Ecosystèmes et écologie dans les univers de jeux de rôle

Inspis, théories, conseils ...
Avatar de l’utilisateur
Ego'
Dieu de la taverne
Messages : 6375
Inscription : ven. nov. 28, 2003 2:04 pm
Localisation : derrière le comptoir (à Metz)

Re: Ecosystèmes et écologie dans les univers de jeux de rôle

Message par Ego' » jeu. mai 23, 2019 11:55 am

De mémoire j'aurai ajouté Jorune à cette liste.
Mais peut-être que mes souvenirs me trahissent...

Image

Avatar de l’utilisateur
madame ridulle
Déesse des perruches
Messages : 3454
Inscription : lun. sept. 24, 2012 1:15 pm

Re: Ecosystèmes et écologie dans les univers de jeux de rôle

Message par madame ridulle » jeu. mai 23, 2019 12:06 pm

Oui tout a fait. Le thème de l ecologie est très important dans Jorune... une plante envahie par une demi douzaines d espèces intelligentes avec des biologies plus ou moins incompatibles avec l ecosysteme local et entre elles ca pose quelques problèmes... y compris en jeu quand on fait de l expedition en milieu sauvage et qu il faut emporter a grailler.
Real stupidity beats artificial intelligence every time.
Hogfather

pseudo
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 2427
Inscription : jeu. sept. 01, 2011 9:42 pm
Localisation : Geneve

Re: Ecosystèmes et écologie dans les univers de jeux de rôle

Message par pseudo » lun. mai 27, 2019 8:57 am

Sans être le thème principal des jeux pour lesquels ils ont été ecrits, il existe des scénarios qui voient la nature prendre une revanche sur ses oppresseurs.

La revanche de Gaïa, dans le volume, "la colère des dieux" de la serie Fin du monde.

Les dodos ne dorment jamais la nuit, du supplément "Al Amarja" pour Conspirations.

Famine in Fargo pour Gamma World.

 
Apparently you can take the boy out of the dungeon, but you can't take the dungeon out of the boy
(knights of the dinner table #73)

Avatar de l’utilisateur
Inigin
Dieu des hakamas perdus
Messages : 9979
Inscription : dim. août 02, 2009 7:27 am
Localisation : Nantua

Re: Ecosystèmes et écologie dans les univers de jeux de rôle

Message par Inigin » ven. mai 31, 2019 7:55 am

S7M (v1) répond au 2 de la même façon que Dominaria, puisque
Spoiler:
Les sorciers porte se fraient un chemin dans la chair de l'entité-monde pour faire leur magie de déplacement
Barde biclassé secrétaire de la Voix de Rokugan

ImageImageImageImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
Rolapin
Dieu des tueurs de gammes
Messages : 1515
Inscription : sam. août 09, 2003 12:19 am
Localisation : Paris
Contact :

Re: Ecosystèmes et écologie dans les univers de jeux de rôle

Message par Rolapin » sam. juin 01, 2019 12:33 am

L'écologie au sens large est le thème majeur de Mechanical Dream : les personnages font partie d'un écosystème titanesque, construisent des villes dans des arbres géants, les "races" de personnages ont pour différence principale leur manière de s'adapter à leur environnement, le besoin de la communauté de gérer les ressources, etc...

Image
Rolapin - Profil GROG - Twitter
ImageImageImageImageImageImage

I tried prayer, I've tried my .44 but the devil is wearing kevlar and bible thumping just pisses them off.
Henry Hawthorne, pastor of Kingsmouth - The Secret World

Avatar de l’utilisateur
Sama64
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 3109
Inscription : mer. janv. 21, 2015 10:58 am
Localisation : Issy les Moulineaux

Re: Ecosystèmes et écologie dans les univers de jeux de rôle

Message par Sama64 » sam. juin 01, 2019 8:56 am

Dans Cybergeneration (spin off de cyberpunk 2020) un des angles d'attaque est l'écologie, ou comment restaurer la nature et l'écosystème et lutter contre les corpos et le gouvernement qui pillent les ressources et devastent les USA. Tout est dans le supplément Eco Front.
Dernière modification par Sama64 le sam. juin 01, 2019 9:05 am, modifié 1 fois.
Traductions & relectures pour le DDD

Avatar de l’utilisateur
nerghull
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 3961
Inscription : dim. mai 03, 2015 3:02 am

Re: Ecosystèmes et écologie dans les univers de jeux de rôle

Message par nerghull » sam. juin 01, 2019 9:04 am

Rolapin a écrit :
sam. juin 01, 2019 12:33 am
L'écologie au sens large est le thème majeur de Mechanical Dream : les personnages font partie d'un écosystème titanesque, construisent des villes dans des arbres géants, les "races" de personnages ont pour différence principale leur manière de s'adapter à leur environnement, le besoin de la communauté de gérer les ressources, etc...


J'ai jamais compris ce qu'on jouait à Mechanical Dreams, tu aurais un exemple de comment cet aspect écosystèmique s'illustre dans un scénario type ?
Spooky scary creepypasta

Ici j'ai pris du temps pour faire des trucs :
Une bafouille sur les plateaux de jeu & Un truc plus synthétique sur la déstabilisation / Des CR de partie d'Eclipse Phase
Un système alternatif pour Warhammer 40k (Black Crusade et Dark Heresy, surtout)

Avatar de l’utilisateur
Rolapin
Dieu des tueurs de gammes
Messages : 1515
Inscription : sam. août 09, 2003 12:19 am
Localisation : Paris
Contact :

Re: Ecosystèmes et écologie dans les univers de jeux de rôle

Message par Rolapin » sam. juin 01, 2019 3:16 pm

Les personnages de Mechanical Dream ont tous besoin de consommer un fruit spécial, l'Orpée qui est récolté dans les profondeurs de grottes où la lumière du Pendule ne vient jamais et où la réalité est malléable.

Le peuple qui récolte l'Orpée est adaptés à sa récolte. Ils s'adaptent à la réalité de nombreuses situations et ont une vision du monde assez "positive". Ils ne récoltent pas plus qu'ils ne peuvent sans provoquer sa disparition.

Ces fruits sont ensuite distribués à la population par l'intermédiaire du Pilier (le gouvernement du monde en gros, dont la charge est essentiellement de s'assurer que les gens ne s'entretuent pas pour se procurer l'Orpée). La consommation de l'Orpée est un plaisir pour certains peuples, la consommer est comme apprécier un bon vin.

Pour un autre peuple, par contre, consommer l'Orpée est un supplice. Chaque bouchée les fait souffrir et l'énergie donnée par l'Orpée, même si elle leur est nécessaire, leur est extrêmement douloureuse. Les membres de ce peuple sont en général aigris et rêches avant même d'atteindre leur majorité. Cela leur donne aussi la volonté de pousser des raisonnements où les autres ne vont pas et ils ont globalement transformé le mondé par leur vision capitaliste et pragmatique de la vie.

Ce partage de la ressource vitale, les moyens de sa distribution et les risques de sa disparition sont autant de pistes de scénarios.

J'ai perçu pendant ma lecture du jeu ces peuples comme des métaphores de notre monde et de ses ressources.

J'espère avoir pu répondre à ta question.

J'aurais pu aussi parler des créatures gigantesques pour lesquelles les habitants de l'univers que sont les personnages ne sont que des fourmis et qui menacent régulièrement les villes, simplement parce qu'elles ne se rendent pas compte qu'il y a des villes.
J'aurais aussi pu parler des plantes pensantes, plus ancien peuple de l'univers et qui sont en communion avec la nature pour se nourrir et procréer.
J'aurais pu parler de l'exploitation des ressources des arbres pour construire ces villes et rendre plus facile la vie des habitants du monde au risque de détruire le monde dans lequel ils vivent.

Bref, plein de thématiques écologistes de mon point de vue, et qui ne sont pas simplement des thématiques de scénario mais qui sont au centre du background de l'univers de jeu.
Rolapin - Profil GROG - Twitter
ImageImageImageImageImageImage

I tried prayer, I've tried my .44 but the devil is wearing kevlar and bible thumping just pisses them off.
Henry Hawthorne, pastor of Kingsmouth - The Secret World

Avatar de l’utilisateur
GCM
Pape
Messages : 682
Inscription : ven. nov. 24, 2017 6:44 am
Localisation : Averoigne
Contact :

Re: Ecosystèmes et écologie dans les univers de jeux de rôle

Message par GCM » sam. juin 01, 2019 5:20 pm

Terra X
Mon blog à moi entièrement consacré à mon plus mauvais Jeu de Rôle de la galaxie préféré: Mon RIFTS à moi.

ImageImageImageImage

 

Avatar de l’utilisateur
Qui Revient de Loin
Dieu qui a failli y rester
Messages : 6408
Inscription : sam. mars 02, 2013 1:20 pm
Localisation : Nothing Gulch
Contact :

Re: Ecosystèmes et écologie dans les univers de jeux de rôle

Message par Qui Revient de Loin » ven. juin 07, 2019 2:24 pm

Il me semble que les donjonverses appliquent plus ou moins un "naturalisme gygaxien" qui renvoie à la simulation d'écosystèmes.

J'ai toujours pensé que l'écologie, ou plus précisément l'"expédition naturelle" (découverte des sciences naturelles) ou encore l'"investigation écologique", devrait être un angle de jeu plus outillé des jeux de planet opera comme peuvent l'être Blue planet, Shaan, Polaris, du Dune-like, etc.

Là où l'on enquête sur des Monstruosités innommables ou des Conspirations millénaires pour comprendre et abattre une adversité, cette investigation écologique devrait être le pendant pour survivre dans un premier temps, maîtriser dans un second temps et enfin s'intégrer dans des univers étranges, fussent-ils extraterrestres, préhistoriques, post-apocalyptiques ou "sur"-naturels.
Le blog de mes voyages imaginaires: http://qui.revient.de.loin.blog.free.fr/

Mémoire de rôlistes : le patrimoine du jeu de rôle se construit aujourd'hui

Contributeur au Grog

Avatar de l’utilisateur
sherinford
Dieu de sa console
Messages : 6900
Inscription : jeu. oct. 07, 2004 8:36 am
Localisation : Un petit chateau en Belgique

Re: Ecosystèmes et écologie dans les univers de jeux de rôle

Message par sherinford » ven. juin 07, 2019 3:47 pm

Est-ce qu'on ne trouve pas ce genre de préoccupations dans :

- Tales from the loop / Things from the flood
- Dark Earth

Avatar de l’utilisateur
Xlatoc
Zelateur
Messages : 63
Inscription : mer. avr. 12, 2017 9:10 pm

Re: Ecosystèmes et écologie dans les univers de jeux de rôle

Message par Xlatoc » mar. juin 25, 2019 12:32 pm

Oh ben...désolé je débarque...Merci @Dithral 
faudrait que je reçoive des notifs quand on fait appel à moi...milles excuses...

Alors oui, ESPRI que je développe est très ancré écologie. Au sens scientifique du terme. Il s'agit d'apprendre à vivre avec un environnement bouleversé, et donc de prendre différentes décisions : le dominer, l'accepter, l'orienter...

Les scénarios permettent aussi d'expliquer des mécanismes écologiques ou "anthropiques" aux joueurs, par l'expérimentation ingame.

Le Choix du Crabe montre un exemple de cascade écologique. La Manne, en cours de réécriture, est là pour observer différents types de relations inter-espèces (symbiose, mutualisme, commensalisme, parasitisme...).

Brefouille, je suis dispo pour en causer, et vais activer les mails pour les notifs...encore désolé...
Par la Plume et par l'Epée

Avatar de l’utilisateur
Tybalt (le retour)
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 4277
Inscription : mer. août 22, 2012 7:33 pm
Contact :

Re: Ecosystèmes et écologie dans les univers de jeux de rôle

Message par Tybalt (le retour) » lun. août 05, 2019 8:54 pm

Je n'avais pas eu le temps de répondre à l'époque aussi en détail que je l'aurais voulu, mais mieux valant tard que jamais : merci beaucoup à tout le monde pour les multiples références et les quelques présentations détaillées, ça m'a fait découvrir plusieurs univers passionnants :) Skyrealms of Jorune, par exemple, est assez fascinant.

D'ailleurs, je vois plusieurs univers extrêmement détaillés qui relèvent en même temps des deux approches que j'essayais de distinguer en lançant le sujet : à la fois des jeux écolos au sens où ils reflètent des préoccupations de préservation de la planète, ET des jeux d'écologie au sens d'élaboration d'un univers à l'écosystème réaliste où les problèmes écologiques existent et peuvent avoir de lourdes conséquences sur les populations. Peut-être est-ce dû en partie au fait que c'est plus facile d'intéresser les PJ aux risques de destruction d'un écosystème une fois qu'on les a émerveillés en leur faisant découvrir toute la richesse de sa faune et de sa flore. (Ce qui rejoint une préoccupation écologique très actuelle, pour le coup : l'ignorance des choses de la nature contribue à la mise en danger de l'environnement, car on détruit ou on laisse détruire plus facilement ce qu'on ne connaît pas ou qu'on connaît mal.)

Au passage, petite redite du sujet "News et rumeurs" : ça me paraît pertinent de redire ici que Blue Planet, citée plus haut, est en cours de réédition et que son kit d'introduction gratuit est déjà disponible.
Mes sites : Kosmos (un jdra sur la mythologie grecque qui a vraiment lu les auteurs antiques pour vous) ; blog de lectures ; site d'écriture.

Avatar de l’utilisateur
Julian_Manson
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 2401
Inscription : jeu. nov. 23, 2017 4:05 am

Re: Ecosystèmes et écologie dans les univers de jeux de rôle

Message par Julian_Manson » lun. août 05, 2019 9:06 pm

J'ai zappé Vermine mais n'ayant qu'un seul JDR post-apo ( Degenesis ), Vermine pourrait être cool, qu'est-ce qu'il devient?
"Shang Bu Han: C'est toi qui te fais des idées! Moi, depuis le début, j'ai jamais dit que j'avais un sabre! [ ... ]
Ennemi: Mais qui es-tu à la fin?
Shang Bu Han: On m'appelle "L'Epée sans lame" je crois. Cela vient juste d'être décidé..."



Avatar de l’utilisateur
Pyth
Pratiquant
Messages : 226
Inscription : ven. mars 23, 2018 9:12 am

Re: Ecosystèmes et écologie dans les univers de jeux de rôle

Message par Pyth » lun. août 05, 2019 9:31 pm

Ego' a écrit :
jeu. mai 23, 2019 11:55 am
De mémoire j'aurai ajouté Jorune à cette liste.
Mais peut-être que mes souvenirs me trahissent...

Image
Ils ne te trahissent pas du tout. Jorune est l'archétype de l'écosystème profondément modifié par l'homme, et dont l'un des thèmes principaux est justement, de constater à quel point nous pourrions métamorphoser la vie d'une planète évoluée si jamais nous venions à y poser un jour les pieds.

Jorune n'est pas pour autant manichéen: Ce n'est pas par la faute de l'homme si Jorune est dans cet état, c'est par une multitude de facteurs qui n'ont pas attendu l'arrivée des premiers vaisseaux venus de la Terre pour s'amplifier. Et d'ailleurs, Jorune n'est pas en mauvais état au départ du jeu, elle est juste devenue différente, et a commencé à accepter la présence humaine.

Mais ça tient aussi à un postulat de départ: Sur Jorune, les humains ont été coincés. Plus de liaison avec la Terre, et ce pendant des siècles. S'adapter, c'était ça ou mourir, et ils ont choisi de s'adapter. Au point même de finir par former 3 races différentes.

Sachant qu'en plus, les humains, à l'époque, amènent avec eux les races hybrides, des créatures mi-humaines, mi animales, à l'origine conçues pour devenir des serviteurs. Certaines s'acclimateront parfaitement en finissant par intégrer la société de Jorune, d'autre formeront des tribus capable de ravager et de s'approprier des continents entiers...

Du coup, bref: Jorune ne traite pas spécialement d'écologie. Jorune part du principe que bon gré mal gré, la planète a fait avec les nouveaux arrivants, et depuis se débrouille. Les humains ont abandonné la technologie par la force des choses, et Jorune a retrouvé un équilibre.

En espérant que l’humanité n'y refoute plus jamais les pieds. Le potentiel de nuisance de l'humanité est présent, mais en même temps, se dégage du jeu une certaine notion d'espoir, celle que peut importe, la vie continue.
 

Répondre