Mes jeux minimalistes homemade - divers univers

Pour développer idées, projets de jeux, univers, règles et scénarios
Anonyme 1
Evêque
Messages : 449
Inscription : mar. nov. 12, 2013 5:01 am

Re: Mes jeux minimalistes homemade - divers univers

Message par Anonyme 1 »

merci pour tes conseils avisés. je t'avoue que si tu ne m'avais pas expliqué à ta manière de quoi il en retournait je n'aurais jamais franchi le pas.
Quand à tester il va falloir que je convainc mes joueurs qui, eux, aiment bien rester dans les cases. Je le ferai quand je me sentirai à l'aise.
Avatar de l’utilisateur
Ackinty
Banni
Messages : 1362
Inscription : dim. sept. 13, 2009 3:27 pm
Contact :

Re: Mes jeux minimalistes homemade - divers univers

Message par Ackinty »

Je suis d'accord avec toi, Fabulo. Il y a juste un point que je pense important, les jeux pbta ne proposent pas (ni n'interdisent, d'ailleurs) un fonctionnement en impro totale. Les fronts d'Apocalypse World et Dungeon World sont d'excellents (AMHA) moyens d'amener du jeu sans être obligé d'improviser à la volée tout le temps.
Autant abandonner une trame préconçue est une bonne idée pour avoir des joueuses "actrices" et non "spectatrices". Autant préparer des fronts (donc une faction / un objectif final / des manifestations de la réalisation progressive de cet objectif si les PJs n'interviennent pas) est un moyen simple de donner des propositions de jeu aux joueuses.
Pour un one-shot, c'est pas forcément nécessaire si on est en forme, mais pour une campagne, ça me paraît bien pratique. Dans le moments creux, ça donne de la matière et facilite le maintien d'une certaine cohésion de ton univers de jeu.

Dans ma découverte des jeux pbta, les fronts font partie des outils qui m'ont le plus intéressés (sans doute parce que c'est très facilement exportable à n'importe quel autre jeu). Ça, et le fait de poser des questions orientées tout le temps :twisted:
"Genre, c'est pas nécessairement des trucs de narrativistes végans pro-justice sociale ni rien." (Pogorzelski)
"Minecraft, c'est le Dogs in The Vineyard du jeux video" (FibreTigre)
Anonyme 1
Evêque
Messages : 449
Inscription : mar. nov. 12, 2013 5:01 am

Re: Mes jeux minimalistes homemade - divers univers

Message par Anonyme 1 »

AAAaaaaaah je découvre qu'il y a tout un vocabulaire hermétique auquel mon esprit d'ancien joueur DnDesque n'est pas habitué.
Les fronts, les moves... pouvez vous expliquer un tout petit peu à quoi ça correspond en faisant des analogies par exemple (très bon procédé pédagogique ça !)
Avatar de l’utilisateur
Fabulo
Dieu d'après le panthéon
Messages : 2176
Inscription : mar. juin 09, 2015 12:19 am

Re: Mes jeux minimalistes homemade - divers univers

Message par Fabulo »

@Rascal Le jargon hermétique cache des mécanismes très simples, la formalisation de ce qui fait qu'une narration est trépidante, inattendue et ouverte/fertile. La mort du scénario chronologique écrit dans le détail, qui est une aberration (à mon sens) quand on parle de jeu de rôle.

Cette formalisation simple est noyée dans le fluff, les mécanismes de résolution classiques et les particularités de chaque jeu.

Si on met de coté les jets de dé et qu'on observe du coté MJ, il s'agit juste de dire : "MJ, quand tu prends la parole, fais en sorte que les Pjs soient dans une situation où ils doivent décider ici et maintenant : opportunité, danger, menace, perte de ressource, etc..."

Ce qui parait évident et l'est certainement. Ce qui l'est moins, c'est que le fait d'avoir sous les yeux une douzaine de "moves" abstraits de MJ et d'avoir l'obligation de relancer à chaque fois que tu parles...et bien ça rend impossible d'imposer un scénario linéaire, tu t'adaptes totalement aux actions des pjs, pas de temps morts, pas de description non intentionnelle/chargée/suggérant une réaction des pjs...ça bouge tout le temps, et très vite et l'histoire se tisse en cours de route.

Je rédigerai plus tard un exemple très précis, avec deux Fronts et un zoom sur comment je gère le truc, et les façons dont les décisions/résolutions aléatoires auraient pu emmener le récit dans des directions radicalement différentes, voire opposées.

Du coup, avoir un scénario devient une entrave inutile et absurde : tu as juste besoin de fronts/factions, quelques bestioles, des idées de lieux et de pnjs pittoresques, mais aucune scènes préconçues ou à choix multiples, pas de railroad, pas même besoin de "mission" ou d'objectif précis pour les pjs...

Avec un exemple (tiré de ma partie d'hier), ça sera plus parlant.

Avertissement toutefois : je ne suis pas un expert en Pbta, je ne fais que donner mon impression et ma façon d'exploiter le système.
Avatar de l’utilisateur
Ackinty
Banni
Messages : 1362
Inscription : dim. sept. 13, 2009 3:27 pm
Contact :

Re: Mes jeux minimalistes homemade - divers univers

Message par Ackinty »

Pour faire simple (tu trouveras les règles complètes des fronts sur dungeonworld.pbta.fr) fronts sont un moyen de prévoir ce qui peut se passer si les PJs ne font rien.
Par exemple :
  • une faction (le prêtre maléfique)
  • un objectif final (invoquer Nyarlatotruc)
  • des manifestations de la réalisation progressive de cet objectif si les PJs n'interviennent pas : 1. tout le monde s'inquiète des 3 lunes qui vont se croiser bientôt dans le ciel, 2. des reliques ont disparues du trésor royal, 3. on dit que la route qui traverse la forêt est de nouveau peu sûre (la forêt abrite un temple antédiluvien), 4. la fille du bourgmestre a été enlevée, 5. le sacrifice de la donzelle a lieu au temple dans la forêt, mené par le prêtre, sous les 3 lunes, 6. Nyarla apparaît et c'est la misère.
Voilà un exemple de front, fait en 2 minutes. Au pire les joueuses interviennent dès la phase 2, et c'est pas grave, là j'improvise. Mais si les PJs sont occupés à autre chose et ne s'occupent pas de ce front, ben je peux déclencher une phase quand ça me paraît logique.
Rien de révolutionnaire, quoi, mais c'est plutôt bien expliqué dans les règles, avec un exemple plus complet que le mien. L'idée qui me paraît intéressante, c'est qu'on liste des trucs que les PJs vont voir, ou subir, et pas juste des étapes vers l'objectif que seule la MJ.

Tu fais 4 ou 5 fronts, ça prend un quart d'heure et, avec les rebondissements imprévus, t'as de quoi occuper les joueuses pendant un moment :)
Mais l'idée du front, c'est que tu détailles pas, et tu l'abandonnes ou tu le modifies en fonction de ce que font les PJs.
"Genre, c'est pas nécessairement des trucs de narrativistes végans pro-justice sociale ni rien." (Pogorzelski)
"Minecraft, c'est le Dogs in The Vineyard du jeux video" (FibreTigre)
Avatar de l’utilisateur
Fabulo
Dieu d'après le panthéon
Messages : 2176
Inscription : mar. juin 09, 2015 12:19 am

H&P + Moves MJ PBTA

Message par Fabulo »

Une nouvelle version de Howard&Phillips, jeu Pbta simplifié d'enquêtes ésotériques.
Je compte y rejouer bientôt, pour tester des scénars rédigés récemment.
Spoiler:
Image

Et une synthèse des "moves" du MJ pour les jeux Pbta, condensés en six moves basiques, pour les avoir à l'esprit plus facilement (le fameux modèle PICRIM - Protagoniste,Information,Coût,Ressource,Impact,Menace).

Spoiler:
Image
Avatar de l’utilisateur
Fabulo
Dieu d'après le panthéon
Messages : 2176
Inscription : mar. juin 09, 2015 12:19 am

36 nuances de moves

Message par Fabulo »

Je travaille à catégoriser mes moves de MJ pour mes sessions de jeux PBTA.
Voici 36 sous catégories de celles énoncées dans le post précédent.

Spoiler:
Image

Elles me servent aussi à "tester" mentalement mes trames de scénario avant des les faire jouer, pour m'assurer qu'ils sont suffisamment ouverts et inspirants avant de les proposer, puisque tout va reposer ensuite sur l'improvisation complète en cours de jeu, au fil des actions des pjs.

Afin d'éviter le scénario qui cale en pleine pente, faute d'inspiration du MJ, des joueurs ou d'une intrigue suffisamment ouverte pour éviter l'écueil de la linéarité.

Voilà, ça reste semi-théorique et très expérimental.
Dernière modification par Fabulo le dim. févr. 25, 2018 10:45 pm, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Ganelon
Dieu d'après le panthéon
Messages : 2937
Inscription : jeu. sept. 14, 2017 9:04 am
Localisation : L'oreille en coin

Re: Mes jeux minimalistes homemade - divers univers

Message par Ganelon »

Mon prochain one-shot de Cthulhu utilisera ces règles. Beau boulot ! Le scénario Hit & Run que j'ai fait jouer en CDark et par extension les futurs courts scénarios de Fear's Little Sharp Needles se prêtent à mon avis à une Pbta-isation du fait de leur faible densité narrative.
En vertu de l'incompréhension totale que suscitent en moi mes propres écrits, j'en suis arrivé à l'horrible conclusion que la Grande Race de Yith (ou alors la Grosse Race que l'on se met au bar) m'a envoyé un de ses émissaires.
Avatar de l’utilisateur
Fabulo
Dieu d'après le panthéon
Messages : 2176
Inscription : mar. juin 09, 2015 12:19 am

Re: Mes jeux minimalistes homemade - divers univers

Message par Fabulo »

@Ganelon

Ah, content que tu utilises Howard&Phillips et que ça te plaise.
Je vais aussi l'utiliser pour 2-3 parties cette semaine. Je l'utilise généralement aussi pour des oneshots ambiance Cthulhu.

Voilà mes interrogations et remarques du moment :
- Encaisser et Sang-Froid : je pense que les malus attachés au 7-9 peuvent être cumulatifs, avec un maximum (-3).
- Pour Etudier, j'ajouterai sans doute des questions biaisées (7-9), histoire de contraindre MJ et joueurs à un angle d'approche inquiétant dans l'analyse des situations (et décider ensemble comment ils obtiennent l'information)
- j'évite les bastons et utilise Risquer si ça arrive : auquel cas, le pj me décrit précisément ce qu'il souhaite faire, pour quel résultat et quel enjeu...S'il se prend un 7-9 ou 6-, ça peut déboucher sur un Encaisser (mais pas forcément...il peut aussi tomber, glisser, perdre un objet...ou faire un jet de Sang-Froid, si ça s'y prête)
- pas de jet de Sang-Froid pour la seule vue d'un cadavre ou une petite frayeur, ou dans une situation "stable", histoire de les utiliser que lorsque le résultat d'un 7-9 ou 6- peut être intéressant. Se retrouver prostré ou faire un gros déni de réalité/amnésie doit être intéressant dans une situation avec de la pression, du stress, des enjeux..."Ah, le bruit dans la cave ? Nan c'était rien...un rat agité..." dit Charles Finnigan à ses comparses, alors qu'il sort de la cave, le visage dégoulinant de sang...(déni de réalité/amnésie/rationalisation).
Ah oui, et des jets de Sang-Froid non lié à du gore/de la frayeur directe : réaliser une vaste conspiration ou la coincidence impossible de deux événements => Jet de Sang-Froid et torpeur pendant plusieurs heures...(par exemple)

Après quelques essais, je lâche un peu la bride à l'investigation méticuleuse/cérébrale, que je résous par des indices abondants et l'emploi du move "Etudier"...Je peux prémâcher une déduction et zapper des bouts d'enquête, et voir avec les joueurs en mode ellipse/narration raccourcie comment et quoi ils apprennent de qui (témoins, recherches, police, etc).
Les parties sont plus centrées autour des sentiments de peur, des décisions face à la situation, du role-play...qu'à la résolution d'enquête. Influence du Pbta, sans doute.

Et aussi, prise de conscience qu'une bonne mise en situation des pjs (avec une grosse implication et latitude d'action) vaut mieux qu'un décorticage abstrait et fastidieux d'une intrigue complexe, aussi riche soit elle.

Dis moi ce que ça donne éventuellement !
Pour ma part je ferai un rapide CR après mes parties de la semaine prochaine.
Avatar de l’utilisateur
Ganelon
Dieu d'après le panthéon
Messages : 2937
Inscription : jeu. sept. 14, 2017 9:04 am
Localisation : L'oreille en coin

Re: Mes jeux minimalistes homemade - divers univers

Message par Ganelon »

La chose la plus proche du Pbta que j'ai pu mener est Breakers/Maraudeurs, qui en est une version enfilée au chausse-pied dans les santiags de l'OSR. La mécanique est voisine avec sa dose d'interprétation, mais le principe directeur (PMT) est assez traditionnel. Je devrai tenter la chose d'ici un mois et quelques.
En vertu de l'incompréhension totale que suscitent en moi mes propres écrits, j'en suis arrivé à l'horrible conclusion que la Grande Race de Yith (ou alors la Grosse Race que l'on se met au bar) m'a envoyé un de ses émissaires.
Avatar de l’utilisateur
Fabulo
Dieu d'après le panthéon
Messages : 2176
Inscription : mar. juin 09, 2015 12:19 am

Re: Mes jeux minimalistes homemade - divers univers

Message par Fabulo »

@Ganelon

J'imagine que tu réfères à ce jeu :
http://onesevendesign.com/breakers_wodu_turbo.pdf

J'aime bien le minimalisme des règles. Par contre ça m'a l'air orienté "exploration de donjon" (approche que j'apprécie mais en mode humoristico-déjanté). Maintenant, ce qui m'accroche le plus dans le PBTA, ça n'est pas tant les mécanismes allégés et les trois degrés de résolution (6-, 7-9, 10+) que le découpage des moves du MJ pour relancer le récit via une conversation...avec un peu d'entrainement, ça donne des parties très denses et ouvertes, car ça crée des contraintes créatives qui pulvérisent la linéarité d'un scénario (et la rendent de facto impossible).

EDIT : par ailleurs, si les mécanismes light pour jouer du Cthulhu t'inspire, tu as aussi un hack "Teachers & Tentacles", basé sur Laser&Feelings.
http://www.drivethrurpg.com/product/173 ... es--Ver-12

EDIT 2 : et la même chose, ambiance Western, Deputies & Desperados
http://www.drivethrurpg.com/product/182 ... t_filtered

Court, mais compact, avec pas mal de bonnes idées en peu de mots.
Avatar de l’utilisateur
Ganelon
Dieu d'après le panthéon
Messages : 2937
Inscription : jeu. sept. 14, 2017 9:04 am
Localisation : L'oreille en coin

Re: Mes jeux minimalistes homemade - divers univers

Message par Ganelon »

Oui Breakers traduit ici :D  https://drive.google.com/file/d/1EFr8vQ ... ElDzn/view
C'est ce que je voulais dire. La mécanique de base est adaptée au dungeoncrawling classique dans une ambiance Jack Burton.
Mais pas de moves "pour savoir ce qui se passe" du coup.
Mon idée serait de réduire un scénar court Cthulhuesque aux fronts qui constituent son intrigue déjà proche du sandbox.

Edit: Rogre m'a fait jouer en solo à Teachers & Tentacles, c'était concluant. Je ne connais pas Deputies & Desperados.
En vertu de l'incompréhension totale que suscitent en moi mes propres écrits, j'en suis arrivé à l'horrible conclusion que la Grande Race de Yith (ou alors la Grosse Race que l'on se met au bar) m'a envoyé un de ses émissaires.
Avatar de l’utilisateur
Fabulo
Dieu d'après le panthéon
Messages : 2176
Inscription : mar. juin 09, 2015 12:19 am

Re: Mes jeux minimalistes homemade - divers univers

Message par Fabulo »

Ganelon a écrit : dim. févr. 25, 2018 7:45 pm Mon idée serait de réduire un scénar court Cthulhuesque aux fronts qui constituent son intrigue déjà proche du sandbox.

tremulus et Monster of the Week propose des découpages adaptés pour des "fronts" cthuluesques.
Je m'aligne dessus pour mes trames : un "phénomène", quelques pnjs ayant des rôles habituels (witness, victim, etc...), des lieux et un compte à rebours de six étapes.
Tout cela tiré de Monster of the Week (et tremulus) et d'un supplément (pdf gratos) qui se focalise sur un "phénomène" au lieu d'un monstre, ce qui donne une souplesse et ouverture vers des scénar cthulhuesques.
Les scénars Cthulhu souffrent trop à mon sens de linéarité/trajectoire vers une fatalité à cause sans doute de l'angle d'approche "enquête minutieuse" step by step, et le Pbta permet de décloisonner un peu la chose.
Avatar de l’utilisateur
Ganelon
Dieu d'après le panthéon
Messages : 2937
Inscription : jeu. sept. 14, 2017 9:04 am
Localisation : L'oreille en coin

Re: Mes jeux minimalistes homemade - divers univers

Message par Ganelon »

Oui mais les très courts scénarios de la collection de Stygian Fox Publishing tiennent sur 2, 3 pages et ne sont guère pré-scriptés. En Pbta j'ai Mythos World, pas encore essayé.
En vertu de l'incompréhension totale que suscitent en moi mes propres écrits, j'en suis arrivé à l'horrible conclusion que la Grande Race de Yith (ou alors la Grosse Race que l'on se met au bar) m'a envoyé un de ses émissaires.
Avatar de l’utilisateur
Fabulo
Dieu d'après le panthéon
Messages : 2176
Inscription : mar. juin 09, 2015 12:19 am

test Howard & Phillips

Message par Fabulo »

@Ganelon testé récemment les règles Howard et Phillips
Compte-rendu ici
viewtopic.php?f=32&t=28640&start=1260

Rien à dire, ça tourne bien et fluide. Peut-être ajouter une ou deux questions au Move "Etudier".
Ca couvre tous mes besoins en jeu, et me permet de faire la mise en scène et la résolution des actions en m'appuyant sur quatre moves focalisés mais polyvalents.
L'absence de PV ne gêne pas, puisque les cumuls de malus au jet d'Encaisser remplace fort bien et mettent une pression plus palpable qu'une jauge décroissante. 

Le fait d'avoir un move "Encaisser" séparé (et combiné à "Risquer" si besoin) et pas de move "Tailler en pièces" (ou équivalent) permet de faire des combats qui ne soient pas des échanges de coups mutuels mais plus un déroulé cinématique et ouvert d'actions, manoeuvres, réactions, déplacement, feinte...le tout entrecoupé de moves soft et hard de MJ.
Le move "Encaisser" permet aussi un certain réalisme : le moindre coup peut faire très mal. Ca incite les joueurs à trouver une approche au corps à corps pas trop frontale et/ou coordonner leur attaque ou fomenter embuscade et ruse.

Je trouve qu'en pratique ça libère un peu du carcan qu'impose un Move de combat de mêlée, héritage (à mon sens) un peu trop direct des donjonneries, et peu adapté à un récit dynamique.

Le move "Sang-froid" a donné de bons résultats, en l'utilisant au moment opportun : enjeu important, stress indéniable, prise de conscience d'un personnage d'une vérité fâcheuse, etc...
Répondre