[Discussion] Pirates!

Pour développer idées, projets de jeux, univers, règles et scénarios
Répondre
shlopoto
Cardinal
Messages : 558
Inscription : mar. nov. 30, 2004 9:42 pm
Contact :

[Discussion] Pirates!

Message par shlopoto » jeu. juin 07, 2012 11:59 pm

Hello,

J'ouvre cette discussion concernant le projet Pirates!, que j'ai présenté ici.

[edit] Histoire de les retrouver plus facilement, j'ajoute les liens vers les fichiers :

* livre de base pas encore bien fini, mais contenant les règles, des conseils pour mener une partie, un scénario, un résumé des règles, un replay et une feuille de perso
* feuille de perso

À présent la feuille de personnage, le résumé des règles et les tables aléatoires sont inclus dans le livre de base.

[edit] Et voici le "site officiel" : http://zapti.free.fr

s.
Dernière modification par shlopoto le mar. juil. 10, 2012 12:29 am, modifié 8 fois.

Avatar de l’utilisateur
Cédric Ferrand
Dieu des athées non-pratiquants
Messages : 5224
Inscription : mer. févr. 23, 2005 3:11 pm
Localisation : Montréal
Contact :

Re: [Discussion] Pirates!

Message par Cédric Ferrand » ven. juin 08, 2012 1:15 am

Ça a l'air intéressant.
Peux-tu nous en dire plus sur ton jeu ?

Avatar de l’utilisateur
Blakkrall
Dieu des girouettes
Messages : 6323
Inscription : dim. déc. 20, 2009 7:10 pm
Localisation : Montivilliers

Re: [Discussion] Pirates!

Message par Blakkrall » ven. juin 08, 2012 7:05 am

Ouaip, ça a l'air vachement marrant !
When you have to shoot, shoot, don't talk.

Avatar de l’utilisateur
Chestel
Transcendé
Messages : 731
Inscription : jeu. nov. 26, 2009 7:14 pm
Localisation : Paris
Contact :

Re: [Discussion] Pirates!

Message par Chestel » ven. juin 08, 2012 8:01 am

enfin, Shlopoto se décide.

ce jeu est une tuerie. on prend des pirates, chaque matin on tire leur motivation du jour (car le pirate est fruste), et on les lâche dans un univers farci de tabous et d'obligations super bien pensés, du genre "tuer en nombre impair". (Car le pirate est superstitieux et que l'univers fonctionne comme ça). Et ça roule.

Exemple : Un ennemi vous fonce dessus. le tuer ? facile ! mais on ne doit pas tuer en nombre impair... Et quand on est sur un bateau, où trouver une autre victime pour ne pas briser le tabou ? :)

J'ai testé avant l'apparition de la Némésis (un ennemi qui revient , de plus en plus puissant), mais le groupe était unanime et les échos sont toujours aussi favorables.

Tout au D6, création de perso en 5 minutes, table aléatoire de scénario pour les MJ qui n'auraient pas d'idée ou qui seraient en panne de rebondissement, ambiance haute en couleur et pas prise de tête (tabou "réfléchir avant d'agir"), idéal pour une partie qui dure le temps qu'il faut, et la Némésis permet de générer la campagne qui va bien.
« La guerre, c’est un massacre de gens qui ne se connaissent pas au profit de gens qui se connaissent, mais ne se massacrent pas. » (Paul Valéry)
1=1/3+2/3=0,3333...+0,6666...=0,9999...

Avatar de l’utilisateur
Udo Femi
Dieu des langues de poulpes
Messages : 17199
Inscription : mer. juil. 12, 2006 4:41 pm
Localisation : Eindhoven, Pays-Bas
Contact :

Re: [Discussion] Pirates!

Message par Udo Femi » ven. juin 08, 2012 9:04 am

faut croire qu'entre Poisn'd ! et Pirates ! la mode est au point d'exclamation, au pirate nihiliste qui ne réfléchit pas plus loin que le bout de son nez (tranché le plus souvent) et à l'improvisation quasi-totale des histoires et scénarios.

C'est le Ferrand qui va être déçu. :P

Mais moi ça me va très bien :yes:
J'en veux plus: des bouts de règles, un CR de partie !!!
Mon blog: http://www.udo-prod.com avec La Superclique gratuite et les Aventures Spears & Sandals d'Agôn !
Venez à l'UdoCon 2017

Avatar de l’utilisateur
shiryu
Evêque
Messages : 475
Inscription : sam. mai 12, 2012 5:10 pm
Localisation : troyes, pays des magasins d'usines

Re: [Discussion] Pirates!

Message par shiryu » ven. juin 08, 2012 9:21 am

j'adore la feuille de perso
articles sur le JdR : blog
jeu en phase de finalisation : Sacrifices

kristoff
Messie
Messages : 1190
Inscription : jeu. juil. 07, 2005 4:56 pm
Localisation : faleyras

Re: [Discussion] Pirates!

Message par kristoff » ven. juin 08, 2012 10:39 am

oui, très sympa
je viens de finir de lire le "Pirates" de mongoose et ça m'a laissé assez froid
je jetterai bien un oeil sur ce Pirates !!!!!!!!!
j'ai beau ne pas avoir toujours raison, je ne me souviens pas avoir jamais eu tort :-)
http://www.kristoff-valla.blogspot.com
"Kath : renaissance " - premier tome d'une trilogie fantastique contemporaine
http://www.editionsdupetitcaveau.com/pr ... off-valla/

shlopoto
Cardinal
Messages : 558
Inscription : mar. nov. 30, 2004 9:42 pm
Contact :

Re: [Discussion] Pirates!

Message par shlopoto » ven. juin 08, 2012 12:20 pm

Je vais tenter de vous donner un aperçu des règles. Désolé ça en fait une tartine, mais au moins vous saurez de quoi ça cause.

Comme l'a précisé ce bon Chestel, ça se joue avec 1D6, un par joueur. Le MJ n'en a pas besoin, il ne fait aucun jet !
Les PJ (“pirates joueurs”) ont seulement six compétences, appelées les “Trucs de Pirate” :


Trucs de Pirate (= compétences)
* Marauder, qui représente la sale habitude des pirates d'aller là où on ne veut pas d'eux. Quand un pirate est inoccupé, il peut décider d'utiliser cette compétence pour se retrouver à un endroit, déterminé par le MJ, où il trouvera quelque chose d'intéressant : une réserve de rhum, un trésor, une jolie fille, un plat qui migeote...

* Tuer, comme son nom l'indique, sert à éliminer quelqu'un, quelque soit la façon : le pousser au requin, lui tirer une balle, le planter avec un sabre, l'étrangler... Il suffit de réussir ce jet pour éliminer la plupart des PNJ.

* Outrager sert à martyriser, insulter, humilier, frapper et bien entendu hmm... infliger des câlins à une personne non consentante.

* Dévaster concerne la destruction en général, on s'en sert pour tirer au canon, pour faire péter des tonneaux de poudre, mais aussi pour mettre un endroit à sac afin d'en découvrir tous les trésors. Inutile de dire que l'endroit est ravagé après ça. On peut même s'en servir pour fouiller quelqu'un : il finira plus ou moins à poil, avec quelques lambeaux de vêtements, et dépossédé de ses quelques possessions de valeur. Bien entendu l'objet de ces ravages et de récolter quelques points de trésor.

* Voltiger permet de grimper, de sauter, de se balancer au bout d'une corde, glisser le long d'un mât... bref de faire toutes sortes d'acrobaties avec style. On ne l'utilise pas lorsqu'on monte simplement une échelle de corde ou, disons, quand on prend le chemin normal ; mais les VRAIS pirates ne font jamais ça de toute façon. Question de style.

* Picoler permet de vider les réserves d'alcool et de regagner des points de moule (voir plus loin.)


Échec, blessures, points de moule
Le point le plus important du jeu, c'est que tout jet raté est une sorte d'échec critique : comme les pirates n'y vont jamais avec le dos de la cuillère, quand ils loupent leur coup ça fait toujours mal aux dents ! Donc à chaque jet raté, le pirate risque de se prendre une Blessure, ce qui indique seulement que le pirate est hors jeu pour le reste de la scène : il ne peut plus faire de jets mais il peut encore se traîner par terre, pousser des râles, bref faire rire ses petits camarades. Dès la scène suivante il pourra à nouveau se relever et recommencer à agir, la blessure est oubliée. Si un PJ ne veut pas prendre la blessure, afin de rester valide, il peut décider de dépenser un Point de Moule. C'est une réserve commune au groupe, et la seule façon de la remplir est d'utiliser la compétence Picoler. Quand cette réserve se vide, c'est mauvais présage.

La description des blessures est un point important du jeu : c'est un vrai plaisir autour de la table de décrire les gamelles que se prennent les PJ (et parfois les PNJ.) L'exemple typique, maintes fois utilisé, c'est celui du pirate qui rate son jet de voltige alors qu'il est en haut de mât, et qui fait une vilaine chute, rebondissant ici et là, avant de finir par un plat monumental sur le pont. Sans point de moule le pirate va rester au sol à grogner, dans l'indifférence générale. Avec un point de moule le pirate se relève dans la foulée, époussette ses manches et continue comme si de rien n'était.


Tabous
Ils ont été pensés pour créer des situations cocasses et pour favoriser une certaine façon de jouer. Quand un pirate ne respecte pas un tabou, il se prend une blessure et le groupe perd des Points de Moule. Les tabous sont :

* Tripoter les portes : quand un pirate ouvre une porte, c'est toujours avec un coup de latte, ou en la faisant péter d'une façon ou d'une autre, afin de faire une entrée en scène fracassante. Du coup il est interdit de “tripoter” la porte, c'est à dire d'utiliser la poignée, ou de tenter de la crocheter, ou d'écouter aux portes, ou de regarder par la serrure, etc. Ces façons de faire sont peu amusantes et surtout trop réflêchies.

* Causer mal aux dames : les pirates se targuent d'être des “gentilshommes de fortune”, aussi font-ils mine d'avoir des bonnes manières, notamment en s'adressant aux dames. Cela ne les empêche pas de leur infliger les derniers outrages, mais ils retireront leur chapeau au préalable, et n'oublieront pas de dire “au revoir” en partant.

* Tuer en nombre impair : je voulais des meurtres gratuits, un complet manque de respect pour la vie des autres, aussi j'ai créé ce tabou. La règle est simple : on peut tuer autant qu'on veut, du moment que le nombre de tués est pair.

* Boire seul : ce tabou sert à rapprocher encore un peu les joueurs, et ajoute une contrainte sur la récupération des points de moule. Pour se ressourcer les pirates doivent avoir de l'alcool ET trouver des compagnons pour boire avec eux.

* Réfléchir avant d'agir : je voulais que les pirates ne voient pas plus loin que le bout de leur nez, qu'ils ne prennent aucune précaution et qu'ils foncent dans le tas avant même que le capitaine en donne l'ordre. Ce tabou est un peu délicat à appliquer car savoir si l'action d'un PJ est réfléchie ou non est toujours sujet à interprétation, mais dans l'ensemble il fait tout de même son effet : une fois qu'on a compris la façon de jouer à ce jeu, on n'a plus besoin d'y faire attention.

* Dépouiller un camarade : dans ce jeu les PJ gagnent des trésors et les enterrent. Lors des premières parties j'ai vu des joueurs se dépouiller entre eux et l'ambiance était devenue moins détendue, alors j'ai mis ce tabou. Il concerne les PJ mais pas les PNJ, donc on peut dépouiller d'autres matelots et (surtout) la cabine du capitaine !


Envie du jour, trésor du mort, trésor, réputation, rang
Voilà pour les principales choses à savoir. Je passe rapidement sur le reste :

* Envie du jour : au réveil, chaque PJ tire un “Truc de Pirate” au hasard, c'est son envie du jour (tuer, outrager, picoler... etc). S'il parvient à assouvir son envie, c'est à dire faire une action réussie avec cette compétence, il gagnera des points de trésor.

* Trésor du mort : à chaque fois qu'un joueur fait un 5 en tentant une action, ça déclenche un événement spécial appelé “trésor du mort”. Le prochain qui fera un 5 sur son dé remportera une cagnotte. Cette règle est là juste pour inciter les joueurs à se livrer à une orgie d'actions “piratesques”, avec toutes les conséquences que ça entraîne (blessures, victimes...)

* Enterrer un trésor permet de gagner des points de réputation et d'améliorer les “Trucs de Pirate”

* La réputation indique la préséance chez les pirates.

* Le Rang du pirate augmente avec sa réputation. Ce rang peut être utilisé comme une compétence lorsqu'il faut commander un équipage ou diriger un navire lors d'une bataille navale.

* Il n'y a pas de compétences générales. Pour tout ce qui concerne la navigation, l'orientation et la bonne tenue d'un bateau, on considère que c'est automatiquement réussi pour les pirates. Et pour tout le reste (écriture, comptabilité, faire pousser des navets, n'importe quoi...), les pirates utilisent des prisonniers pour faire le sale boulot.

* Les rares PNJ balèses sont appelés les Némésis et on ne peut pas les tuer comme ça, si on décide de les affronter ça se finit par un duel à mort.


Travail du MJ
Comme je le disais plus haut le MJ ne lance jamais de dé. Les PNJ n'ont aucune caractéristique ! Ils sont juste des “accessoires” sur lesquels les PJ peuvent se défouler ou assouvir leurs besoins. Le MJ peut tout de même se garder certains PNJ costauds, s'il ne veut pas les voir passés au fil de l'épée trop rapidement : il suffit qu'il décide que ce sont des Némésis, et une règle spéciale leur permettra de rester en vie plus longtemps, voire de faire peur aux PJ.

Souvent le MJ a juste besoin de donner un prétexte, une scène, et ensuite il laisse les joueurs assouvir leurs envies, courir à la chasse au trésor, marauder... Un scénario typique est écrit sur un bout de nappe en papier, sur laquelle on a jeté quatre ou cinq idées (vaisseau fantôme, canon géant, jeune femme cachée à bord, tribu sauvage, roi des pirates) et on s'en sert pour donner un fil conducteur. Le scénario permet de tenir sur la longueur, les règles permettent d'occuper l'instant présent.

La boucle de jeu ressemble à ça :

* Chaque joueur tire au hasard son envie du jour

* Les joueurs tentent d'assouvir leurs envies, provoquant une exploration et des situations

* Cette exploration révèle souvent des occasions de faire des méfaits, ce que feront les joueurs qui ont déjà assouvi leur envie

* Le joueur qui ne sait pas trop quoi faire va commencer à marauder, cherchant des endroits intéressants et de nouveaux prétextes pour commettre des méfaits.

* Ensuite les joueurs se tournent vers des préoccupations un peu moins personnelles, soit liées au scénario (essayer de récupérer la carte au trésor), soit liées à leurs précédentes mésaventures (se venger du bosco)

* Au milieu de tout ça il y aura probablement eu un ou deux “trésors du mort”, incitant les joueurs à se livrer à encore plus d'actions, juste pour pouvoir lancer le dé et tenter de remporter la cagnotte.

* Enfin la réserve de moule aura probablement souffert et les joueurs vont sans doute chopper tout l'alcool qu'ils peuvent trouver pour l'engloutir.

(Si vous n'êtes pas familier avec le concept de boucle de jeu, ça peut paraître réducteur. Essayez d'imaginer la boucle de jeu de votre jeu vidéo ou de votre rpg favori, vous verrez que c'est rarement plus étoffé.)

Si votre scénario est plus intensif, il est possible que la boucle soit moins orientée “objectifs personnels.”

Le jeu n'avance pas jour par jour, on peut avancer dans le temps autant que nécessaire, surtout pour les longs voyages. Les “envies du jour” ne sont utilisées qu'à partir du moment où le jeu repasse en temps réel.

s.

[edit = corrections]
Dernière modification par shlopoto le ven. juin 08, 2012 12:52 pm, modifié 5 fois.

shlopoto
Cardinal
Messages : 558
Inscription : mar. nov. 30, 2004 9:42 pm
Contact :

Re: [Discussion] Pirates!

Message par shlopoto » ven. juin 08, 2012 12:24 pm

Et voici le compte rendu d'une partie, une des toutes premières. Tout ceci s'est déroulé en quatre heures, avec des règles légèrement différentes de celles présentées plus haut : vous pouvez voir que c'est intensif !
Spoiler:
Morve Bleue et Le Poulpe sont dans la cale d'un galion espagnol, enchaînés, avec le reste de l'équipage de pirates. La corde les attend. Heureusement ils arrivent à s'échapper lors de leur débarquement et se réfugient chez une grosse bonne femme, le temps de faire connaissance avec sa fille et de piller la maison. En essayant de faire sauter les menottes à coup de fusil, Le Poulpe s'enlève une main. Quelques jours auparavant ils avaient déjà pas mal morflé lors de l'attaque espagnole, ils commencent à ressembler à de vrais pirates !

Déguisés en ouvriers ils quittent la maison et filent à l'auberge, où ils recrutent quelques hommes pour s'emparer d'un quatre-mâts stationné dans le port. La nuit ils prennent le bateau d'assaut, zigouillent les hommes de garde (sauf un, car les pirates superstitieux ne tuent qu'en nombre pair) et se sauvent avec le navire. Un coup de canon bien ajusté leur permet de faire sauter la chaîne qui bloque la sortie du port, et les voilà repartis pour de nouvelles aventures. Une fouille poussée du navire leur permet de trouver la carte du trésor de Bill Gates, un pirate à la fortune légendaire.

Ils font une escale sur une autre petite île des Caraïbes, le temps de compléter un peu leur équipage par une méthode de recrutement dite "la sélection naturelle", puis se mettent en route pour l'île du Carreau indiquée par la carte. Ils arrivent sans encombre mais mettent du temps à utiliser la carte, les nombres de pas à faire tantôt dans une direction et tantôt dans l'autre excédant largement leurs capacités mathématiques. Finalement, après avoir dépassé un rocher en tête de singe et un baobab, après avoir trucidé un mec qui savait pas compter jusqu'à 12 et un deuxième parce qu'il ne faut pas tenter le diable, ils creusent un beau trou et trouvent un sympathique trésor de plusieurs milliers de pièces de huit. Morve Bleue et Le Poulpe hésitent à zigouiller les quatre hommes qui les accompagnent mais finalement ils se montrent cléments. Il faut dire aussi que le coffre est bien lourd.

Retour sur la plage, le coffre est chargé sur la chaloupe et on retourne au bateau. Mais un vaisseau de corsaires fait son apparition et fonce droit sur eux. Le bateau des corsaires est plus petit mais ils ont un effectif plein, tandis que les pirates sont carrément en sous-effectif : ils ne pourront ni soutenir l'assaut, ni tenter de semer les français. Les pirates ont juste le temps de remonter à bord et décident d'y aller à coup de canon, endommager leur vaisseau adversaire étant leur seule chance. Des boulets sont échangés, dont un qui emporte la cabine du Poulpe ainsi que la moitié du trésor et deux pirates qui s'en mettaient plein les poches. Le combat terminé, les deux bateaux sont immobilisés, et c'est une course aux réparations. Quand finalement le quatre-mâts est prêt à reprendre sa route, il fait nuit et ils peuvent larguer leurs poursuivants.

Ils font escale sur une île déserte pendant quelques jours afin de réparer plus correctement le bateau, puis voguent jusqu'à une île de pirates où ils procèdent au partage du trésor : les hommes sont conviés un à un dans la cabine pour recevoir leur dû… un dû plus de fer que d'or. Finalement Morve Bleue et Le Poulpe se partagent le trésor et se dépêchent d'aller enterrer leurs parts.
[edit : aurtôgraf]
Dernière modification par shlopoto le mer. juin 13, 2012 8:14 am, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Cédric Ferrand
Dieu des athées non-pratiquants
Messages : 5224
Inscription : mer. févr. 23, 2005 3:11 pm
Localisation : Montréal
Contact :

Re: [Discussion] Pirates!

Message par Cédric Ferrand » ven. juin 08, 2012 1:45 pm

Udo Femi a écrit :C'est le Ferrand qui va être déçu. :P
:grmbl:

Vous souhaitez la mort des scénaristes.
Vous nous remplacez par des tables aléatoires, sans vergogne, oubliant les heures glorieuses que l'on vous a offert.
Vous ne nous méritez pas.

Avatar de l’utilisateur
Udo Femi
Dieu des langues de poulpes
Messages : 17199
Inscription : mer. juil. 12, 2006 4:41 pm
Localisation : Eindhoven, Pays-Bas
Contact :

Re: [Discussion] Pirates!

Message par Udo Femi » ven. juin 08, 2012 4:02 pm

effectivement, je relis en ce moment certains scénars CB ancienne époque et.. euh... je ne sais pas qui mérite pas qui...

par contre, pour les tiens, on verra avec les promesses qu'on nous a faites sur Wastburg :twisted:
Mon blog: http://www.udo-prod.com avec La Superclique gratuite et les Aventures Spears & Sandals d'Agôn !
Venez à l'UdoCon 2017

Avatar de l’utilisateur
Cédric Ferrand
Dieu des athées non-pratiquants
Messages : 5224
Inscription : mer. févr. 23, 2005 3:11 pm
Localisation : Montréal
Contact :

Re: [Discussion] Pirates!

Message par Cédric Ferrand » ven. juin 08, 2012 4:39 pm

Udo Femi a écrit :effectivement, je relis en ce moment certains scénars CB ancienne époque et.. euh... je ne sais pas qui mérite pas qui...
Ah des fois, ça faisait mal aux yeux et au d20, c'est sûr.
Udo Femi a écrit :par contre, pour les tiens, on verra avec les promesses qu'on nous a faites sur Wastburg :twisted:
C'est bien pour ça que j'ai pris un scénariste chevronné avec moi.

D'ailleurs, j'y retourne, il attend mes modifications sur notre bac à sable.

(et désolé pour le piratage (ahah) du fil)

Avatar de l’utilisateur
Blakkrall
Dieu des girouettes
Messages : 6323
Inscription : dim. déc. 20, 2009 7:10 pm
Localisation : Montivilliers

Re: [Discussion] Pirates!

Message par Blakkrall » ven. juin 08, 2012 7:27 pm

Tout bonnement excellent, je dois finir de lire le CR de partie, mais ce que j'en ai déjà lu me donne bien envie de rigoler (et de jouer !)
A partir de là, on doit pouvoir jouer toutes sortes de ruffians : bandes d'orcs ou de gobelins pillant des villages, banditos dans les western, bandits de grands chemin...
When you have to shoot, shoot, don't talk.

Avatar de l’utilisateur
Meninho
Banni
Messages : 1325
Inscription : ven. juin 01, 2012 8:03 pm
Localisation : Nantes

Re: [Discussion] Pirates!

Message par Meninho » ven. juin 08, 2012 7:58 pm

Tout ça m'a l'air bien bon.
Tu pourrais détailler un peu plus le système ?
Que se passe-t-il si un PJ brise un tabou ?

Avatar de l’utilisateur
Blakkrall
Dieu des girouettes
Messages : 6323
Inscription : dim. déc. 20, 2009 7:10 pm
Localisation : Montivilliers

Re: [Discussion] Pirates!

Message par Blakkrall » ven. juin 08, 2012 8:13 pm

Meninho a écrit :Que se passe-t-il si un PJ brise un tabou ?
Quand un pirate ne respecte pas un tabou, il se prend une blessure et le groupe perd des Points de Moule.
:mrgreen:
When you have to shoot, shoot, don't talk.

Répondre