Conseil d'un joueur en absence de son personnage

Inspis, théories, conseils ...
Avatar de l’utilisateur
fafnir
Zelateur
Messages : 55
Inscription : jeu. nov. 27, 2014 9:50 am

Re: Conseil d'un joueur en absence de son personnage

Message par fafnir »

Pour ma part, je ne sépare physiquement les joueurs que si c'est vraiment indispensable qu'ils ne disposent pas tous de l'information. Les conseils et rappels ne me posent pas trop de problème, par contre je leur demande de ne pas coordonner leurs actions si ce n'est pas possible pour leurs personnages (du genre conciliabule tactique au milieu d'un combat où ils sont éparpillés etc...).
184201739
Prêtre
Messages : 364
Inscription : ven. sept. 07, 2018 7:31 pm
Localisation : Fontainebleau, Aix en Provence, Avignon

Re: Conseil d'un joueur en absence de son personnage

Message par 184201739 »

Celi a écrit : jeu. nov. 19, 2020 12:51 pm
Oui mais quelle est l'immersion des joueurs qui attendent que vous ayez fini votre aparté ?
En effet sur les apartés "longs" (disons au-delà de 5 minutes ?) il y a un apport immersif qui peut être positif quand l'aparté est exclusif (un joueur dont le personnage n'est pas là n'assiste pas à la scène) et qui le sera plus difficilement quand l'aparté est inclusif (le meneur avec un seul joueur, et les autres à la pêche).
Mais comme je crois que je viens d'inventer la notion d'aparté exclusif, je crois que oui les apartés longs sont le plus souvent à proscrire ! Le meneur doit aviser en fonction du risque qui pèse sur le personnage isolé dans la scène considérée, si il est élevé l'aparté se justifie mais ne doit pas passer le quart d'heure de durée par exemple.
Dans les scénarios enquête on a souvent deux groupes de deux. Dans ce cas apartés seulement exceptionnellement justifiables je trouve, d'autant que ça donne certainement des scènes plus longues. Les joueurs hors scène de bon goût ne prodigueront pas de conseils aux copains !
 
Répondre