Tales from the loop - Les Goonies jouent à Stranger Things

Inspis, théories, conseils ...
Avatar de l’utilisateur
Sama64
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 3106
Inscription : mer. janv. 21, 2015 10:58 am
Localisation : Issy les Moulineaux

Re: Tales from the loop - Les Goonies jouent à Stranger Things

Message par Sama64 » ven. mars 29, 2019 3:42 pm

La cellule a fait un podcast après le test de Tales from the loop (pas encore écouté)
http://www.lacellule.net/2019/03/podcas ... mment-form
Traductions & relectures pour le DDD

Avatar de l’utilisateur
Numéro7
Pratiquant
Messages : 223
Inscription : mar. mars 02, 2010 11:24 am

Re: Tales from the loop - Les Goonies jouent à Stranger Things

Message par Numéro7 » lun. mai 20, 2019 11:27 am

Bonjour,

Je ne sais pas si je me trouve au bon endroit, mais je voulais savoir si certains d'entre vous avaient déjà commencé à masteriser les scénarios du livre de base ? Avoir vos avis et vos critiques sur cette mini-campagne ? Avez-vous privilégié le décor suédois ou américain (voir français) et pourquoi tel ou tel choix ? D'avance merci pour vos réponses! 

Bonjour chez vous! 

Avatar de l’utilisateur
Carmody
Cardinal
Messages : 567
Inscription : jeu. nov. 17, 2016 4:25 pm
Localisation : Grenoble

Re: Tales from the loop - Les Goonies jouent à Stranger Things

Message par Carmody » lun. mai 20, 2019 11:39 am

J'ai uniquement mené le premier scénario, car on a du mal à trouver des créneaux avec ce groupe.
Tout le monde a aimé le premier scénario mais il faut savoir que deux joueuses sur les trois sont débutantes en jeu de rôle.
On a opté pour le setting suédois car on est un groupe hétéroclite :
- 1 mi-anglais / mi-francais élevé près de Londres
- 1 mi-portugaose / mi-francaise qui a grandi en France
- 1 roumaine qui vit en France depuis qu'elle a ~23 ans
- 1 français
On a donc tous eu des enfances différentes. L'avantage du setting suédois est que personne ne le connaît, du coup on se construit une fiction ensemble, probablement pas très suédoise mais c'est pas grave tant qu'on est tous d'accord !
Contributeur sur la gamme française de Shadowrun et Shadowrun : Anarchy.
Mon avatar est extrait du Mickey/Wolverine d'Alfredo Lopez Jr.

Avatar de l’utilisateur
Numéro7
Pratiquant
Messages : 223
Inscription : mar. mars 02, 2010 11:24 am

Re: Tales from the loop - Les Goonies jouent à Stranger Things

Message par Numéro7 » lun. mai 20, 2019 11:52 am

D'accord, moi j'ai plutôt des joueurs chevronnés à ma table en matière de jdr et tous nous avons étés enfants dans les années 80 (oui on est des vieux! 😁). 

J'ai par contre l'impression en lisant les scénarios que l'on n'est pas vraiment dans la thématique du jeu (ou alors de loin), j'aurais pensé qu'ils exploreraient plus le Loop et ses problèmes (ils semblerait que dans Things From the Flood il y aurait eu un "accident" lié au Loop justement d'après ce que j'ai pu lire). Ces histoires de pigeons parlant et d'oiseaux tueurs dans le premier scénario (même si la référence à Hitchcock est flagrante mais très loin des Goonies ou des histoires "spielbergiennes" tout de même) ne soit pas perçu comme "ridicule" pour des joueurs ?

Avatar de l’utilisateur
Udo Femi
Dieu des langues de poulpes
Messages : 19944
Inscription : mer. juil. 12, 2006 4:41 pm
Localisation : Genève
Contact :

Re: Tales from the loop - Les Goonies jouent à Stranger Things

Message par Udo Femi » lun. mai 20, 2019 12:43 pm

Tout à fait. Le gros défaut de Tales... ce sont ses scénarios, pas très inspirants et surtout complètement déconnectés du Loop et des thématiques qu'on aurait pu attendre de par les illustrations du bouquin.

Le 1er scénario passe très bien, par contre, si on se place du point de vue des enfants-PJ, c'est du bonheur.
Mon blog: http://www.udo-prod.com avec La Superclique gratuite et les Aventures Spears & Sandals d'Agôn !
Venez à l'UdoCon 2019

Avatar de l’utilisateur
Numéro7
Pratiquant
Messages : 223
Inscription : mar. mars 02, 2010 11:24 am

Re: Tales from the loop - Les Goonies jouent à Stranger Things

Message par Numéro7 » lun. mai 20, 2019 12:49 pm

Udo Femi a écrit :
lun. mai 20, 2019 12:43 pm
Tout à fait. Le gros défaut de Tales... ce sont ses scénarios, pas très inspirants et surtout complètement déconnectés du Loop et des thématiques qu'on aurait pu attendre de par les illustrations du bouquin.
Peut être bien appuyer l'idée dans l'esprit des joueurs que le Loop agit sur le mental des gens qui y travaillent ou y aillant travaillés (il est fait mention d'instabilité psychologique parmi le personnel de Riksenergi) ce qui expliquerait le pétage de plombs de certains pnjs du jeu... 

Même le bac à sable du jeu n'y fait aucunement référence, ce qui peut se révéler "dangereux" avec des joueurs trop curieux et qui exigeraient des explications au fur et à mesure de leurs avancées dans les  Mystères. Faut-il inventer ? ou donner une explication éthérée à la Lost ? On ne sait pas si les éditeurs du jeu donneront une ligne de conduite sur leur background pour faire le lien avec Things from the Flood ?

Le supplément "Nos amis les machines" donne t-il des pistes ? ou une approche  plus adéquat à la thématique?

Avatar de l’utilisateur
Talisker
Initié
Messages : 120
Inscription : lun. avr. 01, 2019 2:29 pm
Localisation : Cité des Ducs

Re: Tales from the loop - Les Goonies jouent à Stranger Things

Message par Talisker » lun. mai 20, 2019 1:52 pm

Numéro7 a écrit :
lun. mai 20, 2019 11:27 am
Bonjour,

Je ne sais pas si je me trouve au bon endroit, mais je voulais savoir si certains d'entre vous avaient déjà commencé à masteriser les scénarios du livre de base ? Avoir vos avis et vos critiques sur cette mini-campagne ? Avez-vous privilégié le décor suédois ou américain (voir français) et pourquoi tel ou tel choix ? D'avance merci pour vos réponses! 

Bonjour chez vous! 
Oui, les deux premiers. Les scénarios sont plutôt clairs et aisément modifiables si les PJ partent sur une direction inattendue, tout en étant assez aisés à prendre en main. Le système de présentation des scènes et de "countdown" est bien pensé et permet de faire monter la pression lorsque le MJ sent arriver un temps mort. Les deux premiers scénarios  sont originaux dans le thème (notamment celui sur les pigeons qui parlent, ça a fait bloquer un de mes joueurs), et en travaillant un peu les relations des PJ, c’est assez facile de donner aux personnages des raisons de s'investir dans les mystères, surtout le second.
Je suis en train de préparer le troisième, et le thème me parait un peu plus "plaqué" et en dissonance avec le Loop : J'ai un peu plus une impression de fan-service.

On joue en Suède, parce que d'un commun accord, le groupe a décidé qu'il ne voulait pas jouer aux Etats-Unis comme 98% des séries télé / films que l'on a vu à cette époque, et a préféré "l'exotisme" de la Suède. Tout le groupe a grandi dans les années 80, et finalement, la Suède est beaucoup plus proche culturellement de nous que les US. Tu remplaces les Renault par des Volvo, le Club Dorothée par Bolibompa et roule ma poule.

Le seul reproche que je ferais à la mini-campagne, c’est que
Spoiler:
bien qu'il y ait un seul et même antagoniste derrière tous les mystères, il est facile de louper tous les indices qui y mènent. On peut donc arriver sur les derniers scénarios sans avoir conscience que c'est la même personne qui a créé tous ces projets de "Mad science".
 
Numéro7 a écrit :
lun. mai 20, 2019 12:49 pm

Peut être bien appuyer l'idée dans l'esprit des joueurs que le Loop agit sur le mental des gens qui y travaillent ou y aillant travaillés (il est fait mention d'instabilité psychologique parmi le personnel de Riksenergi) ce qui expliquerait le pétage de plombs de certains pnjs du jeu...

Même le bac à sable du jeu n'y fait aucunement référence, ce qui peut se révéler "dangereux" avec des joueurs trop curieux et qui exigeraient des explications au fur et à mesure de leurs avancées dans les Mystères. Faut-il inventer ? ou donner une explication éthérée à la Lost ? On ne sait pas si les éditeurs du jeu donneront une ligne de conduite sur leur background pour faire le lien avec Things from the Flood ?

Le supplément "Nos amis les machines" donne t-il des pistes ? ou une approche plus adéquat à la thématique?

Non, ce supplément est globalement un recueil de quatre scénarios, plus un chapitre sur comment créer son propre Loop dans sa ville, un chapitre avec des plans (robots, navires, etc.) et un autre avec des amorces de scénarios.


Cela dit, je trouve les premiers chapitre de Tales From the Loop assez clairs sur ce qu'est le Loop. A la base, ce n'est pas mystérieux pour les enfants, c'est comme de vivre près d'un site du CERN ou du CEA : c'est immense, c’est une installation scientifique de pointe et c’est là que travaillent probablement les parents, mais il n'y a rien de mystérieux, c'est normal. D'autant que les mystères de la mini-campagne n'ont pas pour origine le Loop en lui-même mais 

Spoiler:
Une scientifique qui s'est fait virer et qui veut se venger des responsables du Loop. La campagne n'est qu'une succession d'essais qui foirent les uns après les autres et que les enfants doivent réparer.

Le Loop n'est pas à l'origine des mystères, mais leur sert juste de décor. C’est pour moi l'occasion de faire vivre les enfants dans une région un peu étrange, de donner une couleur un peu onirique au paysage, et de jouer sur ce décalage vie de tous les jours / décor un peu "magique" pour rappeler les souvenirs d'enfance, où on ne comprenait pas tout et où certaines choses semblant normales aux parents paraissent étranges aux enfants.
Il en va des librairies comme du whisky: ce sont des passions auxquelles il vaut mieux s'adonner seul. Pendant qu'on boit un single malt de quarante ans d'âge, ce serait dommage de se déconcentrer en bavardant avec quelqu'un. - François Weyergans

Avatar de l’utilisateur
Numéro7
Pratiquant
Messages : 223
Inscription : mar. mars 02, 2010 11:24 am

Re: Tales from the loop - Les Goonies jouent à Stranger Things

Message par Numéro7 » lun. mai 20, 2019 2:38 pm

Le Loop n'est pas à l'origine des mystères, mais leur sert juste de décor. C’est pour moi l'occasion de faire vivre les enfants dans une région un peu étrange, de donner une couleur un peu onirique au paysage, et de jouer sur ce décalage vie de tous les jours / décor un peu "magique" pour rappeler les souvenirs d'enfance, où on ne comprenait pas tout et où certaines choses semblant normales aux parents paraissent étranges aux enfants.
On est d'accord que ce n'est pas le Loop en lui-même qui est mystérieux, mais peut être ce qu'il produit ? L'installation est certes officielle, mais il peut y avoir des projets secrets et des expériences qui altèrent l'environnement des enfants (ouverture de portails inter-dimensionnels aléatoires, voyage dans le temps et autres rencontre du 3ème type, etc...).

C'est  clairement dit que des "hommes en uniformes" visitent les installations et le subventionne, que des espions pullulent dans les environs et que les gens qui y travaillent ont des troubles psychologiques importants. Cela laisse la porte ouverte pour des choses étrange autour du Loop non ? A mon avis il s'y passe des choses cachés et que ces manifestations étranges ne sont pas là par le fruit du hasard, cela a sans doute un lien. 

Avatar de l’utilisateur
Kaetel
Prophète
Messages : 925
Inscription : mer. févr. 14, 2007 11:59 am
Localisation : Quelque part entre Orval, Rochefort, Chimay, Westmalle, Achel et Vleteren
Contact :

Re: Tales from the loop - Les Goonies jouent à Stranger Things

Message par Kaetel » lun. mai 20, 2019 3:05 pm

Pas encore mené (c'est pour la rentrée), mais à la lecture, j'ai préféré les scénarios du supplément "nos amies les machines". 
L'Art de la table est sur Twitter.
- 26/04: Initiative !
- 08/03: 8 mars (vous en voulez encore ?)
- 23/01: Le test de Bechdel-Wallace appliqué au jdr

Ceux qui rêvent éveillés ont conscience de mille choses qui échappent à ceux qui ne rêvent qu'endormis - Edgar Allan Poe

Avatar de l’utilisateur
Talisker
Initié
Messages : 120
Inscription : lun. avr. 01, 2019 2:29 pm
Localisation : Cité des Ducs

Re: Tales from the loop - Les Goonies jouent à Stranger Things

Message par Talisker » lun. mai 20, 2019 4:00 pm

Numéro7 a écrit :
lun. mai 20, 2019 2:38 pm

On est d'accord que ce n'est pas le Loop en lui-même qui est mystérieux, mais peut être ce qu'il produit ? L'installation est certes officielle, mais il peut y avoir des projets secrets et des expériences qui altèrent l'environnement des enfants (ouverture de portails inter-dimensionnels aléatoires, voyage dans le temps et autres rencontre du 3ème type, etc...).

C'est  clairement dit que des "hommes en uniformes" visitent les installations et le subventionne, que des espions pullulent dans les environs et que les gens qui y travaillent ont des troubles psychologiques importants. Cela laisse la porte ouverte pour des choses étrange autour du Loop non ? A mon avis il s'y passe des choses cachés et que ces manifestations étranges ne sont pas là par le fruit du hasard, cela a sans doute un lien. 

C’est possible d'envisager les choses sous cet angle, en effet. C’est juste que les scénarios de la mini-campagne ne partent pas du principe que les enfants vont enquêter ou même s'intéresser au Loop en lui-même. 

Le Mystery landscape, en effet, fait plus appel au côté étrange du Loop et à ses répercussions sur les îles. Il y a même des points qui lui sont directement liés (de mémoire, une histoire sur les Bona towers et une histoire d'espionnage industriel). Mais rien dans le livre ne divulgue de conspiration ou de projet secret spécial du Loop. Rien ne t'interdit d'en créer une pour les besoins de sa partie, cependant.

Personnellement, je préfère laisser de côté les histoires de barbouzes, d'hommes en noir ou de projets secrets. Les premiers parce que c'est banal et qu'il n'y a pas le côté merveilleux qui fait briller les yeux des enfants, les suivants parce que c’est ce que mes joueurs attendraient d'un jeu de ce genre. Je préfère me concentrer sur des épisodes où l'étrange fait irruption dans la vie des enfants, sans conspiration ou explication unificatrice derrière. C'est juste une des conséquences de la vie près du Loop.

A ce sujet, les "Mixtape mysteries" du supplément "Our friends the machines" sont une mine d'or à intégrer à un sandbox.
 
Il en va des librairies comme du whisky: ce sont des passions auxquelles il vaut mieux s'adonner seul. Pendant qu'on boit un single malt de quarante ans d'âge, ce serait dommage de se déconcentrer en bavardant avec quelqu'un. - François Weyergans

Avatar de l’utilisateur
Numéro7
Pratiquant
Messages : 223
Inscription : mar. mars 02, 2010 11:24 am

Re: Tales from the loop - Les Goonies jouent à Stranger Things

Message par Numéro7 » lun. mai 20, 2019 4:51 pm

Merci pour ce point de vue ! 😉

En effet à voir comment faire cela sans rentrer dans les théories du complot habituels... J'ai été trop biberonné à la sauce X-files dans les années 90 !

Avatar de l’utilisateur
Yusei
Dieu en cavale
Messages : 7385
Inscription : jeu. janv. 30, 2014 9:47 am
Localisation : Paris / Cachan
Contact :

Re: Tales from the loop - Les Goonies jouent à Stranger Things

Message par Yusei » lun. mai 20, 2019 6:48 pm

Udo Femi a écrit :
lun. mai 20, 2019 12:43 pm
Le gros défaut de Tales... ce sont ses scénarios, pas très inspirants et surtout complètement déconnectés du Loop et des thématiques qu'on aurait pu attendre de par les illustrations du bouquin.
Personnellement j'ai beaucoup aimé mener ces scénarios (qui ne m'avaient pas convaincus à la lecture). Ce n'est pas le Loop la source des problèmes, mais les thématiques sont bien là, ça parle de robots, de science bizarre, de nature et d'adultes bornés et un peu bêtes. En fait, le dernier scénario qui m'a un peu déplu parce que
Spoiler:
des gens meurent,
ce qui change un peu trop le ton du jeu. J'aime que le setting ne soit pas menaçant ou inquiétant. On vit des aventures sympas à vélo. Si des choses sinistres se produisent, c'est à cause de méchants, mais ce n'est pas le setting qui est "mauvais", on va faire arrêter les méchants et tout redeviendra comme avant.

Avatar de l’utilisateur
McLovin'
Banni
Messages : 1227
Inscription : mar. mai 17, 2005 4:45 pm

Re: Tales from the loop - Les Goonies jouent à Stranger Things

Message par McLovin' » lun. mai 20, 2019 7:11 pm

De ce qu'on a joué ce weekend (une création de partie et une bonne partie du premier scénario), les mystères sont quasiment juste les trucs qui causeront des changements dans le quotidien des enfants. on a passé beaucoup plus de temps et on s'est plus amusé à faire ces scènes quotidiennes. En fait, les aventures incroyables que vivent les enfants pourraient juste être le fruit de leur imagination que ça ne changerait pas grand chose, ce qui est important, ce n'est pas qu'ils ont vu des phénomènes bizarres et ont échappé à des trucs dangereux, c'est que l'un d'entre eux ai fait le mur alors qu'il était puni et ne soit pas rentré de la nuit, qu'un autre vive mal que sa mère veuve ai rencontré un autre homme, que le 3ème se soit fait chopper en train de voler dans une superette (pour impressionner une fille)ou que le groupe ai fait la connaissance d'une fille super cool et qu'ils essaient d'attirer son attention. 

C'était une partie géniale, certes on doit être le coeur de cible (on est un groupe de quadra, donc a 2-3 ans près on avait cet age la à cette époque la, on jouait en 1987), mais on a vécu exactement la promesse du jeu, la nostalgie des années 80 qui n'ont jamais existé (et on ne parle pas des machines incroyables, mais juste que ces gamins n'étaient pas vraiment les joueurs). Par contre, c'est plus un jeu de tables d'amis que de conventions ou de clubs, nous, on a évoqué des souvenirs d'enfance, chanté les chansons des années 80 (à cette époque, la musique était vraiment bonne), on a rigolé comme pas permis. C'était vraiment top. On a commencé la création de persos un peu avant 14h (d'ailleurs, comme l'a fait remarqué un joueur, a la création de perso, on est déja dans le jeu), et a un moment, l'un d'entre nous à dit "il est 20h30, faudrait arréter la". Il faut aussi des joueurs un peu proactif pour les scènes de vie quotidienne, mais mes joueurs le sont et ont souvent créé d'eux même ces scènes, ce qui est le top. Ce jeu est mon gros coup de coeur et cette partie était encore meilleure que j'aurais pu l'espérer, on est tous impatient de rejouer.
"C'est à la sueur de notre front, que les salauds gagnent leur pognon, et ils nous jettent pour faire ripaille, les copeaux de notre travail.
Mais un jour, on sera fort, et dans les villes et dans les ports, les hommes lèveront leurs poings pour foutre sur la gueule des rupins. "

Avatar de l’utilisateur
Talisker
Initié
Messages : 120
Inscription : lun. avr. 01, 2019 2:29 pm
Localisation : Cité des Ducs

Re: Tales from the loop - Les Goonies jouent à Stranger Things

Message par Talisker » mar. mai 21, 2019 8:25 am

J'ai eu le même sentiment que Yusei: à la lecture, les scénarios ne semblent pas foufous. Ce qui en fait le sel et rend ce jeu si agréable à jouer, c'est ce qui n'est pas écrit dans le scénario : les scènes de la vie quotidienne.
Lors du second scénario, un personnage a pris une grosse claque en apprenant la séropositivité de son oncle qu'elle adule, une autre a vu avec stupeur sa mère avoir enfin eu le courage de quitter son père abusif et le troisième fait chanter sa mère adultère... Lors du débriefing, on n'a quasiment pas parlé de la trame du scénario, mais de ces scènes qui ont changé la vie de leurs personnages plus que les aléas de la science folle... C'est pour moi important de leur montrer qu'ils ont beau vivre des aventures assez incroyables, la vie quotidienne les rattrape toujours et a parfois plus d'impact.

Après, il ne faut pas abuser et leur faire vivre un événement énorme à chaque session : la plupart du temps, le quotidien est terriblement banal. Mais quelque part, c’est rassurant.
Il en va des librairies comme du whisky: ce sont des passions auxquelles il vaut mieux s'adonner seul. Pendant qu'on boit un single malt de quarante ans d'âge, ce serait dommage de se déconcentrer en bavardant avec quelqu'un. - François Weyergans

Avatar de l’utilisateur
Numéro7
Pratiquant
Messages : 223
Inscription : mar. mars 02, 2010 11:24 am

Re: Tales from the loop - Les Goonies jouent à Stranger Things

Message par Numéro7 » mar. mai 21, 2019 9:00 am

Justement, il semblerait que ces aventures extraordinaires les sortes de leur quotidien "banal" et contrebalance avec la normalité de leur vie (n'oublions pas un des principes du jeu : "Votre vie quotidienne est ennuyeuse et sans intérêt").

Alors attention, chacun joue comme il veut autour de sa table, je ne suis pas là pour juger mais l'idée est quand même que les enfants sont tirés de ce quotidien, glauque pour certains ou morose pour d'autres, pour vivre d'intrépides et d'étranges aventures. Ces moments de quotidiens ne sont que des retours à la réalité, en début et fin de session, pour leur rappeler qu'il ne sont seulement au final que des enfants qui subissent le monde des adultes.

Les joueurs aiment qu'ils soient impliqués personnellement dans un scénario et à n'importe quel degré du jeu. Alors, c'est sûr que ça doit être amusant de jouer le divorce de leurs parents ou le fait que leur grande sœur se drogue, du moment que ces scènes soient courtes et qu'elles aient un intérêt scénaristique (changer l'enfant par exemple). Mais rien n'empêche non plus de les impliquer émotionnellement dans leurs aventures extraordinaires en y intégrant des proches, ou que cela les concerne eux tout simplement.

Répondre