MaléficeS le retour

Inspis, théories, conseils ...
Avatar de l’utilisateur
mithriel
Dieu du funky soul
Messages : 5439
Inscription : jeu. juil. 31, 2003 9:00 am
Contact :

Re: MaléficeS le retour

Message par mithriel »

Les règles, c'était au moins en partie Fontanièvres, il me semble.

Avatar de l’utilisateur
tauther
Dieu des animaux qui bavent
Messages : 4128
Inscription : jeu. janv. 18, 2007 11:31 am
Localisation : Ardoth

Re: MaléficeS le retour

Message par tauther »

Cryoban a écrit :
mar. juin 30, 2020 9:36 am
L'utilisation du D20 va également me permettre d'y intégrer la grosse bonne idée de D&D5, à savoir l'usage du dé d'Avantage/Désavantage plutôt que d'avoir des bonus/malus à gérer.
Ca ressemble à un biais Casusien pour ne pas utiliser le D100... :D
Tu pourrais utiliser deux dés dizaine (comme dans Mothership) ou tenter un trucs genre inverser éventuellement dé dizaine et dé unité selon pour avoir le meilleur ou le pire résultat si l'on a un avantage ou un désavantage..

Avatar de l’utilisateur
Vociférator
Cardinal
Messages : 538
Inscription : sam. déc. 11, 2010 8:55 pm
Localisation : Naoned

Re: MaléficeS le retour

Message par Vociférator »

Cryoban a écrit :
mar. juin 30, 2020 9:36 am

L'écriture des scénarios par contre contient souvent des éléments très dirigistes, voir maladroits, mais c'était un peu le standard de l'époque, avouons le (rappelez vous le coup bidon du sosie dans la Campagne Impériale de Warhammer)


Pour les scénarios, je trouve que c'est davantage la marque de Maléfices que de l'époque. Les auteurs se faisaient manifestement plaisir littérairement à écrire leur production, et poussaient pour calquer leur vision au déroulement du scénario via un canevas très dirigiste, sans prise de recul.

Comme c'est un jeu qui est toujours resté un peu la propriété des auteurs qui avaient de fortes personnalités, je pense que ça n'a pas aidé pour aller vers des pistes et des formats différents.

Sinon merci pour ton retour, cela donne envie de se remettre à ce jeu !

Avatar de l’utilisateur
Cryoban
Dieu de la carbonite
Messages : 6912
Inscription : mar. mars 29, 2011 9:25 pm
Localisation : Angers

Re: MaléficeS le retour

Message par Cryoban »

tauther a écrit :
mar. juin 30, 2020 9:58 am
Tu pourrais utiliser deux dés dizaine (comme dans Mothership) ou tenter un trucs genre inverser éventuellement dé dizaine et dé unité selon pour avoir le meilleur ou le pire résultat si l'on a un avantage ou un désavantage..

Non pas du tout, j'utilise le D100 pour du Cthulhu, DG, nephilim, etc. :P
A Maléfices, toutes les caractéristiques sont sur 20 et ensuite ils ont introduit une table de conversion [Score sur 20 -> Pourcentage] pour pouvoir ensuite faire des jets de D100 et en déduire des paliers de réussites/échec. Donc tu peux tout zapper et en rester à un roll-under au
D20

Vociférator a écrit :
mar. juin 30, 2020 10:00 am
Les auteurs se faisaient manifestement plaisir littérairement à écrire leur production

C'est pas faux.
Swooby-doo et mystères associés (un hack de Sweepers)
Vermine-Reboot hack motorisé par Le Grit
Cthulhu Invictus: Limes Obscurus. Certaines forêts sont plus sombres que d'autres
Dark Operators, un hack du BRP pour Delta Green. Du poulpe et des Forces Spéciales.

Tristan
Panthéon
Messages : 8401
Inscription : mer. oct. 08, 2003 7:46 pm

Re: MaléficeS le retour

Message par Tristan »

Vociférator a écrit :
mar. juin 30, 2020 10:00 am
Cryoban a écrit :
mar. juin 30, 2020 9:36 am

L'écriture des scénarios par contre contient souvent des éléments très dirigistes, voir maladroits, mais c'était un peu le standard de l'époque, avouons le (rappelez vous le coup bidon du sosie dans la Campagne Impériale de Warhammer)

Pour les scénarios, je trouve que c'est davantage la marque de Maléfices que de l'époque. Les auteurs se faisaient manifestement plaisir littérairement à écrire leur production, et poussaient pour calquer leur vision au déroulement du scénario via un canevas très dirigiste, sans prise de recul.

Comme c'est un jeu qui est toujours resté un peu la propriété des auteurs qui avaient de fortes personnalités, je pense que ça n'a pas aidé pour aller vers des pistes et des formats différents.


J’étais déjà dans le circuit à l’époque de la publication des scénarios Maléfices, et ils étaient décalés par rapport à la production de la fin des années 80 et du début des années 90. C’était vraiment un effet de style voulu par les auteurs.

Avatar de l’utilisateur
Cryoban
Dieu de la carbonite
Messages : 6912
Inscription : mar. mars 29, 2011 9:25 pm
Localisation : Angers

Re: MaléficeS le retour

Message par Cryoban »

La partie de Maléfices a très bien fonctionner avec mes jeunes et ce fut plaisant de retrouver cette atmosphère de Belle époque matinée de mystère typique dune certaine littérature. Tout le monde s'est bien amusé et pouvoir expliquer le système de jeu en 10 min c'est bien.

L'usage du D20 avec le dé d'Avantage/désavantage a été très concluant pour moi. Exit les modificateurs.
L'utilisation du tarot pour tenter d'obtenir une réussite automatique a bien fonctionner également ils s'en sont servis plusieurs fois. Par contre il va falloir que je reformule les traits de personnalités associées à chaque lame (qu'ils doivent mettre en jeu lorsqu'ils tirent une de leur lames) car contrairement au jeu d'origine ces traits de personnalités se manifestent alors plus fréquemment et dans des moments souvent critique et du coup certains sont trop disruptifs ou pas assez génériques.
Swooby-doo et mystères associés (un hack de Sweepers)
Vermine-Reboot hack motorisé par Le Grit
Cthulhu Invictus: Limes Obscurus. Certaines forêts sont plus sombres que d'autres
Dark Operators, un hack du BRP pour Delta Green. Du poulpe et des Forces Spéciales.

Répondre