[Vendez-moi] Hawkmoon

Inspis, théories, conseils ...
Avatar de l’utilisateur
Sykes
Dieu normand
Messages : 4271
Inscription : mer. oct. 26, 2011 12:32 am
Localisation : Quimper (29)

Re: [Vendez-moi] Hawkmoon

Message par Sykes » dim. août 19, 2018 12:01 pm

Tristan a écrit :
dim. août 19, 2018 11:58 am
Elkebeth a écrit :
dim. août 19, 2018 11:44 am
Tristan a écrit :
dim. août 19, 2018 8:39 am
C’était la double page d’ouverture d’un numéro de Tatou, le magazine d’Oriflam, à la base. Ça a d’ailleurs faille couler Tatou, parce que quand le boss des Relais Descartes l’a vu, il a dit un truc du genre « on ne vend pas de magazines pornos ».

S’ils ont récidivé et qu’ils l’ont mise dans le Ténébreux empire dans la foulée, c’est qu’ils étaient vraiment cons...

Et ça n'as pas fait couler Tatou. Il s'agit d'une illustration du numéro 9 (Juillet Août 92) et Tatou c'est arrêtée au numéro 27 (Juin Juillet 96).
Oui j'ai encore tout à la maison 😁

Oui, j’ai bien dit « failli ». Enfin, « faille » parce que j’ai des gros doigts :D

Et je me souviens aussi de la double page du numéro suivant, qui répondait à celle-là...
La double page "bamby style" ;)

Tristan
Panthéon
Messages : 7067
Inscription : mer. oct. 08, 2003 7:46 pm

Re: [Vendez-moi] Hawkmoon

Message par Tristan » dim. août 19, 2018 12:03 pm

« Orgie au pays du bonheur », il le semble qu’elle s’appelait. J’aimais bien le sens de l’humour de Gassner.

Et j’aimais bien sa manière de dessiner les Granbretons, aussi. À l’époque, ses armures « pas réalistes » avaient fait râler pas mal de monde.

Virgule
Evêque
Messages : 429
Inscription : mar. mai 10, 2005 1:33 pm

Re: [Vendez-moi] Hawkmoon

Message par Virgule » dim. août 19, 2018 12:36 pm

ses masques granbretons étaient magnifiques.

Avatar de l’utilisateur
Harfang
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 1745
Inscription : lun. sept. 10, 2007 2:00 am
Localisation : Tours

Re: [Vendez-moi] Hawkmoon

Message par Harfang » dim. août 19, 2018 2:14 pm

Tristan a écrit :
dim. août 19, 2018 12:03 pm
« Orgie au pays du bonheur », il le semble qu’elle s’appelait. J’aimais bien le sens de l’humour de Gassner.

Et j’aimais bien sa manière de dessiner les Granbretons, aussi. À l’époque, ses armures « pas réalistes » avaient fait râler pas mal de monde.

Gassner est resté pour moi une énigme quand à son devenir. C'était, qu'ion aime ou pas, un gars qui avait une certaine influence graphique dans le milieu et puis poum, il a disparu du jour au lendemain, je ne l'aime même revu nul part au niveau graphique...

Avatar de l’utilisateur
Mugen
Dieu des bottes de cuir
Messages : 8466
Inscription : mer. mai 17, 2006 11:34 am

Re: [Vendez-moi] Hawkmoon

Message par Mugen » dim. août 19, 2018 2:57 pm

Virgule a écrit :
dim. août 19, 2018 12:36 pm
ses masques granbretons étaient magnifiques.

La très belle galerie de l'Île Brisée n'était majoritairement pas de lui, cependant.
Sois satisfait des fruit, des fleurs et même des feuilles,
Si c'est dans ton jardin à toi que tu les cueilles.
Ne pas monter bien haut peut-être, mais tout seul.

Avatar de l’utilisateur
Sama64
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 2915
Inscription : mer. janv. 21, 2015 10:58 am
Localisation : Issy les Moulineaux

Re: [Vendez-moi] Hawkmoon

Message par Sama64 » dim. août 19, 2018 3:43 pm

Harfang a écrit :
dim. août 19, 2018 2:14 pm
Tristan a écrit :
dim. août 19, 2018 12:03 pm
« Orgie au pays du bonheur », il le semble qu’elle s’appelait. J’aimais bien le sens de l’humour de Gassner.

Et j’aimais bien sa manière de dessiner les Granbretons, aussi. À l’époque, ses armures « pas réalistes » avaient fait râler pas mal de monde.

Gassner est resté pour moi une énigme quand à son devenir. C'était, qu'ion aime ou pas, un gars qui avait une certaine influence graphique dans le milieu et puis poum, il a disparu du jour au lendemain, je ne l'aime même revu nul part au niveau graphique...
Pareil, je me suis toujours demandé où il avait bien pu passer ?!
Un peu comme Caza quoi...
Traductions & relectures pour le DDD

Avatar de l’utilisateur
vivien
Prêtre
Messages : 317
Inscription : mer. avr. 19, 2006 1:24 pm
Localisation : Paris

Re: [Vendez-moi] Hawkmoon

Message par vivien » dim. août 19, 2018 4:46 pm

Pour caza il fait régulièrement des dessins dans le journal "psikopat" et dans "siné hebdo".
ok on a rien a se dire, mais on a tout le temps de trouver!

Asmodeus_Mogart
Initié
Messages : 177
Inscription : jeu. oct. 30, 2014 5:09 pm
Localisation : Nantes

Re: [Vendez-moi] Hawkmoon

Message par Asmodeus_Mogart » lun. août 20, 2018 9:31 am

Ce n'est pas le propos de ce fil, mais si il y'en a qui save ce qu'est devenu Gassner, je suis interessé. C'est vrai qu'il a complètement disparu des radars du JdR.

Avatar de l’utilisateur
touff5
Cardinal
Messages : 514
Inscription : ven. juil. 29, 2005 5:58 am
Localisation : Château-Thierry (Aisne)

Re: [Vendez-moi] Hawkmoon

Message par touff5 » lun. août 20, 2018 10:02 am

Sur un autre forum, en 2010, quelqu'un a écrit ça :
: Si tu te pose des questions quand à ce qu'est devenu Alain, saches qu'il s'est retiré du métier d'illustrateur depuis une dizaine d'années, ayant choisi un métier où le salaire n'est pas versé un an après la réalisation du travail. Il continue à dessiner pour son plaisir.:

Avatar de l’utilisateur
Colwin Lyber
Profane
Messages : 17
Inscription : mar. avr. 17, 2012 12:39 pm

Re: [Vendez-moi] Hawkmoon

Message par Colwin Lyber » lun. août 20, 2018 11:34 am

Bonjour à tous

Aaaaahhh Hawkmoon ! Mon coup de cœur ! L'un des meilleurs jeux de ma ludothèque, l'un de ceux que je préfère en tous cas ! J'avais envie de dire plusieurs choses, en partant de mon expérience de MJ :

Donner envie de jouer à Hawkmoon ? Je dirais qu'en plus de l'ambiance Renaissance (pas vraiment présente dans les bouquins ou la 1ère édition, très médiévaux : elle a été donnée par les suppléments français et la 2ème édition), mêlée de post-apo (mutants, ruines, armes anciennes...), de baroque (les Granbretons, les ) et de psychédélisme (les couleurs bizarres des descriptions de Moorcock, l'importance des rêves et de la psyché dans le personnage d'Hawkmoon, les aspects parfois ridicules des mutants), le tout saupoudré de parodie/inversion de la Seconde Guerre mondiale et de l'après-guerre (les Dieux-Beatles, Churchill en « Dieu Rugissant », la référence aux Nazis, les anglais totalitaires et les germains résistants...), il est possible de faire tout un tas de choses. Et le travail des auteurs d'Oriflam, depuis la France jusqu'aux derniers suppléments de la Seconde édition, est d'une richesse inégaléeD

Personnellement, j'ai mené quatre campagnes (pas toutes achevées) avec Hawkmoon, avec des ambiances à chaque fois différentes : 
  • une campagne « Granbretonne », au ton plutôt tragique, en France, avec des héros-résistants face à l'invasion granbretonne (un scientifique, ancien collabo, transformé en mutant par les expérimentations granbretonnes ; une petite fille dont le père avait été capturé ; un ancien esclave-gladiateur granbreton échappé). Donc une atmosphère oppressante de fuite, d'opérations de résistance, et de secrets à tenir, la partie tournant autour de la technologie et des mutants.
  • une campagne avec un duo de joueurs incarnant deux Egyptiens (l'Egypte est à peine décrite dans le back), frère et sœur, pilleur de tombes/tricheur professionnel et diseuse de bonne aventure, partis à la recherche de leur frère disparu en Espagne. L'ambiance était plutôt dans l'aventure picaresque et très romanesque, héroï-comique, avec un antagoniste granbreton de l'Ordre du Renard (espions/diplomates) et un peu de surnaturel (la joueuse de la cartomancienne tirait vraiment les cartes et jouait en fonction du résultat ; les joueurs croisaient un alchimiste...) (Soit dit en passant, il est vrai que le supplément sur l'Espagne est, amha, moins bon que les autres, mais il y a quand même de quoi en faire ; il souffre juste de la comparaison avec la France, qui me semble exceptionnel)
  • une campagne que je mène actuellement où j'intègre à l'univers la légende de Von Bek, un autre bouquin de Moorcock : l'ambiance est très Renaissance/Guerre de trente ans, en Germanie. On visite la Cour de Berlin, un étrange duo a dérobé un héritage caché aux personnages, qui jouent l'un, le Graf von Bek (descendant des personnages des bouquins), et les autres, sa suite (médecin, nourrice avec qui je reprend l'idée du tirage de cartes, maîtresse, confesseur, garde du corps...). Au programme : poursuites, duels, intrigues de cour, espionnage politique, et éléments mystiques...
  • La quatrième campagne est une campagne granbretonne, j'en parle au point suivant.
Jouer des Granbretons ? Je suis tout à fait d'accord avec Tristan.

Evidemment, tout dépend du projet et des joueurs. J'ai mené une campagne granbretonne (inachevée pour des raisons logistiques) où les joueurs incarnent des chefs de troupes granbretonnes (j'avais un Taureau, une Araignée, un Tigre, un Vautour, un Corbeau et une Oie) chargé de tenir une forteresse dans les Carpathes pour « pacifier » la région et « préparer » l'invasion de la Romania. On créait les chefs et leurs troupes. Sur le modèle d'Ars Magica, les joueurs pouvaient incarner les chefs de troupe, leurs seconds, et parfois mêmes une troupe entière sur une séance (meute de Tigres partant en exploration...). Le tout inspiré en partie d'un roman de FP Wilson, La forteresse noire.

En utilisant le background et les règles de passions de « Fils de granbretanne » (supplément 2ème édition que je conseille), on arrive à créer des Granbretons jouables et cohérents, avec pour chacun un grain de folie jouable...A mon sens, il faut évidemment "cadrer" l'interprétation des joueurs. J'ai insisté sur l'éducation des Granbretons : comment se comporterait quelqu'un élevé dans une société d'ordres, utilitaire, totalitaire et hyper-compétitive ? Ainsi que sur la perception des Européens : quelle vision ont-ils de ces « barbares » toujours en guerre (en m'inspirant du regard des Romains sur les Germains) ? J'ai tenté d'imaginer en détail ce que le background du jeu suggère : éducation et propagande granbretonne les présentent comme des civilisateurs au-delà de toute morale et de tout sentimentalisme.En discutant de tout ça avec les joueurs, on est arrivés à des parties intéressantes d'où disparaissent les « excès » type « orgie avec des esclaves », et où les joueurs se posent des questions du genre « Il y des résistants planqués dans les bois, et je veux que les paysans du coin cessent de les aider. Quelles mesures prendre pour y arriver ? » L'histoire montre bien que l'ultraviolence et la répression aveugle ne sont en fait presque jamais le solution la plus efficace, et rarement dans l'intérêt des conquérants... Evidemment, sans tomber dans la réflexion historique, il faut des joueurs qui adhèrent au projet (comme pour toute partie de JdR d'ailleurs). Je comprends que l'idée n'intéresse pas tout le monde !

Je n'ai pas fini la campagne (avec deux groupes différents) mais les joueurs m'ont dit l'avoir appréciée. Pour rester modeste, cependant, je dirais qu'elle n'était pas exempte de défauts : trop longue, trop lourde en termes de gestion, et fatalement, pas très joyeuse, assez "sérieuse".J'adorerais reprendre cette campagne, en l'allégeant si possible...

Sur une nouvelle édition : j'espère (même si des contraintes légales ne le permettront peut-être pas) qu'une nouvelle édition n'effacerait rien de ce qui a été fait par Oriflam et prendrait en compte l'excellent travail réalisé ! Désolé pour ce très long message, j'avoue qu'Hawkmoon est un setting qui me passionne, et j'avais envie de montrer par l'exemple qu'on pouvait jouer dans plein d'ambiances, de thèmes et de cadres différents !
Dernière modification par Colwin Lyber le lun. août 20, 2018 11:55 am, modifié 4 fois.
Campagne L'Anneau Unique : https://lacompagniedupont.wordpress.com/
Campagne Hawkmoon (site en construction) : https://hawkmoonvonbek.wordpress.com/
Campagne Stormbringer/Elric : https://legendedecranliret.wordpress.com/

Avatar de l’utilisateur
Udo Femi
Dieu des langues de poulpes
Messages : 19601
Inscription : mer. juil. 12, 2006 4:41 pm
Localisation : Genève
Contact :

Re: [Vendez-moi] Hawkmoon

Message par Udo Femi » lun. août 20, 2018 11:42 am

Colwin Lyber a écrit :
lun. août 20, 2018 11:34 am
Bonjour à tous

Aaaaahhh Hawkmoon ! Mon coup de cœur !
(...)
Aye Oye :?
si je peux me permettre, tu devrais éditer et aérer le texte de ton pavé parce-que si il recèle sans doute des trucs intéressants, là ça fait gros pâté difficile à lire... :bierre:
Mon blog: http://www.udo-prod.com avec La Superclique gratuite et les Aventures Spears & Sandals d'Agôn !
Venez à l'UdoCon 2019

Avatar de l’utilisateur
Colwin Lyber
Profane
Messages : 17
Inscription : mar. avr. 17, 2012 12:39 pm

Re: [Vendez-moi] Hawkmoon

Message par Colwin Lyber » lun. août 20, 2018 11:47 am

C'est fait ! J'ai posté trop vite...
Campagne L'Anneau Unique : https://lacompagniedupont.wordpress.com/
Campagne Hawkmoon (site en construction) : https://hawkmoonvonbek.wordpress.com/
Campagne Stormbringer/Elric : https://legendedecranliret.wordpress.com/

Avatar de l’utilisateur
Boz
Evêque
Messages : 459
Inscription : mar. juil. 12, 2016 12:29 pm

Re: [Vendez-moi] Hawkmoon

Message par Boz » lun. août 20, 2018 12:39 pm

Colwin Lyber a écrit :
lun. août 20, 2018 11:34 am
Bonjour à tous

Aaaaahhh Hawkmoon ! Mon coup de cœur ! L'un des meilleurs jeux de ma ludothèque, l'un de ceux que je préfère en tous cas ! J'avais envie de dire plusieurs choses, en partant de mon expérience de MJ :

Donner envie de jouer à Hawkmoon ? Je dirais qu'en plus de l'ambiance Renaissance (pas vraiment présente dans les bouquins ou la 1ère édition, très médiévaux : elle a été donnée par les suppléments français et la 2ème édition), mêlée de post-apo (mutants, ruines, armes anciennes...), de baroque (les Granbretons, les ) et de psychédélisme (les couleurs bizarres des descriptions de Moorcock, l'importance des rêves et de la psyché dans le personnage d'Hawkmoon, les aspects parfois ridicules des mutants), le tout saupoudré de parodie/inversion de la Seconde Guerre mondiale et de l'après-guerre (les Dieux-Beatles, Churchill en « Dieu Rugissant », la référence aux Nazis, les anglais totalitaires et les germains résistants...), il est possible de faire tout un tas de choses. Et le travail des auteurs d'Oriflam, depuis la France jusqu'aux derniers suppléments de la Seconde édition, est d'une richesse inégaléeD

Personnellement, j'ai mené quatre campagnes (pas toutes achevées) avec Hawkmoon, avec des ambiances à chaque fois différentes : 
  • une campagne « Granbretonne », au ton plutôt tragique, en France, avec des héros-résistants face à l'invasion granbretonne (un scientifique, ancien collabo, transformé en mutant par les expérimentations granbretonnes ; une petite fille dont le père avait été capturé ; un ancien esclave-gladiateur granbreton échappé). Donc une atmosphère oppressante de fuite, d'opérations de résistance, et de secrets à tenir, la partie tournant autour de la technologie et des mutants.
  • une campagne avec un duo de joueurs incarnant deux Egyptiens (l'Egypte est à peine décrite dans le back), frère et sœur, pilleur de tombes/tricheur professionnel et diseuse de bonne aventure, partis à la recherche de leur frère disparu en Espagne. L'ambiance était plutôt dans l'aventure picaresque et très romanesque, héroï-comique, avec un antagoniste granbreton de l'Ordre du Renard (espions/diplomates) et un peu de surnaturel (la joueuse de la cartomancienne tirait vraiment les cartes et jouait en fonction du résultat ; les joueurs croisaient un alchimiste...) (Soit dit en passant, il est vrai que le supplément sur l'Espagne est, amha, moins bon que les autres, mais il y a quand même de quoi en faire ; il souffre juste de la comparaison avec la France, qui me semble exceptionnel)
  • une campagne que je mène actuellement où j'intègre à l'univers la légende de Von Bek, un autre bouquin de Moorcock : l'ambiance est très Renaissance/Guerre de trente ans, en Germanie. On visite la Cour de Berlin, un étrange duo a dérobé un héritage caché aux personnages, qui jouent l'un, le Graf von Bek (descendant des personnages des bouquins), et les autres, sa suite (médecin, nourrice avec qui je reprend l'idée du tirage de cartes, maîtresse, confesseur, garde du corps...). Au programme : poursuites, duels, intrigues de cour, espionnage politique, et éléments mystiques...
  • La quatrième campagne est une campagne granbretonne, j'en parle au point suivant.
Jouer des Granbretons ? Je suis tout à fait d'accord avec Tristan.

Evidemment, tout dépend du projet et des joueurs. J'ai mené une campagne granbretonne (inachevée pour des raisons logistiques) où les joueurs incarnent des chefs de troupes granbretonnes (j'avais un Taureau, une Araignée, un Tigre, un Vautour, un Corbeau et une Oie) chargé de tenir une forteresse dans les Carpathes pour « pacifier » la région et « préparer » l'invasion de la Romania. On créait les chefs et leurs troupes. Sur le modèle d'Ars Magica, les joueurs pouvaient incarner les chefs de troupe, leurs seconds, et parfois mêmes une troupe entière sur une séance (meute de Tigres partant en exploration...). Le tout inspiré en partie d'un roman de FP Wilson, La forteresse noire.

En utilisant le background et les règles de passions de « Fils de granbretanne » (supplément 2ème édition que je conseille), on arrive à créer des Granbretons jouables et cohérents, avec pour chacun un grain de folie jouable...A mon sens, il faut évidemment "cadrer" l'interprétation des joueurs. J'ai insisté sur l'éducation des Granbretons : comment se comporterait quelqu'un élevé dans une société d'ordres, utilitaire, totalitaire et hyper-compétitive ? Ainsi que sur la perception des Européens : quelle vision ont-ils de ces « barbares » toujours en guerre (en m'inspirant du regard des Romains sur les Germains) ? J'ai tenté d'imaginer en détail ce que le background du jeu suggère : éducation et propagande granbretonne les présentent comme des civilisateurs au-delà de toute morale et de tout sentimentalisme.En discutant de tout ça avec les joueurs, on est arrivés à des parties intéressantes d'où disparaissent les « excès » type « orgie avec des esclaves », et où les joueurs se posent des questions du genre « Il y des résistants planqués dans les bois, et je veux que les paysans du coin cessent de les aider. Quelles mesures prendre pour y arriver ? » L'histoire montre bien que l'ultraviolence et la répression aveugle ne sont en fait presque jamais le solution la plus efficace, et rarement dans l'intérêt des conquérants... Evidemment, sans tomber dans la réflexion historique, il faut des joueurs qui adhèrent au projet (comme pour toute partie de JdR d'ailleurs). Je comprends que l'idée n'intéresse pas tout le monde !

Je n'ai pas fini la campagne (avec deux groupes différents) mais les joueurs m'ont dit l'avoir appréciée. Pour rester modeste, cependant, je dirais qu'elle n'était pas exempte de défauts : trop longue, trop lourde en termes de gestion, et fatalement, pas très joyeuse, assez "sérieuse".J'adorerais reprendre cette campagne, en l'allégeant si possible...

Sur une nouvelle édition : j'espère (même si des contraintes légales ne le permettront peut-être pas) qu'une nouvelle édition n'effacerait rien de ce qui a été fait par Oriflam et prendrait en compte l'excellent travail réalisé ! Désolé pour ce très long message, j'avoue qu'Hawkmoon est un setting qui me passionne, et j'avais envie de montrer par l'exemple qu'on pouvait jouer dans plein d'ambiances, de thèmes et de cadres différents !

Du coup, c'est ce que j'écrivais plus haut : dans une campagne "Granbretons comme joueurs", tes Granbretons deviennent des envahisseurs un peu velus, mais ce n'est plus le mal absolu. Un Granbreton, by the book, si des résistants sont planqués dans une population, il ne se pose pas la question : il décime. La méthode Granbretonne, c'est plus les nazis à Ouradour-sur-Glane ou sur le Front russe que les Romains à Alésia.

Dans une campagne Granbretonne, si ton joueur te dit "Je prends la moitié de la population, je les crucifie devant l'autre moitié, et je laisse mes hommes s'amuser avec les femmes et moi-même je prends la femme du bourgmestre et je la viole devant son mari et ses enfants", ben comme MJ, tu ne peux pas lui dire "T'exagère, quand même, c'est gênant pour le reste de la table". Le joueur, il joue un Granbreton. Sans excès. Personnellement, je pense que c'est jouer sur des limites inconfortables. Certaines tables peuvent assumer, mais pour la plupart des joueurs, dont votre serviteur, c'est impossible.

Simplement décrire certains actes sont difficiles. J'ai mis en scène la prise de Lyon par les Granbretons dans une campagne, j'ai voulu aller très loin dans le glauque, on se sentait pas super bien à la fin. Et pourtant je jouais avec ma table habituelle, plutôt mature.

Pire. Si t'as un joueur qui te dit "je négocie avec les résistants, ou je ne tue que les chefs, ou j'essaie de mener une enquête pour les débusquer parmi la population", si tu joues les Granbretons comme ils sont, il y a toutes les chances qu'il se mette à dos non seulement sa hiérarchie, mais les hommes sous son commandement.

Donc Hawkmoon, by the book, on joue les résistants, qui peuvent être en demi-teinte. Ou des personnages anti-héros qui essaient de survivre sans s'engager.

On peut jouer les Granbretons uniquement en les adoucissant - en s'inspirant des conquêtes romaines, par exemple.

Mais c'est plus tout à fait Hawkmoon.

Ou en jouant, éventuellement, une sorte de Cinquième Colonne, genre le film Walkyrie, qui tente de résister de l'intérieur. Avec des joueurs au cœur bien accroché, ça peut être sympa.

En ayant déjà beaucoup joué à Hawkmoon. Pour commencer, AMHO, c'est rater quelque chose.

Comme "Personne ne connaît, alors je vais vous faire votre première campagne de Cthulhu !"
- Cool !
- On va jouer des serviteurs du Mythe. Votre but c'est d'invoquer Azatoth sur Terre ! Vos adversaires seront de gentils investigateurs qui tentent de vous en empêcher et de sauver le monde !
- ...

;)

Avatar de l’utilisateur
Fabfab
Dieu de la gratte
Messages : 7130
Inscription : mer. août 29, 2007 6:03 pm
Localisation : Au pied du Vercors

Re: [Vendez-moi] Hawkmoon

Message par Fabfab » lun. août 20, 2018 2:04 pm

Boz a écrit :
lun. août 20, 2018 12:39 pm
Mais c'est plus tout à fait Hawkmoon.
  

Hawkmoon, comme tout jeu, c'est ce qu'on en fait. Les deux versions oriflam du jeu proposent des orientations assez différentes je trouve (la V1 : "les Granbretons sont infâââââmes" - la V2 : "les Granbretons sont pervertis mais intelligents"), rien n'empêche d'en proposer une toute personnelle. Huillam d'Averc combattait bien du côté du Mal avant de rejoindre Hawkmoon, il n'en est pas devenu horriblement psychopathe pour autant.
les suppléments de la V2 présentent d'ailleurs pas mal de zones géographiques dans lesquelles les Grandbretons jouent la carte d'une certaine diplomatie pour se faire accepter autrement que par la pure force, si je me souviens bien. Et c'est vachement plus intéressant que la vision somme toute binaire de la V1.
 
A distorted reality is now a necessity to be free

Avatar de l’utilisateur
Colwin Lyber
Profane
Messages : 17
Inscription : mar. avr. 17, 2012 12:39 pm

Re: [Vendez-moi] Hawkmoon

Message par Colwin Lyber » lun. août 20, 2018 2:12 pm

+1 avec Fabfab.

Je cite Boz :
Du coup, c'est ce que j'écrivais plus haut : dans une campagne "Granbretons comme joueurs", tes Granbretons deviennent des envahisseurs un peu velus, mais ce n'est plus le mal absolu. Un Granbreton, by the book, si des résistants sont planqués dans une population, il ne se pose pas la question : il décime. La méthode Granbretonne, c'est plus les nazis à Ouradour-sur-Glane ou sur le Front russe que les Romains à Alésia.

(...)

Donc Hawkmoon, by the book, on joue les résistants, qui peuvent être en demi-teinte. Ou des personnages anti-héros qui essaient de survivre sans s'engager.

On peut jouer les Granbretons uniquement en les adoucissant - en s'inspirant des conquêtes romaines, par exemple.

Mais c'est plus tout à fait Hawkmoon.

En ayant déjà beaucoup joué à Hawkmoon. Pour commencer, AMHO, c'est rater quelque chose.

Comme "Personne ne connaît, alors je vais vous faire votre première campagne de Cthulhu !"
- Cool !
- On va jouer des serviteurs du Mythe. Votre but c'est d'invoquer Azatoth sur Terre ! Vos adversaires seront de gentils investigateurs qui tentent de vous en empêcher et de sauver le monde !
- ...

Ton raisonnement, Boz, est tout à fait logique, et je suis d'accord avec ce que tu dis : jouer les Granbretons comme je l'ai envisagé, ce n'est plus vraiment les Granbretons (assez caricaturaux) des livres. S'il s'agit de les jouer, il est nécessaire de leur donner un côté humain... Un peu comme avec les Vampires de White Wolf, me semble t-il.

Reste que je ne partage pas ta prémisse : jouer "by the book" n'est pas tout à fait ma tasse de thé, surtout à Hawkmoon. Il me semble que tu écris plus haut, avec raison amha, que " Lire les bouquins n'est pas du tout une nécessité. Hawkmoon est un personnage assez chiant. C'est assez mal écrit. Très médiéval. Le jeu de rôle fait mille fois mieux en termes d'epicness et de grain de folie. "
Je ne veux pas dériver du sujet initial en argumentant sur des pages et des pages pour nuancer mon avis, mais il me semble que si les auteurs d'Oriflam avaient créé leurs suppléments "by the book", 90% de ce qu'ils ont écrit ne conviendrait pas ; or c'était une réussite. Je pense personnellement (mais je comprends tout à fait ton point de vue) que les bouquins dont s'inspirent les JdR sont une source d'inspiration, au même titre que les bouquins de JdR eux-mêmes. "Your Granbretanne may vary!" ;)  Evidemment, je crois qu' il ne s'agit pas de déformer le cadre au point de le rendre méconnaissable... Je me suis d'ailleurs totalement appuyé sur l'un des suppléments :Fils de Granbretanne (un des must-have de la gamme Oriflam, je trouve).

Pour revenir au sujet initial (Vendez-moi Hawkmoon) , et pour mieux m'exprimer peut-être, le but de mon propos était de montrer qu'une des qualités de ce jeu était d'avoir un univers riche, bien développé par une gamme détaillée, et assez malléable, pouvant permettre de nombreuses variantes, y compris très personnelle...
 
Dans une campagne Granbretonne, si ton joueur te dit "Je prends la moitié de la population, je les crucifie devant l'autre moitié, et je laisse mes hommes s'amuser avec les femmes et moi-même je prends la femme du bourgmestre et je la viole devant son mari et ses enfants", ben comme MJ, tu ne peux pas lui dire "T'exagère, quand même, c'est gênant pour le reste de la table". Le joueur, il joue un Granbreton. Sans excès. Personnellement, je pense que c'est jouer sur des limites inconfortables. Certaines tables peuvent assumer, mais pour la plupart des joueurs, dont votre serviteur, c'est impossible.

Simplement décrire certains actes sont difficiles. J'ai mis en scène la prise de Lyon par les Granbretons dans une campagne, j'ai voulu aller très loin dans le glauque, on se sentait pas super bien à la fin. Et pourtant je jouais avec ma table habituelle, plutôt mature.

Pire. Si t'as un joueur qui te dit "je négocie avec les résistants, ou je ne tue que les chefs, ou j'essaie de mener une enquête pour les débusquer parmi la population", si tu joues les Granbretons comme ils sont, il y a toutes les chances qu'il se mette à dos non seulement sa hiérarchie, mais les hommes sous son commandement.


Quant aux scènes "pénibles", je comprends la gêne. J'essaie lorsque c'est possible de pratiquer l'ellipse narrative. Mais la question s'est assez peu posée dans la campagne. J'ai discuté avec mes joueurs qui n'étaient pas très intéressés par les scènes glauques, mais trouvaient l'idée d'essayer d' "expliquer" les Granbretons plus intéressante. Mes Granbretons étaient du coup trop tendres, ils ont dû finir en cour martiale ... pardon, gymnastes sexuels !!! :D
 
Taka a écrit :
sam. août 18, 2018 8:00 pm
Ça donne envie de tester Hawkmoon tout ça! :)

J'entends souvent beaucoup de bien (ici aussi) de l'Ile Brisée, mais que valent les autres scénarios/campagnes?

Et sinon, comment vous situeriez Wasteland par rapport à Hawkmoon? Wasteland m'a toujours donné l'impression d'être "Hawkmoon sans la license" (point de jugement de valeur là-dedans, juste une impression).
Pour proposer une réponse à ta première question, Taka :
  • L'Île brisée est très sympa, en effet, mais assez "Multiverse" dans son ambiance.
  • J'ai beaucoup aimé le supplément sur la Sicile, "Chair et métal" (1ère édition) pour son mélange d'hypertechnologie, de Méditerranée presque médiévale et de mutants. Faut juste aimer les cyborgs, et bien calibrer l'opposition par rapport aux PJs !
  • Les scénarios des Chroniques germaniques sont très sympas ; l'un des trois (L'héritage des Von Lowen, si je me souviens bien) est une sorte de petite campagne.
J'avais la même impression que toi sur Wasteland ; ça m'a fait penser, sur certains aspects, à l'ambiance de la Bretagne et la Normandie du supplément la France. Je me suis demandé si le jeu n'était pas parti d'une campagne perso des auteurs d'abord jouée avec Hawkmoon. Mais au final, ça semble un bel univers, original et cohérent... Je n'ai cependant que parcouru le livre de base et quelques critiques.


 
Campagne L'Anneau Unique : https://lacompagniedupont.wordpress.com/
Campagne Hawkmoon (site en construction) : https://hawkmoonvonbek.wordpress.com/
Campagne Stormbringer/Elric : https://legendedecranliret.wordpress.com/

Répondre