Mournblade

Inspis, théories, conseils ...
Avatar de l’utilisateur
Tabulazero II
Ascendant
Messages : 1539
Inscription : mer. oct. 19, 2016 9:05 am

Re: Mournblade

Message par Tabulazero II » dim. avr. 21, 2019 12:27 pm

Alors le positionement de Mournblade n'est pas facile parce qu'une bonne partie de son appel c'est un peu de retrouver un "madeleine de proust" pleines des hormones de notre adolescence... sachant qu'on a tous pris 20-30 ans en attendant.

Il lui manque une bonne vieille campagne epique pleine de bruit et de fureur... et peut-etre un retuning du system de jeu qui est peut-etre bien adapté à Wasteland mais me semble un peu brider les perso à Mournblade.

Je rejoins @jay carpenter mais je n'arrive pas bien a mettre le doigt dessus. Est-ce que c'est moi qui ait changé, est-ce que c'est le systeme CYD, est-ce que c'est le choix de l'epoque (avant le debut de la saga), est-ce une certaine auto-censure de la part des auteurs qui me donnent l'impression que la mouture actuelle est plus fade que mes souvenirs de l'original.

Je ne dis pas que c'est mauvais. Juste que c'est different.
Le dromadaire ne fait que passer....

Avatar de l’utilisateur
Cléanthe
Prophète
Messages : 972
Inscription : dim. mars 11, 2012 10:27 am
Localisation : L-A

Re: Mournblade

Message par Cléanthe » dim. avr. 21, 2019 12:44 pm

Fabfab a écrit :
dim. avr. 21, 2019 12:12 pm
C'est marrant, moi c'est le contraire. J'ai toujours trouvé que Mournblade diffusait une ambiance assez baroque de par les détails fournis, en particulier le contenu du supplément "Seigneurs d'en Haut". Et que pour le coup, il collait exactement au contenu graphique des trois tomes de la BD.

Comme quoi...

Mon jugement (conflits feutrés et pas de multivers) portait spécifiquement sur le supplément "Argimiliar, le pays du roi fou".

Je conviens avec toi que les autres suppléments changent souvent la donne (mais pas toujours). Pour ma part c'est la fin du supplément sur la magie qui traite du multivers et marginalise les Jeunes Royaumes que je trouve très proche de l'esprit des bouquins et des BD.

Avatar de l’utilisateur
Cléanthe
Prophète
Messages : 972
Inscription : dim. mars 11, 2012 10:27 am
Localisation : L-A

Re: Mournblade

Message par Cléanthe » dim. avr. 21, 2019 12:55 pm

Tabulazero II a écrit :
dim. avr. 21, 2019 12:27 pm
Alors le positionement de Mournblade n'est pas facile parce qu'une bonne partie de son appel c'est un peu de retrouver un "madeleine de proust" pleines des hormones de notre adolescence... sachant qu'on a tous pris 20-30 ans en attendant.

Il lui manque une bonne vieille campagne epique pleine de bruit et de fureur... et peut-etre un retuning du system de jeu qui est peut-etre bien adapté à Wasteland mais me semble un peu brider les perso à Mournblade.

Je rejoins @jay carpenter mais je n'arrive pas bien a mettre le doigt dessus. Est-ce que c'est moi qui ait changé, est-ce que c'est le systeme CYD, est-ce que c'est le choix de l'epoque (avant le debut de la saga), est-ce une certaine auto-censure de la part des auteurs qui me donnent l'impression que la mouture actuelle est plus fade que mes souvenirs de l'original.

Je ne dis pas que c'est mauvais. Juste que c'est different.

Tu interroges plusieurs pistes intéressantes :
- le système pour ma part ne me pose aucun problème puisque je n'ai pas fait jouer le jeu.

- les scénarios ? Peut-être davantage, le jeu en avait quelques excellents (le voleur d'âme, des scénarios dans le supplément sur Melniboné permettant de jouer à l'époque du conflit de la balance et du chaos, etc.). Les scénarios proposés dans Mournblade me semblent moins directement attachés au conflit cosmique.

- notre passé de vieux rôlistes sur le retour et l'idéalisation qui va avec : sans doute, ma dernière partie d'Elric a pas loin de 20 ans. Bigre ...

Avatar de l’utilisateur
Tabulazero II
Ascendant
Messages : 1539
Inscription : mer. oct. 19, 2016 9:05 am

Re: Mournblade

Message par Tabulazero II » dim. avr. 21, 2019 1:01 pm

Alors c'est peut-être aussi dû aux choix des royaumes dans lesquels les divers scenarios paru dans le commerce se passent mais j'ai l'impression que Mournblade a fait un saut technologique par rapport à Stormbringer ou mes souvenirs de l'œuvre de Morcock.

Je perçois le monde de Mournblade comme quasi sur le point d'atteindre la Renaissance alors que pour moi, Elric est le pendant asthmatique de Conan et que le monde de Stormbringer est beaucoup plus proche du haut-moyen age mis à part quelques enclaves civilisées et donc forcement décadentes.

Il manque un petit coté "Barbare" que j'associe personellement avec le cycle d'Elric.
Le dromadaire ne fait que passer....

Avatar de l’utilisateur
Cléanthe
Prophète
Messages : 972
Inscription : dim. mars 11, 2012 10:27 am
Localisation : L-A

Re: Mournblade

Message par Cléanthe » dim. avr. 21, 2019 1:49 pm

Hier, j'ai relu Stormbringer et Elric pour comparer les éléments de contexte et finalement, tout est plutôt proche. Le niveau technologique oscille entre le moyen-âge (sans arbalète) et la renaissance (imprimerie, verre courant, textiles, etc.) dixit Stormbringer.

J'ai le sentiment que ce qui te conduit à voir (et moi avec) dans les Jeunes Royaumes la barbarie dont tu parles, ce sont les illustrations très emblématiques de Brunner.

Par ailleurs, Mournblade replace bien la violence comme un élément central des JR, mais sait la parer des oripeaux de la civilisation et ça c'est plutôt bien vu (le melnibonéen, le pantangien ou le vilmirien peuvent être également barbares, chacun à leur manière).
Dernière modification par Cléanthe le dim. avr. 21, 2019 4:03 pm, modifié 1 fois.

Agent Sylvain
Initié
Messages : 160
Inscription : lun. janv. 09, 2012 10:53 pm
Localisation : dans la Tour, niveau - 1
Contact :

Re: Mournblade

Message par Agent Sylvain » dim. avr. 21, 2019 2:44 pm

Cléanthe a écrit :
dim. avr. 21, 2019 1:49 pm
J'ai le sentiment que ce qui te conduit à voir (et moi avec) dans les Jeunes Royaumes la barbarie dont tu parles, ce sont les illustrations très emblématiques de Brunner. Par ailleurs, Mournblade replace bien la violence comme un élément central des JR, mais sait la parer des oripeaux de la civilisation et ça c'est plutôt bien vu (le melinbonéen, le pantangien ou le vilmirien peuvent être également barbares, chacun à leur manière.
  Merci pour ces retours !
  Je me souviens qu'Isabelle, quand elle a commencé à développer la gamme, s'était plongée scrupuleusement dans la saga, donc je serais étonné que son Mournblade n'en soit pas très proche, même si, comme on le sait tous, Michael Moorcock a laissé des pans entiers des Jeunes Royaumes dans une sorte de terra incognita que chacun est libre de combler comme il le veut - et Isabelle ne s'en privait pas.
  Le génie du jeu Stormbringer, c'était son côté "gritty", très sword and sorcery, qui tranchait avec des univers méd-fan plus sages, voire aseptisés. On aurait pu faire un copier-coller, ou du moins essayer, mais on est partis sur une proposition différente, davantage axée sur l'Échiquier Cosmique, une sorte de John Le Carré en mode dark fantasy.
  Je suis d'accord avec jay carpenter pour dire que la direction artistique a pu manquer parfois la cible, certaines illustrations (c'est vrai surtout du livre de base) s'inscrivant dans un registre méd-fan un peu trop passe-partout. J'ai cependant l'impression qu'on a bien rectifié le tir au fil des suppléments et des publications dans JdR Mag, notamment grâce aux inspirations rugueuses de Christophe Swal et à l'imagination torturée de Solakine.
  Après, avec "Argimiliar", on donne le bâton pour se faire battre parce que, précisément, on a voulu présenter un royaume en tons de gris, tout en nuances, "feutré" (comme l'écrit Cléanthe). Moi qui me suis simplement occupé de le relire, j'ai justement adoré ça. Les situations politiques que décrit Monsieur S. Hem sont délicieusement complexes, les lieux ont du caractère, rien n'est excessif et en même temps tout a de la saveur (par exemple, ce qu'il arrive à faire d'Andlermaign ou de la Cité de la Côte Jaune en quelques paragraphes, c'est tout ce que je demande à un supplément : donner du caractère à un setting, le sortir du tout-venant générique).
  Le prochain supplément consacré à Pan Tang, qu'avait écrit Isabelle juste avant sa mort, tranchera sans doute avec les demi-tons d'Argimiliar. Et si un jour un Sombre Rédacteur s'attelle à décrire Pikarayd, je pense que l'aspect barbare des Jeunes Royaumes ressortira davantage !
 

Avatar de l’utilisateur
Fabfab
Dieu de la gratte
Messages : 7224
Inscription : mer. août 29, 2007 6:03 pm
Localisation : Au pied du Vercors

Re: Mournblade

Message par Fabfab » dim. avr. 21, 2019 3:57 pm

Rhâââ, je n'ai pas encore "Argimiliar" que je veux déjà "Pan Tang"!

Sombres Tentateurs!
A distorted reality is now a necessity to be free

Avatar de l’utilisateur
Cléanthe
Prophète
Messages : 972
Inscription : dim. mars 11, 2012 10:27 am
Localisation : L-A

Re: Mournblade

Message par Cléanthe » dim. avr. 21, 2019 4:00 pm

Agent Sylvain a écrit :
dim. avr. 21, 2019 2:44 pm
  Je suis d'accord avec jay carpenter pour dire que la direction artistique a pu manquer parfois la cible, certaines illustrations (c'est vrai surtout du livre de base) s'inscrivant dans un registre méd-fan un peu trop passe-partout. J'ai cependant l'impression qu'on a bien rectifié le tir au fil des suppléments et des publications dans JdR Mag, notamment grâce aux inspirations rugueuses de Christophe Swal et à l'imagination torturée de Solakine.
  Après, avec "Argimiliar", on donne le bâton pour se faire battre parce que, précisément, on a voulu présenter un royaume en tons de gris, tout en nuances, "feutré" (comme l'écrit Cléanthe). Moi qui me suis simplement occupé de le relire, j'ai justement adoré ça. Les situations politiques que décrit Monsieur S. Hem sont délicieusement complexes, les lieux ont du caractère, rien n'est excessif et en même temps tout a de la saveur (par exemple, ce qu'il arrive à faire d'Andlermaign ou de la Cité de la Côte Jaune en quelques paragraphes, c'est tout ce que je demande à un supplément : donner du caractère à un setting, le sortir du tout-venant générique).
  Le prochain supplément consacré à Pan Tang, qu'avait écrit Isabelle juste avant sa mort, tranchera sans doute avec les demi-tons d'Argimiliar. Et si un jour un Sombre Rédacteur s'attelle à décrire Pikarayd, je pense que l'aspect barbare des Jeunes Royaumes ressortira davantage !
 

Merci Agent Sylvain, en effet les jdr Mag ont développé de nombreux scénarios pour Mournblade et Wasteland (j'achète le mag en grande partie pour cela). Je mets particulièrement en avant une série de 3 scénarios (à partir du numéro 37) qui ont été réalisés par Isabelle Perrier et qui prolonge excellemment, dans une veine que j'affectionne particulièrement, la corruption par le chaos d'une secte présentée dans la boîte-écran : la secte du papillon. Perso, j'ai adoré.

Concernant Argimiliar, je me suis douté que le ton nuancé était celui recherché, c'est pourquoi mon retour reste positif. De plus, il y a un synopsis et un gros scénario proposé en sus, c'est suffisamment rare pour être signalé.

Si vous poursuivez sur Pan Tang et les mabden, je suis curieux des différences qu'il y aura avec le supplément plutôt gros bill, mais bien doté en scénarios de la version Stormbringer.

Je reste conquis par la gamme et dans l'attente de la voir progresser pour la faire jouer après Wasteland !

hegan
Initié
Messages : 133
Inscription : mer. mai 04, 2016 10:30 pm

Re: Mournblade

Message par hegan » dim. avr. 21, 2019 6:53 pm

Cléanthe a écrit :
dim. avr. 21, 2019 4:00 pm
Pan Tang et les mabden, je suis curieux des différences qu'il y aura avec le supplément plutôt gros bill, mais bien doté en scénarios de la version Stormbringer

Certes des scenarii, mais injouables .... Sauf si le postulat "pas de survivant" est posé d'emblée.

Mais ce n'est pas le seul "défaut" du supplément : y est décrite une société auto-destructrice, qui n'a aucune chance de survie à long terme, dans une sorte de délire jubilatoire (+/-).
J'espère que la version Sombre sera plus cohérente de ce point de vue. Mais j'aurai préféré qu'une autre partie des Jeunes Royaumes soit abordé, car qui jouer à Pan-Tang ? Des aborigènes ou des esclaves ? Dans le second cas, l’espérance de vie est assez limitée ....

Agent Sylvain
Initié
Messages : 160
Inscription : lun. janv. 09, 2012 10:53 pm
Localisation : dans la Tour, niveau - 1
Contact :

Re: Mournblade

Message par Agent Sylvain » dim. avr. 21, 2019 7:15 pm

hegan a écrit :
dim. avr. 21, 2019 6:53 pm
J'espère que la version Sombre sera plus cohérente de ce point de vue. Mais j'aurai préféré qu'une autre partie des Jeunes Royaumes soit abordé, car qui jouer à Pan-Tang ? Des aborigènes ou des esclaves ? Dans le second cas, l’espérance de vie est assez limitée .... 

Les suppléments tels qu'on les conçoit sont moins faits pour jouer des natifs (même si on prend cet aspect en compte) que pour explorer des contrées propices à l'aventure et riches en intrigues. Comme Pan Tang est la puissance ascendante des Jeunes Royaumes, et que c'est une des créations les plus fascinantes de Michael Moorcock, ça nous semble important de l'aborder assez vite dans le développement de la gamme. Et puis il y a aussi, on ne s'en cache pas, le plaisir de voir publié dans les mois qui viennent l'un des derniers travaux de notre amie.

Kukult
Zelateur
Messages : 59
Inscription : dim. oct. 28, 2018 6:50 am
Localisation : Angers

Re: Mournblade

Message par Kukult » dim. avr. 21, 2019 7:16 pm

Je me permets d'intervenir, en tant qu'auteur du scénario du N°43, La Veuve Noire. J'aime aussi ce côté rock n' roll, mais écrire pour MOURNBLADE c'est un peu un numéro d'équilibriste. Il faut savoir sortir du carcan D&D pour faire quelque chose de plus sombre, cruel et érotique, et sans verser dans l'anachronique et le porte nawak.

La petite astuce que j'avais trouvée, c'était de commencer sur un ton très classique, avec une gentille reine pervertie par un méchant sorcier dans son donjon, pour brutalement casser tous les codes en inversant la situation et basculer dans le monde ironique d'Elric qui se moque de l'héroïc fantasy classique.

Si on va trop loin dans le délire, le MJ risque de décrocher, et ses joueurs aussi, parce qu'on est censés évoluer dans un monde cohérent et crédible.

Avatar de l’utilisateur
Cléanthe
Prophète
Messages : 972
Inscription : dim. mars 11, 2012 10:27 am
Localisation : L-A

Re: Mournblade

Message par Cléanthe » dim. avr. 21, 2019 7:30 pm

hegan a écrit :
dim. avr. 21, 2019 6:53 pm

Certes des scenarii, mais injouables .... Sauf si le postulat "pas de survivant" est posé d'emblée.

Mais ce n'est pas le seul "défaut" du supplément : y est décrite une société auto-destructrice, qui n'a aucune chance de survie à long terme, dans une sorte de délire jubilatoire (+/-).

Concernant les scénarios, je t'accorde qu'il fallait les modifier pour les rendre jouables, mais j'ai pu tous les adapter, un des joueurs avait réussi à s'enfuir et les autres avaient disparu en cours de route. Nous étions jeunes et assez brutaux dans notre approche du jeu ...

M'est avis concernant la cohérence du monde décrit que celle du monde de Moorcock est fragile, difficile de faire pire que le maître en la matière.

Avatar de l’utilisateur
Cléanthe
Prophète
Messages : 972
Inscription : dim. mars 11, 2012 10:27 am
Localisation : L-A

Re: Mournblade

Message par Cléanthe » dim. avr. 21, 2019 7:40 pm

Kukult a écrit :
dim. avr. 21, 2019 7:16 pm
Je me permets d'intervenir, en tant qu'auteur du scénario du N°43, La Veuve Noire. J'aime aussi ce côté rock n' roll, mais écrire pour MOURNBLADE c'est un peu un numéro d'équilibriste. Il faut savoir sortir du carcan D&D pour faire quelque chose de plus sombre, cruel et érotique, et sans verser dans l'anachronique et le porte nawak.

Je me doute que ce n'est pas simple de louvoyer entre les divers poncifs du genre, j'ai trouvé à la lecture que ton scénario portait une ambiance propice à Mournblade/ Stormbringer.

Kukult
Zelateur
Messages : 59
Inscription : dim. oct. 28, 2018 6:50 am
Localisation : Angers

Re: Mournblade

Message par Kukult » dim. avr. 21, 2019 7:51 pm

Cléanthe a écrit :
dim. avr. 21, 2019 7:40 pm
Kukult a écrit :
dim. avr. 21, 2019 7:16 pm
Je me permets d'intervenir, en tant qu'auteur du scénario du N°43, La Veuve Noire. J'aime aussi ce côté rock n' roll, mais écrire pour MOURNBLADE c'est un peu un numéro d'équilibriste. Il faut savoir sortir du carcan D&D pour faire quelque chose de plus sombre, cruel et érotique, et sans verser dans l'anachronique et le porte nawak.

Je me doute que ce n'est pas simple de louvoyer entre les divers poncifs du genre, j'ai trouvé à la lecture que ton scénario portait une ambiance propice à Mournblade/ Stormbringer.  

Merci, je dois avouer qu'au départ le synopsis 'était un scénario méd-fan générique, plutôt pour Warhammer. J'ai travaillé avec le responsable de la gamme et en m'appuyant sur le background du LdB en gardant à l'esprit que dans Mournblade, il n'est pas question de Bien et de Mal ou de morale, mais de Loi et de Chaos. Il n'y a pas de bon ou mauvais choix, et donc il ne faut pas orienter les PJ vers ce qu'ils sont censés faire.
Dernière modification par Kukult le dim. avr. 21, 2019 8:01 pm, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Cléanthe
Prophète
Messages : 972
Inscription : dim. mars 11, 2012 10:27 am
Localisation : L-A

Re: Mournblade

Message par Cléanthe » dim. avr. 21, 2019 7:59 pm

Désolé de squatter le fil, mais après vérification, j'ai improprement parlé d'une trilogie initiée par Isabelle à partir du numéro 37. C'est en fait un diptyque (37 et 39).

Répondre