Les Héritiers : tes lacets sont des fées

Inspis, théories, conseils ...
Avatar de l’utilisateur
Herlkin
Evêque
Messages : 441
Inscription : mer. avr. 27, 2016 3:17 pm
Localisation : Paris

Re: Les Héritiers : tes lacets sont des fées

Message par Herlkin »

On peut jouer quelle(s) sorte(s) de fées ? Classiques ? Européennes ou d'ailleurs ?
"Lorsque vous avez éliminé l’impossible, ce qui reste, si improbable soit-il, est nécessairement la vérité."
Sherlock Holmes
Avatar de l’utilisateur
Arthus
Evêque
Messages : 475
Inscription : lun. mai 30, 2016 4:53 pm

Re: Les Héritiers : tes lacets sont des fées

Message par Arthus »

Je n'ai pas encore reçu mes livres, mais voici ce que j'ai pu trouver ici et sur le site de Titam : à côté de fées "classiques" comme les elfes, les orcs et les vampyrs, il sera possible de jouer des fées "modernes" comme les fleurs de métal, les fées électriques et les smogs. À côté de ça il y a aussi les hommes-chat (bastet) ainsi qu'un type de fées bien mystérieux que je n'arrive pas à identifier : des sihouettes brumeuses aux visages sans traits.

Et enfin, le supplément Pékin propose trois types de fées asiatiques.

D'autres personnes ayant déjà leurs livres pourront sans doute t'en dire plus! 😃
"Blowing out someone else's candle doesn't make yours shine any brighter."
Avatar de l’utilisateur
001
Pratiquant
Messages : 243
Inscription : mar. févr. 20, 2007 12:23 pm

Re: Les Héritiers : tes lacets sont des fées

Message par 001 »

En apparence humains, les Faux-Semblants ont une nature féérique profonde que les joueurs pourront choisir parmi les suivantes. 
• ange aux ailes blanches, grises ou noires, n’est pas toujours le dévot qu’on imagine : il a parfois sa propre conception de la justice ; 
• bastet, homme-chat rusé, joueur et séducteur, capable de prouesses acrobatiques ; 
• elfe, qui sous ses dehors fragiles cache souvent un esthète génial, un habile politique ou un redoutable assassin ; 
• farfadet, fêtard, agile, gouailleur : il a plus d’un tour dans son sac ! 
• fée électricité, nerveuse, rapide, son affinité avec l’électricité lui permet de contrôler la foudre ! 
• fleur de métal, femme fatale à la peau et aux ailes métalliques, dont le regard magnétique semble absorber l’âme… 
• fouinard, petite créature aux grands yeux noirs et au duvet brun, féru de technologie et des inventions les plus folles ; 
• gargouille, créature de la nuit affectionnant les vieilles bâtisses et l’occultisme ; 
• gnome ou nain, au physique souvent difforme mais à l’esprit des plus affûtés, fasciné par tout ce qui est profond ; 
• gobelin, parasite vivant en communauté, adepte des larcins et trafics en tous genres ; 
• golem, solide et imposant comme un roc ; 
• gremelin, petite fée moderne capable de grimper partout telle une araignée apparue avec l’essor des machines, qu’il fait tomber en panne à volonté ; 
• korrigan, affectionnant la mer mais moins que son trésor, habile et discret, sauf quand il s’agit de briller en société ! 
• léporide, homme-lièvre à l’adresse hors pair, capable de bonds prodigieux et d’amadouer son prochain comme pas un ; 
• loup-garou, à la puissance redoutable, surtout les soirs de pleine lune ; 
• ogre, à l’appétit insatiable ; 
• ondine, fée aquatique à la voix mélodieuse et au charme infaillible ; 
• orc, à l’allure martiale : la guerre est son élément ! 
• phénix, fier, majestueux et flamboyant, maître du feu et redoutant l’eau ; 
• protys, fée métamorphe aux mille visages ; 
• smog, fée moderne au physique ingrat et à l’odeur nauséabonde, capable de se transformer en nuage… de pollution ; 
• succube (au masculin, l’incube), aux ailes membraneuses et à la beauté irrésistible, experte en manipulations ; 
• sylve, capable de contrôler la végétation ; 
• troll, simple d’esprit et glouton, sa corpulence, sa puissance et sa robustesse forcent cependant le respect. 
• vampyr, buveur de sang mais aussi habile manipulateur : l’intrigue est son élément ! 

Nota : 
Dans Arcanes & Faux-Semblants, un nouvel archétype jouable est décrit, le djinn, avec 4 variantes selon les éléments et dans Pékin à fée et à sang, 3 nouveaux archétypes orientaux : la femme-renarde, le serpent blanc et le jiangshi. 
Il y a donc 29 archétypes jouables en tout pour le moment avec des hybridations possibles.
 
https://www.flickr.com/photos/130252111@N06
Avatar de l’utilisateur
Arthus
Evêque
Messages : 475
Inscription : lun. mai 30, 2016 4:53 pm

Re: Les Héritiers : tes lacets sont des fées

Message par Arthus »

Rooh, j'imagine bien un groupe composé d'un farfadet, d'un fouinard, d'un gremelin et d'un gobelin (le chef)... avec en plus un Troll glouton peut-être? :lol:

Ou encore la symbiose entre fleur de métal et fée électricité : "Bien sûr que les coups de foudre ça existe! Tiens, pas plus tard qu'hier, j'ai vu Alphonsine et le beau lieutenant s'embrasser, un baiser plein de passion, qui a fait des étincelles! Le lieutenant était tout feu tout flammes après ça. C'est sans doute le charme magnétique d'Alphonsine, ça. Et un peu Electra, aussi, pour les étincelles et les flammes."

:mrgreen: :lol:

@MacNamara, toi qui qualifiais ce jeu de "sérieux", il semble avoir un fort potentiel comique quand même! :D
"Blowing out someone else's candle doesn't make yours shine any brighter."
Avatar de l’utilisateur
Tybalt (le retour)
Dieu d'après le panthéon
Messages : 5556
Inscription : mer. août 22, 2012 7:33 pm
Contact :

Re: Les Héritiers : tes lacets sont des fées

Message par Tybalt (le retour) »

Je suis en train de lire le livre de base petit à petit. Comme je ne peux pas l'emporter dans les transports, je n'avance pas très vite, mais la lecture est agréable. Les textes sont bien rédigés, la maquette claire et bien dans l'ambiance.
Le premier "gros" chapitre, qui présente Paris en 1900, m' un peu surpris : il ressemble à un manuel d'histoire en réduction (très bien fait) dans lequel on aurait inséré des encadrés sur la présence de fées à tel ou tel endroit. Ça a l'avantage de très bien distinguer ce qui est "vraiment" historique et ce qui a été inventé pour le jeu, mais du coup les fées font un peu "pièces rapportées" (peut-être aussi un effet du choix de maquettage qui les cantonne à des encadrés, quoique généreux). On aurait pu se permettre de tout rassembler dans le texte principal.
Les encadrés ont l'avantage de fournir de nombreuses idées de PNJ et surtout d'amorces d'aventures qui montrent tout de suite quel genre de chose on va pouvoir jouer.
Autre problème, pas très gênant non plus, mais surprenant quand on lit le manuel dans l'ordre : les encadrés sur les fées contiennent tout un tas d'allusions aux descriptions de ces peuples, à leurs pouvoirs et à la monarchie féerique... qui sont présentés plus loin. Les informations sont toujours délicates à répartir dans un livre de base, mais j'aurais bien vu la description des fées - ou au moins une présentation rapide - placée en tête de l'ensemble, histoire d'avoir les bases pour comprendre les encadrés de la description de Paris. Mais il aurait aussi fallu présenter la monarchie féerique... bref, un casse-tête d'organisation.
(Il y avait peut-être ce type de présentations très courtes dans le glossaire, mais j'avoue ne pas l'avoir lu en entier : un glossaire, c'est bien pour se rappeler rapidement quelque chose, mais ce n'est pas très sexy à côté d'un vrai chapitre...)

Rien de bien méchant, cela dit. Dans l'ensemble, c'est bien accrocheur et ça donne toutes sortes d'idées d'atmosphères et d'aventures :)
Mes sites : Kosmos (un jdra sur la mythologie grecque qui a vraiment lu les auteurs antiques pour vous) ; blog de lectures ; site d'écriture.
Disclameur : j'ai écrit pour "Casus" et "Jdr Mag".
Avatar de l’utilisateur
Tybalt (le retour)
Dieu d'après le panthéon
Messages : 5556
Inscription : mer. août 22, 2012 7:33 pm
Contact :

Re: Les Héritiers : tes lacets sont des fées

Message par Tybalt (le retour) »

Après un premier chapitre qui brosse juste ce qu'il faut le paysage de la Belle Epoque avec une touche de fées cachées en plus, je poursuis ma lecture avec le chapitre 2 : Le Who's Who des ombres, qui offre plein de portraits de PNJ plus ou moins importants et plus ou moins liés entre eux.
Les qualités :
- C'est clair et agréable à lire.
- Je ne l'avais pas dit avant, mais la qualité de la relecture ortho-typographique est pour le moment excellente.
- Ça donne une bonne idée du genre de parcours, d'obstacles et de dilemmes que peuvent rencontrer des fées dans cet univers.
- Les portraits sont variés, parfois originaux, souvent inspirants.
- Le bonus quand on est Parisien ou qu'on connaît bien Paris, c'est qu'on a droit aux adresses de ces PNJ et que ça évoque directement des paysages urbains et des ambiances. Un pied à l'étrier supplémentaire pour imaginer des scénarios.

Les limites :
- comme pour le chapitre 1, on n'a toujours pas eu de présentation globale de ce que sont les fées dans cet univers, des différents types de fées et de leurs pouvoirs. C'est un peu gênant pour bien comprendre. J'aurais vu ce chapitre placé plus loin dans le livre.
- plusieurs PNJ importants de l'univers n'ont que des présentations très succinctes assorties d'un renvoi à d'autres ouvrages de la gamme. Quand on n'a acheté que le livre de base, ça fait un peu : "tu n'avais qu'à tout acheter".
- je me demande si on aura les caracs de tous ces PNJ quelque part, ce serait utile pour les mettre en scène.
- c'est parfois un peu intimidant car ça donne l'impression que l'univers est doté d'un décor foisonnant de PNJ ayant tous leurs arcs narratifs prévus et entrecroisés. Plus qu'une liste de PNJ où piocher pour des scénarios, cela donne parfois l'impression de la présentation des principaux PNJ d'une campagne, certains écrits uniquement en prévision de ladite campagne, ce qui lie les mains au moment de les utiliser pour autre chose. Pour le coup, ça aurait pu être utile de préciser quels PNJ sont censés jouer un rôle important dans tel ou tel scénario de la gamme, histoire de voir lesquels sont déjà "réservés" et lesquels on peut utiliser plus librement. Mais c'est une impression de première lecture.

J'attaque maintenant le chapitre 3 qui expose enfin les pouvoirs et les contraintes des fées dans leur vie quotidienne à Paris à la Belle Epoque, et ça s'annonce aussi passionnant qu'inspirant.
Mes sites : Kosmos (un jdra sur la mythologie grecque qui a vraiment lu les auteurs antiques pour vous) ; blog de lectures ; site d'écriture.
Disclameur : j'ai écrit pour "Casus" et "Jdr Mag".
Avatar de l’utilisateur
Avangion
Transcendé
Messages : 805
Inscription : mer. juin 22, 2016 10:25 pm
Localisation : Paris

Re: Les Héritiers : tes lacets sont des fées

Message par Avangion »

C'est marrant car je suis aussi en train de lire les Héritiers et je pense comme toi Tybalt : la présentation est mal fichue en diable. D'ailleurs, après la lecture de quelque notices, j'ai sauté le Who's Who – qui aurait sans doute dû être placé dans une dernière partie tout comme le cadre parisien –  pour passer à « Être une fée à la Belle époque » qui semble clair et pédagogique. On commence à voir la proposition ludique là.

Je me demande pourquoi la nouvelle d'ambiance « La fin d'une fée » n'ouvre-t-elle pas le livre ou alors, à la limite, un chapitre plutôt que d'en clore un.
Avatar de l’utilisateur
MacNamara
Profane
Messages : 26
Inscription : mer. oct. 14, 2020 5:01 pm

Re: Les Héritiers : tes lacets sont des fées

Message par MacNamara »

J'attaque les secrets de l'univers et je vous rejoins sur l'ordre particulier (et contestable) des chapitres.
Le chapitre sur les règles m'a déçu (voir mes précédentes interventions) mais la présentation des pouvoirs des fées (et notamment les pouvoirs profonds et légendaires) est très inspirante.
Agent Sylvain
Initié
Messages : 198
Inscription : lun. janv. 09, 2012 10:53 pm
Localisation : dans la Tour, niveau - 1
Contact :

Re: Les Héritiers : tes lacets sont des fées

Message par Agent Sylvain »

Merci pour ces premiers retours de lecture !
On s'est peut-être plantés sur ce choix de présentation. On a décidé de commencer par Paris et l'époque, on aurait pu prendre une option plus immersive.
Ce soir, convocation de l'équipe créative au niveau - 2 et séance revigorante de flagellation.
Avatar de l’utilisateur
Tybalt (le retour)
Dieu d'après le panthéon
Messages : 5556
Inscription : mer. août 22, 2012 7:33 pm
Contact :

Re: Les Héritiers : tes lacets sont des fées

Message par Tybalt (le retour) »

Le chapitre sur Paris est très immersif, c'est juste qu'il manque une présentation (même très générale) de ce que sont les fées et leurs différents types, afin qu'on puisse comprendre toutes les informations qui sont contenues dans le chapitre. Mais je pense que ça ne pose problème qu'à la première lecture quand on veut lire le livre dans l'ordre : il suffit de sauter directement au chapitre important pour consulter les infos plus loin et c'est bon. Quand j'aurai tout lu, il n'y paraîtra plus !
Mes sites : Kosmos (un jdra sur la mythologie grecque qui a vraiment lu les auteurs antiques pour vous) ; blog de lectures ; site d'écriture.
Disclameur : j'ai écrit pour "Casus" et "Jdr Mag".
oscarte
Initié
Messages : 122
Inscription : sam. sept. 27, 2008 4:24 pm
Localisation : nantes

Re: Les Héritiers : tes lacets sont des fées

Message par oscarte »

Héhé, j'ai pas eu ce soucis, je commence toujours la lecture, par la création de perso et système de jeu!

Ceci dit, je n'ai pas encore fini la lecture, je ferais un petit retours quand ce sera le cas!
Avatar de l’utilisateur
Belphégor
Transcendé
Messages : 775
Inscription : dim. avr. 02, 2017 9:48 am
Localisation : Nouméa, Nouvelle-Calédonie

Re: Les Héritiers : tes lacets sont des fées

Message par Belphégor »

Excusez moi d'arriver après la bataille, tout ceci à l'air formidable mais concrètement c'est quoi la proposition ludique des héritiers ? C'est plus ou moins un jeu-univers encyclopédique à la WOD ?
Avatar de l’utilisateur
Avangion
Transcendé
Messages : 805
Inscription : mer. juin 22, 2016 10:25 pm
Localisation : Paris

Re: Les Héritiers : tes lacets sont des fées

Message par Avangion »

Je n'ai pas fini mais c'est effectivement assez proche du WOD en un peu moins sombre. Il y a des factions rivales, des institutions semi-féodales, une semi mascarade… Le système de jeu est différent toutefois.
oscarte
Initié
Messages : 122
Inscription : sam. sept. 27, 2008 4:24 pm
Localisation : nantes

Re: Les Héritiers : tes lacets sont des fées

Message par oscarte »

WOD, à l'origine en tout cas, était quand même une proposition ou l'horrifique devait être présent, c'est quand même être sensé beaucoup plus sombre.

Les Héritiers penche beaucoup plus du côté du merveilleux selon moi, plus dans l'aventureux également. Et puis y a en filigrane, un côté légèrement steampunk.

Ceci dit, cela ne répond pas à la question de Belphégor, mais en terme de "décor", je trouve ça vraiment très différent de WOD..
Avatar de l’utilisateur
Avangion
Transcendé
Messages : 805
Inscription : mer. juin 22, 2016 10:25 pm
Localisation : Paris

Re: Les Héritiers : tes lacets sont des fées

Message par Avangion »

Ce sont surtout Vampire et Wraith qui sont sombres. Mage et Changelings beaucoup moins. Avec au milieu Loup-Garou.
Répondre