font un effort remarquable d'accessibilité et de transmission. Typiquement la gamme Chibi et Sombre sont des modèles du genre.
Fan des hacks d'Apocalypse World qui commencent par la lettre "W" : Worlds in Peril, World Wide Wrestling RPG

Avatar de l’utilisateur
paradoks
Dieu des chemises à carreaux
Messages : 2013
Inscription : jeu. sept. 28, 2006 4:32 pm
Localisation : Rennes
Contact :

Re: La stagnation du JDR

Message par paradoks » lun. oct. 09, 2017 10:38 am

Et c'est sans compter l'ouverture des thématiques. On sort tranquillement du triptyque Fantasy/Fantastique/Science Fiction pour pouvoir aborder d'autres choses. Et ça je crois que c'est aussi un facteur capital d'ouverture à de nouveaux publics.

Avatar de l’utilisateur
Qui Revient de Loin
Dieu qui a failli y rester
Messages : 5374
Inscription : sam. mars 02, 2013 1:20 pm
Localisation : Nothing Gulch
Contact :

Re: La stagnation du JDR

Message par Qui Revient de Loin » lun. oct. 09, 2017 10:39 am

Dans le 1er post:
"Pour ne pas encombrer le sujet des Chibi
kouplatête a écrit :Pour ce qui est de l'ergonomie des règles et de leur présentation , le jeu de plateau a fait des avancées qui renvoient le JDR à l'âge de pierre.
Islayre d'Argolh a écrit :
ven. oct. 06, 2017 10:52 pm
Il me semble confusément que cette stagnation (dans le jdr mainstream) est précisément liée au coté acheteur compulsif / collectionneur / roliste-lecteur-non-pratiquant qui, quelque part, permet au JdR de ne pas avoir a évoluer.

Mais je ne cherche à convaincre personne, juste a donner mon ressenti :-)
[...]"
Mais on a un peu oublié la parenthèse d'Islayre... Et son propos était plus sur les effets pernicieux d'une production du JDR à destination des lecteurs-collectionneurs mais non-joueurs.

Ceci-dit, sur l'ergonomie, je ne suis pas sûr qu'un jeu destiné uniquement à la lecture soit forcément négatif. Oui, la forme littéraire est une des formes adaptées à la lecture, mais ce n'est pas la seule, il n'y a qu'à voir le format encyclopédique, qui s'est très tôt posé la question de l'ergonomie, mais aussi tout ce qui relève des "infographies": tableau, schéma, frise chronologique, carte mentale...

Je lis pas mal de jeux auxquels je ne jouerai pas, et le format littéraire me gêne car je pratique pas une lecture exhaustive des ces jeux, comme je le ferais pour un roman, mais une lecture sélective/rapide et j'apprécie beaucoup que l'info de ces jeux soit présentée sous une forme plus visuelle, plus synthétique.
Le blog de mes voyages imaginaires: http://qui.revient.de.loin.blog.free.fr/
Mes campagnes:
Mémoires de Mérovär (Star wars D6)
Anno 1633 - Chronique des Mousquetaires noirs
Le Dit d'Imagawa (L5R)

Contributeur au Grog

Avatar de l’utilisateur
Fabulo
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 1721
Inscription : mar. juin 09, 2015 12:19 am

Re: La stagnation du JDR

Message par Fabulo » lun. oct. 09, 2017 10:59 am

Je rejoins ce que dit @paradoks à propos des thématiques, qui sont aussi un frein à une diffusion à un public plus large.

Avoir un imaginaire riche et un goût du récit, ça n'est pas forcément apprécier la SF/Fantasy. Quand je propose à des novices du jdr des thèmes, il m'arrive d'entendre "bof" et "mouais" pour les thèmes habituels (SF/Fantasy), mais un regain d'intérêt si je propose une enquête à la Agatha Christie ou un scénar dans l'ambiance film des frères Cohen (Fiasco). 

Bien sûr, on peut trouver des exceptions dans les thématiques proposées, mais la culture rôlistique baigne largement dans les cultures dites "geeks". On en tout cas, c'est (il me semble) l'image d'Epinal qu'on en a. Et ces thèmes, ça n'est pas la tasse de thé de tout le monde.

Pour faire une analogie, c'est un peu comme si la littérature ne parlait quasi-exclusivement que d'elfes, de nains et de vaisseaux spatiaux, et un jour on proposait à un non-lecteur absolu des romans qui parlent de gens ordinaires ou de thèmes différents.

Ces non-lecteurs seraient mordus assez rapidement et en redemanderaient.

Quant aux crowdfundings, sauf à avoir des stats précises, on ne peut en rester qu'à des impressions. La mienne c'est qu'ils sont financés par des rôlistes, des collectionneurs, des initiés à la chose et qui savent où trouver l'info, mais que ça ne doit guère percer dans le grand public ou apporter une soudaine révélation à des non-joueurs sur ce type de loisir. Et que la diffusion ne rejoint pas des circuits traditionnels comme les librairies. Alors que le jdr se contente très bien d'un format bouquin.
 
House rules rule.

Avatar de l’utilisateur
Cyrano
Dieu de la péninsule
Messages : 3251
Inscription : ven. févr. 15, 2008 7:40 pm

Re: La stagnation du JDR

Message par Cyrano » lun. oct. 09, 2017 11:08 am

Qui Revient de Loin a écrit :
lun. oct. 09, 2017 10:02 am
Il y a aussi un effort qui est fait dans l'ergonomie des feuilles de perso, avec une limitation au recto/recto-verso, des infos d'aide à la création de perso/augmentation sur la fiche, des rappels de règles, une recherche des zones les plus utiles à mettre en avant, etc. ainsi que des expérimentations de formats (playbooks, zone pour poser des jetons/dés, etc.).
Bref, là non plus ça ne stagne pas, même si la percolation dans les jeux mainstream est lente.
Entièrement d'accord quant à l'attention à accorder à la feuille de personnage. Je joue à une table comportant un nouveau joueur et ai vu avec quelle difficulté il feuilletait frénétiquement sa feuille de personnage (en plusieurs pages) à la recherche des informations utile (il faut dire qu'il est presque criminel de mettre les caractérisques sur une page et les compétences sur l'autre alors que le jeu demande un addition des deux pour effectuer un test  :grmbl:   )
La violence est le dernier refuge de l'incompétence (Isaac Asimov, Fondation)

Avatar de l’utilisateur
Qui Revient de Loin
Dieu qui a failli y rester
Messages : 5374
Inscription : sam. mars 02, 2013 1:20 pm
Localisation : Nothing Gulch
Contact :

Re: La stagnation du JDR

Message par Qui Revient de Loin » lun. oct. 09, 2017 11:15 am

Oui, c'est hélas souvent le cas, tout comme les pavés énormes pour mettre moult armes et une petite case au revers pour mettre l'argent, etc.
Il y a une grande marge de progression mais j'ai l'impression que ça va dans le bon sens.

Au sujet des thèmes, ça revient pas mal à ce que l'on disait dans le fil sur la promotion du JDR.
Le blog de mes voyages imaginaires: http://qui.revient.de.loin.blog.free.fr/
Mes campagnes:
Mémoires de Mérovär (Star wars D6)
Anno 1633 - Chronique des Mousquetaires noirs
Le Dit d'Imagawa (L5R)

Contributeur au Grog

Avatar de l’utilisateur
Meuh
Banni
Messages : 1368
Inscription : mer. juil. 02, 2014 10:34 am

Re: La stagnation du JDR

Message par Meuh » lun. oct. 09, 2017 11:18 am

Fabulo a écrit :
lun. oct. 09, 2017 10:59 am
Bien sûr, on peut trouver des exceptions dans les thématiques proposées, mais la culture rôlistique baigne largement dans les cultures dites "geeks". On en tout cas, c'est (il me semble) l'image d'Epinal qu'on en a. Et ces thèmes, ça n'est pas la tasse de thé de tout le monde.

Non seulement les thèmes "geeks" ne sont pas la tasse de thé de tout le monde, mais en plus les cultures "geeks" s’enorgueillissent d'une certaine complexité, permettant l'expertise. Ou dit autrement, le geek étant un pointu passionné, son sujet de prédilection est forcément inaccessible : on ne peut être expert de ce qui est limpide.

À partir de là, les JDRs "pour geeks", et donc les JDRs "mainstream" puisque cette population constitue actuellement la plus grosse manne financière côté demande, ne peuvent qu'avoir un effet repoussoir au novice qui cherche du plug'n'play. Et le jdr plug'n'play, vilement accessible, est perçu avec mépris par une fraction visible de la population rôliste, ce qui n'aide pas à sa popularité. Prenez un rôliste au hasard dans un salon et dites lui que vous êtes novice et aimerez bien essayer au JDR, vous avez 95% de chance qu'il tente de vous vendre sa passion actuelle, une grosse gamme en 15 pavés, et sûrement pas un petit livret vite lu vite joué.

Donc en un sens je rejoins le propos initial : le comportement d'une part des rôlistes bloque les évolutions ergonomiques.

Avatar de l’utilisateur
Romain d'Huissier
Dieu en cours de canonisation
Messages : 5206
Inscription : lun. août 01, 2011 9:19 pm

Re: La stagnation du JDR

Message par Romain d'Huissier » lun. oct. 09, 2017 11:25 am

Est-ce qu'on peut encore considérer la fantasy comme geek après les succès planétaires de la trilogie du SdA et de Game of Thrones ? Est-ce que tout le monde ne connait pas Star Wars (le trailer du Réveil de la Force avait cassé l'internet à l'époque) ? Le pétage de box-office de chaque film de super-héros n'est-il dû qu'à ce public de connaisseurs ?
Semi-banni - en attendant plus....

Avatar de l’utilisateur
Qui Revient de Loin
Dieu qui a failli y rester
Messages : 5374
Inscription : sam. mars 02, 2013 1:20 pm
Localisation : Nothing Gulch
Contact :

Re: La stagnation du JDR

Message par Qui Revient de Loin » lun. oct. 09, 2017 11:30 am

Geek ou pas, cela n'empêche pas de chercher à exploiter d'autres thèmes, arlors que la fantasy est déjà surexploité.

A quand un JDR, voire plusieurs, sur le foot ? sur les comédies romantiques ? sur le polar façon Les experts ou Les cordiers juges et flics ? (oui, COPS, mais il est un peu tout seul)
Le blog de mes voyages imaginaires: http://qui.revient.de.loin.blog.free.fr/
Mes campagnes:
Mémoires de Mérovär (Star wars D6)
Anno 1633 - Chronique des Mousquetaires noirs
Le Dit d'Imagawa (L5R)

Contributeur au Grog

Avatar de l’utilisateur
mithriel
Dieu du funky soul
Messages : 4426
Inscription : jeu. juil. 31, 2003 9:00 am
Contact :

Re: La stagnation du JDR

Message par mithriel » lun. oct. 09, 2017 11:36 am

J'ai essayé COPS pour Cordier juges et flics, ça a marché moyennement. :D
Image Image Image Image

Répondre