[MJ Only][Hellywood] Mener La Justice des Anges

Pour développer idées, projets de jeux, univers, règles et scénarios
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Humphrey B
Dieu des physiciens wargamers
Messages : 5063
Inscription : sam. avr. 03, 2010 7:35 pm
Localisation : Troyes
Contact :

[MJ Only][Hellywood] Mener La Justice des Anges

Message par Humphrey B »

L'objet de ce fil de discussion est de partager vos expériences de MJ et vos idées sur la grande campagne La Justice des Anges. Questions, suggestions, inspis, compte-rendus... c'est ici !
“Harry, I’m going to let you in on a little secret. Every day, once a day, give yourself a present. Don’t plan it. Don’t wait for it. Just let it happen. It could be a new shirt at the men’s store, a catnap in your office chair, or two cups of good, hot black coffee.” – Agent Dale Cooper
Avatar de l’utilisateur
Humphrey B
Dieu des physiciens wargamers
Messages : 5063
Inscription : sam. avr. 03, 2010 7:35 pm
Localisation : Troyes
Contact :

Re: [MJ Only][Hellywood] Mener La Justice des Anges

Message par Humphrey B »

Et j'ouvre le bal avec mes interrogations après une première lecture de la campagne. Même si je suis très impressionné par la qualité de l'ensemble, ça ne m'empêche pas de lui trouver des problèmes de construction dont j'aimerais discuter avec vous.

Mon premier problème, ce sont les pré-tirés. Je n'ai pas de problème avec l'idée de faire jouer des pré-tirés, et je trouve même le principe de faire jouer les ados, puis les adultes assez excellente. Je trouve également les persos bien fichus et intéressants. Mais bon, malgré le lien qui va les unir, quand même, ils sont super disparates. On dirait des joueurs qui créer des persos chacun dans leur coin, et où ensuite le MJ s'arrache les cheveux pour les faire collaborer. La campagne fonctionne quand même fortement en mode "agence de détectives", et pourtant tous les prétirés ne rentrent pas dans cette case. Par exemple, je me demande très fort pourquoi on embaucherait le Dr Tyler, respectable psychiatre, pour aller faire le sale boulot de Nathan Maxwell, ou traquer un assassin avec Seamus Murphy. Même problème avec un personnage flic, mais pas les autres. A moins de virer Bones de la police, il va falloir jouer avec un personnage qui a un boulot à plein temps plus que prenant...
Je me dis qu'une solution serait de faire jouer deux pré-tirés par joueurs, et de jouer le plus adapté à chaque scénar. Ça impose de ne jouer qu'avec trois joueurs, évidement, et ce sera compliqué au premier scénar...

Deuxième problème, le fantastique et "Elle". L'idée est géniale, mais la mise en œuvre est parfois grossière. Il y a une paire de scénar où il faut juste "suivre le fantôme" pour avancer dans l'enquête, voire même ma résoudre. C'est hyper vexant pour les joueurs, sans compter que plus d'une fois j'ai l'impression que c'est un artifice pour cacher sous le tapis un bon vieux trou dans le scénar. De plus, cela renforce l'impression de "fausse enquête". Il faut que je relise les scénarios en détail, mais je pense que c'est quelque chose qu'il va falloir corriger. "Elle" ne devrait intervenir que comme un coup de pouce (et toujours avec un air énervé sur le visage, du style "mais pourquoi j'ai fait confiance à des tocards comme vous ?"), jamais comme un élément indispensable pour avancer dans l'enquête.

Troisième point, j'ai été assez gêné de constater qu'il n'y avait rien à comprendre dans le dossier Bruiser. On file une aide de jeu volumineuse aux joueurs, mais "c'est juste un truc d'ambiance". Ah ben non, c'est un peu court jeune homme. Si on file un jouet aux joueurs, c'est pour qu'ils jouent avec, non ? Est-ce que vous avez des idées pour utiliser le dossier plus concrètement ?
Dans le même style, mais moins grave, la carte est sous utilisée : aucun des lieux important de la campagne n'y est repéré...

Le dernier point est un problème que je rencontre dans beaucoup de campagnes et de scénarios : le système y est assez inexistant dans l'écriture des scénarios. On s'y réfère très peu. C'est assez dommage car Hellywood a un système avec une identité marquée, et ça aurait été sympa de donner des conseils techniques. Par exemple, sur le statut : quand faire avancer le compteur de tension. Ou plus simplement, comment gérer une scène de poursuite. Faire cela permettrait de donner de l'intérêt à un scénar comme le "road movie" à la poursuite de Gabriel Blake, où les personnages ne peuvent pas le rattraper. Peut-être qu'avec un système ludique pour gérer la poursuite, le scénar paraîtrait moins linéaire.
Heureusement, il y a le petit système pour gérer l'élection municipale, ça c'est vraiment sympa !
“Harry, I’m going to let you in on a little secret. Every day, once a day, give yourself a present. Don’t plan it. Don’t wait for it. Just let it happen. It could be a new shirt at the men’s store, a catnap in your office chair, or two cups of good, hot black coffee.” – Agent Dale Cooper
Avatar de l’utilisateur
Cédric Ferrand
Dieu des athées non-pratiquants
Messages : 9377
Inscription : mer. févr. 23, 2005 3:11 pm
Localisation : Montréal
Contact :

Re: [MJ Only][Hellywood] Mener La Justice des Anges

Message par Cédric Ferrand »

Humphrey B a écrit : mar. janv. 24, 2017 9:26 pm Mon premier problème, ce sont les pré-tirés. Je n'ai pas de problème avec l'idée de faire jouer des pré-tirés, et je trouve même le principe de faire jouer les ados, puis les adultes assez excellente. Je trouve également les persos bien fichus et intéressants. Mais bon, malgré le lien qui va les unir, quand même, ils sont super disparates. On dirait des joueurs qui créer des persos chacun dans leur coin, et où ensuite le MJ s'arrache les cheveux pour les faire collaborer. La campagne fonctionne quand même fortement en mode "agence de détectives", et pourtant tous les prétirés ne rentrent pas dans cette case. Par exemple, je me demande très fort pourquoi on embaucherait le Dr Tyler, respectable psychiatre, pour aller faire le sale boulot de Nathan Maxwell, ou traquer un assassin avec Seamus Murphy. Même problème avec un personnage flic, mais pas les autres. A moins de virer Bones de la police, il va falloir jouer avec un personnage qui a un boulot à plein temps plus que prenant...
Je me suis justement retrouvé assez vite avec des joueurs qui n'en ont rien eu à foutre des lubies de Maxwell.
Ils lui ont piqué du pognon (en le doublant sur le scénario de kidnapping et en récupérant la rançon) et heureusement pour moi, le Robbie Malone de ma table a alors décidé de monter une agence de détectives. Je suis retombé sur mes pieds, mais depuis j'ai eu plusieurs occasions où en toute logique, les PJ ont pagayé à contre-courant du scénario parce qu'ils essayaient de jouer leurs pré-tirés.

Des fois, ils prennent un PNJ en grippe, et quand c'est le donneur d'ordre du scénario suivant, tu patines...
Pis des fois, t'as un flic bourru coincé dans une fête d'anniversaire qui te dit "Tiens, je vais draguer une fille". Alors tu fais semblant d'improviser et tu réponds "On a qu'à dire qu'elle s'appelle Nina, qu'elle est un peu zarb mais canon".
Avatar de l’utilisateur
Le Grümph
Dieu du foisonnement créatif
Messages : 10513
Inscription : mar. avr. 05, 2005 1:44 am
Localisation : Nord-Mayenne
Contact :

Re: [MJ Only][Hellywood] Mener La Justice des Anges

Message par Le Grümph »

Cédric Ferrand a écrit : mar. janv. 24, 2017 9:37 pm Et tu réponds "On a qu'à dire qu'elle s'appelle Nina, qu'elle est un peu zarb mais canon".
Enflure :D :bravo:
Mon site - Le catalogue Chibi - Patreon - Discord Chibi
Chibi : des jeux pour faire des trucs dedans
Le rêve mouillé du capitalisme : les usines pleines et les rues vides.
Avatar de l’utilisateur
Humphrey B
Dieu des physiciens wargamers
Messages : 5063
Inscription : sam. avr. 03, 2010 7:35 pm
Localisation : Troyes
Contact :

Re: [MJ Only][Hellywood] Mener La Justice des Anges

Message par Humphrey B »

D'un côté, ce que tu écris est rassurant (puisque tu retombes sur tes pattes), mais d'un autre pas du tout (puisque les pré-tirés ne suffisent pas à tenir l'histoire).

Tu as quels pré-tirés, à ta table ? Tu n'as jamais des persos qui font plein de trucs dans leur coin ?

(et bien joué pour Nina, en effet)
“Harry, I’m going to let you in on a little secret. Every day, once a day, give yourself a present. Don’t plan it. Don’t wait for it. Just let it happen. It could be a new shirt at the men’s store, a catnap in your office chair, or two cups of good, hot black coffee.” – Agent Dale Cooper
Knil
Profane
Messages : 35
Inscription : ven. sept. 09, 2016 9:26 am

Re: [MJ Only][Hellywood] Mener La Justice des Anges

Message par Knil »

J'ai eu un peu la même impression, parfois, à la lecture concernant l'implication des persos, et notamment par rapport à Maxwell. Je pense qu'il faut bien travailler le personnage pour faire comprendre qu'il y a quelque chose de caché derrière ses lubies.

Pour les pré-tirés, je suis curieux également des divers retours. Je suis un peu mitigé.
Avatar de l’utilisateur
Cédric Ferrand
Dieu des athées non-pratiquants
Messages : 9377
Inscription : mer. févr. 23, 2005 3:11 pm
Localisation : Montréal
Contact :

Re: [MJ Only][Hellywood] Mener La Justice des Anges

Message par Cédric Ferrand »

Humphrey B a écrit : mar. janv. 24, 2017 9:51 pm Tu as quels pré-tirés, à ta table ? Tu n'as jamais des persos qui font plein de trucs dans leur coin ?
J'ai donc un Robbie Malone qui a monté son agence de détective privé. Au départ, il était très porté sur le surnaturel, et je crois que j'ai fait peur au joueur en mettant en scène un Possédé capable de changer de corps comme dans le film Le Témoin du mal (avec Denzel Washington). Depuis le perso a une peur panique dès que les choses glissent dans le fantastique. Comme il est alcoolique, on ne sait pas trop ce qui est vrai dans ses expériences. Et c'est systématiquement lui qui voit Elle. Il a de grandes chances de finir à l'asile.

Mike Bones est la brute de service. On l'a décrit comme un loup solitaire, quelqu'un avec qui les autres flics n'aiment pas bosser, pour justifier le fait qu'il a le temps de mener des enquêtes privées. Des fois, quand il rate un jet de dés, je décrète que sa vie de flic prend le pas sur sa vie de PJ.

Notre Vickie est vraiment la pire des bitchs. Elle a monté une maison close de luxe et traite ses filles comme des esclaves. Le joueur est odieux avec toutes les femmes que Vickie croise, et il abuse de son statut de femme fatale. Dès qu'il séduit un PNJ, je décris systématiquement le destin funeste de sa victime. C'est le perso le plus politique, car elle a déjà couché avec de nombreux intervenants.

Dean Rothstein est le loser parfait. Il est idéal pour faire démarrer un scénario car Dean est souvent à sec ou en cheville avec les mauvaises personnes. Sa joueuse mord super bien à l'hameçon, donc je ne galère pas pour lancer les intrigues.

Après, j'ai des joueurs aux petits oignons qui pagayent dans le même sens que moi et qui ne s'attardent pas sur les incohérences. Il y a bien des fois où sont allés se foutre dans les emmerdes parce qu'ils se doutaient en méta-jeu que c'était ce qu'il fallait faire. Mais par moment, ils ignorent des pans entiers d'un scénario sans que je puisse le leur reprocher. Parce que les though guys, ils s'en foutent de la vérité. Ils ne veulent pas nécessairement avoir le fin mot de l'histoire. Ils veulent peser. Être du côté des gagnants, pour une fois. Aussi quand, récemment, ils ont dû faire un choix entre plusieurs candidats à la mairie, ils ont fait le pire choix en toute connaissance de cause. Ils ont opté pour l'enfoiré de service car avec lui, au moins, ils s'avaient à qui s'en tenir. Et j'ai trouvé ça très juste de leur part. C'était d'un cynisme consommé.

Typiquement, quand j'ai fait jouer l'histoire de l'enlèvement, ils ont passé plus de temps à magouiller pour mettre la main sur la rançon que pour sauver la demoiselle. Et c'est très bien comme ça. Ils ne jouent pas des paladins alcooliques, ils jouent des fils de pute. Et par moment, HH les rappelle à l'ordre, à sa manière. Là, ils viennent de recroiser ce bon vieux Leo Bruiser, dont ils s'étaient foutu de la gueule dans le prologue. Ils ont ri en voyant l'épave qu'il est devenu. Et puis, paf, d'un coup, c'est devenu un peu moins drôle.
Avatar de l’utilisateur
Loris
Dieu des cataphiles argentiques
Messages : 17633
Inscription : mer. juil. 30, 2003 3:04 pm
Localisation : Singapore sling
Contact :

Re: [MJ Only][Hellywood] Mener La Justice des Anges

Message par Loris »

Humphrey B a écrit : mar. janv. 24, 2017 9:26 pm Mon premier problème, ce sont les pré-tirés. Je n'ai pas de problème avec l'idée de faire jouer des pré-tirés, et je trouve même le principe de faire jouer les ados, puis les adultes assez excellente. Je trouve également les persos bien fichus et intéressants. Mais bon, malgré le lien qui va les unir, quand même, ils sont super disparates. On dirait des joueurs qui créer des persos chacun dans leur coin, et où ensuite le MJ s'arrache les cheveux pour les faire collaborer. La campagne fonctionne quand même fortement en mode "agence de détectives", et pourtant tous les prétirés ne rentrent pas dans cette case. Par exemple, je me demande très fort pourquoi on embaucherait le Dr Tyler, respectable psychiatre, pour aller faire le sale boulot de Nathan Maxwell, ou traquer un assassin avec Seamus Murphy. Même problème avec un personnage flic, mais pas les autres. A moins de virer Bones de la police, il va falloir jouer avec un personnage qui a un boulot à plein temps plus que prenant...
Je me dis qu'une solution serait de faire jouer deux pré-tirés par joueurs, et de jouer le plus adapté à chaque scénar. Ça impose de ne jouer qu'avec trois joueurs, évidement, et ce sera compliqué au premier scénar...
J'ai pas le flic à la table. Mais, pour l'instant, j'ai des joueurs qui jouent leurs pré-tirés ET qui suivent ce qu'il se passe.
A noter qu'ils jouent leurs PJs comme la fusion de la version "ado" et de la version "adulte". Ton exemple de la respectable psychiatre : on parle de quelqu'un, quand même, de fasciné par le crime et la folie. Elle devrait grave kiffer Maxwell, en fait.
Ensuite, chaque scénario ne dure pas un mois (certains ne durent que quelques heures, d'autres un jour ou deux). Les personnages n'ont donc pas trop de mal à faire leurs aventures sur leur WEs, à poser une journée, etc. Dans Mob City, le personnage principal est inspecteur, ça l'empêche pas de faire ses trucs. C'est aussi un classique du Noir (cf. les aventures de Robichaux, par exemple). J'ai plus le personnage de Bones en tête, ne l'ayant pas à la table, mais s'il est inspecteur, ça passe crème. Sans oublier la corruption à haut niveau de la police, qui fait que les grands chefs à plume du HHPD fermeront leur gueule sur un petit protégé de Nathan Maxwell.

Je pense que tu regardes (ou que tes joueurs regardent) bien trop leurs prétirés :
1/ à l'aune du monde actuel et pas de celui de l'époque
2/ à l'aune de la réalité et non du genre du jeu
3/ en mode "mon PJ mon PJ" plutôt que l'intégration au groupe/scénario. Jouer à un jdr en groupe, c'est faire des concessions sur son personnage pour le bien de la partie. Sinon, à ce compte là, Hellywood, c'est du Hardboiled : tu ne pourras donc jamais faire jouer un groupe, point barre.

Loris
"Over the centuries, mankind has tried many ways of combating the forces of evil... prayer, fasting, good works and so on. Up until 'DooM', no one seemed to have thought about the double-barrel shotgun. Eat leaden death, demon!"
~Terry Pratchett
Avatar de l’utilisateur
Loris
Dieu des cataphiles argentiques
Messages : 17633
Inscription : mer. juil. 30, 2003 3:04 pm
Localisation : Singapore sling
Contact :

Re: [MJ Only][Hellywood] Mener La Justice des Anges

Message par Loris »

Humphrey B a écrit : mar. janv. 24, 2017 9:26 pm Deuxième problème, le fantastique et "Elle". L'idée est géniale, mais la mise en œuvre est parfois grossière. Il y a une paire de scénar où il faut juste "suivre le fantôme" pour avancer dans l'enquête, voire même ma résoudre. C'est hyper vexant pour les joueurs, sans compter que plus d'une fois j'ai l'impression que c'est un artifice pour cacher sous le tapis un bon vieux trou dans le scénar. De plus, cela renforce l'impression de "fausse enquête". Il faut que je relise les scénarios en détail, mais je pense que c'est quelque chose qu'il va falloir corriger. "Elle" ne devrait intervenir que comme un coup de pouce (et toujours avec un air énervé sur le visage, du style "mais pourquoi j'ai fait confiance à des tocards comme vous ?"), jamais comme un élément indispensable pour avancer dans l'enquête.
J'ai pas encore lu tout les scénars. Y'en a qu'un, comme ça, non ? Un, ça va...
Troisième point, j'ai été assez gêné de constater qu'il n'y avait rien à comprendre dans le dossier Bruiser. On file une aide de jeu volumineuse aux joueurs, mais "c'est juste un truc d'ambiance". Ah ben non, c'est un peu court jeune homme. Si on file un jouet aux joueurs, c'est pour qu'ils jouent avec, non ? Est-ce que vous avez des idées pour utiliser le dossier plus concrètement ?
Pas encore lu, mais je m'en doutais un peu. Vu que c'était un gadget débloqué, fallait s'y attendre...
Dans le même style, mais moins grave, la carte est sous utilisée : aucun des lieux important de la campagne n'y est repéré...
C'est une carte générale pour HW, pas une carte spécifique pour la campagne. Ca ne m'a pas surpris : j'a retrouvé en joli celle qui était déjà dispo bien avant la sortie de la Campagne. A la limite, c'est dans la carte des pages de garde de la campagne, qu'il aurait fallu inclure les changements.
Il y a aussi, dans la JdA, des références qui n'ont plus lieu d'être (e.g. Le Serpent de Jade n'est plus dans le livret de l'écran mais dans le recueil de scénars)...
Le dernier point est un problème que je rencontre dans beaucoup de campagnes et de scénarios : le système y est assez inexistant dans l'écriture des scénarios. On s'y réfère très peu. C'est assez dommage car Hellywood a un système avec une identité marquée, et ça aurait été sympa de donner des conseils techniques. Par exemple, sur le statut : quand faire avancer le compteur de tension. Ou plus simplement, comment gérer une scène de poursuite. Faire cela permettrait de donner de l'intérêt à un scénar comme le "road movie" à la poursuite de Gabriel Blake, où les personnages ne peuvent pas le rattraper. Peut-être qu'avec un système ludique pour gérer la poursuite, le scénar paraîtrait moins linéaire.
Les règles de poursuite sont pas dans le LdB ? Il me semblait. Ou alors elles sont en ligne. Mais elles existent.

Tiens, au passage (je regrette de ne pas avoir noté le nom de l'auteur de ces règles) : https://drive.google.com/file/d/0B9Ldgg ... sp=sharing

Edit : les règles de poursuite
https://drive.google.com/open?id=0B9Ldg ... 0l5YW9WbG8
"Over the centuries, mankind has tried many ways of combating the forces of evil... prayer, fasting, good works and so on. Up until 'DooM', no one seemed to have thought about the double-barrel shotgun. Eat leaden death, demon!"
~Terry Pratchett
Avatar de l’utilisateur
Lutain
Prêtre
Messages : 316
Inscription : jeu. sept. 28, 2006 8:00 pm
Localisation : Tours (37)
Contact :

Re: [MJ Only][Hellywood] Mener La Justice des Anges

Message par Lutain »

Loris a écrit : mer. janv. 25, 2017 10:32 am Tiens, au passage (je regrette de ne pas avoir noté le nom de l'auteur de ces règles) : https://drive.google.com/file/d/0B9Ldgg ... sp=sharing
J'en profite pour dire tout le bien que je pense de règle des "points de tâche" de cette aide de jeu, qui me semble parfaitement bien coller à la mécanique d'Hellywood et à pas mal de situations qu'on peut rencontrer (infiltration, recherche d'infos, préparation d'un casse, etc.).

De mémoire ça vient du forum JD, mais, curieusement, je n'ai pas réussit à retrouver le post.
EDIT : ah si, en fait : ça vient de maximilien sur ce fil de discussion.
Mon blog Warhammer & autres (http://lutain.over-blog.com)
Mon profil GROG
Ca joue ! Shaan Renaissance sous Roll20 ; Horreur à Arkham JCE en solo ; Time Stories avec madame.
ImageImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Humphrey B
Dieu des physiciens wargamers
Messages : 5063
Inscription : sam. avr. 03, 2010 7:35 pm
Localisation : Troyes
Contact :

Re: [MJ Only][Hellywood] Mener La Justice des Anges

Message par Humphrey B »

Merci à tous pour vos réponses détaillées ! Tout ceci est très éclairant. Je me posais la question de proposer à mes joueurs d'incarner les pré-tirés, ou bien de leur demander de créer les membres d'une agence de détectives, puis leur faire le premier scénario comme un flashback. Mais je pense quand même partir avec les pré-tirés, parce que j'ai envie de faire confiance aux auteurs. Et bon, vos retours semblent aller dans le sens qu'on pourra toujours s'en tirer, le cadre étant suffisamment détaillé.
Loris a écrit : mer. janv. 25, 2017 10:23 am Je pense que tu regardes (ou que tes joueurs regardent) bien trop leurs prétirés :
1/ à l'aune du monde actuel et pas de celui de l'époque
2/ à l'aune de la réalité et non du genre du jeu
Ah mais non : c'est précisément parce que je connais bien le genre noir que j'ai des problèmes ! Sam Spade, le détective de la Continental, Lee Blanchard, Buzz Meeks ou Fabio Montale sont des solitaires. Chez Ellroy, les héros se croiseront peut-être à la fin, mais ils passeront les deux tiers de l'histoire à enquêter dans leur coin. Et c'est cela qui me fait peur. Mais je vois ce que tu veux dire avec ton troisième point : il faut faire confiance aux joueurs. Dont acte.
C'est une carte générale pour HW, pas une carte spécifique pour la campagne. Ca ne m'a pas surpris : j'a retrouvé en joli celle qui était déjà dispo bien avant la sortie de la Campagne. A la limite, c'est dans la carte des pages de garde de la campagne, qu'il aurait fallu inclure les changements.
Oui, par exemple.
Cédric Ferrand a écrit : mer. janv. 25, 2017 1:49 am Ils ne jouent pas des paladins alcooliques, ils jouent des fils de pute.
C'est intéressant, car j'ai un point de vue presque opposé. Pour moi, le héros noir est tout sauf un fils de pute. C'est un cynique, qui n'a aucune confiance dans les institutions humaines car il sait que le pouvoir de l'argent est plus fort que tout. Mais c'est avant tout quelqu'un qui croit à une forme de droit naturel, une Antigone en trenchcoat qui ira jusqu'au bout pour défendre sa conception de la justice.
“Harry, I’m going to let you in on a little secret. Every day, once a day, give yourself a present. Don’t plan it. Don’t wait for it. Just let it happen. It could be a new shirt at the men’s store, a catnap in your office chair, or two cups of good, hot black coffee.” – Agent Dale Cooper
Avatar de l’utilisateur
Cédric Ferrand
Dieu des athées non-pratiquants
Messages : 9377
Inscription : mer. févr. 23, 2005 3:11 pm
Localisation : Montréal
Contact :

Re: [MJ Only][Hellywood] Mener La Justice des Anges

Message par Cédric Ferrand »

Humphrey B a écrit : mer. janv. 25, 2017 8:55 pm C'est intéressant, car j'ai un point de vue presque opposé. Pour moi, le héros noir est tout sauf un fils de pute. C'est un cynique, qui n'a aucune confiance dans les institutions humaines car il sait que le pouvoir de l'argent est plus fort que tout. Mais c'est avant tout quelqu'un qui croit à une forme de droit naturel, une Antigone en trenchcoat qui ira jusqu'au bout pour défendre sa conception de la justice.
Oui, c'est ce que je voudrais le genre.
Mais mes PJ, pour une fois, on envie de jouer des petites enflures.
Alors ils se laissent aller, ils me font des plans immoraux.

Et plutôt que leur faire la morale en sous-entendant qu'ils ne sont pas raccords avec le genre littéraire qu'Hellywood émule, je colle à leurs envies.
Parce que c'est juste une question d'ambiance, pour moi. La campagne reste la même, c'est le rendu qui est différent.
Et peut-être qu'ils vont me surprendre à la toute fin en essayant de se racheter. Ou pas.

Quelque part, j'aime qu'ils agissent à leur guise, j'ai moins l'impression de faire jouer des clichés ambulants.
Genre la brute épaisse qui fond devant une femme en détresse... :roll:

Et moi, ça me maintient éveillé en tout temps car je ne sais jamais comment ils vont réagir.
Je ne déroule pas mon scénario en sachant à l'avance la tournure que ça va prendre car les PJ vont faire des choix forcément intéressant.
Avatar de l’utilisateur
Humphrey B
Dieu des physiciens wargamers
Messages : 5063
Inscription : sam. avr. 03, 2010 7:35 pm
Localisation : Troyes
Contact :

Re: [MJ Only][Hellywood] Mener La Justice des Anges

Message par Humphrey B »

Effectivement, si tes joueurs décident d'eux-mêmes de racheter sur le fil une conscience à leur personnage, tu obtiendras un rendu plus noir que noir sans avoir rien forcé. Et ça c'est fortiche. ;)
“Harry, I’m going to let you in on a little secret. Every day, once a day, give yourself a present. Don’t plan it. Don’t wait for it. Just let it happen. It could be a new shirt at the men’s store, a catnap in your office chair, or two cups of good, hot black coffee.” – Agent Dale Cooper
POP
Initié
Messages : 157
Inscription : mar. janv. 18, 2011 3:56 pm
Localisation : Clémence, Néolim.

Re: [MJ Only][Hellywood] Mener La Justice des Anges

Message par POP »

Merci pour l'ouverture de ce topic :pri

Si pour l'heure, je continue de dévorer la campagne, j'ai un petit gravier dans la chaussure. Je m'en remet donc à celles et ceux qui ont tout lu ou qui commencé à la jouer.

Pour poser le contexte, j'ai un groupe de joueurs pro-actifs, accroc au jeu. On s'est mis d'accord pour faire une pause (il y a un an et demi à peu près) et attendre la campagne. Faut dire que j'étais totalement à cours de scénars : j'ai tiré sur la corde autant que possible en proposant tout ce qui a été édité ou publié sur le net. Sans parler des impros maisons, aussi longues.

Mes guys roulent pour le clan Marsella. Ils sont devenus des affranchis avec qui il faut compter. Ils ont sauvé les miches de leur capo dans quasiment tous les scénars et sont restés droits dans leurs bottes malgré toutes les tentations posées sur leur route. Genre "des paloufs dans la mafia". Bref, ils ont l'oreille de Don Michael et le respect des "vrais" du milieu même chez les ennemis du clan, de Ray Constance à Ange Grachetti. Et je n'ai ni cornus, ni invocateur à ma table. Donc l'adaptation au 1er scénar est plutôt fastoche.

J'adore l'idée que mes guys influencent la campagne électorale. Aucune difficulté dans les premiers scénars avec l'implication des Marsella ou des Grachetti. C'est facile de switcher.

Mais là, je viens de finir la lecture de Nina et si j'adore l'idée, la question centrale tourne autour de la manière de faire passer les affranchis chez Maxwell. Lier le milliardaire à la famille ? Maxwell n'a pas le profil et c'est son côté fouteur de merde indépendant qui fait tout son charme. L'autre option serait, éventuellement, de mettre de la distance avec les Marsella. Car ceux qui avaient une dette l'ont remboursé depuis longtemps. L'option nettoyage par une guerre des clans pourrait être sympa, en termes de scénars pour rallonger la sauce. Faut que j'avance dans la lecture pour voir ce que ça impliquerait. Mais d'un autre côté, mes joueurs vont pas apprécier la politique de la terre brûlée. Et encore moins de se faire bannir du clan. Même si les histoires de vendetta sont, à mon gout, les meilleures. 8)7

Bon, je vous livre mes réflexions à chaud, un peu déstabilisé par la lecture de ce 4ème épisode (qui est par ailleurs celui que j'ai le plus hâte de faire jouer). Je m'en remet à vos conseils car j'ai trop la tête dans les guidons pour le moment.
Avatar de l’utilisateur
Humphrey B
Dieu des physiciens wargamers
Messages : 5063
Inscription : sam. avr. 03, 2010 7:35 pm
Localisation : Troyes
Contact :

Re: [MJ Only][Hellywood] Mener La Justice des Anges

Message par Humphrey B »

Tu n'as pas besoin de les faire passer chez Maxwell, parce qu''à terme ils se barreront de sa sphère d'influence de toute façon. Le plus simple, c'est que Maxwell cherche des types de confiance et qu'il a entendu parler des PJs (via Moe qui connait quelqu'un qui connait les PJs). Ils bossent pour les Marsalla, mais ce sont pas les Marsalla, alors ça passe.

Le squelette de la campagne, c'est vraiment le Hachoir et c'est "Elle" qui en assure la continuité. L'avantage de ta situation, c'est que tu pourras impliquer très facilement les personnages dans cette histoire de "nouvelle drogue"...
“Harry, I’m going to let you in on a little secret. Every day, once a day, give yourself a present. Don’t plan it. Don’t wait for it. Just let it happen. It could be a new shirt at the men’s store, a catnap in your office chair, or two cups of good, hot black coffee.” – Agent Dale Cooper
Répondre