D&D13 : le Marronnier sans nom

Inspis, théories, conseils ...
Avatar de l’utilisateur
Islayre d'Argolh
Dieu des coiffeurs zélés
Messages : 8736
Inscription : ven. août 17, 2007 5:11 pm
Localisation : Paris
Contact :

Re: D&D13 : le Marronnier sans nom

Message par Islayre d'Argolh »

Blakkrall a écrit : mar. févr. 23, 2021 1:39 pm QUOI ?

Un exemple récent lu hier sur En World :

Hags and (evil) witches are pretty much the same trope, and they are very much "old women". Certainly, in D&D, they technically aren't human, and are possibly even not gendered male or female . . . but the mythology that inspires the D&D creature is definitely an "old women are scary" sort of thing, and D&D hasn't done much to change that.

To make it explicit that hags aren't all scary old ladies in D&D . . . it would be tough to leave that imagery behind, but worth doing IMO. Although, in addition to the ageism (old people are scary) and misogyny (women are scary) . . . we have the unfortunate trope of physical ugliness = evil, which of course extends well beyond the hags in D&D . . . .

D&D has a lot of negative baggage that it inherited from mythology, folklore, and literature . . . it certainly won't all be expunged with the next edition of the game. But any progress is progess!
You are the rulebook. There is no other rulebook.
Make it fast, make it colorful and make it full of decisions for the players. 

Mon travail :
Coureurs d'Orages
la Cité sans Nom et autres bêtises au d20.
Avatar de l’utilisateur
Zeben
Dieu des hypoglycémistes
Messages : 9365
Inscription : jeu. sept. 06, 2007 5:10 pm
Localisation : Villeurbanne

Re: D&D13 : le Marronnier sans nom

Message par Zeben »

Au secours.........
Je vide mes étagères et j'en ai plein ! https://www.casusno.fr/viewtopic.php?f=25&p=1873566#p1870249
Avatar de l’utilisateur
Nolendur
Dieu matters
Messages : 3937
Inscription : mar. mai 20, 2008 3:51 pm
Localisation : Bordeaux
Contact :

Re: D&D13 : le Marronnier sans nom

Message par Nolendur »

Ma proposition de remplacement :)
Spoiler:
Image
Pour mes petits jeux et bricolages, c'est ici : jeux de rôle perso et aides de jeu.
_________________
Quand les gens disent « il faut vivre avec son temps », ils veulent dire en réalité : « vous devez vivre à ma façon ».
Terry Pratchett
Avatar de l’utilisateur
jbbourgoin
Messie
Messages : 1157
Inscription : mer. juin 18, 2014 2:35 pm
Localisation : Brest
Contact :

Re: D&D13 : le Marronnier sans nom

Message par jbbourgoin »

Cette volonté d'expurger le jeu d'un tel "bagage négatif" va tellement loin que je me dis que la personne qui a écrit cela devrait simplement arrêter de jouer à D&D. Il faudrait tout supprimer là : les combats, les monstres ( si c'est pas de l'âgisme, il reste toutes ces créatures "jeunes" alors ça devient du jeunisme ... ), l'importance de l'or, la montée en niveau ( favoriser la montée en puissance comme si c'était le but de tout être humain en plus de sous-entendre que cette même puissance suppose un droit moral sur toute chose : toute puissance des joueurs sur le monde etc. ).

Bref, tout ça pour dire que lorsqu'on arrive à un tel niveau d'abstraction intellectuelle et un tel refus de prendre en compte la simple histoire d'un support et la dimension symbolique de ses héritages ( mythologie etc. ), absolument tout est critiquable et critiqué.
Du sandbox en solo, c'est ici : Histoires de Donjons
Avatar de l’utilisateur
Silenttimo
Dieu bavard du muet
Messages : 8448
Inscription : mar. févr. 13, 2007 3:39 pm
Localisation : Hauts-de-Seine sud (92)

Re: D&D13 : le Marronnier sans nom

Message par Silenttimo »

On va peut-être expurger Shakespeare et présenter les 3 sorcières de Macbeth sous des atours séduisants !
:D

Si c'est le cas, je vote pour Cate Blanchett, Natalie Portman et (pour faire plaisir à ma fille) Emma Watson.

Cela dit, dans "Stardust", l'une des 3 sorcières est interprétée par Michelle Pfeiffer qui se "nourrit" d'un éclat d'étoile pour avoir une apprence jeune et séduisante.
"Mieux est de ris que de larmes écrire, pour ce que rire est le propre de l'homme" (Rabelais)

Fan de ciné muet et US :
- Lubitsch : "Je fais appel à l'intelligence du spectateur !"
- Avatar : "l'homme qui rit" de P. Leni (1928)
Avatar de l’utilisateur
Celi
Dieu d'après le panthéon
Messages : 1899
Inscription : mer. avr. 27, 2005 8:14 pm

Re: D&D13 : le Marronnier sans nom

Message par Celi »

Tholgren a écrit : mar. févr. 23, 2021 9:42 am Ceinture et bretelles, ils surfent sur le succès critique et populaire de ce qui est reconnu comme leur meilleure campagne. On peut le comprendre au moins d'un point de vue purement rationnel. 

Perso ça ne me déplaît pas, même si les "linéages" ne m'excitent pas plus que ça. 

En tout cas c'est la meilleure de celles que j'ai lues pour D&D 5.

Mais en mettant il y'a peu la main sur un I6 (ouais je préfère lire en physique) il m'a bien fallut constater que l'essentiel figurait déjà dans ce vieux module.
Un peu comme ces chansons qui plaisent et dont on s'aperçoit qu'il s'agit d'une reprise de Dylan. T'écoutes l'original, ça semble un peu trop dépouillé et sec; mais au final, force est de constater que c'est quand même meilleur.
kallaghan
Profane
Messages : 14
Inscription : sam. janv. 16, 2021 4:07 pm

Re: D&D13 : le Marronnier sans nom

Message par kallaghan »

Oui bon après sur le net il y a vraiment n'importe qui et n'importe quoi; il faut faire gaffe a ne pas interpreter ces pensées marginales comme de vrais mouvements d'opinion.
Avatar de l’utilisateur
Selpoivre
Envoyé de la Source
Messages : 6738
Inscription : jeu. juil. 20, 2006 10:05 am
Localisation : Lyon 6
Contact :

Re: D&D13 : le Marronnier sans nom

Message par Selpoivre »

Attendons de voir ce qu'ils vont changer et comment avant de hurler au sacrilège...
Tout changement n'est pas forcément à perte. Par exemple dans Vampire v5, les Ravnos ont été détachés du cliché "vampires gitans, roublard, voleurs et trompeurs" pour resserer leur concept sur l'archétype du "trickster" inspiré par tous les mythes dans le genre quelle que soit leur culture d'origine (Loki, Anansi, esprit du Coyotte...). Au final le clan ressort enrichi en termes de possibilité de jeu, sans renier ce qu'il était avant pour autant (puisque la composante gitane est toujours là, elle n'est juste plus caractéristique de 100% de l'identité des Ravnos).

De mémoire, les Vistani ont déjà été révisés dans la 2ième édition de Curse of Strahd non ? Y'a pas de raison qu'ils aillent au delà de ça...
La cuisine rôliste du Selpoivre (World of Lies, Dead Dice...)
Membre de la LLDT, la Ligue Lyonnaise des Détournements de Threads · Binouzeur Casusien itinérant · Avatar du mauvais goût cinématographique
Modère en vert
Avatar de l’utilisateur
Islayre d'Argolh
Dieu des coiffeurs zélés
Messages : 8736
Inscription : ven. août 17, 2007 5:11 pm
Localisation : Paris
Contact :

Re: D&D13 : le Marronnier sans nom

Message par Islayre d'Argolh »

Nolendur a écrit : mar. févr. 23, 2021 2:31 pm Ma proposition de remplacement :)

Il faudrait un drapeau pour aller avec un ça... Un symbole d'apaisement fort, comme une sorte de cercle :mrgreen:
jbbourgoin a écrit : mar. févr. 23, 2021 2:36 pm Cette volonté d'expurger le jeu d'un tel "bagage négatif" va tellement loin que je me dis que la personne qui a écrit cela devrait simplement arrêter de jouer à D&D.

Sauf qu'elle est représentative d'un courant de pensée actuellement très actif et influent.
Suffisamment en tout cas pour que J. Crawford (un des auteurs majeurs de la gamme 5e) se soit senti obligé de twitter qu'a sa table les Guenaudes/Hags pouvaient aussi être des hommes.

Bref, tout ça pour dire que si Dark sun n'est effectivement pas des masses dans l'air du temps, aucun contexte de la 5e n'est réellement a l'abri.
Dernière modification par Islayre d'Argolh le mar. févr. 23, 2021 2:56 pm, modifié 1 fois.
You are the rulebook. There is no other rulebook.
Make it fast, make it colorful and make it full of decisions for the players. 

Mon travail :
Coureurs d'Orages
la Cité sans Nom et autres bêtises au d20.
Avatar de l’utilisateur
nerghull
Dieu d'après le panthéon
Messages : 4331
Inscription : dim. mai 03, 2015 3:02 am

Re: D&D13 : le Marronnier sans nom

Message par nerghull »

Et même si, subvertir le cliché de la vieille femme vivant à l'écart du village (et sans homme!) qui jette des sorts pour en faire un truc un peu plus épicé, ça sera pas dommage.
Spooky scary creepypasta

Ici j'ai pris du temps pour faire des trucs :
Une bafouille sur les plateaux de jeu & Un truc plus synthétique sur la déstabilisation / Des CR de partie d'Eclipse Phase
Un système alternatif pour Warhammer 40k (Black Crusade et Dark Heresy, surtout)
Avatar de l’utilisateur
Silenttimo
Dieu bavard du muet
Messages : 8448
Inscription : mar. févr. 13, 2007 3:39 pm
Localisation : Hauts-de-Seine sud (92)

Re: D&D13 : le Marronnier sans nom

Message par Silenttimo »

Si tu veux pervertir le cliché, je pense que s'inspirer du Radaghast de la trilogie filmée de "Bilbo" est une bonne source d'inspiration d'un shaman / (evil) witch / guenaude mâle.

Au moyen-âge de fantaisie type D&D, je pense que n'importe quel pékin qui aurait Radaghast comme voisin proche ne peut éprouver qu'au mieux de la méfiance et garder ses distances !
"Mieux est de ris que de larmes écrire, pour ce que rire est le propre de l'homme" (Rabelais)

Fan de ciné muet et US :
- Lubitsch : "Je fais appel à l'intelligence du spectateur !"
- Avatar : "l'homme qui rit" de P. Leni (1928)
Avatar de l’utilisateur
jbbourgoin
Messie
Messages : 1157
Inscription : mer. juin 18, 2014 2:35 pm
Localisation : Brest
Contact :

Re: D&D13 : le Marronnier sans nom

Message par jbbourgoin »

Islayre d'Argolh a écrit : mar. févr. 23, 2021 2:52 pm Suffisamment en tout cas pour J. Crawford (un des auteurs majeurs de la gamme 5e) se soit senti obligé de twitter qu'a sa table les Guenaudes/Hags pouvaient aussi être des hommes.

Effectivement ...
Et même si, subvertir le cliché de la vieille femme vivant à l'écart du village (et sans homme!) qui jette des sorts pour en faire un truc un peu plus épicé, ça sera pas dommage.
Ah mais totalement ! Mais on voit bien qu'on est sur autre chose là. Ce n'est pas quelque chose que j'ai vraiment étudié jusqu'ici, mais je ne serai pas étonné qu'il y a là quelque chose qui rejoint la question de l'augmentation des personnalités de type narcissique, voire, peut-être, psychotiques ( supposition d'un psychiatre de mon entourage ). Dit comme ça c'est un peu hard, et il ne s'agit absolument pas de faire un diagnostic des personnes citées.

Il ne s'agit pas pour moi de critiquer les mouvements féministes ou LGBT+ ( loin de là ! ), je viens d'ailleurs de commander un bouquin sur la philosophie féministe contemporaine qui à l'air passionnant, mais je crois que ce type de réaction ( celle citée par Islayre ) rend compte d'une problématique sociétale qui se raccroche au féminisme sur le plan thématique, comme à un objet, mais dit tout autre chose.

D'ailleurs c'est une attitude que l'on commence aussi à voir dans les mouvements de droite et d'extrême droite ( mais ça s'accroche à d'autres objets évidemment ).
Du sandbox en solo, c'est ici : Histoires de Donjons
Avatar de l’utilisateur
nerghull
Dieu d'après le panthéon
Messages : 4331
Inscription : dim. mai 03, 2015 3:02 am

Re: D&D13 : le Marronnier sans nom

Message par nerghull »

On a peut être mieux à faire que se monter en bourrichon sur un random commentaire sur Internet pour essayer d'en insulter l'auteur ou l'autrice ceci dit. Genre de la subversion de cliché qui date de ce siècle-ci ( :bierre: Silenttimo nonobstant) :P
Spooky scary creepypasta

Ici j'ai pris du temps pour faire des trucs :
Une bafouille sur les plateaux de jeu & Un truc plus synthétique sur la déstabilisation / Des CR de partie d'Eclipse Phase
Un système alternatif pour Warhammer 40k (Black Crusade et Dark Heresy, surtout)
Avatar de l’utilisateur
jbbourgoin
Messie
Messages : 1157
Inscription : mer. juin 18, 2014 2:35 pm
Localisation : Brest
Contact :

Re: D&D13 : le Marronnier sans nom

Message par jbbourgoin »

Ouais, complètement, d'autant plus qu'on ne sait absolument pas ce qui va advenir de ce Ravenloft ;)

Si on nous sort un Ravenloft dans lequel Strahd est devenu un gentil vampire romantique qui veut créer une société démocratique et pacifique dans lequel humains et monstres vivent en harmonie et qui est empêché dans ses prétentions par des humains fondamentalement mauvais et royalistes, alors on pourra reprendre nos râleries XD
Du sandbox en solo, c'est ici : Histoires de Donjons
Avatar de l’utilisateur
Kardwill
Dieu des strates galactiques
Messages : 7909
Inscription : mar. déc. 11, 2007 3:19 pm

Re: D&D13 : le Marronnier sans nom

Message par Kardwill »

jbbourgoin a écrit : mar. févr. 23, 2021 3:16 pm Si on nous sort un Ravenloft dans lequel Strahd est devenu un gentil vampire romantique qui veut créer une société démocratique et pacifique dans lequel humains et monstres vivent en harmonie et qui est empêché dans ses prétentions par des humains fondamentalement mauvais et royalistes, alors on pourra reprendre nos râleries XD

Ca donnerait une vision originale de la Barovie (et pas totalement inintéressante, en y refléchissant, avec la population sous l'emprise de la malédiction du vampire)

Par contre, pas touche à mémé Morganthe. La gentille vendeuse de gateaux a été le personnage qui a le plus marqué mes joueurs, bien plus que Strahd lui même :mrgreen:
Spoiler:
(d'autant qu'avec une gueunaude noire, le moment où tu fais irruption dans son moulin, que tu dévaste son antre, libère ses otages et tue l'une de ses filles, c'est juste le début des emmerdes. Le pouvoir de chevauchée nocturne de ces monstres est une horreur pour un groupe de niveau 4-5 quand une gueunaude revancharde l'utilise nuit après nuit :twisted: )
Dernière modification par Kardwill le mar. févr. 23, 2021 4:08 pm, modifié 1 fois.
MJ actuellement sur : Dresden Files (Fate), Star Trek (Fate), Ravenloft (D&D)
Répondre