Le tend & befriend, une autre dynamique de jeu ?

Inspis, théories, conseils ...
Sam Spade
Pratiquant
Messages : 240
Inscription : ven. mai 05, 2017 4:17 pm

Re: Le tend & befriend, une autre dynamique de jeu ?

Message par Sam Spade »

Julian_Manson a écrit :
lun. sept. 02, 2019 7:26 pm
Mais y'a un paradoxe chez beaucoup de joueurs: si tu ne mets pas de combats, certains joueurs s'ennuient, et si tu mets " trop" de combats, alors tu les écœures.

Pour répondre à la fois à @Qui Revient de Loin et toi, c'est cette affirmation qui me paraît fausse : hormis de jeunes joueurs enthousiasmes (et je trouve ça tout à fait normal), je n'ai pas vu de joueurs réclamant des combats depuis un bout de temps.

Il peut y avoir des combats parfois, mais ce n'est pas l'alpha et l'oméga du jeu, bien au contraire. Ensuite, même si je pense connaître pas mal de tables différentes, c'est vrai que, hormis mes jeunes joueurs enthousiastes, il n' y a pas de table de D&D (cause et conséquence ?).
Les autres tables que je connais ne sont pourtant pas orientées spécifiquement "réflexions", mais je pense à une table de Naruto (règle maison) où j'ai l'impression qu'ils passent plus de temps à disserter sur les conséquences des possibles actions qu'à se taper sur la gueule. Brygandine, très sombre et peu de combats car trop mortels, du Fading Suns très diplomatie entre les différentes factions, le Hellywood que je mène avec très peu de combats (et pour le coup très T&B pour avoir des alliés), les différentes conventions où je vois des scénarios proposés pas vraiment orientés "Fight", les tables de démonstration des jeux récents où, là aussi, le combat n'est presque jamais central (hormis un Knight que j'ai vu dernièrement et qui m'a semblé très orienté combat par contre alors que j'avais l'impression que ce n'était pas obligatoirement le coeur du jeu), etc.

J'aimerai bien avoir l'expérience d'autres personnes pour savoir si le combat est toujours central dans les expériences jdr qu'ils vivent, parce que pour moi, ce n'est pas (plus) le cas, et j'aurai tendance à dire que ce n'est pas récent.

Avatar de l’utilisateur
Fingolfin
Dieu lyrique des fouteux chantants
Messages : 5601
Inscription : sam. févr. 07, 2004 7:06 pm
Localisation : Massy

Re: Le tend & befriend, une autre dynamique de jeu ?

Message par Fingolfin »

Sam Spade a écrit :
lun. sept. 02, 2019 8:36 pm

J'aimerai bien avoir l'expérience d'autres personnes pour savoir si le combat est toujours central dans les expériences jdr qu'ils vivent, parce que pour moi, ce n'est pas (plus) le cas, et j'aurai tendance à dire que ce n'est pas récent.

Le combat est le centre du système de D&D (toutes itérations confondues), son système est quasi-entièrement est basé sur cette phase de jeu

Or, étant le jdr le plus pratiqué, il est assez probable que oui, le combat reste central sur beaucoup de tables.

Chez moi en tant que MJ, le combat a la part que le jeu lui accorde : si les PJ sont compétents dans la baston, baston il y aura.

F.
HUGE PIT FILLED WITH 200 SPIKES

« je carbure à la Jupi » - Highlandjul

« Je bois de la vodka Lidl » - Kyorou

Avatar de l’utilisateur
Qui Revient de Loin
Dieu qui a failli y rester
Messages : 6595
Inscription : sam. mars 02, 2013 1:20 pm
Localisation : Nothing Gulch
Contact :

Re: Le tend & befriend, une autre dynamique de jeu ?

Message par Qui Revient de Loin »

"C'est pas du JDR", c'est du jeu vidéo, mais je trouve intéressant de voir un grand média (France Info) parler d'un jeu Tend & befriend (sans utiliser ce terme : "C'est ce que nous appelons la théorie de l'autodétermination, précise à franceinfo le psychologue Yann Leroux, spécialiste des game studies"), et d'en dire que c'est u type de jeu adapté à notre période de confinement :

Coronavirus : pourquoi "Animal Crossing" est le jeu vidéo parfait pour lutter contre l'anxiété liée au confinement
Le blog de mes voyages imaginaires: http://qui.revient.de.loin.blog.free.fr/

Mémoire de rôlistes : le patrimoine du jeu de rôle se construit aujourd'hui

Contributeur au Grog

Répondre