Réflexions sur le "système" Cthulhu Dark

Pour développer idées, projets de jeux, univers, règles et scénarios
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Badury
Pratiquant
Messages : 211
Inscription : dim. déc. 16, 2012 6:27 pm
Localisation : Saint-Omer (62)

Réflexions sur le "système" Cthulhu Dark

Message par Badury » lun. oct. 31, 2016 2:33 pm

Hello,

J'ai testé ce WE au cours d'une longue partie (aprem + soirée) un scénar médiéval fantastique "maison" avec les règles de CD.

Résultat concluant une nouvelle fois sur le côté fun et pratique de cette élégante mécanique.
Juste quelques difficultés pour bien singulariser les spécificités de ce genre de setting (les armes, les armures, la magie)...

Jeepee propose sur son site un scénario "médiéval" intéressant...

Et vous ? Déjà essayé ? Des routines à mutualiser ? Des pistes à proposer ?

Grand merci,

Bad

Avatar de l’utilisateur
Badury
Pratiquant
Messages : 211
Inscription : dim. déc. 16, 2012 6:27 pm
Localisation : Saint-Omer (62)

Re: Réflexions sur le "système" Cthulhu Dark

Message par Badury » mar. nov. 01, 2016 12:22 pm

Je me rends compte que je n'ai pas été très explicite dans mes intentions.

Pour éclairer le sujet, voici quelques exemples des routines que j'ai utilisées pour ce scénar "médiéval fantastique" :

- le nombre de dommages que les PJ pouvaient encaisser (6 comme dans les adaptations de LG et de Fabulo) était matérialisé par des jetons. Le personnage avec une amure d'adamantine bénéficiait de deux jetons supplémentaires...

- autre exemple de "house rules" : les dagues et autres épées magiques provoquaient 3 points de dégâts contre 2 pour les autres. Lorsque l'arme était vraiment spéciale, elle offrait un dé supplémentaire pour réussir une attaque...

Sans dénaturer les principes de base de Cthulhu Dark, voilà donc les quelques rustines que j'ai employées pour ce setting particulier.

Et vous, comment faites vous pour adapter CD à d'autres ambiances ?

Grand merci !

Avatar de l’utilisateur
gurdn
Banni
Messages : 1307
Inscription : ven. déc. 28, 2012 2:03 pm
Localisation : Aix en Provence

Re: Réflexions sur le "système" Cthulhu Dark

Message par gurdn » mar. nov. 01, 2016 12:33 pm

Badury a écrit : Et vous, comment faites vous pour adapter CD à d'autres ambiances ?
Pour moi il suffit de reskinner le dé de folie, par exemple en dé d'Honneur, dé de Réputation, dé de Corruption, etc... Gérer les armes et armures c'est à mon avis faire un jeu complètement différent.

Il y a quelques idées très sympa dans ce fil http://www.story-games.com/forums/discu ... nres-games

Avatar de l’utilisateur
Badury
Pratiquant
Messages : 211
Inscription : dim. déc. 16, 2012 6:27 pm
Localisation : Saint-Omer (62)

Re: Réflexions sur le "système" Cthulhu Dark

Message par Badury » mar. nov. 01, 2016 12:55 pm

Merci pour le lien ! :yes:

Je vais y jeter un coup d'œil (même si, à mon grand désespoir, mon anglais n'a jamais dépassé le niveau Lycée ... et encore... 8O ).

Anonyme 2
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 1929
Inscription : sam. mars 14, 2009 8:01 am
Localisation : Rigoland

Re: Réflexions sur le "système" Cthulhu Dark

Message par Anonyme 2 » mer. nov. 02, 2016 8:29 am

L'idée de Walmsley plus simple à promouvoir qu'à appliquer est de garder le principe de jauge D6 ascendante ou descendante. Sans rajouter des bonus/malus, des pts de vie et de dégâts traditionnels.
« La loi, dans un grand souci d'égalité, interdit aux riches comme aux pauvres de coucher sous les ponts, de mendier dans les rues et de voler du pain. »
Plus de 30 ans d'expertise en généralités.
"Au théâtre des deux ânes, il est à la fois sur les planches et dans la salle ! "

Avatar de l’utilisateur
Fabulo
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 2047
Inscription : mar. juin 09, 2015 12:19 am

Re: Réflexions sur le "système" Cthulhu Dark

Message par Fabulo » mer. nov. 02, 2016 2:39 pm

J'aime beaucoup le système et je me suis inspiré du lien mentionné par gurdn pour l'adapter à d'autres univers, avec une jauge (Noir et Sacrifice) qui permet aux joueurs de participer pleinement à l'ambiance, puisqu'elle agit comme motivation à court terme (meilleure chance de réussite) et comme repoussoir/menace à long terme (quand la jauge est pleine, c'est cuit).

Pour du polar/noir, Dark Noir :
http://fabulo-jeux.weebly.com/uploads/4 ... k_noir.pdf

Pour de l'horreur "désespérée", Dark Horror :
http://fabulo-jeux.weebly.com/uploads/4 ... horror.pdf

Très bons retours sur quelques parties. Pour l'horreur, les joueurs inventent des sacrifices de plus en plus terrifiants pour sauver leur peau et réussir leur jet de dé. Et pour le polar, ils en arrivent à accumuler des casseroles à force de manoeuvres foireuses pour accélérer l'enquête : une petite victoire se paie souvent plus tard par des avalanches d'emmerdements provoqués par leurs actions aussi expéditives qu'immorales. Ca ne retire rien à la jubilation d'incarner un privé pourri qui ne recule devant rien pour obtenir l'information ou le consentement d'un Pnj réticent, dans l'ambiance du genre.

Autre mécanisme discret mais pertinent (dans la version originale Cthulhu Dark) : la possibilité laissée aux autres joueurs de proposer un échec possible à une action. Je fais un tour de table et demande des suggestions puis on jette chacun un dé. Si une des propositions l'emporte, l'échec se produit. Ca n'amène pas forcément des dissenssions entre joueurs, essentiellement parce que le thème du jeux le permet.

Avatar de l’utilisateur
nerghull
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 3937
Inscription : dim. mai 03, 2015 3:02 am

Re: Réflexions sur le "système" Cthulhu Dark

Message par nerghull » lun. nov. 07, 2016 9:20 am

D'ailleurs, quelle est la license de Cthulhu Dark ? et de sa version française (par Le Grumph) ?
Spooky scary creepypasta

Ici j'ai pris du temps pour faire des trucs :
Une bafouille sur les plateaux de jeu & Un truc plus synthétique sur la déstabilisation / Des CR de partie d'Eclipse Phase
Un système alternatif pour Warhammer 40k (Black Crusade et Dark Heresy, surtout)

Anonyme 2
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 1929
Inscription : sam. mars 14, 2009 8:01 am
Localisation : Rigoland

Re: Réflexions sur le "système" Cthulhu Dark

Message par Anonyme 2 » lun. nov. 07, 2016 2:13 pm

Si tu t'en sers et en fais un autre truc, crédite Walmsley. Sitou.
« La loi, dans un grand souci d'égalité, interdit aux riches comme aux pauvres de coucher sous les ponts, de mendier dans les rues et de voler du pain. »
Plus de 30 ans d'expertise en généralités.
"Au théâtre des deux ânes, il est à la fois sur les planches et dans la salle ! "

Avatar de l’utilisateur
Fabulo
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 2047
Inscription : mar. juin 09, 2015 12:19 am

Cthulhu Dark et Grèce Antique

Message par Fabulo » mar. nov. 08, 2016 10:55 pm

Je vois bien une adaptation de Cthulhu Dark pour un jeu dans l'antiquité grecque, avec une jauge d'Hubris/Hybris qui permet de jeter un dé en plus, avec le risque faire monter la jauge et le bénéfice de favoriser la réussite de leurs actions.

Lorsqu'elle est à 6, on atteint la Némésis : les dieux chatient l'impudence et l'orgueil de celui qui a trop voulu s'écarter du destin qui lui était tracé.

Extrait wikipédia:
Spoiler:
Les anciens concevaient en effet le destin en termes de partition. Le destin, c'est le lot, la part de bonheur ou de malheur, de fortune ou d'infortune, de vie ou de mort, qui échoit à chacun en fonction de son rang social, de ses relations aux dieux et aux hommes. Or, l'homme qui commet l’hybris est coupable de vouloir plus que la part qui lui est attribuée par la partition destinale. La démesure désigne le fait de désirer plus que ce que la juste mesure du destin nous a attribué.

Le châtiment de l’hybris, par les dieux, est la némésis, qui fait se rétracter l'individu à l'intérieur des limites qu'il a franchies.

Si l’hybris est donc le mouvement fautif de dépassement de la limite, la némésis désigne le mouvement inverse de la rétractation vengeresse.
Je ne suis pas expert en la matière, mais ça me paraitrait cohérent et intéressant comme mécanisme ludique, spécifique au fonctionnement de Cthulhu Dark.

EDIT : pas exclu que cette idée figure ici :
gurdn a écrit : Il y a quelques idées très sympa dans ce fil http://www.story-games.com/forums/discu ... nres-games
...et que je crois inventer ce dont je me souviens vaguement.

Avatar de l’utilisateur
JeePee
Prophète
Messages : 930
Inscription : mer. nov. 17, 2004 1:22 pm
Localisation : Belgique
Contact :

Re: Réflexions sur le "système" Cthulhu Dark

Message par JeePee » mar. nov. 08, 2016 11:03 pm

Badury a écrit :Hello,
Jeepee propose sur son site un scénario "médiéval" intéressant...

Bonsoir
j'ai en effet écrit un petit scénario médiéval motorisé par Cthulhu Dark. J'avais cette histoire en tête depuis longtemps mais je n'avais pas encore trouvé ni le temps ni la manière de le mettre sur papier. Le système Cthulhu Dark m'a paru être un système léger et idéal pour "animer" mon histoire, mettant en avant à la fois l'aspect enquête et folie. Avec le recul, je m'aperçois que j'ai plus axé mon histoire sur l'enquête que sur la folie; cela dit, un MJ peut toujours orienté un peu plus l'histoire en insistant sur l'horreur. Initialement c'était une de mes intentions mais elle s'est un peu perdue en cours d'écriture. Qu'à cela ne tienne, mon scénario La Sorcière des Brumes n'est qu'un premier essai d'utilisation/détournement de Cthulhu Dark.
Je vais sans doute utiliser ce système pour motoriser mes futurs séances autour de l'oeuvre de Lovecraft ou dans des univers inspirés de l'horreur lovecraftienne comme Millevaux de Thomas Munier par exemple.
J'avais aussi imaginé motoriser des intrigues/enquêtes au 40e millénaire à la façon de Dark Heresy; tous les ingrédients sont là: folie (le Warp, le chaos), l'enquête et la collecte d'indices (on joue des acolytes d'un inquisiteur chargés d'une mission d'enquête), le côté violent des combats (on meurt vite et souvent salement en l'an 40.000)... why not.

Voilà, en espérant que mes délires auront apporté un peu d'eau à votre moulin.
Dernière modification par JeePee le mer. oct. 03, 2018 9:17 am, modifié 2 fois.

Avatar de l’utilisateur
JeePee
Prophète
Messages : 930
Inscription : mer. nov. 17, 2004 1:22 pm
Localisation : Belgique
Contact :

Re: Réflexions sur le "système" Cthulhu Dark

Message par JeePee » mer. nov. 09, 2016 8:08 am

Bonjour,
Dans le numéro 52 de Radio Rôliste, on parle de Cthulhu Dark et de plusieurs hacks
http://www.radio-roliste.net/?p=1123
Ca vaut peut-être la peine de le réécouter; ça pourrait éclairer cette petite discussion.

Avatar de l’utilisateur
Badury
Pratiquant
Messages : 211
Inscription : dim. déc. 16, 2012 6:27 pm
Localisation : Saint-Omer (62)

Re: Réflexions sur le "système" Cthulhu Dark

Message par Badury » ven. nov. 11, 2016 12:04 pm

Merci pour toutes ces suggestions...

De mon côté, après quelques parties, je pense introduire la notion de dé de "désavantage", ce qui donnerait les principes suivants :

- un dé si l'action est humainement possible et ne nécessite pas un entraînement spécifique (ex : donner un coup de poing par exemple),

- un dé + un dé de désavantage si l'action est humainement possible mais requiert un entraînement spécifique que le perso ne possède pas, ni par son métier, profil, occupation, ni par un trait/compétence/aptitude (ex : tirer efficacement avec un flingue hors bout portant),

- aucun dé si l'action est trop technique et ne correspond ni au profil ni à l'occupation du perso et/ou qu'il ne possède pas de trait adéquat (exemple : crocheter une porte).

ça rend le paradigme encore plus "gritty"...

Avec cette approche, ça devient en principe moins "gros bill" d'accorder un nouveau "trait" à chaque partie... et puis, dans Cthulhu Dark, il faut, en terme d'évolution du perso, insister sur le fait que l'expérience se mesure surtout aux contacts, connaissances, appuis et autres ressources qu'il accumule au fil du temps... un peu comme dans la vraie vie (certes il est toujours possible d'acquérir de nouveaux talents tout au long de son existence mais on ne s'improvise pas si facilement tireur d'élite et/ou hacker tous les jours...).

Avatar de l’utilisateur
nerghull
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 3937
Inscription : dim. mai 03, 2015 3:02 am

Re: Réflexions sur le "système" Cthulhu Dark

Message par nerghull » ven. nov. 11, 2016 12:06 pm

Le dé de désavantage ou d'avantage c'est présent dans la version française, même si c'est plus lié à des circonstances. Quand ça demande un entraînement spécifique.... Bein tu lances qu'un dé (et si tu l'as tu en lances deux).
Spooky scary creepypasta

Ici j'ai pris du temps pour faire des trucs :
Une bafouille sur les plateaux de jeu & Un truc plus synthétique sur la déstabilisation / Des CR de partie d'Eclipse Phase
Un système alternatif pour Warhammer 40k (Black Crusade et Dark Heresy, surtout)

Avatar de l’utilisateur
JeePee
Prophète
Messages : 930
Inscription : mer. nov. 17, 2004 1:22 pm
Localisation : Belgique
Contact :

Re: Réflexions sur le "système" Cthulhu Dark

Message par JeePee » ven. nov. 11, 2016 1:08 pm

Pour info, j'ai mis en ligne sur mon blog la description de trois investigateurs quasiment prêts à jouer pour Cthulhu Dark
Ca se trouve là http://www.jeepeeonline.be/2016/11/troi ... teurs.html

Et que Cthulhu vous piétine !

Avatar de l’utilisateur
Badury
Pratiquant
Messages : 211
Inscription : dim. déc. 16, 2012 6:27 pm
Localisation : Saint-Omer (62)

Re: Réflexions sur le "système" Cthulhu Dark

Message par Badury » ven. nov. 11, 2016 5:59 pm

nerghull a écrit :Le dé de désavantage ou d'avantage c'est présent dans la version française, même si c'est plus lié à des circonstances. Quand ça demande un entraînement spécifique.... Bein tu lances qu'un dé (et si tu l'as tu en lances deux).
Oui naturellement mais le problème c'est que je souhaite introduire un mécanisme d'évolution des PJ (gain net d'un trait lié au vécu lors du scénar) et que si j'accorde, dès le départ, 2D6 pour certaines actions, ça va vite devenir gros bill !

J'adore CD. J'ai pu mesurer son efficacité, tant auprès des débutants que des joueurs confirmés. Je kiffe grave la possibilité d'improviser une partie quasiment n'importe où, j'ai trouvé absolument génial le fait de ne pas être bloquer lors des phases d'investigations...seuls points négatifs : l'expérience et la différentiation des PJ...

Je cherche donc des solutions ;)

Répondre