Oltréé!, vous changeriez quoi ?

Pour développer idées, projets de jeux, univers, règles et scénarios
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Zeben
Dieu des hypoglycémistes
Messages : 8219
Inscription : jeu. sept. 06, 2007 5:10 pm
Localisation : Villeurbanne

Re: Oltréé!, vous changeriez quoi ?

Message par Zeben » lun. mai 13, 2019 6:23 am

Très sympa :)
Come get some !

Avatar de l’utilisateur
Le Grümph
Dieu du foisonnement créatif
Messages : 9294
Inscription : mar. avr. 05, 2005 1:44 am
Localisation : Nord-Mayenne
Contact :

Re: Oltréé!, vous changeriez quoi ?

Message par Le Grümph » lun. mai 13, 2019 10:55 am

Concernant le fourniment.
Dans la V1, j'avais bien décrit l'armement du patrouilleur, mais je ne m'étais jamais intéressé à son sac. Or, tout patrouilleur possède un barda qui lui est donné par son bastion. Dans la V2, on voit donc apparaître un sac avec des choses dedans et puis le métier Outilleur, qui permet d'invoquer des versions magiques de ces équipements...
 Le fourniment
Le fourniment, ou barda ou encore fourbi, c’est tout le reste de l’équipement d’un patrouilleur, tel qu’il est préconisé dans le manuel d’instruction à l’usage des bastions. Normalement, c’est à la patrouille de le fournir à chaque patrouilleur, bien que chacun ensuite le complète souvent à son goût ou selon ses besoins.
Le fourniment se divise en deux parties : le fourniment individuel et celui de patrouille.
Le fourniment individuel comprend un sac à dos solide et confortable à porter, dont les lanières ne scient pas les épaules ni n’épuisent le dos après une longue journée de marche. On y glisse quelques collets pour la chasse, une cantine et une outre pour la cuisine, une corde légère et solide et une petite lanterne à occultation. Autour du cou, le patrouilleur porte un sifflet d’alarme. Il reçoit aussi une lourde cape à capuchon entre le gris et le brun, qui lui sert aussi de couverture la nuit, une paire de bottes solides et confortables, une épaisse ceinture de cuir pour y accrocher ses armes et ses aumônières. Deux patrouilleurs se partagent une tente, chacun en portant la moitié. Enfin, le patrouilleur reçoit son insigne, qu’il accroche fièrement à son uniforme.
Le fourniment de la patrouille se compose de quatre objets : une bannière, une cognée, une pelle et une trousse de soin. Il est d’usage que le port de ces objets fort utiles soit réparti entre les membres de la patrouille, bien que rien n’empêche qu’un même patrouilleur en emporte plusieurs ou que la patrouille ne soit dotée de plusieurs exemplaires du même objet. Toutefois, chacun de ces objets occupe la place d’un point de ressources dans l’inventaire commun. La cognée et la pelle sont utiles pour tous les travaux auxquels doivent faire face les patrouilleurs – ouvrir des routes, établir des défenses et des fossés, construire un refuge, etc. Sans eux, pas de travaux possibles. La bannière est l’emblème de la patrouille : tant qu’elle flotte sur le champ de bataille, tous ses adversaires en vue subissent un malus de -2 aux jets de moral. Enfin, la trousse de soin permet d’ignorer, une fois par jour, la dépense d’un point de ressources après un combat. On peut la sacrifier pour gagner immédiatement deux points de ressources utiles.
Petit Marteau - Mon site - Mes images - Le catalogue Chibi
Chibi : des jeux pour faire des trucs dedans
JOUER ET LAISSER JOUER
system matters, players matter more
Jeu de rôle. n.m. On jette des dés et on dit des conneries.

Avatar de l’utilisateur
Paiji
Dieu du liberal réalisme
Messages : 7576
Inscription : mer. janv. 19, 2005 5:20 pm
Localisation : Nantes

Re: Oltréé!, vous changeriez quoi ?

Message par Paiji » lun. mai 13, 2019 11:32 am

Le Grümph a écrit :
lun. mai 13, 2019 10:55 am
Deux patrouilleurs se partagent une tente, chacun en portant la moitié.

Ça c'est quelqu'un qui a fait son service qui te l'a soufflé, non ? ;)
King Kirby Zavatta Team

Avatar de l’utilisateur
Le Grümph
Dieu du foisonnement créatif
Messages : 9294
Inscription : mar. avr. 05, 2005 1:44 am
Localisation : Nord-Mayenne
Contact :

Re: Oltréé!, vous changeriez quoi ?

Message par Le Grümph » lun. mai 13, 2019 11:47 am

Nop. C'est un truc que j'ai dû lire il y a une éternité (je pense que j'ai appris ça avec les légionnaires romains). Et puis j'ai fait un peu de rando à une époque ^^
Petit Marteau - Mon site - Mes images - Le catalogue Chibi
Chibi : des jeux pour faire des trucs dedans
JOUER ET LAISSER JOUER
system matters, players matter more
Jeu de rôle. n.m. On jette des dés et on dit des conneries.

Avatar de l’utilisateur
Paiji
Dieu du liberal réalisme
Messages : 7576
Inscription : mer. janv. 19, 2005 5:20 pm
Localisation : Nantes

Re: Oltréé!, vous changeriez quoi ?

Message par Paiji » lun. mai 13, 2019 11:54 am

Comme quoi, rien ne change ... :mrgreen:
King Kirby Zavatta Team

Avatar de l’utilisateur
Le Grümph
Dieu du foisonnement créatif
Messages : 9294
Inscription : mar. avr. 05, 2005 1:44 am
Localisation : Nord-Mayenne
Contact :

Re: Oltréé!, vous changeriez quoi ?

Message par Le Grümph » lun. mai 13, 2019 11:59 am

Quoique. Avec les tentes minutes ultralégères qu'on a maintenant et capables d'abriter un mec tout seul dans d'excellentes conditions, je me demande si ça ne va pas justement changer l'habitude ^^
Petit Marteau - Mon site - Mes images - Le catalogue Chibi
Chibi : des jeux pour faire des trucs dedans
JOUER ET LAISSER JOUER
system matters, players matter more
Jeu de rôle. n.m. On jette des dés et on dit des conneries.

lepropre
Dieu de l'hygiène
Messages : 5703
Inscription : mer. janv. 27, 2010 11:41 am

Re: Oltréé!, vous changeriez quoi ?

Message par lepropre » lun. mai 13, 2019 12:32 pm

Ce serait assez logique.
Une tente pour deux on arrive a des situations plutôt emmerdantes possibles :
- Une perte d'un sac impacte 2 personnes
- Quand on se retrouve en nombre impair qui doit porter 2 fois plus ?

En tout cas c'est intéressant de préciser ces informations dans le bouquin ça va donner des idées pour rendre la vie des patrouilleurs plus réaliste et difficile.

Ravortel
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 2655
Inscription : lun. juin 02, 2014 5:52 pm
Localisation : Pas là.

Re: Oltréé!, vous changeriez quoi ?

Message par Ravortel » lun. mai 13, 2019 1:25 pm

Paiji a écrit :
lun. mai 13, 2019 11:32 am
Le Grümph a écrit :
lun. mai 13, 2019 10:55 am
Deux patrouilleurs se partagent une tente, chacun en portant la moitié.

Ça c'est quelqu'un qui a fait son service qui te l'a soufflé, non ? ;)

https://www.reconstit.fr/2018/04/11/les ... C3%A7aise/
;)

Avatar de l’utilisateur
Le Grümph
Dieu du foisonnement créatif
Messages : 9294
Inscription : mar. avr. 05, 2005 1:44 am
Localisation : Nord-Mayenne
Contact :

Re: Oltréé!, vous changeriez quoi ?

Message par Le Grümph » lun. mai 13, 2019 1:45 pm

Excellent.
C'est exactement à ça que je pensais - les versions les plus anciennes. histoire de se protéger du vent, de la pluie et du soleil...
Du coup, voici les versions magiques de l'Outilleur... Histoire que vous puissiez tester. On a sans doute des hcoses à équilibrer encore, ça va se faire doucement.
 Le fourniment
Tous les patrouilleurs possèdent un fourniment initial – le paquetage fourni par le fortin et qui contient tout le petit matériel et l’équipement utile en patrouille : corde, lampe, couverture, etc. Jadis, de puissants enchanteurs travaillèrent à améliorer ce matériel, dans l’espoir d’en faire l’équipement commun de chaque patrouilleur. Malheureusement, l’Empire s’effondra avant que le projet n’arrive à son terme, mais de nombreux « modèles » furent créés.
Le patrouilleur qui possède le métier Outilleur apprend à invoquer des copies de ces prototypes, des objets usuels possédant quelques capacités magiques utiles. Une fois par lune, il peut conduire un rituel particulier, le temps d’une ronde, et appeler à lui un nombre d’objets égal à son rang de métier. Il peut s’agir de plusieurs exemplaires du même objet ou d’objets différents. Il peut conserver l’usage de ceux-ci ou les distribuer à ses camarades patrouilleurs. Au changement de lune, tous les objets invoqués disparaissent et le personnage doit conduire un nouveau rituel.
Bannière. La bannière de la Patrouille est un élément essentiel de son prestige. Cette bannière-ci flotte toujours, même en l’absence de vent. Elle ne se salit pas, ne se déchire pas et, même si on en lâche la hampe, celle-ci continue à se dresser droite au même endroit sans jamais tomber.
Bottes. Les bottes du patrouilleur font beaucoup pour son moral. Celles-ci, enchantées, sont confortables, imperméables, chaudes en hiver, fraîches en été. Elles tiennent très bien les chevilles, avec des semelles épaisses et bien crantées qui ignorent les terrains difficiles et font fort peu de bruit même lorsque le patrouilleur se déplace rapidement ou en courant (offrant un bonus variable aux jets de déplacements silencieux).
Boussole. Pour s’orienter, les patrouilleurs n’ont souvent que le soleil et les étoiles pour les aider. C’était une invention prometteuse qu’on ne put jamais mettre en production. Toutefois, sa version invoquée peut rendre de grands services. Une fois par jour, la patrouille réduit d’une ronde le temps de voyage à travers un hexagone (minimum une ronde).
Cantine. La cantine permet au patrouilleur de préparer les repas et de manger avec une certaine classe et un certain confort. Sa version magique offre un bonus de +1 au rang de métier d’un patrouilleur Cuisinier ou accorde un bonus de +2 au jet de condition de l’un des patrouilleurs.
Cape. La cape invoquée accorde un bonus de +2 à tous les jets de discrétion du patrouilleur. Par ailleurs, elle permet de conserver le bonus de +2 au jet de condition quand le temps est froid, humide ou désagréable d’une manière ou d’une autre.
Ceinture. La ceinture du patrouilleur possède plein d’attaches et de poches très pratiques. Avec la ceinture invoquée, une fois par combat, ce n’est pas une action de boire une potion ou de dégainer une arme.
Cognée. Le patrouilleur a toujours besoin de faire du bois, de dégager une route, d’abattre un arbre. D’ordinaire, c’est toujours un travail conséquent et sa cognée de campagne fait le boulot, mais au prix d’un bel effort. La cognée magique tombe un arbre de belle taille en quelques coups seulement ou débite de la buche comme s’il s’agissait de faire de la julienne de carottes. Quand les patrouilleurs peuvent sortir à la fois la cognée et la pelle, ils gagnent une ronde de travail sur les œuvres de bâtissage de la patrouille (ouvrir une route, installer une cache, bâtir un refuge, etc.)
Collets. Les collets magiques que le patrouilleur peut invoquer sont particulièrement vicieux : non content de capturer et de tuer rapidement leurs proies, elles les attirent grâce à diverses odeurs spécifiques. Quand les patrouilleurs chassent, ils récupèrent 1d4 points de ressources supplémentaires.
Corde. La corde est toujours le meilleur allié du patrouilleur – pour grimper, descendre, attacher, tendre, sécuriser, etc. La corde magique invoquée par l’outilleur se noue et se dénoue seule, très solidement, sur ordre. Il est même possible, avec du temps, de la faire se déplacer d’elle-même.
Flasque. La flasque contient juste assez de remontant pour quelques lampées – de quoi se redonner du cœur à l’ouvrage sans pouvoir abuser. Six fois, elle donne un bonus de +1 à un jet de condition, que ce soit pour une personne ou en partageant avec ses camarades.
Insigne. L’insigne du patrouilleur est l’une de ses plus précieuses possessions. Invoquée, elle lui permet, une fois par jour, de relancer tout ou partie des dés d’un jet de sauvegarde.
Lampe. La lampe à huile ou à pétrole du patrouilleur lui permet d’éclairer sa progression lorsqu’il s’enfonce dans des lieux souterrains et sombre ou de s’éclairer à la nuit tombée. Celle-ci ne consomme pas de points de ressources, mais elle ne peut rester allumée que douze rondes par lune.
Licol. Laisser sa monture attachée en pleine nature présente de nombreux dangers pour elle ; la laisser vagabonder, c’est presque l’assurance de ne pas la retrouver. Le licol magique permet de l’abandonner un temps derrière soi en sachant qu’elle trouvera de la nourriture et pourra fuir les prédateurs. Ensuite, il suffit de l’appeler pour la contraindre à revenir à soi. Bien sûr, la lune passée, le licol disparaît…
Longue-vue. Quand le patrouilleur rentre dans un nouvel hexagone, il peut déterminer la nature du terrain des hexagones environnants – sans pour autant lui donner d’autres indices. Il permet aussi de distinguer des détails à quelques centaines de pas, autrement imperceptibles à l’œil nu.
Lunettes. Ces épaisses lunettes de cuir aux verres fumés permettent au patrouilleur de voir dans le noir comme s’il bénéficiait d’une source d’éclairage faible.
Masque animal. Ces masques en cuir aux traits animaliers furent une tentative d’offrir aux patrouilleurs de nouveaux outils de terrain. Ils prennent diverses formes, mais les plus courants sont les masques de chiens, de chevaux et de mules, bien qu’ils existent aussi pour les corbeaux, les loups et toutes sortes d’animaux variés. Un patrouilleur masqué peut communiquer avec les animaux représentés – c’est un dialogue silencieux, fait d’impressions, d’images et de paroles brèves et confuses bien souvent, mais c’est déjà un début pour se parler et se comprendre.
Oiseau de jade. L’oiseau de jade est une petite sculpture qui tient dans la paume de la main. Si le patrouilleur la lance en l’air, elle se déploie soudainement et commence à voler au-dessus de lui jusqu’à une belle altitude. Une fois par lune, l’oiseau de jade permet d’effectuer une observation des hexagones voisins sans y passer deux rondes ni tirer de cartes de patrouille. Une fois l’observation finie, l’oiseau disparaît dans les cieux.
Outre. Cette outre magique indique toujours au patrouilleur les sources d’eau les plus proches ou les plus accessibles. Par ailleurs, elle permet d’emporter un point de ressources supplémentaire.
Pelle. La pelle fait partie de l’arsenal de base du patrouilleur – de quoi dégager des obstacles, nettoyer le terrain pour monter un camp, creuser des feuillées ou des fortifications rapides. La pelle magique effectue le même travail en beaucoup moins de temps : quelques pelletées dégagent rapidement une tranchée d’un mètre de profondeur pour quelques décimètres de large. Quand les patrouilleurs peuvent sortir à la fois la cognée et la pelle, ils gagnent une ronde de travail sur les œuvres de bâtissage de la patrouille (ouvrir une route, installer une cache, bâtir un refuge, etc.)
Sac à dos. Le patrouilleur porte sa maison sur son dos. Tout ce dont il a besoin est serré dans son énorme sac de cuir, imperméable et solide. Le sac à dos invoqué permet, en plus, d’emporter un point de ressources supplémentaire, ce qui est toujours bien pratique pour tenir une journée de plus en plein sauvage.
Sifflet. Le sifflet du patrouilleur est particulièrement puissant. Ses stridulations portent à plusieurs centaines de mètres, alertant ses camarades en cas de danger et surtout, leur indiquant avec une relative précision la distance et la direction de la localisation – même quand les conditions acoustiques sont trompeuses ou incertaines. Dans bon nombre de cas, cela permet de gagner beaucoup de temps pour rejoindre un compagnon en danger.
Tente. La tente invoquée est solide, imperméable et discrète. Elle résiste aux conditions les plus extrêmes. On peut y faire du feu sans alerter personne, ni par les lueurs ni par la fumée. Il suffit d’une seule ronde pour que les deux patrouilleurs qui y logent se reposent complètement – libérant du temps pour les tours de garde ou d’autres activités.
Trousse de soin. Une fois par jour, la patrouille peut ignorer la dépense d’un point de ressources pour s’occuper d’un blessé. Il est aussi possible de sacrifier la trousse de soin invoquée pour obtenir 6 points de ressources utiles à consommer normalement.
Veilleuse. Le patrouilleur allume cette petite chandelle au moment où commencent les tours de garde d’un repos. Elle offre assez de lumière aux sentinelles pour qu’elles puissent agir, mais sans jamais interférer avec leur vision nocturne. Par ailleurs, si une menace claire s’approche du camp, elle s’éteint soudainement, permettant ainsi aux patrouilleurs d’anticiper leur accueil. Une même veilleuse peut rester allumer jusqu’à douze rondes par lune.
Petit Marteau - Mon site - Mes images - Le catalogue Chibi
Chibi : des jeux pour faire des trucs dedans
JOUER ET LAISSER JOUER
system matters, players matter more
Jeu de rôle. n.m. On jette des dés et on dit des conneries.

Avatar de l’utilisateur
ChicEmir
Cardinal
Messages : 506
Inscription : lun. août 18, 2003 4:47 pm
Localisation : Nogent sur Oise
Contact :

Re: Oltréé!, vous changeriez quoi ?

Message par ChicEmir » lun. mai 13, 2019 1:57 pm

C'est excellent pour les patrouilleurs toute cette panoplie utilitaire. Et original aussi. Le prestige de la patrouille monte d'un cran (et les rumeurs fondées sur ces petits miracles dans les anciennes satrapie aussi !)
ChicEmir aka ChimEric
JdR Mousquetaires de l'Ombre, Elfirie
Mon blog sur l'hypnose

Avatar de l’utilisateur
XO de Vorcen
Dieu du brandy
Messages : 4345
Inscription : ven. août 29, 2008 10:18 am
Localisation : Savigny sur Orge (Essonne)

Re: Oltréé!, vous changeriez quoi ?

Message par XO de Vorcen » lun. mai 13, 2019 2:29 pm

Juste pour la précision et non pour remettre en cause les choix de jeu : la légion romaine, c'est une tente (et plein de barda) pour huit.
Les 80 légionnaires d’une centurie se répartissent en 10 modules de base, le contubernium, dont les 8 soldats se partagent une tente, un équipement de cuisine, un ensemble d’outils et une mule. 
(source)

je suppose que cela a pu varier selon les époques.
Savage Worlds : règles d'essai gratuites et scénarios gratuits, les gammes en français (et en anglais pour Achtung! Cthulhu, Beasts & Barbarians et Lankhmar), ressources chez Torgan, discussions Casus NO avec d'autres liens.

Aun_Shova
Initié
Messages : 115
Inscription : mer. mars 15, 2017 5:17 pm

Re: Oltréé!, vous changeriez quoi ?

Message par Aun_Shova » lun. mai 13, 2019 3:40 pm

24 objets à disposition.

Même au rang max du métier, cela va faire des discussions d'enfer autour de la table avant de se lancer en aventure !

Avatar de l’utilisateur
Le Grümph
Dieu du foisonnement créatif
Messages : 9294
Inscription : mar. avr. 05, 2005 1:44 am
Localisation : Nord-Mayenne
Contact :

Re: Oltréé!, vous changeriez quoi ?

Message par Le Grümph » lun. mai 13, 2019 4:17 pm

c'est le principe ^^
Donner du choix.
Petit Marteau - Mon site - Mes images - Le catalogue Chibi
Chibi : des jeux pour faire des trucs dedans
JOUER ET LAISSER JOUER
system matters, players matter more
Jeu de rôle. n.m. On jette des dés et on dit des conneries.

madtroll
Transcendé
Messages : 719
Inscription : ven. févr. 10, 2012 7:40 pm
Localisation : Mantes la jolie

Re: Oltréé!, vous changeriez quoi ?

Message par madtroll » lun. mai 13, 2019 4:36 pm

C'est génial tout ça, je suis carrément preneur.

Les textes parlent à plusieurs reprises de "rondes" et de "lunes", ces éléments sont clairement définis dans cette version ?

Ravortel
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 2655
Inscription : lun. juin 02, 2014 5:52 pm
Localisation : Pas là.

Re: Oltréé!, vous changeriez quoi ?

Message par Ravortel » lun. mai 13, 2019 4:39 pm

Une lune c'est un mois, le calendrier est déjà bien défini dans la V1.
Une ronde, j'imagine que c'est une "heure" (de 3h, il y a 8 rondes par jour).

https://jeretiens.net/les-heures-canoni ... -complies/
Le Prime est la première heure du jour, au lever du soleil. (environ 6 heures du matin, “pour nous”) La Tierce correspond à la troisième heure du jour (9 heures pour nous) Suivant le même raisonnement, la Sexte ou la Sixte et la None correspondent respectivement à la sixième (midi pour nous) et à la neuvième heure (15 heures pour nous) du jour. Ensuite, les Vêpres correspondent au soir (quand il fait encore jour). Puis, les Complies marquent le moment avant le coucher. Enfin, les Matines correspondent au milieu de la nuit (minuit), et les Laudes correspondent à l’aurore et constituent une louage au soleil qui va se lever.

En savoir plus sur: https://jeretiens.net/les-heures-canoni ... -complies/
https://jeretiens.net/wp-content/upload ... _moine.png

Répondre