[CdO] Coureurs d'Orages - III

Inspis, théories, conseils ...
Avatar de l’utilisateur
Tholgren
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 4123
Inscription : mar. janv. 09, 2007 9:15 am
Localisation : Lieusaint 77

Re: [CdO] Coureurs d'Orages - III

Message par Tholgren » jeu. mars 14, 2019 10:21 am

Ha oui oui, j'ai bien conscience que ce sont deux paradigmes tout à fait différents, mais avec le bestiaire de CdO et l'aide de jeu "créer un monstre en deux coups de cuillère à pot" de Nolendur rien d'insurmontable amha.
"The world is indeed comic, but the joke is on mankind." H.P. Lovecraft

Avatar de l’utilisateur
Islayre d'Argolh
Dieu des coiffeurs zélés
Messages : 7319
Inscription : ven. août 17, 2007 5:11 pm
Localisation : Paris
Contact :

Re: [CdO] Coureurs d'Orages - III

Message par Islayre d'Argolh » jeu. mars 14, 2019 10:51 am

Tholgren a écrit :
jeu. mars 14, 2019 10:21 am
Ha oui oui, j'ai bien conscience que ce sont deux paradigmes tout à fait différents, mais avec le bestiaire de CdO et l'aide de jeu "créer un monstre en deux coups de cuillère à pot" de Nolendur rien d'insurmontable amha.

Tout à fait mais, à ce compte là, toute la production d20 mondiale depuis 74 est "compatible CdO" :P

Dans les faits, comme le dirait si bien Tuco Benedicto Pacífico Juan María Ramírez, cette production se divise en deux catégories :

- les suppléments qui peuvent se jouer à la volée avec juste quelques conversions ponctuelles a la marge
- les suppléments qui nécessitent de re-créer l'opposition

Vornheim, par exemple, appartient à la première catégorie tandis que Ptolus appartient à la deuxième. :)
You are the rulebook. There is no other rulebook.
Make it fast, make it colorful and make it full of decisions for the players. 

Boutique LuLu : la Cité sans Nom, Coureurs d'Orages et autres bêtises au d20.
Schrödinger du Podcast Anonyme.

Avatar de l’utilisateur
Tholgren
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 4123
Inscription : mar. janv. 09, 2007 9:15 am
Localisation : Lieusaint 77

Re: [CdO] Coureurs d'Orages - III

Message par Tholgren » jeu. mars 14, 2019 11:00 am

Tu emportes le point camarade ! :bierre:

Si je parle de cette campagne c'est d'abord parce qu'elle porte un nom prestigieux (Hanrahan) et que c'est de la Sword & Sorcery conanesque, donc parfaite pour utiliser CdO. Les niveaux 5-9 effectivement, bon, c'est assez peu pertinent mais ça m'a fait rire eu égard aux règles que tu viens de partager.

Par ailleurs j'ai dû déjà te poser la question, mais dans le doute : dans les contextes low magic ça ne pose pas de problème de supprimer tous les parchemins et baguettes a priori ? Je suppose que ça dépend du setting lui-même.
"The world is indeed comic, but the joke is on mankind." H.P. Lovecraft

Avatar de l’utilisateur
beret
Evêque
Messages : 438
Inscription : lun. oct. 11, 2010 10:11 pm

Re: [CdO] Coureurs d'Orages - III

Message par beret » jeu. mars 14, 2019 11:12 am

Islayre d'Argolh a écrit :
mer. mars 13, 2019 10:24 pm
- J'aime bien l'idée d'ajouter une troisième réponse ("peut être, tu veux tenter ?") a l'arsenal du Conteur en plus du Oui et du Non. Surtout si ça crée une prise de décision/risque chez le joueur.

Fais gaffe, tu nous réinventes Dungeon World :mrgreen:
Le jour où “intello” est devenu une insulte, on aurait déjà dû s’inquiéter.

Avatar de l’utilisateur
Islayre d'Argolh
Dieu des coiffeurs zélés
Messages : 7319
Inscription : ven. août 17, 2007 5:11 pm
Localisation : Paris
Contact :

Re: [CdO] Coureurs d'Orages - III

Message par Islayre d'Argolh » jeu. mars 14, 2019 11:15 am

Tholgren a écrit :
jeu. mars 14, 2019 11:00 am
Par ailleurs j'ai dû déjà te poser la question, mais dans le doute : dans les contextes low magic ça ne pose pas de problème de supprimer tous les parchemins et baguettes a priori ? Je suppose que ça dépend du setting lui-même.

Capitaine Caverne a pratiqué le jeu pendant des années sans utiliser ni parchemins ni artefacts : cela n'a posé aucun problème.
Dans ces conditions CdO devient un pur moteur de S&S, à la façon d'un Barbarians of Lemuria.
You are the rulebook. There is no other rulebook.
Make it fast, make it colorful and make it full of decisions for the players. 

Boutique LuLu : la Cité sans Nom, Coureurs d'Orages et autres bêtises au d20.
Schrödinger du Podcast Anonyme.

Avatar de l’utilisateur
Tholgren
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 4123
Inscription : mar. janv. 09, 2007 9:15 am
Localisation : Lieusaint 77

Re: [CdO] Coureurs d'Orages - III

Message par Tholgren » jeu. mars 14, 2019 11:20 am

Islayre d'Argolh a écrit :
jeu. mars 14, 2019 11:15 am
Tholgren a écrit :
jeu. mars 14, 2019 11:00 am
Par ailleurs j'ai dû déjà te poser la question, mais dans le doute : dans les contextes low magic ça ne pose pas de problème de supprimer tous les parchemins et baguettes a priori ? Je suppose que ça dépend du setting lui-même.

Capitaine Caverne a pratiqué le jeu pendant des années sans utiliser ni parchemins ni artefacts : cela n'a posé aucun problème.
Dans ces conditions CdO devient un pur moteur de S&S, à la façon d'un Barbarians of Lemuria.

Et c'est pour ça que je l'aime ! :wub:
EDIT : CdO pas Capitaine Caverne :mrgreen:
EDIT EDIT : mais j'aime bien Capitaine Caverne hein ! :yes:
"The world is indeed comic, but the joke is on mankind." H.P. Lovecraft

Avatar de l’utilisateur
Islayre d'Argolh
Dieu des coiffeurs zélés
Messages : 7319
Inscription : ven. août 17, 2007 5:11 pm
Localisation : Paris
Contact :

Re: [CdO] Coureurs d'Orages - III

Message par Islayre d'Argolh » jeu. mars 14, 2019 11:24 am

beret a écrit :
jeu. mars 14, 2019 11:12 am
Fais gaffe, tu nous réinventes Dungeon World :mrgreen: 

Plutôt le dK system, si tu regardes bien ;)
You are the rulebook. There is no other rulebook.
Make it fast, make it colorful and make it full of decisions for the players. 

Boutique LuLu : la Cité sans Nom, Coureurs d'Orages et autres bêtises au d20.
Schrödinger du Podcast Anonyme.

Avatar de l’utilisateur
Luven
Initié
Messages : 143
Inscription : dim. juil. 23, 2017 3:46 pm

Re: [CdO] Coureurs d'Orages - III

Message par Luven » jeu. mars 14, 2019 2:26 pm

Merci pour les réponses
Islayre d'Argolh a écrit :
mer. mars 13, 2019 10:24 pm
autant aller jusqu'au bout du truc et créer un risque d'erreur possible : on assume le fait que cette règle optionnelle de narration partagée peut de facto servir de système de magie free-form.

Je comprend mieux l'intérêt de vouloir créer un risque d'erreur et faire lancer un dé si tu transforme la règle de narration partagée en système de magie free-form. Mais ça me chiffonne quand même : ne s'agit-il pas là d'un test caché redondant ?
Je développe mais encore une fois c'est juste l'avis qui me vient.

Si on dit à un joueur, ok tu peux faire de la magie free-form liée à un aspect, contre 1dH et un lancé de dé, pourquoi ne pas aller encore plus loin et dire "contre 1dH et un test standard" ?
En gros c'est
1) paye un pot-de-vin pour établir que tu peux faire un truc magique (j'ai envie de dire : c'est la règle de narration partagée classique du LdB)   
2) tente le coup et accepte les conséquences.
Ok tu peux faire un rituel pour parler aux esprit, c'est un test standard à 16 donc tu as l'opportunité d'aller chercher l'avantage ou au contraire de subir le désavantage. Tu impliques plus le joueur qui va chercher à bien faire, et même pourquoi pas son équipe.
Techniquement il n'y a rien à changer aux règles, la narration partagée établit déjà contre paiement ce qui est vrai et qui existe dans l'univers. Mais le Conteur derrière peut déjà bien demander un test s'il le veut. Dans un exemple non-magique : établir un contact demandera peut être de lui rendre un service, ce qui impliquera certainement un test à un moment ou un autre.

Ça ne règle pas ton problème initial qui était qu'un aspect plus imaginatif pourra être invoquer plus souvent qu'un aspect classique. Mais là je reviendrais à ce que j'ai dit la dernière fois : c'est au MJ d'être imaginatif et de construire sur la proposition du joueur pour être fair vis à vis des autres. Faire monter les contreparties, déclencher des évènements en cas d'échec du test.
De mon point de vue c'est parfait car dans tout les cas tu continues d'aller de l'avant, tu ne stoppes pas net l'entreprise du joueur sur un dF échoué. L'action se relance, on ne change même pas les règles, tout le monde est gagnant :D
Pour ne pas empiéter sur le territoire des parchemins, il suffira de limiter ça aux rituels et autre trucs qui se préparent et prennent du temps.

PS : Ce nouveau seuil à 13 est beaucoup trop tentant.

Avatar de l’utilisateur
Islayre d'Argolh
Dieu des coiffeurs zélés
Messages : 7319
Inscription : ven. août 17, 2007 5:11 pm
Localisation : Paris
Contact :

Re: [CdO] Coureurs d'Orages - III

Message par Islayre d'Argolh » jeu. mars 14, 2019 3:57 pm

Luven a écrit :
jeu. mars 14, 2019 2:26 pm
Merci pour les réponses
Si on dit à un joueur, ok tu peux faire de la magie free-form liée à un aspect, contre 1dH et un lancé de dé, pourquoi ne pas aller encore plus loin et dire "contre 1dH et un test standard" ?
En gros c'est
1) paye un pot-de-vin pour établir que tu peux faire un truc magique (j'ai envie de dire : c'est la règle de narration partagée classique du LdB)   
2) tente le coup et accepte les conséquences.
Ok tu peux faire un rituel pour parler aux esprit, c'est un test standard à 16 donc tu as l'opportunité d'aller chercher l'avantage ou au contraire de subir le désavantage. Tu impliques plus le joueur qui va chercher à bien faire, et même pourquoi pas son équipe.
Techniquement il n'y a rien à changer aux règles, la narration partagée établit déjà contre paiement ce qui est vrai et qui existe dans l'univers. Mais le Conteur derrière peut déjà bien demander un test s'il le veut. Dans un exemple non-magique : établir un contact demandera peut être de lui rendre un service, ce qui impliquera certainement un test à un moment ou un autre.

J'y ai pensé mais sur le moyen terme j'ai peur que cela enclenche une dynamique de concentration des ressources.
Par exemple l'équipe qui va lancer sa deuxième campagne de CdO :
- " Ok Michel si c'est toi le mystique il faut que tu prennes aussi chanceux"
- " Pas de souci, toi Kevin tu prends commandement, n'oublie pas de toujours garder tes relances pour mes rituels. De ton coté Bobby, au niveau 3 tu prendras l'artefact qui bidouille les DH, tu le chargeras sur des bonus aux dégâts et le déchargeras sur mes rituels, avec tout ça j'ai fait le calcul on est a XX% de chance avant même l'avantage !!!"

Avec le dF c'est simple : c'est oui, non ou 50/50.

Luven a écrit :
jeu. mars 14, 2019 2:26 pm
Ça ne règle pas ton problème initial qui était qu'un aspect plus imaginatif pourra être invoquer plus souvent qu'un aspect classique. Mais là je reviendrais à ce que j'ai dit la dernière fois : c'est au MJ d'être imaginatif et de construire sur la proposition du joueur pour être fair vis à vis des autres. Faire monter les contreparties, déclencher des évènements en cas d'échec du test.

J'ai du mal a te suivre, je croyais que justement tu était contre l'idée d'un test (quelque soit sa forme).

Par ailleurs je te rappelle l'intitulé exacte de ma proposition :

La règle optionnelle de narration partagée présente dans le livre de base est plus facilement utilisée lorsque le PJ dispose d’un aspect lié à la magie ou au surnaturel : un aspect comme « magelame impérial », par exemple, donnera l’impression d’être un véritable couteau suisse par rapport à un simple « mercenaire vétéran ».
Face à ce type d'aspects et à un déséquilibre avéré autour de la table de jeu, le Conteur ne doit pas hésiter à tempérer un peu les ardeurs mais sans pour autant créer une situation de blocage (en refusant trop fréquemment les « pots-de-vin » d'un joueur donné).
Pour cela une bonne solution intermédiaire peut être de s’en remettre à dame fortune : accepter la « corruption » et la dépense du DH par le joueur, mais l’informer au préalable qu’un dF devra ensuite être tiré... la prise de contrôle de la narration ne devenant effective que sur un résultat de 4+ !
Après tout, les vents de la magie sont aussi imprévisibles que les voies divines sont impénétrables...

Le cadre est donc très précis : aspects magiques (avec donc une prise de contrôle de la narration intradiégétique) et déséquilibre avéré.
C'est une proposition de méthode pour gérer un problème potentiel. Si la règle dans sa forme du livre de base donne pleine et entière satisfaction, on ne change rien :)
You are the rulebook. There is no other rulebook.
Make it fast, make it colorful and make it full of decisions for the players. 

Boutique LuLu : la Cité sans Nom, Coureurs d'Orages et autres bêtises au d20.
Schrödinger du Podcast Anonyme.

Avatar de l’utilisateur
MRZ
Pratiquant
Messages : 284
Inscription : jeu. sept. 08, 2016 4:02 pm
Localisation : Rouen
Contact :

Re: [CdO] Coureurs d'Orages - III

Message par MRZ » jeu. mars 14, 2019 5:11 pm

Globalement, toutes ses implémentations concernant la magie tiennent plus des house rules et complique la mise en place du jeu. Je trouve qu'on a largement de quoi faire avec le bouquin de base. Le reste tient de l'impro. Et justement, le fameux DF est une trouvaille hyper générique et intéressante pour gérer toutes les situations.

Le Jedi veut utiliser télékinésie pour créer une collision entre 2 tie, ok, tu peux, mais lance un df, ça reste un truc super aléatoire à produire et la Force doit être avec toi...
Mon univers musical:
The Illegal Freaks 
Petit blog ludique:
Les Mondes de l'Intérieur

Avatar de l’utilisateur
beret
Evêque
Messages : 438
Inscription : lun. oct. 11, 2010 10:11 pm

Re: [CdO] Coureurs d'Orages - III

Message par beret » jeu. mars 14, 2019 5:18 pm

Tiens, j'ai vu ça sur Twitter :
I incorporated self care into my D&D game. If my players take time to take their characters go to the opera, the spa or other places that are good for them they get 1d6 temporary hit points. #dnd#dungeonsanddragons#dnd5e
Du coup, je me demandais, comment on pourrait mettre en place ça sur CdO. juste avec des PV ? ou un système "inversé" des points de Folie ?

Edit : En fait de manière générale, je me demandais comment introduire un petit chouilla des idées de la carewave et de Romantic Fantasy (à la Blue Rose) dans mon CdO
Le jour où “intello” est devenu une insulte, on aurait déjà dû s’inquiéter.

Avatar de l’utilisateur
Islayre d'Argolh
Dieu des coiffeurs zélés
Messages : 7319
Inscription : ven. août 17, 2007 5:11 pm
Localisation : Paris
Contact :

Re: [CdO] Coureurs d'Orages - III

Message par Islayre d'Argolh » jeu. mars 14, 2019 5:48 pm

beret a écrit :
jeu. mars 14, 2019 5:18 pm
Du coup, je me demandais, comment on pourrait mettre en place ça sur CdO. juste avec des PV ?

Ba oui, ça marche tel quel.

beret a écrit :
jeu. mars 14, 2019 5:18 pm
Edit : En fait de manière générale, je me demandais comment introduire un petit chouilla des idées de la carewave et de Romantic Fantasy (à la Blue Rose) dans mon CdO

C'est à dire ?
You are the rulebook. There is no other rulebook.
Make it fast, make it colorful and make it full of decisions for the players. 

Boutique LuLu : la Cité sans Nom, Coureurs d'Orages et autres bêtises au d20.
Schrödinger du Podcast Anonyme.

Avatar de l’utilisateur
Luven
Initié
Messages : 143
Inscription : dim. juil. 23, 2017 3:46 pm

Re: [CdO] Coureurs d'Orages - III

Message par Luven » jeu. mars 14, 2019 6:38 pm

Ok si Michel, Bobby et Kevin n'y mettent pas du leurs aussi... :D
J'ai du mal a te suivre, je croyais que justement tu était contre l'idée d'un test (quelque soit sa forme).
C'est parce qu'on s'est mieux compris en cours de route (j'espère ^^). Pour récapituler mon point de vue :

Pour simplement établir une information ou un fait, je ne pense pas qu'il faille lancer un dé. Si un joueur à un aspect créatif je pense qu'il y a d'autre moyen de tempérer sans en venir au hasard. Ça c'est ce que je disais dans mon premier post, je pense que c'est toujours vrai. Note que j'ai pris l'exemple de la création d'un contact (rien de magique), sous l'idée de tempérer un peu les ardeurs mais sans pour autant créer une situation de blocage (cf la règle)

Derrière tu as dit "autant aller jusqu'au bout du truc et créer un risque d'erreur possible : on assume le fait que cette règle optionnelle de narration partagée peut de facto servir de système de magie free-form."

Là j'ai dit, ok, je comprend de vouloir insérer un risque d'erreur si ce n'est pas juste établir un fait (Je suis [aspect] est-ce possible de [magie] ?) mais de réaliser l'action aussi (je crée [effet magique]). Parce que il y a une "action cachée" à l'intérieur.

C'est pour ça que j'ai suivit en disant que lancer un dé au moment du point-de-vin et à mon sens redondant :  un test standard devrait suffire. Il y a l'étape 1) du pot-de-vin qui établit si c'est possible ou pas et à quel contrepartie (pas besoin de lancer un dF, une discutions suffit). Puis il y a étape 2) le faire en vrai en jeu avec un test standard comme pour n'importe quelle action délicate.

Sauf que ton point sur Michel Bobby et Kevin est valable, si tu as besoin d'éviter ce genre de comportement à ta table il vaut mieux utiliser un dF. Mais autrement, moi comme lecteur qui essaie de comprendre comment maitriser le jeu (et sans Michel et co. à ma table), je n'ai pas le sentiment qu'on ai besoin d'un dF à cette endroit. La règle du LdB marche déjà très bien. Voilà pourquoi j'ai exprimé mon doute face à cette mise à jour de la règle.

Mais encore une fois, c'est juste mon doute que je partage, je ne nie pas que ça peut marcher pour d'autre comme le rapporte MRZ. :geek
 
beret a écrit :
jeu. mars 14, 2019 5:18 pm
Edit : En fait de manière générale, je me demandais comment introduire un petit chouilla des idées de la carewave et de Romantic Fantasy (à la Blue Rose) dans mon CdO

Ça m'intéresse :open_mouth:
 

Avatar de l’utilisateur
Islayre d'Argolh
Dieu des coiffeurs zélés
Messages : 7319
Inscription : ven. août 17, 2007 5:11 pm
Localisation : Paris
Contact :

Re: [CdO] Coureurs d'Orages - III

Message par Islayre d'Argolh » ven. mars 15, 2019 10:11 am

Luven a écrit :
jeu. mars 14, 2019 6:38 pm
Sauf que ton point sur Michel Bobby et Kevin est valable, si tu as besoin d'éviter ce genre de comportement à ta table il vaut mieux utiliser un dF. Mais autrement, moi comme lecteur qui essaie de comprendre comment maitriser le jeu (et sans Michel et co. à ma table), je n'ai pas le sentiment qu'on ai besoin d'un dF à cette endroit. La règle du LdB marche déjà très bien. Voilà pourquoi j'ai exprimé mon doute face à cette mise à jour de la règle. 

A ce stade je pense qu'il faut voir le verre a moitié plein : de toute façon nous (= la communauté CdO) avons tout le temps et le loisir de tester l'un, l'autre, les deux ou aucun vu qu'il n'y a plus de calendrier pour le jeu.
C'est aussi le sens des trois premiers messages du sujet : avec tout ça, faites votre popotte, mes brouillons c'est tout ce que je peux fournir pour le moment (et l'ensemble du premier post c'est ça : une liste de brouillons avec indication de ce que moi je veux tester a ma table).

Ce serait mentir que de dire que sur certains trucs j'hésite encore (je suis absolument convaincu sur la nouvelle version d'artefact légendaire et de vision nocturne par exemple) mais clairement cet approfondissement de la règle de narration partagée fait parti des propositions en mode "faut voir ce que ça donne". :bierre:
You are the rulebook. There is no other rulebook.
Make it fast, make it colorful and make it full of decisions for the players. 

Boutique LuLu : la Cité sans Nom, Coureurs d'Orages et autres bêtises au d20.
Schrödinger du Podcast Anonyme.

Avatar de l’utilisateur
Go@t
Dieu du rabin zombi cracheur de flamme
Messages : 6092
Inscription : mar. déc. 07, 2004 11:46 am
Localisation : Somewhere between Haven Creek and Scum City
Contact :

Re: [CdO] Coureurs d'Orages - III

Message par Go@t » ven. mars 15, 2019 4:50 pm

Vous mettriez quoi sur un écran CdO ? (Je parle du verso, le côté MJ)
"Jouer avec Go@t, c'est à chaque fois mythique." (Zeben)
ZombieFanBoy Team, Maskagaz Zav Team et membre du studio Gobz'Ink, où les auteurs de JDR ont le poil soyeux :
Image

Répondre