Page 98 sur 100

Re: D&D11 : Vous êtes dans une auberge et un mec louche approche

Publié : mer. sept. 11, 2019 11:51 am
par Islayre d'Argolh
Thom' a écrit :
mer. sept. 11, 2019 10:05 am
Je parlais dans le cadre d'un jeu en campagne. Oui, les plus vieilles versions pourraient faire l'affaire.
Mais D&D3, 4 niveaux ça fait combien... 8-10 séances max ? (et encore)

Tu sais des jeux comme 13th Age ou Shadow of the Demon Lord sont tous les deux basés sur le principe de 10-niveaux-pour-une-campagne-de-10-séances/scénarios et c'est un modèle qui fonctionne bien.
Ce qui est rigolo d'ailleurs c'est que ces deux jeux sur 10 niveaux ne sont pas du tout sur la même échelle de puissance (un perso niveau 10 de SotDL est grosso-modo l'équivalent d'un perso niveau 6 de D&D 3 alors que les persos de 13th age tapent très vite dans la super-heroic fantasy façon D&D high-level).

Sword & Wizardry Continual Light utilise un modèle de progression "par aventure" qui nécessite 27 aventures joués (!!!!) pour arriver au niveau 7. Avec le même modèle, monter au niveau 4 nécessite 9 séances... C'est déjà une belle campagne.

Beaucoup de gens jouent avec la Pathfinder Beginner Box (niveaux 1-5) en tant que jeu complet et suffisant.
J'ai même entendu parler de grognards qui ne jouent qu'avec la boite rouge de BD&D (niveaux 1-3...).

Bref si l'objectif c'est de jouer street level, n'importe quelle édition de D&D peut faire l'affaire, il suffit juste de connaitre le jeu, d'identifier le "sweet spot" qui correspond et de "zoomer" dessus.

Re: D&D11 : Vous êtes dans une auberge et un mec louche approche

Publié : mer. sept. 11, 2019 1:17 pm
par Thom'
Donc, pour jouer street level à D&D, tu me conseilles de jouer, à Shadow of the Demon Lord ou 13th Age...
Désolé, mais j'ai bien parlé de D&D, pas des dérivés. Oui, je suis d'accord, tu peux faire du street level avec le système de D&D, mais dans les diverses éditions de D&D pur jus, le jeu est quand même souvent conçu pour commencer "pour de vrai" à partir des niveaux 3 et 4, et pour un étalement principal entre les niveaux 5 et 8, avec une minorité qui pousse jusqu'aux niveaux au-delà.

Re: D&D11 : Vous êtes dans une auberge et un mec louche approche

Publié : mer. sept. 11, 2019 1:26 pm
par Loris
Je trouve que D&D0 ça marche très bien aux bas niveaux (dès le niveau 1) mais je sais pas exactement ce que tu entends par Street Level, @Thom'

Re: D&D11 : Vous êtes dans une auberge et un mec louche approche

Publié : mer. sept. 11, 2019 1:29 pm
par Mugen
Thom' a écrit :
mer. sept. 11, 2019 1:17 pm
Donc, pour jouer street level à D&D, tu me conseilles de jouer, à Shadow of the Demon Lord ou 13th Age...

Pour 13th Age, ce n'est pas du tout ce qu'il a dit. Il a 10 niveaux, mais même son niveau 1 est à la limite haute du "Street Level", et son niveau 10 est proche du niveau 30 de D&D4.

Re: D&D11 : Vous êtes dans une auberge et un mec louche approche

Publié : mer. sept. 11, 2019 1:32 pm
par Thom'
Loris a écrit :
mer. sept. 11, 2019 1:26 pm
Je trouve que D&D0 ça marche très bien aux bas niveaux (dès le niveau 1) mais je sais pas exactement ce que tu entends par Street Level, @Thom'

Ce n'est pas moi qui ai utilisé l'expression en premier.

Merci @Mugen pour le rectificatif, j'avais mal compris alors :)

Re: D&D11 : Vous êtes dans une auberge et un mec louche approche

Publié : mer. sept. 11, 2019 3:21 pm
par Islayre d'Argolh
Thom' a écrit :
mer. sept. 11, 2019 1:17 pm
Désolé, mais j'ai bien parlé de D&D, pas des dérivés.

Juste histoire d'être clair sur mon positionnement personnel : séparer D&D de ses clones et émulateurs est un choix qui a été effectué sur ce forum mais je trouve beaucoup plus pertinent le choix d'un forum comme RPG.net qui regroupe tous les sujets de la galaxie D&D dans un groupe "D&D/d20 fantasy".

13th Age et SotDL c'est D&D avec un logo différent et des innovations de design.

Thom' a écrit :
mer. sept. 11, 2019 1:17 pm
Donc, pour jouer street level à D&D, tu me conseilles de jouer, à Shadow of the Demon Lord ou 13th Age...

Non je te dis que l'argument :

Thom' a écrit :
mer. sept. 11, 2019 10:05 am
Mais D&D3, 4 niveaux ça fait combien... 8-10 séances max ? (et encore)

me parait peu pertinent sachant que des D&D-like très populaires sont bâtis sur l'idée que 10 scénarios/séances c'est largement assez pour jouer une vraie campagne, sauver l'empire des griffes du Lich King ou voir le monde s'effondrer devant l'arrivée du Demon Lord.

Thom' a écrit :
mer. sept. 11, 2019 1:17 pm
Oui, je suis d'accord, tu peux faire du street level avec le système de D&D, mais dans les diverses éditions de D&D pur jus, le jeu est quand même souvent conçu pour commencer "pour de vrai" à partir des niveaux 3 et 4, et pour un étalement principal entre les niveaux 5 et 8, avec une minorité qui pousse jusqu'aux niveaux au-delà.

Mais en vrai on s'en fout, c'est tout le principe d'E6 : tu zoomes sur le niveau de puissance que tu veux (a partir du moment ou tu connais suffisamment bien le moteur de jeu pour avoir identifié les séquences).
Je vais citer E6 justement :

Earlier this year a fellow named Ryan Dancey suggested that d20 has four distinct quartiles of play:

Levels 1-5: Gritty fantasy
Levels 6-10: Heroic fantasy
Levels 11-15: Wuxia
Levels 16-20: Superheroes

There’s been some great discussion at EN World and elsewhere about how to define those quartiles, and how each group eventually finds the quartiles that suit them best.

Tu veux faire du street level avec D&D 3 ?
Tu joues uniquement les niveaux 1-5
Même en jouant a toute vitesse ça te fait 5 séances et si tu veux faire durer le plaisir tu peux monter a 20 séances tranquilou juste en bidouillant un peu (progression par demi-niveaux, E5, etc.).
Et si tu veux pas te faire suer tu achètes la Pathfinder beginner box qui te propose ça direct.

C'est tout con. :bierre:

Re: D&D11 : Vous êtes dans une auberge et un mec louche approche

Publié : mer. sept. 11, 2019 3:25 pm
par Dany40
C’est amusant cette utilisation du terme « street level » qui est plutôt l’apanage des JDR de super-héros il me semble :)

Re: D&D11 : Vous êtes dans une auberge et un mec louche approche

Publié : mer. sept. 11, 2019 3:34 pm
par Islayre d'Argolh
Dany40 a écrit :
mer. sept. 11, 2019 3:25 pm
C’est amusant cette utilisation du terme « street level » qui est plutôt l’apanage des JDR de super-héros il me semble :)

C'est parce que D&D est un jeu de super-héros ;)

Re: D&D11 : Vous êtes dans une auberge et un mec louche approche

Publié : mer. sept. 11, 2019 3:46 pm
par nerghull
Je croyais que c'était du Wu-xia -> Shonen ? Ou étais-ce du western ? :charmeur

Re: D&D11 : Vous êtes dans une auberge et un mec louche approche

Publié : mer. sept. 11, 2019 3:51 pm
par Islayre d'Argolh
nerghull a écrit :
mer. sept. 11, 2019 3:46 pm
Je croyais que c'était du Wu-xia -> Shonen ? Ou étais-ce du western ? :charmeur

Le Shonen et le style "super-héros" ne sont pas incompatibles (voir par exemple les séries My Hero Academia ou l'excellent One-punch Man).

Un autre exemple de ma démonstration, que j'avais déjà posté ici il y a quelques mois : le crispy hack (pour D&D 5).

Re: D&D11 : Vous êtes dans une auberge et un mec louche approche

Publié : mer. sept. 11, 2019 3:59 pm
par Loris
Les quartiles, y'en a en fait 5 :
Basic 1-3
Expert 4-14
Companion 15-25
Master 26-36
Immortals "37 à 72", si j'ose dire.
😂

Re: D&D11 : Vous êtes dans une auberge et un mec louche approche

Publié : mer. sept. 11, 2019 4:17 pm
par kouplatête
Si par street level on entend personnage qui peut mordre la poussière assez facilement c'est assez simple , il suffit de limiter les PV. Exemple les personnages ont leur score de CONS PV et en gagnent pas ou peu par la suite (1 pv par niveau par exemple).

Ca marche très bien avec les vieux donj type BX ,  ODD et compagnie qui sont de base très raisonnables en terme de puissance et supportent mieux le house ruling.

Je gère aussi la mortalité avec une table toute simple que je compose en fonction du niveau de mortalité que je veux et sur laquelle le joueur tire quand il tombe à 0 

exemple de table standard , tirage 1D6 + nbre de blessures déjà encaissées :

1 à 3 : ko reprend conscience et récupère 1 dé de vie PV.
4 et 5 : 1 blessure , reprend conscience et récupère 1 dé de vie PV , 
6 : tué sur le coup


exemple de table gritty :

1 : ko reprend conscience et récupère 1 dé de vie PV.
2 ou 3 : 1 blessure , reprend conscience et récupère 1 dé de vie PV , 
4 à 6 : tué sur le coup

J'ai joué 4 séances cet été orientées med fan horreur sur une base donj old school  , les joueurs avaient moins de 10 PV et le rendu a été super ! Les joueurs avaient juste quelques points qui permettaient de relancer un jet ou de faire relancer un jet au MJ pour faire un peu tampon. Une scène mémorable fut la traversée d'un champ de maïs poursuivis par une horde de  corbeaux  (1 de dégât par round en cas de jet de dex manqué ça fait vite peur quand on a moins de 10 PV), quand les joueurs sont arrivés au vieux moulin et ont refermé la porte ils étaient en stress gnark gnark gnark.


Voici une chaîne youtube très intéressante ou on peut voir du donj street level (max 20 PV) et des conseils pour jouer dans cette optique. 


Pour du donj plus récent je conseille fortement de prendre comme base  la nouvelle boîte DD5 limitée au niveau 6 avec tout ce qu'il faut en 64 pages et d'ajouter quelques modifs à la marge prises par exemple dans le lien donné par Yslaire (exemple repos court = 8 heures , repos long = une semaine de repos).

Re: D&D11 : Vous êtes dans une auberge et un mec louche approche

Publié : mer. sept. 11, 2019 5:46 pm
par Dany40
Islayre d'Argolh a écrit :
mer. sept. 11, 2019 3:34 pm
Dany40 a écrit :
mer. sept. 11, 2019 3:25 pm
C’est amusant cette utilisation du terme « street level » qui est plutôt l’apanage des JDR de super-héros il me semble :)

C'est parce que D&D est un jeu de super-héros ;)

C’est pas faux :)

Pour venir sur le sujet du niveau de puissance et de ce qu’on peut jouer ou pas à D&D .... je dirais qu’on peut bien sûr tout faire avec un système... MAIS les systèmes sont en général plus optimisés et intuitifs pour certains usages.
Le système OGL D20 se prêtait très bien aux héros de grande puissance... mais il y a aussi eu la tentative de faire Cthulhu D20...

On retrouve la même chose dans les 5 Royaumes ou JoA, on tord un système très héroïque pour lui faire prendre une teinte qui ne lui est pas naturelle.
Ça fonctionne et cela donne même de bonnes choses , mais il y a tout de même une impression d’usage dévoyé de ce système ... surtout quand on connaît et maîtrise des systèmes fondamentalement « Gritty » ou du moins largement moins héroïques qui font cela de façon naturelle et instinctive.

Et on le voit dans cette gamme de niveau idéale pour D&D (6-10). A ces niveaux la vous êtes un Heros puissant, seule la surenchère de puissances importantes peut vous donner un vrai sentiment de faiblesse ...

(NB : L’inverse est vrai ... Superworld qui est un JDR de super-héros en BRP fait le grand écart inverse :) )

Re: D&D11 : Vous êtes dans une auberge et un mec louche approche

Publié : mer. sept. 11, 2019 6:57 pm
par Islayre d'Argolh
Ma philosophie perso c'est qu'un triptyque D&D doit être considéré tout autant comme une proposition de jeu complète (un jeu médiéval fantastique d'action et d'aventure avec un ton shonen & super-héroïque) que comme un catalogue dans lequel piocher pour créer des propositions différentes et moins "blockbuster"(Sword & Sorcery, Dark fantasy, Merveilleux chevaleresque, etc.).

C'est pour ça que je ne ressens absolument pas le besoin d'une proposition de type "gritty fantasy" dans ma ludothèque : j'en ai déjà une qui sommeille sur mes étagères (voir le crispy hack posté plus haut, basé sur cette même approche).

Re: D&D11 : Vous êtes dans une auberge et un mec louche approche

Publié : mer. sept. 11, 2019 7:02 pm
par Celanawe
Islayre d'Argolh a écrit :
mer. sept. 11, 2019 3:34 pm
D&D est un jeu de super-héros ;)
Quelle est la classe de perso des SH Marvel ? .
À lire également, ce super CR.du plus jean-pierre-mariellesque des podcasteurs anonymes.