D&D12 : Blood war VS Edition war

Inspis, théories, conseils ...
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Blakkrall
Dieu des girouettes
Messages : 8982
Inscription : dim. déc. 20, 2009 7:10 pm
Localisation : Montivilliers

Re: D&D12 : Blood war VS Edition war

Message par Blakkrall »

Je l'ignorais, merci !
When you have to shoot, shoot, don't talk.

Rosco
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 1997
Inscription : dim. avr. 30, 2017 10:23 am

Re: D&D12 : Blood war VS Edition war

Message par Rosco »

@Blakkrall
Il y a même un objet magique dedié depuis au moins la seconde ed qui permet au mj d alerte le pretre sur un acte contraire à sa religion et dans add un sort permetant aux paladins et aux pretres repentant de recuperer leur pouvoir en accomplissant une quete

Avatar de l’utilisateur
VigiloConfido
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 1799
Inscription : jeu. juil. 20, 2017 10:34 am

Re: D&D12 : Blood war VS Edition war

Message par VigiloConfido »

Bonjour/bonsoir

Ma campagne Dragon Heist reprend avec des nouveaux joueurs et je suis en train de réfléchir à quelles règles optionnelles/variantes je peux autoriser/refuser. On a déjà fait une nouvelle session zéro mais j'ai laissé entendre aux joueurs que j'étais toujours en train de réfléchir sur ce point-là, le but étant de jouer "à la cool" et sans s'encombrer de trop de règles à retenir pour moi.

Actuellement les règles optionelles et variantes pour le moment en place dans le document de référence sont : Actions Options, toutes les downtime activities du Xanathar's Guide to Everything, Feats, Multiclassing, Inspiration, Hitting Cover, Level Advancement without XP et Human Languages.

Celles qui sont en gras sont celles pour laquelle j'ai encore des questionnements .

les Feats : d'un coté ils apportent un moyen de personnaliser un personnage au-delà de sa race, son historique et sa classe de personnage mais au détriment d'une augmentation de caractéristique, est-ce que du coup, ça n'affaiblit pas les personnages ?

Le Multiclassing : un seul personnage est multiclassé, c'est l'un des nouveaux joueurs, il voulait jouer une jeune femme noble qui a quitté Eauprofonde pour vivre un style de vie plus sauvage, du coup le personnage est guerrier 1 - barbare 2. Je ne suis pas sur d'être totalement à l'aise avec le multiclassage en 5e édition mais à priori ça ne me semble pas abusé, je crains juste que ça ne soit ouvrir la boite de Pandorre que d'autoriser le multiclassage. Quels sont vos retours sur cette option ?

Hitting Cover : l'idée me paraissait bien au début car dans une campagne urbaine, un dommage collatéral peut vite arriver si les PJ sont imprudents. Mais au finalement, est ce que ça peut pas se régler avec un bon 1 naturel des familles ?
‘Tell the Supreme Intelligence that I’m coming to end it. The war, the lies, all of it.’

Avatar de l’utilisateur
Kardwill
Dieu des strates galactiques
Messages : 7265
Inscription : mar. déc. 11, 2007 3:19 pm

Re: D&D12 : Blood war VS Edition war

Message par Kardwill »

Mugen a écrit :
mar. juil. 28, 2020 11:08 am
Blakkrall a écrit :
mar. juil. 28, 2020 10:43 am
Je me suis mal exprimé : il s'agirait de lier leur accès à la magie divine à leur piété. Leur dieu est mécontent de leurs actions ? Pas de magie.

C'est un concept présent dans toutes les éditions de AD&D1 à D&D3, et en option dans D&D5.

Et c'est pas dommage qu'ils se soient débarrassé des contraintes liées à la foi, aux alignements, etc... dans la 5E, parce que le fait que certaines classes puissent arbitrairement perdre leur pouvoir sur un coup de tête du MJ, alors que d'autres, plus puissantes, avaient zéro contrainte, était quand même une idée un brin moisie.

S'il y a bien un truc qui ne me manque pas, c'est bien les querelles d'alignement en mode "un paladin ferait jamais ça" ou "telle action est objectivement mauvaise"
MJ actuellement sur : Dresden Files (Fate), Star Trek (Fate), Ravenloft (D&D)

gg2
Zelateur
Messages : 80
Inscription : mar. sept. 17, 2019 2:35 pm

Re: D&D12 : Blood war VS Edition war

Message par gg2 »

les contraintes liées à la foi : pour moi, c'est la meilleure chose à jouer chez un prêtre, paladin, etc. :)... c'est l'essence même de la classe. En terme de "jeu" ça peut être casse b"""es, mais en terme de "rôle" c'est le pied.
Et il ne faut pas oublier que les "croyants" sont les seuls à appartenir de base à une organisation... ce qui implique qu'en fonction du monde joué un "croyant" c'est aussi tout le poids de son église derrière lui, voire même des interventions divines (en terme de puissance, ça se pose un peu là).
Si on enlève les contraintes qui vont avec l'obligation du respect du credo, de la piété, de l'alignement... je trouve que ces classes n'ont plus aucun sens.(à part l'ambulance et bouh aux morts-vivants)
Si on ne veut pas être dans cette optique "d'obligation d'un rôle", ce ne sont pas les autres classes qui manquent pour s'exprimer.
Pour moi, la disparition (ce qui n'est pas le cas) des contraintes liées aux alignements ou credo serait un appauvrissement de ces classes.
Comme quoi, chacun ses goûts :)

Avatar de l’utilisateur
Vorghyrn
Dieu des gargarismes
Messages : 6187
Inscription : jeu. févr. 03, 2011 12:00 pm
Localisation : Le Cap (Afrique du Sud)
Contact :

Re: D&D12 : Blood war VS Edition war

Message par Vorghyrn »

VigiloConfido a écrit :
mar. juil. 28, 2020 11:08 pm

les Feats : d'un coté ils apportent un moyen de personnaliser un personnage au-delà de sa race, son historique et sa classe de personnage mais au détriment d'une augmentation de caractéristique, est-ce que du coup, ça n'affaiblit pas les personnages ?

Ca va dépendre des score des personnages bien sûr mais, pour ma part, j'ai trouvé les feat très intéressants et je ne pense pas du tout que ça affaiblisse le perso. Ce d'autant que certains feat donne un effet kiss cool ET un +1 dans une carc (ce qui peut permettre de passer en pair une carac importante). Et je ne parle là que des feats des bouquins officiels. Si tu tape aussi dans les unearth arcana, tu as des trucs à la limite du grobilisme
VigiloConfido a écrit :
mar. juil. 28, 2020 11:08 pm
Le Multiclassing : un seul personnage est multiclassé, c'est l'un des nouveaux joueurs, il voulait jouer une jeune femme noble qui a quitté Eauprofonde pour vivre un style de vie plus sauvage, du coup le personnage est guerrier 1 - barbare 2. Je ne suis pas sur d'être totalement à l'aise avec le multiclassage en 5e édition mais à priori ça ne me semble pas abusé, je crains juste que ça ne soit ouvrir la boite de Pandorre que d'autoriser le multiclassage. Quels sont vos retours sur cette option ?
Perso je l'autorise et ce n'est pas un problème. Ca peut faire des combinaisons fortes (paladin warlock...) et ça donne de beaux éléments RP mais il y a aussi des pertes de puissance qui contrebalancent. Un perso qui se multiclasse va automatiquement perdre les dernière option de sa classe de base, voire une augmentation de carac/feat si il ne monte pas chacun des classes à des multiple de 4. L'augmentation de carac/feat tombe au niveau 4/8/12/16 de la classe et pas de la somme des niveaux du personnage. Pour reprendre e perso de ton joueur, si il fait guerrier 1, barbare 3, il n'obtient pas d'augmentation/feat. Il faut qu'il atteigne le niveau 4 de barbare (ou de guerrier) pour se faire. Dans Dragon Heist qui est une campagne bas niveau, ça peut signifier que le perso n'aura jamais cette augmentation, un élément à considérer dans la balance quand le joueur s'exclame d'avoir la rage du barbare et le sursaut du guerrier...

Je ne me suis pas penché sur la question du hitting cover, par contre.

Bonne campagne !
 
Dernière modification par Vorghyrn le mer. juil. 29, 2020 9:46 am, modifié 1 fois.
Mes CR solos en cours :

Avatar de l’utilisateur
Vorghyrn
Dieu des gargarismes
Messages : 6187
Inscription : jeu. févr. 03, 2011 12:00 pm
Localisation : Le Cap (Afrique du Sud)
Contact :

Re: D&D12 : Blood war VS Edition war

Message par Vorghyrn »

Kardwill a écrit :
mer. juil. 29, 2020 1:15 am
Mugen a écrit :
mar. juil. 28, 2020 11:08 am
Blakkrall a écrit :
mar. juil. 28, 2020 10:43 am
Je me suis mal exprimé : il s'agirait de lier leur accès à la magie divine à leur piété. Leur dieu est mécontent de leurs actions ? Pas de magie.

C'est un concept présent dans toutes les éditions de AD&D1 à D&D3, et en option dans D&D5.

Et c'est pas dommage qu'ils se soient débarrassé des contraintes liées à la foi, aux alignements, etc... dans la 5E, parce que le fait que certaines classes puissent arbitrairement perdre leur pouvoir sur un coup de tête du MJ, alors que d'autres, plus puissantes, avaient zéro contrainte, était quand même une idée un brin moisie.

S'il y a bien un truc qui ne me manque pas, c'est bien les querelles d'alignement en mode "un paladin ferait jamais ça" ou "telle action est objectivement mauvaise"
yep, un peu pareil.

Après, j'aime bien l'idée qu'il y ait un RP un peu marqué autour de la foi. La différence c'est que si un joueur commence à jouer son perso dans une direction qui ne colle pas avec sa foi, je lui proposerait plutôt de changer de foi (en gardant ses pouvoirs où en les transformant) plutôt que de les perdre. Genre, ok tes actions ont des conséquences mais ça fait juste dévier l'histoire.
 
Mes CR solos en cours :

Avatar de l’utilisateur
Mugen
Dieu des bottes de cuir
Messages : 10082
Inscription : mer. mai 17, 2006 11:34 am

Re: D&D12 : Blood war VS Edition war

Message par Mugen »

Kardwill a écrit :
mer. juil. 29, 2020 1:15 am
Et c'est pas dommage qu'ils se soient débarrassé des contraintes liées à la foi, aux alignements, etc... dans la 5E, (...)

Dans la 4e, plutôt.
Sois satisfait des fruit, des fleurs et même des feuilles,
Si c'est dans ton jardin à toi que tu les cueilles.
Ne pas monter bien haut peut-être, mais tout seul.

Avatar de l’utilisateur
Mugen
Dieu des bottes de cuir
Messages : 10082
Inscription : mer. mai 17, 2006 11:34 am

Re: D&D12 : Blood war VS Edition war

Message par Mugen »

VigiloConfido a écrit :
mar. juil. 28, 2020 11:08 pm
.
les Feats : d'un coté ils apportent un moyen de personnaliser un personnage au-delà de sa race, son historique et sa classe de personnage mais au détriment d'une augmentation de caractéristique, est-ce que du coup, ça n'affaiblit pas les personnages ?

Il est surtout souvent très difficile d'évaluer la différence.
Un +1 à un bonus de caractéristique peut sembler un bonus mineur, mais il peut facilement se traduire par 20% de dégâts en plus. Sans compter l'extrême rareté des occasions de gagner des bonus...

Le Multiclassing : un seul personnage est multiclassé, c'est l'un des nouveaux joueurs, il voulait jouer une jeune femme noble qui a quitté Eauprofonde pour vivre un style de vie plus sauvage, du coup le personnage est guerrier 1 - barbare 2. Je ne suis pas sur d'être totalement à l'aise avec le multiclassage en 5e édition mais à priori ça ne me semble pas abusé, je crains juste que ça ne soit ouvrir la boite de Pandorre que d'autoriser le multiclassage. Quels sont vos retours sur cette option ?

Ici la logique aurait plutôt été de mixer un background "urbain" avec une classe de barbare ou de ranger, plutôt que de se multi-classer.
Après, le multi-classage est un peu un vestige de temps révolus, pour moi, où les classes étaient très rigides et les aptitudes très compartimentées...
Sois satisfait des fruit, des fleurs et même des feuilles,
Si c'est dans ton jardin à toi que tu les cueilles.
Ne pas monter bien haut peut-être, mais tout seul.

Avatar de l’utilisateur
Kardwill
Dieu des strates galactiques
Messages : 7265
Inscription : mar. déc. 11, 2007 3:19 pm

Re: D&D12 : Blood war VS Edition war

Message par Kardwill »

gg2 a écrit :
mer. juil. 29, 2020 3:01 am
les contraintes liées à la foi : pour moi, c'est la meilleure chose à jouer chez un prêtre, paladin, etc. :)... c'est l'essence même de la classe. En terme de "jeu" ça peut être casse b"""es, mais en terme de "rôle" c'est le pied.


Ben justement, rien n'empêche de le jouer en roleplay, comme guide pour les décisions du joueur, comme levier pour les intrigues du MJ, comme enrichissement du background de la campagne... Pas besoin de conséquences mécaniques pour ça. En prime, il existe déja une mécanique qui récompense le RP, pour toutes les classes et tous les persos : l'inspiration. Les paladins/clercs ont juste une source de RP évidente justement avec leurs codes et leurs fois.

Lier les pouvoirs centraux d'une classe à cette exigence de roleplay, c'est dire au MJ qu'il peut (voire doit) pénaliser le joueurs lorsqu'ils sont en désaccord sur ce qui constitue une action bonne, ou comment une foi/crédo devrait s'exprimer. Et perdre arbitrairement tous les pouvoirs de ton perso parce que le MJ n'est pas d'accord sur "ce qu'un paladin devrait faire dans telle situation" ou "ce que la foi de ton perso exige de lui", ça craint.
C'était un des points noirs de la 3° : Les forums regorgent d'histoires où des MJ mettaient un paladin face à un dilemme moral insoluble (ce qui peut être très cool à jouer), avec la menace de déchoir en couperet si ils font le "mauvais" choix selon le MJ (ce qui n'est pas cool du tout)

Je suis un grand fan de Fate, un jeu où respecter les "codes" de RP que tu as assigné au personnage apporte des bonus considérables (à la façon d'une inspiration boostée aux stéroïdes), donc je ne suis pas hostile à l'inbrication règles/RP, mais je trouve qu'une mécanique qui prive ton perso de tout ce qui le rend "cool" n'a pas grand chose à faire dans D&D.
MJ actuellement sur : Dresden Files (Fate), Star Trek (Fate), Ravenloft (D&D)

Avatar de l’utilisateur
Kardwill
Dieu des strates galactiques
Messages : 7265
Inscription : mar. déc. 11, 2007 3:19 pm

Re: D&D12 : Blood war VS Edition war

Message par Kardwill »

Mugen a écrit :
mer. juil. 29, 2020 9:36 am
Ici la logique aurait plutôt été de mixer un background "urbain" avec une classe de barbare ou de ranger, plutôt que de se multi-classer.
Après, le multi-classage est un peu un vestige de temps révolus, pour moi, où les classes étaient très rigides et les aptitudes très compartimentées...
Et un refuge pour les minimaxeurs en herbe qui veulent piocher une aptitude ou une attaque spéciale pour leur perso. J'en ai deux à ma table, et ils ont clairement biclassé leurs persos pour booster leur puissance de frappe (un voleur/éclaireur qui a pris des niveaux de guerrier pour booster ses tirs à l'arc, et un barde qui a pris 2 niveaux de warlock pour le Eldritch Blast).

PS : pas joué à la 4° (j'ai fait une grosse pause de 10-15 ans sur D&D). Content de savoir qu'elle avait déja enterré la fausse bonne idée des pouvoirs qui disparaissent sur l'arbitraire du MJ.
 
MJ actuellement sur : Dresden Files (Fate), Star Trek (Fate), Ravenloft (D&D)

Avatar de l’utilisateur
Sama64
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 3293
Inscription : mer. janv. 21, 2015 10:58 am
Localisation : Issy les Moulineaux

Re: D&D12 : Blood war VS Edition war

Message par Sama64 »

Kardwill a écrit :
mer. juil. 29, 2020 9:43 am
Mugen a écrit :
mer. juil. 29, 2020 9:36 am
Ici la logique aurait plutôt été de mixer un background "urbain" avec une classe de barbare ou de ranger, plutôt que de se multi-classer.
Après, le multi-classage est un peu un vestige de temps révolus, pour moi, où les classes étaient très rigides et les aptitudes très compartimentées...
Et un refuge pour les minimaxeurs en herbe qui veulent piocher une aptitude ou une attaque spéciale pour leur perso. J'en ai deux à ma table, et ils ont clairement biclassé leurs persos pour booster leur puissance de frappe (un voleur/éclaireur qui a pris des niveaux de guerrier pour booster ses tirs à l'arc, et un barde qui a pris 2 niveaux de warlock pour le Eldritch Blast).

PS : pas joué à la 4° (j'ai fait une grosse pause de 10-15 ans sur D&D). Content de savoir qu'elle avait déja enterré la fausse bonne idée des pouvoirs qui disparaissent sur l'arbitraire du MJ.

oui, et j'ai même un joueur qui s'est tri-classé pour bénéficier d'un large accès aux sorts, d'une récup en repos court, et des eldrich blasts
(bon j'aurai dû interdire le triclassage :/ )
Traductions & relectures pour le DDD

Avatar de l’utilisateur
Kardwill
Dieu des strates galactiques
Messages : 7265
Inscription : mar. déc. 11, 2007 3:19 pm

Re: D&D12 : Blood war VS Edition war

Message par Kardwill »

Sama64 a écrit :
mer. juil. 29, 2020 10:00 am

(bon j'aurai dû interdire le triclassage :/ )
Perso, je regrette d'avoir ouvert la boite de Pandore ^^
 
MJ actuellement sur : Dresden Files (Fate), Star Trek (Fate), Ravenloft (D&D)

Avatar de l’utilisateur
Mugen
Dieu des bottes de cuir
Messages : 10082
Inscription : mer. mai 17, 2006 11:34 am

Re: D&D12 : Blood war VS Edition war

Message par Mugen »

Sama64 a écrit :
mer. juil. 29, 2020 10:00 am
oui, et j'ai même un joueur qui s'est tri-classé pour bénéficier d'un large accès aux sorts, d'une récup en repos court, et des eldrich blasts
(bon j'aurai dû interdire le triclassage :/ )

Mais ça retarde d'autant son accès aux sorts de haut niveau.
Bon, par contre pour l'Eldritch Blast, c'est le niveau total qui est pris en compte... :gné
Sois satisfait des fruit, des fleurs et même des feuilles,
Si c'est dans ton jardin à toi que tu les cueilles.
Ne pas monter bien haut peut-être, mais tout seul.

Avatar de l’utilisateur
Kardwill
Dieu des strates galactiques
Messages : 7265
Inscription : mar. déc. 11, 2007 3:19 pm

Re: D&D12 : Blood war VS Edition war

Message par Kardwill »

Mugen a écrit :
mer. juil. 29, 2020 10:37 am
Sama64 a écrit :
mer. juil. 29, 2020 10:00 am
oui, et j'ai même un joueur qui s'est tri-classé pour bénéficier d'un large accès aux sorts, d'une récup en repos court, et des eldrich blasts
(bon j'aurai dû interdire le triclassage :/ )

Mais ça retarde d'autant son accès aux sorts de haut niveau.
Bon, par contre pour l'Eldritch Blast, c'est le niveau total qui est pris en compte... :gné
Oui. Prends un deuxième niveau de warlock pour avoir l'invocation qui rajoute le bonus de charisme aux dommages, ajoute hex pour avoir encore +1d6, et ça devient un biclassage horriblement bourrin, où tu récupères le gros de la puissance de feu du warlock pour juste 2 niveaux (une attaque à distance à volonté qui fait 1d10+1d6+5 de dommage, et permet d'attaquer plusieurs fois par tour, c'est la fête!)
 
MJ actuellement sur : Dresden Files (Fate), Star Trek (Fate), Ravenloft (D&D)

Répondre