[Marronnier] Trop de Background tue le background ?

Inspis, théories, conseils ...
Tristan
Panthéon
Messages : 6921
Inscription : mer. oct. 08, 2003 7:46 pm

Re: [Marronnier] Trop de Background tue le background ?

Message par Tristan » mer. déc. 05, 2018 2:18 pm

Minlister a écrit :
mer. déc. 05, 2018 1:12 pm
@Tristan
On s'approche du koan!!! Ca tease fort, quelle est ton opinion sur ces différents points? Parce que de nous tous, tu as la meilleure vision sur l'essentiel de la catégorie 1.

Heu... c'était plus une liste destinée à me fixer les idées sur tout ce qui était agité dans les pages précédentes qu'un teaser.

Pas le temps tout de suite, j'essayerai peut-être de développer un peu certains trucs dans l'après-midi ou demain.

Avatar de l’utilisateur
Rui
Banni
Messages : 1402
Inscription : jeu. mars 07, 2013 2:33 pm
Localisation : Paris 13e
Contact :

Re: [Marronnier] Trop de Background tue le background ?

Message par Rui » mer. déc. 05, 2018 3:36 pm

sherinford a écrit :
mer. déc. 05, 2018 1:56 pm
Rui a écrit :
mer. déc. 05, 2018 1:31 pm
Il y a des nouveaux joueurs/MJ qui démarrent avec des games fleuves, je doute fortement que 100% d'entre eux sont "intimidés" par le background. Ce que je refuses c'est les conclusions => "Personnes ne jouent à Pavillon noir/Trudvang par ce que dans mon/notre microcosm personne n'y jouent." ;)

Je ne pense pas avoir dit cela.

Ce que je dis, c'est que les chiffres de vente d'un jeu n'offrent aucune garantie quant à son utilisation finale comme jeu (et pas juste comme livre).

Il n'y a pas nécessairement de lien causal entre les deux.

Du moins pas dans ce sens là.

100% des gens qui jouent à un jeu l'ont sans doute acheté (bon, ça peut se discuter, le piratage existe aussi).

A l'inverse, 100% des gens qui achètent un jeu ne le lisent pas nécessairement, et y jouent encore moins, pour toute une série de raisons (autres jeux à terminer, pas de groupe, et souvent, ce n'est même pas l'objet de l'achat: vous seriez surpris du nombre de collectionneurs qui amassent les jdr sans même les déballer de leur cellophane).

Alors on est d'accord :yes:

Avatar de l’utilisateur
Dany40
Prêtre
Messages : 317
Inscription : ven. avr. 28, 2017 2:04 pm

Re: [Maronnier] Trop de Background tue le background ?

Message par Dany40 » mer. déc. 05, 2018 8:06 pm

sherinford a écrit :
mer. déc. 05, 2018 9:24 am
Dany40 a écrit :
lun. déc. 03, 2018 6:21 pm
C’est bien sûr une approche qui ne plaira pas à tout le monde mais le succès de Pavillon Noir ou Trudvang montre qu’il y a un appétit de ça aussi ... parallèlement à la vulgarisation actuelle du JDR amenant un accès plus simple et direct à notre loisir ...ces 2 approches sont complémentaires et indispensables.

De quel succès parles-tu au juste ?

Parce que dans notre section "Retours JDR", il n'y a qu'une seule partie de Pavillon Noir qui apparaisse, et elle a été jouée en 2016...

On a là un bel exemple de jeu qui se vend bien, mais qui ne semble pas être joué si massivement que cela.

Les Kickstarters ne sont pas nécessairement un bon indice: un de mes bons amis achète régulièrement des jeux et des gammes pour les lire, ou parfois pour les figurines (quand ce sont des jeux de plateaux), mais ne joue pratiquement jamais. Je sais, c'est pas un comportement rationnel, mais la rationnalité n'a pas grand chose à voir avec les techniques de marketing, qui jouent sur la pulsion.
Ton argument serait recevable si on était encore dans les années 90. De nos jours les JDRs comme Pavillon Noir sont largement décrits , commentés et disséqués à travers des articles et des vidéos ... ceux que ont Pledgé Pavillon Noir ont très vite été au courant de la teneur de la bête.
Il y a donc bien un goût pour ce type de jeu, et non je ne penses pas que ce forum soit représentatif du JDR au point d’en tirer des vérités globales.

Petit exemple rigolo ... il y a eu en 2018 des tables du JDR Prophecy qui ont tourné dans divers coins de France. Pour un JDR français vieux de 15 ans ce n’est pas négligeable... et pour autant ça ne transparaît pas sur Casus No (de façon assez naturelle ce type de forum est plus attiré par l’actualité...)

Personnellement je n’ai pas Pledgé Pavillon Noir... ce n’est donc pas une défense de ce jeu par passion mais juste un constat. Les retours de Rêve de Dragon et Runequest confirment encore cette tendance ... les gros BG sont appréciés , tout comme les systèmes de règles dense , comme cela a toujours été le cas . Et les jeux plus simples et accessible ont aussi leur public ... comme cela a toujours été le cas aussi
« Les hommes doués intellectuellement savent qu’il n’y a pas de différence nette entre le réel et l’irréel, que les choses ne nous apparaissent qu’à travers la délicate synthèse physique et mentale qui s’opère subjectivement en chacun de nous. » HP Lovecraft

Ravortel
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 2643
Inscription : lun. juin 02, 2014 5:52 pm
Localisation : Pas là.

Re: [Maronnier] Trop de Background tue le background ?

Message par Ravortel » jeu. déc. 06, 2018 4:15 am

Dany40 a écrit :
mer. déc. 05, 2018 8:06 pm
Petit exemple rigolo ... il y a eu en 2018 des tables du JDR Prophecy qui ont tourné dans divers coins de France. Pour un JDR français vieux de 15 ans ce n’est pas négligeable... et pour autant ça ne transparaît pas sur Casus No (de façon assez naturelle ce type de forum est plus attiré par l’actualité...)
Dans mon asso, je fais jouer Miles Christi : 1995.
Comme quoi 15 ans, c'est jeune finalement.

Avatar de l’utilisateur
Ego'
Dieu de la taverne
Messages : 6140
Inscription : ven. nov. 28, 2003 2:04 pm
Localisation : derrière le comptoir (à Metz)

Re: [Marronnier] Trop de Background tue le background ?

Message par Ego' » jeu. déc. 06, 2018 5:27 am

Minlister a écrit :
mer. déc. 05, 2018 8:10 pm
Il y a un gros BG dans Rêve de Dragon? je n'ai pas ce souvenir (mais je vous parle d'un temps que les moins de vingt ans etc...)

Dans le cas de RdD, ce sont les règles qui font office de background.
Je suis déjà dehors :arrow:

Avatar de l’utilisateur
sherinford
Dieu de sa console
Messages : 6178
Inscription : jeu. oct. 07, 2004 8:36 am
Localisation : Un petit chateau en Belgique

Re: [Marronnier] Trop de Background tue le background ?

Message par sherinford » jeu. déc. 06, 2018 8:10 am

Minlister a écrit :
mer. déc. 05, 2018 8:10 pm
Il y a un gros BG dans Rêve de Dragon? je n'ai pas ce souvenir (mais je vous parle d'un temps que les moins de vingt ans etc...)

Je ne pense pas que ça ait changé : RDD, ce sont des règles avant tout, et aussi une ambiance, une approche poétique et onirique de la fantasy qui ressort des divers scénarios...

Avatar de l’utilisateur
Julian_Manson
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 1786
Inscription : jeu. nov. 23, 2017 4:05 am

Re: [Marronnier] Trop de Background tue le background ?

Message par Julian_Manson » jeu. déc. 06, 2018 8:12 am

sherinford a écrit :
jeu. déc. 06, 2018 8:10 am
Minlister a écrit :
mer. déc. 05, 2018 8:10 pm
Il y a un gros BG dans Rêve de Dragon? je n'ai pas ce souvenir (mais je vous parle d'un temps que les moins de vingt ans etc...)

Je ne pense pas que ça ait changé : RDD, ce sont des règles avant tout, et aussi une ambiance, une approche poétique et onirique de la fantasy qui ressort des divers scénarios... 

y'a des jeux ou l'ambiance se créé facilement, de ce qu'on m'a dit sur Rêves de Dragon, c'est le cas.

Avatar de l’utilisateur
Dany40
Prêtre
Messages : 317
Inscription : ven. avr. 28, 2017 2:04 pm

Re: [Maronnier] Trop de Background tue le background ?

Message par Dany40 » mar. déc. 11, 2018 1:24 am

Ravortel a écrit :
jeu. déc. 06, 2018 4:15 am
Dany40 a écrit :
mer. déc. 05, 2018 8:06 pm
Petit exemple rigolo ... il y a eu en 2018 des tables du JDR Prophecy qui ont tourné dans divers coins de France. Pour un JDR français vieux de 15 ans ce n’est pas négligeable... et pour autant ça ne transparaît pas sur Casus No (de façon assez naturelle ce type de forum est plus attiré par l’actualité...)
Dans mon asso, je fais jouer Miles Christi : 1995.
Comme quoi 15 ans, c'est jeune finalement.
Excellent !!! Respect monsieur ;)
« Les hommes doués intellectuellement savent qu’il n’y a pas de différence nette entre le réel et l’irréel, que les choses ne nous apparaissent qu’à travers la délicate synthèse physique et mentale qui s’opère subjectivement en chacun de nous. » HP Lovecraft

Avatar de l’utilisateur
Solaris
Dieu bien trop curieux
Messages : 7311
Inscription : dim. juin 05, 2005 12:09 pm
Localisation : Quimper (29)
Contact :

Re: [Marronnier] Trop de Background tue le background ?

Message par Solaris » mar. déc. 11, 2018 7:18 am

Je fais jouer une grosse campagne de Guildes et ce jeu est sorti en 1996. Je suis joueur sur une grosse campagne sur Hawkmoon, et on joue à des jeux pas toujours très jeunes. A l'inverse, on joue à des jeux très récents (Channel Fear...). Donc l'âge du jeu n'a rien à voir, ce sont plus son style ou ses règles les vraies clés.
Par contre, je ne me vois plus maîtriser des jeux comme Vampire by the book. Je prends juste le livre de règles, un ou deux suppléments et basta. Pareil pour L5A. Trop lourd pour moi et trop contraignant comme un corset trop serré, surtout quand tu as des pjs qui connaissant parfaitement les BG (enfin parfois c'est aussi ce qu'ils croient... surtout quand ils n'ont pas la dernière édition qui remet des choses à plat parfois et que tu démarres avec).
Les Chroniques de Solaris, site de Jdr

Mes créations sur Lulu.com

"Selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de cour vous rendront blanc ou noir".
Jean de la Fontaine, 17è sièc... 2019.

Avatar de l’utilisateur
mithriel
Dieu du funky soul
Messages : 4842
Inscription : jeu. juil. 31, 2003 9:00 am
Contact :

Re: [Marronnier] Trop de Background tue le background ?

Message par mithriel » mer. déc. 12, 2018 8:10 am

J'ai fait du Avant Charlemagne et du Empire Galactique il n'y a pas si longtemps. :)

Avatar de l’utilisateur
Dany40
Prêtre
Messages : 317
Inscription : ven. avr. 28, 2017 2:04 pm

Re: [Marronnier] Trop de Background tue le background ?

Message par Dany40 » mer. déc. 12, 2018 1:57 pm

Minlister a écrit :
jeu. déc. 06, 2018 8:50 am
Ok, c'est ce qui me semblait aussi, effectivement ce qu'en dit Ego, même ironiquement, correspond bien à mon souvenir. Avec aussi le corpus des scénarios qui a vraiment contribué à poser le cadre de jeu

La nature même de l’univers de RDD a imposé que son BG soit développé par les scénarios
« Les hommes doués intellectuellement savent qu’il n’y a pas de différence nette entre le réel et l’irréel, que les choses ne nous apparaissent qu’à travers la délicate synthèse physique et mentale qui s’opère subjectivement en chacun de nous. » HP Lovecraft

Avatar de l’utilisateur
Dude
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 2040
Inscription : mer. juil. 21, 2010 4:29 pm
Localisation : Paris 13 (Les Gobelins)
Contact :

Re: [Marronnier] Trop de Background tue le background ?

Message par Dude » jeu. déc. 13, 2018 3:37 pm

Si vous mettez Rêve de Dragon dans l’histoire… En fait, pour moi, RdD est l’antithèse du « trop de background ». Le background « complet » de RDD, soit l’intégralité des choses à savoir pour commencer à jouer tient en quelques minutes de présentation en début de séance, même en y mettant les formes : les trois âges, le haut-rêve, le multi-rêve, un monde très vieux avec des cités aux coutumes millénaires, des villages isolés, la coutume du voyage, la haine des haut-rêvant, les déchirures, la réincarnation, les voyageurs... les groins.

Aucune connaissance géographique ou culturelle n’est nécessaire pour choisir le background de son voyageur. Si tu veux jouer une princesse possédant mille châteaux avec deux millions de chevaliers-troubadours sous ses ordres et considérée par le monde entier comme la meilleure lanceuse de haches de l’empire des mille princesses ; tu peux le faire. Au contraire même, on peut se lâcher, car on se fout de savoir si c'est un délire du personnage, la vérité absolu, ou un de ses rêves. Cela n'a pas d'importance. Seul le présent est important. Le background ne limite en rien la créativité des personnages...

Quant au background "local" (le nom des forêts, les coutumes des citadins, la qualité des routes, les légendes, les castes et catégories sociales, le type de gouvernement, le nom de l'auberge, ce qu’on y mange, etc.) il vient en effet des scénarios. La découverte de ce background local et la compréhension de ses spécificités forment même souvent le cœur des scénarios de RdD.

C’est à ma connaissance un des rares jdr où des vieux joueurs avec 30 ans de scénarios RDD au compteur et des novices sont à quasi égalité face aux scénarios…

Avatar de l’utilisateur
Dany40
Prêtre
Messages : 317
Inscription : ven. avr. 28, 2017 2:04 pm

Re: [Marronnier] Trop de Background tue le background ?

Message par Dany40 » lun. déc. 17, 2018 2:01 pm

Solaris a écrit :
mar. déc. 11, 2018 7:18 am
Je fais jouer une grosse campagne de Guildes et ce jeu est sorti en 1996. Je suis joueur sur une grosse campagne sur Hawkmoon, et on joue à des jeux pas toujours très jeunes. A l'inverse, on joue à des jeux très récents (Channel Fear...). Donc l'âge du jeu n'a rien à voir, ce sont plus son style ou ses règles les vraies clés.
Par contre, je ne me vois plus maîtriser des jeux comme Vampire by the book. Je prends juste le livre de règles, un ou deux suppléments et basta. Pareil pour L5A. Trop lourd pour moi et trop contraignant comme un corset trop serré, surtout quand tu as des pjs qui connaissant parfaitement les BG (enfin parfois c'est aussi ce qu'ils croient... surtout quand ils n'ont pas la dernière édition qui remet des choses à plat parfois et que tu démarres avec).

Il est vrai que l’âge du jeu et la densité du BG ne sont pas liés ... d’après ce que j’ai lu ceux voulant jouer à Pavillon Noir vont être servis en BG !! :)

L’important pour moi c’est que le BG puisse s’adapter aux envies des tables de jeu (dense pour ceux aimant ça mais se rendant accessible.... et offrant des raccourcis pour ceux préférant ça )
« Les hommes doués intellectuellement savent qu’il n’y a pas de différence nette entre le réel et l’irréel, que les choses ne nous apparaissent qu’à travers la délicate synthèse physique et mentale qui s’opère subjectivement en chacun de nous. » HP Lovecraft

Répondre