Les règles de JDR sous l'angle du spectacle

Inspis, théories, conseils ...
Avatar de l’utilisateur
Dantès
Pratiquant
Messages : 253
Inscription : mar. févr. 07, 2006 9:06 pm
Localisation : région lilloise

Les règles de JDR sous l'angle du spectacle

Message par Dantès » mer. juil. 10, 2019 9:29 pm

Avec le renouveau du JDR dans le (plus) grand public et notamment le succès des actual play, le JDR n'est plus seulement joué il est aussi regardé comme un spectacle.
Que cela soit sur internet ou en proximité (conventions, bars etc) des gens prennent plaisir à assister à une partie sans forcément y participer directement.
Bien sûr la narration reste l'essentiel du plaisir et de l'intérêt pour ce public mais des règles "esthétiques" peuvent aussi participer à la démocratisation du JDR.

Comment optimiser la conception de règles de JDR en tenant compte du plaisir d'un éventuel public ?

Des règles qui seraient aussi agréables à regarder qu'à jouer, facilement compréhensibles, avec une signature visuelle forte, identifiable.

Qu'en pensez vous ? Quel serait le cahier des charges selon vous ? Des idées ?


Exemples : jouer sur la taille des dés et/ou leur nombre (ex : "elle lance beaucoup de dés, elle est douée dans le domaine"), des codes couleurs avec logo sur les faces plutôt que des chiffres (mais plus simple qu'un Genesys), des cartes joker à jouer au bon moment...

Avatar de l’utilisateur
flex
Initié
Messages : 126
Inscription : mar. juin 26, 2018 8:12 am
Localisation : Dijon

Re: Les règles de JDR sous l'angle du spectacle

Message par flex » mer. juil. 10, 2019 10:41 pm

Salut Dantès,

 pas facile comme sujet ! Je vois ce que tu veux souligner. J'ai l'impression qu'il y a matière à ; je ne suis pas un expert et je ne peux te répondre concrètement, toutefois cela soulève des thèmes qui me paraissent important.

Pour regarder du JdR, j'imagine qu'il faut se mettre à la place du spectateur.
Qu'est- ce que j'aime regarder sur un écran ? Quelles sont mes attentes ? Et comment puis-je devenir fidèle ?

Tout est question d'alchimie, mais aussi de technicités. Pour moi, il est important de retirer à l'écran les comportements parasites : trop de blagues toutes les 10 secondes (mauvais jeux de mots, critiques, pleurnicheries à rallonges, méta game, etc) ;
une manière de s'exprimer directe et concis (pas forcément besoin de savoir parler l'ancien français, juste de parler directement)
et enfin, une bonne dynamique de groupe. Pour moi c'est l'essentiel.

Une bonne qualité du son et un montage agréable post-prod (pas besoin d'effets spéciaux, mais de bien gérer les plans lors d'un tournage et d'une diffusion d'épisode). 

Du coup, ici il est avant tout question d'humain que de système. Un système peut favoriser le pulp d'action en partie, mais le rendu à l'image c'est sans doute là l'humain de le faire (l'acting). 
Association de JdR sur Dijon : http://www.laguildedessonges.net/index.php

Avatar de l’utilisateur
Dantès
Pratiquant
Messages : 253
Inscription : mar. févr. 07, 2006 9:06 pm
Localisation : région lilloise

Re: Les règles de JDR sous l'angle du spectacle

Message par Dantès » mer. juil. 10, 2019 11:14 pm

Pour rappel, je parle surtout du système de jeu, des règles proprement dites y compris hors internet en milieu réel.

Ioanes
Profane
Messages : 12
Inscription : mar. juil. 09, 2019 8:45 pm

Re: Les règles de JDR sous l'angle du spectacle

Message par Ioanes » jeu. juil. 11, 2019 1:44 am

Est-ce que penser en système de jeu est forcément pertinent ?

(oulà le mec il arrive, il met déjà en doute la question de base, ça commence bien)

Je m'explique :

Comme tu le dis, le JDR gagne en popularité (yeaaa \o/ ) et devient regarder. Donc déjà il me semble pertinent de s'interroger sur qu'est ce qui fait que d'hors et déjà, il est plaisant de regarder du jdr, sans adaptation de règle. Et que de cette interrogation, l'on pourra tirer des éléments de système à mettre en place, pour rendre une partie agréable à regarder.

(Bon...ça sent déjà le pavé cette histoire)

Prenez deux cas d'école, de JDR, pourquoi deux ? parce que je connais et apprécie ces deux là. Donc oui ce sera un peu subjectif je m'en excuse.

Aventure (Krayn, JDG, Bob Lennon, Mahyard, Fred du Grenier)
Role'n Play (Le sonneur de corne dans Kaamelott)

Aventure : des joueurs issus de Youtube, que l'on a plutôt l'habitude de voir jouer à des jeux vidéos. Les débuts de la série initie le spectateur au JDR avec des règles simples à suivre, qui se développe complexifie tranquillement de saison en saison. Des personnages charismatiques, loin d'un perso de warhammer V1 en début de carrière.
Ambiance :Des vannes, un peu de sérieux, un joueur charismatique qui n'hésite pas à se donner des malus pour le RP (Bob)...

Role'n Play : des acteurs de doublage, un MJ très actif dans le milieu du JDR...acteur à ses heures. La série parle plus à des personnes qui connaissant un peu le jdr, on part du du D&D5, donc un peu de complexité. Des perso niveau 2, donc pas mal d'option de jeu.
Ambiance : RP à fond, les acteurs/joueurs uses de leur voix pour faire parler leur personnage, joue leur peine leur doute à fond. Quelques vannes HRP et RP

Présentation orienté, on voit déjà plus ou moins au je veux en venir. Mais du coup qu'est ce que je propose en terme de système pour rendre une partie de JDR plaisante à observer :

Des personnages héroïques et badass, on a pas envie de suivre un perso qui rate ses actions, à moins d'avoir un JDR accés humour mais dans ce cas là le système doit s'orienter dans ce sens, comme un Naheulbeuk avec ses tables de critique absurdent et ses points de Mankdebol.
Un système qui encourage au RP, à jouer ses personnages, jouer leur doutes, leur état d'âme, que l'observateur s'implique émotionnellement aussi, comme il regarderait un série
Un système simple à comprendre, ou instinctivement, ou en ayant suivit vaguement l'explication des règles au début, l'on peut lire les résultat de dés (ou du simulateur d'aléa) d'un coup d'oeil avec d'avoir la même tension que toute la table lorsque le dés roule et dévoile son choix.

(Et bien...tout ça pour ça ?)
Oui, il est tard, je m’enflamme un peu peut être. Mais bon, je trouve la question excellente. J'espère que ces quelques réflexions seront jugé pertinente et au plaisir d'en voir d'autre et d'en discuter.

Bonne soirée :)

Avatar de l’utilisateur
mithriel
Dieu du funky soul
Messages : 4932
Inscription : jeu. juil. 31, 2003 9:00 am
Contact :

Re: Les règles de JDR sous l'angle du spectacle

Message par mithriel » jeu. juil. 11, 2019 8:15 am

Je trouve aussi que, dans l'optique de jouer devant un public, le côté technique du JdR (règles, dés...) est assez secondaire et que c'est la mise en scène de la partie qu'il faut soigner.

Avatar de l’utilisateur
Fabulo
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 2013
Inscription : mar. juin 09, 2015 12:19 am

Re: Les règles de JDR sous l'angle du spectacle

Message par Fabulo » jeu. juil. 11, 2019 9:26 am

Pas d'idées concernant les règles, si ce n'est qu'elles doivent pouvoir être comprises en deux minutes par quiconque regarde le jeu.
Avec un résumé en annexe de la vidéo.

Côté matériel, avoir des objets de grande taille :
- des très gros dés qu'on balance au milieu de la table en évidence (et pas chacun devant soi)
- des jauges de santé/folie en évidence sur la table devant chaque joueur, avec des gradations colorées (du jaune : ok, orange, rouge, violet, puis noir: kaput) et une flèche de suivi, comme des thermomètres (en forme longiline ou bien sous forme de disque)
- ou un système de jetons/peluches qu'on accumule ou dont on se débarasse pour suivre l'évolution de l'attrition (santé ou autre)

Les aspects chiffrés doivent être accessibles immédiatement. On peut le faire en incrustant des données après avoir filmé, mais je trouve ça plus sympathique d'avoir des objets réels pour les matérialiser.
Pas de jets secrets du MJ : il faut que le spectateur puisse suivre tout ce qui se passe en transparence afin de ressentir aussi l'adrénaline.

Avatar de l’utilisateur
Sauriak
Cardinal
Messages : 558
Inscription : ven. avr. 29, 2016 11:54 am

Re: Les règles de JDR sous l'angle du spectacle

Message par Sauriak » jeu. juil. 11, 2019 10:06 am

Je rejoins les idées émises plus haut: les règles sont secondaires, c'est la mise en scène qui compte.
Le public doit être à même de suivre, de comprendre l'histoire, de ne pas douter.
Il y a de nombreuses façons de présenter une partie.
Pour le public, fondamentalement, les acteurs du jeu doivent être visibles et intelligibles.
La base est donc le cadre et surtout le son.
Ensuite il faut chercher comment utiliser le son et l'image pour souligner les événements.
Pour ce faire, en format audiovisuel, tu as la lumière, le cadre (plan), la focale, la profondeur de champs et le montage (en direct ou en postprod).
Plus directement, suivant le style, faut aussi travailler la déco et les costumes. Je ne parle pas que de déguisement, le T-Shirt de geek moderne avec sa petite phrase est un élément de costume qui parlera à un public donné. Le maquillage est aussi utile pour gommer les brillances et la transpiration comme pour souligner les traits. Avec les LED, on a moins chaud sous les projecteurs, mais la 4k, sans lissage (poudre ou filtre MD), c'est assez redoutable.
Le son est un élément fondamental de la compréhension en plus de l'ambiance. Il faut être audible et intelligible. Il convient donc de mixer et shunter (live ou postprod) pour que soient mis en avant les sons qui servent la mise en scène. Le placement et les niveaux des micros sont essentiels. L'orientation (spacialisation stéréo pour faire simple) et les échelles de plan sonore sont de super outils. A ceci on peut adjoindre des musiques et des ambiances.
Une fois tout ça en place on peut songer au découpage.(En fait le découpage est déjà posé en amont)
Là c'est une question de choix de mise en scène et de conception du show. Un JdR est un jeu de narration. Que mettre en avant ?
Pour faire basique, on peut avoir deux approches. Celle du jeu et celle du narrateur.
Si c'est l'aspect ludique qui prime alors le spectateur doit participer au jeu avec ses moyens. Il faut donc chercher à l'impliquer alors qu'il est physiquement passif. On est donc sur la structure du jeu TV, qui repose sur le suspens des choix des joueurs et sur l'aléa. Le traitement sonore et visuel aura pour fonction de dramatiser et de mettre en évidence. Pour la dramatisation, on passera beaucoup par le son et les musiques. Le visuel sera agrémenté de d'effets de lumière et de déco ainsi que de supports graphiques. Il faudra que le spectateur sache à tout moment l'état des personnages, les effets des adversités, n'ait aucun doute sur les résultats des jets de dés, qu'on lui suggère la puissance des adversaires, etc. Autant dire qu'il y aura une débauche de motion graphics à l'écran parce que dans ce cas, les règles sont importantes et doivent être connues et respectées. Il faut donc des règles simples et claires.
Si l'on décide que c'est une mise en scène de conteur, le spectacle sera différent. Dans ce cas, à moins que les règles n'aient un impact lourd sur un fait important, on se contrefout des règles. Elles doivent s'effacer pour laisser la place à l'histoire. Ici pas de débauche de GFX, juste ce qu'il faut pour souligner dramatiquement la narration. Le spectateur doit rester immergé dans l'histoire et comprendre les enjeux pour les personnages. La représentation des règles devient accessoire et doit être rare.
En direct, sans filmage, c'est la même chose amha. Dans le cadre d'un spectacle vivant (live), avoir de très gros dés (taille en fonction du public et de la distance de visibilité) ou disposer des caméras + écrans pour que le public puisse voir les résultats, revient à dire que l'on a fait le choix du JEU et pas du RÔLE.
Tout ce que je viens de raconter est volontairement simple et grossier. Il y a forcément des mises en scène plus subtiles qui permettent de tendre vers un équilibre jeu/rôle. Mais ça se travaille en détails et surtout ça doit être finement préparé et répété sérieusement à l'avance (ce qui réclame des moyens et du temps).

Avatar de l’utilisateur
Qui Revient de Loin
Dieu qui a failli y rester
Messages : 6230
Inscription : sam. mars 02, 2013 1:20 pm
Localisation : Nothing Gulch
Contact :

Re: Les règles de JDR sous l'angle du spectacle

Message par Qui Revient de Loin » jeu. juil. 11, 2019 11:03 am

Est-ce que les règles du foot ont été adaptées au spectacle télévisuel ?
Je ne sais pas, par contre il y a des commentateurs professionnels qui sont là pour nous expliquer les tactiques et choix des joueurs au regard des règles et du contexte ("Là Hervé décide de passer son personnage en mode 'En retrait' car il ne lui reste que 5 PV et cette posture augmente sa CA de x"), commenter leur réalisation ("Et c'est là que fumble est sorti !" "Tout à fait Thierry, il n'y avait qu'une chance sur 20, mais je vous rappelle la règle du fumble qui est...") et ajouter de la tension ("Il prend son dé, son dé fétiche, va-t-il y arriver ?!? Il jette, le dé roule, ah, il rebondi sur la bouteille de coca, un 20, non un 16, et c’est le 16 !").

J'aurais donc tendance à penser qu'un bon montage (ralenti du dé qui roule, replay de la scène de négociation, post-interview du MJ, bandeau affichant le nb de PV restants aux PJ, etc.) et une bonne présentation peuvent rendre intéressante toute sorte de règles.

Après, peut-être que de règles simples seraient plus adaptées, notamment car explicables plus rapidement aux téléspectateurs ?
Dernière modification par Qui Revient de Loin le jeu. juil. 11, 2019 12:17 pm, modifié 1 fois.
Le blog de mes voyages imaginaires: http://qui.revient.de.loin.blog.free.fr/

Mémoire de rôlistes : le patrimoine du jeu de rôle se construit aujourd'hui

Contributeur au Grog

Avatar de l’utilisateur
Julian_Manson
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 1934
Inscription : jeu. nov. 23, 2017 4:05 am

Re: Les règles de JDR sous l'angle du spectacle

Message par Julian_Manson » jeu. juil. 11, 2019 11:09 am

Pour le système de jeu, je pense qu'un épisode 0 ainsi qu'un système le plus simple possible est la bienvenue, par exemple, le ssytème de barbarians of Lemuria / Everywhen est pas mal, le D100, le PbtA, le système de Talislanta / Atlantis 2nd age...

Enfin faut un MJ qui décrit, et si on peut en plus ajouter une illustration de la scène, ce serait nickel

Avatar de l’utilisateur
Loris
Dieu des cataphiles argentiques
Messages : 16278
Inscription : mer. juil. 30, 2003 3:04 pm
Localisation : Singapore sling
Contact :

Re: Les règles de JDR sous l'angle du spectacle

Message par Loris » jeu. juil. 11, 2019 11:11 am

Un jeu comme Dread, avec son Jenga, est très très visuel. Les spectateurs vivent la même tension que les joueurs, d'expérience !
"Over the centuries, mankind has tried many ways of combating the forces of evil... prayer, fasting, good works and so on. Up until 'DooM', no one seemed to have thought about the double-barrel shotgun. Eat leaden death, demon!"
~Terry Pratchett

Avatar de l’utilisateur
ChicEmir
Cardinal
Messages : 519
Inscription : lun. août 18, 2003 4:47 pm
Localisation : Nogent sur Oise
Contact :

Re: Les règles de JDR sous l'angle du spectacle

Message par ChicEmir » jeu. juil. 11, 2019 12:07 pm

C'est vrai que la tour de Jenga, sur des festivals, ça attire les spectateurs, ce qui n'arrive jamais (jusqu'à présent ?) avec du JdR tradi.
(Testé avec du Patient 13)
ChicEmir aka ChimEric
JdR Mousquetaires de l'Ombre, Elfirie
Mon blog sur l'hypnose

Avatar de l’utilisateur
Dany40
Prêtre
Messages : 360
Inscription : ven. avr. 28, 2017 2:04 pm

Re: Les règles de JDR sous l'angle du spectacle

Message par Dany40 » jeu. juil. 11, 2019 12:57 pm

Excellente question que celle de ce sujet :)

La vrai question est : quel public cible ?

En effet ... on peut viser un public connaisseur comme les parties de jeu vidéo en ligne avec commentaires pro. Je mets au défi un non fan d’y comprendre quoique ce soit :)

On peut cibler le « grand public » attirer par la pop culture mais ne connaissant pas le JDR. Dans ce cas les repères du jeu vidéo dans un système peut parler à beaucoup de spectateurs qui auront joué à des RPG en jeu vidéo ... un univers classique (Tolkien, Star Wars) donnera un cadre confortable facilitant la compréhension de certaines règles .

L’essentiel c’est de ne surtout PAS uniformiser le type de système proposé au nom d’une soit disant accessibilité. Comme pour tout domaine culturel et ludique il faut fournir du simple mais aussi du touffu ... en assumant à chaque fois le public ciblé.
« Les hommes doués intellectuellement savent qu’il n’y a pas de différence nette entre le réel et l’irréel, que les choses ne nous apparaissent qu’à travers la délicate synthèse physique et mentale qui s’opère subjectivement en chacun de nous. » HP Lovecraft

Avatar de l’utilisateur
kyin
Ascendant
Messages : 1650
Inscription : sam. juin 11, 2011 8:10 am
Localisation : arras
Contact :

Re: Les règles de JDR sous l'angle du spectacle

Message par kyin » jeu. juil. 11, 2019 1:06 pm

Pour du live* cela peut passer par un système de résolution influencé par le chat.
- soit un QCM (dans l'idée, tu scriptes un pbta et tu balances le test qui correspond à la situation) mais il faudrait voir comment tu fais pour que les stats du perso aient un impact... Et il faut des avis divergents pour qu'il y ait du suspens...
- soit en trouvant un moyen de générer de l'aléatoire (ou semi aléatoire) avec les spectateurs (exemple : loterie où chacun peut s'inscrire, la proposition de celui qui est tiré au sort est conservé ; comptage des participants, si c'est pair c'est une réussite...)
*Vidéo live

Ioanes
Profane
Messages : 12
Inscription : mar. juil. 09, 2019 8:45 pm

Re: Les règles de JDR sous l'angle du spectacle

Message par Ioanes » jeu. juil. 11, 2019 1:17 pm

kyin a écrit :
jeu. juil. 11, 2019 1:06 pm
Pour du live* cela peut passer par un système de résolution influencé par le chat.
- soit un QCM (dans l'idée, tu scriptes un pbta et tu balances le test qui correspond à la situation) mais il faudrait voir comment tu fais pour que les stats du perso aient un impact... Et il faut des avis divergents pour qu'il y ait du suspens...
- soit en trouvant un moyen de générer de l'aléatoire (ou semi aléatoire) avec les spectateurs (exemple : loterie où chacun peut s'inscrire, la proposition de celui qui est tiré au sort est conservé ; comptage des participants, si c'est pair c'est une réussite...)
*Vidéo live

L'aléatoire peut être le public. Le mj lance un vote sur les conséquences d'un événement qui doit se produire bientôt (un le jet de rencontre de la prochaine nuit) et le public vote selon les propositions. Où alors dans un discourt d'un joueur devant influencer une foule, c'est le vote du public...qui représente la foule, et donc la manière dont elle réagit au discourt.

Avatar de l’utilisateur
Dithral
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 1887
Inscription : mer. mars 23, 2016 2:51 am

Re: Les règles de JDR sous l'angle du spectacle

Message par Dithral » jeu. juil. 11, 2019 2:37 pm

Loris a écrit :
jeu. juil. 11, 2019 11:11 am
Un jeu comme Dread, avec son Jenga, est très très visuel. Les spectateurs vivent la même tension que les joueurs, d'expérience !

Oui, c'est le genre de chose que j'aimerais aussi. Si on écarte l'idée de cibler le public d'un jeu précis et qu'on développe des règles spécifiquement, j'aurais tendance à :
  • Virer la feuille de personnage, ou du moins la réduire à sa plus simple expression du genre de ce que @Fabulo proposait. Les spectateurs devraient avoir accès aux mêmes informations que les joueurs pour comprendre les enjeux et les décisions.
  • Un système de résolution simple et directement lisible. Dread ou FU (avec les dés spéciaux) me semblent, par exemple, bien plus adaptés que D&D.
  • Pour la même raison, créer un jeu qui privilégie les choix moraux ou narratifs plutôt que tactiques.
  • Et ce qui reste surtout à faire, développer et intégrer une dynamique intéressante avec les spectateurs.
  • On devrait pouvoir maîtriser la durée de la partie, aussi.

Répondre