D&D12 : Blood war VS Edition war

Inspis, théories, conseils ...
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Loris
Dieu des cataphiles argentiques
Messages : 17215
Inscription : mer. juil. 30, 2003 3:04 pm
Localisation : Singapore sling
Contact :

Re: D&D12 : Blood war VS Edition war

Message par Loris »

Olivier Fanton a écrit :
ven. juin 19, 2020 2:36 pm
Loris a écrit :
ven. juin 19, 2020 1:53 pm
Amha, c'est le seul intéressant du bouquin.
Dans ce recueil, j'ai fait jouer la tombe des horreurs, qui est toujours aussi horrible, mais historiquement intéressant. Gygax a la réputation d'être un bon MJ, mais ça ne transparaît pas dans ce scénario. 8)7 Mes enfants se sont quand même bien marré.

Ce scénario peut être fun à condition de le faire jouer comme il a été conçu à l'Origins (pouf pouf) : fournir 12 prétirés et regarder au bout de 2 ou 3h de jeu dans quelle salle les dernier survivants sont.

Sinon, c'est juste une torture.
"Over the centuries, mankind has tried many ways of combating the forces of evil... prayer, fasting, good works and so on. Up until 'DooM', no one seemed to have thought about the double-barrel shotgun. Eat leaden death, demon!"
~Terry Pratchett

Avatar de l’utilisateur
nerghull
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 4159
Inscription : dim. mai 03, 2015 3:02 am

Re: D&D12 : Blood war VS Edition war

Message par nerghull »

Celanawe a écrit :
ven. juin 19, 2020 2:19 pm
Tholgren a écrit :
ven. juin 19, 2020 1:57 pm
l'horreur se marie très bien avec les zones froides et neigeuses
Peut-être, mais est-ce que l'horreur se marie très bien avec D&D ?
(Remarque d'ordre générale ; je n'ai aucun avis sur le prochain module signalé par Islayre).

L'horreur poisseuse où tu joues des pouilleux qui luttent pour survivre dans un univers gritty, pas trop, mais le survival horror n'est pas la seule manière de faire de l'horreur. L'horreur cosmique, la body horror, l'horreur existentielle, l'horreur sociale ou personnelle, tout ça ça marche très très bien dans donj'.

Si on prend Evangelion, Knight, Bloodborne/Dark Souls, Berserk etc, on a de quoi faire de l'horreur avec des personnages très puissants et résistants, y a pas de problème.
Spooky scary creepypasta

Ici j'ai pris du temps pour faire des trucs :
Une bafouille sur les plateaux de jeu & Un truc plus synthétique sur la déstabilisation / Des CR de partie d'Eclipse Phase
Un système alternatif pour Warhammer 40k (Black Crusade et Dark Heresy, surtout)

Avatar de l’utilisateur
Kardwill
Dieu des strates galactiques
Messages : 7180
Inscription : mar. déc. 11, 2007 3:19 pm

Re: D&D12 : Blood war VS Edition war

Message par Kardwill »

Celanawe a écrit :
ven. juin 19, 2020 2:19 pm
Tholgren a écrit :
ven. juin 19, 2020 1:57 pm
l'horreur se marie très bien avec les zones froides et neigeuses
Peut-être, mais est-ce que l'horreur se marie très bien avec D&D ?
(Remarque d'ordre générale ; je n'ai aucun avis sur le prochain module signalé par Islayre).

Après 1 an à maitriser Curse of Strahd toutes les semaines, pas vraiment, je trouve. On aime vraiment bien la campagne, mais avec la puissance de feu d'un groupe de D&D5 typique, c'est plus "D&D avec un costume d'Halloween" que "D&D pour faire de l'horreur".
Ce qui ne veut pas dire que c'est pas cool ^^

(Bon, ça pourrait être du au fait que je ne suis pas forcément un MJ d'horreur, aussi.)
MJ actuellement sur : Dresden Files (Fate), Star Trek (Fate), Ravenloft (D&D)

Ramentu
Initié
Messages : 110
Inscription : jeu. août 15, 2019 10:07 am

Re: D&D12 : Blood war VS Edition war

Message par Ramentu »

VigiloConfido a écrit :
jeu. juin 18, 2020 3:09 pm
https://dnd.wizards.com/articles/featur ... ty-and-dnd

cet article (en anglais) parle de diversité et d'inclusion dans D&D, j'en recommande la lecture, même avec un traducteur automatique.


Extrait de l'article :

" Later this year, we will release a product (not yet announced) that offers a way for a player to customize their character’s origin, including the option to change the ability score increases that come from being an elf, a dwarf, or one of D&D's many other playable folk. This option emphasizes that each person in the game is an individual with capabilities all their own. "

"...nous publierons un produit ... qui offre un moyen pour un joueur de personnaliser l'origine de son personnage, y compris la possibilité de modifier les augmentations du score de capacité qui proviennent d'être un elfe, un nain ou l'une des nombreux autres races jouables de D&D. Cette option souligne que chaque personne dans le jeu est un individu doté de capacités qui lui sont propres. "

Au delà de toute discussion hors-sujet sur le pourquoi ... et en regardant juste la technique, vous en pensez quoi ?
Il y a longtemps que je n'ai plus touché à D&D, mais il me semblait que les variantes raciales existait encore ?
Parce que si c'est du "freeform" genre vous mettez un +1 et un +2 la ou vous voulez, ça risque de donner des résultats "intéressants".
D'un coté, je suis clairement pour l'approche flexible (je suis en train de rejouer à NWN et j'ai "cheaté" pour avoir le perso que je voulais jouer.).
De l'autre ... au niveau équilibrage (ce qui est quand même une des forces de D&D), est-ce que cela aura un impact ?

 

Avatar de l’utilisateur
Kardwill
Dieu des strates galactiques
Messages : 7180
Inscription : mar. déc. 11, 2007 3:19 pm

Re: D&D12 : Blood war VS Edition war

Message par Kardwill »

Rosco a écrit :
ven. juin 19, 2020 8:47 am
Et le ranger ?
Alors il fait quoi de sa capacité d'enemis qui existe depuis add
De toute façon, même en dehors des aspects... problèmatiques d'avoir un "gentil" qui s'est fait spécialiste de l'extermination de peuplades intelligentes, le ranger de D&D 3 ou 5 (connais pas AD&D, j'étais "boite rouge/bleue" à l'époque), il pue du cul. Je veux dire, c'est quoi l'idée de prendre un archétype d’éclaireur et d'en faire le perso le moins adaptable (et le moins apte à voyager loin de chez lui) du jeu?  :P
Et en prime, il dépend de la charité du MJ et des autres joueurs s'il veut utiliser ses capacités ("Euh, OK, les méchants sont partis dans le désert, mais on pourrait pas rester encore un peu dans les montagnes? Au moins jusqu'au niveau 6? J'suis sur qu'il y a encore 1 ou 2 géants qu'on n'a pas encore dégommés")

Par contre, si ses bonus s'appliquaient aux terrains et ennemis qu'il a pris soin d'étudier/reconnaitre/espionner, ça pourrait être cool :)
 
MJ actuellement sur : Dresden Files (Fate), Star Trek (Fate), Ravenloft (D&D)

Avatar de l’utilisateur
Olivier Fanton
Dieu des lapins qui bouquinent
Messages : 2864
Inscription : jeu. août 07, 2003 10:01 pm
Localisation : Rouen (ou pas loin)
Contact :

Re: D&D12 : Blood war VS Edition war

Message par Olivier Fanton »

Loris a écrit :
ven. juin 19, 2020 2:54 pm
[La Tombe des Horreurs] peut être fun à condition de le faire jouer comme il a été conçu à l'Origins (pouf pouf) : fournir 12 prétirés et regarder au bout de 2 ou 3h de jeu dans quelle salle les dernier survivants sont.
Sinon, c'est juste une torture.
J'avais trois joueurs, avec deux prétirés chacun. Ils l'ont joué à la loyale, et je n'ai eu aucun mort (*). Le groupe précédent que j'ai fait passé dedans a eu un mort, et peut-être un deuxième dans le combat final. Si les joueurs sont prudents, ce n'est pas si mortel que ça. Par contre, il est tout à fait possible de bloquer pendant un quart d'heure sans savoir où est la suite. Ça rappelle les jeux d'aventures informatique où il faut cliquer pile sur le bon pixel, ou penser à combiner le perroquet et la peinture rouge. Ce qui n'est pas un compliment... Mais à petite dose, ça passe.

(*) Ils sont passé tout prêt d'un TPK en se mettant sur le toit d'un ascenseur qui allait les écraser contre le plafond. Mais le mago a lancé téléportation à temps.

Avatar de l’utilisateur
Olivier Fanton
Dieu des lapins qui bouquinent
Messages : 2864
Inscription : jeu. août 07, 2003 10:01 pm
Localisation : Rouen (ou pas loin)
Contact :

Re: D&D12 : Blood war VS Edition war

Message par Olivier Fanton »

Ramentu a écrit :
ven. juin 19, 2020 3:12 pm
Au delà de toute discussion hors-sujet sur le pourquoi ... et en regardant juste la technique, vous en pensez quoi ?
Il y a longtemps que je n'ai plus touché à D&D, mais il me semblait que les variantes raciales existait encore ?
Parce que si c'est du "freeform" genre vous mettez un +1 et un +2 la ou vous voulez, ça risque de donner des résultats "intéressants".
D'un coté, je suis clairement pour l'approche flexible (je suis en train de rejouer à NWN et j'ai "cheaté" pour avoir le perso que je voulais jouer.).
De l'autre ... au niveau équilibrage (ce qui est quand même une des forces de D&D), est-ce que cela aura un impact ?
C'est quelque chose que je fais déjà en tant que MJ. Un joueur veut jouer un druide d'une race qui a un bonus en Int ? Bah, on transfère le bonus en Sag. Pas besoin de créer une sous-race. C'est juste plus logique, plus fun et pas spécialement déséquilibré (même si ça retire encore un peu d'avantages aux humains).

Donc, je suis pour l'avoir en officiel.

Avatar de l’utilisateur
Kardwill
Dieu des strates galactiques
Messages : 7180
Inscription : mar. déc. 11, 2007 3:19 pm

Re: D&D12 : Blood war VS Edition war

Message par Kardwill »

Ramentu a écrit :
ven. juin 19, 2020 3:12 pm
Au delà de toute discussion hors-sujet sur le pourquoi ... et en regardant juste la technique, vous en pensez quoi ?
Il y a longtemps que je n'ai plus touché à D&D, mais il me semblait que les variantes raciales existait encore ?
Parce que si c'est du "freeform" genre vous mettez un +1 et un +2 la ou vous voulez, ça risque de donner des résultats "intéressants".

Tant qu'il y a moyen de distribuer/répartir ses scores entre les stats, il n'y a pas besoin d'avoir des archétypes raciaux différenciés avec des bonus spécifiques pour jouer les races en question, en fait. Je m'en suis apperçu en tentant de faire des hacks "Medfan" et "Mass Effect" à Fate. D'instinct, on a envie de mettre un bonus en CON au nain et en DEX à l'elfe, pour que l'elfe soit plus agile. Mais en vrai, il suffit que le joueur mette simplement sa grosse note dans la carac qu'il estime appropriée, et on aura l'elfe agile et le nain robuste sans aucun bonus nécessaire.

Les bonus, pour moi, ils deviennent utiles uniquement si tu veux renforcer l'optimisation ("tu veux un guerrier solide, alors prends un nain, ça transformera ton 16 en constit en 18"), pousser les PJs dans des petites cases ("Tu veux faire un guerrier gnome? C'est tout pourri, prends un nain à la place") ou pour les créa purement aléatoires (on met les jets de dés dans l'ordre). Ou pour jouer à l'équilibrage avec d'autres capacités (alors, le nain, il a "+2 en constit", et l'elfe, il a le trait "tireur d'élite"), mais pour D&D où toutes les races jouables ont des bonus de carac similaires (un +2 quelque part, à part l'humain), bof.
MJ actuellement sur : Dresden Files (Fate), Star Trek (Fate), Ravenloft (D&D)

Avatar de l’utilisateur
Cyrano
Dieu de la péninsule
Messages : 3630
Inscription : ven. févr. 15, 2008 7:40 pm

Re: D&D12 : Blood war VS Edition war

Message par Cyrano »

J'avoue que les bonus en caractéristique des différentes race m'a toujours ennuyé, quelque soit le jeu. J'ai trop souvent vu mes joueurs choisir une race à cause d'un bonus* ou à l'inverse être pénalisés parce qu'ils sortaient des archétypes.

* au point qu'on oubliait tous autours de la table, MJ compris, que le personnage en question était un colosse mesurant deux mètres, rouge, avec des cornes
La violence est le dernier refuge de l'incompétence (Isaac Asimov, Fondation)

Avatar de l’utilisateur
Tholgren
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 4797
Inscription : mar. janv. 09, 2007 9:15 am
Localisation : Lieusaint 77

Re: D&D12 : Blood war VS Edition war

Message par Tholgren »

Kardwill a écrit :
ven. juin 19, 2020 3:11 pm

Après 1 an à maitriser Curse of Strahd toutes les semaines, pas vraiment, je trouve. On aime vraiment bien la campagne, mais avec la puissance de feu d'un groupe de D&D5 typique, c'est plus "D&D avec un costume d'Halloween" que "D&D pour faire de l'horreur".
Ce qui ne veut pas dire que c'est pas cool ^^

(Bon, ça pourrait être du au fait que je ne suis pas forcément un MJ d'horreur, aussi.)

Les vampires et les loups garous au mieux je les trouve inquiétants, rarement effrayants ou horribles, sauf si on a des descriptions idoines (body horror) et / ou qu'on utilise l'option des points de folie (le terme exact m'échappe)...

Je pense qu'avec Le Temple du Mal Élémentaire on peut arriver à faire de l'horreur cosmique si on s'y prend bien (amha hein).
Dernière modification par Tholgren le ven. juin 19, 2020 5:19 pm, modifié 1 fois.
"La cupidité est la métropole de tous les maux." Diogène de Sinope

"Tant qu'un homme pourra mourir de faim à la porte d'un palais où tout regorge, il n'y aura rien de stable dans les institutions humaines" Eugène Varlin - Ouvrier imprimeur, membre de la Commune de Paris - 1871

Avatar de l’utilisateur
nerghull
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 4159
Inscription : dim. mai 03, 2015 3:02 am

Re: D&D12 : Blood war VS Edition war

Message par nerghull »

Clairement, Curse of Strahd c'est généralement plus grotesque qu’inquiétant, mais en même temps, l'horreur gothique en 2020, c'est plus grotesque qu’inquiétant.

Pis bon, Strahd l'incel, il a absolument rien d'horrible comme méchant, il est juste plus fort que toi™, mais t'aurais l'occasion tu lui collerais deux claques quoi.
Spooky scary creepypasta

Ici j'ai pris du temps pour faire des trucs :
Une bafouille sur les plateaux de jeu & Un truc plus synthétique sur la déstabilisation / Des CR de partie d'Eclipse Phase
Un système alternatif pour Warhammer 40k (Black Crusade et Dark Heresy, surtout)

Avatar de l’utilisateur
Kardwill
Dieu des strates galactiques
Messages : 7180
Inscription : mar. déc. 11, 2007 3:19 pm

Re: D&D12 : Blood war VS Edition war

Message par Kardwill »

nerghull a écrit :
ven. juin 19, 2020 4:39 pm

Pis bon, Strahd l'incel, il a absolument rien d'horrible comme méchant, il est juste plus fort que toi™, mais t'aurais l'occasion tu lui collerais deux claques quoi.
Mes joueurs ne se sont pas génés la dernière fois qu'ils l'ont croisé. Y'a plus de respect, ma bonne dame ^^
Mémé Morganthe, avec sa capacité à les pourrir en toute impunité, les effraye bien d'avantage.

Bon, la recette "curse of Strahd" de l'horreur, c'est "faisons arriver un truc absolument horrible à un enfant/quasi enfant" (Les sorcières, les garous, la maison hantée, le lac, la fille de Mary la Folle, et je suis sur que j'en oublie...). Mes joueurs commencent à sentir comme un motif récurrent :P
 
Dernière modification par Kardwill le ven. juin 19, 2020 5:05 pm, modifié 1 fois.
MJ actuellement sur : Dresden Files (Fate), Star Trek (Fate), Ravenloft (D&D)

Rosco
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 1951
Inscription : dim. avr. 30, 2017 10:23 am

Re: D&D12 : Blood war VS Edition war

Message par Rosco »

C'est un peu tout le principe de raventlof l'univers, en tout cas que des incel

Avatar de l’utilisateur
Da Beast
Prêtre
Messages : 393
Inscription : ven. mai 20, 2011 12:52 pm
Localisation : Carquefol
Contact :

Re: D&D12 : Blood war VS Edition war

Message par Da Beast »

Olivier Fanton a écrit :
ven. juin 19, 2020 3:39 pm
Un joueur veut jouer un druide d'une race qui a un bonus en Int ? Bah, on transfère le bonus en Sag. Pas besoin de créer une sous-race. C'est juste plus logique, plus fun et pas spécialement déséquilibré (même si ça retire encore un peu d'avantages aux humains).
Cyrano a écrit :
ven. juin 19, 2020 4:12 pm
J'avoue que les bonus en caractéristique des différentes race m'a toujours ennuyé, quelque soit le jeu. J'ai trop souvent vu mes joueurs choisir une race à cause d'un bonus* ou à l'inverse être pénalisés parce qu'ils sortaient des archétypes.
L'approche de Pathfinder 2 est pas mal pour ça, c'est la classe qui donne les caracts et non l'inverse. Tu fais Guerrier ? Rajoute toi +2 en Force.

 
Maya, la plus belle des Apiss ? Mouais, c'était surtout une belle garce...
Un vétéran blatère dans une taverne de Mellifera


ImageImageImageImage
_________________________
Pinacothèque - Chrome ton Cyber, lis SOS-target !

Avatar de l’utilisateur
Da Beast
Prêtre
Messages : 393
Inscription : ven. mai 20, 2011 12:52 pm
Localisation : Carquefol
Contact :

Re: D&D12 : Blood war VS Edition war

Message par Da Beast »

Kardwill a écrit :
ven. juin 19, 2020 3:11 pm
Après 1 an à maitriser Curse of Strahd toutes les semaines, pas vraiment, je trouve. On aime vraiment bien la campagne, mais avec la puissance de feu d'un groupe de D&D5 typique, c'est plus "D&D avec un costume d'Halloween" que "D&D pour faire de l'horreur".
Ce qui ne veut pas dire que c'est pas cool ^^
Comme je le notais dans un autre fil, j'ai suivi un pote y jouer un Goliath Barbare, Strad n'a pas fait 3 rounds. Du coup lui à repris cette campagne mais avec Warhammer (j'aurai pris Brigandyne) à la Salomon Kane, là c'était pas la même ambiance.
Maya, la plus belle des Apiss ? Mouais, c'était surtout une belle garce...
Un vétéran blatère dans une taverne de Mellifera


ImageImageImageImage
_________________________
Pinacothèque - Chrome ton Cyber, lis SOS-target !

Répondre