[CdO] Coureurs d'Orages - deuxième tournée !

Inspis, théories, conseils ...
Trojan Points
Profane
Messages : 21
Inscription : ven. juil. 06, 2018 1:09 pm

Re: [CdO] Coureurs d'Orages - deuxième tournée !

Message par Trojan Points » mar. janv. 22, 2019 7:46 pm

Blakkrall a écrit :
mar. janv. 22, 2019 7:00 pm
et il faut le recharger !

Je pense que j'avais pris le rechargement en compte:

Trojan Points a écrit :
mar. janv. 22, 2019 5:54 pm
  • Pistolet: 4,5 points de dégâts par tour (sans bouger) ou 2,25 points de dégâts par tour (en bougeant), pendant tout le combat...

😉

Avatar de l’utilisateur
Blakkrall
Dieu des girouettes
Messages : 7936
Inscription : dim. déc. 20, 2009 7:10 pm
Localisation : Montivilliers

Re: [CdO] Coureurs d'Orages - deuxième tournée !

Message par Blakkrall » mar. janv. 22, 2019 7:55 pm

Ah, j'avais oublié ce détail... Sorry !
When you have to shoot, shoot, don't talk.

Alban
Transcendé
Messages : 773
Inscription : mar. mars 04, 2014 5:27 pm

Re: [CdO] Coureurs d'Orages - deuxième tournée !

Message par Alban » mer. janv. 23, 2019 9:21 am

Islayre d'Argolh a écrit :
mar. janv. 22, 2019 5:11 pm
Trojan Points a écrit :
mar. janv. 22, 2019 4:57 pm
Questions sur les armes à feu...

Dans le livre de base le pistolet "compte" comme une dague, n'utilise qu'une main et fait d6+1 de dégâts. Un perso peut donc se trimbaler avec une épée a deux mains et une paire de pistolets. Avec le don de combat a deux mains, un autre perso pourrait aussi effectuer un double tir avec deux pistolets (2d6 garde le meilleur, +1)

C'est le fusil qui "compte" comme un arc, utilise deux mains et fait d6+2 de dégâts. Donc pas de bouclier ou de hallebarde pour le porteur d'un fusil.

Ceci posé, tant qu'on parle matos a viander, qu'on est dans le playtest et que j'ai des motivés pour du crunch...
Je réfléchis a étendre le tableau d'armement comme suit :

Spoiler:
Choisir ses armes

Type d’arme Dégâts
Arme de contact légère et de jet (dague, hachette...) 1d4
Arme de contact intermédiaire (épée courte, matraque...) 1d6
Arme à distance intermédiaire (arc court...) 1d6
Arme de contact lourde à une main (sabre, fléau d’armes...) 1d8
Arme à distance lourde (arc long...) 1d8
Arme de contact lourde à deux mains (estramaçon, hache d’armes...) 1d10

Utilisé pour frapper un adversaire, un bouclier est considéré comme une arme de contact légère et inflige donc 1d4 points de dégâts.
Un PJ possédant le don de combat à deux armes peut choisir de manier simultanément une arme lourde à une main et une arme légère (par exemple un sabre et une dague) ou deux armes intermédiaires (par exemple deux épées courtes), mais pas une arme lourde à une main et une arme intermédiaire.

Pour ce qui est de l'encombrement, les coureurs d’orages aiment voyager léger : un personnage équipé d’un bouclier ou d’une arme de contact lourde à deux mains ne transportera pas d’arme à distance et devra se contenter de deux ou trois armes de jet à portée de main.
De la même manière, un PJ équipé d’une arme à distance lourde et de son carquois est déjà bien chargé : il n’utilisera donc pas d’arme de contact lourde et se limitera aux armes légères et intermédiaires.

Les habitués du sujet retrouveront dans cette version des points qui ont été abordés au fil des mois.
L'atout principal de cette version est d'ouvrir un "build d'armes" de type d6 contact & d8 distance.

(Dans cette version le fusil est considéré comme une arme a distance lourde : d8+2)

Et si pour simplifier la règles de l'encombrement, on partait sur une proposition de simple addition de dés. Exemple: Les joueuses peuvent prendre n'importe quel combinaison d'arme du moment que la somme des dés de dégâts ne dépasse pas 14 (par exemple).

Exemple:
Arme lourde d10 + arme légère d4
Bouclier d4 + Arme lourde une main d8
Arme moyenne d6 + arme moyenne d6
Arme distance d6 + arme lourde une main d8
...

C'est une petite idée en passant. Je n'ai pas testé toutes les combinaisons et je ne suis pas sur que cela fonctionne.
Dernière modification par Alban le mer. janv. 23, 2019 12:53 pm, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
beret
Evêque
Messages : 431
Inscription : lun. oct. 11, 2010 10:11 pm

Re: [CdO] Coureurs d'Orages - deuxième tournée !

Message par beret » mer. janv. 23, 2019 12:11 pm

Question en terme d'équivalence de Niveaux : Les sorts de Douves et Démons sont basés sur 9. Est-ce que les sorts de CdO sont :stricto sensu basés sur le même niveau ? Genre c'est juste bloqué au niveau 3 ? Ou un sort de niveau 2 à 4 sur D&D équivaut à un 2 de CdO ?

Et du coup, un niveau 6 à CdO, c'est équivalent à quoi en D&D ? Niveau 12-14 ?
Le jour où “intello” est devenu une insulte, on aurait déjà dû s’inquiéter.

Avatar de l’utilisateur
Valendir
Pratiquant
Messages : 296
Inscription : mer. oct. 02, 2013 3:48 pm

Re: [CdO] Coureurs d'Orages - deuxième tournée !

Message par Valendir » mer. janv. 23, 2019 12:12 pm

Il me semble que c'est basé sur les même 9 niveaux de sorts. Les PJ de CdO n'ont juste jamais accès aux sorts supérieurs au niveau 3 (ou 4 avec le supplément qui arrive si j'ai bien compris). 

Edit pour Alban : J'aime bien ton idée !

Ed- Edit : Si on compare des sorts de CdO à ceux de D&D 3 par exemple, on retrouve les même à peu de chose près. Exemple, Projectile magique est niveau 1, Invisibilité est niveau 2, Vol niveau 3, et ce, dans les deux jeux cités ci-dessus. De plus, la règle "Créer d'autres sorts" indique clairement qu'on peut recycler facilement les sorts de D&D.

Avatar de l’utilisateur
Islayre d'Argolh
Dieu des coiffeurs zélés
Messages : 7113
Inscription : ven. août 17, 2007 5:11 pm
Localisation : Paris
Contact :

Re: [CdO] Coureurs d'Orages - deuxième tournée !

Message par Islayre d'Argolh » mer. janv. 23, 2019 12:49 pm

Pollux a écrit :
mer. janv. 23, 2019 2:11 am
Concernant les ninjashinobi, je suis content de voir que nous sommes sur la même longueur d'onde. Par contre, étant donné que CdO propose une expérience assez éloignée de la Shonen Fantasy™, j'ai du mal a voir comment émuler Naruto, ses what-mille ninjutsu et tout le fatra autour des chakra. 😉
Un truc plus "sec", à la ninja scroll, correspondait plus à ma manière de voir les choses (avec la pouvoirs gérés comme des sorts "innés"?)

Faire du 100% Naruto est effectivement impossible (l'échelle de puissance du manga est plus proche de celle d'un D&D classique) mais il y a quand même pas mal de choses transposables pour en évoquer l'esprit.

Notamment la magie des sceaux et de l'invocation dans Naruto est exactement identique à l'usage d'un parchemin de sort dans CdO (et les autres D&D-like). De même il y a des artefacts qui trainent dans Naruto (je crois que c'est Orochimaru qui se trimballe une épée mythique par exemple).

A partir de là je pense que le plus simple est :

- un peu de reskin
- augmenter la base de sortilèges disponibles (le double voire le triple de ce qu'il y a dans le bouquin de base, pour ça aller piocher dans les nombreux clones de D&D Basic, voire dans d'autres D&D-like)
- poser clairement l'idée (évoquée un peu plus tôt sur ce fil je crois) que ce sont les personnages qui créent leurs parchemins en amont de leur missions (c'est donc une magie matérielle).
- poser l'idée de sortilèges "exclusifs" : seuls les membres du clan X sont capables de créer/utiliser des parchemins/des baguettes des sorts Y et Z. De même seuls les membres de ce clan peuvent selectionner les sorts Y et Z avec un don de magie.
- eventuellement créer un nouveau don de "rédaction de parchemin dans l'urgence" (5 minutes pour créer un parchemin, mais celui-ci n'est pas fiable a 100%). Cadrer son usage par la gestion d'une bourse de composantes de sorts. On peut envisager les dés d'usages de chronica feudalis pour ceux qui aiment cette mécanique.

Et hop (non ?)
You are the rulebook. There is no other rulebook.
Make it fast, make it colorful and make it full of decisions for the players. 

Boutique LuLu : la Cité sans Nom, Coureurs d'Orages et autres bêtises au d20.
Schrödinger du Podcast Anonyme.

Avatar de l’utilisateur
Islayre d'Argolh
Dieu des coiffeurs zélés
Messages : 7113
Inscription : ven. août 17, 2007 5:11 pm
Localisation : Paris
Contact :

Re: [CdO] Coureurs d'Orages - deuxième tournée !

Message par Islayre d'Argolh » mer. janv. 23, 2019 1:22 pm

Tholgren a écrit :
mar. janv. 22, 2019 5:39 pm
Ce serait presque une capacité monstrueuse, à donner à un PnJ Berserker en fait. 

Ca n'aurait pas grand intérêt en fait :
- un MJ n'est pas attaché a un PNJ (et s'il l'est, il a tort), la prise de risque est nulle
- un MJ n'a pas à avoir de la chance aux dépens des PJ, c'est un point important du design de CdO (les joueurs lancent tous les dés)

Trojan Points a écrit :
mar. janv. 22, 2019 5:39 pm
Pour moi (après je suis peut être le seul), le paragraphe "choisir ses armes" aurait été plus clair en présentant la liste des "build" possibles parmi lesquels choisir, plutôt qu'en présentant la liste des armes suivi d'un texte expliquant comment construire un "build".

Je ne suis pas forcément convaincu... J'ai peur que cela casse un peu l'ambiance du jeu.
Ceci dit je crois que c'est la deuxième fois que l'idée est suggérée, ça mérite d'y réfléchir ;)

Vorghyrn a écrit :
mar. janv. 22, 2019 5:47 pm
Si on parle bien d'Eressëa tu peux initier le compteur à 1 :mrgreen:

Génial ! :bierre:

Alban a écrit :
mer. janv. 23, 2019 9:21 am
Et si pour simplifier la règles de l'encombrement, on partait sur une proposition de simple addition de dés. Exemple: Les joueuses peuvent prendre n'importe quel combinaison d'arme du moment que la somme des dés de dégâts ne dépasse pas 14 (par exemple).

Exemple:
Arme lourde d10 + arme légère d4
Bouclier d4 + Arme lourde une main d8
Arme moyenne d6 + arme moyenne d6
Arme distance d6 + arme lourde une main d8
...

C'est une petite idée en passant. Je n'ai pas testé toutes les combinaisons et je ne suis pas sur que cela fonctionne.

En fait l'encombrement ne devient compliqué (tout est relatif) qu'avec cette version étendue. C'est pour cela que je suis resté sur la version a minima pour CdO (car j'ai cette version étendue dans mes notes depuis les playtests du jeu et j'ai estimé que ça ne valait pas le coup).
C'est aussi pour cela que je vous poste ça ici de façon informelle... mais je ne sais vraiment pas si c'est pertinent d'en faire quoi que ce soit.

Ceci dit si vous trouvez une méthode de combinaison de dés qui fonctionne je prends, hein ?
Là j'ai la flemme de chercher ^^

Valendir a écrit :
mer. janv. 23, 2019 12:12 pm
Si on compare des sorts de CdO à ceux de D&D 3 par exemple, on retrouve les même à peu de chose près. Exemple, Projectile magique est niveau 1, Invisibilité est niveau 2, Vol niveau 3, et ce, dans les deux jeux cités ci-dessus. De plus, la règle "Créer d'autres sorts" indique clairement qu'on peut recycler facilement les sorts de D&D.

C'est ça : les sorts de niveau 1-3 de CdO sont les sorts de niveau 1-3 de D&D.
You are the rulebook. There is no other rulebook.
Make it fast, make it colorful and make it full of decisions for the players. 

Boutique LuLu : la Cité sans Nom, Coureurs d'Orages et autres bêtises au d20.
Schrödinger du Podcast Anonyme.

Avatar de l’utilisateur
Vorghyrn
Dieu des gargarismes
Messages : 4813
Inscription : jeu. févr. 03, 2011 12:00 pm
Localisation : Le Cap (Afrique du Sud)
Contact :

Re: [CdO] Coureurs d'Orages - deuxième tournée !

Message par Vorghyrn » mer. janv. 23, 2019 1:59 pm

Islayre d'Argolh a écrit :
mer. janv. 23, 2019 12:49 pm
Faire du 100% Naruto est effectivement impossible (l'échelle de puissance du manga est plus proche de celle d'un D&D classique) mais il y a quand même pas mal de choses transposables pour en évoquer l'esprit.

Notamment la magie des sceaux et de l'invocation dans Naruto est exactement identique à l'usage d'un parchemin de sort dans CdO (et les autres D&D-like). De même il y a des artefacts qui trainent dans Naruto (je crois que c'est Orochimaru qui se trimballe une épée mythique par exemple).

A partir de là je pense que le plus simple est :

- un peu de reskin
- augmenter la base de sortilèges disponibles (le double voire le triple de ce qu'il y a dans le bouquin de base, pour ça aller piocher dans les nombreux clones de D&D Basic, voire dans d'autres D&D-like)
- poser clairement l'idée (évoquée un peu plus tôt sur ce fil je crois) que ce sont les personnages qui créent leurs parchemins en amont de leur missions (c'est donc une magie matérielle).
- poser l'idée de sortilèges "exclusifs" : seuls les membres du clan X sont capables de créer/utiliser des parchemins/des baguettes des sorts Y et Z. De même seuls les membres de ce clan peuvent selectionner les sorts Y et Z avec un don de magie.
- eventuellement créer un nouveau don de "rédaction de parchemin dans l'urgence" (5 minutes pour créer un parchemin, mais celui-ci n'est pas fiable a 100%). Cadrer son usage par la gestion d'une bourse de composantes de sorts. On peut envisager les dés d'usages de chronica feudalis pour ceux qui aiment cette mécanique.

Et hop (non ?) 
Tu viens de me vendre du rêve d'un coup.
Moi qui avait un planning JDR pour l'année à peu près établi, je suis en train de me dire que :runaway
 
Mes CR solos en cours :

Avatar de l’utilisateur
Islayre d'Argolh
Dieu des coiffeurs zélés
Messages : 7113
Inscription : ven. août 17, 2007 5:11 pm
Localisation : Paris
Contact :

Re: [CdO] Coureurs d'Orages - deuxième tournée !

Message par Islayre d'Argolh » mer. janv. 23, 2019 2:27 pm

Trojan Points a écrit :
mar. janv. 22, 2019 5:46 pm
Rien à voir mais je suis tombé sur ceci...

Le format est moins clean que le Val des Corbeaux...

Mais je trouve que les ingrédients d'un "Val des Loups" y sont!

A tester...

J'ai lu le premier tiers....

J'aime bien mais

Spoiler:
C'est beaucoup trop dark pour être crédible a mon sens : tous les PNJ nommés du village sont des psychopathes meurtriers ou des damnés en puissance. Ça fait beaucoup si on veut garder un cadre crédible. Ou alors il faut en faire un enfer miniature a la Ravenloft...

 
You are the rulebook. There is no other rulebook.
Make it fast, make it colorful and make it full of decisions for the players. 

Boutique LuLu : la Cité sans Nom, Coureurs d'Orages et autres bêtises au d20.
Schrödinger du Podcast Anonyme.

Avatar de l’utilisateur
Pollux
Cardinal
Messages : 545
Inscription : mar. mai 16, 2006 2:06 pm

Re: [CdO] Coureurs d'Orages - deuxième tournée !

Message par Pollux » mer. janv. 23, 2019 4:13 pm

Islayre d'Argolh a écrit :
mer. janv. 23, 2019 12:49 pm

Faire du 100% Naruto est effectivement impossible (l'échelle de puissance du manga est plus proche de celle d'un D&D classique) mais il y a quand même pas mal de choses transposables pour en évoquer l'esprit.

Notamment la magie des sceaux et de l'invocation dans Naruto est exactement identique à l'usage d'un parchemin de sort dans CdO (et les autres D&D-like). De même il y a des artefacts qui trainent dans Naruto (je crois que c'est Orochimaru qui se trimballe une épée mythique par exemple).

A partir de là je pense que le plus simple est :

- un peu de reskin
- augmenter la base de sortilèges disponibles (le double voire le triple de ce qu'il y a dans le bouquin de base, pour ça aller piocher dans les nombreux clones de D&D Basic, voire dans d'autres D&D-like)
- poser clairement l'idée (évoquée un peu plus tôt sur ce fil je crois) que ce sont les personnages qui créent leurs parchemins en amont de leur missions (c'est donc une magie matérielle).
- poser l'idée de sortilèges "exclusifs" : seuls les membres du clan X sont capables de créer/utiliser des parchemins/des baguettes des sorts Y et Z. De même seuls les membres de ce clan peuvent selectionner les sorts Y et Z avec un don de magie.
- eventuellement créer un nouveau don de "rédaction de parchemin dans l'urgence" (5 minutes pour créer un parchemin, mais celui-ci n'est pas fiable a 100%). Cadrer son usage par la gestion d'une bourse de composantes de sorts. On peut envisager les dés d'usages de chronica feudalis pour ceux qui aiment cette mécanique.

Et hop (non ?)

Moi j'aime beaucoup, surtout qu'on est pas dans l'optique de faire un calque 100% fidèle. Personnellement, pour coller à l'esprit, l'ai tendance à être assez libéral sur les descriptions RELATIVES À L'ART DU MOUVEMENT (avec une réussite on fait un truc héroïque; dans la zone critique on passe au quasi super-héroïque!). Dans Naruto, il y a des gros bœuf de combat qui peuvent être clairement émulés avec CdO, mais à mon avis c'est pas la proposition ludique de base (ou bien?)

- je pense aussi qu'on peut piocher un peu plus dans les sorts les plus colorés / élémentalistes, mais les dernières versions de D&D ont un peu tendance à en faire des armes lourdes, même à bas niveau ... Enfin, c'est mon impression.

- La création de parchemins ENTRE les parties, je suis très fan. Ça a un petit coté métajeu, et même si ça laisse pas mal de flexibilité aux joueurs, ça ne retire pas completement l'intéret des personnages qui ont des dons magiques.

- là aussi bien sûr, les pouvoirs exclusifs ajoutent un peu de funk à la proposition de base. Tu pense qu ça serait galàre à équilibrer (genre éviter que les joueurs se déchirent car ils veulent tous créer un Uchiwa)

- le parchemin en urgence, je suis un peu moins fan. Par principe et sans avoir testé, cela dit. Je crois que ça a un peu le cul entre la chaise du parchemin de base et du lanceur de sort... Bon avec des limites de style composant / dé d'usage, pourquoi pas ... mais je trouve là aussi que ça rajouterait une mini-règle / exception pas forcément super élégante?
Per inania regna
ImageImageImageImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
Islayre d'Argolh
Dieu des coiffeurs zélés
Messages : 7113
Inscription : ven. août 17, 2007 5:11 pm
Localisation : Paris
Contact :

Re: [CdO] Coureurs d'Orages - deuxième tournée !

Message par Islayre d'Argolh » mer. janv. 23, 2019 5:04 pm

Pollux a écrit :
mer. janv. 23, 2019 4:13 pm
Moi j'aime beaucoup, surtout qu'on est pas dans l'optique de faire un calque 100% fidèle. Personnellement, pour coller à l'esprit, l'ai tendance à être assez libéral sur les descriptions RELATIVES À L'ART DU MOUVEMENT (avec une réussite on fait un truc héroïque; dans la zone critique on passe au quasi super-héroïque!). Dans Naruto, il y a des gros bœuf de combat qui peuvent être clairement émulés avec CdO, mais à mon avis c'est pas la proposition ludique de base (ou bien?)

Tout est relatif. Comme je l'ai dit un naruto vanilla serait plus proche d'un D&D capé a 20 niveaux. Quand tu vois le niveau de pouvoir et de ressources du trio légendaire ou de l'akatsuki on est clairement dans les niveaux 16+ de D&D.

CdO c'est de l'épique 6 (E6) par construction mais avec pas mal de paramètres réglés dans l'esprit OSR, notamment la construction du bestiaire "en dur" (pas de blob bleu - blob vert -blob rouge).
Un coureur d'orages avec un nodachi va donc taper au d12+dH (soit 10 points de dégâts sur une attaque, je pars du principe qu'il a arme de prédilection et qu'il tape dans ses ressources) contre des gardes a 4.5 PV en moyenne. Autrement dit : un-coup-deux-morts. Et, a partir du niveau 3,il peut potentiellement recommencer pendant le même tour avec un enchaînement.

Une unité de trois PJ n'est donc clairement pas une force de combat négligeable, et ce des le niveau 1.

Pollux a écrit :
mer. janv. 23, 2019 4:13 pm
- je pense aussi qu'on peut piocher un peu plus dans les sorts les plus colorés / élémentalistes, mais les dernières versions de D&D ont un peu tendance à en faire des armes lourdes, même à bas niveau ... Enfin, c'est mon impression.

CdO est très compatible avec D&D Basic (la boite rouge des années 80) et sa famille de clones, c'est dans ce groupe là qu'il faut piocher AMHA. Ca fait pas mal de ressources : D&D B/X, D&D BECMI, B/X Essentials (l'auteur est en train de bosser sur une conversion B/X des sorts de druide et d'illusionniste d'AD&D...), Labyrinth Lord, Basic Fantasy et surtout... Lamentations of the Flame Princess !
Quand je pense a Orochimaru et a certains ninjutsus bien glauques je pense spontanément a aller éplucher la liste de sorts de LotFP !

Pollux a écrit :
mer. janv. 23, 2019 4:13 pm
- La création de parchemins ENTRE les parties, je suis très fan. Ça a un petit coté métajeu, et même si ça laisse pas mal de flexibilité aux joueurs, ça ne retire pas completement l'intéret des personnages qui ont des dons magiques.

Il faut juste trouver un cadre numérique (pour caper le nombre maximum de sorts que les PJ peuvent avoir en début de partie et éviter le syndrome "on fait que ça et on commence avec 232 parchemins de soins").

J'avais pondu ça a une époque (j'ai juste remanié le tableau pour coller avec le nouveau paradigme parchemins-des-le-niveau-1):

Spoiler:
Magiciens ordinaires : distribution automatique de parchemins en début de scénario.

Certaines campagnes peuvent être envisagées avec une présence beaucoup plus forte de la magie dans l'univers et le groupe de PJ que ce que les règles de base de CdO semblent encourager.
Certains Conteurs auront une ambiance très manga en tête, avec des référence comme Ninja Scroll ou Naruto. D'autres voudront faire jouer dans un univers D&D comme Eberron, dans lequel la magie fait office de technologie.
Pour ce type de campagne nous préconisons la méthode de jeu suivante : au début de chaque scénario, le groupe de PJ dispose d'un lot de parchemins correspondant au niveau moyen du groupe. Les joueurs se répartissent ensuite les parchemins de la manière dont ils le souhaitent.

Niveau du groupe Budget d'achat (3 joueurs) Budget d'achat (4 joueurs)
1-2 Quatre parchemins de niveau 1. Cinq parchemins de niveau 1
3-4 Quatre parchemins de niveau 1 et deux parchemins de niveau 2. Cinq parchemins de niveau 1 et trois parchemins de niveau 2
5-6 Quatre parchemins de niveau 1, deux parchemins de niveau 2 et un parchemin de niveau 3. Cinq parchemins de niveau 1, trois parchemins de niveau 2 et un parchemin de niveau 3.

Eresseä, le dernier des cinq anneaux, devra être retiré de la liste des artefacts légendaires accessibles aux PJ si cette méthode d'acquisition des parchemins est utilisée. De la même manière, la règle optionnelle de "magie vancienne" présente dans la livre de base ne devra pas être utilisée simultanément avec cette variante.

Pollux a écrit :
mer. janv. 23, 2019 4:13 pm
- là aussi bien sûr, les pouvoirs exclusifs ajoutent un peu de funk à la proposition de base. Tu pense qu ça serait galàre à équilibrer (genre éviter que les joueurs se déchirent car ils veulent tous créer un Uchiwa)

Si tu décides que le clan X a l’accès exclusif au sort Y que tu as déniché dans un supplément OSR quelconque et qu'effectivement l'auteur a fumé et que le sort est complètement pété, a la limite surfe sur la vague et joue le jeu de naruto : le clan X devient alors effectivement l'équivalent du clan Uchiwa (c'est a dire des putain de grobills avec leur ninjutsu famillial) et recalibre ta campagne façon Scales : le personnage est central et les intrigues liées a sa famille sont du moteur de jeu.
Et mécaniquement rééquilibre un peu le truc en reservant les dons "uniques" aux autres PJ pour que tout le monde brille.

Pollux a écrit :
mer. janv. 23, 2019 4:13 pm
- le parchemin en urgence, je suis un peu moins fan. Par principe et sans avoir testé, cela dit. Je crois que ça a un peu le cul entre la chaise du parchemin de base et du lanceur de sort... Bon avec des limites de style composant / dé d'usage, pourquoi pas ... mais je trouve là aussi que ça rajouterait une mini-règle / exception pas forcément super élégante?

Je ne pense pas utiliser cette proposition non plus ("vous ne pouvez créer vos parchemins que bien pépères dans vos laboratoires et ça vous prends des jours"). Mais si les deux sujets CdO ont prouvé quelque chose c'est qu'il y aura toujours une demande pour plus d’accès a la magie.
Alors il n'est pas illogique qu'avec un matériel restreint (son encre, ses pinceaux et une bourse de composantes mystiques) un ninja formé par un maître puisse tenter de créer un sort en urgence.
L'idée gameplay étant bien évidemment qu'il ne saura s'il a réussit qu'au dernier moment (on tire le jet au moment de claquer le sort) et qu'une bourse de composants s'épuise vite (donc on "improvise" pas 10 parchemins de soins juste pour en avoir 4 qui marchent...).
You are the rulebook. There is no other rulebook.
Make it fast, make it colorful and make it full of decisions for the players. 

Boutique LuLu : la Cité sans Nom, Coureurs d'Orages et autres bêtises au d20.
Schrödinger du Podcast Anonyme.

Trojan Points
Profane
Messages : 21
Inscription : ven. juil. 06, 2018 1:09 pm

Re: [CdO] Coureurs d'Orages - deuxième tournée !

Message par Trojan Points » mer. janv. 23, 2019 5:50 pm

Islayre d'Argolh a écrit :
mer. janv. 23, 2019 2:27 pm
J'ai lu le premier tiers....

J'aime bien mais

Spoiler:
C'est beaucoup trop dark pour être crédible a mon sens : tous les PNJ nommés du village sont des psychopathes meurtriers ou des damnés en puissance. Ça fait beaucoup si on veut garder un cadre crédible. Ou alors il faut en faire un enfer miniature a la Ravenloft...

Spoiler:
Islayre d'Argolh a écrit :
mer. janv. 23, 2019 2:27 pm
Ou alors il faut en faire un enfer miniature a la Ravenloft...

Je crois que c'est bien ça l'esprit: si tu lis la fin, toute la vallée est sous le coup d'un malédiction du au fratricide des chevaliers...

Trojan Points
Profane
Messages : 21
Inscription : ven. juil. 06, 2018 1:09 pm

Re: [CdO] Coureurs d'Orages - deuxième tournée !

Message par Trojan Points » mer. janv. 23, 2019 6:26 pm

Équilibre des rencontres...

La dernière fois que j'ai feuilleté un manuel D&D il y avait une "règle" du genre "entre deux repos (rechargement complet des ressources consommables - points de vie, sort, etc.), un groupe de pj est capable d'affronter x rencontres faciles, y rencontres moyennes et z rencontres difficiles"... Le tout avec un tableau permettant de construire les susdites rencontres: en fonction du nombre de pj, de leur niveau, et de la difficulté de la rencontre souhaitée, on pouvait déterminer le nombre et le niveau des monstres à mettre en face...

J'imagine qu'aucun mj expérimenté qui se respecte n'à besoin d'une telle béquille...

Mais moi ça m'aiderait...

Que mettre en face d'un groupe de pj donné pour obtenir une rencontre "moyenne"?

Un rechargement des ressources des pj est nécessaire tous les combiens de rencontres?

Avatar de l’utilisateur
Tholgren
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 3995
Inscription : mar. janv. 09, 2007 9:15 am
Localisation : Lieusaint 77

Re: [CdO] Coureurs d'Orages - deuxième tournée !

Message par Tholgren » jeu. janv. 24, 2019 8:28 am

Islayre d'Argolh a écrit :
mer. janv. 23, 2019 1:22 pm
Tholgren a écrit :
mar. janv. 22, 2019 5:39 pm
Ce serait presque une capacité monstrueuse, à donner à un PnJ Berserker en fait. 

Ca n'aurait pas grand intérêt en fait :
- un MJ n'est pas attaché a un PNJ (et s'il l'est, il a tort), la prise de risque est nulle
- un MJ n'a pas à avoir de la chance aux dépens des PJ, c'est un point important du design de CdO (les joueurs lancent tous les dés)



Ah, je sais pas, pour un boss berserker ou même pour des morts-vivants, ça peut être rigolo de voir la tête des joueurs quand il va se relever, mais je suis taquin avec mes (mon le plus souvent) joueur(s).
"The world is indeed comic, but the joke is on mankind." H.P. Lovecraft

Avatar de l’utilisateur
Islayre d'Argolh
Dieu des coiffeurs zélés
Messages : 7113
Inscription : ven. août 17, 2007 5:11 pm
Localisation : Paris
Contact :

Re: [CdO] Coureurs d'Orages - deuxième tournée !

Message par Islayre d'Argolh » jeu. janv. 24, 2019 10:06 am

Trojan Points a écrit :
mer. janv. 23, 2019 6:26 pm
Équilibre des rencontres...

Il n'y a pas de méthode d'équilibrage, le monde est construit "en dur" et n'évolue pas en fonction des joueurs.
Si tu estimes qu'il est crédible de faire patrouiller un groupe de dix gobelins a cet endroit, il y a dix gobelins.
Si c'est le camp de base d'une horde de cent gobelins, il y a cent gobelins.

Aux joueurs d'estimer s'ils peuvent/doivent combattre.

C'est une approche militaire, pas sportive : il n'y a pas de notion de challenge acceptable.

J'ai paramétré les stats des monstres de manière a ce que la totalité du bestiaire soit pertinent pour une équipe de PJ de niveau 6, d'un point de vue de design OSR c'est le seul équilibrage nécessaire (histoire d'éviter les climax de campagne façon pétard mouillé).
Dans ce cadre tout peut arriver et choisir le combat est l'entière responsabilité des joueurs.
You are the rulebook. There is no other rulebook.
Make it fast, make it colorful and make it full of decisions for the players. 

Boutique LuLu : la Cité sans Nom, Coureurs d'Orages et autres bêtises au d20.
Schrödinger du Podcast Anonyme.

Verrouillé