Wulin Seconde Edition

Inspis, théories, conseils ...
Répondre
184201739
Zelateur
Messages : 67
Inscription : ven. sept. 07, 2018 7:31 pm

Wulin Seconde Edition

Message par 184201739 » lun. déc. 17, 2018 7:56 pm

J'ouvre un fil sur ce jeu que je viens à peine d'acquérir.
Partage de sources, liens vers romans ou études, de scénarios ou d'idées de scénarios.

Pourrait-on imaginer un scénario autour de la découverte du mausolée du Premier Empereur de Chine ?  Des idées ?
https://www.google.com/url?sa=t&rct=j&q ... Qh4uJqZTFk
J'ai acheté chez un bouquiniste (Fontainebleau) pour 10 € (versus 39 €) un bouquin Femmes à l’Époque des Empereurs de Chine, édité après une expo à Montpellier, d'après un manuscrit du XVII. Il a du stock. Beaucoup d'iconographie et peu de textes, mais qui est assez stimulant pour des situations et PNJ féminins. 20 d'entre ces femmes sont situées à l'époque Song. Énormément de noms de personnages, déjà.
https://sites.ina.fr/occitanielivre/foc ... 0001331730

Peut-on se procurer Pour Quelques Fleurs de Chrysantème, de la première édition ?
Des scénarios parus dans des revues ou des blogs ?


  

Avatar de l’utilisateur
Gridal
Banni
Messages : 1403
Inscription : jeu. août 17, 2006 8:13 pm

Re: Wulin Seconde Edition

Message par Gridal » lun. déc. 17, 2018 8:05 pm

184201739 a écrit :
lun. déc. 17, 2018 7:56 pm
Des scénarios parus dans des revues ou des blogs ?

Le dernier chant de l'hirondelle dans Di6dent n°13
Le déclin du camélia dans Casus Belli n°15

Avatar de l’utilisateur
Solaris
Dieu bien trop curieux
Messages : 7083
Inscription : dim. juin 05, 2005 12:09 pm
Localisation : Quimper (29)
Contact :

Re: Wulin Seconde Edition

Message par Solaris » lun. déc. 17, 2018 8:20 pm

Concrètement, les règles sont fluides ?
Facile d'improviser un pnj en règles ?
C'est vraiment bien comme jeu ? :)
Les Chroniques de Solaris, site de Jdr

"Selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de cour vous rendront blanc ou noir".
Jean de la Fontaine, 17è sièc... 2019.

184201739
Zelateur
Messages : 67
Inscription : ven. sept. 07, 2018 7:31 pm

Re: Wulin Seconde Edition

Message par 184201739 » lun. déc. 17, 2018 9:53 pm

Solaris a écrit :
lun. déc. 17, 2018 8:20 pm
Concrètement, les règles sont fluides ?
Facile d'improviser un pnj en règles ?
C'est vraiment bien comme jeu ? :)
Désolé je n'en suis vraiment pas là !
Je commence par essayer de m'imprégner de l'univers. Je peux juste dire à ce stade que la lecture est agréable ...

 

184201739
Zelateur
Messages : 67
Inscription : ven. sept. 07, 2018 7:31 pm

Re: Wulin Seconde Edition

Message par 184201739 » lun. déc. 17, 2018 9:54 pm

Gridal a écrit :
lun. déc. 17, 2018 8:05 pm
184201739 a écrit :
lun. déc. 17, 2018 7:56 pm
Des scénarios parus dans des revues ou des blogs ?
Le dernier chant de l'hirondelle dans Di6dent n°13
Le déclin du camélia dans Casus Belli n°15 
Merci !
 

Avatar de l’utilisateur
Poulpy
Dieu des sous-vêtements en chocolat
Messages : 1680
Inscription : mer. août 13, 2003 12:24 pm
Localisation : Seine et marne
Contact :

Re: Wulin Seconde Edition

Message par Poulpy » lun. déc. 17, 2018 11:23 pm

Concrètement, les règles sont fluides ?
Ce n'est pas d'une simplicité flagrante, mais une fois habitué ça roule, surtout la V2 qui a viré une parties des compteurs inutiles de la V1.
Concrètement le plus dur c'est de ce rappeler à chaque jet que sur le D8, le 4 vaut 0 et le 8 vaut la valeur que tu veux entre 0 et 8.
Facile d'improviser un pnj en règles ?
Ici, ça va dépendre de l'importance du PNJ dans un combat. La plupart des adversaires et PNJ sont géré de façon simplifié. 
Les ennemis sérieux, rivaux et némésis sont par contre presque aussi développer techniquement que les PJs, mais en général il va s'agir de PNJ travaillé par le MJ pour avoir un impact, donc rarement improvisé.
Solaris a écrit :
lun. déc. 17, 2018 8:20 pm
C'est vraiment bien comme jeu ? :)
Wulin a de vrai défauts. Une organisation des chapitres pas forcement heureuse (genre décrire le Song, pays centrale où se dérouleront
la plupart des scénarios APRES la description de tout les pays limitrophes où les PJs ne mettrons pas les pieds dans la plupart des campagnes) et une système manquant parfois de clarté dans ces explications et exemple.
Mais à coté de cela, il donne des clés très simple pour comprendre le genre Wuxia, un background vraiment inspirant, riche tout en restant simple à appréhender et un système qui "matters", qui reflète vraiment l'univers dans lequel il s'inscrit.
Alors oui, a mon avis, il ne s'agit pas d'un jeu plug and play ou on peut lancer une partie juste après avoir lus le livre mais je pense quand même qu'il s'agit d'un très bon jeu.
Do no harm, but take no shit!
Social Justice Barbarian

Chaîne Youtube Rolistiquement Votre:
Rolistiquement Votre #12: Godbound

Avatar de l’utilisateur
Solaris
Dieu bien trop curieux
Messages : 7083
Inscription : dim. juin 05, 2005 12:09 pm
Localisation : Quimper (29)
Contact :

Re: Wulin Seconde Edition

Message par Solaris » mar. déc. 18, 2018 8:57 am

@Poulpy
Merci pour tes premiers retours :)
Les Chroniques de Solaris, site de Jdr

"Selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de cour vous rendront blanc ou noir".
Jean de la Fontaine, 17è sièc... 2019.

184201739
Zelateur
Messages : 67
Inscription : ven. sept. 07, 2018 7:31 pm

Re: Wulin Seconde Edition

Message par 184201739 » mer. déc. 19, 2018 3:39 pm

Un compte rendu de partie assez développé sur les Archives d'Anubis. Avec les règles de la première édition, c'est important car il y aurait eu allègement.
Réservé aux Mengzhu (les MJ).
https://anubisarchives.com/wulin-pour-q ... st-mortem/
Merci Pierre Vanhulst, beau boulot.

184201739
Zelateur
Messages : 67
Inscription : ven. sept. 07, 2018 7:31 pm

Re: Wulin Seconde Edition

Message par 184201739 » ven. déc. 21, 2018 6:34 pm

Bon, j'avance un peu dans la lecture des règles.
Je dois dire que si je suis toujours accroché, l'univers, l'esthétique, le langage immersif (viens donc tâter de la Roue Flamboyante du Phénix Vermillon !), je suis également déçu par des lacunes consistantes du point de vue didactique. En particulier les règles de combat auraient nécessité, de par leur originalité, un exemple développé de combat complet à plusieurs personnages, ce qui ne nous est pas proposé. Il va donc falloir ramer pour nous approprier le système. Ce que je vais essayer, mais ce n'est pas glop : ni au démarrage, ni en cas de reprise du jeu plusieurs mois plus tard. Il faudrait une aide de jeu qui le propose chez l'éditeur. A mon avis c'est un frein consistant au succès potentiel du jeu. J'enverrai un mail à l'éditeur pour relever cela, mais après les fêtes !
Dans une moindre mesure, manque également l'exemple de création complète d'un personnage, alors que le processus de création est assez conséquent. Et donc, au moins un héros prêt à joueur à l'issue de cette création.
Enfin, l'initiative est un sujet très important à Wulin. Et sur l'écran j'ai repéré un oubli fâcheux en rubrique Neigong (l'énergie intérieure des personnages) : la dépense possible d'un point de Neigong pour booster son initiative. Ça me paraît une erreur grossière, crotte alors !
Au total en l'état les Mengzhu vont suer sang et eau pour maîtriser les règles. Quel dommage !

Une autre chose dommage : le scénario de Tigres & Dragons (= présentation de 50 écoles d'arts martiaux), demande que les personnages incarnent des héros renommés en démarrant le scénario. A ce stade de la gamme, et alors qu'il n'y a pas du tout de scénario dans le Livre de Bases, c'est quand même ballot ! Et pas de prétirés fournis pour pallier à ça, ni de système de création de personnages déjà légendaires dans la Base. Le premier scénario des chroniques du Jiang Hu (pas encore lu les autres) nécessite qu'un des PJ soit très scripté, ou même soit Cao Quin, personnage incarné par le joueur d'un souscripteur de la première édition. Passons, mais alors il aurait été bien de donner la feuille de personnage de ce Cao Quin ! Il possède une épée légendaire, dont les capacités ne sont pas indiquées dans le scénario. C'est quand même décevant ce genre d'impasses !

Donc je dirai à ce stade : gros problèmes d'ergonomie dans la gamme. L'index dans la base est précieux et existe, mais il aurait fallu je pense reprendre également en bas de pages les intitulés de sous chapitres car on a trop souvent besoin de recourir à l'index. Adjoindre à l'écran une aide de jeu reprenant l'index sur feuille volante aurait été bien vu.
Alors je serai moins indulgent que Poulpy : c'est potentiellement un bon jeu je crois, mais un très bon jeu, je ne pense pas qu'on puisse le dire du fait de la difficulté de prise en main (qui fait que je ne peux pas dire encore comment cela fonctionne à l'usage, si ça se trouve, ce n'est pas convaincant ! ).
Je vais essayer de m'accrocher en me bricolant une aide de jeu, mais pas tout de suite.
 

Avatar de l’utilisateur
Anubis Vlad Tepas
Profane
Messages : 11
Inscription : mer. déc. 22, 2010 12:27 pm
Localisation : Helvétie
Contact :

Re: Wulin Seconde Edition

Message par Anubis Vlad Tepas » ven. déc. 21, 2018 7:43 pm

@184201739 Merci pour le feedback ! Ça fait vraiment plaisir d'en avoir, compte tenu du silence de mes joueurs sur le web.

Après un premier one-shot complet (Pour quelques Fleurs de chrysanthème) et la première séance de Retour de Flamme, je confirme que l'organisation et la maquette sont toujours perfectibles. Ceci dit, c'est quand même mieux qu'avec la V1, même si certaines règles semblent un peu trop violemment amputées (les formules d'alchimie externe, par exemple). Je trouve malgré tout que le jeu en vaut la chandelle. Dans notre équipe, le système a demandé un moment d'ajustement pour qu'on comprenne bien à quel point une action sans envergure peut être plus périlleuse que d'en rater une trop ambitieuse (surtout en combat : rater un saut par-dessus un ravin, ça reste pire que de s'essouffler en réussissant...). Durant les premiers combats, chaque jet était l'occasion de se gratter la tête en se demandant si les mécaniques étaient vraiment bien huilées. Je me rappelle même avoir voulu incarner un perso trop agressif en mettant des seuils quasi-impossibles à atteindre. Résultat, le mec ratait la plupart de ses attaques, mais quand il en passait une, ça claquait. En face, la joueuse visait un peu trop bas et s'épuisait en touchant son adversaire. Après ce combat, on a fait un pointage et on s'est rendus compte que c'était finalement assez génial : le jeu te pousse vraiment à prendre des risques, à agir comme un Youxia. C'est la marque de fabrique du système : si tu y adhères, tu le trouveras vraiment inimitable et irremplaçable.
Pour nous aider au milieu des nombreuses options, on a imprimé une petite "piste" d'initiative sur laquelle on dépose des petits token représentant les persos et les PNJ. On a aussi imprimé une roue des animaux (pour les veillées, purement roleplay) et une illustration représentant le cycle des éléments (pour appliquer les règles de la V1 sur les cycles). J'essaie aussi de trouver un petit gong de table pour rappeler aux joueurs qu'ils peuvent "sonner le gong" afin d'aider leurs copains dans la mouise. Bref, oui, les aides de jeu changent la vie quand on joue à Wulin.

184201739
Zelateur
Messages : 67
Inscription : ven. sept. 07, 2018 7:31 pm

Re: Wulin Seconde Edition

Message par 184201739 » sam. déc. 22, 2018 9:40 am

@Minlister : c'est un numéro de contrat d'assurance vie, c'est plus court !
Merci pour le tuyau, je vais investiguer. Mais avant d'acheter autre chose il faut que j'arrive à intégrer le système de combat.

@Anubis : merci pour ce retour complémentaire utile, idée de la piste d'initiative adoptée. Je songe également à un système de jauge du souffle. Je pense que De rien pour les remerciements, j'ai également lu tes retours sur les 5 Supplices (en ayant il y a peu écouté les Podcasts de la Cellule sur la même campagne). Tes papiers sont vraiment bien écrits, j'en ai mis le lien sur un forum associatif. https://www.lgdj.org/forum/jeux-de-role ... s-d-anubis
N'ayant pas eu la V1, je ne peux pas évaluer les évolutions.
Donc tu as rejoué dernièrement PQFdC avec l'édition Lotus pourpre, et tu es de nouveau avec ton groupe "sur" Wulin ?
Le scénario Le dernier chant de l'hirondelle dans Di6dent n°13  , signalé par Gridal, est facilement achetable pour pas cher au format e book.

Première quinzaine de janvier j'essaye de me poser pour comprendre les combats et une formalisation pense bête premier jet. C'est dommage avec la belle charte graphique du jeu de se retrouver avec des aides de jeu bricolées. La feuille de personnage est chargée également, ce serait bien que l'éditeur en propose une version PDF éditable.

Avatar de l’utilisateur
Solaris
Dieu bien trop curieux
Messages : 7083
Inscription : dim. juin 05, 2005 12:09 pm
Localisation : Quimper (29)
Contact :

Re: Wulin Seconde Edition

Message par Solaris » sam. déc. 22, 2018 11:34 am

J'ai depuis pas mal de temps un oeil lointain mais curieux sur Wulin pour voir ce que cela peut donner, mais vos retours sur sa lourdeur et sa lecture des règles me refroidissent... :(
Les Chroniques de Solaris, site de Jdr

"Selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de cour vous rendront blanc ou noir".
Jean de la Fontaine, 17è sièc... 2019.

184201739
Zelateur
Messages : 67
Inscription : ven. sept. 07, 2018 7:31 pm

Re: Wulin Seconde Edition

Message par 184201739 » sam. déc. 22, 2018 10:29 pm

@Solaris : en même temps le seul qui y a joué des intervenants jusqu'ici dans le fil, Anubis, a aimé. Mais ce n'est clairement pas un je casual.

Dans ma démarche d'apprentissage, je suis en train d'essayer de formaliser un combat tutoriel entre Lin Chao, le guerrier idéalise des Chroniques du Jiang Hu, pages 25 et 26, et Pureté du Vide, moine Shaolin, page 158 du même ouvrage.

@ Anubis : la règle de l'attaque foudroyante, page 190, il faut impérativement s'en passer, non ? Car cela voudrait dire qu'à chaque Passe le personnage ayant l'initiative pourra placer son attaque sans réelle défense, et avec dégâts majorés ... Alors qu'il y a de nombreux coups qui sont par essence défensifs, rendus non plaçables par cette règle.

184201739
Zelateur
Messages : 67
Inscription : ven. sept. 07, 2018 7:31 pm

Re: Wulin Seconde Edition

Message par 184201739 » sam. déc. 22, 2018 10:58 pm

Dans ma démarche d'apprentissage, je suis en train d'essayer de formaliser un combat tutoriel entre Lin Chao, le guerrier idéalise des Chroniques du Jiang Hu, pages 25 et 26, et Pureté du Vide, moine Shaolin, page 158 du même ouvrage.
Sera probablement non jouée : la règle de l'attaque foudroyante, page 190.  Car cela voudrait dire qu'à chaque Passe le personnage ayant l'initiative pourra placer son attaque sans réelle défense, et avec dégâts majorés ... Alors qu'il y a de nombreux coups qui sont par essence défensifs, rendus non réalisables par cette règle ? Je la trouve exagérément puissante, a priori. A débattre.
 
Pureté du Vide pense avoir retrouvé le meurtier de son Maître en la personne de Lin Chao et attaque celui-ci.
 
Pour ne pas galérer en partie, il faut étudier les protagonistes en amont de la séance (ne serait-ce que parce que les techniques de leur art martial – tous n’en maîtrisent pas -  ne sont bien sûr pas reprises à chaque fois sous les PNJ – elles le sont pour les leurs sur les feuilles des personnages joueurs).
La préparation du combat nécessite donc de prendre connaissance des caractéristiques des Arts Martiaux connus des deux protagonistes. Possession du supplément Tigres et Dragons où elles figurent indispensable. Ce supplément paraît en réalité incontournable, portant d’un vite limité 12 à un copieux 50 la liste des Arts Martiaux décrits. Avec des désignations de techniques très poétiques et d’un charme certain, qui est vraiment la signature, la couleur du jeu.
Les indications de dés d’attribut/style données dans cette préparation sont évidemment issues de la description de ces PNJS par les auteurs.
 
 
Pureté du Vide
 
Traits légendaires applicables à ce combat ;
Elève Rapide (1D)
Rage Dangereuse (2D)
Identités :
Moine Combattant (1D)
Vengeur (1D)
 
Wugong :
Apesanteur (Expertise) p224
Flux externe (Expertise) p227
Corps de Fer (Expertise) p225
 
Initiative de départ : 5D augmentée à 6D par l’application de l’identité Vengeur.
 
Art Martial : La Boxe des Rites (pages 12 et 13 de Tigres et Dragons du Jiang Hu)
On identifie l’icône de style de son Art, en l’occurrence celle du style Complexe (Pureté du Vide affiche 1D dans ce style, qui correspond à sa force intérieure, c’est un moine très tourmenté). On devra se souvenir que les résultats de l’emploi des techniques de style Complexe de cet Art seront pour Pureté du Vide évalués après le jet de 2D. Cette indication de bonus (règle page 260) ne figure pas sur l’écran.
Pureté du Vide peut utiliser tous les coups spéciaux (avec un malus de 1 en initiative – qui ne figure pas sur l’écran, si ils sont utilisés en dehors d'une technique à laquelle il a accès), et utilisera 2D pour les coups de style Complexe. La liste des des coups spéciaux n’est pas indiquée sur l’écran, et les listes par style figurent sur 5 pages séparées de la base. [Faire Aide de Jeu]
En recensant les Wugong maîtrisés par Pureté du Vide et en observant les niveaux de ses maîtrises respectives de chacun d’eux, on voit qu’il connaît les techniques suivantes de son art :
Honorer le Donateur, à 2D. L’emploi de cette technique de Blocage Désarmement lui coûtera 2 points de souffle au minimum.
Balayer l’Autel du Boudha, à 4 D car Pureté du Vide peut choisir entre trois styles pour la mettre en œuvre, et sa meilleure option est de la jouer Explosif (4D pour son attribut correspondant). L’emploi de cette technique d’attaque lui fera dépenser 4 points de souffle au minimum.
Le Marteau de la Cloche de Prière, à 4D car Pureté du Vide peut choisir entre deux styles pour la mettre en œuvre, et sa meilleure option est de la jouer Explosif (4D pour son attribut  correspondant). L’emploi de cette technique d’attaque qui provoque l’inconscience lui fera dépenser 4 points de souffle au minimum, ainsi qu’un point de Neigong (l’énergie interne des personnages) car elle nécessite l’usage au niveau (Notions) de la capacité extraordinaire (Wugong) : Flux Externe.
Pureté du Vide ne peut pas utiliser la technique la plus aboutie de son art, qui nécessite la connaissance à un niveau qu’il ne détient pas du Wugong Flux externe.
 
 
Lin Chao
 
Traits légendaires applicables à ce combat ;
Lame la Plus Rapide du Song (4D)
 
Wugong :
Apesanteur (Maîtrise) p224 La Maîtrise est supérieure à l'expertise.
Vivacite (Maîtrise) p231
Armes vivantes (Notions) p225
 
Initiative de départ : 7D
 
Art Martial : La Lame de Zhong Khui (page 20 et 21 de Tigres et Dragons du Jiang Hu)
On identifie l’icône de style de son Art, en l’occurrence celle du style Explosif (Lin Chao affiche 4D dans cet attribut). On devra se souvenir que les résultats de l’emploi des techniques de style Explosif de cet Art seront pour Lin Chao évalués après le jet de 5D (page 260).
Lin Chao peut utiliser tous les coups spéciaux (avec un malus de 1 en initiative si ils sont utilisés en dehors d'une technique à laquelle il a accès), et utilisera 5D pour les coups de style Explosif.
En recensant les Wugong maîtrisés par Lin Chiao et en observant les niveaux de ses maîtrises respectives de chacun d’eux, on voit qu’il connaît les techniques suivantes de son art :
Le Souffle du Coeur Pur, à 3D  (il possède 3 dés dans les deux attributs des deux styles possibles pour l’utilisation de cette technique d’esquive contre attaque). Cette technique lui coûtera 2 points de souffle au minimum.
Disperser le Souffle Maléfique , à  3D  (il possède 3 dés dans les deux attributs des deux styles possibles pour l’utilisation de cette technique d’esquive contre attaque). L’emploi de cette technique d’attaque (bond suivi d’un mouvement circulaire de lame) lui fera dépenser 4 points de souffle au minimum, ainsi qu’un point de Neigong car elle nécessite l’usage au niveau (Notions) de la capacité extraordinaire (Wugong) : Vivacité.
Le Miroir Talisman, à 3D (style Sournois imposé). L’emploi de cette technique d’attaque hypnotique lui fera dépenser 4 points de souffle au minimum, ainsi qu’un point de Neigong car elle nécessite l’usage au niveau (Notions) de la capacité extraordinaire (Wugong) : Armes Vivantes.
 
Lin Chao ne peut pas utiliser la technique la plus aboutie de son art, la seule de type explosif du reste, qui nécessite la connaissance à un niveau qu’il ne détient pas du Wugong Armes Vivantes.

Les Wugong (martiaux) peuvent jouer un rôle dans le combat excédant le rôle de prérequis pour certaines techniques, il faut donc également les avoir lus et assimilés avant d'ouvrir les hostilités , d'où les renvois de pages dans cette préparation.

Je suis curieux de savoir ce qui résultera de cet affrontement asymétrique : moine Shaolin à mains nus en mode Berserk contre épéiste aguerri. Je ne parierai pas sur le moine, dont la possibilité de victoire semble résider dans la réussite de la technique du Marteau de la Cloche de Prière ! Notons quand même que si Pureté du Vide est très médiocre dans l'icône de style de son art martial, les techniques d'attaque qu'il connaît  n'y recourent pas. C'est pratiquement l'inverse pour Lin Chao. Bon, celui-là a une épée mais c'est beaucoup moins important à Wulin qu'ailleurs.

Avatar de l’utilisateur
Anubis Vlad Tepas
Profane
Messages : 11
Inscription : mer. déc. 22, 2010 12:27 pm
Localisation : Helvétie
Contact :

Re: Wulin Seconde Edition

Message par Anubis Vlad Tepas » dim. déc. 23, 2018 4:01 am

@Solaris Désolé que les discussions donnent une mauvaise impression du jeu. Non vraiment, on a bien adhéré au système autour de la table. Ceci dit, Wulin est clairement un jeu "narrativiste" où les règles peuvent sembler assez déséquilibrées. Les auteurs revendiquent un peu cette approche et il est nécessaire d'y souscrire (ou en tous cas, de ne pas la considérer rédhibitoire) pour l'apprécier. J'ai masterisé avec deux groupes de quatre joueurs - une équipe de vétérans barbus, une équipe plus novice - et les règles ont été assez vite assimilées et appréciées. Je vais tenter de partager notre enthousiasme pour ce système.
Pour la lecture des règles, c'est clair qu'il ne s'agit pas du jeu le plus facile d'accès. Après, les discussions de forum peuvent éclairer pas mal de doutes. Concernant la lourdeur, parlons peut-être plutôt de "lenteur" ou "d'emphase". Wulin est un jeu où chaque jet compte, et doit donc se décrire et se discuter. Au-delà de ça, les règles sont assez simples, on est très loin d'un jeu simulationniste où chaque situation implique plusieurs jets modifiés par une pléthore de détails. Dans Wulin, quand un personnage attaque, son interprète va proposer roleplayement les attributs qu'il considère pertinent. Exemple : le PJ d'une joueuse avait un trait légendaire "ma détermination déplace les montagnes". Dans le combat final, alors que la situation semblait leur échapper, elle a mis en avant le fait que son personnage sentait l'adversité et le désespoir pour puiser dans ce trait légendaire et améliorer ses chances. Un frère et une sœur bénéficiaient également d'un trait légendaire basé sur leur rivalité, pour simuler des situations "à la Gimli et Légolas" (malheureusement, le joueur interprétant le frère n'a pas assisté à toutes les séances). Le système de Wulin permet un mélange assez rare entre règles et interprétation, un peu à la manière d'un Fate ou d'un Mythic Russia. L'autre versant intéressant du système tient à la prise de risque à laquelle les joueurs sont confrontés (cf. mon message plus haut).
Au-delà de ça, nos combats ont été assez rapidement expédiés. L'affrontement final de notre précédent scénario peut se résumer "simplement". L'antagoniste fend une foule pour atteindre sa cible, chaque PJ décrit son action pour tenter de le bloquer sur son chemin. Ils échouent, lui permettant de finir son geste sur sa cible qu'il expédie aux portes de la mort. Sentant la gravité de la situation, un PJ puise dans son Neigong (afin de jouer avant son adversaire), fait tournoyer son Pudao avec la grâce du phénix et la vitesse de Kilin pour abattre le plat de sa lame sur les tempes de son ennemi (attaque non-létale). Les joueurs autour de la table sentent que c'est le grand moment, ils sonnent alors le gong pour leur camarade à qui ils offrent un dé bonus chacun. Le joueur mise le tout pour le tout (un seul de difficulté à 64), réussit son bluff et règle de fait le conflit. Le combat s'est donc limité à une action pour 3 PJ et l'antagoniste et de deux pour celui qui a réussi à l'abattre. C'est assez extrême de vider la jauge de souffle d'un personnage comme ça en une seule attaque, mais mes joueurs se sont dotés des moyens de le faire.
C'est ce genre de situations qui nous donnent envie de faire du Wulin. D'autres trucs sont super sympas : la création de perso est toujours un grand moment (surtout quand les autres joueurs doivent détourner un trait légendaire de leur pote pour en faire un trait trouble), les affrontements non-martiaux ("tigre et dragon") ont permis une séance de gonflette / intimidation fort divertissante à notre dernière séance, bref... on passe facilement par-dessus les petits défauts.

@184201739
L'attaque foudroyante fait partie de ces règles qui font lever un sourcil, en effet. Pour comprendre un peu mieux le contexte : dans la V1, les actions se déroulaient comme dans Qin (ou Capharnaüm et Yggdrasill). Les personnages disposaient d'un certain nombre d'actions par tour (appelées ici "passes d'arme", basées sur l'initiative). Contrairement à ses pairs, Wulin plaçait cependant les passes d'arme excédentaires des personnages les plus rapides en début de tour, plutôt qu'à la fin. Si un personnage était le seul à jouer à une passe d'arme, il obtenait une attaque foudroyante qui empêchait les défenses actives (sans octroyer de bonus de dégât). Un personnage avec 2-3 points d'initiative de plus que ses adversaires pouvaient donc agir autant de fois sans défense possible du côté de son adversaire, à part éventuellement emploi d'une "défense instinctive" (qui a été abandonnée dans la V2). Non seulement c'était moyen en termes d'équilibre, mais ça limitait grandement l'interaction autour de la table (les laquets ne jouaient presque jamais avant d'être dispersés par les héros, certains personnages rapides monopolisaient le combat, etc).
La V2 a viré cette idée de plusieurs actions par tour (sauf via certains Wugong), mais pour compenser, l'attaque foudroyante a reçu un bonus de dégât assez énorme (l'équivalent de 3 ou 4 Tai sur un jet, finalement). Ça nous a aussi choqué dans notre première partie, mais on a fini par apprécier l'idée, moyennant deux modifications :
  1. Dans un duel (on hésite à appliquer ça à tous les combats), la cible peut tenter une défense active quoiqu'il arrive. Franchement, à moins qu'un personnage soit uuullltra rapide, il n'y a pas de raison pour que deux adversaires qui se regardent dans le blanc des yeux soient surpris. Dans un combat de groupe, l'impact d'une attaque foudroyante est quelque peu moindre, donc on s'est senti moins forcés de corriger le tir (surtout avec le point 2). Dans tous les cas, pas la peine de réduire encore l'intérêt des défenses actives, car elles sont déjà plus risquées dans Wulin que dans nombre d'autres jeux : il faut obligatoirement déclarer la défense avant le jet adverse (généralement, on peut attendre le résultat avant de tenter) et un échec réduit sa défense passive (règle qu'on a aussi dropée dans notre partie).
  2. Chaque attaque portée peut réduire l'initiative de la cible ou augmenter celle de l'attaquant de 1 point. Une défense active qui fait échouer une attaque donne le même avantage. Ça favorise le roulement des initiatives et offre un côté stratégique dans les combats de groupe. Les personnages contemplatifs peuvent tenter des attaques à faible impact dont le but serait simplement de déstabiliser un adversaire dominant qui ravage leurs rangs, plutôt que le blesser à proprement parler. Dans un duel, un personnage face à son dominant va tenter de "calmer le jeu" pour prendre le dessus. C'est assez cinématographique.

Pour ton exemple d'affrontement, c'est clair que la bonne connaissance de tous les coups (peut-être encore plus que des techniques) est nécessaire. À minima, les MJ doivent bien connaître les attaques des PNJ importants et les joueurs doivent savoir utiliser leurs attaques (mais ça, en général, ce n'est pas un problème). Et oui, imprimer la liste des coups peut s'avérer salvateur pour tout le monde. Sinon, tu me mets le doute sur ma compréhension des règles, mais je crois que l'utilisation d'une technique octroie de base des dés bonus sur le jet. En gros, si Pureté du Vide utilise "Balayer l'autel du Buddha" sur des sbires de son Nemesis, il disposera de 4D (Gongfu) + 2D (technique d'expert). En sus, il peut aussi faire valoir ses traits légendaires et ses identités, comme moine guerrier (+1D) dans la plupart des affrontements, voire même vengeur (+1D). Dans ce dernier cas, on peut supposer que sa rage entre aussi en compte (+2D), ce qui nous fait tout de même pas loin de 10D. Parmi les subtilités peu explicites du système, l'utilisation ou non de plus d'un trait légendaire sur un jet fait débat. Si les jets simples semblent limités à un seul trait légendaire, l'auteur (Nicolas H.) précise que dans les jets opposés, la limite saute (afin de permettre aux PJs de briller dans l'adversité). On pourra donc envisager encore d'autres traits légendaires, mais serait-ce réellement dans l'intérêt du personnage qui aura toujours plus de mal à bien jauger son action au fur et à mesure que les dés s'amassent ?

Répondre