Solo : une histoire de joueurs solitaires

Inspis, théories, conseils ...
lustucrutt
Profane
Messages : 35
Inscription : dim. janv. 26, 2020 8:14 pm

Re: Solo : une histoire de joueurs solitaires

Message par lustucrutt »

je viens de trouver un JDR grtauit

John Carter of Mars

https://www.dealabs.com/bons-plans/john ... er-1878545

lustucrutt
Profane
Messages : 35
Inscription : dim. janv. 26, 2020 8:14 pm

Re: Solo : une histoire de joueurs solitaires

Message par lustucrutt »

Dragon Magazine ouvre la porte de ses archives !

supprimer
 
Dernière modification par lustucrutt le mar. mai 05, 2020 11:11 pm, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Saladdin
Dieu des braquages chronométrés
Messages : 3873
Inscription : dim. août 03, 2003 7:47 pm
Contact :

Re: Solo : une histoire de joueurs solitaires

Message par Saladdin »

Heu... Attention, je ne pense pas que ce lien soit très légal, en réalité...

lustucrutt
Profane
Messages : 35
Inscription : dim. janv. 26, 2020 8:14 pm

Re: Solo : une histoire de joueurs solitaires

Message par lustucrutt »

Saladdin a écrit :
mar. mai 05, 2020 9:59 pm
Heu... Attention, je ne pense pas que ce lien soit très légal, en réalité...

j'ai supprime, pour moi sa viens du site de l’éditeur, j'ai trouver sa sur un groupe Facebook de JDR.....

Hjalmar
Profane
Messages : 5
Inscription : ven. mai 08, 2020 6:53 am

Re: Solo : une histoire de joueurs solitaires

Message par Hjalmar »

Bonjour les solitaires.
Je découvre un peu ce forum sur le tard. Le confinement aidant j'ai trouvé plein de temps pour faire des recherche sur le jeu solo, car si je jouais de manière erratique, je ne trouvais pas la(les) methode. Je pensais être un mastre martien à jouer tout seul de mon côté. J'ai trouvé grâce a ce forum de nombreuses ressources insoupçonnées et découvert qu'il existait d'autres masters qui se la jouaient solo. J'ai grâce ou à cause de certain d'entre vous noirci un bloc note entier en moins de 2 mois, de mes parties solistes. J'ai trouvé les outils nécessaire pour structurer mes parties et testé plein de système jusque-là interdit car en manque de camarades de jeu ( les dispos du jeu virtuel sont un casse rêve, jouer une poignée d'heures sur un écran quelle tristesse !). J'ai lu énormément aussi et me suis follement amusé.
Je tenais donc à vous remercier en personne. Merci de partager vos égoïstes lubies qui sont également les miennes. Peut on parler d'égoïsme quand on partage d'ailleurs ?

Avatar de l’utilisateur
Saladdin
Dieu des braquages chronométrés
Messages : 3873
Inscription : dim. août 03, 2003 7:47 pm
Contact :

Re: Solo : une histoire de joueurs solitaires

Message par Saladdin »

Non, il n'y a en fait rien d'égoïste à jouer en solo, on passe son temps ensuite à partager de ce que l'on fait !

D'ailleurs, je ne sais pas si on l'a déjà mentionné ici, mais il y a une communauté de solorôlistes français sur Discord pour partager encore plus : https://discord.gg/atBYW9x

Korvactus
Profane
Messages : 24
Inscription : mar. janv. 08, 2019 8:56 pm

Re: Solo : une histoire de joueurs solitaires

Message par Korvactus »

Ave les rôlistes solitaires !

Après avoir suivi l'ancien fil de discussion consacré à la pratique, j'ai décidé de me lancer en solo et... C'est génial ! Donc merci à toutes et à tous pour vos retours d'expériences et vos conseils. 

Après quelques tâtonnements en suivant le modèle d'Acritarche et son carnet d'aventures en terres sauvages, j'ai fini par trouvé une combinaison qui me plaît bien : un système qui permet facilement d'avoir des réponses en "oui mais, non et", etc + les tables solo de Scarlet Heroes + les cartes Muses et Oracles pour enrichir la description des lieux et PNJ + un jeu de tarot à l'esthétique onirique pour l'inspiration. Y a pas mal de matériel, mais au final ça fonctionne bien (en tout cas je m'amuse, ce qui est le principal). Si ça vous intéresse, je raconte mes parties sur ce petit site : https://seulfaceauxtitans.wordpress.com/

Pour l'instant il n'y a que des parties de Striscia et Barbarians of Lemuria, mais l'avantage du jeu solo, c'est qu'il me permet de tester des JDR qui m'intéressent mais qui ne plaisent pas forcément à mes joueurs, donc je pense tester à l'avenir d'autres jeux. 

En revanche, et c'est le seul vrai défaut que je trouve à la pratique en solitaire : je suis rarement surpris par moi-même. N'étant pas schizophrène et même en m'aidant avec différents types d'outils, j'ai du mal à sortir de mon imaginaire personnel. Voilà pourquoi je vous écris ce long message : si vous lisez mes parties, que vous trouvez ça sympa et que vous avez envie d'y participer, n'hésitez pas à m'envoyer des idées de PNJ, de rebondissements, d'objets... bref, des petits trucs que je pourrais intégrer à mes parties, un peu comme des contraintes d'écritures et qui ne sortiraient pas de ma seule imagination. Merci pour votre aide et bon jeu !

Avatar de l’utilisateur
Vorghyrn
Dieu des gargarismes
Messages : 6028
Inscription : jeu. févr. 03, 2011 12:00 pm
Localisation : Le Cap (Afrique du Sud)
Contact :

Re: Solo : une histoire de joueurs solitaires

Message par Vorghyrn »

Korvactus a écrit :
ven. mai 08, 2020 10:21 am
Ave les rôlistes solitaires !

Après avoir suivi l'ancien fil de discussion consacré à la pratique, j'ai décidé de me lancer en solo et... C'est génial ! Donc merci à toutes et à tous pour vos retours d'expériences et vos conseils. 

cool :yes:
 
Korvactus a écrit :
ven. mai 08, 2020 10:21 am
un jeu de tarot à l'esthétique onirique pour l'inspiration.
ça m'intéresse ! tu as un lien vers un visuel que je vois si ça me "parle" (je commence à parler comme les adeptes du tarot divinatoire... je ne crois pas que ce soit bon signe 8)7 )
En revanche, et c'est le seul vrai défaut que je trouve à la pratique en solitaire : je suis rarement surpris par moi-même. N'étant pas schizophrène et même en m'aidant avec différents types d'outils, j'ai du mal à sortir de mon imaginaire personnel. Voilà pourquoi je vous écris ce long message : si vous lisez mes parties, que vous trouvez ça sympa et que vous avez envie d'y participer, n'hésitez pas à m'envoyer des idées de PNJ, de rebondissements, d'objets... bref, des petits trucs que je pourrais intégrer à mes parties, un peu comme des contraintes d'écritures et qui ne sortiraient pas de ma seule imagination. Merci pour votre aide et bon jeu !
Le meilleur truc que je puisse te conseiller c'est "l'inspiration sous contrainte". Impose-toi un sujet, un élément, un type de péripétie qui soit en dehors de tes sentiers battus et vois ce que tu en fait. Au début tu va probablement le twister pour revenir à ta "zone de confort". C'est normal et pas grave. Tu aura fais un pas en dehors. Ca sera plus facile d'en faire ensuite deux puis trois puis plus.
Mes CR solos en cours :

Korvactus
Profane
Messages : 24
Inscription : mar. janv. 08, 2019 8:56 pm

Re: Solo : une histoire de joueurs solitaires

Message par Korvactus »

Pour le tarot j'utilise le Light Visions, mais le Tarot Night Sun a de super belles cartes assez inspirantes (j'y connais rien en cartomancie donc je ne m'arrête vraiment que sur l'aspect esthétique). J'ai aussi backé le tarot de la nouvelle édition de Maléfices car les cartes avec un style art nouveau me plaisaient bien.

Pour ce qui est de la contrainte, pour l'instant elle se limite à ce que m'imposent les tables aléatoires : que ce soit les intrigues, les PNJ, les résultats d'action etc, tout passe par des tables aléatoires. J'utilise celles de Scarlet Heroes, BoL et La Lune et Douze Lotus. Y a déjà pas mal à faire avec ça et de fait, ça me sort de mes habitudes, mais ça reste assez générique, sans âme. Ce qui m'intéresserait, c'est de voir surgir un PNJ avec ses motivations propres, son caractère, un personnage auquel je n'aurais pas pensé et qui déboule dans mes aventures et avec lequel je dois composer. Je dis un PNJ, mais ça peut aussi être un artefact qui vient perturber l'histoire etc.

Avatar de l’utilisateur
Saladdin
Dieu des braquages chronométrés
Messages : 3873
Inscription : dim. août 03, 2003 7:47 pm
Contact :

Re: Solo : une histoire de joueurs solitaires

Message par Saladdin »

Je ne comprends pas pourquoi les cartes de Muses & Oracles ne te suffisent pas pour te surprendre, à vrai dire. Quand je joue, je tire quelques cartes, que ce soit pour un objet, un PNJ, un lieu... et cela m'envoie dans des directions inattendues. Par exemple, tirage en direct : là je tire "gemme" comme objet, je prends un adjectif ("barbare"), un nom ("restriction"). J'obtiens la Gemme barbare de Restriction, à aucun moment je n'aurais eu l'idée d'un tel objet magique tout seul en cours de partie...

Avatar de l’utilisateur
Boz
Cardinal
Messages : 596
Inscription : mar. juil. 12, 2016 12:29 pm

Re: Solo : une histoire de joueurs solitaires

Message par Boz »

Saladdin a écrit :
ven. mai 08, 2020 12:06 pm
Je ne comprends pas pourquoi les cartes de Muses & Oracles ne te suffisent pas pour te surprendre, à vrai dire. Quand je joue, je tire quelques cartes, que ce soit pour un objet, un PNJ, un lieu... et cela m'envoie dans des directions inattendues. Par exemple, tirage en direct : là je tire "gemme" comme objet, je prends un adjectif ("barbare"), un nom ("restriction"). J'obtiens la Gemme barbare de Restriction, à aucun moment je n'aurais eu l'idée d'un tel objet magique tout seul en cours de partie...

Tout pareil. Pas encore trouvé quelque chose d’aussi inspirant que les cartes de Muses et Oracles. Il y a des systèmes dédiés très efficaces, mais j’utilise toujours les cartes M&O pour booster l’imaginaire.

Et je ne parle même pas des cartes rebondissement.

Korvactus
Profane
Messages : 24
Inscription : mar. janv. 08, 2019 8:56 pm

Re: Solo : une histoire de joueurs solitaires

Message par Korvactus »

Saladdin a écrit :
ven. mai 08, 2020 12:06 pm
Je ne comprends pas pourquoi les cartes de Muses & Oracles ne te suffisent pas pour te surprendre, à vrai dire. Quand je joue, je tire quelques cartes, que ce soit pour un objet, un PNJ, un lieu... et cela m'envoie dans des directions inattendues. Par exemple, tirage en direct : là je tire "gemme" comme objet, je prends un adjectif ("barbare"), un nom ("restriction"). J'obtiens la Gemme barbare de Restriction, à aucun moment je n'aurais eu l'idée d'un tel objet magique tout seul en cours de partie...

Oui, c'est déjà ce que je fais en général, mais "l'aide extérieure" peut être un apport complémentaire. Je peux tirer des cartes et faire des jets sur des tables aléatoires pour avoir la majeure partie des éléments de mon aventure et avoir en plus une contrainte imposée par quelqu'un. Par exemple : "ton personnage va tomber sur la gemme barbare de restriction, conçue par les mages pour obliger les marchands radhanites à se montrer honnêtes avec les peuples de l'extrême orient" ou "tu vas passer par le château miroir où tu vas rencontrer ton double maléfique".... A moi après d'intégrer ça dans une aventure aléatoire où rien ne me prédisposait à rencontrer ces éléments. C'est juste une façon d'ajouter encore une petite touche de fun et de surprise dans l'histoire et de jouer malgré tout avec quelqu'un tout en restant dans une pratique majoritairement solitaire. C'est un peu comme un cadavre exquis. On peut très bien y jouer tout seul ou apporter des éléments aléatoires avec des outils, mais c'est aussi rigolo d'avoir une phrase ajoutée par quelqu'un d'autre. Enfin, moi l'idée m'amuse, mais c'est tout personnel

Avatar de l’utilisateur
Saladdin
Dieu des braquages chronométrés
Messages : 3873
Inscription : dim. août 03, 2003 7:47 pm
Contact :

Re: Solo : une histoire de joueurs solitaires

Message par Saladdin »

Ah, ok, comme du théâtre d'impro où le public fournit une contrainte... Mais pour cela, ne faudrait-il pas que tu joues en public en direct ? Cela serait plus facile pour proposer des contraintes... Tu peux peut-être le faire sur le Discord, en demandant régulièrement des contraintes au fur et à mesure de ta partie...

Korvactus
Profane
Messages : 24
Inscription : mar. janv. 08, 2019 8:56 pm

Re: Solo : une histoire de joueurs solitaires

Message par Korvactus »

Oui voilà tu trouves les termes justes pour qualifier ma pensée. 
Jouer en direct peut être une solution, je n'y avais pas pensé, faut que je réfléchisse à comment je pourrais mettre ça en place. Merci du conseil !

Avatar de l’utilisateur
Vorghyrn
Dieu des gargarismes
Messages : 6028
Inscription : jeu. févr. 03, 2011 12:00 pm
Localisation : Le Cap (Afrique du Sud)
Contact :

Re: Solo : une histoire de joueurs solitaires

Message par Vorghyrn »

Korvactus a écrit :
ven. mai 08, 2020 2:05 pm
Oui voilà tu trouves les termes justes pour qualifier ma pensée. 
Jouer en direct peut être une solution, je n'y avais pas pensé, faut que je réfléchisse à comment je pourrais mettre ça en place. Merci du conseil !
quelques idées :
  • ton PJ devra s'occuper d'un arbre (inspiré d'un joueur dont le personnage à 13th age a pour Particularité d'avoir été maudit par une sorcière à tomber amoureux du plus grand arbre de chaque forêt qu'il parcours, il est paladin...)
  • un personnage haut placé fuit en abandonnant toutes ses responsabilités et avantages. Il détruit même quelque chose de précieux pour ses alliés ou sa faction. Pourtant, rien ne laisse à penser que c'était un traitre... (ce que mon perso solo D&D5 à fait au dernier scénar)
  • Un personnage qui n'apprécie pas du tout ton perso lui offre quelque chose de précieux/puissant. Et ce n'est pas un piège ou une ruse.
  • un objet (ordinateur, boule de cristal ou autre) qui absorbe le contenu de tout support écrit sur lequel il est posé (inpiration : les chats ailés du "Paris des Merveilles" de Pierre Pevel et un gadget utilisé par le boss du MI6 dans Mission Impossible : Rogue Nation)
  • deux personnages qui s'aiment, qui font partie d'une même faction mais dont un petit différent idéologique les empêche de vivre ensemble. Pourtant, ils s'estiment et font front commun quand leur différent n'est pas en cause (inspiration : "Baron noir")
Mes CR solos en cours :

Répondre