D&D12 : Blood war VS Edition war

Inspis, théories, conseils ...
Avatar de l’utilisateur
Islayre d'Argolh
Dieu des coiffeurs zélés
Messages : 8415
Inscription : ven. août 17, 2007 5:11 pm
Localisation : Paris
Contact :

Re: D&D12 : Blood war VS Edition war

Message par Islayre d'Argolh »

Dannemoge a écrit : mer. sept. 30, 2020 4:16 pm Quitte à interdire de nombreuses classes et sous-classes et ne conserver que Barbare, Guerrier, Rôdeur (modifié), Roublard. Pour le Barde et le Paladin, par contre, je ne vois pas comment les conserver sans sa magie... De même, si je mène cette idée à son terme, je supprimerai l'accès à certains dons trop typés magie.

Bon alors une réponse qui part un peu dans tous les sens mais en espérant te donner des pistes.

- Un Guerrier avec l'historique adapté pourra te donner quelque chose de tout a fait satisfaisant que ce soit pour émuler le Rôdeur ou le Paladin. Les exemples le plus connus sont les deux pré-tirés Guerriers du starter set : le premier est un "Héros du peuple" spécialisé dans l'archerie et avec des compétences de survie et de dressage (= Rôdeur) alors que le deuxième est un Noble spécialisé dans la défense avec des compétences sociales et des lettres (= Chevalier errant, ce n'est pas encore le Paladin mais c'est pas loin). Les historiques clés pour émuler au plus près sont, AMHA, celui de l'Acolyte (pour le Paladin) et surtout celui du Sauvageon (pour le Rôdeur) qui permet quand même de nourrir toute l'équipe avec 100% d'efficacité pendant les phases d'exploration (tu peux difficilement faire plus Rôdeur que ça). Dans les deux cas si la table autorise les Dons optionnels tu as de solides options pour renforcer encore la synergie : Alerte, Guérisseur ou Meneur d'homme (j'improvise les trad', je joue en V.O. :oops: ). Dans le Xanatar tu as aussi Prodige qui permet a certains Peuples d'aller chercher des compétences en plus et l'Expertise dans une d'entre elles (Survie...)

- Un Roublard avec l'historique adapté pourra te donner quelque chose de tout a fait satisfaisant que ce soit pour émuler le Rôdeur ou le Barde. Les historiques clés pour émuler au plus près sont, AMHA, celui du Ménestrel (pour le Barde) et toujours celui du Sauvageon (pour le Rôdeur). La encore si la table autorise les Dons optionnels tu peux te reporter aux 3 dons tirés du PHB cités plus haut (le Roublard ayant déjà l'Expertise il n'a pas autant besoin de Prodige) mais aussi a Comédien (pour un Barde). A noter que le Xanatar propose deux nouveaux Archetypes de Roublard particulièrement taillés pour le job : l'Eclaireur (qui est le Rôdeur-sans-magie pour ainsi dire officiel) et le Maître-Espion/Eminence grise (super pour un perso Barde orienté intrigues).

Voila, voila. :bierre:
Dernière modification par Islayre d'Argolh le jeu. oct. 01, 2020 9:48 am, modifié 1 fois.
You are the rulebook. There is no other rulebook.
Make it fast, make it colorful and make it full of decisions for the players. 

Boutique LuLu : la Cité sans Nom, Coureurs d'Orages et autres bêtises au d20.
Avatar de l’utilisateur
Kaetel
Prophète
Messages : 975
Inscription : mer. févr. 14, 2007 11:59 am
Localisation : Quelque part entre Orval, Rochefort, Chimay, Westmalle, Achel et Vleteren
Contact :

Re: D&D12 : Blood war VS Edition war

Message par Kaetel »

Ce qui est dit là est bluffant de pertinence. Bravo @Islayre d'Argolh 
:rock
L'Art de la table est sur Twitter.
- 26/04: Initiative !
- 08/03: 8 mars (vous en voulez encore ?)
- 23/01: Le test de Bechdel-Wallace appliqué au jdr

Ceux qui rêvent éveillés ont conscience de mille choses qui échappent à ceux qui ne rêvent qu'endormis - Edgar Allan Poe
BenjaminP
Prêtre
Messages : 327
Inscription : sam. mars 02, 2019 1:33 pm

Re: D&D12 : Blood war VS Edition war

Message par BenjaminP »

Oui, super réponse d'Islayre. Si prendre une autre classe est à l'ordre du jour, les historiques permettent de donner beaucoup de saveurs qui rappelleront le rôdeur. J'ajoute qu'il est parfaitement possible d'en créer un aux petits oignons (PHB p. 125) : choisis deux maîtrises et deux outils/langages, prends le reste dans les autres (équipement, capacité spéciale).
Avatar de l’utilisateur
Kendar
Zelateur
Messages : 44
Inscription : mer. juil. 11, 2018 11:59 am
Contact :

Re: D&D12 : Blood war VS Edition war

Message par Kendar »

Pour celles et ceux qui ont acheté Into the Unknown (un D&D5 à la sauce B/X), il y a un tableau montrant ce que donne la combinaison entre la classe et le background pour un perso. Voici un screenshot :

Image

ça correspond tout à fait à ce que vient de mentionner @Islayre d'Argolh  :
- un guerrier avec le background acolyte est un paladin ;
- un guerrier avec le background vagabond (outdoorsman) est un rôdeur, ou bien un barbare ;
- un roublard avec le background artiste (entertainer) est un barde;
- et plein d'autres combinaisons possibles...
Avatar de l’utilisateur
Da Beast
Prêtre
Messages : 402
Inscription : ven. mai 20, 2011 12:52 pm
Localisation : Désert marsien
Contact :

Re: D&D12 : Blood war VS Edition war

Message par Da Beast »

Dannemoge a écrit : mer. sept. 30, 2020 4:16 pm Globalement je regarde comment mener une campagne D&D5 sans magie ou presque sans magie (comme le Trône de Fer). Je ne souhaite pas utiliser les règles des 5 Royaumes ou de Joan of Arc, même si ces ouvrages sont remplis d'idées intéressantes :yes:
Pour ma part, j'ai adopté Jeanne d'Arc pour ce type de campagne. Le Débrouillard (fusion Ranger/Voleur) est parfait :wub:
Maya, la plus belle des Apiss ? Mouais, c'était surtout une belle garce...
Un vétéran blatère dans une taverne de Mellifera


ImageImageImageImage
_________________________
Pinacothèque - Chrome ton Cyber, lis SOS-target !
Avatar de l’utilisateur
Dannemoge
Dieu d'après le panthéon
Messages : 2081
Inscription : jeu. juil. 25, 2013 2:36 pm
Localisation : Rennes
Contact :

Re: D&D12 : Blood war VS Edition war

Message par Dannemoge »

Merci pour toutes ces réponses ! Je vais m'orienter vers les propositions du chat. J'ai Xanathar et n'avais pas relevé que deux archétypes de Roublard permettaient d'emuler le Barde et le Rodeur sans magie. J'utiliserai les dons optionnels qui vont bien, effectivement !
Si ça passe ainsi, ça m'évite de racheter un bouquin. Joan of arc (et AIME) ont pleins de qualités mais cette solution me permet d'utiliser mes ouvrages D&D5 ;)
Avatar de l’utilisateur
Kardwill
Dieu des strates galactiques
Messages : 7435
Inscription : mar. déc. 11, 2007 3:19 pm

Re: D&D12 : Blood war VS Edition war

Message par Kardwill »

Zoltan83 a écrit : mar. sept. 29, 2020 10:48 pm Je suis aussi assez content de la bounded accuracy. Je n'ai jamais été un grand fan quand il y avait des différences trop énormes entre joueurs ou avec les monstres.
C'est aussi la raison pour laquelle j'aime. L'idée que seul le personnage X puisse tenter de passer un test de compétence parce que la difficulté était de 30 me lourdait un peu. Ca poussait les PJs à la surspécialisation, et les spécialistes à "jouer tout seul" vu que les autres PJs ne pouvaient pas suivre. Dans la 5°, même si le voleur reste meilleur, le paladin et le mage peuvent eux aussi tenter leur jet de discretion pour contourner le dragon (et la regle de jet de compétence de groupe les y encourage même, vu que celui qui loupe ne va pas planter tout le groupe)
 
MJ actuellement sur : Dresden Files (Fate), Star Trek (Fate), Ravenloft (D&D)
Valadar
Zelateur
Messages : 72
Inscription : lun. juin 13, 2011 11:20 pm
Localisation : Armentières (59)

Re: D&D12 : Blood war VS Edition war

Message par Valadar »

Merci pour vos réponses quant à la "bounded a." Je peux donc me mettre à la DD5!
Avatar de l’utilisateur
Gobelure
Initié
Messages : 103
Inscription : lun. févr. 16, 2009 9:42 am

Re: D&D12 : Blood war VS Edition war

Message par Gobelure »

Dannemoge a écrit : mer. sept. 30, 2020 4:16 pm AideDD propose la traduction d'une unearthed-arcana intitulée modifier les classes. Elle propose notamment une version du rôdeur sans magie. Savez-vous si cette version du rôdeur sans magie est disponible dans un ouvrage D&D 5 publié ? Puisque de nombreux unearthed-arcana finissent par être publiés.

C'est pas Dédé5, mais c'est interopérable : tu as le Rôdeur des 5 royaumes pour H&D.
Ca remplace les sorts par des capacités, et il faut interdire l'accès à "Compagnon Spirituel" qui est clairement pas low-fantasy.
En revanche, Il faut aussi adapter certaines capacités qui font appel à des trucs spécifiquement 5 royaumes (les points de vitalité)
Bref, pas tout à fait utilisable tel que à 100%, mais pas très loin.
Avatar de l’utilisateur
Dannemoge
Dieu d'après le panthéon
Messages : 2081
Inscription : jeu. juil. 25, 2013 2:36 pm
Localisation : Rennes
Contact :

Re: D&D12 : Blood war VS Edition war

Message par Dannemoge »

Gobelure a écrit : jeu. oct. 01, 2020 7:21 pm
Dannemoge a écrit : mer. sept. 30, 2020 4:16 pm AideDD propose la traduction d'une unearthed-arcana intitulée modifier les classes. Elle propose notamment une version du rôdeur sans magie. Savez-vous si cette version du rôdeur sans magie est disponible dans un ouvrage D&D 5 publié ? Puisque de nombreux unearthed-arcana finissent par être publiés.

C'est pas Dédé5, mais c'est interopérable : tu as le Rôdeur des 5 royaumes pour H&D.
Ca remplace les sorts par des capacités, et il faut interdire l'accès à "Compagnon Spirituel" qui est clairement pas low-fantasy.
En revanche, Il faut aussi adapter certaines capacités qui font appel à des trucs spécifiquement 5 royaumes (les points de vitalité)
Bref, pas tout à fait utilisable tel que à 100%, mais pas très loin.
Merci ! Cependant les 5 Royaumes faisaient partie des options que j'ai écarté dès le début, malgré toutes leurs qualités :yes:
 
Avatar de l’utilisateur
VigiloConfido
Dieu d'après le panthéon
Messages : 2032
Inscription : jeu. juil. 20, 2017 10:34 am

Re: D&D12 : Blood war VS Edition war

Message par VigiloConfido »

Le Sage Advice nouveau est arrivé : https://media.wizards.com/2020/dnd/down ... endium.pdf
Jésus a appelé, il veut absolument récupérer sa barbe

Supernatural saison 14
BenjaminP
Prêtre
Messages : 327
Inscription : sam. mars 02, 2019 1:33 pm

Re: D&D12 : Blood war VS Edition war

Message par BenjaminP »

VigiloConfido a écrit : jeu. oct. 01, 2020 9:19 pm Le Sage Advice nouveau est arrivé : https://media.wizards.com/2020/dnd/down ... endium.pdf

Merci de l'info ! Le gros changement est à chercher dans l'errata du Volo's [lien direct vers le pdf], où l'on s'aperçoit que le Kobold n'a plus de malus en force, et l'orc plus de malus en intelligence. Il s'aligne aussi sur celui d'Eberron avec la "Primal Intuition" qui remplace "Menacing".
Avatar de l’utilisateur
Mugen
Dieu des bottes de cuir
Messages : 10329
Inscription : mer. mai 17, 2006 11:34 am

Re: D&D12 : Blood war VS Edition war

Message par Mugen »

BenjaminP a écrit : mer. sept. 30, 2020 10:12 am Par ailleurs, ce qui compte n'est pas tant l'étendue du dé face au bonus que la différence entre le bonus et la valeur à atteindre.

Justement, cette différence n'a de sens que par rapport au dé utilisé : prend la même échelle que D&D5 et remplace le d20 par 3d6 ou 1d10+5, et toutes tes valeurs changent de signification. :)

Aussi, ton seuil à atteindre va changer d'une situation à l'autre, en fonction des circonstances (mur plus ou moins lisse -il n'y a pas que le combat dans D&D-, ennemi plus ou moins facile à atteindre). Ton bonus lui va rester le même. Il est donc tout à fait valide de les comparer. Et si l'on peut dire qu'un personnage maximisé aura +11 dans son meilleur bonus à haut niveau, la plupart du temps il va plutôt être entre 0 et 6, pour légèrement s'améliorer à haut niveau.

J'ajoute aussi que c'est un jeu à points de vie et il faut bien que cette jauge bouge. Son étendue importante permet de la faire bouger plus que dans des jeux où la moindre touche compte beaucoup.

Pour la peine, ça c'est un argument contre la bounded accuracy : si un guerrier de haut niveau est assuré de toucher, les points de vie vont descendre plus régulièrement que dans un système équilibré autour de l'idée que d'un tour sur l'autre il peut ne pas toucher ou toucher trois fois.
Sois satisfait des fruit, des fleurs et même des feuilles,
Si c'est dans ton jardin à toi que tu les cueilles.
Ne pas monter bien haut peut-être, mais tout seul.
BenjaminP
Prêtre
Messages : 327
Inscription : sam. mars 02, 2019 1:33 pm

Re: D&D12 : Blood war VS Edition war

Message par BenjaminP »

Mugen a écrit : ven. oct. 02, 2020 10:53 am Pour la peine, ça c'est un argument contre la bounded accuracy : si un guerrier de haut niveau est assuré de toucher, les points de vie vont descendre plus régulièrement que dans un système équilibré autour de l'idée que d'un tour sur l'autre il peut ne pas toucher ou toucher trois fois.

Mais que la jauge descende plus régulièrement n'a rien de désirable en soi et n'est pas du tout mon point. Ce que permet une jauge de cette taille est au contraire la présence d'un aléa fort plutôt que faible. Et comme tu semblais regretter l'étendue de l'aléa, il me paraissait utile de le préciser. Quel serait l'intérêt d'avoir trente points de vie si on en grattait invariablement cinq à chaque round ? Pas lourd. Autant avoir un système de cases dans ce cas, un coup une case cochée et zou. Mieux vaut profiter de sa granularité pour s'accorder au contraire quelques fantaisies, comme de laisser les personnages à la merci d'un coup de chanceux de ce gobelin maladroit. Or, la bounded accurracy accroît cette possibilité. (Et la jauge de point de vie est ce qui permet de ne pas tomber dans l'arbitraire.)

Mugen a écrit : ven. oct. 02, 2020 10:53 am Justement, cette différence n'a de sens que par rapport au dé utilisé : prend la même échelle que D&D5 et remplace le d20 par 3d6 ou 1d10+5, et toutes tes valeurs changent de signification

Je ne comprends pas où tu veux en venir (hormis que, bien sûr, le d20 est uniforme et les 3d6 normaux). La différence entre le bonus et le seuil a bien sûr une importance. Si bonus et seuil moyen sont de +1 et 18, le système marchera mieux avec 1d10+10 qu'avec 1d20. Mais ce n'est pas le cas, et la bounded accurracy réduit justement cet écart, de manière que le d20 ne soit jamais délirant, et qu'il le soit encore moins en situation favorable. Tu peux bien sûr le juger encore trop aléatoire. Mais D&D a plutôt ses racines plantées dans l'aléatoire et les situations surprenantes que dans la régularité statistique.

Mugen a écrit : ven. oct. 02, 2020 10:53 am Aussi, ton seuil à atteindre va changer d'une situation à l'autre, en fonction des circonstances (mur plus ou moins lisse -il n'y a pas que le combat dans D&D-, ennemi plus ou moins facile à atteindre). Ton bonus lui va rester le même. Il est donc tout à fait valide de les comparer. Et si l'on peut dire qu'un personnage maximisé aura +11 dans son meilleur bonus à haut niveau, la plupart du temps il va plutôt être entre 0 et 6, pour légèrement s'améliorer à haut niveau.

Le DC et l'AC n'ont pas de différence fondamentale, et le DC moyen va tourner autour de 12, exactement comme l'AC, avec une compétence "star" autour de + 5 dès le niveau 1. Si tu veux dire que maîtriser une compétence n'apporte pas assez de bonus (je crois que c'est ce que tu veux dire) par rapport à qui ne la maîtrise pas, j'entends bien, mais il faut prendre en compte plusieurs choses (enfin, je me doute que tu t'es suffisamment penché sur la question pour te faire ton opinion et que tu as bien d'autres jeux qui te bottent plus, je dis ça surtout pour les gens de passage) :
1. Cette différence s'accroîtra malgré tout en proportions significatives : de +5 à qui maîtrise contre +1 ou +2 à qui ne maîtrise pas à bas niveau (parce que, bien souvent, qui ne maîtrise pas n'a pas d'aussi bons scores dans la carac associée), on arrivera à haut niveau à +11 contre +1 ou +2 toujours.
2. Bien souvent la maîtrise permet tout simplement de tenter le truc. Sans elle, nib. (C'est par exemple le cas de n'importe quelle tâche réclamant un outil.) Elle fait là une très grosse différence, et rien n'empêche le meneur de ne demander un jet donné uniquement aux joueurs qui maîtrisent la compétence liée.
3. Les classes centrées sur les compétences (rogues et bardes) doublent la maîtrise et tourneront autour de +7 au niveau 1 et +10 au niveau 5, donc bien avant le haut niveau, où il peut atteindre +17, et ce sera le moment pour eux de réaliser des trucs impossibles.
4. D&D n'a jamais été un jeu dominé par les jets de compétence. Les jets de compétence y sont rares, en réalité.

Bref, sans avoir réalisé d'études statistiques fines de la bounded accurracy dont j'admets bien qu'il soit possible qu'une telle analyse révèlât ici ou là quelques étrangetés qui disparaîtraient si on passait à 5d4+1d6+1/2 (mais quels autres effets de bord créerait-on ?), il se trouve qu'à mes tables, elle fonctionne à merveille.
Avatar de l’utilisateur
lordsamael
Banni
Messages : 1251
Inscription : dim. mai 08, 2005 4:54 pm

Re: D&D12 : Blood war VS Edition war

Message par lordsamael »

Hello

Avez vous vu des règles DD5 pour modifier des monstres pour les rendre plus fort (type élite / boss / etc ... ) ?

Merci
Répondre