Dogs in the vineyard: première ville

Pour développer idées, projets de jeux, univers, règles et scénarios
Avatar de l’utilisateur
binoclard
Dieu d'après le panthéon
Messages : 1686
Inscription : ven. nov. 30, 2012 4:07 pm
Localisation : Meyrin - Genève

Dogs in the vineyard: première ville

Message par binoclard »

Je vais faire ma première partie de Dogs in the vineyard demain, et je me suis pris au jeu de créer ma propre ville en suivant la procédure décrite dans le livre.

Je serais ravi d'avoir vos impressions et conseils; j'ai le sentiment que c'est "sympa mais peut mieux faire" et qu'il manque un petit qqch pour ça soit vraiment bien.

J'ai suivi les conseils de V.Baker de pousser assez loin le processus, mais je suis moyennement convaincu par les étapes post point 3b-4a… J'ai l'impression que jusque là on a une situation un peu pourrie, mais assez ambigüe dans le fond, mais que dès qu'on arrive au stade culte-sorcellerie, on bascule dans le caricatural manichéen (ça m'a fait ça à la lecture de pas mal d'exemples de villes…)

Votre avis? Des idées pour éventuellement améliorer certains aspects? Merci d'avance :D


1a: Orgueil
Frère Enoch (65 ans) estime qu'en tant que membre fondateur de la communauté il sait mieux que l'Intendant ce qui est bon pour le village.

Frère Enoch pense qu'il a le droit de prendre une nouvelle épouse et choisit la ravissante Sœur Delilah (18 ans).

Sœur Bethany, la première épouse d'Enoch, n'a aucune intention de se faire détrôner par une gamine.

Sœur Delilah estime qu'elle est bien trop jeune et trop jolie pour se marier avec cette momie d'Enoch.


1b: Injustice
Frère Jasper, Intendant du village et fils d'Enoch et Bethany, est un homme effacé et timide, dont l'autorité est trop souvent remise en cause par son père.

Enoch profite de son ascendant pour convaincre frère Jonah, le père de Delilah, jeune veuf récemment installé, et force la main à Jasper pour célébrer le mariage.

Frère Zachary, qui travaille comme commis dans le magasin du père de Delilah, et qui est amoureux de cette fille depuis son arrivée, se fait "voler" sa belle sans pouvoir la courtiser selon les règles.


2a: Péché
Jasper s'est mis à boire de plus en plus régulièrement et délaisse ses fonctions et sa famille.

La femme de Jasper, Sœur Emeline, l'institutrice du village, cherche du réconfort auprès de Jonah. Et d'autres…

Delilah et Zachary batifolent en cachette.

Zachary vole de l'argent à Jonah dans la caisse du magasin; il espère mettre de côté une somme suffisante pour enlever son amoureuse et partir s'installer ailleurs. Jonah n'est pas stupide et est conscient de la chose.


2b: Attaques démoniaques
Les démons s'arrangent pour que la bouteille de Jasper ne soit jamais vide.

Ils instillent dans le village une atmosphère de moiteur, une ambiance tendue qui appelle au stupre et à la débauche, transformant les regards innocents en œillades lascives.


3a: Fausse doctrine
Quand Emeline surprend par hasard Delilah et Zachary, elle arrive assez facilement à les convaincre que "Ce n'est pas un péché tant qu'il n'y a pas de bébé".


3b: Culte corrompu
Le trio remplace toutes les références au "Roi de la Vie" par "Roi de l'Amour" dans leurs prières et discussions.


4a: Fausse prêtrise
Emeline prêche les vertus de "l'amour libre" autant qu'elle peut, de façon plus ou moins détournée selon son public. Delilah et Zachary se cachent de moins en moins et commencent à être pris en exemple par d'autres couples de jeunes gens…


4b: Sorcellerie
Emeline charge les démons d'instiller des rêves et des pensées impures chez les habitants vertueux.


5a: Haine et meurtre
Juste pas…


6a-b : Qui veut quoi?
Enoch veut que les Chiens reconnaissent l'incompétence de Jasper et lui retirent –à son profit évidemment– l'Intendance du village.

Bethany veut que les Chiens aident Jasper à arrêter de boire.

Jasper veut que les Chiens remettent son père à sa place et l'aident à asseoir son autorité.

Delilah et Zachary veulent que les Chiens annulent le mariage avec Enoch et célèbrent leur union.

Jonah veut que les Chiens punissent Zachary pour les vols.

Emeline se paierait bien un de ces jeunes et séduisants Chiens pour son goûter.

Les démons veulent voir le village sombrer dans la luxure et si possible les Chiens se laisser corrompre dans la foulée.
Chaque fois que je viens sur ce forum, je peux ajouter un jeu à la liste des trucs qui me font envie… :?
Avatar de l’utilisateur
Jeronimo
Mystique
Messages : 877
Inscription : jeu. avr. 16, 2009 9:47 am
Localisation : In a crow's cage.

Re: Dogs in the vineyard: première ville

Message par Jeronimo »

Pas grand chose à ajouter du point de vue de la création du village. Il y a une étape supplémentaire que je fais d'habitude pour m'aider à "faire vivre" le village si les Dogs ne se préoccupent pas de tel ou tel problème c'est :

Que ce serait-il passé si les Dogs n'étaient pas venus ?

Cela permet d'avoir des idées toutes prêtes à lancer aux joueurs pour les pousser à agir s'ils ne devaient rien décider pour tel ou tel PNJ. Ces pistes ne sont bien sûr à utiliser que si les joueurs se désintéressent totalement d'un ou plusieurs PNJs, et elles ne sont pas là pour remplacer le libre arbitre et les décisions des joueurs entraînant le village dans telle ou telle direction.

Un autre point important est de lier les personnages des joueurs aux PNJs de ton village, en leur demandant par exemple d'en prendre un ou deux chacun en relation de départ. Cela permet de rendre les conflits plus "intimes" et "personnels".
Mon blog : Lors de ces après-midi en Utopie
Dernier article : Principes de la philosophie stoïcienne - Mise en place d'une routine

11yo on character creation for #DnDNext: "This takes a while."
"That's why you don't want to die in this game."
Avatar de l’utilisateur
binoclard
Dieu d'après le panthéon
Messages : 1686
Inscription : ven. nov. 30, 2012 4:07 pm
Localisation : Meyrin - Genève

Re: Dogs in the vineyard: première ville

Message par binoclard »

Oui, je me suis rendu compte que j'avais zappé la dernière étape…

Pour les liens familiaux, clairement, je pensais faire d'Emeline la sympathique cousine d'un PJ, Zachary le cousin d'un autre (voire le petit frère désespéré ?), et éventuellement Bethany une grande tante un peu éloignée du troisième. Gros sac de nœud…

Où j'hésite encore, c'est faire avant les PJs au bled juste avant, ou juste après le mariage. Je vois du potentiel au deux. Qu'est ce qui vous semble plus intéressant?

Plus que quelques heures avant le drama, je vous redirai comment ça s'est passé. :D
Chaque fois que je viens sur ce forum, je peux ajouter un jeu à la liste des trucs qui me font envie… :?
Avatar de l’utilisateur
Steve J
Dieu en Quetchua
Messages : 2485
Inscription : dim. oct. 08, 2006 1:41 pm
Localisation : Lyon

Re: Dogs in the vineyard: première ville

Message par Steve J »

Si tu commences le scénario avant le mariage il faudra accepter que la présence des PJs pourra (peut-être) l’empêcher d'arriver. D'autant que s'ils arrivent avant le mariage il leur sera sans doute demander de participer à la cérémonie, voire de l'officier (ne pas oublier le rôle religieux des Dogs).

Je trouve que c'est une super idée dans les deux cas !
Fan des hacks d'Apocalypse World qui commencent par la lettre "W" : Worlds in Peril, World Wide Wrestling RPG
Avatar de l’utilisateur
Jeronimo
Mystique
Messages : 877
Inscription : jeu. avr. 16, 2009 9:47 am
Localisation : In a crow's cage.

Re: Dogs in the vineyard: première ville

Message par Jeronimo »

binoclard a écrit :Pour les liens familiaux, clairement, je pensais faire d'Emeline la sympathique cousine d'un PJ, Zachary le cousin d'un autre (voire le petit frère désespéré ?), et éventuellement Bethany une grande tante un peu éloignée du troisième. Gros sac de nœud…

Où j'hésite encore, c'est faire avant les PJs au bled juste avant, ou juste après le mariage. Je vois du potentiel au deux. Qu'est ce qui vous semble plus intéressant?
Déjà, tu peux me tutoyer ! :P
Edit: ah bah non, y'a Steve qui s'est joint à nous ! ;)

Je ne sais pas de quel temps tu disposeras pour ta partie, mais entre la création des persos, la phase d'initiation et la "visite" du village en lui même, ça peut déjà demander pas mal d'heures.

Je ne sais pas non plus si c'est juste un one-shot ou dans le meilleur des cas un début de "campagne" si tes joueurs accrochent, mais une option que j'ai lue mais non testée c'est d'inclure dans la phase d'initiation le PNJ avec lequel tu veux que le personnage du joueur ait une relation.
Mon blog : Lors de ces après-midi en Utopie
Dernier article : Principes de la philosophie stoïcienne - Mise en place d'une routine

11yo on character creation for #DnDNext: "This takes a while."
"That's why you don't want to die in this game."
Avatar de l’utilisateur
Udo Femi
Dieu des langues de poulpes
Messages : 21353
Inscription : mer. juil. 12, 2006 4:41 pm
Localisation : Genève
Contact :

Re: Dogs in the vineyard: première ville

Message par Udo Femi »

par expérience, on n'arrive jamais à tenir explications + création de perso + le 1er village dans une seule session
j'ai essayé de nombreuses fois, ça n'a pas marché.

donc pour la prochaine fois (Zeben me fait du pied) je fais une 1è session avec création de perso aux petit oignons (pis on joue un peu, avec la dernière phase de création en mode tuto') puis arrivée au village, montée en tension et cliffhanger, normalement au moment où les Dogs découvrent ce qui se trame (ou tout du moins le sommet de l'iceberg)

- quoi ? Frère Zacharie et Frère Tobias ont des relations charnelles ?
...ou...
- quoi ? Soeur Abedia a mangé le bébé de Soeur Analie ? et tout le village a participé au festin ?
... voire...
- quoi ? Frère Thomas vend sa soeur aux soldats de l'Autorité Territoriale (a.k.a. "le gouvernement" = les seuls péons sur lesquels les Dogs n'ont PAS autorité, ça complique toujours les choses...)

en général ça donne nevie de revenir en 2è semaine pour voir qui va saigner/brûler/tanguer au bout d'une corde... :twisted:
Mon blog: http://www.udo-prod.com avec La Superclique gratuite et les Aventures Spears & Sandals d'Agôn !
Avatar de l’utilisateur
binoclard
Dieu d'après le panthéon
Messages : 1686
Inscription : ven. nov. 30, 2012 4:07 pm
Localisation : Meyrin - Genève

Re: Dogs in the vineyard: première ville

Message par binoclard »

On a une bonne grosse soirée. Je ne suis pas fixé, mais j'ai assez envie de faire une petite campagne, et de considérer cette séance comme un test.

Je pense (j'espère…) que explication+persos va aller relativement vite; les joueurs savent où ils mettent les pieds et sont plutôt dégourdis, donc on va pas perdre des heures sur le setting et la phase "technique" (les Traits, Relations, etc.) devrait aller vite. Reste la partie Initiation où on va tous découvrir la mécanique…

Après, pour l'arrivée au bled, je pense effectivement les faire arriver le jour même du mariage, c'est plus croustillant et permet de leur balancer frère Zachary direct dans les dents, avec quelques courtes heures pour déjà prendre une première décision lourde de conséquences.

J'avoue que j'appréhende un poil, j'espère que j'aurai assez de répartie pour camper des PNJ crédibles, et arriver à "révéler activement le village" sans que ça fasse trop artificiel.

On verra bien, mais en tout cas je me réjouis. :P
Chaque fois que je viens sur ce forum, je peux ajouter un jeu à la liste des trucs qui me font envie… :?
Avatar de l’utilisateur
Udo Femi
Dieu des langues de poulpes
Messages : 21353
Inscription : mer. juil. 12, 2006 4:41 pm
Localisation : Genève
Contact :

Re: Dogs in the vineyard: première ville

Message par Udo Femi »

binoclard a écrit :On a une bonne grosse soirée. Je ne suis pas fixé, mais j'ai assez envie de faire une petite campagne, et de considérer cette séance comme un test.

Je pense (j'espère…) que explication+persos va aller relativement vite; les joueurs savent où ils mettent les pieds et sont plutôt dégourdis, donc on va pas perdre des heures sur le setting et la phase "technique" (les Traits, Relations, etc.) devrait aller vite. Reste la partie Initiation où on va tous découvrir la mécanique…
même avec des habitués du free-form et des jeux zarbi que je leurs sors régulièrement, ça prend du temps.
Des Traits à trouver ex nihilo, soit on sèche, soit on s'amuse et on raconte plein de trucs dessus. L'un dans l'autre ça bouffe du temps.
l'Initiation aussi, c'est amusant et comme on découvre le principe on en fait des tonnes, c'est long et ça épuise un peu les capacités créatives et de répartie tôt dans la soirée.

Coseils d'ami ;)
(genre des pré-tirés avec plus que la s"ance d'initiation à gérer, ça le fait)
Mon blog: http://www.udo-prod.com avec La Superclique gratuite et les Aventures Spears & Sandals d'Agôn !
Avatar de l’utilisateur
Felondra
Initié
Messages : 146
Inscription : mar. oct. 27, 2015 9:12 am

Re: Dogs in the vineyard: première ville

Message par Felondra »

Je fais violemment remonter ce sujet parce que je compte mener ma première partie de Dogs bientôt et que ta prépa de ville me parait vraiment super!

4 ans plus tard, tu te souviens de ce qui s'est bien/pas bien passé? T'as des conseils à donner à un jeune MJ de dogs?
Une pincée de Fel', mon blog rôliste où je prends le temps d'aller au fond des choses :)
 
Avatar de l’utilisateur
binoclard
Dieu d'après le panthéon
Messages : 1686
Inscription : ven. nov. 30, 2012 4:07 pm
Localisation : Meyrin - Genève

Re: Dogs in the vineyard: première ville

Message par binoclard »

Wow… 4 ans? Déjà…? 4 ans? Elles sont passées où? 8O

J'en garde un très bon souvenir, ça reste un de mes jeux favoris en terme de mécanique, maintenant de là à donner des conseils… :lol:

Il me semble que j'aurais du plus/mieux cadrer la création de persos, être plus clair sur le ton et l'ambiance voulue, et dire non à 1-2 "délires" (sans gravité ni conséquence, mais qui ont amené une touche un peu burlesque dont je me serais passé). Je pense que pour un test, il faut des persos "vanillas", pas des "cas limites".
La partie "initiation" avait été assez moyenne dans l'ensemble, on a eu un peu de mal à trouver et rendre des scènes chouettes sans que ça fasse un peu artificiel (genre "ouais c'est bon, on peut skipper le tutoriel là?").

Par contre, la partie proprement dite avait super bien fonctionné. Cadrer des scènes très claires, ça avait bien marché. Jouer à fond le drama, les relations triangulaires entre PJ-PNJ. J'avais des joueurs qui sont très vite rentré dans le truc, ont très vite pris position pour l'un ou l'autre protagoniste, ça a bien aidé.

Je me rappelle avoir été un peu emprunté avec une scène qui impliquait une foule, mais autrement, franchement, que du bonheur.

Bonne partie :yes:
Chaque fois que je viens sur ce forum, je peux ajouter un jeu à la liste des trucs qui me font envie… :?
Avatar de l’utilisateur
Piouh
Prêtre
Messages : 337
Inscription : ven. janv. 28, 2011 8:58 pm
Localisation : Lyon

Re: Dogs in the vineyard: première ville

Message par Piouh »

J'ai beaucoup fait joué de Dogs l'an dernier en one-shot (et c'est totalement génial), et j'en ai retenu quelques trucs, dont quelques uns sont issus des habitudes de maitrise actuelles de Vincent Baker ( j'avais vu une vidéo où il menait un Dogs hardcore sur This is how we roll ) :

0) De façon générale, essaie d'avoir des personnages orientés 'vanilla' comme dit plus haut : trop souvent, les joueurs ont juste envie de sortir du cadre, et de faire des assassins / rebelles / psychopathes / athés... La branche d'un PJ n'a pas besoin d'avoir été totalement massacrée pour donner un PJ intéressant (un père trop autoritaire marche mille fois mieux).

- Toujours à la créa (puisque c'est le moment le plus compliqué à gérer - c'est super intéressant et ça fait partie intégrante de la partie, mais telle quelle, elle prend trop de temps (1h30 à 2h pour un groupe de 3-5 PJs) ) :
1) Donne à chacun le profil équilibré : il y a largement assez de place pour customiser son perso par la suite, pas besoin de 5 profils différents.

2) Comme pour les PNJs de Dogs, permet leur de n'écrire que deux-trois traits à la création et d'attribuer leurs dés par la suite, en fonction de leurs besoins ("ah merde, j'ai plus de dés... Ah, si ! il me restait 2d6 en rab. Ben voilà, je rajoute "Les jeunes gens doivent également se faire respecter de leurs ainés à 2d6 !'), ça accélère énormément le processus, et comme ça ils auront des traits utilisables en conflit.

3) Pour les traits de la créa, essaie de les cadrer. Cela veut dire deux choses :
a)si un joueur te propose un trait où tu vois qu'il n'aura pas d'impact en jeu, pose lui des questions sur ce qu'il y a derrière ce trait, ce que ça a appris à son personnage, comment ça a changé la vision du personnage sur la communauté/la foi/les Dogs ... (ex : "l'alcool est une plaie et doit disparaitre de nos communautés", si t'as pas d'alcool dans ton scenar', c'est vraiment un trait qui risque d'être peu utile. Par contre si tu lui demandes pourquoi il pense ça, qui était alcoolique dans son passé, et que tu réussis à pousser ça vers un père/ un intendant / quelqu'un qui a fait couler le sang, tu gagnes un trait plus générique et utilisable "J'ai connu un intendant alcoolique : personne n'est à l'abri du péché")
b) Imagine quelques catégories de traits à proposer à tes joueurs. Demande leur un trait sur leur vision de leur rôle de Dogs, et un sur leur foi / leur place dans la communauté. Ce genre de traits est ultra utile en jeu, et comme ça, ça fait à chaque joueur deux traits qu'ils n'ont pas à sortir de nulle part (et les recentre sur leur rôle de Dog)
c) Si un joueur ne sait pas quoi jouer, propose lui de jouer une femme. C'est tout un concept à Dogs.

4) En cours de jeu, si tu as fait ta préparation comme dans le livre, tu es vraiment super armé pour mener la séance. Quelques conseils :
a) C'est dit dans le livre de base, mais un de tes rôles de MJ est de dévoiler aux personnages ce qu'il se passe. Ne garde pas les secrets pour toi, bien cachés. Au contraire, fais surgir des trucs louches, montre que quelque chose ne va pas, fais part des doutes des PNJs aux Dogs. Les PNJs ont tendance à avoir confiance en les Dogs (en début de partie du moins), il faut qu'ils livrent leurs doutes / posent des questions / demandent des conseils.
b) Le corollaire du point précédent : les duels, c'est très bien, et mécaniquement c'est trop cool et ça crée du jeu, mais ça prend du temps. Des fois, il vaut mieux accorder directement à un PJ ce qu'il/elle veut. Cela donne des confessions inattendues et candides. Et desfois, le duel est juste la bonne solution.

5) Pour les duels : j'utilise une règle vue à la table de V. Baker, et qui accentue vraiment la mécanique de jeu :
- Bien différencier les "Dodge" et les "Taking the blow". Quand on peut parer/ esquiver une attaque (verbale), cela veut dire exactement ça : on esquive l'argument adverse, on peut faire de la mauvaise foi et passer par dessus, pas de problème. En revanche, quand on "prend un coup" (ie 3 dés ou plus pour contrer), il faut que ça se voit dans la narration : on continue, mais on encaisse l'argument qui a touché un point sensible.
- Escalader le conflit permet de contrer gratuitement une attaque ennemie. C'est à dire que si l'adversaire balance ses deux plus gros dés pour attaquer, il est possible de dire : tant pis, j'escalade, et ça compte comme une défense : on défausse les dés de l'attaquant et on escalade le conflit.
- Bien insister sur les escalades : pour le faire, tu dois le faire. Si tu passes en physique, on est dans de l'intimidation claire, et pas juste des menaces voilées. En fighting, les coups pleuvent. En flingue, quelque tire au flingue. Sortir son flingue pour se donner la classe, ce n'est pas du Gunfight, c'est du talking ou du physique. Utiliser la crosse de son flingue pour frapper, c'est du Fighting. Tirer sur le type en face, ça, c'est du gunfight.
- Ne pas hésiter à abandonner un duel qui tourne mal / qui n'a plus de raison d'être. ça fait gagner du temps et ça peut être satisfaisant. C'est valable pendant l'initiation.


En espérant que ça puisse t'aider.
Ah, et c'est un peu comme à AW : vois tout le monde comme des cibles, ne cherche pas à sur protéger tes PNJs, fais arriver des choses tragiques, meme si ça te fend le coeur en tant que MJ.
Avatar de l’utilisateur
Valendir
Prêtre
Messages : 332
Inscription : mer. oct. 02, 2013 3:48 pm

Re: Dogs in the vineyard: première ville

Message par Valendir »

Je ne sais pas si c'est le bon endroit pour pauser cette question mais je tente.

Cela fais un moment que je veux tester Dogs in the Vineyard. Je voudrais savoir si selon vous, ce jeu pourrait être adapté pour jouer dans les conditions suivantes:
- Lors d'une convention sur le thème de l'horreur (pendant Halloween)
- Une séance durant environ 9 heures (de 21h à 6 heure du matin)
- Sans avoir exactement avec quels joueurs je vais jouer (même si je connais 90% des joueurs potentiels)
- Avec pré-tirés ou création des personnages durant les premières heures (au choix)
- En général, les jeux joués durant cette convention sont séparés entre "Gore" et "Horreur psychologique", pour différentier les ambiances plus funs des ambiances plus oppressantes. DitV étant A priori clairement dans la deuxième catégorie.

Si oui, vaut-il mieux que je crée des pré-tirés adaptés à mon scénario, ou que je cadre la création de personnage en imposant certains choix (comme des liens avec une liste de PNJ issus de la création du village)?
Avatar de l’utilisateur
Fabulo
Dieu d'après le panthéon
Messages : 2150
Inscription : mar. juin 09, 2015 12:19 am

Re: Dogs in the vineyard: première ville

Message par Fabulo »

Je n'ai jamais joué, je me suis intéressé au système il y a quelques temps.
Valendir a écrit : mar. mars 28, 2017 2:10 pm - Lors d'une convention sur le thème de l'horreur (pendant Halloween)
J'avais trouvé un pdf pour jouer sur le thème de l'horreur :
http://www.yog-sothoth.com/files/file/3 ... e-vinyard/

Et des pistes de hack divers :
https://forum.rpg.net/archive/index.php/t-217138.html
Avatar de l’utilisateur
Udo Femi
Dieu des langues de poulpes
Messages : 21353
Inscription : mer. juil. 12, 2006 4:41 pm
Localisation : Genève
Contact :

Re: Dogs in the vineyard: première ville

Message par Udo Femi »

Valendir a écrit : mar. mars 28, 2017 2:10 pm Je ne sais pas si c'est le bon endroit pour pauser cette question mais je tente.

Cela fais un moment que je veux tester Dogs in the Vineyard. Je voudrais savoir si selon vous, ce jeu pourrait être adapté pour jouer dans les conditions suivantes:
- Lors d'une convention sur le thème de l'horreur (pendant Halloween)
Pourquoi pas ? Tu peux "habiller" l'histoire et l'ambiance à ta guise, sans avoir à traficoter les règles (cf le passage où l'auteur parle de jouer version "Histoire de Fantômes Chinois"). À toi de décrire comment se manifeste les démons dans ton village. Ça peut vite tourner à l'Exorciste.

- Une séance durant environ 9 heures (de 21h à 6 heure du matin)
C'est sans doute un poil long pour ce jeu, ça peut être difficile de se renouveler en tant que MJ en quasi full-impro (vu que le jeu est clairement faire pour être dirigié par les actions des joueurs)

- Sans avoir exactement avec quels joueurs je vais jouer (même si je connais 90% des joueurs potentiels)
Faudra qu'ils adhèrent au thème mais sinon je vois pas le souci.
Il faut bien expliquer que ce sont des GArdiens de la Foi itinérants, qu'ils peuvent évidemment se la jouer Inquisiteurs sans remords mais que à la base le scénario n'est pas de "trouver le big boss et lui péter la gueule"mais plutôt faire des choix impactant une communauté, des innocents, des victimes, etc...

- Avec pré-tirés ou création des personnages durant les premières heures (au choix)
Puisque tu as beaucoup de temps, autant le prendre pour créer les persos, c'est une phase didactique aui permet de comprendre comment le jeu se joue et même de tester une opposition en flash-back

- En général, les jeux joués durant cette convention sont séparés entre "Gore" et "Horreur psychologique", pour différentier les ambiances plus funs des ambiances plus oppressantes. DitV étant A priori clairement dans la deuxième catégorie.
Oui.

Si oui, vaut-il mieux que je crée des pré-tirés adaptés à mon scénario, ou que je cadre la création de personnage en imposant certains choix (comme des liens avec une liste de PNJ issus de la création du village)?
cf ci-dessus.
Les règles offrent la possibilité de cadrer, c'est très fortement suggéré aux joueurs. Les Croyans sont une patite communauté éparpillée sur plusieurs villages mais tout le monde y a un cousin, une amie, une grand-mère, etc...
Mon blog: http://www.udo-prod.com avec La Superclique gratuite et les Aventures Spears & Sandals d'Agôn !
Avatar de l’utilisateur
Valendir
Prêtre
Messages : 332
Inscription : mer. oct. 02, 2013 3:48 pm

Re: Dogs in the vineyard: première ville

Message par Valendir »

Super, merci pour ces réponses.

Concernant le temps, je peux réduire un peu la durée. Le tout est d'occuper la majeure partie de la soirée et d'arriver à une conclusion satisfaisante. Je peut profiter de la création de personnage pour bien poser l'ambiance et le contexte.
Répondre