Solo : une histoire de joueurs solitaires

Inspis, théories, conseils ...
Avatar de l’utilisateur
angela
Initié
Messages : 172
Inscription : lun. sept. 17, 2018 4:22 pm
Contact :

Re: Solo : une histoire de joueurs solitaires

Message par angela »

@Saladdin @Vorghyrn  oui je suis intéressée pour assister à la table ronde ! Excusez-moi pour la réponse tardive, mieux vaut me contacter par mail ou discord. J'ai vu sur le programme que ce sera le samedi, donc je serai là uniquement si le confinement est maintenu à ce moment

Merci Vorghyrn pour tes articles, je les garde dans un onglet ouvert pour les lire bientôt

@Berzerk, pas de nouveauté sur ton blog depuis quelques mois ? tes lecteur·trices s'impatientent ! 😁
 

lustucrutt
Profane
Messages : 28
Inscription : dim. janv. 26, 2020 8:14 pm

Re: Solo : une histoire de joueurs solitaires

Message par lustucrutt »

Vorghyrn a écrit :
dim. mars 22, 2020 10:53 pm
lustucrutt a écrit :
sam. mars 21, 2020 4:41 pm
Vorghyrn a écrit :
ven. mars 20, 2020 11:10 am
la suite de ma série d'article sur le jeu en solo : les outils du solo.

Dans le prochain article, je présenterai un exemple de partie.

excellent l'article je vais surement imprimer pour l'avoir pré de moi a ma prochaine session :)
content que ça te plaise ;)

Bon, je voulais faire un exemple de partie en un article mais c'est beaucoup trop long. Je vais donc le scinder (encore !) en quatre.
voici la première partie : la préparation


excellent je pense que je vais m'inspirer de tes mécanique pour en faire un a ma sauce pour structurée mais compagne chausse que je fait pas du tout et chercher des tableaux adapter a D&D V5

hier j'ai fait le scénario Chasse aux gobs en solo possible de suivre un  scénario mais le gros problème c'est pour les piégé j'ai du me débrouiller avec un D6 pour voir si il va dans le couloir ou pas et après un DD 6 pour voir si il le repaire....

quand penser vous de mon CR de donjon de naheulbeuk https://comicprologue.wordpress.com/

PS c'est ma premier  compagne faut voir sa comme un gros diamant non tailler brute sur naheulbeuk depuis je suis passer a D&D V5 et essaye de m’améliorer d’ailleurs sur Chasse aux gobs j'ai appliquer se que vous m'avais dit pour améliorer le RP par compte pas sur que sa sois utile de faire un CR pour sa....

Avatar de l’utilisateur
Vorghyrn
Dieu des gargarismes
Messages : 5876
Inscription : jeu. févr. 03, 2011 12:00 pm
Localisation : Le Cap (Afrique du Sud)
Contact :

Re: Solo : une histoire de joueurs solitaires

Message par Vorghyrn »

lustucrutt a écrit :
mar. mars 24, 2020 10:46 am

hier j'ai fait le scénario Chasse aux gobs en solo possible de suivre un  scénario mais le gros problème c'est pour les piégé j'ai du me débrouiller avec un D6 pour voir si il va dans le couloir ou pas et après un DD 6 pour voir si il le repaire....
pour ce genre de truc, je vais le contraire. Quand mon perso s'engage dans un couloir et que je pense qu'il y a des raisons pour que le couloir puisse être piégé, je lance un dé* pour savoir si il y a bien un piège ou non et, si oui, j'applique les règles du jeu (perception/investigation dans D&D5) pour voir si mon perso le repère.

Si mon perso localise le piège et sa nature ou si il se le prend, je détermine le type de piège, ses dégâts etc... Bref, je détermine l'info que quand elle est pertinante

* la mécanique de la solo toolbox c'est le Q/A : 1D20+modificateur, "le couloir est-il sans risque ?" (on essaie toujours que le oui soit positif pour le perso) 6- non, 7-12 oui, mais, 12+ oui. Les modificateurs sont
  • +2/-2 plausible/ peu plausible
  • +4/-4 probable/improbable
  • +6/-6 certain/impossible)
Sur un non, il y a un piège et le perso n'a pas du tout conscience de la dangerosité du lieu. dans D&D5 je partirais sur un pur jet de perception. sur un oui, mais, il y a un piège mais le perso à conscience qu'il y a quelque chose de louche => il peut chercher activement la menace (investigation, détection des pièges...), choisir une autre route, essayer d'être malin etc... bref, player's skill (a noter que le piège n'est toujours pas déterminé donc, je peux, en tant que PJ, tenter ce que je veux, je n'ai pas plus d'élément qu'un PJ normal). Sur un oui, pas de piège

Variante: X% de chance qu'il y ait un piège ici. Restera, via un Q&A ou un autre jet de pourcentage (indice), à déterminer si le perso peut avoir une chance de se rendre compte qu'il y a quelque chose de louche ici
Mes CR solos en cours :

Avatar de l’utilisateur
Berzerk
Cardinal
Messages : 555
Inscription : mar. sept. 07, 2010 10:50 am
Contact :

Re: Solo : une histoire de joueurs solitaires

Message par Berzerk »

angela a écrit :
lun. mars 23, 2020 4:28 pm

@Berzerk, pas de nouveauté sur ton blog depuis quelques mois ? tes lecteur·trices s'impatientent ! 😁
Oui, je comprends !  ;)

Mais, j'avoue avoir un gros coup de flemme sur le sujet dû au fait, entre autre, que je me demande si je n'ai pas fait le tour du sujet !? (même si il il y a toujours des parutions de jeux, extensions, outils et aides de jeux très sympa !  :) )

De plus, blogger à un bug récurent qui m’agace au plus au point et qui ne m'incite guère à y retourner ! (je réfléchi à un déménagement que j'aimerai vers de l'open source mais, c'est du boulot pour un projet que je voulais simple et rapide !)

Avec le confinement, il vrai que je pense de plus en plus à quelques articles qui me trotte dans la tête, voila !  :)

Merci de ton intérêt :yes: .  
 
Le narratif, c'est fantastique ! :D

Mon blog sur le jdr en solo : https://herossolitaire.blogspot.com/

Avatar de l’utilisateur
Sakagnôle
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 1993
Inscription : jeu. nov. 05, 2015 11:18 am

Re: Solo : une histoire de joueurs solitaires

Message par Sakagnôle »

Oui c’est un bon blog, je le consulte régulièrement, j’espère qu’il reviendra !

Avatar de l’utilisateur
Azmodan
Zelateur
Messages : 98
Inscription : mar. mai 09, 2017 9:35 am
Localisation : Nord du 35
Contact :

Re: Solo : une histoire de joueurs solitaires

Message par Azmodan »

Pareil, d'ailleurs, en ces périodes propices au "solotage", il m'a remis à l'esprit seul dans les souterrains pour le mettre à ma table. Donc merci encore pour toutes ces suggestions !

Avatar de l’utilisateur
Mahar
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 1913
Inscription : jeu. sept. 02, 2010 12:27 pm
Localisation : Epinal (88)
Contact :

Re: Solo : une histoire de joueurs solitaires

Message par Mahar »

Hello les solistes ! je vous copie-colle ici un petit retour sur mon début de campagne solo sous DeepSyx, pour faire du dungeoncrawling décomplexé tout seul avec mes petites tuiles et mes petits pawns à moi !

Je commence enfin à m'amuser avec mes D&D Dungeon Tiles et mes Pathdinder Pawns qui étaient stockés pour rien depuis pas mal de temps ! J'ai fait un premier "scénario test" avec les rencontres du Guide du Maître de D&D4 et même si les rencontres manquaient un peu de background je me suis bien amusé (il s'agit des souterrains d'une bastide ou vivent des kobbolds et leur chef dragon blanc, mais sans aucune "salle de vie" ni réserve de nourriture ni sortie de secours... bref un pur scénario de dungeon crawling à la Hero Quest, la prochaine fois j'ajouterais quelques éléments de décor pour rendre cela plus réaliste)

Quelques photos :
Spoiler:
Image
Spoiler:
Image
Spoiler:
Image
Spoiler:
Image

Il me reste à finaliser des procédures pour simuler un peu mieux une "IA - MJ" afin de rendre tout cela plus rigolo et moins prévisible (d'ailleurs, tu n'avais pas ça en projet @Sakagnôle ?), mais je m'en sors pour l'instant assez bien avec les paragraphes "tactique" des rencontres dans les scénarios D&D4.

D'un point de vue pratique, j'ai démarré l'aventure avec 2 personnages (quand on doit être MJ en même temps que joueur, c'est mieux de ne pas multiplier le nombre de fiches à gérer en même temps) : un templier elfe et une druide humaine. Hélas, en appliquant le scénario à la lettre le nombre d'ennemis kobbolds était un peu trop élevé et les joueurs étaient épuisés après 3 rencontres. N'imaginant pas que ces deux là pouvaient abandonner complètement, j'ai donc fait intervenir une équipe de secours composée d'un guerrier nain et d'un voleur halfelin pour s'occuper de la 4ème rencontre (très difficile également pour 2 persos). Du coup, pour la rencontre finale avec le dragon blanc solitaire, j'ai réuni les 4 personnages déjà passablement blessés (étant donné que je n'avais qu'1 PNJ à jouer c'était réalisable). Le combat fut très rude face à ce terrifiant adversaire (notamment à cause de jets de dés très pourris en début de combat pour les PJ et très favorables pour le dragon qui réussissait toutes ses défenses), la druide succomba rapidement mais les 3 autres PJ finirent par vaincre d'un cheveu en usant tout leur mana dans des seconds souffles (3 utilisations pour le guerrier nain, sans quoi le groupe y passait)...

J'enchaîne dès que possible avec l'Adventure Path D&D4, en commençant par le scénario H1 : le fort de Gisombre. Cela me permettra de trouver la paix intérieure face au sentiment d'amour/haine que j'ai toujours entretenu avec cette série de scénarios, que j'ai bien aimé à la lecture tout en détestant le parti pris de présenter chaque rencontre comme un combat tactique avec figurines, choses que je n'ai jamais envie de maitriser avec une table de joueurs et des règles aussi lourdes que D&D3-4-5 ou tout autre dérivé. Là encore, merci DeepSyx pour me permettre d'exploiter enfin tout ce matériel sans perdre des heures et des heures dans des combats sans fin !!!

Avatar de l’utilisateur
Vorghyrn
Dieu des gargarismes
Messages : 5876
Inscription : jeu. févr. 03, 2011 12:00 pm
Localisation : Le Cap (Afrique du Sud)
Contact :

Re: Solo : une histoire de joueurs solitaires

Message par Vorghyrn »

ah ça ! sortir les tuiles et les fig, c'est un des trucs sympa sur solo :)

Spoiler:
Image

Pour le côté MJ, je ne peux vraiment que te conseiller la solo adventurer toolbox. Ok, c'est écrit pour D&D5 mais je dirais qu'un bon 75% du truc est valable pour tous les medfan. Tu y trouvera entre autre de quoi créer un donjon à la volée, des tables pour générer de l'intrigues, des PNJs, des rumeurs etc... et des réaction possible d'ennemi en combat (plus que "je tape").

Plus modestement, tu peux suivre aussi ma campagne D&D5 (en signature) où je détaille un peu comment je joue


 
Mes CR solos en cours :

Avatar de l’utilisateur
Mahar
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 1913
Inscription : jeu. sept. 02, 2010 12:27 pm
Localisation : Epinal (88)
Contact :

Re: Solo : une histoire de joueurs solitaires

Message par Mahar »

Vorghyrn a écrit :
mer. mars 25, 2020 5:31 pm
ah ça ! sortir les tuiles et les fig, c'est un des trucs sympa sur solo :)

Je crois que c'est toi qui m'a donné envie avec ton blog, d'ailleurs... Mais clairement, on ne joue pas dans la même catégorie en termes de matériel. J'ai investi quelques dizaines d'euros pour l'instant (environ 200€ à mon avis tout compris, et j'ai quand même beaucoup de maps, de tuiles et de pawns) mais ça reste du carton, pas de la fig et du décor 3D !!! :pri

Pour le côté MJ, je ne peux vraiment que te conseiller la solo adventurer toolbox. Ok, c'est écrit pour D&D5 mais je dirais qu'un bon 75% du truc est valable pour tous les medfan. Tu y trouvera entre autre de quoi créer un donjon à la volée, des tables pour générer de l'intrigues, des PNJs, des rumeurs etc... et des réaction possible d'ennemi en combat (plus que "je tape").
Oui, je sais bien tu me l'as déjà conseillé ! Mon pb c'est que je suis assez réfractaire à l'anglais. Cela dit, le DMG de D&D4 fournissait déjà pas mal de choses pour générer des donjons (il y a un chapitre sur le jeu sans MJ !) et de toute façon, avant que j'aie fini d'exploiter tous les scénarios du commerce, j'aurai trouvé un nouveau dada ! :ange:
Pour l'instant ce qui me manque le plus ça serait un système simple et pratique (un peu plus que le solo toolbaox en tout cas) pour définir les réactions des ennemis (fuite, attaque, etc...), de préférence à base de Muses & Oracles mais je n'ai pas encore trop réfléchi à la question. Je vais peut-être bricoler mon truc et je vous le rpésenterai.

Plus modestement, tu peux suivre aussi ma campagne D&D5 (en signature) où je détaille un peu comment je joue
Oui, j'ai un peu lâché mes lectures en ce moment mais je compte bien retourner te lire prochainement !!! :yes:

merci pour tes CR !!! :bierre:


 

Avatar de l’utilisateur
Saladdin
Dieu des braquages chronométrés
Messages : 3738
Inscription : dim. août 03, 2003 7:47 pm
Contact :

Re: Solo : une histoire de joueurs solitaires

Message par Saladdin »

Tu peux utiliser les flèches présentes sur les cartes :
← fuite
↑ attaque normale
→ charge
↓ défense
↘ feinte

etc.

Avatar de l’utilisateur
Vorghyrn
Dieu des gargarismes
Messages : 5876
Inscription : jeu. févr. 03, 2011 12:00 pm
Localisation : Le Cap (Afrique du Sud)
Contact :

Re: Solo : une histoire de joueurs solitaires

Message par Vorghyrn »

Tuile : je suis passé à dwarven forge suite à un gros craquage mais j'ai adoré les tuiles que tu présente. J'en ai encore pour les terrains extérieurs.

La table des réaction de la solo toolbox est assez simple. Tu as (de mémoire)
  • 10% de chance que la créature fuis si elle à moins de 25% de ces points de vie (à D&D4, la notion d'être en péril peut émuler ça)
  • 10% de chance qu'elle adopte une posture défensive/tente de se dégager et utilise une attaque à distance
  • 50% de chance qu'elle utilise son attaque principale
  • tout le reste (jet de pourcentage > 70%) ce sont des bonus qu'elle peut gratter (faire un jet d'intimidation pour te donner un malus, pour te faire perdre ta réaction/interruption immédiate/AO...) pour te faire des (petits) "coups spéciaux"
Après, comme le suggère Saladdin, tu peux utiliser les symboles de muses et oracle. Juste, si la fuite intervient trop souvent, ça peut être intéressant d'imaginer un désengagement pour mieux t'attaquer plus tard (dans un terrain plus favorable). bref, il faut juste que ça ne déséquilibre pas le jeu.

Après, je dois reconnaitre que je ne suis pas très fort là-dessus, j'ai tendance à jouer des combats un peu statique (ou en tout cas basé sur de la tactique plus que sur la psychologie des PNJ) et à gérer les conséquences quand l'un des camps est vaincu
Mes CR solos en cours :

Avatar de l’utilisateur
Vorghyrn
Dieu des gargarismes
Messages : 5876
Inscription : jeu. févr. 03, 2011 12:00 pm
Localisation : Le Cap (Afrique du Sud)
Contact :

Re: Solo : une histoire de joueurs solitaires

Message par Vorghyrn »

juste au cas où vous en manqueriez, il y a une série de  jeux solo sur le bundle of holding. @Saladdin , des exemples de jeux solo pour la table ronde ? ;)
Mes CR solos en cours :

Avatar de l’utilisateur
Masathyr
Pratiquant
Messages : 239
Inscription : ven. août 01, 2008 3:16 pm
Localisation : Lyon

Re: Solo : une histoire de joueurs solitaires

Message par Masathyr »

43 parties solo et j'ai fini le troisième acte pour ma campagne Eberron. J'ai réussi à faire un rebondissement inattendu! Bon seulement pour le MJ pour l'instant.

Mais avant le début de l'acte suivant, je vais essayer de me prêter à un exercice assez complexe: faire  vivre la géopolitique de Khorvaive ainsi que le positionnement des factions, mais sans que le MJ est trop d'information.

Pour expliquer autrement: un événement majeur s'est produit dans une ville suivi quelque jours plus tard du même dans une autre ville! Le genre de chose qui marque (genre destruction de la ville ;)).  Mon perso et son groupe est déjà à pied d'oeuvre, mais forcément les autres vont agir aussi. Voir contre agir pour certain. 
ARGGGHHH :)
Bref, comment gérer le méta-plot!

Je penses partir sur une sorte d'échelle.
A-B= ne participe pas/neutre/ à autre chose à faire = mais n'intervient pas dans cette campagne.
C-D= va participer mais clairement en second plan
E-F= agit mais ce n'est connu. Sauf si jet de renseignement réussi
G-H= idem mais plus facile
I-J= dans les journaux donc connu de tous

Et je m'occupe en tant que MJ que de préparer mollement les derniers cas, en me donnant des portes de sortie.

Mais je réalise en écrivant que cela ne va pas car le MJ lui sait que le groupe tartenpion n'est pas de la partie! 8)7 :gné
Je prends toutes idées ;D
L'homme est un loup niveau 7 pour l'homme.

Avatar de l’utilisateur
Vorghyrn
Dieu des gargarismes
Messages : 5876
Inscription : jeu. févr. 03, 2011 12:00 pm
Localisation : Le Cap (Afrique du Sud)
Contact :

Re: Solo : une histoire de joueurs solitaires

Message par Vorghyrn »

J'aurais plutôt tendance à rester vague sur ce genre de chose, sauf si
1) le perso à une chance de le savoir
2) tu veux vraiment méta-gérer le monde, même si ça ne regarde pas ton perso

pour le point 1) je vois là aussi trois niveaux cas pour intégrer les autres factions

A) quand ton perso s'intéresse à un lieu/événement, génère une rumeur qu'il a entendu. Elle peut être plus ou moins précise (jet de renseignement pour préciser) mais ça fait avancer les choses. Par exemple, ton perso part Korth, qui est affecté par cet événement (disons la destruction de tous les temples), ton perso l'apprend et tu génère une rumeur du genre montre-aggrandit-interfert-protège (généré avec le solo toolbox). Pour faire court, un monstre beaucoup plus grand que sa forme normale est apparu au moment où l'un des temples étaient détruit mais quelqu'un (ou un groupe) à protéger le temple, en partie et mis en fuite le monstre. Voilà donc une interaction de tes groupes et autre acteur du monde. qui ? comment ? pour quelles raisons ? autant de chose que tu découvrira comme joueur et comme MJ si ton perso s'y intéresse. Sinon, ça sera une info que tu gardera comme MJ en tâche de fond pour (transition fondu-enchainée) les deux autres niveaux ci-dessous

B) en utilisant la technique des fronts du PbtA. Si tu as défini des factions, elles peuvent avoir des fronts (et même des fronts qui ne sont pas négatifs, ils seront juste gérer par autre chose que des échecs du PJ). Ces fronts qui avancent c'est ton univers qui bouge. Une rumeur généré, un échec dans une opération de ton perso, une situation obtenu par hasard, tout ça peut être pretexte à faire avancer un front. Les fronts des menaces sont bien décrits par les PbtA, je pense que des fronts de factions neutres ou alliées peuvent s'improviser assez facilement.
Si je reprend l'exemple du monstre aggrandit au dessus. Tu as peut être justement une faction de guerrier divin d'un culte (la Flamme d'argent ? mais pourquoi pas aussi the Dark Six ?) sous la main à qui cette rumeur collerait bien ? auquel cas, tu peux leur "assigner la rumeur". Ton perso peut aussi au courant, auquel cas ça devient un fait public (ou bien connu dans son milieu) et il n'y a pas d'enquête à faire à ce sujet. Juste le monde a bougé pendant que ton perso était occupé à autre chose.

C) des manoeuvre de MC. Quand la situation s'y prête ou que ton perso génère un échec, tu peux utiliser des manoeuvres du genre "mettre quelqu'un sous les feux des projecteurs" (pas ton perso), "montrer une vérité dérangeante", "faire une manoeuvre de faction" ou même "leur rendre la vie compliquée, maintenant !". Ca fera ressortir des éléments que tu as laissé volontairement flous.
Par exemple, ton perso enquête sur quelque chose et fini dans une taverne louche à la recherche d'un informateur. Il fait un bel échec critique en discutant avec le barman. Tu peux décider que ton perso lâche une info qui attire le fameux groupe ayant vaincu le monstre. Rien de préçis. Tu (PJ et MJ) ne sais toujours pas qui est ce groupe, qu'est-ce qui a attiré l'attention ni quelles sont leur intention, mais tu peux noter, en tant que MJ, que ton perso est surveillé par le groupe ayant tué le montre géant. Tu as un beau fusil de Tchekhov, à toi de le replacer au bon moment (et là tu définira le qui, comment, pourquoi)

Si tu es plutôt dans le cas 2) (méta-gérer le monde sans que ça influe forcément directement sur le perso), je pense que des fronts, avec une petite phase "d'avancement du monde" quand ton perso prend un repos long peut se faire. Avec quelques tirages (question/réponse), tu dois pouvoir gérer ça.
 
Mes CR solos en cours :

lustucrutt
Profane
Messages : 28
Inscription : dim. janv. 26, 2020 8:14 pm

Re: Solo : une histoire de joueurs solitaires

Message par lustucrutt »

je viens d’acheter Monstrueusement_mignons un coup de cœur je les pris sens réfléchir

on gros on dois gérer un bébé monstre et il deviens un monstre de compagnie je trouve l'idée et géniale sur tout pour le solo

je songe vraiment a faire un début de compagne comme sa trouver un œuf

exemple un braconnier qui a voler un œuf je tombe déçu ( quêtes ) et je récupérer l’œuf et je suis obliger de m'en occuper pour essayer de le donner a un spécialiste mais il éclos et je dois faire son éducation ( c'est dans le livre c'est fous j’adore déjà ) et de sens occuper et de le nourrir et deviens un compagnon qui peut nous aider en jeux

et je pourrais continuer la compagne sur un groupe de braconnier que je dois arrêter par se qui vole tout les œuf de la région ou il se son mis a la recherche des parlent.....

j'ai plain idée qui viens pour faire une compagne

j'ai juste une question enfin une confirmation en fait héros et dragon son les même règle que D&D V5 se son les même règle mais c'est l’univers qui change ?

Répondre