D&D12 : Blood war VS Edition war

Inspis, théories, conseils ...
Répondre
Avatar de l’utilisateur
eric
Pratiquant
Messages : 275
Inscription : lun. nov. 17, 2014 8:25 pm

Re: D&D12 : Blood war VS Edition war

Message par eric »

Après Tyrrany of dragons, c'est au tour de Curse of Strahd d'être 'revampé', et en coffret siouplait. Le nouvel écran est vraiment pas mal !
https://www.ign.com/articles/dnd-curse- ... 25818929=1

Avatar de l’utilisateur
Celanawe
Banni
Messages : 1223
Inscription : jeu. juil. 20, 2017 10:46 pm

Re: D&D12 : Blood war VS Edition war

Message par Celanawe »

Celanawe a écrit :
jeu. juil. 16, 2020 5:06 pm
Hello,
Je ne connais rien à Magic mais ce supplément a attisé ma curiosité :
https://dnd.wizards.com/products/tablet ... eys-theros
Connaissez-vous ce cadre ? Qu'en pensez-vous ? Certains d'entre vous ont ils pu parcourir le livre ?
Je vais me répondre moi-même, ayant fini par m'acheter Mythic Odysseys of Theros (MOot).

La lecture de MOoT est au départ assez déroutante, bcp de noms sont balancés ; on est au départ à se dire c'est qui ? Puis Ah oui, c'est leur version de Sparte ou d'Hephaistos... Puis Mais pourquoi, ils n'ont pas développé leur setting vraiment dans la Grèce antique ?

Arrivé au bout, ce choix de design (mythe grecs Canada Dry) est en fait une bonne idée. On garde un arrière plan culturel facile à appréhender et on peut aborder des nouvelles thématiques sans être contraint par les mythes. Les dieux du jeu sont plutôt sympa, leur interaction riche en propositions ludiques. On oublie les turpitudes de Zeus et on peut s'attarder sur d'autres histoires (perso, j'aime bien tout ce qui ce dessine autour de leur version d'Hades, de Charon et d'un dieu de la tromperie qui a réussi à échapper au séjour des morts et est à l'origine de "revenants", espèces de morts-vivants ayant tout oublié de leur ancienne identité).

L'un des points forts du bouquin est de montrer par l'exemple comment intégrer chacun des dieux dans la campagne : son rôle en tant que patron d'un PJ ; son rôle en tant qu'antagoniste ; un lieu emblématique pour le rencontrer.

Car on rencontre les dieux, ils existent et agissent dans le monde. MOoT apparaît comme un jeu à missions : les PJ sont des Héros marqués par le destin et (à priori) voué à agir pour un dieu. Les PJ disposent d'un don surnaturel les distinguant du commun (. Outre les humains, il est possible d'incarner des centaures, des léonins (lions anthropomorphes), des minotaures, des satyres ou des tritons. Deux sous-classes et qq historiques sont ripolinés pour se prêter au décorum antique.

Les PJ seront mandatés par leur dieu accomplir des hauts faits, déjouer les plans de dieux ennemis. Une mécanique très simple permet de simuler le lien du PJ à son patron : la piété. Chaque mission permettant d'accentuer le rayonnement d'un dieu accorde des points de piété. Passés certains seuils : 3+, 10+, 25+, 50+ des pouvoirs sont débloqués.

À noter qu'il est possible de créer des PJ iconoclastes : non pas athées (comment l'être dans un tel monde ?) mais contestant l'adoration dont les dieux font l'objet.

Quant à la description du monde, elle est sobre dirons-nous. Le cadre est restreint, correctement décrit avec qq pistes d'aventures. Ça fait le job.

Une dernière chose... La 5E n'est pas ma version préférée du jeu mais le côté super-héros de cette édition se prête parfaitement à l'ambiance qui se dégage du setting. Je jouerai à MOoT sans chercher à hacker le monde sur un autre système de règles.

Bon... Maintenant deuxième lecture plus attentive.
Ex gradé troglodyte
Pas de roleplay, ça ralentit les combats.

Avatar de l’utilisateur
nerghull
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 4191
Inscription : dim. mai 03, 2015 3:02 am

Re: D&D12 : Blood war VS Edition war

Message par nerghull »

Celanawe a écrit :
mar. juil. 28, 2020 12:06 am

La lecture de MOoT est au départ assez déroutante, bcp de noms sont balancés ; on est au départ à se dire c'est qui ? Puis Ah oui, c'est leur version de Sparte ou d'Hephaistos... Puis Mais pourquoi, ils n'ont pas développé leur setting vraiment dans la Grèce antique ?


 Ça je peux répondre très facilement : pour des histoires de droits sur les noms, les règles, le lore, les illus associées, et de (pas si) gros sous. Et, peut-être, en second, parce qu'il n'avaient pas envie d'avoir des gardiens du temple de la mythologie pour expliquer que Zeus ne se comporterait jamais comme ça, que la relation d'Ulysse à telle dieu n'est pas du tout celle-là, ce qui peut s'avérer un peu pénible.
Spooky scary creepypasta

Ici j'ai pris du temps pour faire des trucs :
Une bafouille sur les plateaux de jeu & Un truc plus synthétique sur la déstabilisation / Des CR de partie d'Eclipse Phase
Un système alternatif pour Warhammer 40k (Black Crusade et Dark Heresy, surtout)

Avatar de l’utilisateur
griffesapin
Prêtre
Messages : 340
Inscription : lun. juil. 03, 2017 11:21 am
Localisation : MONTIGNY-LES-METZ

Re: D&D12 : Blood war VS Edition war

Message par griffesapin »

nerghull a écrit :
mar. juil. 28, 2020 8:26 am
Celanawe a écrit :
mar. juil. 28, 2020 12:06 am

La lecture de MOoT est au départ assez déroutante, bcp de noms sont balancés ; on est au départ à se dire c'est qui ? Puis Ah oui, c'est leur version de Sparte ou d'Hephaistos... Puis Mais pourquoi, ils n'ont pas développé leur setting vraiment dans la Grèce antique ?

 [...] Et, peut-être, en second, parce qu'il n'avaient pas envie d'avoir des gardiens du temple de la mythologie pour expliquer que Zeus ne se comporterait jamais comme ça, que la relation d'Ulysse à telle dieu n'est pas du tout celle-là, ce qui peut s'avérer un peu pénible.
des gardiens du temple quand on parle mythologie grecque quoi de plus normal ?  :D
 
la différence entre un adulte et un enfant, c'est la taille et le budget du jouet

Avatar de l’utilisateur
Pierrick
Banni
Messages : 1253
Inscription : mer. janv. 09, 2008 1:56 pm
Localisation : Entre Nice et Cannes...

Re: D&D12 : Blood war VS Edition war

Message par Pierrick »

nerghull a écrit :
mar. juil. 28, 2020 8:26 am
Celanawe a écrit :
mar. juil. 28, 2020 12:06 am

La lecture de MOoT est au départ assez déroutante, bcp de noms sont balancés ; on est au départ à se dire c'est qui ? Puis Ah oui, c'est leur version de Sparte ou d'Hephaistos... Puis Mais pourquoi, ils n'ont pas développé leur setting vraiment dans la Grèce antique ?

 Ça je peux répondre très facilement : pour des histoires de droits sur les noms, les règles, le lore, les illus associées, et de (pas si) gros sous. Et, peut-être, en second, parce qu'il n'avaient pas envie d'avoir des gardiens du temple de la mythologie pour expliquer que Zeus ne se comporterait jamais comme ça, que la relation d'Ulysse à telle dieu n'est pas du tout celle-là, ce qui peut s'avérer un peu pénible.
Il y a des histoires de droits autour des dieux grecs et des cités grecques ? Oo
 
Traductier pour Edge, FFG FR et parfois Arkhane Asylum.

Avatar de l’utilisateur
nerghull
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 4191
Inscription : dim. mai 03, 2015 3:02 am

Re: D&D12 : Blood war VS Edition war

Message par nerghull »

J'espère pas quand même ! (mais on est jamais à l'abri).
Plus sérieusement, je pensais surtout à la défense des droits sur les produits Magic qui est bien plus quand les personnages s'appellent Heliod(TM) ou Anax(TM) que Zeus ou Ajax, qui pour le coup sont plus difficile à faire cease & desist.
Spooky scary creepypasta

Ici j'ai pris du temps pour faire des trucs :
Une bafouille sur les plateaux de jeu & Un truc plus synthétique sur la déstabilisation / Des CR de partie d'Eclipse Phase
Un système alternatif pour Warhammer 40k (Black Crusade et Dark Heresy, surtout)

Avatar de l’utilisateur
Blakkrall
Dieu des girouettes
Messages : 8993
Inscription : dim. déc. 20, 2009 7:10 pm
Localisation : Montivilliers

Re: D&D12 : Blood war VS Edition war

Message par Blakkrall »

La piété mériterait-elle d'être exportée dans les jeux Med fan pour les classes de prêtres, paladins et consort ?
When you have to shoot, shoot, don't talk.

Avatar de l’utilisateur
Tybalt (le retour)
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 5055
Inscription : mer. août 22, 2012 7:33 pm
Contact :

Re: D&D12 : Blood war VS Edition war

Message par Tybalt (le retour) »

Je n'ai pas lu le supplément sur Théros, mais, de ce que j'ai vu sur les cartes, c'était un univers plutôt sympathique, avec un certain nombre d'allusions à des mythes, de références à des péplums et de créations bien trouvées (dont le coup des morts-vivants avec leurs masques mortuaires dorés "à la mode mycénienne").
Au passage, Magic avait aussi fait un tour dans une Egypte ancienne hollywoodienne avec Amonkhet quelques blocs plus tôt (je dis hollywoodienne, parce que ça faisait furieusement penser au Retour de la momie, au Roi-scorpion et à Gods of Egypt, avec Nicol Bolas au milieu). Il n'y a pas eu de supplément D&D épais à ce sujet pour le moment, mais il y avait eu quelques caractéristiques postées sur le site de D&D.

Pour avoir pas mal joué à et bossé sur Magic, ça aurait été très difficile de faire coïncider la mythologie grecque "historique" avec les mécanismes de Magic. Jeu qui, d'ailleurs, n'a plus cherché à faire dans l'historico-fantastique depuis... Arabian Nights, sa toute première extension, qui a vite été "retconnée" pour être intégrée au multivers du jeu. C'est donc assez logique qu'ils préfèrent créer leur propre univers et avoir les coudées franches.
Accessoirement, massacrer la mythologie grecque peut être mal vue par... les Grecs (si si, il y en a encore), et plus généralement les Macédoniens et les gens de la région. Je ne sais pas si le jeu est développé là-bas, mais Wizards n'avait peut-être pas non plus envie de se frotter à ce type de réaction mécontente potentielle.

A propos de mythologie grecque mélangée à la sauce D&D, le guide du joueur gratuit de Odyssey of the Dragonlords a été traduit en français par @Nico du dème de Naxos , qui vient de le mettre à disposition sur son site. Il y aura peut-être une maquette plus jolie si les éditeurs donnent leur aval pour que Nico et ses adjuvants greffent le texte sur la maquette "officielle".
Dernière modification par Tybalt (le retour) le mar. juil. 28, 2020 10:37 am, modifié 3 fois.
Mes sites : Kosmos (un jdra sur la mythologie grecque qui a vraiment lu les auteurs antiques pour vous) ; blog de lectures ; site d'écriture.

Avatar de l’utilisateur
Mugen
Dieu des bottes de cuir
Messages : 10099
Inscription : mer. mai 17, 2006 11:34 am

Re: D&D12 : Blood war VS Edition war

Message par Mugen »

Je découvre l'existence de Secrets of Blackmoor: the True Story of D&D.
https://www.secretsofblackmoor.com/

Si je comprends bien, c'est un documentaire sur le côté "Arneson" de D&D, avec son expérience des jeux Braunstein.
Sois satisfait des fruit, des fleurs et même des feuilles,
Si c'est dans ton jardin à toi que tu les cueilles.
Ne pas monter bien haut peut-être, mais tout seul.

Avatar de l’utilisateur
Celanawe
Banni
Messages : 1223
Inscription : jeu. juil. 20, 2017 10:46 pm

Re: D&D12 : Blood war VS Edition war

Message par Celanawe »

Blakkrall a écrit :
mar. juil. 28, 2020 10:25 am
La piété mériterait-elle d'être exportée dans les jeux Med fan pour les classes de prêtres, paladins et consort ?
Mmmm... Comme je l'ai dit, D&D5 est un jeu de super-héros, pour moi les personnages n'ont pas besoin de pouvoirs en plus.
Toutefois la mécanique de piété est très facile à intégrer et à gérer. Ce peut être une bonne carotte pour n'importe quel PJ, et pas seulement ceux liés à la magie divine ; un guerrier qui aurait fait vœu de combattre pour tel dieu me semblerait tout autant pertinent, voire plus même : clerc et paladin n'obtient-ils pas déjà leurs pouvoirs de leurs divinités ?
Ex gradé troglodyte
Pas de roleplay, ça ralentit les combats.

Avatar de l’utilisateur
nerghull
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 4191
Inscription : dim. mai 03, 2015 3:02 am

Re: D&D12 : Blood war VS Edition war

Message par nerghull »

Tybalt (le retour) a écrit :
mar. juil. 28, 2020 10:27 am

Au passage, Magic avait aussi fait un tour dans une Egypte ancienne hollywoodienne avec Amonkhet quelques blocs plus tôt (je dis hollywoodienne, parce que ça faisait furieusement penser au Retour de la momie, au Roi-scorpion et à Gods of Egypt, avec Nicol Bolas au milieu). Il n'y a pas eu de supplément D&D épais à ce sujet pour le moment, mais il y avait eu quelques caractéristiques postées sur le site de D&D.


Si tu parles de Planeshift : Amonkhet, on parle quand même d'un (très beau) livret de 40 pages, ce qui pour moi est tout à fait honnête comme supplément jouable.

Mugen a écrit :
mar. juil. 28, 2020 10:30 am
Je découvre l'existence de Secrets of Blackmoor: the True Story of D&D.
https://www.secretsofblackmoor.com/

Si je comprends bien, c'est un documentaire sur le côté "Arneson" de D&D, avec son expérience des jeux Braunstein.

Sujet développé en détail dans un Radio Rôliste (https://www.radio-roliste.net/?p=1766) et c'est : passionnant. Et vachement hippie comme contre-histoire, on est bien plus dans de la murder indé que du dungeon/hexcrawl à gros budget, pour ces "origines de d&d".
Spooky scary creepypasta

Ici j'ai pris du temps pour faire des trucs :
Une bafouille sur les plateaux de jeu & Un truc plus synthétique sur la déstabilisation / Des CR de partie d'Eclipse Phase
Un système alternatif pour Warhammer 40k (Black Crusade et Dark Heresy, surtout)

Avatar de l’utilisateur
Blakkrall
Dieu des girouettes
Messages : 8993
Inscription : dim. déc. 20, 2009 7:10 pm
Localisation : Montivilliers

Re: D&D12 : Blood war VS Edition war

Message par Blakkrall »

Celanawe a écrit :
mar. juil. 28, 2020 10:32 am
Blakkrall a écrit :
mar. juil. 28, 2020 10:25 am
La piété mériterait-elle d'être exportée dans les jeux Med fan pour les classes de prêtres, paladins et consort ?
Mmmm... Comme je l'ai dit, D&D5 est un jeu de super-héros, pour moi les personnages n'ont pas besoin de pouvoirs en plus.
Toutefois la mécanique de piété est très facile à intégrer et à gérer. Ce peut être une bonne carotte pour n'importe quel PJ, et pas seulement ceux liés à la magie divine ; un guerrier qui aurait fait vœu de combattre pour tel dieu me semblerait tout autant pertinent, voire plus même : clerc et paladin n'obtient-ils pas déjà leurs pouvoirs de leurs divinités ?

Je me suis mal exprimé : il s'agirait de lier leur accès à la magie divine à leur piété. Leur dieu est mécontent de leurs actions ? Pas de magie.
When you have to shoot, shoot, don't talk.

Avatar de l’utilisateur
Tybalt (le retour)
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 5055
Inscription : mer. août 22, 2012 7:33 pm
Contact :

Re: D&D12 : Blood war VS Edition war

Message par Tybalt (le retour) »

En effet, j'avais oublié que c'était aussi développé ! J'avais gardé des souvenirs des premiers essais du genre, quelques années plus tôt, avec Zendikar, je crois, également par James Wyatt, qui étaient plus courts (mais je peux me tromper).
Ces livrets sont conçus pour compléter les art books sur ces extensions respectives, qui eux-mêmes contiennent pas mal de texte et peuvent faire office de suppléments d'univers. Du coup, entre les PDF gratuits et les art books, il y a vraiment pas mal de matière.
Mes sites : Kosmos (un jdra sur la mythologie grecque qui a vraiment lu les auteurs antiques pour vous) ; blog de lectures ; site d'écriture.

Avatar de l’utilisateur
Mugen
Dieu des bottes de cuir
Messages : 10099
Inscription : mer. mai 17, 2006 11:34 am

Re: D&D12 : Blood war VS Edition war

Message par Mugen »

Blakkrall a écrit :
mar. juil. 28, 2020 10:43 am
Je me suis mal exprimé : il s'agirait de lier leur accès à la magie divine à leur piété. Leur dieu est mécontent de leurs actions ? Pas de magie.

C'est un concept présent dans toutes les éditions de AD&D1 à D&D3, et en option dans D&D5.
Sois satisfait des fruit, des fleurs et même des feuilles,
Si c'est dans ton jardin à toi que tu les cueilles.
Ne pas monter bien haut peut-être, mais tout seul.

Avatar de l’utilisateur
Celanawe
Banni
Messages : 1223
Inscription : jeu. juil. 20, 2017 10:46 pm

Re: D&D12 : Blood war VS Edition war

Message par Celanawe »

Même dans la Basic il est clairement dit qu'un Clerc qui ne respecte pas son alignement peut se voir interdire l'accès à certains sort.
Donc @Blakkrall, pas besoin de règles supplémentaires pour émuler ce que tu veux, il suffit simplement d'appliquer celles déjà existantes.
Ex gradé troglodyte
Pas de roleplay, ça ralentit les combats.

Répondre