Cthulhu : Roule ma poulpe ! Tes tentacules minent au max du tachymètre de Providence

Inspis, théories, conseils ...
Répondre
Tristan
Panthéon
Messages : 8594
Inscription : mer. oct. 08, 2003 7:46 pm

Re: Cthulhu : Roule ma poulpe ! Tes tentacules minent au max du tachymètre de Providence

Message par Tristan »

Ego' a écrit : ven. oct. 23, 2020 12:17 pm
Tristan a écrit : jeu. oct. 22, 2020 6:05 pm Superbes affiches ! Amusez-vous bien !

Merci Tristan, et bravo pour l’intrigue ! Parmi mes plus gros coups de cœur scénaristiques de ces dix dernières années :yes:

Voilà qui me fait bien plaisir !
Avatar de l’utilisateur
LeGlauque
Profane
Messages : 11
Inscription : jeu. août 13, 2020 6:47 pm

Re: Cthulhu : Roule ma poulpe ! Tes tentacules minent au max du tachymètre de Providence

Message par LeGlauque »

Bonjour à tous,

Toujours à la recherche d'un système alternatif pour Cthulhu (je pense faire jouer la campagne du Jour de la Bête, car j'avais bien aimé les Fungis de Yuggoth il y a... pfffiou...), je n'arrive pas vraiment à trouver mon bonheur.

Trop "sec" (Cthulhu Dark)...
Trop "donj" (Cthulhu Hack)...
Trop "work in progress" (Cthulhu PbtA)
Trop "Écoute, on a vécu bcp de choses toi et moi, mais ça marche pas. Non, non, ne cherche pas ; ça vient de moi..." (Cthulhu BasicRPG Chaosium le vénérable)

Et je me suis dit : et pourquoi pas Brigandyne ?!...

Est-ce que certains d'entre-vous ont tenté d'adapter ce système à un univers + contemporain ?

Merci d'avance pour vos réponses !

l.G.
Avatar de l’utilisateur
raskal
Evêque
Messages : 498
Inscription : mar. janv. 15, 2008 8:42 am
Localisation : Essön (91)
Contact :

Re: Cthulhu : Roule ma poulpe ! Tes tentacules minent au max du tachymètre de Providence

Message par raskal »

LeGlauque a écrit : ven. oct. 23, 2020 11:45 pm Bonjour à tous,

Toujours à la recherche d'un système alternatif pour Cthulhu (je pense faire jouer la campagne du Jour de la Bête, car j'avais bien aimé les Fungis de Yuggoth il y a... pfffiou...), je n'arrive pas vraiment à trouver mon bonheur.

Trop "sec" (Cthulhu Dark)...
Trop "donj" (Cthulhu Hack)...
Trop "work in progress" (Cthulhu PbtA)
Trop "Écoute, on a vécu bcp de choses toi et moi, mais ça marche pas. Non, non, ne cherche pas ; ça vient de moi..." (Cthulhu BasicRPG Chaosium le vénérable)

Et je me suis dit : et pourquoi pas Brigandyne ?!...

Est-ce que certains d'entre-vous ont tenté d'adapter ce système à un univers + contemporain ?

Merci d'avance pour vos réponses !

l.G.

Je ne répond pas à ta question, mais regardes du côté de Rats in the Walls de @Kobayashi. Il propose de jouer dans un univers de jeu inspiré par l'oeuvre  de H.P Lovecraft et de ces héritiers. Le Mythe n'est pas directement mentionné mais il est transposé et tout est facilement adaptable.
 
>>Blog jeu de rôle : http://theraskalrpg.blogspot.com
Avatar de l’utilisateur
Ego'
Dieu de la taverne
Messages : 6547
Inscription : ven. nov. 28, 2003 2:04 pm
Localisation : derrière le comptoir (à Metz)

Re: Cthulhu : Roule ma poulpe ! Tes tentacules minent au max du tachymètre de Providence

Message par Ego' »

Je plussois la suggestion de @raskal. Rats in the Walls est simple sans l'être trop, gère de façon maligne la santé mentale, comporte des conseils pertinents non contredits par ses règles.
A noter que, comme avec tous les poids légers, ceux qui s'accordent sur ses qualités pour des parties courtes ou moyennes, sont divisés en ce qui concerne les campagnes.
Avatar de l’utilisateur
Thibor
Dieu d'après le panthéon
Messages : 1849
Inscription : lun. oct. 19, 2015 10:51 am

Re: Cthulhu : Roule ma poulpe ! Tes tentacules minent au max du tachymètre de Providence

Message par Thibor »

LeGlauque a écrit : ven. oct. 23, 2020 11:45 pm Bonjour à tous,

Toujours à la recherche d'un système alternatif pour Cthulhu (je pense faire jouer la campagne du Jour de la Bête, car j'avais bien aimé les Fungis de Yuggoth il y a... pfffiou...), je n'arrive pas vraiment à trouver mon bonheur.

Trop "sec" (Cthulhu Dark)...
Trop "donj" (Cthulhu Hack)...
Trop "work in progress" (Cthulhu PbtA)
Trop "Écoute, on a vécu bcp de choses toi et moi, mais ça marche pas. Non, non, ne cherche pas ; ça vient de moi..." (Cthulhu BasicRPG Chaosium le vénérable)

Et je me suis dit : et pourquoi pas Brigandyne ?!...

Est-ce que certains d'entre-vous ont tenté d'adapter ce système à un univers + contemporain ?

Merci d'avance pour vos réponses !

l.G.
Pourquoi ne pas prendre un système de jdr contemporain qui te plaît, rajouter une jauge de santé mentale et roulez jeunesse. Ça me paraît plus que simple que d'adapter un jeu med-fan taillé pour faire du warhammer, ce qu'il fait très bien au demeurant.
 
Une campagne d'Ars Magica au long cours: http://nouvelle-calebais.blogspot.fr
Une campagne L5A sur Roll20: https://choshizennotabi.blogspot.com
 
Avatar de l’utilisateur
7Tigers
Dieu d'après le panthéon
Messages : 3568
Inscription : lun. août 10, 2015 9:36 pm

Re: Cthulhu : Roule ma poulpe ! Tes tentacules minent au max du tachymètre de Providence

Message par 7Tigers »

La campagne CoC The Children of Fear est disponible en pdf:
https://www.chaosium.com/the-children-of-fear-pdf/
€22,80 pour 416 pages

Image
Forum officiel pour la VF de RuneQuest: Roleplaying in Glorantha
Avatar de l’utilisateur
Inigin
Dieu des hakamas perdus
Messages : 10762
Inscription : dim. août 02, 2009 7:27 am
Localisation : Nantua

Re: Cthulhu : Roule ma poulpe ! Tes tentacules minent au max du tachymètre de Providence

Message par Inigin »

7Tigers a écrit : jeu. oct. 22, 2020 11:35 am
THE CHILDREN OF FEAR will be out in PDF early next week; and in full-color hardcover early next year.
As always, if you buy the PDF from http://Chaosium.com, you get the full price of the PDF off the cost of the printed book when it is out.

Par Mr Akae:

Image

@sherinford
Barde biclassé secrétaire de la Voix de Rokugan

ImageImageImageImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Pyth
Evêque
Messages : 407
Inscription : ven. mars 23, 2018 9:12 am

Re: Cthulhu : Roule ma poulpe ! Tes tentacules minent au max du tachymètre de Providence

Message par Pyth »

Vachement alléchant, Children of Fear. Pas spécialement fan du taff de Sija Hong (ou plutôt si, mais l'association de son style avec l'univers de Lovecraft ne me parle absolument pas), par contre les plans et aides de jeu ont l'air tous plus splendides les uns que les autres (WARNING SPOIL: ci-dessous, plan à priori uniquement pour les yeux d'un Gardien):

Spoiler:
Image
Tristan
Panthéon
Messages : 8594
Inscription : mer. oct. 08, 2003 7:46 pm

Re: Cthulhu : Roule ma poulpe ! Tes tentacules minent au max du tachymètre de Providence

Message par Tristan »

Donc, une campagne jouable avec ou sans pulp, avec un dosage cthulhien au choix, où les joueurs choisissent où ils vont et où, dès la deuxième ligne de l’introduction, il est question

Spoiler:
d’Agartha.

Continuez sans moi, je vous retrouve dans 416 pages.
Avatar de l’utilisateur
Pyth
Evêque
Messages : 407
Inscription : ven. mars 23, 2018 9:12 am

Re: Cthulhu : Roule ma poulpe ! Tes tentacules minent au max du tachymètre de Providence

Message par Pyth »

Bon ben j'ai craqué pour Children of Fear finalement. De ce que j'en ai vu d'un bref premier survol:

- Les cartes sont toutes plus belles les unes que les autres, effectivement. Et toutes me semblent à priori utiles à la partie, même si j'aurais apprécié que dans le cas des villes, le nom des artères principales soit indiqué, ou celui de divers quartiers: là, ça donne souvent comme résultat un labyrinthe de rues anonymes ponctué de marques numérotées situant les divers centres d'intérêt. C'est propre certes, mais finalement assez peu parlant, aussi. Ceci-dit, critique peut-être superflue si le texte compense.

- Les illustrations intérieures vont, selon mes goûts, de "très moches" à "correctes mais y a pas de quoi s'extasier non plus". Une chose est sûre, j'en montrerai peu, voire aucune, à mes joueurs. Les portraits de pnjs sont exploitables (même si je les remplacerai certainement par des photos), ceux de monstres ne me convainquent absolument pas, et les illustrations représentant les diverses scènes clé sont la plupart du temps tellement typées qu'une fois de plus, je ne vois pas comment je pourrais les employer sans briser le charme durant la partie. Restent les photos (principalement de lieux) qui agrémentent agréablement la lecture de certaines descros. Coté mise en page, c'est clair, aéré, les encarts me semblent bien pensés, bref, la lecture se fait sans se tuer les yeux.

- Les Indices divers sont à 99% textuels et donc font le taff (prévoir un gros boulot de traduction, certains sont relativement longs; en terme de quantité, on est très loin d'une avalanche d'indices genre les Masques, là on part sur une petite trentaine grand max - sans compter les cartes -). Pas hallucinants de réalisme, pas ridicules non plus, dans la moyenne supérieure donc, mais moins impressionnant que les cartes.

- La campagne s'accompagne de 6 pré-tirés avec leurs stats CoC et Pulp (et donc, 2 jeux de feuilles de perso par pj). D'une manière générale, j'ai l'impression qu'un réel effort a été fourni pour que la campagne puisse se jouer avec l'un ou l'autre des systèmes, ce qui inclue également des suggestions de nuances à apporter à l'atmosphère des divers chapitres. C'est pas du "ça a été prévu pour CoC et on vous refile 2-3 conseils vite fait pour l'adapter à Pulp si vous y tenez", non, un travail en profondeur semble avoir été réalisé, depuis la préparation jusqu'à la fin, en passant par chacun des chapitres, pour proposer du deux en un (y compris pour les statblocks des pnjs).

- La liberté laissée aux joueurs quant à leurs destinations est bien évidemment limitée, mais plus que ce que laisse entendre le bla-bla au dos du bouquin: La campagne se compose de 8 chapitres donc, le premier étant surtout une petite intro s'enchainant directement avec le second. La "liberté" n'apparaît donc qu'en fin de chapitre 2, et ne semble concerner que les chapitres 3 à 5 qu'on peut semble t'il faire effectivement dans n'importe quel ordre. Puis on retombe dans un enchainement classique pour les chapitres 6 à 8. Est-ce vraiment un défaut? Pas forcément, c'est juste qu'une fois de plus, il ne faut pas s'imaginer dans une configuration libre sur la majorité des chapitres, ce n'est pas le cas.

- Point que je trouve personnellement sympa, la campagne est bien à 100% orientale. Pas de départ d'une ville quelconque de Nouvelle Angleterre, de Londres ou d'où vous voulez, non, on démarre en orient et on y restera jusqu'au bout. Bon, vu la superficie de la Chine et de L'Inde, on ne joue pas dans un mouchoir de poche non plus hein. Ce qui sous-entend que les pjs soient un minimum à leur aise en orient, donc. On ne jouera pas, à priori, des pjs en décalage complet avec les endroits qu'ils visitent (d'ailleurs des encarts sont prévus pour être donnés aux pjs à l'arrivée dans chaque nouvel endroit, encarts décrivant ce qu'ils connaissent du lieu - coutumes, histoire etc _). Corollaire des distances conséquentes parcourues, un paragraphe entier est dédié à la gestion de l'expérience des pjs en voyage. Ha, et chaque chapitre propose des suggestions de persos de remplacement en cas de décès inopiné, aussi.

- Dernier point repéré pour le moment, la campagne est bel et bien prévue pour pouvoir ajuster son niveau de surnaturel et surtout, de relation avec le Mythe. Et dans le cas où l'on choisirait d'y inclure le Mythe donc, plusieurs suggestions sont proposées, suggestions qui ont l'élégance de choisir des Grands Anciens sortant un peu des sempiternels classiques d'ailleurs, ou quand c'est le cas, d'en proposer une interprétation originale.

Conclusion temporaire: Déjà, je ne regrette pas l'achat. Du tout. Ok j'aime pas la plupart des artworks mais sorti de ça, le premier contact reste très positif. Le thème général me semble prometteur, reste à voir comment il sera traité au fil des chapitres. Mais je le sens bien.
Avatar de l’utilisateur
Ganelon
Dieu d'après le panthéon
Messages : 2761
Inscription : jeu. sept. 14, 2017 9:04 am
Localisation : L'oreille en coin

Re: Cthulhu : Roule ma poulpe ! Tes tentacules minent au max du tachymètre de Providence

Message par Ganelon »

(sur Cthulhu Hack) Bien d'accord sur les 6 carac cardinales D&D qui tombent comme 6 cheveux dans la soupe primordiale. Mais ça c'est dû au choix trop respectueux de Baldowski dans son "hack de hack" . Il n'y avait pourtant pas de licence théorique à respecter...
Quant aux trads j'en ai proposé d'autres sur le fil Cthulhu Hack.
Après c'est toujours facile de critiquer quand on n'a pas la tête dans le guidon. :bierre:
En vertu de l'incompréhension totale que suscitent en moi mes propres écrits, j'en suis arrivé à l'horrible conclusion que la Grande Race de Yith (ou alors la Grosse Race que l'on se met au bar) m'a envoyé un de ses émissaires.
Tristan
Panthéon
Messages : 8594
Inscription : mer. oct. 08, 2003 7:46 pm

Re: Cthulhu : Roule ma poulpe ! Tes tentacules minent au max du tachymètre de Providence

Message par Tristan »

(Children of Fear) Au bout d'un scénario et demi, soit environ 65 pages, j'ai l'impression de lire un album de Tintin. Ne vous méprenez pas, c'est plutôt un compliment, c'est pittoresque et coloré... mais ça donne par ailleurs un drôle de sentiment de raideur, de quelque chose d'assez statique. C'est peut-être juste moi, ou ça va s'animer à un moment, ou ce côté "très long prologue" va se dissiper quand
Spoiler:
les investigateurs arriveront enfin dans la vallée des Mille Bouddhas.

Je ne sais pas.

En tout cas, formellement, c'est du bon boulot : informatif et agréable à lire. Et à ce stade, ma préférence va clairement à une campagne où le mythe de Cthulhu sera tellement à l'arrière-plan qu'il faudra un microscope pour le repérer. Ca aussi, ça changera peut-être lors des scénarios suivants.
Avatar de l’utilisateur
Pyth
Evêque
Messages : 407
Inscription : ven. mars 23, 2018 9:12 am

Re: Cthulhu : Roule ma poulpe ! Tes tentacules minent au max du tachymètre de Providence

Message par Pyth »

(Children of Fear) Je ne suis pas aussi avancé que toi dans la lecture mais en tout cas, le scénar d'intro m'a quand même déclenché un ou deux claquements de langue agacés. Bon c'est souvent difficile, un début de campagne, et la plupart du temps l'implication de départ des joueurs est plus ou moins bateau. Mais là, miss Hardy ne s'est quand même pas foulée. C'est d'ailleurs la première fois que je lis un tel laïus sur comment arriver à faire que les pjs acceptent de se lancer dans l'aventure, avec en conclusion la suggestion de leur refaire créer des persos "plus adaptés" si décidément, ils ne voient pas pourquoi ils laisseraient tomber leur situation actuelle pour s'en aller crapahuter par monts et par vaux au nom de tels arguments.

*Pan !* si les joueurs en sont à ce point réduits à batailler avec leurs persos pour arriver à se sentir impliqués, c'est peut-être qu'il y a un problème de fond avec l'accroche de départ plutôt qu'avec leurs pjs, non?

Sachant qu'en plus, deux ou trois pages plus haut, on te suggère une liste d'occupations adaptées à la campagne, certaines n'ayant aucune raison d'aller se balader loin de leur lieu de travail sans une très bonne justification et ayant donc toutes les chances de refuser de se lancer, même avec une telle précaution prise à la création.

Bref, en tout cas je ne le ferai pas jouer tel quel, ce premier chapitre. Je n'en sais pas encore assez sur la suite pour savoir comment améliorer le bidule mais en l'état c'est clairement un point à consolider.

 
Tristan
Panthéon
Messages : 8594
Inscription : mer. oct. 08, 2003 7:46 pm

Re: Cthulhu : Roule ma poulpe ! Tes tentacules minent au max du tachymètre de Providence

Message par Tristan »

Fini le deuxième scénario, les investigateurs savent désormais ce qu’ils doivent faire... et le Gardien est couvert de suggestions pour les aiguillonner s’ils résistent
Spoiler:
à l’idée d’obéir aux instructions d’un lama tibétain immortel qui veut qu’ils sauvent le monde. Ces suggestions ne sont pas précisément subtiles et vont jusqu’à « changez de perso ». Plus rigolo, « reprenez la campagne après la fin du monde, dans une petite année ».

C’est bizarre, l’idée qu’Indiana Jones se dise que finalement, cette histoire d’Arche, c’est chiant, je rentre après avoir pris des nouvelles de Marion, j’ai des cours à donner.
Avatar de l’utilisateur
kridenow
Dieu d'après le panthéon
Messages : 1953
Inscription : dim. juil. 17, 2011 3:17 pm
Localisation : Banlieue Parisienne

Re: Cthulhu : Roule ma poulpe ! Tes tentacules minent au max du tachymètre de Providence

Message par kridenow »

Pyth a écrit : dim. oct. 25, 2020 9:38 pm Mais là, miss Hardy ne s'est quand même pas foulée. C'est d'ailleurs la première fois que je lis un tel laïus sur comment arriver à faire que les pjs acceptent de se lancer dans l'aventure, avec en conclusion la suggestion de leur refaire créer des persos "plus adaptés" si décidément, ils ne voient pas pourquoi ils laisseraient tomber leur situation actuelle pour s'en aller crapahuter par monts et par vaux au nom de tels arguments.

si les joueurs en sont à ce point réduits à batailler avec leurs persos pour arriver à se sentir impliqués, c'est peut-être qu'il y a un problème de fond avec l'accroche de départ plutôt qu'avec leurs pjs, non?
Lynne Hardy a déjà le même problème d'accroche dans la campagne Shadow of Atlantis pour Achtung! Cthulhu. Elle y remédie en fournissant des persos prétirés et en suggérant de changer de perso à chaque chapitre de l'histoire.
/Pierre
Répondre