L'Héritage Greenberg: en tirer plus

Pour développer idées, projets de jeux, univers, règles et scénarios
Avatar de l’utilisateur
glamourous.sam
Banni
Messages : 1366
Inscription : lun. janv. 27, 2014 5:14 pm
Localisation : Paris 13

Re: L'Héritage Greenberg: en tirer plus

Message par glamourous.sam »

Najael a écrit :
mar. oct. 29, 2019 12:10 pm
(Oh et l'ombrage photo du pola y a pas vraiment de raison, mais c'est pour faire mon pinailleur)

Ah, je suis d'accord, j'ai vraiment pris le PSD tel quel (mes talents en terme de Photoshop sont inexistants)... mais au final, le second PSD diapo est bien meilleur à mon gout. Et également d'accord sur le fait d'avoir des photos pour les PNJs, c'est autrement plus sympa.

Avatar de l’utilisateur
Pyth
Pratiquant
Messages : 302
Inscription : ven. mars 23, 2018 9:12 am

Re: L'Héritage Greenberg: en tirer plus

Message par Pyth »

rackham a écrit :
mar. oct. 29, 2019 2:13 am
Pyth a écrit :
jeu. sept. 19, 2019 1:13 pm
 (notamment avec un pont faisant le lien avec Eternal Lies, la campagne années 30 de Trail of Cthulhu)...

Pyth, si c´est pas trop HS, tu expliquerais ce passage? cela m´intrigue énormément...
Hors-sujet je ne pense pas, forçant à poser de la balise spoil dans tous les sens (concernant Greenberg comme Eternal Lies) par contre, oui :D Gaffe à ne pas cliquer si vous ne voulez pas vous faire spoiler lourdement l'une des deux campagnes:
Spoiler:
Eternal Lies se focalisant autour d'Y Golonac (et dans une moindre mesure d'Azathoth), rien de plus simple que d'en faire la divinité de remplacement au géant de Greenberg. Y Golonac, c'est le culte de la perversion, de la dépravation, deux thèmes majeurs de la campagne Greenberg... Ça colle parfaitement avec les exactions du Cajun Club, donc, déjà, ainsi qu'avec l'histoire de Belinda.

Les labyrinthes des Kronski comme des Fenris, dédiés à la corruption des âmes et souterrains qui plus est (pas bien dur d'y rajouter quelques murs de briques histoire de renforcer le parallèle avec la prison d'Y Golonac si besoin), peuvent aisément être interprétés comme étant des temples dédiés aux Mille Bouches eux aussi.

La métamorphose recherchée par Gauntley peut, elle aussi, être envisagée comme une transformation en avatar d'Y Golonac (en modifiant évidemment l'apparence finale), à moins qu'on ne préfère en faire un avatar d'Azathoth.

Et bien entendu, le Sang si précieux dans l'Héritage Greenberg offre un parallèle évident avec le Nectar d'Eternal Lies. Exit le Géant, l'origine du Sang n'est rien d'autre que la production d'une Bouche Majeure.

En partant de ces modifs de départ, pas bien dur, ensuite, d'exploiter le background années 30 d'Eternal Lies pour venir le greffer à celui de Greenberg: Tout n'a pas été détruit en 34, le Culte a survécu, s'est lentement reconstruit, et ressurgit à nouveau à notre époque.

Avatar de l’utilisateur
rackham
Zelateur
Messages : 70
Inscription : sam. déc. 09, 2006 11:02 pm
Localisation : nantes / uppsala

Re: L'Héritage Greenberg: en tirer plus

Message par rackham »

Merci Pyth, c´est super clair! Du coup tu le considères comme une sorte de réminiscence de Eternal lies que des investigateurs auraient négligé?
[ca m´a intrigué car depuis pas mal de temps je rumine de basculer Eternal lies en mode Delta green, d´où ma curiosité!]

Avatar de l’utilisateur
Pyth
Pratiquant
Messages : 302
Inscription : ven. mars 23, 2018 9:12 am

Re: L'Héritage Greenberg: en tirer plus

Message par Pyth »

Oui et non, dans cette logique, tu peux voir Greenberg comme une ramification oubliée d'Eternal Lies, ou comme une résurgence d'EL, au choix. Personnellement, j'ai choisi un mix des deux, carrément.

Dans la série des greffes à Greenberg susceptibles de prendre aisément sinon, il y a aussi Ladybug, Ladybug, Fly Away Home tiré de The Things We Leave Behind, de Stygian Fox. Toujours pareil, gaffe aux spoils, tant pour Greenberg, Eternal Lies que pour The Things cette fois ...
Spoiler:
Une fillette disparue, une secte attendant avec impatience l'apocalypse, des kidnappeurs prêts à se sacrifier pour que la fin du monde n'arrive pas (DG/Eos?), une course contre la montre, il y a tout dans Ladybug pour venir compliquer d'autant plus la tâche des pjs, le révérend Balfour étant cette fois perçu comme un illuminé de la secte à qui on laisse le champ libre pour expérimenter une nouvelle piste prometteuse. Et s'il parvenait à invoquer une nouvelle Bouche? Et si l'abri anti-atomique sous le lieu de rassemblement de la congrégation était en fait un proto-labyrinthe corrupteur, lui aussi? Et si la Church of the Passover Angel était elle aussi financée par Allred, une fois de plus, option de secours au cas où ses plans de base n'aboutissaient pas? Si Balfour arrivait à recréer un labyrinthe de corruption sur les terres de Greenberg, voilà qui arrangerait bien les affaires du magnat du burger...

Avatar de l’utilisateur
rackham
Zelateur
Messages : 70
Inscription : sam. déc. 09, 2006 11:02 pm
Localisation : nantes / uppsala

Re: L'Héritage Greenberg: en tirer plus

Message par rackham »

Très, très stimulant ( j´avais oublié cette maison d´édition qui plus est)

Daisuke
Profane
Messages : 35
Inscription : ven. févr. 14, 2020 12:11 pm
Localisation : Metz Sablon Village

Re: L'Héritage Greenberg: en tirer plus

Message par Daisuke »

On commence la campagne by the book ce week-end. Merci à tous ceux qui ont partagé les aides de jeu, je pense que ça va bien m'aider (et ça m'a fait gagner un temps fou).
Je pense revenir vers ce thread si j'ai des questions (et j'en aurai, c'est sur ;) )

Avatar de l’utilisateur
Pyth
Pratiquant
Messages : 302
Inscription : ven. mars 23, 2018 9:12 am

Re: L'Héritage Greenberg: en tirer plus

Message par Pyth »

...N'hésite pas!

Avatar de l’utilisateur
zuzul
Dieu par accident
Messages : 5029
Inscription : mar. janv. 09, 2007 8:31 am

Re: L'Héritage Greenberg: en tirer plus

Message par zuzul »

Yep ! Même si je ne poste plus rien ici, je reste disponible si je peux aider ;)
Mon Wiki : https://sites.google.com/site/zuzulnwn/

achille99
Profane
Messages : 37
Inscription : sam. juil. 19, 2014 11:42 am

Re: L'Héritage Greenberg: en tirer plus

Message par achille99 »

Salut les mecs.
J'ai completement raté mon jet de santé mentale, il y a plusieurs mois, lorsque j'ai lu vos 13 pages placées sous l'impératif "en tirer plus". J'ai bien vu ce que chacun avait produit, mais je me suis dit qu'on pouvait en tirer 1000 fois plus. Je me suis donc lancé dans des centaines d'aide de jeu : rapports de police, fiches de suspect, formulaire fbi, organigrammes complets, comuniqué de presse du cajun club, plan d'évacuation des batiments, photo de chaque pnj, journeaux, magazines, dossier police, documentations diverses, rapport de labo , formulaires à remplir coté fbi, cartes en tout genre, ect, ect, ect.
Je suis paerfois repartis de vos élements (merci) parfois je m'en suis seulement inspiré, parfois j'ai fait tout seul. Comme j'ai changé un peu le scénar sur des trucs qui me plaisaient pas, pas sur que tout soit facilement réutilisable, mais l'essentiel est fait. si ca interesse quelqu'un !

achille99
Profane
Messages : 37
Inscription : sam. juil. 19, 2014 11:42 am

Re: L'Héritage Greenberg: en tirer plus

Message par achille99 »

Merci donc pour votre délire qui a pu m'emmener encore plus loin dans la folie!
 

Avatar de l’utilisateur
zuzul
Dieu par accident
Messages : 5029
Inscription : mar. janv. 09, 2007 8:31 am

Re: L'Héritage Greenberg: en tirer plus

Message par zuzul »

Bravo pour le travail fourni, je suis sûr que ça intéressera du monde que tu le partages !
Mon Wiki : https://sites.google.com/site/zuzulnwn/

Avatar de l’utilisateur
Pyth
Pratiquant
Messages : 302
Inscription : ven. mars 23, 2018 9:12 am

Re: L'Héritage Greenberg: en tirer plus

Message par Pyth »

Ha ben si t'as un moyen qu'on puisse la voir, ta version grand luxe, ce sera avec plaisir! :)

Avatar de l’utilisateur
Tholgren
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 4833
Inscription : mar. janv. 09, 2007 9:15 am
Localisation : Lieusaint 77

Re: L'Héritage Greenberg: en tirer plus

Message par Tholgren »

Ha oui oui @achille99 il faut partager ça ! "L'Héritage" est de mon point de vue la meilleure campagne de création Française jamais écrite, il faut lui rendre justice ! 
"La cupidité est la métropole de tous les maux." Diogène de Sinope

"Tant qu'un homme pourra mourir de faim à la porte d'un palais où tout regorge, il n'y aura rien de stable dans les institutions humaines" Eugène Varlin - Ouvrier imprimeur, membre de la Commune de Paris - 1871

Avatar de l’utilisateur
Tholgren
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 4833
Inscription : mar. janv. 09, 2007 9:15 am
Localisation : Lieusaint 77

Re: L'Héritage Greenberg: en tirer plus

Message par Tholgren »

D'ailleurs, je me permets un léger hors sujet : si vous aimez l'Héritage Greenberg, vous aimerez Rouge Delaware de Benoît Attinost dans la gamme Cthulhu Hack des XII singes (collection Dark Monkeys).

L'ambiance, sans être tout à fait identique se rapproche un peu de "l'Héritage". 

Par ailleurs, j'ai le sentiment qu'on en a assez peu parlé mais je suis sûr que Maudit, Le martyr de Copper Creek campagne pour Chroniques Oubliés Contemporain - du même Benoît Attinost - pourrait fournir une sorte de spin off à notre Grand Oeuvre préféré. 

 
"La cupidité est la métropole de tous les maux." Diogène de Sinope

"Tant qu'un homme pourra mourir de faim à la porte d'un palais où tout regorge, il n'y aura rien de stable dans les institutions humaines" Eugène Varlin - Ouvrier imprimeur, membre de la Commune de Paris - 1871

Avatar de l’utilisateur
Pyth
Pratiquant
Messages : 302
Inscription : ven. mars 23, 2018 9:12 am

Re: L'Héritage Greenberg: en tirer plus

Message par Pyth »

Je ne me prononcerai pas pour Rouge Delaware que je n'ai pas lu, par contre j'ai Maudit et en deux mots, je n'ai pas du tout accroché. S'il y a effectivement des parallèles évidents à faire entre Maudit et L'Héritage (par la situation géographique de Maudit, qui se passe également en Louisiane, et par les pré-tirés, tous membres des forces de l'ordre eux aussi), je trouve que Maudit pâtit d'antagonistes comme de scènes par trop caricaturales (toute l'intro notamment, le final, aussi), ainsi que de nombreuses facilités d'écriture difficile à planquer sous la moquette.  Le tout risquant de rendre Maudit assez peu sexy pour une table qui viendrait de passer par Greenberg et qui aurait sans doute un niveau d'exigence désormais assez élevé en terme de crédibilité de l'histoire (de réalisme quoi) comme de complexité des intrigues.

Pour faire un parallèle débile, pour moi, Maudit, par rapport à Greenberg, c'est un peu comme si on avait compressé la saison 1 de True Detective en un téléfilm d'1 heure et quelques, le tout réécrit et réalisé par un émule de Michael Bay. Après je suis probablement passé à coté de pas mal de choses en la bouquinant et faut pas déconner, tout n'est pas à jeter non plus, mais chez moi en tout cas, la greffe n'a pas pris.
 

Répondre