D3 : le Retour

Inspis, théories, conseils ...
Avatar de l’utilisateur
Meuh
Ascendant
Messages : 1581
Inscription : mer. juil. 02, 2014 10:34 am

Re: D3 : le Retour

Message par Meuh » mer. janv. 09, 2019 1:24 pm

Curieux sur l'adaptation de Dread j'ai lu le système en diagonale, ça donne envie d'essayer !


Deux petits retours :

Je m'interroge sur la mécanique drama / vice, enfin surtout de vice. Il faut une à deux scènes de vice pour compenser une scène de drama, mais les scènes de vice escaladent très vite en ampleur : à partir de la 4ème on est sur des choses déjà très graves. Du coup ma sensation à la lecture est que les PJs peuvent rapidement se retrouver avec des jetons de drama impossible à dépenser parce que personne n'a franchement envie d'hypothéquer sa maison, là tout de suite. Mais peut être que le scénario n'est normalement pas assez long pour qu'on aie vraiment le temps d'en arriver là ? (je joue en sessions assez courtes, ce qui a tendance à démultiplier les appels à ce genre de mécanique vu que les joueuses vont avoir envie de mettre leur personnage sous les projecteurs au moins une fois par séance) Ou bien tout le monde s'y met gaiement, mais dans ce cas je flaire de malmener un peu la suspension d'incrédulité avec chaque PJ se retrouvant à mettre en scène quasi simultanément une descente hardcore aux enfers (n'ayant pas lu le scénario, je ne sais pas si les choses qui s'y déroulent sont dures au point de justifier cela).

Autre petit retour de lecture du système, il faudrait sûrement insister sur le fait que l'échec "simple" correspond à un refus de tirer une brique. C'est mentionné rapidement et on peut facilement passer à côté. Et surtout, ça pourrait être l'occasion d'expliquer l'ampleur attendue d'un échec simple. Par exemple on ne mentionne les blessures que dans le passage sur la chute, est ce que ça signifie qu'un PJ n'a pas de chance d'être blessé sur un échec simple ? Un échec simple correspond il à un simple "non", ou bien faut il favoriser les "non et", ou encore les "oui mais" ? Je sais que ce genre de choses est souvent réglé par le doigt mouillé du MJ, mais pourtant ça a une grosse influence sur le rythme du jeu et donc ici, l'ambiance de l'enquête. C'est pas du tout la même chose de dire à une joueuse "si tu tires pas de brique, tu tireras rien du suspect" ("non" : l'enquête piétine quand tu refuses de toucher à la tour) que "tu tireras rien du suspect et son avocat le fait sortir" ("non et" : l'enquête empire quand tu refuses de toucher à la tour, l'incitation est plus forte) ou encore "tu devras malmener le suspect pour en tirer quelque chose" ("oui mais", l'enquête avance mais avec un prix lorsque tu refuses de toucher à la tour, l'incitation est plus vicieuse), et tu restes le mieux placé pour indiquer où situer le curseur.


Si on termine suffisamment vite notre jeu en cours, il est fort probable que je me dévoue avec ma table pour un playtest !

Avatar de l’utilisateur
Solaris
Dieu bien trop curieux
Messages : 6769
Inscription : dim. juin 05, 2005 12:09 pm
Localisation : Quimper (29)
Contact :

Re: D3 : le Retour

Message par Solaris » mer. janv. 09, 2019 2:22 pm

De mon côté, je n'ai pas lu D3. Le pitch me plait mais devoir jongler entre des numéros de Casus est peu pratique pour moi, même si évidemment ça valorise un magazine de publier un jdr prêt à jouer.
Une version POD pourrait être intéressante pour avoir tout de regroupé dans un seul livre, quitte à voir si Casus ne peut pas récupérer quelque chose vu qu'il a porté le projet initial.
Ensuite, D3 m'évoque bien évidemment le dé éponyme et je me dis que forcément, le D3 doit servir dans les règles, peut-être même sur un point central (dé bonus lié à des points de chance par exemple).
Mais ce n'est qu'un retour pas charpenté vu que je ne connais pas D3. :)
Les Chroniques de Solaris, site de Jdr

"Selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de cour vous rendront blanc ou noir".
Jean de la Fontaine, 17è sièc... 2018.

Avatar de l’utilisateur
Dithral
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 1687
Inscription : mer. mars 23, 2016 2:51 am

Re: D3 : le Retour

Message par Dithral » mer. janv. 09, 2019 2:54 pm

Je n'ai réalisé qu'hier soir, en commençant à lire le manuscrit, que tu avais gardé la tour de Jenga. Et je l'aime beaucoup, cette tour ! (et les quelques québécismes que j'ai cru croiser). Ça m'intéresse de plus en plus.

Bon, ça complique un peu les tests et le jeu en ligne, par contre :P

Avatar de l’utilisateur
Cédric Ferrand
Dieu des athées non-pratiquants
Messages : 6339
Inscription : mer. févr. 23, 2005 3:11 pm
Localisation : Montréal
Contact :

Re: D3 : le Retour

Message par Cédric Ferrand » mer. janv. 09, 2019 3:00 pm

Meuh a écrit :
mer. janv. 09, 2019 1:24 pm
Curieux sur l'adaptation de Dread j'ai lu le système en diagonale, ça donne envie d'essayer !


Deux petits retours :

Je m'interroge sur la mécanique drama / vice, enfin surtout de vice. Il faut une à deux scènes de vice pour compenser une scène de drama, mais les scènes de vice escaladent très vite en ampleur : à partir de la 4ème on est sur des choses déjà très graves. Du coup ma sensation à la lecture est que les PJs peuvent rapidement se retrouver avec des jetons de drama impossible à dépenser parce que personne n'a franchement envie d'hypothéquer sa maison, là tout de suite. Mais peut être que le scénario n'est normalement pas assez long pour qu'on aie vraiment le temps d'en arriver là ? (je joue en sessions assez courtes, ce qui a tendance à démultiplier les appels à ce genre de mécanique vu que les joueuses vont avoir envie de mettre leur personnage sous les projecteurs au moins une fois par séance) Ou bien tout le monde s'y met gaiement, mais dans ce cas je flaire de malmener un peu la suspension d'incrédulité avec chaque PJ se retrouvant à mettre en scène quasi simultanément une descente hardcore aux enfers (n'ayant pas lu le scénario, je ne sais pas si les choses qui s'y déroulent sont dures au point de justifier cela).

Autre petit retour de lecture du système, il faudrait sûrement insister sur le fait que l'échec "simple" correspond à un refus de tirer une brique. C'est mentionné rapidement et on peut facilement passer à côté. Et surtout, ça pourrait être l'occasion d'expliquer l'ampleur attendue d'un échec simple. Par exemple on ne mentionne les blessures que dans le passage sur la chute, est ce que ça signifie qu'un PJ n'a pas de chance d'être blessé sur un échec simple ? Un échec simple correspond il à un simple "non", ou bien faut il favoriser les "non et", ou encore les "oui mais" ? Je sais que ce genre de choses est souvent réglé par le doigt mouillé du MJ, mais pourtant ça a une grosse influence sur le rythme du jeu et donc ici, l'ambiance de l'enquête. C'est pas du tout la même chose de dire à une joueuse "si tu tires pas de brique, tu tireras rien du suspect" ("non" : l'enquête piétine quand tu refuses de toucher à la tour) que "tu tireras rien du suspect et son avocat le fait sortir" ("non et" : l'enquête empire quand tu refuses de toucher à la tour, l'incitation est plus forte) ou encore "tu devras malmener le suspect pour en tirer quelque chose" ("oui mais", l'enquête avance mais avec un prix lorsque tu refuses de toucher à la tour, l'incitation est plus vicieuse), et tu restes le mieux placé pour indiquer où situer le curseur.


Si on termine suffisamment vite notre jeu en cours, il est fort probable que je me dévoue avec ma table pour un playtest !

Concernant le vice/drama, j'ai essayé de faire en sorte qu'il ne soit pas obligatoire de jouer avec mais que ça reste une option tentante. On peut très bien jouer sans, c'est mécaniquement possible. On ira pas loin, mais on en sera pas emmerdé.
Par contre, si les joueuses jouent intelligemment en alternant drama et vice, il y a moyen de pousser la tour dans ses derniers retranchements. Une joueuse qui se fait plaisir avec le drama n'est pas obligée de verser à fond dans le vice et peut laisser ça à une voisine de table. Y'en a ainsi une qui alimente la réserve en brique via le drama, et une autre qui pioche dedans via le vice. C'est ça, un vrai binôme,
D'expérience, les joueuses vont vouloir faire gaffe et y aller mollo sur le vice, mue par une juste méfiance. Mais on connaît les rôlistes : à la table, y'en a toujours une qui va y aller à fond les ballons et plonger dans une spirale autodestructrice. Les autres joueuses ne sont pas obligées de la suivre pour autant.

Pour l'échec volontaire, je vais effectivement être plus explicite, merci du conseil.

Avatar de l’utilisateur
Cédric Ferrand
Dieu des athées non-pratiquants
Messages : 6339
Inscription : mer. févr. 23, 2005 3:11 pm
Localisation : Montréal
Contact :

Re: D3 : le Retour

Message par Cédric Ferrand » mer. janv. 09, 2019 3:01 pm

Solaris a écrit :
mer. janv. 09, 2019 2:22 pm
Ensuite, D3 m'évoque bien évidemment le dé éponyme et je me dis que forcément, le D3 doit servir dans les règles, peut-être même sur un point central (dé bonus lié à des points de chance par exemple).

Ça va être difficile puisque le jeu n'utilise pas de dé mais une tour de Jenga.

Avatar de l’utilisateur
Cédric Ferrand
Dieu des athées non-pratiquants
Messages : 6339
Inscription : mer. févr. 23, 2005 3:11 pm
Localisation : Montréal
Contact :

Re: D3 : le Retour

Message par Cédric Ferrand » mer. janv. 09, 2019 3:02 pm

Dithral a écrit :
mer. janv. 09, 2019 2:54 pm
Bon, ça complique un peu les tests et le jeu en ligne, par contre :P

Il existe une version de Jenga en réalité virtuelle, si besoin :P

Avatar de l’utilisateur
Loris
Dieu des cataphiles argentiques
Messages : 15508
Inscription : mer. juil. 30, 2003 3:04 pm
Localisation : Singapore sling
Contact :

Re: D3 : le Retour

Message par Loris » mer. janv. 09, 2019 3:02 pm

Dithral a écrit :
mer. janv. 09, 2019 2:54 pm
Je n'ai réalisé qu'hier soir, en commençant à lire le manuscrit, que tu avais gardé la tour de Jenga. Et je l'aime beaucoup, cette tour ! (et les quelques québécismes que j'ai cru croiser). Ça m'intéresse de plus en plus.

Bon, ça complique un peu les tests et le jeu en ligne, par contre :P

Tu peux faire ceci mais c'est quand même pas la même chose : la jauge de danger commence à 0. Chaque fois qu'une joueuse doit tirer une brique, la jauge augmente de 2. Elle fait ensuite un jet de 1d100 (il y a 54 blocs, d'où le 2% par tirage). Si c'est strictement inférieur à la valeur de la jauge, tu considères que la tour s'est effondrée.
"Over the centuries, mankind has tried many ways of combating the forces of evil... prayer, fasting, good works and so on. Up until 'DooM', no one seemed to have thought about the double-barrel shotgun. Eat leaden death, demon!"
~Terry Pratchett

Avatar de l’utilisateur
dogboy
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 2234
Inscription : mar. déc. 23, 2008 12:13 am

Re: D3 : le Retour

Message par dogboy » mer. janv. 09, 2019 3:07 pm

Loris a écrit :
mer. janv. 09, 2019 3:02 pm
 Tu peux faire ceci mais c'est quand même pas la même chose : la jauge de danger commence à 0. Chaque fois qu'une joueuse doit tirer une brique, la jauge augmente de 2. Elle fait ensuite un jet de 1d100 (il y a 54 blocs, d'où le 2% par tirage). Si c'est strictement inférieur à la valeur de la jauge, tu considères que la tour s'est effondrée. 

Je ne voudrais pas dire de bêtise mais à la 10e brique enlevée, tu fais déjà faire un jet sous 20%, ce qui fait que tu as de grandes chances que la tour s'effondre vers la 15e (5 jets ayant de 20 à 30% de chances de rater, en moyenne...). C'est raccord avec les "probabilités" d'effondrement d'une tour de Jenga physique ? Ca me paraît plus rude...
But soon the flames will fade, and only dark will remain.

Avatar de l’utilisateur
Loris
Dieu des cataphiles argentiques
Messages : 15508
Inscription : mer. juil. 30, 2003 3:04 pm
Localisation : Singapore sling
Contact :

Re: D3 : le Retour

Message par Loris » mer. janv. 09, 2019 3:08 pm

dogboy a écrit :
mer. janv. 09, 2019 3:07 pm
Loris a écrit :
mer. janv. 09, 2019 3:02 pm
 Tu peux faire ceci mais c'est quand même pas la même chose : la jauge de danger commence à 0. Chaque fois qu'une joueuse doit tirer une brique, la jauge augmente de 2. Elle fait ensuite un jet de 1d100 (il y a 54 blocs, d'où le 2% par tirage). Si c'est strictement inférieur à la valeur de la jauge, tu considères que la tour s'est effondrée. 

Je ne voudrais pas dire de bêtise mais à la 10e brique enlevée, tu fais déjà faire un jet sous 20%, ce qui fait que tu as de grandes chances que la tour s'effondre vers la 15e (5 jets ayant de 20 à 30% de chances de rater, en moyenne...). C'est raccord avec les "probabilités" d'effondrement d'une tour de Jenga physique ? Ca me paraît plus rude...
C'est nettement plus rude. Tu peux baisser à 1 par brique, hein... J'ai juste pissé ça en trois secondes.
"Over the centuries, mankind has tried many ways of combating the forces of evil... prayer, fasting, good works and so on. Up until 'DooM', no one seemed to have thought about the double-barrel shotgun. Eat leaden death, demon!"
~Terry Pratchett

Avatar de l’utilisateur
Dithral
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 1687
Inscription : mer. mars 23, 2016 2:51 am

Re: D3 : le Retour

Message par Dithral » mer. janv. 09, 2019 3:22 pm

Oui, je m'étais dit que je pourrais vaguement le modéliser à l'issue de ma lecture, si j'avais l'occasion de jouer en ligne. Mais "c'est pas du Jenga" :mrgreen:

Je sais que c'est aussi possible avec Tabeltop Simulator, c'est à ça que tu faisais référence Cédric ?

Avatar de l’utilisateur
Loris
Dieu des cataphiles argentiques
Messages : 15508
Inscription : mer. juil. 30, 2003 3:04 pm
Localisation : Singapore sling
Contact :

Re: D3 : le Retour

Message par Loris » mer. janv. 09, 2019 3:26 pm

Le Jenga, c'est un peu le jeu de l'improbable. Exemple : https://www.youtube.com/watch?v=I8DPegRGFqo
"Over the centuries, mankind has tried many ways of combating the forces of evil... prayer, fasting, good works and so on. Up until 'DooM', no one seemed to have thought about the double-barrel shotgun. Eat leaden death, demon!"
~Terry Pratchett

Avatar de l’utilisateur
Cédric Ferrand
Dieu des athées non-pratiquants
Messages : 6339
Inscription : mer. févr. 23, 2005 3:11 pm
Localisation : Montréal
Contact :

Re: D3 : le Retour

Message par Cédric Ferrand » mer. janv. 09, 2019 3:26 pm

Dithral a écrit :
mer. janv. 09, 2019 3:22 pm
Je sais que c'est aussi possible avec Tabeltop Simulator, c'est à ça que tu faisais référence Cédric ?

Non, je parle de ça :

Avatar de l’utilisateur
Dithral
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 1687
Inscription : mer. mars 23, 2016 2:51 am

Re: D3 : le Retour

Message par Dithral » mer. janv. 09, 2019 3:30 pm

Ah ouais, c'est pas la même catégorie :)

Avatar de l’utilisateur
Thibor
Mystique
Messages : 892
Inscription : lun. oct. 19, 2015 10:51 am

Re: D3 : le Retour

Message par Thibor » ven. janv. 11, 2019 7:02 pm

Je viens de lire la présentation et les règles et je suis plus qu'émoustillé. Ça me donne même envie de voir si on peut adapter ça à Cops. Faut que je mette la main sur une tour de jenga et que je teste. Je m'en vais lire les scénarios maintenant ! Félicitations à l'auteur, ce glorieux cacusien qui apporte joie et félicité aux humbles rolistes que nous sommes.
Une campagne d'Ars Magica au long cours: http://nouvelle-calebais.blogspot.fr
Mon fil de vente sur le forum: viewtopic.php?f=25&t=33193

Avatar de l’utilisateur
Cédric Ferrand
Dieu des athées non-pratiquants
Messages : 6339
Inscription : mer. févr. 23, 2005 3:11 pm
Localisation : Montréal
Contact :

Re: D3 : le Retour

Message par Cédric Ferrand » ven. janv. 11, 2019 11:06 pm

Thibor a écrit :
ven. janv. 11, 2019 7:02 pm
Je viens de lire la présentation et les règles et je suis plus qu'émoustillé. Ça me donne même envie de voir si on peut adapter ça à Cops. Faut que je mette la main sur une tour de jenga et que je teste. Je m'en vais lire les scénarios maintenant ! Félicitations à l'auteur, ce glorieux cacusien qui apporte joie et félicité aux humbles rolistes que nous sommes.

:bierre:

Répondre